FC BARR 1972
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1972/1973

UNE SAISON D'ADAPTATION SANS TROP DE PROBLEMES

Au fil des saisons, la politique de jeunes instaurée depuis maintenant plus de cinq années, commence à porter ses fruits, et pour la première fois dans son histoire, le club franchit le cap des 100 licenciés avec 2 équipes seniors, une équipe de vétérans et 3 équipes de jeunes (cadets - minimes et juniors). L'entraîneur Albert FUCHS, secondé par Rémy HURSTEL, s'attend à une saison difficile à l'échelon supérieur, mais avec le retour de l'expérimenté Jean-Claude VACHER, la défense gagne en stabilité. A ses côtés Roger FLIEG (FC ANDLAU) signe également un long bail avec le club barrois: ce joueur doté d'une excellente technique et d'une farouche volonté va marquer de son empreinte le style de jeu des vignerons des années 70. Pour compléter l'effectif, les deux compères Bernard MEYER et Roger RUFFENACH regagnent également le bercail et seuls les départs de Jean-Pierre SCHMITTHEISLER pour raisons professionnelles et de Joseph RIEGER pour MEISTRATZHEIM sont enregistrées.

La première rencontre, face à GERSTHEIM se solde par un sévère 4 à 1, l'expérience des visiteurs a payé devant la jeunesse de notre équipe composée en majorité de jeunes joueurs: André JAMBU (le fils du canonnier des années 50), Daniel BURGARD, Roger FLIEG, Ralph ODENBACH, Michel DIETZ, Jacques BOSSERT, Pierre LINDER, Christian KOLLIBAY, Roland RIFF, Jean-Marc LEDIG, Alain FISCHER, Pierre WERLE.
Avec la rentrée du baroudeur Francis LEVY et la confirmation du capitaine Daniel DABEL, les choses ne tardent pas à s'arranger: une victoire sans appel à MUTZIG II face aux KUNTZ, NIGGEL, NEUMANN, THOMAS et Cie sonne le départ d'une lente remontée au classement.
En coupe d'Alsace les voisins d'OBERNAI font également les frais du réveil barrois (2 à 2 a.p.). L'attaque se montre particulièrement prolifique et face au leader ITTENHEIM, les vignerons se paient le luxe de scorer à quatre reprises (4 à 4) alors que la défense de RHINAU vole en éclats par six fois. Pourtant, face aux ténors du groupe LINGOLSHEIM, WESTHOUSE ou DUTTLENHEIM, les défaites concédées avec les honneurs empêchent les hommes d'Albert FUCHS de se classer aux avants postes.
En fin de saison, l'objectif est largement atteint et la troupe barroise présente un bilan pratiquement équilibré. Le printemps 1973 est marqué par une manifestation particulièrement sympathique, " Le Jubilé Dada " qui rassemble près d'un millier de spectateurs pour fêter les cinquante printemps de l'inamovible André LEVY. Comment pouvait-on célébrer cet événement sans taper dans le ballon pour un match de gala face aux anciennes gloires du RACING, match qui restera gravé dans les annales du club. Pour la petite histoire, relevons que le bénéfice de cette journée a été reversé à la commission des jeunes du club pour permettre à cette section d'acheter des équipements qui font défaut, comme quoi la solidarité entre anciens et jeunes n'est pas un vain mot au sein du FC Barr.

Nos résultats saison 1972/1973

A domicile
5 victoires: RHINAU 6 à 1; WOLFISHEIM 4 à 2; MUTZIG II 3 à 2; PLOBSHEIM 2 à 1; MOLSHEIM 2 à 1
3 matchs nuls: ERGERSHEIM 2 à 2; WESTHOUSE 1 à 1; ITTENHEIM 1 à 1
3 défaites: LINGOLSHEIM 1 à 4; DUTTLENHEIM 1 à 3; GERSTHEIM 1 à 4

A l'extérieur
3 victoires: MUTZIG II 1 à 6; ERGERSHEIM 0 à 3; PLOBSHEIM 2 à 3
1 nul: ITTENHEIM 4 à 4
7 défaites: WESTHOUSE 4 à 0; LINGOLSHEIM 5 à 1; DUTTLENHEIM 2 à 1; GERSTHEIM 1 à 0; RHINAU 5 à 0; WOLFISHEIM 2 à 0; MOLSHEIM 2 à 0.

CLASSEMENT FINAL SAISON 1972/1973

 

1. ITTENHEIM 34 points 71:23
2. WESTHOUSE 31 points 45:29
3. LINGOLSHEIM 28 points 61:27
4. DUTTLENHEIM 28 points 46:32
5. GERSTHEIM 25 points 48:35
6. RHINAU 20 points 49:55
7. BARR 20 points 41:50
8. WOLFISHEIM 20 points 25:54
9. MUTZIG II 18 points 39:45
10. ERGERSHEIM 16 points 29:47
11. PLOBSHEIM 14 points 31:42
12. MOLSHEIM 10 points 22:77


EQUIPE I - SAISON 1972 / 1973

debout de gauche à droite: Marc HERRMANN - Albert FUCHS - Alain FISCHER - Pierre LINDER - André JAMBU - Jean-Claude VACHER.
accroupis: Jacques BOSSERT - Francis LEVY - Christian KOLLIBAY - Pierre WERLE - Roland RIFF.

 

 

LE FC BARR A NOUVEAU A PIED D'ŒUVRE

Récemment a eu lieu la première réunion du comité du FC Barr en vue de la répartition des différentes tâches pour la saison à venir. A l'unanimité le comité, a décidé la cooptation comme membre de M. Jean-Jacques WEMMERT, et ceci sera confirmé par la prochaine assemblée générale.

La composition du comité du FC Barr pour la saison 1972-73 sera la suivante: 

Président: M. Eric HAMBORG 

Vice-présidents: MM. André LEVY et Charles KLEIN 

Secrétaire général: M. Roger BARTHELMEBS, secrétaire-adjoint: M. Jean-Paul MULLER 

Trésorier général: M. Jean-Pierre ANSTETT, trésorier-adjoint: M. Eddy BRUNNER 

Relations avec la presse: M. René MUNCH 

Assesseurs: MM. Charles BARTHELMEBS, Jean-Jacques BITTERLIN, Claude BRITZEL, Albert FUCHS, Jean-Pierre GARRE, Richard GILBERT, Roland GUG, René HAENSEL, Claude KLEINMANN, Louis KUNTZ, Francis LEVY, Jean-Paul LEVY, Luigi PACE, Charlot PFLEGER, Eugène REUSCHLE, Robert REUSCHLE, Jean-Jacques WEMMERT, Charles ZAHNBRECHER 

Composition du bureau du FC Barr: MM. Eric HAMBORG, André LEVY, Roger BARTHELMEBS, J-P ANSTETT, René MUNCH, J-J WEMMERT (suppléant) 

Le président a informé le comité que le FC Barr n'a enregistré aucune démission de joueur. Par contre, cinq nouveaux joueurs viendront renforcer les différentes équipes la saison prochaine. Il é également été décidé que l'entraînement aura lieu les mardi et jeudi soirs à 19h et sera assuré par les entraîneurs MM. A.FUCHS et R.HURSTEL, et ceci à partir du jeudi 3 août. Le comité espère que tous les joueurs assisteront régulièrement à ces séances. Dans le cas contraire il se verrait dans l'obligation de prendre des sanctions contre les absents. Pour accélérer la mise en condition, le comité a conclu plusieurs matches amicaux dont le plus important aura lieu le 15 août contre les équipes de DARNIEULLES. Car les équipes réserves et ceux des vétérans rencontreront ce jour également leurs homologues de DARNIEULLES. Le président lance un appel à tous les joueurs pour qu'ils défendent comme la saison écoulée, les couleurs du FCB surtout en ce qui concerne l'équipe première qui évoluera en division I. A partir de la mi-août débuteront également les cours de l'école de football sous la direction de M. A.FUCHS. Tous les jeunes, intéressés par cette école, pourront se présenter au stade, où auront lieu les cours.

Dernières Nouvelles d'Alsace - juillet 1972

 

 

MATCH DU 27 AOUT 1972

F.C. BARR - A.S. GERSTHEIM 1: 4

Le FC Barr vient de rater sa rentrée en division 1 en se faisant battre sur son terrain par l'un des favoris Gerstheim. Le score de 4 à 1 en faveur des visiteurs est un peu lourd et ne reflète pas exactement la physionomie de la partie. Dès le coup d'envoi, les visiteurs occupent le camp des locaux et ceux-ci ne réagissent que par contre attaques sporadiques. Il faut néanmoins attendre la 44e minute pour voir l'ailier gauche des visiteurs ouvrir le score sur une erreur de la défense locale. Après les citrons, les locaux réagissent, mais n'arrivent pas à percer la solide défense des visiteurs. En 10 minutes ceux-ci marquent de nouveau deux buts, dont un sur penalty. Loin de se décourager les vignerons jettent toutes leurs forces dans la bataille et c'est l'inter droit LEVY qui réduit le score à 3 à 1. Les spectateurs pensaient que les Barrois pourraient égaliser mais contre toute attente, l'ailier droit de Gerstheim marqua un 4e but sur une erreur du gardien local. Malgré les efforts des Barrois, ils ne peuvent pas rectifier le score. Les locaux auront encore besoin d'une certaine période d'adaptation pour figurer honorablement dans cette division. Bon arbitrage de M. SCHMITT de Benfeld.

(Dernières Nouvelles du Lundi - aout 1972)

 

 

MATCH DU 17 SEPTEMBRE 1972

F.C. BARR - S.C. ERGERSHEIM 2: 2

Devant près de 200 spectateurs, le FC Barr a réussi à tenir en échec le leader Ergersheim et il a failli créer la surprise en 1ère mi-temps. En effet, au cours des 45 premières minutes, les locaux ont dominé à outrance, mais n'ont réussi qu'à marquer deux buts, dont le second très litigieux. Dès le début du match, les Barrois s'installent dans le camp des visiteurs et à la 8', l'inter-droit BOSSERT marque le premier but, sur centre de LEDIG. Puis les avants locaux, par excès de précipitation, ratent trois buts tout faits. A la 40', l'ailier-droit DIETZ tire au but: la balle heurte la barre transversale et l'arbitre accorde le but malgré les protestations très énergiques des visiteurs. En deuxième mi-temps, le jeu change complètement. Les visiteurs plus athlétiques appuient davantage leurs actions et marquent deux buts en dix minutes: à la 55' par l'inter-gauche et à la 65' par l'avant-centre. Les locaux réussissent quelques rares incursions, mais la défense d'Ergersheim tient bon. Malgré, un dernier sursaut, le match se termine sur le score de 2-2.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1972)

 

 

MATCH DU 30 SEPTEMBRE 1972

F.C. DUTTLENHEIM - F.C. BARR 2: 1

Jouée samedi après-midi sur le stade municipal de Duttlenheim, cette rencontre avait attiré de nombreux fervents du ballon rond. Le match fut bien pris en main par les joueurs du manager SPECK qui pratiquent un football offensif. Dès la 4e minute, l'avant centre local, par une tête plongeante, allait ouvrir le score, mais le gardien visiteur fut sauvé par la transversale. A la 12e minute, le jeune GEISTEL Marc eut l'honneur d'ouvrir la marque pour Duttlenheim. Avantage qui, à la 37e minute grâce à un but de YACOUB, passait à 2 à 0. Malgré le handicap, la formation de Barr, bien que privée de trois de ses meilleurs attaquants blessés, ne se décourageait pas et profitait de par la suite d'un certain relâchement des locaux pour ramener le score à 2 à 1 par RIFF (44e). Dès la reprise, la domination de Duttlenheim fut très nette mais après quelque dix minutes un manque de cohésion se fit ressentir. Plusieurs joueurs semblaient fatigués, de sorte que le gardien visiteur ne fut que rarement sollicité. Alors que du côté de Barr, les joueurs se montraient en bonne condition physique, leur jeu fut plaisant à suivre et leur volonté de bien faire aurait pu mener à l'égalisation méritée. L'équipe actuelle du FCD manque de mordant et surtout de condition physique. Finalement Duttlenheim encaisse les deux points et garde le contact avec la tête du classement. Très bon arbitrage de M. GAUTHEROT (Schiltigheim)

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1972)

 

 

MATCH DU 8 OCTOBRE 1972

F.C. LINGOLSHEIM - F.C. BARR 5: 1

LINGOLSHEIM N'A LAISSE AUCUNE CHANCE A BARR: 5 - 1

STADE JOFFRE-LEFEBVRE - Beau temps ensoleillé - Terrain en parfait état - 25 spectateurs - Mi-temps 2-1. Les buts pour Barr: BOSSERT (7'); pour Lingolsheim: DUTON (26' sur penalty, 40'), HEITZ (50'), A.DELFOSSE (74'), FISCHER (79') - Bon arbitrage de M.Kircher (Ingwiller) - Les équipes: LINGOLSHEIM:Haas, Klein,Huth, Willem, F.Delfosse, R.Schnurr, Heitz, Metzger, Duton, Fischer, A.Delfosse - Barr: Fischer, Jambu, Burgard, (puis Werlé en 2e mi-temps), Flieg, Vacher, Odenbach, Dietz, Bossert, Kollibay, Dabel, Riff.

Les locaux furent sans pitié pour leurs adversaires de Barr. Comme le score l'indique, Barr au fil des minutes n'a pas fait le poids en dépit d'un bon début. D'ailleurs, les visiteurs démarrent sur les chapeaux de roue et parvinrent à traduire cela de façon concrète au tableau d'affichage, puisque suite à une mésentente entre HAAS et F.DELFOSSE, BOSSERT surgit en trombe pour marquer imparablement. Cette réussite, loin de saper le moral des " tanneurs " eut au contraire un effet bénéfique, car ils empoignèrent la partie d'une manière beaucoup plus entreprenante. Plusieurs fois, les DUTON, METZGER, FISCHER, A.DELFOSSE eurent le but égalisateur au bout des pieds, hélas sans résultat. Il fallut attendre la 26e pour que BURGARD arrête la balle des deux mains en pleine surface de réparation. C'était le penalty indiscutable transformé sans bavure par DUTON. Barr accusa le coup et Lingolsheim en profita pour jeter son dévolu à l'offensive. Les visiteurs procédèrent par des " contres " dangereux qui mirent la défense des maîtres de céans à l'épreuve et on constata alors avec stupéfaction que le bastion défensif n'était pas toujours irréprochable. Cependant, le harcèlement du FCL devait s'avérer payant, puisque DUTON, encore lui, suite à un relais METZGER - A.DELFOSSE parvint à décrocher un tir vicieux en coin, qui trompa FISCHER. 2-1, tel sera le score à la pause. 

La seconde mi-temps 

Barr était obligé de faire entrer WERLE à la place de BURGARD blessé. Ce remaniement n'apporta cependant point une augmentation du potentiel de la force de frappe barroise. Les locaux allaient dominer outrageusement les débats, ayant un nombre incalculable d'occasions en or, qui furent la plupart ratées par excès de précipitation, manque de concentration et surtout une facilité dérisoire, qu'il ne faudrait pas toujours adopter et qui peut parfois se retourner contre les auteurs… Cela dit, à la 50e minute, FISCHER donna une balle sur le plateau à HEITZ qui trompa à nouveau FISCHER. Barr, se désunit par la suite totalement, n'ayant à faire valoir que quelques timides attaques, hélas trop sporadiques, et trop timorées pour inquiéter une défense à présent plus vigilante. Les minutes passèrent et Lingolsheim continua à gâcher de nombreuses chances. Il fallut que l'excellent capitaine KLEIN secouât le joug de ses coéquipiers pour effectuer un centre que DUTON laissa passer pour A.DELFOSSE qui accourut à toute allure pour placer un boulet dans la lucarne. Quelques minutes plus tard, FISCHER sur une action de toute beauté dont il fut d'ailleurs l'auteur, inscrivit un dernier but, follement applaudi par l'assistance conquise. Victoire indiscutable de Lingolsheim, qui en fera souffrir d'autres.

(Dernières Nouvelles du lundi - oct 72)

 

 

MATCH DU 22 OCTOBRE 1972

F.C. BARR - A.S. WESTHOUSE 1: 1

Le FC Barr a réussi à tenir le leader Westhouse en échec. Dès le début de la rencontre, les Barrois prennent la direction des opérations, la balle voyage d'un camp à l'autre, mais les actions des locaux sont beaucoup plus dangereuses. A la 15e minute, sur un magnifique mouvement d'ensemble, l'ailier droit BOSSERT marque l'unique but de la première mi-temps. A la reprise, Westhouse s'engage à fond et accule les locaux devant leur but. A la 55e minute, sur erreur de la défense locale, l'ailier gauche HUCK remet les deux équipes à égalité. Plus rien ne sera alors marqué et l'arbitre M. RITTER de Strasbourg siffle la fin du match sur un score nul. Si les visiteurs possèdent une équipe très athlétique et en bonne condition, il faut reconnaître que les Barrois ont tenu la dragée haute au leader.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1972)

 

 

MATCH DU 29 OCTOBRE 1972

A.S. MUTZIG II - F.C. BARR 1: 6

D'une part, Mutzig a fait une démonstration de technique, d'autre part Barr a fait une démonstration de football. Ceci est paradoxal, mais sur le vu du match où Mutzig a monopolisé toutes les balles, il paraît singulier qu'un score aussi élevé apparaisse au tableau d'affichage. Et pourtant, finalement rien n'est plus équitable que ce score qui traduit une juste vue du football. Le vrai football était du côté de Barr où, bien qu'inférieurs à leurs homologues mutzigeois (et groupé en super-défense virile et volontaire), ils lancèrent leurs avants de pointe tels des banderilles dans une défense lourde et empruntée, incapable d'arrêter cette cavalerie légère. Tout est à revoir à Mutzig. Il est malheureux quand on sait jouer au football comme KUNTZ, NEUMANN, NIGGEL,THOMAS, HUCK Marc, SPIELMANN et les autres, de donner un tel spectacle de football négatif. Que cette leçon serve à l'AS Mutzig II qui saura retrouver ce football de mouvement et de cohésion qui fait toute sa force à d'autres niveaux.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1972)

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 5 NOVEMBRE 1972

F.C. ROSHEIM - F.C. BARR 0: 3

La logique a été respectée et les visiteurs de Barr ont justifié leur jeune réputation devant une équipe de Rosheim courageuse. Le match débuta à vive allure et dès la 5e minute, l'ailier droit visiteur DIETZ ouvrait le ban pour ses couleurs. Puis la partie s'équilibra et un beau jeu fut confectionné de part et d'autre au milieu de terrain. A la 40e, l'inter gauche local LOEBER Léon manqua de epu l'égalisation. Après le thé, la défense locale supporta tout le poids du match et les jeunes avants visiteurs scorèrent à deux reprises par LEDIG (60e) et BOSSERT (70e). Rosheim joua néanmoins avec beaucoup de courage devant une équipe de Barr plus technique et mieux en souffle. Mais plus rien ne sera marqué jusqu'au coup de sifflet final, malgré de beaux efforts de part et d'autre. Bon arbitrage de M. RUNNEBURGER (Benfeld)

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1972)

 

 

MATCH DU 12 NOVEMBRE 1972

F.C. BARR - L.S. MOLSHEIM 2: 1

Une centaine de personnes seulement a assisté à ce match des occasions manquées. Il faut reconnaître que le terrain était lourd et glissant. Dès le début de la rencontre, les visiteurs sont acculés devant leur but, mais les avants locaux ne trouvent pas la faille devant une défense renforcée. Pourtant, à la 25e minute, l'inter droit LEVY ouvre la marque d'un superbe but sur centre de BOSSERT. 15 minutes plus tard, l'ailier gauche des visiteurs égalise alors que la défense locale croyait au hors-jeu. Ce sera d'ailleurs le score à la mi-temps. Après les citrons, les Barrois prennent la direction des opérations mais n'arrivent pas à marquer. Le jeu devient un peu plus heurté et parfois même dur. L'arbitre M. ELY a fort à faire pour contenir les deux équipes. Sur un des innombrables coup-francs tiré par FLIEG, BOSSERT surgit et de la tête marque le deuxième but souhaité. Le score aurait dû être beaucoup plus large et ne reflète pas exactement la physionomie du match. Les Barrois n'ont pas pu s'adapter au terrain lourd et glissant, sinon ils auraient pu marquer d'avantage de buts. Arbitrage de M. ELY (Ste Croix aux Mines)

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1972)

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 26 NOVEMBRE 1972

F.C. BARR - S.R. OBERNAI 2: 2 (a.p.)

C'est à un vrai match de coupe qu'ont assisté les 150 spectateurs de la rencontre opposant les locaux aux promotionnaires d'Obernai. Le jeu fut de très bonne qualité où l'engagement physique a été prédominant. Le jeu a été dur parfois même viril et l'excellent arbitre M. GREISLHAMMER a eu fort à faire pour contenir les deux équipes. Dès le coup d'envoi, les Barrois prennent la direction des opérations et acculent les visiteurs devant leur but. La partie est plaisante à suivre et après une demi-heure de jeu le score est de 2 à 0 en faveur des locaux, grâce aux buts marqués par l'ailier gauche RIFF et l'avant-centre BOSSERT. Si le score n'a plus changé, c'est grâce à l'excellent gardien des visiteurs qui a anéanti toutes les tentatives des Barrois. En deuxième mi-temps, même scénario avec une domination outrancière des locaux qui néanmoins n'arrivent plus à marquer. Le demi-centre VACHER rate même un penalty et deux minutes plus tard, sur centre de WERLE, l'inter droit LEVY marque le 3e but. Celui-ci est annulé par le juge de ligne qui avait vu la balle en sortie de but au grand désespoir des supporters locaux. Dans le dernier quart d'heure, les Obernois se rebiffent se rebiffent et réussissent l'égalisation par deux buts marqués par leur inter et ailier gauche. Au cours des prolongations la fatigue se faisait de plus en plus sentir et le jeu a été haché par les nombreux coup-francs sifflés par l'arbitre. Les avants locaux ratent plusieurs occasions de but surtout par la fatigue, et de l'autre côté l'avant-centre d'Obernai, seul devant le but, tire en force au-dessus. Le score ne changera donc plus et la partie se termine par le acore de 2-2. Les locaux auraient mérité de gagner le match, mais grâce à ce nul ils éliminent les visiteurs d'Obernai de la Coupe d'Alsace et se qualifient pour le tour suivant. Toute l'équipe locale est à féliciter pour son cran et sa combativité qui ont permis aux Barrois de causer grande surprise.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1972)

 

19/11/1972 
Barr II - Villé: 2-4

Mi-temps 2-2. Arbitrage de M. Charbonnier (Strasbourg). Buts: Barr: Bernard Meyer 5e', Daniel Werlé 22e'; Villé: Georges Niederberger 9e', J-P. Willenweber 36e', 71e' et 77e'.
Les joueurs de Villé en affrontant les doublures de Barr savaient ce qui les attendait. En effet, les frontaliers ont joué le va-tout et cela a failli leur réussir. A la 5e' à la suite d'un contre favorable Meyer ouvrit le score. Les Villois égalisèrent dès la 9e' par Niederberger. A la 22e' Werlé prit l'avantage, but auquel les visiteurs répondirent par Willenweber (36e'). Mi-temps: 2-2. Après la reprise Villé comprit qu'il fallait prendre le match en mains. Pourtant les Barrois furent encore sauvés à plusieurs reprises. A la 65e' l'arbitre à la suite d'un incident, expulsa Georges Niederberger. Les visiteurs n'abdiquèrent pas pour autant et à deux reprises Willenweber (71e' et 77e') aggrava le score pour ses couleurs, score qui aurait pu être beaucoup plus sévère encore...

 

 

MATCH DU 3 DECEMBRE 1972

F.C. BARR - F.C. RHINAU 6: 1

Barr inflige une sévère défaite à Rhinau 6 - 1

Près de 200 spectateurs ont assisté à un véritable festival offensif des Barrois. Les visiteurs de Rhinau ont été cueillis à froid: dès la 2e' l'ailier-gauche RIFF marque sur cafouillage. Les gars du Ried repartent à l'attaque et se créent quelques occasions. Mais, petit à petit, la machine des locaux commence à tourner. En l'espace de dix minutes, les barrois marquent trois buts: deux de l'avant-centre BOSSERT et par l'inter-gauche WERLE. 4-0 à la mi-temps, il y a longtemps qu'on avait vu cela à Barr. Dès la reprise, nouveau coup de théâtre. A la 47e', les locaux avaient augmenté leur avance à 6-0: deux buts en deux minutes, le match était pratiquement joué. Avec une telle avance, les locaux relâchèrent un peu leurs efforts ce qui permit aux visiteurs de créer des situations parfois dangereuses. A le 84e ', le libéro barrois fauche l'avant-centre des visiteurs. Le penalty est transformé imparablement par l'ailier-gauche de Rhinau. Plus rien ne sera marqué jusqu'à la fin du match. Si le score de 6-1 en faveur de Barr paraît un peu lourd pour les visiteurs, il reflète néanmoins la physionomie du match. Toute l'équipe barroise st à féliciter et leur succès permet de maintenir le contact avec les équipes de tête du classement. Bon arbitrage de M. ROHMER de Strasbourg.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 1972)

 

 

MATCH DU 10 DECEMBRE 1972

U.S. ITTENHEIM - F.C. BARR 4: 4

Mené par 3 - 1, Ittenheim arrache le nul face au FC Barr: 4 - 4

Ittenheim, dans un mauvais jour, revient de loin. Débutant sur les chapeaux de roue, BOSSERT pour les visiteurs ouvre le score. Sur cette action, le gardien VIOLA se blessa assez sérieusement et dut quitter le terrain vingt minutes après. A noter qu'entre la 30e' et la 30e', Ittenheim avait quatre bonne occasions de marquer, mais.. A la 30e minute, LEVY tire au but, de 25 mètres, et VIOLA laisse échapper cette balle qui va mourir derrière la ligne de but. WENDLING A. prend alors la place dans les buts et se défend comme il peut. Le 12e joueur, LAZARUS, fait son entrée. Vers la 40e minute, RISS tire sur le poteau. Après le thé, MAYER loupe un but tout fait, mais se rachète à la 49e minute où il marque de la tête le premier but pour les locaux. A la 55e minute, dans un paquet de joueurs et au bénéfice d'un contre, WERLE expédie le cuir hors de portée de l'adversaire. Ittenheim ne se donne pas battu et FRIEDERICH passe sur son aile, donne à MAYER qui rectifie le score à 2-3. Mais, à la 76e minute, sur un hors-jeu semble-t-il, Barr augmente à 2-4. Ittenheim se réveille et sous l'impulsion de FIX, MICHEL et RISS, MATHIS d'un maître tir marque le 3e but. A la 84e minute, MAYER, d'un pointu égalise, une égalisation bien méritée.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 1972)

 

 

MATCH DU 31 DECEMBRE 1972

E.S. WOLFISHEIM - F.C. BARR 2: 0

Wolfisheim a forgé sa victoire sur Barr en première mi-temps 2 à 0.

Disputée à l'heure de l'apéritif, cette rencontre, la dernière des matches aller, n'a attiré qu'une soixantaine de spectateurs. Les absents ont eu tort, car malgré l'état du terrain, on assista à un match d'un niveau acceptable. Cette victoire permet à l'ESW de respirer un peu plus librement et dès le début on remarqua que les locaux en voulaient terriblement. Si HAMM fut le grand artisan de la victoire en marquant les deux buts, ses co-équipiers ont également droit à la citation. Voici comment ont été réalisés les deux buts: sur une passe en or d'Ernest BARTHEL, après une demi-heure de jeu, HAMM se joua de tous ses adversaires et ouvrir le score. Mis en confiance par cette réussite les locaux attaquèrent à outrance et quelques 10 minutes plus tard, l'arbitre M. STAATH (Brumath) accorda un coup-franc aux " verts ", E. BARTHEL le tira, trouva la tête de HAMM et comme le cerbère visiteur hésita à sortir, il n'eut pas d'autres ressources que de chercher la balle au fond des filets. En seconde mi-temps, les " vignerons " s'efforcèrent de refaire leur handicap. En vain, ils se heurtèrent à une défense toujours bien regroupée. Certes FUCHS connut quelques chaudes alertes, mais la plus chaude se déroula devant le but visiteur à un quart d'heure de la fin où un avant local tira sur le poteau. En somme, victoire méritée des locaux devant un adversaire qui mit longtemps à s'échauffer.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 1972)

Ci-dessous une action devant le but de Barr On reconnaît au premier plan Jean-Claude VACHER, un attaquant de Wolfisheim, derrière lui Alain FISCHER puis André JAMBU

 

 

Le classement à mi-saison 1972/1973

 

1

Lingolsheim

8

2

1

36:11

18 points

2

Westhouse

7

4

0

25:11

18 points

3

Ittenheim

6

4

1

30:13

16 points

4

Duttlenheim

6

1

4

18:17

13 points

5

Gerstheim

5

2

4

22:18

12 points

6

Barr

4

3

4

27:25

11 points

7

Ergersheim

4

2

5

24:29

10 points

8

Mutzig II

4

1

6

21:22

9 points

9

Rhinau 

2

5

4

26:34

9 points

10

Wolfisheim

3

3

5

16:29

9 points

11

Molsheim

2

0

9

9:30

4 points

12

Plobsheim

0

3

8

15:30

3 points

 

 

MATCH DU 14 JANVIER 1973

A.S GERSTHEIM - F.C. BARR 1: 0

Stade municipal de Gerstheim - Terrain glissant - 100 spectateurs - Arbitrage de M. KOCHER de Niederroedern La première mi-temps de cette première rencontre du cycle retour ne fut pas spectaculaire. N'empêche que les locaux sont, dès le début, en position d'attaque et menaçaient le camp des visiteurs. Le jeu se poursuit d'un camp à l'autre sans que les deux équipes ne parviennent à ouvrir le score. A mentionner que le gardien des visiteurs est à plusieurs reprises mis à contribution. A la 40e minute une action sérieuse des visiteurs échoue. Après la thé, le jeu prend une allure beaucoup plus rapide. Les locaux mènent des actions dangereuses, ce qui leur vaut un succès puisqu'à la 49e minute, Gérard GASSER envoie un tir dans les filets visiteurs. Ce sera le seul but de la rencontre. On assista encore à plusieurs attaques dangereuses de part et d'autre, Barr essayant d'obtenir l'égalisation, mais sans succès. A souligner la belle partie fournie par le gardien MULLMAIER.

(Dernières Nouvelles du Lundi - janvier 1973)

 

 

MATCH DU 21 JANVIER 1973

F.C. BARR - C.A. PLOBSHEIM 2: 1

C'est devant une centaine de spectateurs et sur un terrain lourd et gras que s'est déroulée le match entre les locaux et le dernier du classement Plobsheim. Il faut reconnaître qu'en première mi-temps les locaux ont su imposer leur manière de jouer. Ils ont réussi à marquer deux buts par WERLE D. et BOSSERT et tout le monde pensait que les visiteurs allaient être battus très nettement. Mais c'était sans compter avec le courage et la volonté de ces derniers. Ils ont réussi à réduire le score par un but de leur inter droit peu avant la mi-temps. Après les citrons, les visiteurs sentaient le match nul à leur portée et attaquèrent à outrance. Les Barrois ont été nettement dominés dans tous les compartiments, mais leur défense a tenu bon. Plus rien n'a été marqué en seconde mi-temps et les Barrois ont donc empoché deux points précieux.

(Dernières Nouvelles du Lundi - janvier 1973)

 

 

MATCH DU 25 FEVRIER 1973

A.S. WESTHOUSE - F.C. BARR 4: 0

Un match très disputé s'est déroulé entre l'équipe locale et la valeureuse formation de Barr. Le match débute à vive allure et durant la première mi-temps, Barr se défendit courageusement et tint tête aux assauts très dangereux des locaux qui manquent à quatre reprises d'ouvrir le score. La mi-temps est sifflée et rien n'est marqué de part et d'autre. Après la reprise on domine à tour de rôle et il fallut attendre la 75e minute pour voir le premier but marqué par Jeannot HAXAIRE de Westhouse. Encouragés par ce but les locaux redémarrent sur les chapeaux de roue et Jean-Marie HUCK marque le deuxième but à la 83e minute. Trois minutes plus tard c'est le même HUCK qui marque le troisième et une minute avant la fin Jean-Pierre EHRHARD a marqué un joli but pour ses couleurs. La fin est sifflée sur le score de 4 à 0 pour Westhouse.

(Dernières Nouvelles du Lundi - février 1973)

 

 

MATCH DU 4 MARS 1973

F.C. BARR - F.C. LINGOLSHEIM 1: 4

C'est devant plus de 200 spectateurs et par un temps printanier que s'est déroulé le match entre les locaux et les visiteurs de Lingolsheim. Il faut reconnaître qu'en première mi-temps les visiteurs ont surclassé les Barrois dans tous les compartiments et cette supériorité s'est traduite par un score sans appel de 0 à 4 à la mi-temps, malgré un penalty raté par l'avant-centre des visiteurs. Les Barrois, par contre, mal inspirés et en mauvaise condition physique n'ont réagi que sporadiquement sans toutefois inquiéter l'excellent gardien vétéran FROELIGER. La physionomie du match devait néanmoins changer dès la reprise, les Barrois ne parvinrent toutefois pas à forcer l'excellente défense des visiteurs. De plus, le jeu devenait de plus en plus heurté et l'arbitre eut fort à faire pour contenir les deux équipes. A quelques minutes de la fin, l'excellent ailier KOLLIBAY, par un shot imparable, sauva l'honneur pour les vignerons. Ainsi le FC Barr vient d'enregistrer sa deuxième défaite consécutive.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 1973)

 

 

MATCH DU 11 MARS 1973

F.C. BARR - A.S. MUTZIG II 3: 2

Devant plus de 200 spectateurs, le FC Barr vient de remporter un succès mérité. Mené par 2 à 0 après une heure de jeu, les locaux ont réussi à s'adjuger le gain du match. Les visiteurs, techniquement supérieurs, n'ont réussi à battre l'excellent gardien local qu'à deux reprises. A la 10e minute sur ouverture de l'ailier droit et à la 60e minute sur coup-franc transformé directement. Les locaux ont marqué par trois fois. Tout d'abord le gardien visiteur a laissé échapper la balle sur un centre de DABEL (70e), 60 secondes plus tard, l'excellent ailier droit BOSSERT s'est joué de la défense visiteuse pour égaliser, dix minutes plus tard le même joueur a laissé sur place son garde du corps pour marquer le but de la victoire.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 1973)

 

 

MATCH DU 18 MARS 1973

F.C. BARR - F.C. DUTTLENHEIM 1: 3

Cette victoire des visiteurs a été acquise en première mi-temps, grâce à l'avant centre GEISTEL qui a réussi à marquer les trois buts de son équipe. Ce score a traduit une supériorité technique des visiteurs qui se sont battus sur toutes les balles. Quant aux Barrois, ils ont malgré tout réussi de très belles contre-attaques, l'une ayant failli se terminer dans les filets des visiteurs. Après le repos, les Barrois se sont bien repris et ont imposé leur jeu sas toutefois réussir à tromper la défense très vigilante de Duttlenheim. Ce n'est qu'à la 82e minute, que l'ailier gauche RIFF a réussi à sauver l'honneur, sur passe en avant de l'ailier droit BOSSERT.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 1973)

 

 

MATCH DU 25 MARS 1973

L.S. MOLSHEIM - F.C. BARR 2: 0

Devant une faible galerie, les protégés du président HEITZ ont renoué avec la victoire. Les Molsheimois ont dominé et dès la 22e minute, sur un tir tendu de DAHLEN, le gardien visiteur laisse échapper la balle dans les pieds de CHRIST qui manqua une occasion monumentale pour ouvrir le score pour les locaux. Les Barrois profitant d'une erreur de la défense locale faillirent, contre le cours du jeu, ouvrir le score. Mi-temps 0:0 Après les citrons, les Molsheimois repartirent à l'attaque et leur domination fut constante. Leurs efforts furent récompensés à la 60e minute. Sur une bonne combinaison de DAHLEN et STRAEBLER, ce dernier ne laissa aucune chance au gardien visiteur. Le même STRAEBLER aggrava le score à 2 à 0 à la 65e minute. Dès lors les Molsheimois jouèrent très décontractés et présentèrent un jeu d'équipe d'une excellente facture. Il s'en fallut d'un cheveu que l'inter DAHLEN n'aggarvat la marque.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 1973)

 

 

MATCH DU 1 AVRIL 1973

F.C. BARR - E.S. WOLFISHEIM 4: 2

Le FC Barr vient d'assurer le maintien en 1ère division. Les visiteurs ont été cueillis à froid et dès la 12e minutes, les Barrois menaient au score 2 à 0, buts marqués par WERLE et LEDIG. Les visiteurs ont réduit la marque juste avant la mi-temps sur une erreur grossière de la défense locale. Après les citrons, les Barrois repartent de plus belle et marquent deux nouveaux buts par WERLE et KOLLIBAY. Le match est donc joué malgré un deuxième but réussi par les visiteurs à la 60e minute. L'équipe locale est à féliciter en bloc avec une mention spéciale pour BOSSERT et WERLE. Quant aux visiteurs, ils n'ont jamais démérité et se sont bien battus.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 1973)

 

 

MATCH DU 6 MAI 1973

F.C. BARR - U.S. ITTENHEIM 1: 1

Barr arrache le nul face au champion Ittenheim 1 - 1

La venue du champion Ittenheim n'avait attiré qu'une assistance moyenne et les 180 spectateurs présents ont été déçus par le spectacle présenté par les visiteurs. Disons, tout de suite que ceux-ci se sont faits remarquer par leur jeu pur et viril, frôlant parfois l'irrégularité. Les Barrois par contre, ont agréablement surpris par leur cran et leur volonté, ce qui a permis d'arracher le match nul. Dès le début de la rencontre, Ittenheim s'installe dans le camp barrois et la défense locale a fort à faire pour endiguer les assauts des avants visiteurs. A la 27e', l'ailier-gauche d'Ittenheim décroche un tir violent des 20m qui ricoche sur le demi-centre barrois et ouvre la marque pour les visiteurs. Quelques minutes plus tard, l'avant-centre local BOSSERT est sur le point d'égaliser, mais la balle est renvoyée par le poteau. Les Barrois font alors le forcing, mais rien ne sera marqué avant la mi-temps. Après les citrons, les Barrois prennent résolument la direction des opérations et à plusieurs reprises les supporters locaux croient au but égalisateur. A la 65e', l'inter-droit local WERLE transforme imparablement un penalty pour fauchage de l'avant-centre local. Dès cet instant, les Barrois mettent les bouchées doubles, sans parvenir toutefois à marquer un second but. Le match se termine donc sur un score nul assez équitable, mais il faut reconnaître que les Barrois, avec un peu plus de réussite, pouvaient gagner le match. Toute l'équipe locale est à féliciter pour le très bon match fourni et elle conserve ainsi sa place de 6e du groupe. Quant aux visiteurs, ils n'ont pas joué en champion et n'ont jamais surclassés les locaux. Leur jeu, quoique plus scientifique, est néanmoins un peu dur pour permettre la confection d'un beau football.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 1973)

 

Jean-Paul SCHNEIDER - gardien de but au FC BARR

 

 

 

EQUIPE I - SAISON 1972 / 1973

debout de gauche à droite: Alain FISCHER - Daniel WERLE - XXX - Christian TRAPP - Ralph ODENBACH - Roger RUFFENACH - René MUNCH.
accroupis: Michel DIETZ - Christian KOLLIBAY - Jean-Marc LEDIG - Marc HERRMANN - Pierre WERLE - Roland RIFF

 

JUBILE DADA - PRESENTATION DES EQUIPES

On reconnaît de gauche à droite: Paco MATEO - X - Segundo PASCUAL - Edmond HAHN - X - Rémy HURSTEL - X - André ZAHNBRECHER - X - François REMETTER - JUNGER - Jean-Pierre GARRE (arbitre) - André LEVY - Raymond BARTHELMEBS - Charles ZAHNBRECHER - Gaby HAURY - BARTHOLME - Fernand KINDLE - Claude GASS - Maurice HINCKER - Charles KORMANN - Claude KLEINMANN - X - Lucien HUFFSCHMITT

 

Cette page a été mise à jour le.

Auteur du site: Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster: Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche: