FC BARR 2011
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 2011/2012

 

 

UN GOUT D’INACHEVE

 

La saison débute avec de bons résultats dans les différentes compétitions de coupe et de championnat. Un premier coup d’arrêt se produit en coupe de France avec un revers inattendu face à l’équipe de Natzwiller. En championnat c’est à Rosheim que les verts trouvent leurs maîtres où les hommes de C. Farschon s’inclinent sur le plus petit des scores. Rien n’est perdu mais l’équipe de l’AS Neudorf effectue un parcours impressionnant en cet automne 2011, le FCB en fait les frais et s’incline 2 à 0 face aux banlieusards qui prennent déjà le large. En coupe d’Alsace les barrois vont créer la surprise en s’offrant le leader de la promotion Sermersheim 3 à 2 après prolongations. La belle aventure se termine à Hoerdt où les vignerons ont moins de chance et succombent à l’issue de la séance des tirs au but.

Au printemps, le championnat reprend ses droits mais la montée semble déjà inaccessible , les barrois effectuent un dernier baroud d’honneur en accrochant le leader du Neudorf sur un score nul et vierge, mais la messe est dite et le bel élan est brisé d’autant plus que l’entraîneur annonce son départ en fin de saison. Les hommes du président Italiano tirent également leur épingle du jeu en coupe du crédit mutuel en accédant à la demi-finale face à Sermersheim. Cette fois-ci les promotionnaires ne se laissent pas surprendre et remportent le match sur le score sans appel de 4 à 0. Ne reste que la coupe du Centre-Alsace avec un tirage peu favorable qui leur attribue les Portugais de Sélestat, là aussi, les verts s’inclinent avec les honneurs sur le score de 1 à 3. La saison s’achève avec un goût d’inachevé et avec le départ de certains éléments il faut penser à reconstruire pour repartir sur de bonnes bases pour une nouvelle saison en division I.

Cette saison aura été marquée par la disparition de Roger Barthelmebs qui fut un membre emblématique du club, joueur de 1945 à 1960 sous la houlette notamment de Segundo Pascual, secrétaire de 1951 à 1991. Un grand Monsieur du football barrois a tiré sa révérence en ce 27 mars 2012. 

 

Nos résultats saison 2011/2012

 

A domicile

7 victoires : LINGOLSHEIM 4 à 1 ; WESTHOUSE 4 à 1 ; HEILIGENSTEIN 1 à 0 ; OTTROTT 6 à 1 ; ESCHAU 3 à 1 ; STRG MUSAU 2 à 1 ; BOERSCH 4 à 0.

4 nuls : MATZENHEIM 3 à 3 ; HINDISHEIM 0 à 0 ; ROSHEIM 1 à 1; STRG AS NEUDORF 0 à 0.

 

A l’extérieur

3 victoires : HEILIGENSTEIN 4 à 2 ; WESTHOUSE 4 à 1 ; OTTROTT 5 à 1 .

3 nuls : MATZENHEIM 1 à 1 ; ESCHAU 1 à 1; HINDISHEIM 1 à 1 .

5 défaites : LINGOLSHEIM 3 à 1 ; ROSHEIM 1 à 0 ; STRG MUSAU 3 à 1 ; STRG AS NEUDORF 2 à 0 ; BOERSCH 6 à 1.

 

CLASSEMENT FINAL 2011/2012

 

1.

STRG AS NEUDORF

74 points

76:24

2.

STRG MUSAU

64 points

64:31

3.

ROSHEIM

64 points

50:33

4.

ESCHAU

60 points

58:35

5.

BARR

59 points

47:31

6.

WESTHOUSE

53 points

48:48

7.

BOERSCH

52 points

30:28

8.

MATZENHEIM

50 points

30:43

9.

HINDISHEIM

47 points

25:35

10.

LINGOLSHEIM

45 points

45:56

11.

OTTROTT

30 points

24:74

12.

HEILIGENSTEIN

30 points

27:86

   

 

Debout : Christophe FARCHON, Laurent EISENECKER, Mehmet VURAL, Stephane DELOCHE, Gabriel WOELFFLIN, Luc MAETZ, Jeremie ZIMMERMANN, Oguz OZTURK, Selcuk BEYLI. Accroupis : Jamel LABYEDH, Sezer BEYLI, Christophe EISENECKER, Fouzi AMERZRHER, Samir LABYEDH, Christophe PFENDER

 

Barr / Vie sportive

Avec le président Italiano

Debout à droite en chemise blanche, Jean-Luc Italiano, président du FC Barr, avec les entraîneurs et les enfants du périscolaire qui étaient accueillis mercredi. (Photo DNA)

Jean-Luc Italiano a pris les rênes du club de football barrois au mois de juillet. Arrivé à Barr il y a sept ans, il a toujours pensé s'investir dans une œuvre humanitaire ou associative. Père de deux enfants qui aiment le foot, cela lui semblait normal- de suivre leurs  progrès. Et c'est tout naturellement qu'on lui a proposé de faire partie du comité.

Mais au début, il a voulu réfléchir et observer avant de s'engager, comme il le confie lui-même. Dans « l'autre vie », le président Italiano est directeur d'agence du groupe Citroën PSA.

À Barr, le FC avait besoin de sang neuf. Le FC en division 1 a tout ce qu'il faut pour évoluer dans le bon sens. Staff technique, terrains et club house à la pointe sont pour Jean-Luc des outils pour bien structurer le club. Avec un comité de sept à huit personnes de bonne volonté, il se dit résolu à avancer.

 

Un stage pour la Toussaint

 

Selon lui, il faut qu'au moins trois membres du comité de direction fassent partie intégrante du football, dont un responsable des jeunes, pour l'efficacité du club. Le nouveau président a commencé par revoir ses partenaires et a renoué avec André Lorentz, du domaine Klipfel, dont le nom est lié au stade du football club de Barr. I! prévoit déjà un football pour une cinquantaine de jeunes durant la seconde semaine de la Toussaint. Des enfants déjà bien gâtés par le club, qui accueillait mercredi 26 jeunes de 6 à 10 ans du périscolaire de Barr pour un moment de sport au stade Louis-Klipfel.

 

 

Coupe de France

Barr sans pitié

Barr (en vert) n'a pas ménagé son adversaire. (Photo DNA - Christophe. Maillard)

MAISONSGOUTTE 2 - BARR 9

Mi-temps: 1-4. Arbitre: M. Raso (Ohnenheim). Les buts: Lavigne (40e'), Wroblewski (50e') pour Maisonsgoutte; Woelfflin (10e' s.p.), Gilgenmann (14e', 30e'), Eisenecker (38e’, 66e’), Chety (56e’, 89e’), Torun (74e’, 90e').

Maisonsgoutte est éliminé de la coupe de France par une équipe de Barr qui a déroulé aisément son jeu tout au long du match. Woelfflin ouvre le score sur penalty à la 10e’ puis à intervalles réguliers, les visiteurs réduisent le score. Gilgenmann, Eisenecker, Chety et Torun réalisent chacun un doublé. Lavigne et Wroblewski sauvent l'honneur pour les locaux. Mido doit être malheureusement évacué à l'hôpital suite à une blessure sérieuse au genou. Les acteurs du match lui souhaitent un prompt rétablissement.

 

 

Dambach ne cède qu'aux tirs aux buts

Dambach laVille - Barr 5-5 a.p. 3-3 à la fin du temps réglementaire.

Barr vainqueur aux t.a.b 34. Mi-temps: 3-2. Arbitre: M. Ihlan. Les buts: Dubois (16e), Keller (30e), Gleiti (38e, ios. 117e sp) pour Dambach; Deloche (28e, 106e), Fatih (34e, 67e), Woelfflin (100e) pour Barr.

Les vingt-six acteurs ont offert un spectacle riche en buts et fertile en rebondissements. Au cours de la première période, les attaquants prennent régulièrement le pas sur les défenses. À ce jeu, les Dambachois se montrent les plus réalistes en scorant à trois reprises par Dubois d'un joli lob sous la barre, puis par Keller et Fabien Gleitz sur coup franc. Barr a le mérite de recoller au score et aurait pu égaliser à la 44e minute si Muller n'avait pas détourné un penalty. Après le repos, les locaux subissent mais s'offrent de belles occasions de plier le match. Les visiteurs sont supérieurs dans la possession et sont récompensés à la 67e minute par Fatih qui signe son doublé. Lors des prolongations, les Barrois semblent en mesure de s'envoler au score suite à des réussites de Woelfflin et Deloche. Mais alors qu'on imagine les recevants à bout de souffle, Fabien Gleitz se charge de remettre son équipe dans la partie grâce à -deux belles frappes qui laissent le gardien adverse pantois. La loterie des tirs aux buts s'offre à Barr qui disputera donc le second tour, tandis que les jeunes pousses locales ont fait mieux que se défendre.

 

 

Coup d'arrêt

BARR 0 - NATZWILLER 4

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M Helbourg, assisté de MM Gargueb et Uhl. Les buts:

Oster (47e'), Epp (52e'), Muller (65e'), D. Flueck (85e’) pour Natzwiller.

Après un round d'observation de 10 minutes Barr investit le camp adverse. Les coups de pieds arrêtés se succèdent sans grand danger pour le gardien visiteur, si ce n'est un coup franc des 20 mètres de Addou qui touche la transversale. Natzwiller, par Berger met Maetz à l'ouvrage, lui aussi suite à un coup franc. Dès la reprise, le jeu change de côté et les visiteurs entreprenants et surtout plus déterminés vont tuer le suspense. Oster perce dans l'axe et Maetz détourne en corner. Sur celui-ci Oster oublié au second poteau, ouvre le score. 5'plus tard, Epp, lancé en profondeur, aggrave la marque de près. Barr semble assommé et ses actions manquent de liant. À la 65e', Oster sur un contre, passe et son tir est renvoyé par le gardien local dans les pieds de Muller qui inscrit le 3e but sans opposition. Le capitaine D. Fluck clôture encore la marque à ras de terre à cinq minutes du coup de sifflet final pour une qualification méritée.

 

 

Les piliers de Barr

L'un est président du FC Barr (Dl) depuis le début de la saison. L'autre est l'entraîneur de l'équipe fanion. En une saison et demie, Jean-Luc ltaliano et Christophe Farchon ont réussi à révolutionner l'image d'un club à la dérive. Plongée dans le miracle barrois.

A la dérive la saison dernière, le FC Barr a totalement changé d'image afin de se relancer (photo DR).

Il était une fois, dans un coin du Centre-Alsace, un petit club de foot...

L'histoire du FC Barr pourrait commencer de la sorte tant son récent passé s'apparente au conte de fée. Aujourd'hui troisièmes de leur groupe de D1, les Barrois n'ont pas toujours été aussi reluisants.

 

Petit retour en arrière, à l'hiver dernier.

 

Englué dans les profondeurs du classement, le FC Barr lutte pour ne pas descendre en D2. L'ambiance entre les joueurs est délétère et le club est régulièrement cité en commission de discipline. L'image dégagée par le FCB est telle que ses historiques ont déserté les travées du Stade Klipfel. Il y a urgence et le président d'alors, Olivier Decaudin, nomme un nouvel entraîneur pour éviter la relégation : un certain Christophe Farchon. Ancien joueur de Schiltigheim en CFA et ex coach du Mars Bischheim en CFA2, Farchon est loin d'être un novice. Dès son arrivée à Barr, il tape du poing sur la table : e’ Il y avait d'excellents joueurs mais aucune discipline. J'ai organisé un stage avec les trois équipes seniors pour souder le groupe e’, Les résultats sont impressionnants : 11 victoires alignée pendant le cycle retour, et une montée en Promotion manquée pour 1 point. Pour autant , le FC Barr n'en a pas fini avec les problèmes disciplinaires : en juin dernier, ses U19 déclenchent une bagarre générale lors d'un match contre Rossfeld. C'en est trop. L'équipe est dissoute et le FCB se constitue partie civile les fauteurs de troubles.

 

« Un vrai foutoir »

 

Si le domaine sportif est en meilleure forme, la gestion du club laisse à désirer. Nous sommes en juin dernier et un certain Jean-Luc Italiano prend la présidence du FC Barr. Père de deux joueurs barrois, ce banquier de 44 ans, ancien coéquipier de Farchon à la FAIG en jeunes, découvre e’ un vrai foutoir e’, d'après ses propos: e’ Les bénévoles donnaient de la tête partout sans aucun résultat, il y avait des problèmes de comptabilité, et je ne vous parle pas de l'image désastreuse du club e’. Ni une ni deux, le président barrois enfile le bleu de chauffe. Il nomme un comité de direction restreint, met fin au problème des licences non payées, redessine le logo du club et recentre ses activités autour du football : e’ On a organisé des stages pour les gamins lors des vacances de la Toussaint et on recommence à Pâques e’, Peu à peu, le FCB retrouve le sourire: e’ Les anciens sont de retour au stade, beaucoup se reconnaissent dans cette nouvelle image e’, Et l'opération séduction est loin d'être finie. A la fin de la saison, le club fêtera ses 80 ans, du pain béni pour Jean-Luc Italiano. Un groupe Facebook a été spécialement créé pour l'occasion et les seniors se sont vus offrir de nouveaux maillots, sans sponsor mais peut-être avec le logo de l'association de José Guerra e’ Aidons Sara e’, Comme un symbole de la métamorphose du FC Barr.

Victor Bellaud Alsace Foot du 7 mars 2012

 

 

COUPE D'ALSACE 2011/2012 

INNENHEIM 0 - BARR 3

Stade de l'Ehn. Mi-temps 0-1. Arbitre: Mr Biechel Gilles (Geispolsheim). Les buts: 'Torun F. (18e’, 65e’) Hoger (78e’).

Il n'y a pas de round d'observation dans ce début de rencontre pour le 4e tour de la Coupe d'Alsace. La bataille du milieu est lancée et le jeu s'y cantonne. A la 9e’, un premier tir de demi de volée des 35m de Grauss H. atterrit sur la transversale, mais la balle revient sur la tête de Grauffel A. : ça passe de peu à côté. L'équipe fanion pose le ballon et fait tourner mais la défense de Barr reste concentrée et ne laisse pas beaucoup d'espaces. A la 18e’, le tir de Hoger est détourné magistralement par Huber. Deux minutes plus tard, un coup franc est sifflé en faveur de Barr: Torun botte la balle dans la lucarne locale (0-1). Les locaux essaient de mettre la pression mais la succession de tirs ne donnent rien. Au retour des vestiaires, le jeu ne s'emballe pas outre mesure et ce sont les Barrois que l'on voit sur le terrain et qui gagnent les duels. Les locaux n'arrivent pas non plus à jouer sur les côtés et la solidarité des verts annihilent les attaquent locales. Encore un coup franc sifflé: excentré, il est repoussé par Huber et la balle atterrit sur la tête de Torun qui réussit son lob (0-2 ; 65e’). A la 75e’, Labyedh sauve sur sa ligne un tir de Larisse. Puis un contre permet à Bahar de centrer au deuxième poteau sur Hoger qui reprend victorieusement (0-3 à la 78e') Décidément, l'USI n'est pas une équipe de coupe ce qui permet à Barr d'accéder à la qualification au tour supplémentaire.

 

 

Barr s'offre un leader

BARR 3 - SERMERSHEIM 2 a.p.

Mi-temps: 1-2. Fin du temps réglementaire: 2-2. Arbitre: M. Daglayan (Lingolsheim), assisté de MM. Blondé (Strasbourg) et Hurstel (Strasbourg). Les buts: Woelfflin (14e’), Torun (82e’), Eisenecker (93e’) pour Barr; Heitzmann (15e’), Schnell (20e’) pour Sermersheim.

Après quelques minutes d'observation, Barr obtient un coup franc à 25 mètres. Eisenecker botte le ballon vers le point de penalty où il traîne dans la surface. Distel, après un retourné acrobatique, obtient un corner côté droit suivi d'un autre côté gauche à la 14e’. Woelfflin, qui le tire directement, voit sa balle heurter le montant et la transversale avant de pénétrer dans la cage (1-0). Sur l'engagement Heitzmann l'arrière latéral de Sermersheim, traverse le terrain et égalise de près. Cinq minutes plus tard, les promotionnaires prennent l'avantage suite à une superbe action. Maurer, excentré à gauche, centre en retrait sur Schnell dans l'axe. D'un retourné, il trompe Colmerauer. Au début de la seconde mi-temps Barr prend le jeu à son compte. Torun, déstabilisé dans la surface, obtient un penalty que Woelfflin tire au-dessus du cadre. C'est ensuite au tour de Sermersheim d'avoir des occasions par Schnell, de la tête, puis Meyer qui perd deux face-à-face avec le gardien local venu à sa rencontre. Draeger frappe de la tête et c'est encore Colmerauer qui s'interposer. Les Verts vont jeter leurs dernières forces dans la bataille et l'égalisation est obtenue à la 82e’, par Torun qui profite d'un ballon mal dégagé par les visiteurs. Eisenecker puis Chety sont en bonne position pour marquer de près mais Boul, d'un réflexe, dévie du bras. Pendant les prolongations Eisenecker profite d'un coup franc près du coin de corner pour donner la qualification à Barr grâce à un tir tendu sous la transversale. Pendant les vingt dernières minutes, Barr aura bien résisté au leader de la Promotion qui, il est vrai, était diminué par les blessures de plusieurs titulaires.

 

 

À défaut du titre de champion d'automne, Barr rêve d'un 6e tour de Coupe d'Alsace. PHOTO DNA 

Barr s'est accroché

HŒRDT 0 - BARR 0

3-2 aux t.a.b.

Arbitre: M. Gauss (Trimbach), assisté de MM. Beghad et Sow (Strasbourg). Une centaine de spectateurs. Hœrdt doit une fière chandelle à Christophe Koehl, habituellement gardien de l'équipe seconde, qui a stoppé trois tirs au but adverses, permettant à son équipe d'éliminer le coriace divisionnaire (1) de Barr. Le début de la rencontre est très brouillon de part et d'autre. Un but qui paraissait valable est refusé aux locaux (15e’). En fin de première période, un centre-tir barrois passe juste au-dessus et l'attaquant local Wurtz, pour son retour sur le terrain après sa sanction de dix minutes, perd son face-à-face avec le gardien. Après le repos, Hœrdt pousse et son arrière Limbach, très en jambes et repositionné à l'avant, manque de chance en tirant sur le poteau et échoue à trois reprises sur l'excellent gardien visiteur. Durant les arrêts de jeu, un Barrois se fait expulser et chaque équipe gâche une belle occasion. Les recevants font le forcing durant les prolongations, accumulant les corners. Mais Barr fait le dos rond. La séance des tirs au but est cruelle pour les visiteurs qui ont fait bonne figure.

 

 

BARR Un stage pour les 4 à 10 ans

Vacances footeuses

52 enfants étaient inscrits au stage. PHOTO DNA

À Barr, la semaine de vacances a permis à une cinquantaine d'enfants de 4 à 10 ans de pratiquer leur sport favori.

 

LE COMITÉ DU FOOTBALL club de Barr, présidé par Jean-Luc Italiano, avait engagé onze personnes, lesquelles avaient spécialement pris une semaine de vacances pour encadrer les 52 enfants, dont cinq filles, inscrits au stage. Christophe Farchon, entraîneur, Aurélie Didier monitrice, Nicolas Fuchs, entraîneur, et Ahmed Fouzi ont donné l'envie aux enfants de pratiquer ce sport en leur enseignant les règles du football.

Les Zidane en herbe ont été notés sur un parcours de vitesse, de précision et de conduite, sans oublier le fair-play. Vendredi, dernier jour du stage, c'était la liesse. Les jeunes ont tous reçu un diplôme de fin de stage, un beau ballon tout neuf et les félicitations de leurs entraîneurs. Une vingtaine de coupes ont été distribuées sous les applaudissements des organisateurs, dont un représentant de la Ligue de football d'Alsace, Bernard Barthelmebs, résidant à Barr. Le plus jeune, Yoan, a eu le prix du fair-play et Johan Schleiss a eu la coupe de major du stage.

 

 

COUPE CREDIT MUTUEL 2011-2012

Festival d’occasions ratées

BALDENHEIM 2 - BARR 4

Mi-temps: 1-2. Arbitre M. Mesut (Kintzheim). Les buts: Koenig (45e’), Golling (58e’) pour Baldenheim ; Hoger (25e’, 49e’, 83e’), Distel (36e’sur pen.) pour Barr.

Pour ce huitième de finale de la Coupe du Crédit Mutuel Alsace centre, les locaux auront tout fait pour ne pas avoir à jouer le Lundi de Pâques! Un manque de vivacité et de collectif aura été fatal pour Baldenheim face à des visiteurs dont le gardien a vu le carton rouge dès la 13e’ suite à une faute de main en dehors de la surface. Le coup franc qui suivait atterrit sur la barre. Sur une balle en profondeur Hoger devance la sortie du gardien pour ouvrir le score à la 25e’, Une faute de main dans la surface et Distel de doubler la mise sur penalty onze minutes plus tard, Baldenheim n'est pas résigné avec sa jeune équipe d'une moyenne d'âge de 23 ans. Les locaux reviennent au score juste avant la pause par Koenig. Les affaires se compliquent en début de seconde période lorsque Hoger profite d'un mauvais contrôle pour marquer de près à la 49e’. L'espoir renaît pourtant lorsque, après un penalty dévié par le gardien, Golling réduit le score sur le corner qui suit (2-3, 58e’). Bien que la partie semble correcte, les effectifs sur le terrain diminuent car le carton rouge sanctionne encore un, joueur de part et d'autre. La chance semble tourner à l'avantage des locaux lorsque Barr vendange un nouveau penalty à la 81e’. Mais Hoger va crucifier les locaux en clôturant le score du plat du pied à la 83e’. Désormais les yeux sont tournés vers l'équipe seconde de l'USB qui se déplace à l'ASS ce lundi pour le compte des quarts de finale de la coupe Now One.

Des Bleus manquant de maturité. PHOTO DNA - FRANCK DELHOMME

 

Barr tient sa revanche 

BARR 4 - ARTOLSHEIM 2

Mi-temps: 2-2. Arbitre: M. Geldreich (Erstein), assisté de MM. Conrad (Maisonsgoutte) et Guardia (Lièpvre), Les buts: Aydogdu (14e’sur pen., 89e’sur pen.), Abdi (19e’), Addou (80e’) pour Barr ; Alfonso (10e’), Maration (31e’) pour Artolsheim. 

Les dernières confrontations en Coupe du Crédit Mutuel entre les deux clubs s'étaient terminées par la qualification des Riediens en 2004 et aussi en quart de finale en 2007. Sur la première action visiteuse, à la 10e’, trois attaquants se retrouvent dans la surface de réparation et Alfonso peut ouvrir le score de près. Au quart de jeu, Hoger se fait crocheter dans la surface de réparation et Aydogdu transforme le penalty accordé en but, trouvant la lucarne. À la 19e’, Sezgin déborde côté droit et centre en retrait. Abdi donne l'avantage aux Verts en plaçant le ballon entre plusieurs joueurs. La fin de cette première mi-temps sera à l'avantage d'Artolsheim. Marafioti tire un coup franc de 30 mètres, la balle fuse sur le gazon humide et Schaeffer la détourne d'une belle manchette. Puis, à la 30e’, suite à une balle perdue au centre du terrain, Marafioti égalise d'une frappe tendue de 20 mètres à ras de terre. 42e’, Artolsheim aurait pu passer devant au score sur un contre rapidement joué: Riegert parti dans le dos de la défense, se heurte à Schaeffer qui dévie en corner. Après la pause, Barr n'arrive toujours pas à poser son jeu, comme ce fut le cas vendredi à Baldenheim. Artolsheim est plus prompt sur le ballon et gagne les duels. Après la 75e’, les attaquants barrois vont se montrer dangereux par Hoger et ensuite Abdi se fait contrer par Waltsburger. Le gardien visiteur sera malheureux sur un corner direct d'Addou : il ne maîtrise le cuir qui finit dans ses propres filets. Puis à la 89e’, sur un contre parti à la limite du hors-jeu, Abdi est déséquilibré dans la surface et Aydogdu inscrira son second penalty.

 

 

FC Barr 

Après avoir gagné le trophée il y a déjà onze ans, le FC Barr n'avait plus atteint le stade des demi-finales de la Coupe du Crédit Mutuel (secteur Alsace centre). L'équipe évoluait alors deux niveaux au-dessus du niveau actuel. C'est dire si la tâche sera difficile, dimanche (16 h), au stade Louis-Klipfel face à l'AS Sermersheim de Thierry Maeder.

Les visiteurs sont impressionnants depuis la trêve. Ils sont premiers en Promotion avec une seule défaite (contre Geispolsheim II). Ils sortent vainqueurs de leurs rencontres avec une moyenne de 4,5 buts marqués. De plus, ils auront envie de prendre leur revanche après leur élimination, l'hiver dernier, à Barr en Coupe d'Alsace, Il est vrai qu'ils comptaient beaucoup d'absents pour cause de blessures. N'ayant plus de prétentions en championnat de Division 1, et n'étant pas comptés parmi les favoris des différentes coupes, les Barrois sauront se motiver pour ce défi. Les féminines joueront en championnat, dimanche à 17 h, à Wolxheim. Lundi, à 20 h, l'entente des super-vétérans se déplacera à Holtzheim.

Baldenheim est une des victimes de Barr en Coupe du Crédit

 

 

Sermersheim est partout. 

BARR 1 - SERMERSHEIM 4

Mi-temps: 0-2. Arbitre: M. Joffroy (Sélestat), assisté de MM. Matty (Meistratzheim) et Christ (Friesenheim). Les buts: Distel (89e’) pour Barr; Schnell (34e’), Meyer (35e’), J. Maeder (71e’, 76e’) pour Sermersheim.

Les Barrois n'auront pu soutenir la comparaison avec les leaders de la Promotion que pendant les quinze premières minutes de chaque mi-temps. La première action est pour les locaux: tous les attaquants touchent le ballon et Keyser plonge dans les pieds de Hoger qui pénétrait dans la surface de réparation. Les visiteurs répliquent par Schnell dont le tir de 15 m est renvoyé sur la ligne de but par Chety (10e’). Barr porte le danger par de longs centres et sur des corners où Maetz tente de placer sa tête. Sur un coup franc Chety vise la lucarne mais Meyser est encore à la parade. La seconde partie de cette mi-temps va être à l'avantage de Sermersheim. Meyer déborde côté gauche et centre sur Schnell, esseulé dans la surface: il a le temps .de contrôler et de placer le ballon dans le petit filet pour l'ouverture du score. Puis Meyer, de la ligne de touche, tente un centre tir qui trouve la lucarne en lobant Colmerauer. Après la reprise, un coup franc de Distel, puis un corner direct de Fatih constituent les dernières banderilles des locaux. Sermersheim, par un jeu rapide, va prendre le dessus et Kientzler, parti de sa défense, centre vers J. Maeder qui devance la défense et aggrave le score du plat du pied. Sur une balle perdue au centre du terrain, Maeder, encore lui, vient inscrire le 4e but des siens de près. Barr parvient à sauver l'honneur à la 89e’suite à un mauvais dégagement du gardien directement dans les pieds de Distel: à 30 m, le défenseur barrois place le ballon dans la cage désertée. Dans les arrêts de jeu, encore un contre, J. Maeder bute sur le gardien Colmerauer. C'est ainsi tout logiquement Sermersheim qui jouera la finale du Lundi de Pentecôte, à Kertzfeld.

 

 

Roger BARTHELMEBS 

En cette année où le FC Barr fête ses 80 années d'existence, le club vient de perdre un de ses plus grands serviteurs en la personne de Roger Barthelmebs.

Né en 1930, sa jeunesse avait été perturbée par la Seconde Guerre mondiale, mais dès la libération, ses rêves de jeune footballeur s'étaient concrétisés au sein du FC Barr. Avec ses copains de classe, il faisait partie de la première équipe de juniors mise sur pied. Au fil des saisons, il était devenu un titulaire indiscutable de l'équipe 1 et sous les ordres de l'entraîneur Segundo Pascual, il avait participé à la plus belle des épopées du club en remportant le titre de champion pendant la saison 1955/1956, aux côtés des Georgenthum, Hincker, Dieker, Messmer ...

Sa carrière de joueur avait pris fin en raison de ses genoux récalcitrants, mais Roger avait déjà assuré sa reconversion. En effet, depuis 1951 il était déjà en poste en tant que secrétaire du club, rôle qu'il avait assumé avec compétence et minutie pendant plus de quarante années. Mais au-delà de cette fonction, il était un animateur infatigable de l'association, et organisait de nombreuses soirées théâtrales, des messti, bals; grands anniversaires du club, matchs de gala, finales départementales et régionales.

Pour les huit présidents qu'il a côtoyés durant ces quarante années de secrétariat, il aura été, de par son inlassable activité, le pilier indispensable à la bonne marche du club.

Titulaire de la médaille d'or et de la plaquette de la LAFA, de la médaille de bronze du ministère de la Jeunesse et des Sports, Roger Barthelmebs restera une figure emblématique du football barrois. Un vibrant hommage lui a été rendu lors de ses obsèques.

 

 

COUPE CENTRE-ALSACE 2011/2012

Barr a fait front

Le métier des Portugais a fait la différence. PHOTO DNA - F.D.

BARR 1 - PORTUGAIS SÉLESTAT 3

Mi-temps : 1-1. Arbitre: M. Uhl (Hilsenheim), assisté de MM. Mathieu (Grandfontaine) et Heintz (Griesheim-près-Molsheim).

Les buts: Torun (34e'sur pen.) pour Barr; Ly (70e’), Vidal (90e’+2) pour les Portugais de Sélestat.

La hiérarchie (deux divisions d'écart) a été respectée dans l'autre huitième de finale de ce jeudi férié. L'entame de la rencontre est déjà à l'avantage des visiteurs. Demba Ly déborde sur le côté gauche, sans succès. A la tr, l'avant-centre visiteur profite d'une remise de la tête en retrait pas assez appuyée pour marquer de près. Première action locale à la l5e', sur à un corner tiré par Woelfflin au second poteau. La balle est reprise de volée par Cromer mais elle est contrée par le dos d'un défenseur. Ruch, de la tête, puis sur un coup franc des 20 m, échoue sur le gardien local. 25e', encore une balle en retrait, du côté de Sélestat cette fois, avec la frappe de Maetz qui passe à gauche du montant. Vidal puis Ruch se créent des occasions mais Colmerauer s'interpose devant les attaquants visiteurs. Sur un contre, Torun. est déséquilibré dans la surface : il transforme le penalty en prenant Koenig à contre-pied (1-1). Avant la pause, Bouzouina est dangereux sur un coup franc, puis Vidal voit son tir renvoyé par la transversale. Au retour des vestiaires, la pression sur le but barrois devient encore plus forte. J. Muller échoue par trois fois sur le gardien local. Barr procède en contre, mais à la 70e', Ly, oublié sur le côté gauche, inscrit son second but personnel. Sur l'engagement, Hoger se fait crocheter dans la surface par Koenig, Torun tire le penalty plein axe et le gardien sélestadien bloque le cuir avec les pieds. Dans le dernier quart d'heure, les esprits de certains joueurs s'échauffent et trois cartons rouges sont sortis. Pour l'anecdote, Vidal s'infiltre encore une dernière fois dans la défense et inscrit le troisième but, de près.

 

 

Barr a connu de grands moments cette saison, dont ce match de coupe face aux Portugais de

 

 

Bernard Barthelmebs distingué

Bernard Barthelmebs récompensé par le vice-président de la FFF Bernard Desumer. (Photo DNA)

Bernard Barthelmebs vient de recevoir la médaille de vermeil de la fédération française de football des mains du vice-président Bernard Desumer. La cérémonie a eu lieu au siège de la ligue d'Alsace de football.

Bernard Barthelmebs, 67 ans, a toujours baigné dans le milieu football. Son père a notamment été arbitre et membre fondateur de l'Athlétic club de Barr et son frère Raymond a fait une carrière de gardien professionnel au Racing puis à Sochaux. Il a même été international espoir. e’Footeux e’dès 10 ans Bernard . Barthelmebs a lui, signé sa première licence à l'âge de dix ans, au FC Barr. Il a ensuite rejoint le SC Sélestat puis est devenu entraîneur joueur en 1968 à tout juste 24 ans. Il est passé par Bischoffsheim, Breitenbach, Barr, Kertzfeld et le SC Sélestat jusqu'en 1987. En 1990, il est entré à la ligue d'Alsace via la commission des jeunes du Bas-Rhin. Aujourd'hui, il y est encore secrétaire de la commission des seniors du Bas-Rhin. Il est également coresponsable du territoire du Centre-Alsace avec son ami Jean-Pierre Schmittheisler, qui vient aussi du FC Barr. Entre autres, de son parcours au sein de la Ligue, il se souvient surtout du titre de champion de France des -17 ans en 1997, qu'il a vécu en tant que délégué officiel de la Ligue d'Alsace de football.

 

 

CHAMPIONNAT 2011/2012

Barr dans le bon tempo

HEILIGENSTEIN 2 - BARR 4

Mi-temps: 1-0. Arbitre: Mr Adler Allemagne. Buts: Chéty (57e’, 87e’), Fathy (71e’, 90e’ + 3') pour Barr. Beyli Selcuk. (19e’), Merling (67e') pour Heiligenstein.

Ce derby entre les deux voisins du vignoble a tenu les spectateurs respectifs en haleine jusqu'au bout du match. Pas de round d'observation car dès la 3e’, Merling lancé, lobe le gardien visiteur mais le tir de l'attaquant local heurte l'intérieur du poteau et ressort.

Les visiteurs se reprennent vite et à la 8e’, Humann réalise un superbe arrêt en face à face avec Chéty. A la I5e’ la frappe d'Eisenecker est repoussée par les poteaux locaux. A la 19e’ le gardien visiteur repousse un puissant tir de Murat mais la balle atterrit sur Beyli Selcuk qui d'un tir croisé ouvre le score pour les locaux. Les visiteurs poussent mais les locaux restent très dangereux sur contre notamment à la 39e’ quand Vural rate une occasion unique. Les locaux se montrent encore très dangereux à la 51e’ par Beyli Sezer dont la reprise de volée déviée par un défenseur adverse frôle le poteau. A la 57e’ Chéty égalise pour les visiteurs à la suite d'une balle aérienne remise dans l'axe par la défense locale. Les Vignerons se créent encore deux belles opportunités à la 61e’ par Vural qui perd son face à face avec le gardien adverse et à la 63e’ par Thomann dont le tir est également repoussé par le gardien visiteur.

A la 67e’Merling redonne l'avantage à ses couleurs sur un bon centre de la droite. A la 71e’ un centre de la droite est repris imparablement par Fathy qui égalise. Les recevants vont sensiblement baisser de pied dans les vingt dernières minutes et les visiteurs vont en outre bénéficier de deux cadeaux de la défense locale pour marquer à deux reprises par Chéty à la 87e’ et par Fathy à la 90e’ + 3'.

Barr (en vert) réalise un très bon début de saison. (Photo DNA - Jean Schmitt)

 

 

BARR 4 - LINGOLSHEIM 1

Mi-temps: 2-1. Arbitre: M Munch (Gerstheim). Les buts: Hoger (2e’, 73e’, 85e’), Fouzi (5e’) pour Barr; Stumpf (40e’) pour Lingolsheim.

L’entame de la rencontre est largement à l'avantage des locaux qui mènent au score 2-0 après seulement 5'de jeu. Chety lance Hoger en profondeur qui vient battre Vix de près. Puis Fouzi coupe la trajectoire du ballon et sa reprise de la tête aggrave le score suite à un coup franc botté par Eisenecker. Profitant de cette avance, Barr semble se contenter de gérer, et ce sont les visiteurs qui réagissent par L. Guilhermet et Blidielkafi, puis Stumpf voit sa reprise renvoyée par Maetz avec les genoux. Lingolsheim se remet en selle suite à une mauvaise passe en retrait de la défense locale: Stumpf reçoit le ballon et a tout le temps d'ajuster une frappe puissante pour la réduction du score. Dès la reprise, c'est encore Lingolsheim qui place les premières banderilles. Stumpf, encore, tire au-dessus de la transversale. Et le jeu se stabilise au centre du terrain jusqu'à la 73e'où une combinaison Gilgenmann-Chety côté droit profite à Hoger qui de l'extérieur du pied trompe Vix en trouvant le petit filet. Gi!genmann voit encore son centre renvoyé par la transversale et à 5'de la fin Chety s'infiltre dans la défense et centre sur Hoger qui inscrit son 3e but en croisant le pied droit derrière le gauche. Fatih par deux fois va tenter sa chance, mais le montant renvoie sa frappe.

 

 

Un nul spectaculaire

BARR 3 - MATZENHEIM 3

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Mathieu. Les buts: Eisenecker (2e’), Woelfflin (47e’et Hoger (70e’pour Barr; Kleis (38e’) G. Stephan (50’) et Offenburger (80e’) pour Matzenheim.

Plus rapidement entré dans le match, Barr investit le camp adverse et dès sa deuxième occasion (2e'), Distel lance Eisenecker côté droit qui vient battre Mecks dans un angle fermé. Chety après un quart d'heure de jeu, peut aggraver le score se retrouvant seul à dix mètres mais sa frappe précipitée passe au-dessus. A la 38e’, les visiteurs obtiennent un coup franc lointain, M. Petry trouve la tête de Kleis qui égalise. Peu après la reprise, Hoger est déséquilibré dans la surface et Woelfflin transforme le tir au but. 50e', la défense locale tergiverse pour dégager et G. Stephan en profite pour une nouvelle égalisation.

Barr reprend l'avantage

70e' après un corner, le ballon traverse la surface à ras de terre, revient deux fois à proximité de la cage, et Hoger opportuniste peut pousser le ballon dans les filets des visiteurs. Le feu follet barrois aurait pu libérer son équipe quand il s'infiltre entre deux défenseurs mais sa frappe passe au-dessus. Les visiteurs vont encore revenir suite à un coup franc des 35 mètres. Offenburger d'une tête lobée des vingt mètres trompe Maetz et permet donc à Matzenheim très réaliste de partager les points.

Barr (en vert) et Matzenheim ont proposé un beau spectacle (3-3). (Photo DNA - Jean Schmitt)

 

 

Rosheim stoppe Barr

Obernai reste calé au milieu du peloton de la DH après son nul (1-1) face à Haguenau. En Promotion, le leader Innenheim confirme ses bonnes dispositions, le haut du tableau étant toujours d'actualité pour Stotzheim, Niedernai et Bischoffsheim. Barr perd son statut de leader unique en D1 après son premier revers à Rosheim. 

Un match avec un seul but, pour Rosheim, et Barr perd pour la première fois. (photo DNA-J.S.)

ROSHEIM 1 - BARR 0

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Malerba (Eckbolsheim). Le but: Peugeot (67').

Sans temps mort, les deux équipes ne vont pas se faire de cadeau dans cette première mi-temps. À la 5e', un coup franc des 30 mètres à droite est repris de la tête par Yomba que Schaeffer détourne difficilement. Celui-ci doit encore s'employer à la 10e’ d'une claquette suite à un coup franc côté gauche. Ce sera au tour du gardien local de s'employer sur deux centres plus que dangereux. Puis une montée rageuse de Aydogdu mais Chety pour les. visiteurs manque le cadre. A la 30e', longue relance de Schaeffer, la défense locale est prise de vitesse mais réflexe de Krieger. Yomba fera alors deux numéros côté gauche en semant la panique dans la défense de Barr mais sans effet avant qu'un dernier tir de Barr ne surprenne Krieger par son effet mais Hoger ne pourra redresser la trajectoire du ballon.

En deuxième mi-temps, Rosheim va prendre plus d'emprise sur le jeu. A la 50e', première envolée du gardien adverse sur un tir des 30 mètres de Horuz mais le travail finira par payer à la 67e'avec un superbe changement d'aile de Yomba pour Schultz qui remet sur Peugeot qui lui ne manque pas l'occasion d'ouvrir le score pour Rosheim. Dans la minute suivante, Mekaoui rate le 2-0 au bout de sa chaussure. Se suivront ensuite une multitude d'occasions pour les locaux mais Schaeffer sortira toujours le grand jeu pour éviter le pire. Dans les derniers instants, Barr mettra la pression après l'expulsion d'un joueur local mais ceux-ci resteront héroïques devant leur but pour remporter une première victoire en championnat largement méritée avec une équipe qui commence à prendre de l'assurance et monte en régime.

 

 

BARR 4 - WESTHOUSE 1

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Raso (Ohnenheim) . Les buts: Addou (46e’·, 75e’), Hoger (49e’), Chety (90e’ + 2) pour Barr; F. Ey (76e’) pour Westhouse.

Après une minute de silence, en mémoire de M. Raymond Barthelmebs, les visiteurs sont les premiers en action par des montées de balle rapides. Les frères Ey ont tour à tour des occasions de tirer au but. Sur un long dégagement de Colmerauer, le nouveau gardien des verts, Eisenecker prolonge le ballon pour Hoger qui, bousculé dans la surface, tente un lob en déséquilibre qui passe au-dessus. A la 26e’, F. Ey a la plus grosse occasion pour les visiteurs : seul à 10 m il frappe au-dessus de la cage. Sur l'action .suivante, il centre de la droite et par trois fois la défense locale s'interpose avec chance. C'est ensuite O. Ey, parti à la limite du hors-jeu, qui se fait contrer par le gardien local qui lui plonge dans les pieds. Après la pause, le ballon est récupéré dans la défense visiteuse, Eisenecker lance Addou dans l’axe, celui-ci vient battre Weber de près. Trois minutes plus tard, Addou botte un coup franc de la gauche, il trouve Hoger dont la reprise double la mise. Westhouse, groggy, tente de revenir et Barr recule. A la 74e’, encore un coup franc excentré sur la gauche où Addou trouve directement la lucarne opposée pour le 3-0. , Sur l'engagement, la défense est absente et F. Ey réduit le score. Puis c'est encore un contre rapide de l'attaque locale : Eisenecker centre au second poteau et Chety se jette pour clore la marque dans les arrêts de jeu.

 

 

OTTROTT 1 - BARR 5

Mi-temps: 1-2. Arbitre: M. Fechter (Strasbourg). Les Buts: Pizzato (12e’) pour Ottrott, Addou (18e’, 54e’, 90e’+1), Hoger (22e’), Bahak (77e’) pour Barr.

Barr donne le ton dès le coup de sifflet. Dans les premières secondes de jeu, Hoger se retrouve balle au pied aux six mètres ottrottois. Le centre d'Addou est capté par N. Host (3e’), et le dribble dans la surface de Bahar est stoppé par Hess (4e’). Les Ottrottois rentrent finalement dans le match. Clauss prend la défense de vitesse pour servir parfaitement Pizzato. Il prend le temps de fixer le gardien visiteur pour ne lui laisser aucune chance d'un tir à raz de terre et donner l'avantage aux locaux (12e’. Alors que les Ottrottois ont la partie en main, la joie est de courte durée. Sur un coup-franc de Deloche, Addou reprend entre les défenseurs pour égaliser (18e’). Barr reprend ses esprits. N. Host effectue une excellente sortie en deux temps devant Eisenecker (19e’), mais ne peut rien sur le lob de Hoger (22e’). L'avantage pris par les visiteurs et l'expulsion de K. Host (28e’) coté ottrottois, changera la physionomie du match. Alors que la seconde période débute avec un avantage territorial des ottrottois, ce sont les visiteurs, plus efficaces, qui marquent. Addou effectue une tentative lointaine et est chanceux, car son tir est légèrement dévié, prenant N. Host à contre-pied (54e’). N. Host plonge une nouvelle fois parfaitement sur une tête de Hoger, alors que son homologue est moins en danger face aux occasions ottrottoises. Bahar tente sa chance en solitaire au travers de la défense locale et marque le 4e  but (77e’). N. Host s'illustre une dernière fois en repoussant le penalty parfaitement tiré par Woefflin (81e’). Mais les Ottrottois sont abattus en fin de rencontre et une belle combinaison entre Hoger, Torun et Addou, permet à ce dernier d'inscrire le 5e but barrois.

 

 

HINDISHEIM 1 - BARR 1

Mi-temps : 0-0. Arbitre: M. Goffroy. Les buts: Cromer (65') pour Barr. G. Hugel (75') pour Hindisheim.

La première action dangereuse est pour les locaux. Dès la 7e’, un coup franc lointain arrive dans les 5,5m, Fouzy supplée son gardien. Le jeu se cantonne au centre du terrain, gras et bosselé, jusqu'à la 26' quand Barr est réduit à 10 après une sanction de 10 mn pour contestation, puis Addou reçoit un carton rouge pour un mauvais geste. Rien de notable ne se passera jusqu'à la 45e’. Après la pause, Hindisheim investit la surface de réparation visiteuse et, coup sur coup, la défense s'y reprend à 3 fois pour éloigner le danger. A la 65', un contre barrois, Fatih, du centre du terrain, .ouvre côté droit par-dessus la défense vers Cromer qui vient battre Kapp de près. L'égalisation est obtenue 10 minutes plus tard. Un tir est renvoyé par le montant sur G. Hugel près de l'autre montant, en embuscade, celui-ci n'a aucun mal pour pousser le cuir dans les filets. A la 83e’, Baur, seul plein axe, a une grosse occasion de donner la victoire à ses couleurs, seul à 6m face au gardien il ne cadre pas.

 

 

BARR 3 - ESCHAU 1

Mi-temps: 2-0. Arbitre: M. Koku (Châtenois). Les buts: Woelfflin (6'), Hoger (16' et 85’) pour Barr ; Baichoo (55’) pour Eschau.

Les locaux sont présents dès l'entame du match: Chety tire directement sur la transversale sur le premier corner. L'ouverture du score survient à la 6e’suite à un corner. Fumaneri, le gardien visiteur détourne le ballon dans les pieds Woelflin à dix mètres qui a le temps de contrôler et de placer son tir à mi- hauteur. Dix minutes plus tard, Addou tire un coup franc côté gauche et trouve Hoger dont la reprise de la tête trompe pour la seconde fois la défense visiteuse. . Le feu follet local trouve le montant après une longue touche de Deloche. En seconde mi-temps, le rythme ne baisse pas et à la 55e’, M. Baichoo transforme un coup franc des 20 mètres plein axe en plaçant le ballon par-dessus le mur. Barr peut se mettre à l'abri par Chety puis Eisenecker, mais Eschau aurait pu égaliser quand Gengenwin esseulé à gauche frappe sur la transversale: C'était le tournant du match puisque la fin de la partie sera à l'avantage de Barr. A la 80e’, Addou place Chety plein axe, celui-ci lobe le gardien pour lui-même mais par excès de précipitation, il tire à côté de la cage désertée. 85e’, un nouveau contre de Chety qui déborde à droite et centre au second poteau où Hoger clôt la marque pour sa seconde réalisation, avant qu'il ne trouve encore une fois le montant dans les arrêts de jeu. 

 

 

BARR 4 -BOERSCH 0

Mi-temps: 2-0. Arbitre: M. Dolcunyurek (Geispolsheim). Les buts: Woelfflin (41e’), Eisenecker (44e’, 56e’), A. Marrakchi (60e’).

Les premières actions sont visiteuses: Schaffner ne trouve pas le cadre puis Demaziere voit son tir se faire contrer par Colmerauer du pied. Les locaux vont répondre après le premier quart d'heure: un tir lointain d'Eisenecker, ensuite un autre de Marrakchi. À la 20e, Chety effectue un retourné acrobatique, le montant supplée Fritz battu sur cette action. Les coups de pied arrêtés se succèdent pour les deux camps mais là où les visiteurs manquent le cadre ou échouent sur le gardien des verts, les locaux vont scorer par deux fois en trois minutes. Woelfflin, suite à un corner mal renvoyé, hérite du ballon à dix mètres et le place à mi-hauteur pour l'ouverture du score. Puis un coup franc direct de 20 m, Eisenecker tire directement à ras de terre et aggrave le score. Après la pause, Fritz manque son contrôle du pied hors de sa surface de réparation, Eisenecker en profite pour inscrire son second but personnel dans la

cage vide. À l'heure de jeu, après une action chaude dans la surface des visiteurs, A. Marrakchi se jette pour pousser le ballon sous le corps du gardien et clôt la marque à 4-0 d'un match référence pour les Barrois.

 

 

BARR 1 - HEILIGENSTEIN 0

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Krebs. Le but: Torun (14e’).

A l'image des derbies, la partie s'est résumée à un concours de coups francs suite aux trop nombreuses fautes. Les coups de pieds arrêtés ne donneront d'ailleurs aucune action remarquable. Les défenses prenant régulièrement le pas sur les attaques. La seule action du match est à mettre au compte du duo local Chety-Torun, le premier pour son service au second, qui d'une frappe à l'approche de la surface de réparation, trompe le gardien visiteur. Commissione pour les visiteurs a eu aussi une possibilité d'égaliser mais Colmerauer est sur la trajectoire. Comme son vis-à-vis Humann ils n'ont pas eu grand-chose à faire.

 

 

WESTHOUSE 1 - BARR 4

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Malerba. Les buts: Distel (56e’ sur pen.), Maetz (66e’, 80e’, 85e’) pour Barr; Scheer (10e’) pour Westhouse.

Dès la 3e’, les locaux se créent la première occasion sur un centre fuyant que G. Ey ne peut reprendre. À la 10', l'avant-centre local se trouve seul devant le but mais glisse et ne peut conclure. Les locaux dominent ce début de rencontre et ouvrent fort justement la marque par Scheer. À partir de la 25e’, les visiteurs avaient deux belles occasions en l'espace de cinq minutes mais le gardien Muths s'interpose à chaque fois. A la 40e’, un centre tendu de la gauche trouve l'avant-centre local qui d'une tête plongeante met à côté. À la reprise de la deuxième mi-temps, les visiteurs affichent d'autres ambitions et égalisent sur penalty après dix minutes de jeu. Comme lors du match aller, les locaux perdent alors pied, laissant le monopole du ballon à une équipe visiteuse qui ne sera que sporadiquement inquiétée et qui marque encore trois autres buts par son avant-centre.

 

 

MATZENHEIM 1 - BARR 1

Mi-temps: 1-1. Arbitre: Malouti Fati. Les buts: Petry (34e’) pour Matzenheim. Hoger (51e’) pour Barr.

Au début match, Matzenheim se laisse dominer par Barr qui ne parvient pas à concrétiser l'avantage avant que vers la demi-heure de jeu les locaux ne reprennent la main par quelques actions collectives, sur l'aile de Nagenranft et Koehler, le Capitaine Bentz manque de peu l'honneur du premier but. A la 34e’, Offenburger fait tourner en bourrique son défenseur avant de centrer à Petry qui donne l'avantage au FCM. Cinq minutes avant la mi-temps Petry se voit obligé de sortir après avoir été déloyalement chargé dans le dos par un visiteur qui sera sanctionné d'un jaune. Au retour des vestiaires les Riverains du Panama se retrouvent dans le même flou qu'au début de la première période, laissant l'avantage à Barr. Hoger profite à la 51e’'un cafouillage pour égaliser. Un quart d'heure plus tard Barr se voit refuser un but pour hors-jeu. Puis c'est à nouveau aux locaux d'approcher du but visiteur sans réussite. Matzenheim voit s'échapper, l'occasion de remonter dans le classement alors que la victoire était largement à portée face à une équipe de Barr qui n'était pas dans ses meilleurs jours.

 

 

BARR 1 - ROSHEIM 1

Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. Koehler (Duttlenheim). Les buts: Yomba (3e’) pour Rosheim; Hoger (70e’) pour Barr.

La seule action des visiteurs lors de la première mi-temps survient à la 3e’ suite à une grossière erreur de la défense locale. Yomba s'y reprend à deux fois pour battre Colmerauer. Son vis-à-vis Krieger devra s'employer pour préserver sa cage devant des tentatives successives de Maetz, Hoger et Abdi. C'est ensuite les deux latéraux Distel et Gilgenmann, très offensifs, mais qui ne cadrent pas leurs tirs. La domination barroise va encore s'accentuer en seconde période, les coups de pieds de coin et coups francs se succèdent sans grand danger et le jeu se cantonne dans la moitié de terrain des visiteurs, qui ne procèdent plus que par des contres. Bronner sauve sur sa ligne de but son gardien était lobé. À la 70e’, Baris plein axe frappe des 25 mètres, le ballon est renvoyé dans les pieds de Hoger qui égalise de près. A la fin de la rencontre, la victoire peut basculer dans un camp ou dans l'autre: les visiteurs par Colantuono ou Lacquemant qui se présentent devant le gardien local mais ne peuvent concrétiser l'un et l'autre ne cadrant pas.

 

 

BARR 2 - STRASBOURG MUSAU 1

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Kovacs (Duppigheim). Les buts: csc. (42e’), Maetz (75e’) pour Barr; Marrachki (5e’ csc) pour la Musau.

Les visiteurs entrent rapidement dans le jeu et imposent un rythme élevé que les locaux ont du mal à soutenir. Ce jeu rapide permet aux Strasbourgeois d'ouvrir le score dès la 5e’ sur un mauvais dégage : ment face à son but Marachki marque contre son-camp. Dans la minute suivante, Moubarki aurait encore pu aggraver le score s'il n'avait pas tiré au-dessus. Après l'entame à l'avantage des visiteurs, les Barrois vont réagir par Torun qui voit son tir dévié en corner par le gardien, puis à la 22e’ Chety centre sur Maetz celui-ci dévie vers Hoger l'attaquant vert tente une difficile reprise acrobatique qui passe de peu hors du cadre. L'égalisation intervient à la 42e’, Maetz très affûté récupère le cuir côté droit et centre fort devant la cage adverse. En tentant de s'interposer un défenseur tacle le ballon dans ses propres filets. A la reprise, Torun et Maetz se montrent dangereux. Les attaques de la Musau sont rapides et la défense locale résiste. Le tournant du match survient à la 75e’, quand le latéral Faycel Talia déboule côté droit trouve son frère Fouzi seul devant Colmerauer qui contre le tir. Puis c'est Moubarki à la réception du renvoi qui échoue encore sur le gardien barrois. Le contre rapidement mené est conclu en deux temps par Maetz de près. Dans le dernier quart d'heure les Barrois solidaires vont préserver leur avance pour une victoire importante. 

Barr n'a pu empêcher l'AS Neudorf de conquérir le titre. PHOTO DNA

 

 

Neudorf sacré à Barr

BARR 0 - NEUDORF 0

Arbitre: M.Mathlouthi assisté de MM.Belouahem et Aghdal.

Dès l'entame du match, Neudorf combine bien et les premières banderilles sont posées par les visiteurs qui inscrivent même un but refusé pour hors-jeu. Les actions se développent mais les meilleures occasions, de part et d'autre, sont réalisées sur des coups de pied arrêtés. A la 20e’, Schott est à la réception d'un centre mais sa frappe puissante n'est pas cadrée. Puis à la 27e’, Maetz, répond pour les locaux, sa reprise de la tête est renvoyée par le montant. Dès le retour des vestiaires, les visiteurs pressent: deux corners consécutifs sont difficilement dégagés par les Barrois. A la 52e’, Distel, après un coup franc des 25 m plein axe, voit son tir tendu renvoyé par le gardien sur Oger, mais sa reprise de la tête passe aussi au-dessus. A l'heure de jeu, Colmerauer, le gardien barrois, intervient dans les pieds de Belaid. A la 85e’, la meilleure occasion barroise de la seconde mi-temps, Woelflin lance Oger entre les défenseurs centraux, l'avant barrois reprend sans contrôle dans la surface mais le ballon échoue à gauche du cadre. Le partage des points est équitable et permet à Neudorf de quitter le terrain entre une haie d'honneur des joueurs locaux pour saluer leur titre de champion obtenu ce jour.

Malgré une bataille sur terre et dans les airs, Barr et Neudorf n'ont pu se départager (0-0). Mais ce nul fait les affaires des Neudorfois qui empoche le titre. PHOTO DNA - JEAN SCHMITT

 

 

Barr force 6

BARR 6 - OTTROTT 1

Mi-temps: 3-0. Arbitre : M Kirstetter (Ostwald). Les buts : Fouzi (3e’) Fatih (40e’, 89e’), Bahar (42e’), Cromer (0e’), Hoger (85e’) pour Barr; Ehrhard (47e’) pour Ottrott.

Pour sa dernière sortie comme coach à Barr, Coco Farschon a modifié son équipe en permutant les attaquants avec les défenseurs. Dès l'entame du match, Marrakchi, puis Hoger portent le danger dans la surface des visiteurs. Puis Bahar voit le gardien adverse bloquer son tir des deux pieds. À la 33e, Addou ouvre côté droit sur Marrakchi, N. Host renvoie son tir, et Fouzi le devance de la tête et ouvre le score. Un contre barrois peu avant la pause, Addou change d'aile vers Fatih, excentré à droite, sa reprise en demi-volée trouve la lucarne opposée. 2' plus tard encore une attaque collective place Bahar dans l'axe du but, celui-ci inscrit le 3e du plat du pied. Peu après la pause Ottrott réduit le score de près par Ehhard qui reprend un centre de Hasenfratz. Encore un contre barrois mené par Marrakchi côté gauche, trouve Cromer démarqué sur la droite, celui-ci vient inscrire le 4e but de près. A la 81e, Hoger parti à la limite du hors-jeu vient inscrire de près le se but. À la fin de la rencontre Fatih sollicite un une deux avec Marrakchi et conclut le score d'une balle piquée au-dessus du gardien.

Des attaquant qui jouent en défense et inversement, Barr (en vert) s'est imposé 6-1. PHOTO DNA - GÉRAR ANDLAUER

 

 

Ottrott descend, Barr se classe 4e .

 

BOERSCH 6 - BARR 1

Mi-temps: 4-0. Arbitre: M Koehler (Niedernai). Les buts: Kleinklaus (16e’), Ulsemer (18e’, 31e’), Schaffner (23e’), Berna (62e’), Sedda (85e’e) pour Boersch; (70') pour Barr.

Pour son dernier match à domicile, l'équipe fanion veut faire plaisir à ses supporters et démarre le match tambour battant. Il faut tout le talent du gardien de Barr pour retarder l'échéance sur des tirs de Schaffner et Ulsemer. Puis le poteau vient au secours de Barr sur un corner. À la 16' Kleinklaus récupère le ballon et décoche une reprise de 25 mètres qui laisse le gardien sans réaction. Dès lors, les locaux enchaînent les actions et marquent un deuxième but par Ulsemer, suite à une belle ouverture de Peraizal. Schaffner, d'une belle tête, puis Ullsemer, à nouveau, aggravent le score avant la mi-temps. La seconde période est plus êquilibrée, le gardien local Fritz annihile toutes les tentatives adverses. Puis, sur un contre rapidement mené, Ulsemer déborde et centre en retrait pour Berna qui marque dans le but vide. Barr réagit et réduit le score à la 70' par son Nr 10. Sedda, suite à une belle action de Messmer, marque le but final pour Boersch. Belle victoire pour les locaux pour ce dernier match à domicile de la saison.

 

Cette page a été mise à jour le 06/03/13.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :