FC BARR 1990
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

SAISON 1990/1991

 

 

LA COUPE AUX BOUTS DES LEVRES

 

 

Denis WENTZIGER en homme clairvoyant et ambitieux était conscient que son effectif avait besoin d'une cure de rajeunissement en ce début de saison. Le retour de Thierry FAUTH après un court passage à DUPPIGHEIM et l'arrivée des trois ex-Andlaviens HERZOG Yvon, TERRADE Thierry et KAMMERER Frédéric étaient accueillis très favorablement et tout laissait supposer d'une très bonne saison. Malheureusement les années se suivent mais ne se ressemblent que très rarement, ainsi les co-équipiers du toujours fidèle Bernard WALTER se virent rapidement distancés en championnat, pour ne terminer qu'à une peu flatteuse 8ème place au terme du cycle aller.
La deuxième partie du championnat fut fort heureusement plus conforme aux possibilités de la formation barroise. Une dernière chance de venir inquiéter le leader fut donnée le 12 mai 1991 avec la réception des violets de SELESTAT, hélas malgré une partie courageuse des verts, le dernier mot resta aux gars de la cité des dahlias vainqueurs sur le score de 1 à O.
Les Barrois allaient pourtant prendre une éclatante revanche quelques jours plus tard en se qualifiant pour la finale de la coupe CMDP face à ces mêmes Sélestadiens sur le score de 2 à 1.
A partir de cet instant la finale face à WESTHOUSE (promotion d'excellence) polarisa toute l'attention des joueurs et supporters. Le soir du 28 juin 1991, plus de 500 spectateurs se rassemblèrent derrière la main courante du stade de BENFELD. Lorsqu'à l'issue d'une première mi-temps hésitante de nos couleurs le score était de 0 à 2 , les chances de succès semblaient biens compromises. En fait, il fallut attendre la 68ème minute et le but de Bernard BUHLER pour que les verts rentrent dans le match. Un petit coup de pouce de l'arbitre, un but de RIOTTE Jean-Yves à la 86ème minute et les Barrois contraignaient leurs adversaires à la prolongation .
WESTHOUSE piqué au vif parvenait à reprendre l'avantage mais les vignerons poussés par leurs supporters se jetèrent rageusement dans la bataille et grâce au vieux briscard RIOTTE Jean-Yves et au stoppeur BARTHEL Jean-Marc, prirent définitivement l'avantage par 4 à 3 . Ivres de joie, les Barrois remportaient pour la 1ère fois dans l'histoire du club la coupe du Crédit Mutuel.
Notons également la performance réalisée par les cadets du club, finalistes du championnat départemental de leur catégorie, de quoi présager d'un avenir serein.

COMPOSITION DE L'EQUIPE FINALE COUPE CREDIT MUTUEL

 

DOSSMANN Patrice

RIOTTE Jean-Yves

BUHLER Bernard

BARTHEL Jean-Marc

GUTH Gilles

WALTER Bernard

KAMMERER Frédéric

MIEDEL Hervé

GISSELBRECHT Patrick

HERZOG Yvon

AMEZREHR Mustapha

Remplaçants : TERRADE Thierry et MERCIER Michel

 

 

LES RESULTATS SAISON 1990/1991

DOMICILE
5 victoires: BALDENHEIM 8 à 1 ; BENFELD 3 à 0 ; ESCHAU 3 à 1 ; MARCKOLSHEIM 5 à 2 et PORTUGAIS de SELESTAT 2 à 0
2 matchs nuls: HEIDOLSHEIM 2 à 2 et STOCKFELD 2 à 2
4 défaites: ESCHAU 1 à 3; AS NEUDORF 1 à 2; SELESTAT 0 à 1 et GERSTHEIM 1 à 2

A L'EXTERIEUR
5 victoires : MARCKOLSHEIM 0 à 6 GERSTHEIM 1 à 4 STOCKFELD 1 à 3
BALDENHEIM 1 à 2 et BENFELD 2 à 3 .
2 matchs nuls: AS NEUDORF 2 à 2 et ESCHAU 1 à 1
4 défaites: SELESTAT 2 à 0 ; HEIDOLSHEIM 2 à 1 ; ELSAU 3 à 1 et PORTUGAIS de
SELESTAT 1 à 0 

CLASSEMENT FINAL SAISON 1990/1991

 

1.

SELESTAT

33 points

47:13

2.

AS BENFELD

26 points

39:16

3.

BARR

24 points

51:31

4.

GERSTHEIM

24 points

23:24

5.

ELSAU

23 points

33:26

6.

MARCKOLSHEIM

23 points

34:42

7.

ESCHAU

22 points

24:27

8.

STOCKFELD

20 points

42:45

9.

HEIDOLSHEIM

20 points

32:28

10.

AS NEUDORF

19 points

34:34

11.

PORTUGAIS SELESTAT

18 points

21:35

12.

BALDENHEIM

12 points

20:48

 

.

Debout de gauche à droite : DOSSMANN Patrice - BARTHEL Jean-Marc - RIOTEE Jean-Yves - HERZOG Yvon - TERRADE Thierry - WALTER Bernard.
Accroupis : GUTH Gilles - MIEDEL Hervé - BUHLER Bernard - GISSELBRECHT Patrick - KAMMERER Frédéric - AMEZREHR Mustapha - MERCIER Michel.

 

 

Le Festival de Barr  

BARR – BALDENHEIM : 8-1.  

Mi-temps: 4-1. Terrain gras. Arbitrage de M. Vogel (Ingersheim) assisté de MM. Jost et Drenntel. 100 spectateurs. Buts pour Barr : Miedel (7e’, 21e’ et 40e’), Walter (38e’), Hagenbach (60e’), Amezrehr (61e’ et 75e’), Terrade (63e’); pour Baldenheim: Siegel (45e’ sur penalty).  

Les spectateurs du stade municipal ont assisté à un festival offensif des Barrois qui avaient pourtant dû se passer en dernière minute des services, de Riotte et Barthel blessés. La partie s'engage sur un rythme alerte et à la 5e', Miedel suite à une action collective menée sur la gauche ouvre le ban. A la 21e’, ce même joueur intercepte une malencontreuse passe en retrait pour aggraver le score. Les visiteurs tentent bien de réagir par Wenisch, mais une reprise de Mercier est repoussée dans les pieds du capitaine local Walter qui crucifie une troisième fois le cerbère adverse. C'est encore Miedel qui se trouve à la conclusion à la 40e'. Baldenheim obtenant un penalty que Siegel transforme sans fioritures. La deuxième mi-temps sera le fidèle remake de la première période, Hagenbach sur action personnelle, Amezrehr par deux fois suite à des actions collectives aggravent la marque face à une défense désappointée. A la 75e', c'est à Terrade au prix d'une belle détente que reviendra l'honneur de clore la marque d'une partie de toute beauté du côté local évidemment.

 

Des contres payants  

BARR - ELSAU 1-3.  

Mi-temps: 0-2. Terrain gelé; 50 spectateurs; Arbitre: M.Willig de Rœschwoog assisté de MM. Schnell et Robin., Buts pour l'Elsau : Traikia (2e’, 20e’ et 61e’); pour Barr : Herzog (69e’).  

Les Barrois ont été cueillis à froid dès la 2e' par le remuant Traikia, qui leur causera bien des misères durant toute cette rencontre. Incapables d’imposer leur jeu, les « vignerons » se laisseront surprendre une deuxième fois par ce même joueur après 20’ de jeu. La 2e période voit les locaux redémarrer, bien décidé à revenir au score, mais une fois de plus , un contre des banlieusards fait mouche. Herzog sauvera l’honneur sur une balle en profondeur, mais le score n’évoluera plus lors de cette après-midi glaciale  

 

Koehler double la mise

SC SELESTAT – BARR : 2-0.  

Mi-temps : 1-0. 200 spectateurs. Temps froid. Pelouse en bon état. Arbitre : M. Diani (Mulhouse) et MM. Frîess (Itterswiller) et Oster (Helsenheim). Buts pour Sélestat : Koehler (27e’ et 73e’) Les « violets », sereins et motivés ont fait la différence face aux « vignerons » beaucoup trop maladroits. Il faut attendre la 20e’ pour voir les visiteurs se créer la première action par Amezrehr qui aurait pu aboutir, mais Marti sauve devant ses buts. A la 25e’, suite à un excellent centre de Rohmer, Nardin catapulte le ballon de la tête sur la transversale. Deux minutes plus tard, toujours le même Rohmer réalise un centre parfait que Koehler des 11 mètres reprend de la tête en pleine course et inscrit le premier but. Pour les locaux. A la 32e’, encore Koehler mais Dossmann est à la parade. Il faut attendre les cinq dernières minutes pour voir les visiteurs se montrer dangereux toujours par Amezrehr. Après la pause, ce sont les « vignerons » qui se montrent les plus entreprenants sans toutefois se créer d’occasion dangereuse. A la 68e’, Nardin hérite d’un ballon au point de penalty qu’il reprend de la tête mais Dossmann repousse. A la 72e’, Barthel profite d’une mauvaise relance et décoche un boulet de canon des 16 mètres que Heuberger détourne du bout des doigts. Alors qu’on sent les « violets » fébriles ils vont parvenir à inscrire un 2e but par le même Koehler sur un centre de Rohmer. Ceci à la 73e’. Un but qui d’ailleurs fut longtemps contesté par les visiteurs ceux-ci disant que la balle n’avait pas franchi la ligne. Mais l’arbitre ne reviendra pas sur sa décision. A 2-0, les « violets » sont délivrés et les visiteurs ne reviendront plus.

 

Equitable 

BARR - HEIDOLSHEIM 2-2. 

Mi-temps: 0-1. Terrain en bon état. 100 spectateurs. Arbitrage de M. Comte (Brumath), assisté de MM. Nicolas et Thomas. Barr: Miedel (52e’et 82e’). Heidolsheim: Noll (25e’), Meyer (67e’). Après le classique round d'observation ce sont les Barrois qui se montrent les plus dangereux et dès la 10e’, suite à un centre parfait de Miedel, Gisselbrecht catapulte la balle sur la transversale. La pression des vignerons se fait de plus en plus vive, mais l'athlétique arrière-défense des visiteurs tient bon. On note encore une belle occasion pour Miedel, mais contre toute attente, c'est Noll qui profite d'un contre pour ouvrir le score. A partir de cet instant, les locaux malgré de méritoires efforts se mettent à douter. En 2e mi-temps, les vignerons reprennent les hostilités tambour battant et ce n'est que justice lorsque Miedel parvient à tromper l'infortuné Kunstler. Pourtant les visiteurs reprennent du poil de la bête et Vonderheyden met a contribution Dossmann. A la 65e’ on note un centre-tir de Herzog sur la transversale, la reprise de Fauth passant de peu à côté. A la 67.' les Barrois se laissent à nouveau surprendre par Meyer qui de la tête redonne l'avantage à ses couleurs. Les locaux se ruent à 1’attaque et c'est encore Miedel sur passe de Mercier qui égalise au grand soulagement de ses supporters

 

Gerstheim plus volontaire

BARR - GERSTHEIM: 1-2.

Mi-temps: 0-0. Terrain en bon état. 100 spectateurs. Arbitre: M. Perrot (Mulhouse) assisté de MM. Riehl et Nuss. Buts: Glatt (47e’), Gasser (80e’, sur penalty)·pour Gerstheim; Herzog (76e’ sur penalty) pour Barr. Pour ne pas avoir su faire la différence en première mi-temps, les vignerons ont dû laisser les deux points de l'enjeu face à une équipe de Gerstheim particulièrement décidée. En première période, ce sont tour à tour Riotte sur coup franc (6e’), Miedel et Herzog qui échouent de peu. A la 28e’, la barre repousse une tête à bout portant de Miedel, alors qu'une reprise de Herzog fuse de peu au-dessus de la transversale. La pause est atteinte sur un score vierge. La 2e période verra une équipe visiteuse bien plus entreprenante. On note une 1ère alerte à la 47e’ pour le gardien Dossmann. A la 52e’, Glatt reprend imparablement un centre de la droite pour ouvrir le score. Les Barrois tentent de réagir et un essai de Fauth passe de peu à côté. A la 76e’, Herzog est balancé dans la surface de réparation et se fait justice en transformant le penalty Les Barrois pensent avoir fait le plus dur, mais à 10' de la fin, l'arbitre accorde un penalty sévère transformé par Gasser. Le score en restera là malgré un dernier pressing des locaux.

 

 

Marckolsheim explose

AS MARCKOLSHEIM - FC BARR 0-6.

Mi-temps 0-2. Les buts: Miedel (20e’ et 51e’), Herzog (35e’, 62e’ et 80e’), Gisselbrecht (85e’). Arbitre: M. Schickler). Spectateurs une centaine. 

Les dimanches se suivent et, hélas, se ressemblent pour les Rhénans. Toujours privée de ses meilleurs éléments, l'ASM a été une nouvelle fois humiliée par une équipe de Barr impressionnante. Faisant jeu égal Pendant le premier quart d'heure, mais gâchant par excès de temporisation ou de précipitation quelques belles occasions, les coéquipiers de Gomez subirent dès lors la loi d'une équipe plus expérimentée à ce niveau. Barr trompait Dodin une première fois avant que Herzog profitant d'une nombreuse toile de la défense locale ne conclut une deuxième fois avant la pause. MiedeI, encore lui, mit fin à tout espoir après le repos. Lé reste ne fut plus que formalités, Barr ajoutant trois autres buts à une équipe quelque peu groggy, malgré quelques sursauts de Bissessur, Spiegel et Schwoerer qui auraient pu refléter une image et un score plus justes de la physionomie de la rencontre.

 

Arracher le match nul

BARR - STOCKFELD: 2-2.

Mi-temps 1-0, Terrain bosselé. 80 spectateurs. Arbitrage de M. Wernert (Hohfrankenheim) assisté de MM. Ensminger et Straehli. Buts pour Barr: Fauth 22e’ , Barthel 84e’; pour Stockfeld: Lienhardt 50e’, 72e’.

Pour ne pas avoir concrétisé une pléiade d'occasions franches en, première mi-temps, les Barrois ont éprouvé toutes les peines du monde à arracher le point du match nul face à une équipe strasbourgeoise athlétique et accrocheuse. La première période a vu tour à tour Miedel, Mercier et Fauth tirer de peu à côté alors que la balle ne demandait qu'à franchir la ligne fatidique. Pourtant à la 22e' les vignerons semblaient avoir conjuré le mauvais sort lorsque Fauth sur un long centre de Buhler ne laissa aucune chance au portier visiteur. A la reprise c'est une équipe du Stockfeld complètement transformée qui a donné le tournis à la défense barroise, Lienhardt en a profité pour égaliser rapidement. Les banlieusards de plus en plus confiants haussèrent le rythme et suite à un débordement sur la gauche, Lienhardt doubla la mise. Les vignerons se jetèrent alors à l'attaque pour réussir l'égalisation par Barthel sur un centre de Wentzinger. Gisselbrecht eut alors la balle du KO au bout du pied peu avant le coup de sifflet final mais sa volée passa de peu au-dessus.

 

Nul mais sans concession

AS NEUDORF - BARR 2-2.

Au terme d'une confrontation, disputée sans concession, les deux formations ne sont pas arrivées à se départager. Le draw qui sanctionna l'issue des débats fut, somme toute; logique chaque phalange avait des périodes fastes, ponctuées d'occasions favorables. Il fallut attendre la 20e minute, pour que les visiteurs réussissent à ouvrir le ban par Riotte. Ce dernier profita d'une bévue du gardien local, qui avait relâché le ballon pour inscrire le but. Les locaux réagirent à bon escient et mirent le siège devant les buts des « vignerons ». Leur persévérance et leur détermination furent récompensées, car à la 40e minute, l'égalisation fut acquise par Brenner. 1-1, tel fut le score à la pause. A la reprise, la physionomie de la rencontre différa peu. L'ASN revigoré par son égalisation, jeta tout son dévolu à l'offensive, A la 72e minute, suite à une belle action collective, Raigue inscrivit un 2e but pour ses couleurs. Dès lors, les Neudorfois entrevirent un possible succès. Barr n'abdiqua pas. On joua les arrêts de jeu, quand l'arbitre accorda aux suburbains un penalty. Amezrehr ne se fit pas prier pour envoyer le ballon au fond des filets.

 

Noël des jeunes footballeurs

Le président Bidal et son équipe avaient bienfait les choses en invitant toute la grande famille du FC Barr autour du sapin de Noël dressé dans le hall de réception de l'hôtel de ville. Outre les jeunes licenciés avaient également été invités parents, joueurs seniors et dirigeants du club. La salle était bondée lorsque le secrétaire de la section des jeunes, M. Schmittheisler adressa ses paroles de bienvenue, M. Becker conseiller général, M. Barthelmebs, adjoint au maire chargé des sports, M. Deschler de la ligue d'Alsace de football et M. Kleinmann, président du club, ont participé à cette sympathique manifestation. Après les brèves allocutions d'usage, le père Noël fit son apparition à la grande joie des gamins. La distribution des cadeaux se fit dans un joyeux tintamarre. La projection de la cassette retraçant le déplacement des équipes poussins et pupilles à St-Étienne ramena le calme en cette fin d'après-midi particulièrement réussie.

 

Sous l'impulsion de Hertzog

BARR - BENFELD: 3-0

Mi-temps: 1-0. Terrain gelé. 70 spectateurs. Arbitrage de M. Wahl (Rittershoffen) assisté de MM. Oster et Heinimann. Buts pour Barr : Riotte (32'), Hertzog (79' et 88' sur penalty). Frigorifiés par la bise glaciale, les 22 acteurs entament la rencontre prudemment et il faut attendre le quart d'heure de jeu pour voir les locaux très motivés placer leurs premières banderilles. Miedel et Gisselbrecht échouent de peu alors que les visiteurs par Weber se montrent dangereux. A la 32', suite à une belle combinaison sur le flanc gauche, Riotte d'un tir croisé ouvre le score, Benfeld réagit par Klein et Windenberger dont les tirs frôlent la lucarne de Dossmann. La 2e mi-temps débute par une domination visiteuse mais l'arrière défense des verts, bien regroupée autour de Buhler, fait bonne garde, les esprits s'échauffent et suite à un mauvais geste, Windenberger est prié de regagner les vestiaires. C'en est fait des chances de Benfeld qui réduit à l0 est acculé devant ses buts. Les occasions se multiplient pour les avants locaux mais il faut attendre la 79' pour que Hertzog creuse l'écart sur penalty. Peu de temps avant le coup de sifflet final, Hertzog se fait proprement descendre dans la surface, il se fait justice en décochant un missile qui crucifie le cerbère adverse.

 

 

Les Barrois euphoriques  

GERSTHEIM - BARR 1-4.

Une défaite sans commentaires malgré un départ honorable de l'équipe locale qui ouvre le score dès la 10e’. Il a fallu très vite déchanter, Les visiteurs mieux organisés au milieu du terrain parviennent à égaliser à la 35e’. Ils prennent l'avantage à la 43e’ suite à une action rondement menée. La mi-temps devant regonfler les locaux après une remise en ordre par l'entraîneur Bernachon, mais ceux-ci ne peuvent jamais rivaliser avec un adversaire bien préparé pour cette rencontre. Un penalty devait miner les efforts des locaux à la 53e’. Les visiteurs forts de leur avantage conservent l'enjeu total de cette rencontre et aggravent la marque à la 89e’ qui se ainsi en une sévère défaite.

 

STOCKFELD - BARR 1-3

BARR - AS NEUDORF 1-2

 Arbitre M. Klieber F. (Schirrhein), assisté de M. Strub (Strasbourg) et de M. Bernard Schaettel (Strasbourg). Les buts, pour Barr: Miedel 37e’, Amezrehr 58e’ sur penalty, Mercier 74e’ ; pour Stockfeld : Hoertel 64e’. Jouant contre le vent, les locaux avaient du mal à attaquer. La seule action de cette 1ère mi-temps aura lieu à la 26e’ sur un coup franc des locaux bien tiré par Stiremann au point de corner, mais le gardien visiteur dégagea en corner. Sur l'action qui suit Hoertel d'une reprise tire sur la transversale et ce même joueur reprend de la tête, mais le gardien visiteur arrête bien. Mi-temps: 0-0. Dés la reprise, les locaux •se ruaient à l'attaque car ils jouaient avec le vent dans le dos. Mais les visiteurs procèdent par contre-attaques et à la 57e’ l'ailier droit visiteur Miedel marque un but d'un tir croisé. Sur la remise en jeu à la 58e’ un penalty justifié est accordé aux visiteurs. Amezrehr marque. Dès la 64e’sur un cafouillage devant les buts visiteurs Hoertel réduit le score pour les locaux. Et sur une erreur de la défense locale à la 64e’, Mercier marque pour Barr le 3e but. A noter la bonne partie du gardien visiteur qui préserva la victoire de son équipe.

 Mi-temps 0-1. Terrain dur et bosselé. 80 spectateurs. Arbitrage de M. Krombach (Sessenheim) assisté de MM. Robin et Crovisier. Les vignerons, dans un mauvais jour, ne sont jamais arrivés à prendre la mesure de leurs adversaires. La partie démarre timidement, mais petit à petit, par leur jeu plus collectif et plus rapide, les visiteurs s'affirment. Miedel pour les locaux, arrive pourtant à se défaire du marquage de son garde du corps et sa tête passe de peu à côté. A la 32e’, les banlieusards obtiennent un coup franc sur la droite, le centre tendu est repris imparablement par leur avant-centre. Les locaux réagissent par Gisselbrecht dont la reprise frôle la lucarne adverse. La deuxième mi-temps se déroule selon le même scénario, les visiteurs, bien en jambes, mettent souvent la défense barroise à contribution. Un tir de leur ailier gauche vient mourir sur le poteau de Dossmann. A la 64e’ Miedel est «balancé» dans la surface. Amerzehr, sur penalty, en profite pour égaliser. Le tournant du match se situe à la 80e’ lorsque les visiteurs, sur main, concèdent un nouveau penalty. Pourtant, le gardien leur sauve la mise en détournant le tir. Alors que l'on s'achemine vers un score nul, l'avant-centre visiteur reprend un nouveau centre de la droite et offre à son équipe une victoire somme toute méritée.

 

BARR - ESCHAU 3-1.

Mi-temps 2-0. 100 spectateurs. Arbitre M. Chandriah (Reichstett) assisté de MM. Ruggero et Nicolas. Les buts pour Barr: Mercier 28e’, 36e’ et 88e’ sur penalty). Pour Eschau: Cherchab 82e’. Les «vignerons» n'ont pas éprouvé trop de difficultés à se défaire d'un adversaire bien trop timoré pour espérer décrocher l'un ou l'autre point. La partie est engagée depuis 5 minutes lorsque Barthel percute une reprise de volée sur les montants des buts adverses. Les attaques se multiplient côté local et sur centre de Herzog, Mercier ouvre le score à la 28e’. Peu de temps après, un corner de Walter est recentré par Barthel et Mercier se trouve une nouvelle fois à point nommé pour catapulter la sphère dans les filets. Après la pause, Eschau essaie bien de réagir, mais le trio Terrade-Buhler-Guth fait bonne garde et au contraire, ce sont Herzog, Miedel et Amerzehr qui se créent les meilleures occasions. Les locaux n'arrivent pas à concrétiser et, sur contre, se font piéger par Cherchab, qui seul devant Kleinmann. redonne espoir à ses couleurs. Le suspense ne durera guère. Herzog balancé dans la surface obtient le penalty qui sera magistralement transformé par Mercier. Ce dernier aura réalisé une grande partie ratissant les ballons en milieu de terrain et marquant les trois buts barrois.

 

ANDLAU - BARR 1-5

 Ce derby des vignerons fut suivi par 200 personnes enchantées par la prestation des deux équipes surtout en première mi-temps où Barr prit le jeu en main avec un coup franc qui frôla le poteau et une balle qui ricocha sur ce même poteau, tout ça dans le premier quart d'heure. A la 17e’ Jean-Marc Barthel ouvrit logiquement le score. Puis les recevants commençaient à se manifester mais n'arrivaient qu'à tirer de loin. Mi-temps 0-1. La partie à peine reprise le 10 d'Andlau, Adam, lâcha un tir terrible que le gardien dèvia avec peine. Le doute de l'égalisation sema le trouble chez les Barrois jusqu'à la 50e’ où Miedel, aggrava le score se trouvant tout seul au point de penalty tandis que trois défenseurs tentaient d'empêcher Y. Herzog de centrer. Le match était joué. A la 69e’, Mercier marqua un 3e but et à la 75e’ ce fut le tour de Fauth : 0-4. Y. Herzog clôtura la série pour Barr en transformant un penalty à la 84e’. Ph. Adam sauva l'honneur sur action personnelle à la dernière minute.

 

Coupe CMDP

Le tour du FC Barr

SÉLESTAT - BARR 1-2 (0-2). 

Pelouse en bon état état, 150 spectateurs. Arbitrage de M. Willenweber (Breitenau) assité de MM. Bourgeois (Geispolsheim) et Robin (Rosheim). Buts pour Barr : Amerzehr (12e’), Herzog 25e’ ; pour Sélestat : Nardin 58e’. Victoire largement méritée pour les vignerons nettement plus motivés et concentrés et qui prennent ainsi leur revanche de la récente défaite en championnat. Les violets se mettent les premiers en évidence par Coluccio. Mais à la 12e’, sur la première occasion visiteuse, Amerzehr des 16 m, prend Heuberger à contrepied: 0-1. Dès lors les visiteurs se montrent dangereux et vont d'ailleurs inscrire un second but par Herzog après un festival de dribles dans la surface, les défenseurs restant figés: 0-2. Les violets, cueillis à froid, essaient bien de revenir mais ce sont, au contre. les verts de Barr qui font l'essentiel du jeu. A la 30e’, sur un corner d'Amerzehr, Herzog se montre menaçant, mais Heuberger s'interpose. Malgré quelques bonnes réactions, les Sélestadiens beaucoup trop timides, se font souvent contrer et la défense se montre fébrile. Heureuse ment pour les locaux, les visiteurs, par maladresse: ratent beaucoup d'occasions. Après la reprise, on pense que les locaux vont reprendre du poil de la bête. C'est effectivement, ce qui se produit à la 58e’ quand Coluccio adresse un centre parfait sur la tête de Nardin, Dossman, lobé, ne peut qu'effleurer la balle 1-2. Mais malgré ce sursaut: d'orgueil et quelques réactions par Schmittheissler et Nardin, ce sont les Verts qui profitent des espaces laissés libres par les locaux pour se créer les plus belles occasions, notamment par Herzog et Amezrehr. A la 82e’ suite à un beau mouvement offensif des Barrois, Schmittheissler sauve sur la ligne. Les violets jettent leurs dernières forces dans, la bataille, mais en vain. Ils sont donc éliminés de la coupe CMDP et ne réaliseront pas la passe de deux.  

 

BARR - SELESTAT 0-1. 

Mi-temps 0-1. Terrain boueux. 200 spectateurs. Arbitrage de M. Boser, de Marienthal, assisté de MM. Weiss et Ensminger. Le but: SchmittheissIer (17e’) pour Sélestat. Dès le coup d'envoi, les visiteurs s'affirment par leur présence physique sans toutefois inquiéter la défense barroise, les occasions de part et d'autre sont rares et il faut attendre le quart d'heure de jeu pour noter une première alerte devant les buts de Dossmann. A la 11e’, Schmittheissler slalome dans la défense locale et son, tir dévié au dernier, moment. vient mourir au fond des filets de la cage barroise ... La deuxième période voit tes vignerons faire monter la pression; Herzog de la tête; Mercier sur coup franc et Amerzehr tire de peu à côté. Les .violet restent dangereux sur contres et tour à tour, Koehler , et .Gallea échouent seuls face à l'excellent Dossmann. A la 76', suite à un énorme cafouillage devant les buts sélestadiens, la balle qui ne demandait qu'à rentrer reste figée sur la ligne de but.

 

HEIDOLSHEIM - BARR 2-1.  

Mi-temps 0-1. Pour les locaux, but d'Anna 52e’, Noll 77e’ ; pour Barr : Riotte 3e’. Les locaux ont remporté la rencontre qu'il ne fallait surtout pas perdre. Après avoir bien tremblé, leurs supporters ont pu savourer une victoire indispensable avant le difficile déplacement à l'Elsau. Barr entama la rencontre à 100 à l'heure et réussit à ouvrir le score dès la 3e’ par Riotte de la tête. Piqués au vif, les locaux réagirent, mais leurs actions n'étaient pas assez tranchantes, le gardien visiteur Dossmann anihilait assez facilement leurs attaques. Ils eurent malgré tout des occasions nettes mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Sermonné à la mi-temps, Heidolsheim débuta la deuxième période gonflé à bloc. Le but égalisateur fut marqué à la 52e’ par Ph. Anna. Barr réagit vigoureusement et se montra dangereux à plusieurs reprises. Le tournant du match se situa à la 74e’, où le cerbère local Kunstler réussit à stopper un penalty. Cela donna encore plus de tonus, à l'équipe locale qui réussit à prendre l'avantage trois minutes plus tard par Noll sur cafouillage. La fin du match fut crispante, mais les locaux grâce à leur combativité réussirent à conserver ce précieux avantage.

 

BARR - MARCKOLSHEIM 5-2.

ELSAU - BARR 3-1

  Mi-temps 4-1. Terrain gras. 50 spectateurs. Arbitrage de M. Willig (Rœschwoog). Buts pour Barr: Herzog (2e et 79e’), Kammerer (29e’), Amerzher (32e’)), Miedel (36e’). Ce match de fin de saison valut surtout par l'avalanche de buts dont furent gratifiés les quelques rares spectateurs du stade municipal C'est Herzog qui ouvre le ban d'un tir tendu de la gauche. Les visiteurs causent quelques soucis à la défense commandée par le tandem Buhler-Barthel, ce dont profite l'avant-centre adverse pour égaliser. Mais le dernier quart d'beure de la première période voit les «verts » se déchaîner et, tour à tout, Amerzher de près, Kammerer d'une belle reprise, et Miedel suite à une grossière erreur permettent aux locaux de se détacher. La deuxième mi-temps voit les Rhénans multiplier les attaques, après avoir raté un premier penalty, le n°12 des visiteurs transforme le second. Piqués au vif, les Barrois, après les rentrées de Mercier et Delenda, appuient une dernière fois sur l'accélérateur et c'est Herzog qui signe le 5e but.

Bien que les deux équipes en présence, vivent déjà dans les eaux calmes du classement, la rencontre fut rondement menée. Dès la 12e’, Aissaoui ouvrit le score pour les locaux suite à un remarquable travail de son coéquipier Holzinger. Peu de temps après, Mondengue d'un tir en pivot porta le score à 2-0. Les hommes de B. Holweg firent étalage de superbes mouvements collectifs qui auraient mérité un meilleur sort. Les visiteurs ne restèrent pas inactifs pour autant et à la 62e’Herzog réduisit le score par un beau tir en coin. On voyait alors d'un côté l'AS Elsau rater plusieurs occasions et de l'autre côté le FC Barr se heurter à un gardien Neurohr des grands jours. Le score final fut établit par Manh sur .un excellent service de Mondengue. A l'ultime minute Neurohr arrêta même un penalty. Bon arbitrage

 

Coupe CMDP : Finale à Benfeld

Barr : La mobilisation

BARR - WESTHOUSE. Vendredi à 20 h à Benfeld. Pour les Barrois, la saison s'achèvera vendredi soir au stade Kern à Benfeld avec la participation à la finale de la Coupe Crédit mutuel' Alsace-Centre. Dans les annales du club c'est une grande première; car si les verts ont souvent atteint par le passé le stade des quarts ou demi-finale, pour la première fois dans son histoire les Barrois disputeront la finale. Le mérite des coéquipiers de B. Walter est d'autant plus  grand que le parcours fut semé d'embûches et tour à tour Andlau, Nothalten, Sermersheim et en dernier lieu Sélestat furent écartés. Le coach Wentziger, à qui, cette finale tient particulièrement à cœur, fera confiance aux joueurs qui ont contribué à cette qualification à savoir Dossmann, Guth, Barthel, Buhler, Riotte, Walter, Kammerer, Miedel, Gisselbrecht, Herzoq,-Amerzehn, Mercier et Terrade. 'En face ils retrouveront les promotionnaires de Westhouse, peut-être plus habitués à ce genre de rencontre. Mais comme la coupe réserve souvent des surprises les chances barroises sont réelles. Les supporters eux aussi se mobiliseront une dernière fois cette saison pour apporter leur soutien aux hommes du président Kleinmann. en espérant décrocher le trophée tant convoité. Une très belle finale en perspective compte tenu du parcours fort intéressant qu'ont mené les deux équipes tout au long de la phase éliminatoire. Le FC Barr sociétaire de la Promotion a successivement éliminé Andlau (5-1), Nothalten, Sermersheim (3-1) et le SCS (2-1). 'L'AS Westhouse, sociétaire de la promotion d'Excellence, a successivement éliminé Krafft (3-0), Stotzheim (3-0), Breitenbach (8-1) et Osthouse (9-1). La Coupe du Crédit mutuel attire chaque année un public de plus en 'plus étoffé de la phase éliminatoire à la finale. Pour la saison 90-91, 65 clubs étaient engagés sur le seul secteur de Sélestat et 64 matches ont été disputés. L'assemblée générale de la Coupe du Crédit mutuel aura lieu le vendredi 5 juillet, à 20 h, au clubhouse du FC Hilsenheim.  

 

La coupe CMDP au FC Barr

Les prolongations fatales à Westhouse

FC BARR - AS WESTHOUSE 4-3 

2-2 à l'issue du temps réglementaire (mi-temps 0-2). Eclairage moyen. 550 spectateurs dont 427 payants. Arbitrage de M. Oberlin (Sélestat) assisté de MM. Thomas et Geiger. Les équipes: BARR: Dossmann, Riotte, Guth, Barthel. Buhler, Walter, Kammerer, Amerzehr, Herzog, Miedel, Gisselbrecht, Mercier et Terrade. WESTHOUSE: Fuchs, Obrecht, Ackermann, Jehl, Leibel a., Pabst, Leibel R., Mangold, Munchenbach, Frisch, Nahy, Ehrhardt et Lledo. Les buts pour Barr: Buhler (69e’), Riotte (89e’ et 109e’) et Barthel (116e’); pour Westhouse: Leibel (5e’), Mangold (24e’) et Erhardt (95e’).

Cette finale de la Coupe du . Crédit mutuel Alsace Centre était très attendue. Quelques 400 spectateurs ceinturaient le stade Kern de Benfeld pour une rencontre qui a tenu ses promesses. Très vite, l'AS Westhouse maîtrisa cette première mi-temps, menant au score par 2-0. Mais le FC Barr ne se laissa pas faire et refit surface quelques minutes avant la fin du temps réglementaire (2-2). Le refus d'un but à l'AS Westhouse par l'arbitre permit au Barrois de jouer les prolongations. Décidés à ne pas se relâcher, ils trompèrent encore par deux fois le gardien Fuchs et gagnèrent donc cette finale.

Un match équilibré, mais Barr a eu le dernier mot.

Les joueurs de Westhouse auraient bien aimé effacer une saison de championnat en demi-teinte (Photo DNA)

 

L'exploit pour les Barrois !

BARR - WESTHOUSE 4-3

(après prolongations, 2-2 à l'issue du temps réglementaire) ; mi-temps 0-2 - éclairage moyen. 550 spectateurs dont 427 payants. Arbitrage de M. Oberlin (Sélestat) assisté de MM. Thomas et Geiger. Les équipes: Barr avec Dossmann. Riotte, Guth, Barthel, Buhler, Walter, Kammerer, Amerzehr, Herzog, Miedel, Gisselbrecht, Mercier et Terrade Westhouse avec Fuchs, Obrecht, Ackermann, Jehl, B. Leibel, Pabst, R. Leibel, Mangold, Munchenbach, Fritsch, Nahy, Ehrhardt et Uedo. les buts pour Barr: Buhler (69e), Riotte (89e et 109e) et Barthel (116e), pour Westhouse: Leibel (5e). Mangold (24e) et Ehrhardt (95e).

Cette 21e édition de la Coupe Crédit mutuel aura tenu toutes ses promesses. Elle a permis aux Barrois de remporter Je trophée tant convoité au terme d'une rencontre exaltante, disputée au stade Kern à Benfeld.

Ce sont les vignerons qui posent les premières banderilles par Herzog qui s'enfonce dans la défense adverse. Mais la défense des « verts » ne trouve pas ses marques en ce début de match, ce dont profite Nahy. Celui-ci renverse le jeu sur Roert Leibel, qui, seul face à l'infortuné Dossmann, en profite pour ouvrir le score d'un tir de près. Loin d'accuser le coup, les hommes de Wentziger reprennent leur légère domination territoriale. Un corner, obtenu sur la gauche et tiré par le capitaine Walter, est renvoyé par le poteau alors qu'un tir croisé de la droite de Amerzehr passe au-dessus de la cage de Fuchs. Pourtant les contres de Westhouse restent très dangereux et la défense des « verts » a bien du mal à contenir les raids des Fritsch, Nahy et Mangold.

A la 24e’, une action personnelle de Leibel démarque Fritsch, dont le centre est remis de la tête par Mangold qui aggrave le score. Les vignerons sont à présent au bord du k.o. et leurs attaques, maladroitement construites, ne viennent que rarement inquiéter l'arrière défense de Westhouse. Bien au contraire c'est Fritsch. qui aura une balle de but à la 34e’, mais son essai est repoussé en catastrophe par Walter. En deuxième période, Westhouse mise sur la rapidité de ses contre-attaques pour prendre à revers la défense barroise. A ce petit jeu, ce sont les vignerons qui se montrent dangereux les premiers: Un coup-franc de Kammerer rase la barre et, suite à un corner, la reprise de la tête de Riotte est difficilement repoussée. A la 65e’ Mercier remplace Herzog blessé, la rentrée du milieu de terrain permet aux barrois d'accentuer leur pressing. Gisselbrecht échoue seul face à Fuchs et le jeu se durcit au fil des minutes. Jehl, côté Westhouse, se voit gratifier d'une exclusion temporaire. La partie s'emballe, Nahy et Fritsch ont chacun l'occasion de mettre définitivement leur équipe à l'abri, mais à la 69', une montée rageuse du libéro Buhler, ponctuée d'un tir à ras .de terre des 20 mètres permet aux vignerons de revenir à la marque. Le rythme s'accélère à présent et Barr se jette à corps perdu dans la bataille. C'est encore Riotte passé aux avants-postes, qui vient inquiéter Fuchs d'une tête piquée. La confusion sur le terrain est à son comble lorsque l'arbitre refuse un troisième but à Westhouse. Les hommes de Wentziger sentant l'égalisation à leur portée, puisent dans leurs dernières ressources pour porter le danger. devant la cage de Fuchs. Un coup franc de Kammerer vient mourir sur la transversale et Riotte, qui avait bien suivi, glisse la sphère derrière la ligne sous un tonnerre d'applaudissements.

La prolongation sera digne du meilleur Hitchkok. C'est l'équipe de Westhouse qui se montre la première en action. Un débordement sur la droite d'Ehrhardt lui permet de catapulter le ballon dans la cage de Dossmann (3-2). Dans le camp barrois c'est la consternation, mais non la résignation. Contre toute attente la deuxième période des prolongations sera à l'avantage des hommes du président Kleinmann, Riotte de la droite trompe l'infortuné Fuchs d'un tir tendu et rétablit la parité. Sur la gauche, Gisselbrecht se déchaîne, mais son centre ne trouve personne à la réception, mais ce n'est que partie remise et Barthel, à la 116e, au terme d'une action limpide sur la droite reprend le centre de Miedel et obtient le but de la victoire à la grande joie des supporters barrois. Westhouse ne s'en remettra pas et la défense barroise orchestrée par Terrade et Guth repousse aisément les dernières tentatives des hommes de Yoesslé. La partie s'achève par la victoire historique des hommes de Wentziger qui, pour la première fois dans l'histoire du club, remportent le challenge du Crédit Mutuel.

Le trophée au FC Barr pour la première fois.

Suspense jusque dans les prolongations

 

CREDIT MUTUEL : BARR A L'ARRACHE DEVANT WESTHOUSE 4-3

La première victoire en coupe dans l’histoire du club

Le FC Barr aura donc attendu la 21e finale de la coupe du Crédit Mutuel pour remporter la première coupe de son histoire. Du 100% pour une première finale jouée. Ballottés dans le temps réglementaire, les joueurs de Wentzinger ont dû puiser dans leurs ressources pour enlever la victoire à des Westhousiens qui ont raté le coche.

FC BARR – AS WESTHOUSE : 4-3 (a-p)

Stade Kern de Benfeld. Score à la fin du temps réglementaire 2-2. 350 entrées payantes. Arbitrage M. Oberlin (Sélestat), assisté de MM. Thomas (Dambach-la-VilIe) et Geiger (Sélestat). Buts: pour Westhouse, Robert Leibel (4e), Mangold (23e) et Erhrart (95e); pour Barr. Buhler (68e), Riotte ,(86e et 109e) et Barthel (115e).

Beaucoup de monde pour cette 21e finale de la coupe du Crédit Mutuel qui n'a pas connu de round d'observation, Car malgré une. fin de saison chargée pour les équipes, le match fut plein d'entrée. Dès la quatrième, sur un service de Nahy, une reprise à ras-de-terre de Robert Leibel permit à Westhouse de mener au score. Dès lors, les hommes de Yoesslé dominèrent assez sensiblement, mais petit à petit, les Barrois refirent surface. Seulement sur des actions timides aux 8e et 11e’, la défense des joueurs du bord de la Scheer, bien orchestré par le libero Bernard Leibel, tint le choc. Westhouse se montra de nouveau dangereux à la 22e par Fritsch, mais, sévèrement fauché, ce dernier ne put conclure. A peine 1’ plus tard, sur une belle action personnelle de Leibel, conclue par un centre, Fritsch remisa de la tête sur Mangold qui n’eut aucune peine à porter la marque à 2-0. Autre belle occasion pour Westhouse à la 33e' où Fritsch, mis sur orbite par Nahy, manqua de peu la cible. La seconde période débuta par une légère pression de pour Fuchs. Par la suite les esprits s’échauffèrent quelque peu. Une situation mal maîtrisée par l'arbitre qui ne fut d'ailleurs pas très heureux dans ses décisions tout au long de la rencontre.

Tout près du K-O

Westhouse manqua alors de belles occasions de se mettre définitivement à l'abri, notamment aux 62e (par Nahy) et 64e' (par Mangold). A quelques mètres des buts, ce jeune joueur, ne réussit ,pas à ,pousser la balle au fond des filets. Profitant de l’expulsion temporaire du capitaine westhousien Jehl, les Barrois réduisirent ,la marque a la 68e par Buhler. Remis en selle par ce but ce but, .les joueurs de Wentzinger trouvèrent les ressources pour arracher l’égalisation à la 86e’ sur un coup-franc de Riotte. Westhouse mit alors les bouchées doubles pour forcer la décision, mais un penalty flagrant non sifflé, puis un but parfaitement valable refusé, permit aux Barrois de gagner le droit de jouer les prolongations. Les joueurs de l’ASW ne mirent pas longtemps à annoncer la couleur. A la 95e’, Robert Leibel trouva sur une belle ouverture Ehrart qui redonna l’avantage à son équipe. Mais les Barrois, très volontaires, n’entendaient pas se rendre sans combattre. Et ils égalisèrent sur un tir tendu de Riotte à la 109e’. Mieux même, à la 115e’, sur une remise de Miedel, Barthel exploita un flottement de la défense adverse, et permit à ses équipiers de passer pour la première fois devant au score. La première, la dernière aussi, puisque c’est sur le score de 4-3 que Barr a finalement remporté cette coupe du Crédit Mutuel. Un premier succès dans l’épreuve (en 21 éditions) quelque peu assombri par une fin de match houleuse. 
J-P. SPATZ

 

REACTIONS

Denis Wentzinger, entraîneur du FC Barr :

Pierre Yosslé, coach de l’AS Westhouse :

“On revient de loin. Le tournant du match s’est situé à quelques minutes de la fin, lorsque l’arbitre a refusé à Westhouse un troisième but parfaitement valable. Mais hormis pendant la première mi-temps, je pense que mes joueurs ont été plus volontaires. Le duo Fritsch-Leibel nous a longtemps posé des problèmes. Nous sommes revenus dans la partie grâce à un meilleur marquage. Je suis heureux pour mes joueurs et les supporters, d’autant que c’est la première fois que Barr joue et remporte une finale. Et d’autant aussi que Westhouse est une bonne équipe et que notre mérite n’en est que plus grand. »

« CE fut un match plein entre les deux équipes. Je regrette les nombreuses occasions que nous avons manquées pendant le temps réglementaire. L’égalisation a donné un coup de fouet aux visiteurs qui ont été bien physiquement au moment même où mes joueurs accusaient un coup de fatigue. Sur la fin de match, les Barrois ont été physiquement supérieurs. Un mot de l’arbitrage ; s’il est vari que la mission de l’arbitre était difficile, il faut bien avouer qu’il a été complètement dépassé. J’estime qu’il nous a vole la victoire à trios minutes de la fin du temps réglementaire. »

 

 

Football

Le temps des assemblées générales

FC Barr : Une première coupe CMDP

La grande famille du FC Barr s'est retrouvée nombreuse dans la salle Paul-Degermann pour dresser le bilan d'une saison particulièrement riche en événements. 

Le président Kleinmann, après avoir salué les adjoints Barthelmebs et Gilgemann, les membres du comité ainsi que l'assistance, adressa ses plus vifs remerciements à tous les bénévoles, joueurs, entraîneurs, dirigeants et parents qui, tout au long de la saison, se sont dévoués pour la bonne cause du football barrrois. Après une minute de silence à la mémoire du regretté Eugène Reuschlé, le secrétaire général du club, M. Roger Barthelmebs lut le procès-verbal de l'assemblée générale 1990 et fit le rapport d'activité de la section seniors. 

Si l'équipe senior première se positionne à une très honorable troisième place avec un total de 24 points pour un goal average de 51-32 - les meilleurs buteurs étant Yvon Herzog et Hervé Miedel avec chacun 13 buts - la grande satisfaction pour le club aura été l'exploit de remporter pour la première fois dans son histoire la coupe du Crédit mutuel face à Westhouse. Pour la saison prochaine, l'effectif ne devrait pas subir de profondes modifications. Côté départ on déplore celui de Amezrehr, alors que les arrivées de Kuntzler (Heidolsheim), Zanetti (Lièpvre) et Kosbatur (Rosheim) sont annoncées. Le coach Wentziger insista sur la faible fréquentation des entraînements, absences qui ont été préjudiciables au bon rendement de son équipe. Il ne manque pas de remercier le capitaine B. Walter pour sa disponibilité et son aide précieuse tout au long de la saison. 

L'équipe seconde de J.-L. Jessel et R. Flecksteiner s'est elle aussi très bien défendue, obtenant la deuxième place derrière Krafft en totalisant 32 points par un goal average de 66-23. L'équipe III chère à P. Risch après un cycle aller catastrophique, a réalisé un parcours printanier superbe qui lui a permis de décrocher une honorable place en milieu de tableau. L'équipe seniors présente elle aussi un bilan équilibré témoignant de l'excellent travail fourni par B. Buhler. 

M. Schmittheisler, parlant au nom de la section des jeunes, fit un rapide tour d'horizon des résultats obtenus par les équipes engagées. 

Soulignons l'exploit des cadets, finalistes du championnat du Bas-Rhin et celui des poussins demi-finalistes en catégorie A. Les minimes et les pupilles quant à eux ont fait mieux que se défendre dans leur championnat respectif. Le secrétaire de la section des jeunes fit part des difficultés rencontrées pour trouver des responsables et accompagnateurs pour les jeunes talents. Il lança un appel aux plus anciens afin qu'ils s'investissent un peu plus dans la formation des jeunes. 

M. Preiss fit ensuite le résumé de ce que fut la saison des vétérans. Ils ont connu un cycle aller trés difficile puis une sensible amélioration qui a permis d'assurer le maintien en division A. 

Le rapport financier présenté par le trésorier R. Munch fit ressortir un manque à gagner par rapport à l'exercice précédent: Le maigre succès du dîner dansant et la baisse des recettes au stade se faisant ressentir. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas encore dramatique et M. Willy Dolder, réviseur aux comptes, attesta de la parfaite tenue des comptes. MM. Jacques Preiss et Xavier Barthelmebs ont été désignés comme réviseurs pour l'année 1991-92. 

M. Raymond Barthelmebs, adjoint chargé des sports, fit état de l'avancement des travaux au stade du Muckental : La pelouse a été ensemencée, la main courante sera très prochainement posée et la construction du club-house engagée dès la rentrée. M. Gilgenmann réaffirma le soutien de la municipalité pour le sport en général et pour le football en particulier, il souligna l'aspect socio-éducatif des activités sportives qui permettent à notre jeunesse de s'épanouir sur les stades. 

Les membres sortants du comité furent ensuite unanimement réélus alors que Etienne Hartmann, Bernard Buhler et Henri Grewey viennent grossir les rangs. M. Kleinmann donna ensuite la parole à l'assistance qui se montra soucieuse de la propreté aux abords du stade, à l'environnement du nouveau terrain et aux problèmes d'équipements. En dernier lieu, les festivités liées au 60e anniversaire du club firent l'objet d'un exposé qui retint l'attention de l'auditoire malgré la chaleur et l'heure avancée. 

La réunion s'acheva par le traditionnel verre de l'amitié et tout le monde se donna rendez-vous pour la reprise de l'entraînement fixée au dimanche 28 juillet.

 

Les cadets de Barr finalistes du championnat du Bas-Rhin

Après une, lutte au coude à coude avec leurs homologUes du FC Kogenheim, les cadets du FC Barr ont remporté le titre de champion de groupe. Mais ils ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, et les poulains de l'entraîneur Manu Metz ont également effectué un excellent parcours en poule de classement qui leur a permis d'accéder à la finale départementale face au futur vainqueur de l'épreuve Morsbronn. 

Entourés de leurs dirigeants, MM. Britzel, Metz et Riss les joueurs suivants ont contribué tout long de la saison à cette performance : Laurent Boehm, Yldiz Mustapha, Cédric Deloche, Bulent Parlak, Hervé Schwanger, Amar Belhaj, Bertrand Britzel, Kursat Vural, Didier Muller, Sylvain Riss, Gharib Delenda, Soner Aydogdu, Julien Michel, Jérôme Riehling et Bruno Iller

 

 

Cette page a été mise à jour le 05/04/15.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :