FC BARR 1967
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1967/1968

LORSQUE LA BELLE MACHINE SE DEREGLE

Les festivités du 35ème anniversaire a déroulé ses fastes durant l'été 1967 et le président André LORENTZ et son état-major sont décidés à frapper un grand coup pour cette troisième saison en division I.
Le choix du nouvel entraîneur se porte sur Jean-Paul WANTZ (ex SR OBERNAI et AS MUTZIG). Avec lui débarque Dany BEYLER (ex FCK 06) , un fin technicien et meneur de jeu. Côté départs rien à signaler, tout juste en équipe réserve la mutation de Claude KAMMERER en direction de MITTELBERGHEIM. Autant dire que les espoirs de bien figurer au classement sont grands et le match de coupe de France contre le S.E.C. STRASBOURG confirme cette impression : 8 à 0 dans les gencives et à la clef le KRITER D'HONNEUR DE FRANCE FOOTBALL pour le score le plus élevé de ce premier tour, récompense largement arrosée à coup de champagne évidemment.
En championnat, c'est du pareil au même, les maraîchers de LA ROBERTSAU subissent la loi des vignerons sur le score de 3 à 1 (buts de Michel BOSSERT (2) et de René BERNARD), l'ASS II renforcé par des équipiers du CFA parvient toutefois à arracher le match nul au stade Paul Degermann (2 à 2) , mais le dimanche suivant la défense du NEUHOF vole en éclats 4 à 0.
A la veille d'accueillir la lanterne rouge du FC STRASBOURG 06, les poulains de Paulo WANTZ flirtent toujours avec la première place : Incompréhensiblement, les Barrois se font piéger et perdent la rencontre 0 à 1, c'est la début d'une longue période d'insuccès. Dans la presse locale, le ton monte " manque d'enthousiasme, de flamme, de moral " et au fil des rencontres la situation se détériore pour aboutir à une position quasi désespérée au classement. En effet, à la veille du dernier match de championnat, dans l'antre du leader HOLTZHEIM, l'objectif est simple, au minimum 1 point pour précéder l'AS NEUDORF. L'incroyable se produit, Michel KEIFLIN ouvrant le acore dès la 8e minute et au prix d'une défense héroïque les vignerons préservent leur avantage et empochent les deux points qui permettent de sauver une saison au départ, très prometteuse.
Au cours de cette saison, un joueur du FC Barr, le jeune Jean-Pierre LALEVEE porte à plusieurs reprises le maillot de l'équipe d'Alsace cadets et remporte de haute lutte la Coupe Nationale des Ligues.

Nos résultats saison 1967/1968
A domicile
2 victoires : AS NEUDORF 2 à 1, LAMPERTHEIM 3 à 1
3 nuls : GERSTHEIM 2 à 2 ; AS STRASBOURG II 2 à 2 ; DORLISHEIM 2 à 2
6 défaites : HOLTZHEIM 0 à 3 ; FCO NEUDORF 3 à 4 ; MUNDOLSHEIM 1 à 2 ; ROBERTSAU 2 à 3 ; KOGENHEIM 0 à 1 ; FC STRASBOURG 06 0 à 1
A l'extérieur
4 victoires : LAMPERTHEIM 0 à 2 ; AS STRASBOURG II 1 à 2 ; ROBERTSAU 1 à 3 ; HOLTZHEIM 0 à 1
3 nuls : MUNDOLSHEIM 1 à 1 ; DORLISHEIM 1 à 1 ; KOGENHEIM 1 à 1
4 défaites : FCO NEUDORF 2 à 1 ; GERSTHEIM 3 à 1 ; FC STRASBOURG 06 1 à 0 ; AS NEUDORF 2 à 1
CLASSEMENT FINAL SAISON 1967/1968

 

1. HOLTZHEIM 31 points 45:21
2. FCO NEUDORF 30 points 52:37
3. MUNDOLSHEIM 29 points 48:40
4. ROBERTSAU 28 points 47:33
5. GERSTHEIM 24 points 41:36
6. AS STRASBOURG II 24 points 39:35
7. DORLISHEIM 21 points 43:49
8. KOGENHEIM 20 points 37:44
9. FC STRASBOURG 06 19 points 27:38
10. BARR 18 points 33:34
11. AS NEUDORF 17 points 43:47
12. LAMPERTHEIM 3 points 26:68

 

EQUIPE II SAISON 1967/1968

Debout de gauche à droite : Gilbert WOHLEBER - Patrice SCHULTZ - Mohamed NAÏR - Richard SAINT GEORGES - Michel KIENTZ - Daniel JEANNELLE - Raymond FLECKSTEINER.
Accroupis: Willy MEYER - Louis KUNTZ - Eddy HAHN - Raymond KAMMERER - Claude BRITZEL.

 

 

 

NOUVELLES DU F.C. BARR

Le comité du F.C.B. A été élu comme suit pour la saison 1967/1968 :

Président : M. André LORENTZ

Vice-Président : M. Jean BOSSERT , M. André LEVY

Secrétaire : M. Roger BARTHELMEBS

Trésorier : M. Eugène REUSCHLE

Tésorier – Adjoint : M. Gustave BOECKEL

Assesseurs : MM. Charles BARTHELMEBS, Jean-Jacques BITTERLIN, Henri GREWEY, Claude KLEINMANN, Marcel BOECKEL, Jean-Paul LEVY, Charles NEU, Charlot PFLEGER, Jules REUSCHLE et Robert REUSCHLE.

L'entraînement pour toutes des équipes  a commencé jeudi dernier et aura lieu dorénavant tous les jeudis soir à partir de 19 heures, au stade Municipal, sous la direction de M. Jean-Paul WANTZ (ex-Mutzig). Les joueurs sont priés de venir très nombreux à cet entraînement, qui leur sera profitable.

 

Voici le programme d'avant-saison du F.C. Barr :

Dimanche, le 6 août 1967 :

Participation de l'équipe Ia au tournoi de Wasselonne

 

Dimanche, le 13 août 1967

Participation de l'équipe réserve au tournoi de Bischoffsheim ( joué sur le terrain de Boersch)

Erstein  cadets – FC Barr cadets

 

Dimanche, le 20 août 1967

FC Barr Ia – FC Soufflenheim Ia (16h)

FC Barr cadets – AS Mutzig cadets (14h30)

Goxwiller Ia – FC Barr Ib

 

Dimanche, le 27 août 1967

Participation de l'équipe première au tournoi de Réguisheim ( Haut-Rhin )

FC Barr Ib – AS Guemar Ia

Benfeld cadets – FC Barr cadets

 

Dimanche 3 septembre 1967

Equipe Ia (coupe de France)

FC Barr Ib – Kintzheim Ia

 

Dimanche, le 10 septembre 1967

Début du championnat (Equipe Ia)

Mutzig cadets – Barr cadets

(Journal de Barr –  août 67)

 

 

1er TOUR - COUPE DE FRANCE - MATCH DU 3 SEPTEMBRE 1967

F.C. BARR - S.E.C. STRASBOURG 8 : 0

L'équipe fanion du FCB n'a pas fait qu'une bouchée dimanche dernier des Etudiants du SEC dans le premier tour de la Coupe de France 1967-1968. Les visiteurs se défendirent bien pendant le premier quart d'heure, mais c'est tout. A la mi-temps le score était déjà de 3 :0 sur un hat-trick de notre avant-centre Michel BOSSERT. Après la reprise, les locaux continuent leur festival et Michel BOSSERT(1), Jean-Paul WANTZ(3) et René BERNARD(1) marquèrent encore à cinq reprises. On s'attendait néanmoins à une plus grande résistance de la part des Etudiants. L'équipe du FCB a fourni un bon match, les joueurs sont en bonne condition physique. En ce dimanche le FCB s'était aligné dans la formation suivante : MEYER Eddy ,LALEVEE Jean-Claude, VACHER Jean-Claude, HURSTEL Rémy, LAURENT Patrick, NAIR, BEYLER Dany, BERNARD René, WANTZ Jean-Paul, BOSSERT Michel, STOQUERT Jean-Paul. Vers la fin, le jeune BOEHM Jean-Paul rentra à la place de BEYLER Dany, blessé.

(Journal de Barr - sept 67 )

Match sans histoire pour les Barrois qui se sont qualifiés aisément pour le prochain tour contre les étudiants inférieurs en technique et sur le plan condition physique. A la mi-temps, la cause était déjà entendue avec 3-0, grâce à un hat-trick de l'avant-centre local BOSSERT. Après la reprise, Barr continua sur sa lancée et marqua encore à cinq reprises par BOSSERT (1), WANTZ (3) et BERNARD (1) Bon arbitrage de M. RITTER devant 150 spectateurs sur une pelouse en excellent état.

(Dernières Nouvelles du lundi - sept 67)

Le FCB à l'honneur

Le FC Barr vient d'être informé que le jury de " France-Football " l'a désigné comme digne de recevoir le KRITER d'HONNEUR de la semaine à la suite de sa victoire de 8 à 0 sur le Strasbourg Etudiant-Club (SEC). Pour sabler, comme il se doit, cet événement, une cérémonie sera prévue l'un des dimanches prochains, à la suite d'un match à Barr, sur laquelle nous reviendrons tout spécialement le moment voulu. De toute façon, les supporters et non en dernier lieu les dirigeants et joueurs du FC Barr se réjouissent de ce beau geste qui vient d'être fait à leur égard et le J.d .B. et tous ses lecteurs leur expriment leurs chaleureuses félicitations !

 

 

 

MATCH DU 10 SEPTEMBRE 1967

A.S. ROBERTSAU - F.C. BARR 1 : 3

Ainsi nos deux équipes seniors ont brillamment débuté le championnat 67/68. A Barr notre équipe réserve, après avoir été mené 0:1 par la fougueuse équipe de nos voisins d'Epfig, se racheta et se retrouva complétement après la pause pour " filer " 5 buts aux visiteurs complétement désemparés. Dans notre équipe réserve, nous avons " découvert " un goal de talent, le jeune Patrice SCHULTZ qui, ancien joueur de champ nous a prouvé, qu'il avait plusieurs cordes à son arc ! Avec lui se sont également mis en évidence, l'ancien Gilbert WOHLEBER, qui fournit une partie de tout premier ordre comme arrière-central. Les autres coéquipiers jouèrent eux aussi une bonne partie et tous méritent des félicitations. A la Robertsau, notre équipe fanion, remporta contre tous les pronostics, les deux points du match et confirma ainsi que nous pouvons envisager une belle saison. Michel BOSSERT et Jean-Paul STOQUERT réussirent les 3 buts et malgré les furieux assauts des maraîchers, notre défense se montra égale à elle-même et nous conserva la victoire. La rentrée de Tahar ALLAOUI fût satisfaisante et un apport moral supplémentaire pour tous les équipiers. Un bravo à notre onze qui se présenta dans la formation suivante : MEYER Eddy ,LALEVEE Jean-Claude, VACHER Jean-Claude, HURSTEL Rémy, LAURENT Patrick, BEYLER Dany, ALLAOUI Tahar, BERNARD René, WANTZ Jean-Paul, BOSSERT Michel, STOQUERT Jean-Paul (12e homme : NAIR Mohamed) 

(Journal de Barr - sept 67 )

Bon terrain en bon état - 200 spectateurs payants , M. Urban (Eckwersheim) arbitre cette première rencontre comptant pour le championnat et se soldant par la défaite des locaux. La meilleure condition physique décida de l'attribution des premiers points aux visiteurs. La résistance locale fut plutôt destructive que constructive. L'équipe manque encore de cohésion et d'efficacité. Barr par contre se montra réaliste et décidé. Les vingt premières minutes sont à l'avantage de Barr, BEYLER ouvre le score dès la 8e minute : 0 -1. Sur une passe précise de BERNARD, BOSSERT réussit même un 2e but à la 20e minute : 0 :2. Par la suite, le jeu se stabilise et les locaux mettent à leur tour la défense visiteuse à rude épreuve. Mais la réussite fait défaut. Trois corners successifs restent sans résultat. Une tête de KUBALLA ricoche sur la transversale à la 42e minute, le gardien visiteur sauve in extremis son but du poing. Contre toute attente, à la 44e minute, une contre-attaque de Barr, bien amorcée par ALLAOUI permet à BOSSERT d'augmenter la marque à 3-0. En deuxième mi-temps, le onze local se rue vers le but visiteur. Le jeu se durcit et reste brouillon, mais très disputé. A la 61e minute MARTAN parvint enfin à réduire à 1 - 3. Encouragés par ce but, la formation locale jette toutes ses forces dans la confrontation et MEYER, le gardien de Barr, est obligé de sauver sa cage par des plongeons spectaculaires. Toutefois, à la 77e minute, il est battu par un tir très puissant de DELFOSSE qui est néanmoins renvoyé par la transversale.

A son tour, BOSSERT alerte sérieusement le keeper local STROHMENGER. La Robertsau ne peut tirer profit d'un 6e corner à le 82e minute et malgré les tentatives de part et d'autre le score reste inchangé.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1967)

 

 

 

MATCH DU 17 SEPTEMBRE 1967

F.C. BARR - A.S. STRASBOURG II 2 : 2

Nos trois équipes barroises ont de nouveau été toutes victorieuses dimanche dernier. Les réserves se rôdent remarquablement et ont infligé à la première équipe de St Pierre Bois une nette défaite (1-4). Et les cadets, ils ont "roulé " copieusement leurs petits camarades de Dambach par un véritable carton ! (7-0). Evidemment le plat de résistance fut le match contre les réserves des CFA de l'ASS ( parmi lesquelles nous avons remarqué quelques unités de l'équipe première, qui était libre le lendemain). Disons tout de suite que ce match fut de toute beauté. Les deux équipes nous ont montré un football que l'on aime bien voir. Le résultat fut équitable, quoiqu'on en dise. En effet, les deux avaient des chances de gagner donc logiquement les mêmes chances de perdre, de sorte que le match nul reflète bien et le déroulement du match et la valeur cotée actuelle des deux équipes. Les deux seront difficiles à battre et joueront, sauf accidents imprévus, sans aucun doute un premier violon dans ce concert de championnat de 1ère division. Malgré tout, nous nous trouvons encore en début de saison, de sorte qu'il serait hasardeux de risquer une critique individuelle, notamment en ce qui concerne les Barrois. Les supporters qui redeviennent de plus en plus nombreux, ce qui est bien réjouissant et encourageant, devraient également en tenir compte et surtout ménager un peu leur vocabulaire quand tout ne marche pas l'une ou l'autre fois. Nos jeunes joueurs se donnent toute la peine du monde pour bien faire et sont, en plus, bien doués pour leur sport préféré, de sorte que nous verrons certainement encore de beaux spectacles au stade Paul Degermann.

( Journal de Barr - sept 1967 )

Ce fût un excellent match où les joueurs rivalisèrent d'ardeur et d'application. Les 250 spectateurs présents furent véritablement comblés et il aurait été dommage qu'il y eut un vaincu. Les Tivoliens prirent un départ très rapide et dès la 3eme minute ouvrirent le score par leur avant-centre qui reprit victorieusement un coup-franc renvoyé par la transversale. L'équipe locale accusa le coup et dut subir les assauts continuels des avants visiteurs, mais à la 23eme minute, BOSSERT, par un tir judicieux parvint à égaliser, le gardien visiteur ne pouvant bloquer la balle que derrière la ligne fatidique. L'ASS reprit l'avantage (1-2) à la 33eme minute après une hésitation collective de la défense locale qui permit à l'ailier-droit visiteur de battre l'infortuné MEYR à bout portant. Après le repos, les locaux accélèrent le rythme et à la 60eme minute une contre-attaque amena le but de l'égalisation (2-2). BERNARD fila le long de la touche et centra sur WANTZ qui, d'une reprise foudroyante, obtint un but de toute beauté. Par la suite, les efforts des deux équipes pour obtenir la victoire échouèrent sans que pour autant les occasions de buts eurent fait défaut de part et d'autre.

( Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1967)

 

 

 

2eme TOUR - COUPE DE FRANCE - MATCH DU 24 SEPTEMBRE 1967

RED STAR STRASBOURG - F.C. BARR 2 : 1

A la Kibitzenau, Barr s'incline devant le Red Star à la 119e minute

Stade de la Kibitzenau - spectateurs 72 - Arbitre M. Meissner (Strasbourg) assisté de MM Ricobene (Kraft) et Steibel (Schiltigheim ) Les buts pour le Red Star : Sainte-Luce (12e) et Gangloff (119e) - but pour Barr : Bossert (44e) Red Star : Gangloff, Wolff, Specht, Gebhard, Ravenet, Montigel, Sainte-Luce, Gangloff, Fénus, Fettig, Rigaudy. Fc Barr : Meyer, Lalevée, Laurent, Allaoui, Vacher, Hurstel, Beyler, Bernard, Wantz, Bossert, Stoquert. 

Le Red Star s'est qualifié pour le prochain tour grâce à son énergie, sa combativité et surtout sa détermination. En première mi-temps, l'équipe locale dicta le ton, et dès la 12e minute arriva à ouvrir la marque. Sur un centre, FENUS de la tête catapulta la balle vers le but, mais celui-ci ricoche sur le poteau et SAINTE-LUCE, un des meilleurs homme du Red Star, reprit le cuir et le logea au fond des filets. Puis après quelques occasions manquées de part et d'autre, Barr égalisa grâce à BOSSERT, qui tira profit d'une erreur du demi-centre local. Après les citrons, Barr domina son adversaire, mais malgré des tirs de WANTZ, BERNARD et BOSSERT, le résultat ne changea pas et les deux équipes durent jouer la prolongation. Au cours de celle-ci, Barr s'assura un assez net avantage territorial, mais n'arriva pas à tromper la vigilance du gardien GANGLOFF, qui annihila tous les essais adverses avec bonheur certes, mais avec brio. Et à une minute de la fin, l'inter-droit local GANGLOFF, en embuscade, hérita d'un lointain dégagement de ses arrières et, froidement, expédia le cuir dans les filets, au grand dam des supporters visiteurs.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 67)

 

 

 

MATCH DU 1er OCTOBRE 1967

F.C. BARR - A.S. NEUDORF 4 : 0

C'est par un score net et sans appel que notre équipe fanion a battu dimanche matin, le coriace adversaire de Neudorf. En première mi-temps, on n'osait espérer un score aussi net, car les visiteurs se défendirent très bien et mirent notre défense à forte contribution. Heureusement, celle-ci tint le choc et notre attaque partit à l'assaut du but adverse pour marquer le 1er but par Jean-Paul STOQUERT. A la pause le score était de 1:0. Après la reprise les visiteurs baissèrent quelque peu de pieds et ils durent encore encaisser trois autres buts signés par notre avant-centre Michel BOSSERT. Alors les visiteurs pratiquèrent un jeu très rude, parfois brutal et l'arbitre (de Neudorf), n'osa pas intervenir. Le résultat, finalement, en resta à ce 4:0, ce qui amène notre onze à la 2e place du classement... à un point de Gerstheim... que nous recevons dimanche à Barr. En résumé, très bonne partie des Barrois devant un valeureux adversaire, dont les joueurs devraient apprendre à maîtriser leurs nerfs... et savoir perdre en bons sportifs !

( Journal de Barr - oct 1967 )

Au cours du premier quart d'heure Barr prend la direction des opérations et un coup-franc permet à STOQUERT d'ouvrir la marque dès la 15e par un tir brossé surprenant. Les banlieusards ne donnent pas l'impression de pouvoir s'imposer et leur seule occasion de but se situe à la 35e lorsque MEYER, le gardien local suppléé par la barre transversale, repousse in extremis. A la reprise, l'équipe locale très en verve aggrave le score à la 57e par BOSSERT. Décontenancés, les visiteurs encaissent un 3e but de BOSSERT, but qu'ils estiment litigieux. Il restait 5 minutes à jouer, lorsque BOSSERT s'infiltrant à travers la défense visiteuse, tirait en force et clôturait la marque à 4 à 0.

( Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1967)

 

 

 

MATCH DU 8 OCTOBRE 1967

F.C. BARR - A.S. GERSTHEIM 2 : 2

Deux victoires, résultat satisfaisant pour le FCB, en ce dimanche ensoleillé. Dommage que la " première ", menant 2:1, s'est laissé rejoindre au score à 30 secondes de la fin. Encore une preuve qu'un match n'est jamais perdu pour l'adversaire, car la partie dure 90 minutes, ce que les Barrois ont pu constater dimanche. La partie débute devant presque 250 spectateurs, sur une pelouse en bon état et par un soleil magnifique. De suite les locaux monopolisent la balle et à la 12e minute notre ailier droit René BERNARD marque le premier but. Les visiteurs réagissent très fort et notre défense ne manque pas de travail. Et sur une balle de loin, notre gardien laisse échapper la balle, c'est le 1:1. Après la pause, nos avants attaquent à outrance et pendant un quart d'heure, Gerstheim est dominé. Un deuxième but barrois en résulte, joli but marqué par Michel BOSSERT sur une belle combinaison avec l'entraîneur Jean-Paul WANTZ. Barr mène 2:1 et à présent, ce sont les visiteurs qui se ruent à l'assaut de notre but. Notre défense soutient le choc, mais hélas à 30 secondes de la fin, coup-franc contre les locaux: la balle est manquée par un défenseur barrois et un joueur visiteur, marque le but de l'égalisation. Nous espérons que nos joueurs tirent la leçon qui s'impose de ce match: on ne doit plus concéder un point à l'adversaire 30 secondes avant la fin du match. Les spectateurs ont pu assister, eux, à une très belle partie de championnat; on a vu par moments de forts jolies phases de jeu et si Barr dominait par sa meilleure technique, Gerstheim compensa ceci par une fougue et une certaine vitesse. Les deux équipes continuent donc à se serrer d'après le classement. Le championnat 1967-1968 promet d'âtre passionnant. Bon arbitrage.

(Journal de Barr - oct 1967)

250 spectateurs . Rencontre palpitante et indécise jusqu'à l'ultime minute. L'équipe locale , sous l'impulsion de WANTZ et ALLAOUI, effectue un bon départ et contrôla rapidement les opérations. Cette supériorité est matérialisée dès la 7e minute par BERNARD qui ouvre le score 1 -0. Les visiteurs, un instant troublés se retrouvent et à la 35e minute MEYER est sauvé par le poteau. Ce n'est que partie remise, car dès la 39e minute, MEYER bloque mal le ballon et SCHNEE qui a suivi égalise 1 à 1. Après le repos, le rythme ne baisse pas et les locaux prennent à nouveau l'avantage à la 55e minute à la suite d'une combinaison WANTZ-BOSSERT qui permet à ce dernier de battre une nouvelle fois WALTER 2-1. Gerstheim, entreprend de remonter ce handicap et ne cesse de créer des situations critiques devant les buts locaux. Vers la fin du match, la défense locale a fort à faire pour enrayer les assauts des visiteurs et l'inévitable se produit à quelques secondes de la fin. A la suite d'un coup-franc tiré contre les locaux, l'arrière central SIEBER, à l'affût, récupère la balle et arrache l'égalisation par un tir à bout portant.

( Dernières Nouvelles du Lundi - oct 67 )

 

 

 

MATCH DU 22 OCTOBRE 1967

A.S. MUNDOLSHEIM - F.C. BARR 1 : 1

Deux victoires, un match nul, bilan satisfaisant pour le FCB dimanche dernier. A Mundolsheim, notre onze fanion arracha un point à une très bonne équipe de Mundolsheim. Les Barrois marquèrent dès le début du match un but et dominèrent quelque peu. Mi-temps 0:1. Après la pause, ce sont les locaux qui dictent le jeu et notre défense eut fort à faire pour préserver le match nul, car Mundolsheim parvint à égaliser. En résumé, résultat satisfaisant, car un point à l'extérieur, c'est une demi-victoire. Barr II - CS Liepvre 3 : 2 Meistratzheim cadets - Barr cadets 0 : 4

(Journal de Barr - oct 1967)

Dès le début du match, Barr cueille les locaux à froid et ouvre le score dès les premières minutes du match. Mundolsheim réagit vigoureusement, mais sans parvenir à percer la solide défense de Barr. La mi-temps survient sur le score de 1 à 0 pour Barr. La seconde mi-temps est une réédition de la première, mais c'est Mundolsheim qui égalisa dès le début. Ensuite, les deux équipes portent, tour à tour, le danger dans le camp adverse, mais plus rien ne sera marqué.

(Dernières Nouvelles du Lundi - 1967)

 

 

 

MATCH DU 29 OCTOBRE 1967

F.C. BARR - DORLISHEIM 2 : 2

A Barr, devant environ 200 spectateurs, notre onze fanion a perdu un point très précieux contre la rude formation de Dorlisheim. Notre ligne de demis et nos avants n'étaient pas dans un bon jour et seule la défense est exempte de reproches, car elle joua son match habituel, Barr marqua bien le premier but, mais Dorlisheim égalisa avant la pause . Mi-temps 1-1. Après la reprise, les locaux dominent quelque peu et Michel BOSSERT réussit le 2e but à la 52e minute. Mais les visiteurs ne se laissent pas abattre et attaquent furieusement. Notre équipe se laisse imposer le jeu aérien et les grands coups de bottes des visiteurs, à la 68e minute, sur coup franc, Dorlisheim arrache le match nul (il nous semblait hors-jeu, ce but). Plus rien ne sera marqué et nous perdons encore un point précieux sur notre terrain ! En lever de rideau, nos cadets continuent sur leur lancée et renvoyèrent les cadets de Ste Marie aux Mines chez eux avec un 7:1 impitoyable ! Bravo les jeunes du FCB qui sont premiers dans leur groupe. A Breitenbach, notre réserve succomba de peu (3:2) face à une équipe qui voulait absolument reprendre le fauteuil de leader.

(Journal de Barr - oct 1967)

Les locaux ouvrent le score dès la 17eme minute à la suite d'une erreur défensive de Dorlisheim qui permet à BOSSERT de loger la balle le long des filets. Les visiteurs font ensuite jeu égal avec les locaux et égalisent à la trente-deuxième minute. Dès ce moment le onze local a toutes les peines à enrayer les offensives de Dorlisheim qui se montre de plus en plus incisif. Le gardien local est inquiété sérieusement à plusieurs reprises et sauvé en deux occasions par ses poteaux. Après la mi-temps, les locaux dominent un certain temps et reprennent l'avantage à la 52eme par BOSSERT qui exploite judicieusement un centre de son ailier-gauche (2-1). Les visiteurs, loin de se décourager, font de louables efforts et à la 68e minute ils obtiennent une nouvelle égalisation 2-2. Les jeux sont faits et les deux formations terminent la rencontre en se partageant les points au terme d'un match moyen suivi par 200 spectateurs.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1967)

 

 

 

MATCH DU 12 NOVEMBRE 1967

F.C. BARR - F.C. LAMPERTHEIM 3 : 1

Notre équipe première a remporté contre les visiteurs de Lampertheim deux points très précieux, qui valent à notre onze la place de co-leader du groupe Sud de la 1ère Division. En première mi-temps, c'est notre onze qui s'adosse au vent très violent qui balaie le terrain et deux buts de Michel BOSSERT et Jean-Paul WANTZ sont les fruits de cette domination. Mi-temps 2 : 0. Après la pause, c'est Lampertheim qui profite à son tour du vent très fort, mais c'est encore Michel BOSSERT qui, sur une belle combinaison de toute la ligne d'attaque, marque le troisième but.

(Journal de Barr - nov 1967 )

Lorsqu'à la 8eme minute les locaux ouvrirent le score, on n'accordait pas de grande chance à l'équipe visiteuse qui, de surcroît, jouait face au vent. Malgré une nette domination locale durant cette première mi-temps, le gardien local ne toucha la balle qu'à deux reprises, les avants locaux ne parvinrent pas à marquer pour la deuxième fois qu'à la 38eme minute. Après la reprise, l'équipe locale affirma sa supériorité et marqua son troisième but à la 53eme minute. Lampertheim réduisit le score à la 58eme minute et profita à son tour de l'avantage du vent pour semer la perturbation devant le but local à plusieurs reprises. En dépit des efforts des deux formations le score resta inchangé au terme d'une rencontre quelconque suivie par 200 spectateurs.

(Dernières Nouvelles du lundi - nov 1967)

 

 

 

MATCH DU 12 NOVEMBRE 1967

F.C. BARR - F.C. STRASBOURG 06 0 : 1

Dimanche sombre pour l'équipe première du FCB qui à Barr, contre tout pronostic, s'est vu infliger sa première défaite de la saison par l'équipe du FC 06, pourtant classée modestement dans le groupe. L'équipe barroise a appris dimanche que dominer n'est pas gagner. En effet, sur 90 minutes de jeu, les locaux dominèrent leurs adversaires pendant 70 minutes. Hélas, l'attaque barroise, dimanche, était méconnaissable et aucun des forwards barrois ne mérite des éloges. Malgré la classe et les parades étincelantes du goal visiteur que d'occasions de buts pour les locaux, occasions gâchées par manque de précision ou de sang-froid. Nous ne nous perdrons pas en critiques sur ce match, que les supporters barrois mécontents, tâcheront d'oublier le plus vite possible. Mais que les joueurs barrois (et surtout les avants) se disent ceci: si le FCB a des prétentions d'accéder en Promotion d'Honneur, un faux-pas, une contre-performance, comme celle de dimanche dernier, n'est plus permise !!! A Ste Marie aux Mines, notre équipe réserve, elle renverse les pronostics et par sa victoire 4:2 sur le terrain adverse, occupe de nouveau le poste de leader dans son groupe. Bravo à notre équipe réserve pour cette jolie victoire ! A Scherwiller, nos cadets continuent leur chevauchée victorieuse et ont remporté une victoire nette et méritée (3 à 0). Eux-aussi, ils sont leader de leur groupe de championnat.

(Journal de Barr - nov 1967 )

Dès le début, le match est entamé à un rythme élevé: la balle va vite, les joueurs vont vite, mais les maladresses accompagnent ce ballet virevoltant un peu décousu. Sans baisser le ton, la rencontre se stabilise un peu et les locaux semblent imposer leur jeu. On assiste ainsi à quelques belles actions qui échouent néanmoins sur de bonnes interventions du gardien visiteur ou par excès de précipitation. Ainsi, WANTZ bien placé à la 35eme minute, tire sur le poteau. Après le repos, s'ils continuent à dominer territorialement, les Barrois n'arrivent pas à prendre en défaut le goal adverse et sur contre-attaque, la défense locale est mise dans le vent et encaisse le but décisif 0-1. La fin du match n'apporte rien de nouveau au tableau d'affichage, sinon qu'à la dernière minute, un nouveau tir manque d'aggraver le score, le ballon ricochant sur le poteau des buts locaux. Ainsi, le FC 06 est la première équipe à infliger une défaite au onze local depuis le début de la saison, et ce devant 200 spectateurs plus ou moins surpris.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1967)

 

 

 

MATCH DU 19 NOVEMBRE 1967

F.C. KOGENHEIM - F.C. BARR 1 : 1

Deux victoires, un match nul, bons résultats donc pour le FCB, en ce dimanche gris et froid de novembre. A Kogenheim, notre onze fanion eut beaucoup de mal à arracher un match nul heureux et ceci grâce à la très brillante partie de notre gardien de but Eddy MEYER. La défense et les demis barrois fournirent leur match habituel, mais c'est encore l'attaque qui fut le point fable de notre équipe. A quand le réveil des forwards barrois ? Par ce match nul, le FCB se maintient dans le groupe de tête du groupe. A Albé, notre équipe réserve, a remporté une nette victoire (5à2) et conserve son poste de leader. Si nos équipiers réserves conservent le moral actuel, ils auront toutes les chances de monter en fin de saison en division supérieure. A Barr, les cadets, eux aussi continuent et ont battu leurs camarades d'Epfig 5 à 2. L'équipe des cadets devient donc champion d'automne et mérite un grand bravo !

(Journal de Barr - nov 1967 )

C'est devant environ 150 spectateurs que l'excellent arbitre M. FUCHS de Schweighouse donna le coup d'envoi pour le derby du Ried. Durant toute la partie Kogenheim domina nettement et manqua une occasion unique d'empocher les deux points. A la 15eme minute, FINDELI, d'une belle tête, marqua le premier but pour Kogenheim. Trois tirs sur les poteaux et de nombreuses occasions furent ratées par la suite. Les locaux dominèrent nettement et fournirent un beau jeu d'ensemble, mais à dix minutes de la fin, Barr parvint à égaliser par WANTZ.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1967)

 

 

1er TOUR COUPE D'ALSACE - MATCH DU 26 NOVEMBRE 1967

F.C. BARR - F.C. WITTISHEIM 4 : 1

Le résultat ci-dessus reflète seulement un minimum pour les visiteurs, car si le score final aurait été de 7:1, aucun supporter visiteur ne l'aurait contesté, tant fut grande la supériorité barroise tout au long du match. Les gars du Ried ne firent impression que durant les 10 premières minutes durant lesquelles ils réussirent même à ouvrir le score. Mais les locaux réagirent brusquement et marquèrent 2 buts en 2 minutes pour mener à la pause 2 à 1. Après la reprise, la domination barroise fut encore plus flagrante et ce n'est que justice quand les avants barrois réussirent encore deux autres buts à la 52e et 55e minute de jeu. Quelques occasions en or furent encore " loupées " par les avants barrois, mais la qualification pour le prochain tour était depuis longtemps assurée. Les jeunes joueurs qui remplacèrent les titulaires firent tous un très bon match et ont droit à des félicitations. L'équipe du FCB s'était présentée dans la formation suivante : Eddy MEYER - Jean-Claude LALEVEE - Rémy HURSTEL - Dany BEYLER - Richard ST GEORGES - Patrick LAURENT - Jean-Pierre LALEVEE - Jean-Paul WANTZ - Michel BOSSERT - Michel KIENTZ - Louis KUNTZ. 

(Journal de Barr - nov 1967 )

 

 

 

MATCH DU 3 DECEMBRE 1967

F.C.O. NEUDORF - F.C. BARR 2 : 1

Ainsi l'équipe réserve du FCB a confirmé nos pronostics et après avoir battu les visiteurs de Kintzheim par 2:0, a été sacrée champion d'automne dans son groupe. Bravo à toute l'équipe. La victoire contre Kintzheim ne fut pas facile et à la pause le résultat était encore de 0:0. Mais après la reprise, les attaquants barrois se reprirent et Jean-Paul STOQUERT, sur penalty, marqua le 1er but, suivi par un deuxième de Louis KUNTZ sur passe de René BERNARD. Dès lors la victoire... et le titre de champion d'automne étaient acquis. Kintzheim a agréablement surpris à Barr: le onze comprend quelques bons joueurs, surtout le goal qui était le meilleur élément de son équipe. Les Barrois, malgré la victoire, ne firent pas un grand match: ses meilleurs joueurs furent Claude BITTERLIN dans les buts, Gilbert WOHLEBER comme arrière-central, Raymond FLECKSTEINER comme demi, et par moments Jean-Paul STOQUERT et Jean-Pierre SCHMITTHEISLER. Mais le but est atteint : le titre de champion d'automne ! A Neudorf, notre onze fanion a du s'incliner de justesse contre une équipe du FCO Neudorf pratiquant un football très rude. En première mi-temps, nous avons été dominés quelque peu et le résultat de 2:1 était déjà acquis à la pause. Après le thé, c'était au tour des Barrois de dominer, parfois même largement, mais nos avants ne purent battre la rude défense des locaux. Dommage, car d'après des critiques, les Barrois auraient mérité le nul. Notre équipe rentre un peu dans le rang, car à présent, le FCB compte 5 points de retard sur le premier... l'équipe de Holtzheim, qui viendra dimanche à Barr.

(Journal de Barr - dec 1967 )

Stade Langhaag - spectateurs : une centaine . Arbitre M. SCHIFF de Drusenheim. A part les premières vingt minutes, la rencontre fut agréable à suivre. Le FCON domina en première mi-temps tandis que durant la seconde période les spectateurs assistèrent à des attaques massives des visiteurs qui auraient mérité le partage des points. La partie débute avec une certaine nervosité, le jeu se cantonnant au milieu de terrain. A la 8', HIRSCHMULLER fait une passe à RISS en très bonne position, mais le tir de ce dernier passe largement à côté. Puis à la 14e, KEIFLIN (Barr) adresse un centre-tir que le gardien GERBER dévie du bout des doigts en corner. Enfin, à la 25e, STRAU, après une longue ouverture de ISENMANN à HIRSCHMULLER, ouvre le score. A la minute suivante, sur passe de STRAU, HIRSCHMULLER seul devant le gardien adverse, manque de peu d'augmenter la marque. Puis on note un tir sur la barre de HIRSCHMULLER (29e). Une rapide contre-attaque des visiteurs, permet à VACHER d'obtenir l'égalisation à la 38e. Mais à la 40e, HIRSCHMULLER à l'entrée de la surface de réparation, lobe le gardien barrois et les locaux reprennent ainsi l'avantage à la marque. Après le thé, et dès la 48e, les locaux ont l'occasion d'augmenter le score par RISS, mais celui-ci, après avoir dribblé trois adversaires, tire en plein dans les mains du gardien visiteur. Puis, c'est au tour du FCO Neudorf de subir la pression de son adversaire. Mais la défense locale fait bonne garde et ni KEIFLIN, ni BOSSERT, ni VACHER n'arrivent à tromper la vigilance de GERBER, qui peut sauvegarder une victoire acquise en première mi-temps.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 1967 )

 

 

 

MATCH DU 10 DECEMBRE 1967

F.C. BARR - A.S HOLTZHEIM 0 : 3 (0:1)

Le leader du groupe Holtzheim a remporté dimanche à Barr une nette victoire... facilitée , il est vrai, par la carence des avants barrois. Et pour une fois, la défense locale d'habitude le point fort de l'équipe, joua en-dessous de sa valeur, et ainsi le malheur était vite arrivé ! Dimanche, notre onze reçoit en coupe d'Alsace, l'équipe de Promotion d'Honneur de Schirmeck. Les visiteurs sont favoris et un pronostic, sur la forme actuelle, est difficile à faire. Peut-être que les forwards barrois se réveilleront contre l'équipe de la vallée de la Bruche. Coup d'envoi 14 heures.

(Journal de Barr - dec 67 )

La hiérarchie a finalement été respectée, puisque les visiteurs se sont finalement imposés. Pourtant ce fût un match où le leader aurait pu trébucher, mais les locaux avec une ligne d'attaque pourtant excellente, n'ont pas pu saisir cette chance surtout après la 15eme minute, où YACHT (Holtzheim) avait ouvert la marque 0 à 1. En effet, jusqu'au repos et malgré le handicap de ce but, la formation locale ne cessait d'imposer le jeu, mais sans arriver à concrétiser cette domination du fait que les trop timides attaques lancées contre les buts adverses échouèrent dès les 16 mètres adverses. Après la mi-temps, la réussite devait sourire aux visiteurs, puisque dès la 52eme minute un arrière local marquait contre son camp. Deux minutes plus tard, à peine remis de cette surprise, une mésentente entre un défenseur et le gardien local, permis aux visiteurs d'obtenir le troisième but. Le sort du match était joué et le niveau de jeu, excellent en première mi-temps, baissa nettement, Holtzheim se contentant de vivre sur son avantage et l'équipe barroise ne croyant plus guère en ses chances.

(Dernières Nouvelles du lundi - dec 67)

 

 

 

2eme TOUR COUPE D'ALSACE - MATCH DU 17 DECEMBRE 1967

F.C. BARR - A.S.B SCHIRMECK 4 : 2

Les Barrois semblent se racheter de leurs déboires du championnat dans leurs matches de Coupe. Après avoir battu dans le premier tour, le FC Wittisheim par 4:1, ce sont maintenant les gars de Schirmeck (Promotion) qui s'en allèrent de Barr avec une défaite de 4:2. La victoire barroise est amplement méritée et les visiteurs s'en tirèrent encore à bon compte. L'équipe du FCB était remaniée en attaque et ce changement s'avéra judicieux. Avec Tahar ALLAOUI et Dany BEYLER en attaque, nos avants fournirent un bien meilleur match que dans les dernières semaines et il est à souhaiter que cette formation soit maintenue. L'équipe du FCB s'était alignée comme suit: Eddy MEYER, Jean-Claude LALEVEE, Rémy HURSTEL, Patrick LAURENT, Richard ST GEORGES, Jean-Claude VACHER, Jean-Paul WANTZ, Dany BEYLER, Michel BOSSERT, Tahar ALLAOUI, Michel KIENTZ. En 1ère mi-temps, nos avants réussirent deux buts par Tahar ALLAOUI et Jean-Paul WANTZ et Barr mena à la mi-temps par 2 : 0. Après la apuse, les visiteurs réduisirent le score sur cafouillage. Mais à la 58e minute, Michel BOSSERT marqua un joli 3e but sur un beau centre de Michel KIENTZ. Le goal visiteur eut fort à faire par la suite, mais, contre le cours du jeu, Schirmeck réussit un 2e but, après que les Barrois avaient eux tiré sur les poteaux. Néanmoins à la 83e minute, Michel BOSSERT marqua un 4e but sur coup franc. La qualification était assurée et la victoire très méritée. Nos joueurs ont maintenant droit à un repos bien mérité jusqu'au dimanche, 7 janvier 1968, jour où les matches retour débuteront avec la partie Barr - Robertsau. 

(Journal de Barr - dec 1967 )

 

 

 

MATCH DU 28 JANVIER 1968

A.S. STRASBOURG II - F.C. BARR 1 : 2

L'équipe première du FCB a remporté dimanche contre toute attente une victoire très précieuse et … très méritée. Les Barrois s'avérèrent en meilleure condition physique que les Tivoliens et dominèrent très souvent. Après des tirs sur les poteaux et sur la barre, notre entraîneur Jean-Paul WANTZ ouvre le score à la 40e minute et à la pause, Barr mène 1:0. Après la reprise, les Barrois continuent sur leur lancée et à la 49e minute, notre avant-centre, Michel BOSSERT, marque un joli 2e but sur centre de Michel KIENTZ. Les réserves de l'ASS, ne sauvent l'honneur qu'à la 89e minute du match et les gars du FCB partent donc de Strasbourg avec deux points très précieux et qui les font remonter au classement. Un grand bravo à toute l'équipe pour cette belle victoire ! A Epfig, notre réserve s'est permis un " faux pas " et succomba de justesse sur le score de 6:5. Il paraît que la défense barroise a craqué, ce qui explique d'ailleurs le score. Par cette défaite, notre équipe réserve perd la place de leader... pour le moment, espérons-le !

(Journal de Barr - janv 68)

Les deux équipes semblent marquées par la pause hivernale, celle des réserves de l'ASS particulièrement, d'où une rencontre peu reluisante, mais victoire méritée des visiteurs. Les locaux mettent les premiers le nez à la fenêtre. Mais les visiteurs se dégagent et pratiquent la contre-attaque qui faillit être payante à la 13e minute (tir sur le poteau de l'ailier droit), à la 16e (tête passant de peu à côté), à la 20e ( où le gardien local sauve de justesse) et 22e (nouveau tir sur le cadre du but). Sur corner (23e) et une percée (27e), l'ASS se montre dangereux à son tour. Enfin à la 40e, sur une belle ouverture en profondeur, l'ailier droit barrois WANTZ, ouvre le score. Alors qu'un homme de Barr est blessé et se fait soigner sur la touche, leur avant-centre BOSSERT à la 49e, sur centre de son ailier gauche réussit le deuxième but d'un tir puissant. A la toute dernière minute, sur corner, MATTHIEU (demi-droit) sauve l'honneur des Tivoliens. Bon arbitrage de M. BONNET (Hégeney)

(Dernières Nouvelles du Lundi - janv 68)

 

 

 

MATCH DU 4 FEVRIER 1968

A.S. NEUDORF - F.C. BARR 2 : 1

L'équipe fanion du FCB a succombé de justesse à Neudorf contre un adversaire qui a un besoin urgent de points. Il paraît que nous aurions mérité le match nul, mais...le résultat est là et les deux points sont restés à Neudorf. L'équipe barroise, solide en défense, manque un peu de " punch " en attaque et comme toujours, beaucoup d'occasions de buts ne sont pas utilisées, soit par maladresse et soit par excès de précipitation ou manque de réflexe. Le prochain match de championnat contre Mundolsheim, à Barr le 18 février 1968, est très important pour les Barrois et nos joueurs se doivent de gagner absolument ce match pour ne pas rétrograder au classement. L'équipe réserve, elle, s'est bien reprise après sa défaite surprenante à Epfig. Malgré trois remplaçants (mais honneur à ces remplaçants qui jouèrent une très bonne partie) nos réserves ont battu un très bon adversaire qui ne s'avoua vaincu qu'au coup de sifflet final. Par cette victoire 3 à 2, le FCB II a repris le fauteuil de leader et toute l'équipe a droit à des éloges. L'équipe des cadets, malgré le terrain lourd, a gagné très nettement son match contre ses collègues de Villé (5:0) qui ne purent à aucun moment inquiéter les locaux. Nos cadets gardent donc leur première place de leur groupe.

(Journal de Barr - fev 68)

Terrain en assez bon état à part un petit bourbier devant l'un des buts. Rencontre palpitante d'un bout à l'autre, les deux équipes se valant et confectionnant un bon football. Un " draw " aurait mieux reflété le tout. Les locaux se remuent les premiers, cependant un tir-surprise des " vignerons " faillit donner à la 7e tout comme une contre-attaque des mêmes à la 15e. Citons uns jolie phase des Neudorfois à la 19e et un de leurs tirs dévié par le gardien sur la transversale, suivi d'une alerte en face, aussitôt. Un corner tiré directement par l'ailier gauche barrois à la 31e surprit presque le gardien. Son vis-à-vis se distinguera plusieurs fois par la suite. A la 40e, l'ASN rate sa plus sûre occasion. Un boulet inattendu de chaque côté (40e et 45e), les deux dangereux et c'est la pause. La deuxième mi-temps voit d'abord les deux gardiens en émoi, la balle roulant à côté du but. alors qu'ils semblent battus. Les deux l'échapperont belle encore autour de la 55e. Alors qu'à la 63e Barr échoue d'un rien, un cafouillage indescriptible amène le premier but à la 67e pour les locaux avec la complicité de la défense adverse. Le dernier quart d'heure sera dramatique. Le 12e homme des Bruckhofois remplace un blessé. Après trois occasions inouïes pour les Barrois contre une pour les Neudorfois, l'inter ECK, après un judicieux " une-deux " avec P.DIEBOLT, marque pour les locaux à 5' de la fin. Les " vert et blanc " sauvant l'honneur deux minutes après par l'inter gauche KIENTZ, sur hésitation de la défense. Arbitrage autoritaire de M.MEISSNER. Citons surtout les deux gardiens.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 68 )

 

 

 

3 eme TOUR COUPE D'ALSACE - MATCH DU 11 FEVRIER 1968

L.S. MOLSHEIM - F.C. BARR 3 : 2

A Molsheim, en coupe, notre équipe s'est laissée battre par une équipe opérant en 2e division, qui joua sèchement et avec l'esprit coupe. Notre équipe, à 5 minutes de la fin, s'est laissée marquer un 3e but, qui qualifie Molsheim pour le prochain tour. Que dire de l'équipe Ia du FCB ? A présent, c'est la défense qui donne des signes de fatigue, vu qu'elle a dû encaisser trois buts. L'équipe barroise est décidément très irrégulière dans ses performances cette saison. A Barr, l'équipe réserve n'a obtenu qu'un point devant le FC Cité Sélestat qui n'est pourtant pas un foudre de guerre. Les Barrois ont mal joué et le match nul est encore heureux. De ce fait, nous perdons le fauteuil de leader au bénéfice de Breitenbach qui a gagné nettement à Epfig. A Epfig, nos cadets (incomplets) ont encaissé leur première défaite de la saison...ce qui devait bien arriver un jour.

(Journal de Barr - fev 68)

Environ 200 spectateurs avaient ceinturé le stade du Zich quand l'arbitre donne le coup d'envoi comptant pour la Coupe d'Alsace. Au début de la partie, les deux équipes firent jeu égal et on nota même une légère domination de la part de Molsheim, mais sur coup-franc, Barr marque le premier but à la 35eme minute. Jusqu'à la mi-temps, les deux équipes ont des occasions de marquer, mais les avants ne savent pas en profiter. Mi-temps 0 : 1. Jusqu'à la 50eme, les deux formations font de nouveau jeu égal mais, sur une mésentente de la défense de Barr, Molsheim égalise à la 60eme minute par ARBOGAST. Barr riposte énergiquement et la barre transversale sauve le gardien de Molsheim à la 64eme. A la 75e, une passe de KAETZEL à l'ailier-gauche NEUMANN donne ainsi l'avantage aux locaux 2:1. Mais sur un cafouillage devant les buts des locaux, les visiteurs égalisent à la 75eme. Sur un débordement de NEUMANN à la 86eme, ce dernier ajuste son tir et qualifie ainsi Molsheim pour le prochain tour de la Coupe d'Alsace.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 1968)

 

 

 

MATCH DU 18 FEVRIER 1968

F.C. BARR - A.S. MUNDOLSHEIM 1 : 2

A Barr, nous avons subi deux défaites, tandis qu'à Mittelbergheim notre équipe réserve a sauvé l'honneur en disposant du onze local par 2:4; par cette victoire, les réserves barroises ont repris la place de leader du groupe ! L'équipe première a encore déçu ses supporters, surtout en 1ère mi-temps, où de sérieuses occasions de buts ont été manquées et où elle s'est laissée imposer le jeu de son adversaire. Nos avants jouèrent vraiment sur un rythme trop lent par rapport aux avants adverses, qui scorèrent déjà à la 5eme minute, il est vrai par un but d'un arrière barrois contre son camp. Les visiteurs marquèrent encore un 2e but durant cette période, de sorte que les Barrois étaient menés à la pause par 0:2. Après le thé, l'équipe du FCB se reprit quelque peu et durant cette période, elle aussi, imposa son jeu à Mundolsheim. Mais la domination ne nous apporta qu'un but et malgré quelques occasions en or, Mundolsheim l'emporta finalement 1:2. Il serait grand temps que nos joueurs se reprennent s'ils ne veulent pas jouer les ...derniers rôles en 1ère division.

(Journal de Barr - fev 68)

Ce match ne fut jamais d'un excellent niveau et cela en partie à cause de la carence des avants des deux équipes. Bien que marquant les trois buts de la rencontre, le onze local n'a pu empocher le gain du match du fait que les arrières locaux marquèrent deux buts contre leur camp, jouant ainsi un mauvais tour à leur gardien irréprochable par la suite. Les Barrois menés dès la 5eme minute, ont mis près d'une demi-heure pour se ressaisir, mais à la 31eme minute, à la suite d'un cafouillage devant le but local, la balle fut déviée pour la deuxième fois dans les filets locaux. Après la mi-temps, le onze local se montra sous un meilleur jour et plus dangereux pour Mundolsheim, mais les avants locaux maladroits et mal inspirés n'ont jamais pu, à l'exception du but de KIENTZ, se débarrasser de l'emprise des visiteurs mobiles et solidement groupés.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 68)

 

 

 

MATCH DU 25 FEVRIER 1968

A.S. GERSTHEIM - F.C. BARR 3 : 1

Rien ne va plus chez l'équipe fanion du FCB qui a encore perdu les deux points de l'enjeu à Gerstheim. La défense barroise jusqu'à ce jour le point fort de l'équipe, donne à présent des signes de fatigue et étant donné que l'attaque ne retrouve plus son mordant, ce qui devait arriver… est devenu réalité : nous perdons point après point ! A notre avis, c'est l'enthousiasme, la flamme, le moral, qui manque à l'équipe. Joueurs barrois, vos supporters attendent votre redressement dans le prochain match de championnat à Dorlisheim : si vous perdez encore ce match, il vous faudra commencer à lutter contre la relégation ! Qui l'eut crû en ce début de saison ?…

(Journal de Barr - fev 68)

Un jeune footballeur barrois à l'honneur

La Ligue d'Alsace de Football vient de sélectionner l'équipe d'Alsace de cadets qui jouera dimanche prochain en Coupe Nationale des cadets à Châteauroux contre la Sélection du Centre. Un joueur du FCB, le jeune Jean-Pierre LALEVEE, pilier de notre équipe cadets (et ayant déjà joué avec les seniors) figure dans l'équipe d'Alsace au poste d'arrière-droit. Nous adressons nos plus sincères félicitations au jeune joueur et à son père, M. Raymond LALEVEE, ancien dirigeant du FCB et fidèle supporter, pour cette promotion, qui honore en même temps le FC Barr, club du joueur. Nul doute que le jeune Jean-Pierre défendra avec brio les couleurs alsaciennes et barroises !

debout au centre le jeune Barrois Jean-Pierre LALEVEE en sélection des cadets d'Alsace

 

 

 

MATCH DU 10 MARS 1968

S.R. DORLISHEIM - F.C. BARR 1 : 1

Bon dimanche pour le FCB qui a obtenu deux victoires et un match nul. A Dorlisheim, notre équipe fanion s'est bien défendue et si nos avants s'étaient montrés plus décidés devant les buts adverses nous aurions pu prétendre à la victoire. A Barr, l'équipe réserve a gagné le match important contre Breitenbach sur un score serré (1:0), mais le résultat est juste car les barrois avaient le plus grand nombre d'occasions de buts. Par cette victoire, Gilbert WOHLEBER et ses " boys " sont presque certains d'être champion de groupe. A Dambach la Ville, dimanche matin, nos cadets n'ont fait qu'une bouchée de leurs camarades de Dambach et ont remporté une victoire aisée par 5:1. Nos cadets sont également sur la bonne voie pour l'attribution du titre de champion de groupe.

(Journal de Barr - mars 68)

Dorlisheim bien plus heureux à l'extérieur, n'a pas su poursuivre sa série de succès. Il est vrai que l'adversaire se montra très dangereux du début à la fin grâce à une équipe plus jeune et plus véloce. Par moments, le onze local domina manifestement, mais Barr riposta toujours par de rapides contre-attaques. Dès le début, Dorlisheim met les bouchées doubles et se trouve souvent près de la conclusion. A la 25e minute, un centre de l'ailier gauche BACKERT longea presque la ligne de but et fut récupéré in extremis par un défenseur adverse. Les visiteurs furent plus chanceux dix minutes plus tard par KIENTZ qui reprit magnifiquement un centre de la droite. Dans le camp adverse un relais entre plusieurs joueurs mit FAGOUR en possession du ballon, il dribbla plusieurs adversaires et tenta dans un ultime effort à contourner le gardien mais ce dernier se jeta dans les pieds pour enrayer cette magnifique tentative. La deuxième mi-temps fut aussi disputée que la première et le gardien MEYER fut rudement mis à l'ouvrage, mais dut s'avouer battu à la 57e minute sur un coup-franc tiré par FATH. Malgré les efforts de part et d'autre pour arracher la décision, le score ne subira plus aucun changement. Arbitre M. Gruber de Strasbourg.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 1968 )

 

 

 

MATCH DU 17 MARS 1968

F.C. BARR - F.C. KOGENHEIM 0 : 1

Si l'équipe réserve (qui peut se considérer déjà maintenant comme champion de groupe) et l'équipe cadets nous apportent les meilleures satisfactions, on ne peut pas en dire autant de l'équipe première, hélas ! En effet, dans un match qu'elle domina constamment, elle dut encore s'avouer vaincue par 0 : 1. Les joueurs barrois ne peuvent pas invoquer la malchance, car les occasions de buts ne manquaient pas. Le vent ? Il soufflait aussi fort pour Barr, comme pour les visiteurs ! La " maladie " de l'équipe, c'est la carence de notre ligne d'attaque, qui, depuis des semaines (3 buts en 4 matches) s'avère d'une stérilité désespérante ! Ce compartiment de l'équipe a besoin d'être changé, autrement, le FCB va droit à la 2e division ! Nous espérons que les dirigeants du FCB trouveront la solution nécessaire, car il est grand temps pour l'équipe de glaner les points nécessaires pour le maintien en 1ère division.

(Journal de Barr - mars 68)

Cette nouvelle défaite n'arrange pas les affaires des locaux qui devront cravacher ferme pour ne pas terminer parmi les derniers au classement. Dès le coup d'envoi, les visiteurs se portent à l'attaque et ouvrent le score à la 10eme minute : 0 à 1. Les locaux jouant contre le vent, s'engagent à fond pour obtenir l'égalisation, mais n'arrivent pas à concrétiser leur supériorité. La deuxième mi-temps est à l'avantage de l'équipe locale. Mais encore une fois les chances restent inexploitées. Sur un erreur, les visiteurs manquent d'aggraver le score sur une de leur rare contre-attaque, mais le gardien local écarte le danger. Le dernier quart d'heure se déroule constamment dans le camp des visiteurs, mais en dépit de plusieurs corners successifs, les avants locaux n'arrivent pas à prendre en défaut le gardien visiteur retranché derrière ses dix équipiers.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 68)

 

 

 

MATCH DU 24 MARS 1968

F.C. LAMPERTHEIM - F.C. BARR 0 : 2

Les supporters barrois respirèrent un peu dimanche à l'annonce de la victoire à Lampertheim; mais le danger n'est pas écarté définitivement, dès dimanche, notre onze se déplace au FC06...qui lui aussi, a encore besoin de points. A Lampertheim, notre défense et nos demis furent encore le point fort de l'équipe, nos avants marquèrent bien deux buts par Michel BOSSERT, sur deux phases de jeu bien menées par le jeune Jean-Pierre LALEVEE, mais ne surent pas convaincre. Enfin, le principal, c'est les deux points de l'enjeu du match. A Kintzheim, notre équipe réserve, perdit de justesse contre les locaux, qui reviennent très fort et qui en ce moment, paraissent être " l'équipe en forme ". Mais malgré cette défaite, nos réserves devront quand même être champions, étant donné qu'il leur faut, théoriquement, encore un point pour être sacré définitivement. Ce point, nos joueurs devront l'obtenir dès dimanche à Barr contre Albé, le dernier classé du groupe. A Barr, nos cadets ne firent qu'une bouchée de leurs camarades de Scherwiller et pour eux le championnat est terminé : ils prennent une fort belle 2e place dans leur groupe derrière Andlau, classé premier.

(Journal de Barr - mars 68)

Ce fut vraiment le match des derniers du classement. Le football présenté par les deux équipes ressemblait déjà à la 2eme division. Barr engage avec le vent et domine tout de suite. Aux 12e et 20e, Barr faillit ouvrir le score. Il fallut attendre la 20e pour que les locaux alertent à leur tour le gardien de Barr. Dans le dernier quart d'heure de la première mi-temps, le match s'anime un peu mais aucune équipe ne parvient à marquer. Score à la mi-temps 0:0. En deuxième mi-temps, Barr continue à dominer de plus belle et après avoir mis la balle sur le poteau à la 52e, marque un but à la 60e. Les locaux, piqués au vif, se réveillent et, notamment à la 70e, le gardien de Barr se reprend à deux fois pour stopper un coup-franc. Ce qui devait arriver arriva: les locaux sont massés devant le but de Barr, une contre-attaque se développe et Barr marque le deuxième but à la 83e. La moins mauvaise des deux équipes empoche les deux points.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 68)

 

 

 

MATCH DU 31 MARS 1968

F.C. STRASBOURG 06 - F.C. BARR 1 : 0

Les attaquants barrois ne savent plus marquer ! la preuve nous a encore été donnée dimanche dernier à Strasbourg, où, contre la modeste équipe de FC 06, nos avants ont été incapables de marquer le moindre but malgré des occasions en or. La Division II se dessine à l'horizon pour le FCB, car il sera vraiment difficile maintenant de sauver la place en 1ère division. En effet, l'équipe fanion du FCB a encore à disputer trois rencontres et quelles rencontres. A Barr contre FCO NEUDORF, LA ROBERTSAU et à HOLTZHEIM contre le leader. Il va falloir vraiment un miracle pour que nos joueurs parviennent à obtenir les 4 points nécessaires .. pour le maintien. Qui l'eut crû après le premier match de championnat à Barr contre l'ASS ? Nos avants ne savent plus shooter au but adverse et quelques joueurs se compliquent vraiment leur tâche, au lieu de jouer directement et .. pratiquer le jeu collectif. A Barr, l'équipe réserve a obtenu une victoire aisée sur Albé 5:2 et a ainsi été sacrée champion de son groupe. Bravo à l'équipe réserve qui a sauvé l'honneur du Club !

(Journal de Barr - avril 68)

Voilà deux points qui permettent au FC06 d'améliorer la situation assez précaire jusque là. Après une première mi-temps où les deux adversaires dominèrent tour à tour, l'on changea de camp sur le score vierge de 0:0. Les défenseurs des deux côtés purent repousser sans mal les attaquants. Barr mit les bouchées doubles à la reprise et une contre-attaque des locaux permit à la 55e minute à SCHOENENBERGER de marquer le seul but de la partie, dix minutes plus tad, les visiteurs auraient pu égaliser, sans la grande parade du gardien local. Bon arbitrage de M. FUCHS de Bolsenheim devant une cinquantaine de spectateurs qui ont assisté, sur un terrain en bon état, à un match assez équilibré dans l'ensemble.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 68)

 

 

 

MATCH DU 28 AVRIL 1968

F.C. BARR - F.C.O. NEUDORF 3 : 4

Cette rencontre disputée devant un public clairsemé ne fut pas d'un niveau technique très élevé. L'enjeu important de ce match, surtout pour les locaux, n'a pas eu l'influence espérée et le onze local s'est incliné, une fois de plus, sur son terrain. A la 21e pourtant, les Barrois avaient marqué le premier but, mais dès la remise en jeu les visiteurs égalisent à 1 à 1. Un penalty permet aux visiteurs de prendre l'avantage à la 32e minute. Mais à la 55e, ce fut au tour des locaux d'égaliser 2 : 2. En l'espace d'un quart d'heure les visiteurs renversent la situation, puisqu'ils marquèrent deux buts décisifs aux 60e et 70e minutes. L'équipe locale fit ensuite de louables efforts pour réduire le score et domina le plus souvent, mais d'une manière trop désordonnée. A la dernière minute, les locaux transformèrent un penalty et établirent le score final de 3:4, concédant ainsi une victoire étriquée mais méritée aux banlieusards de Strasbourg.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 68)

 

 

 

MATCH DU 19 MAI 1968

A.S HOLTZHEIM - F.C. BARR 0 : 1

Ouf ! Les supporters barrois poussèrent un soupir de soulagement en apprenant dimanche soir ce résultat. Ainsi , le " suspens " aura duré jusqu'au dernier match de championnat et c'est seulement maintenant qu'on est sûr que le FCB restera en 1ère division. Espérons que les dirigeants sauront tirer les leçons nécessaires de cette saison malheureuse et mouvementée. Pour revenir sur le match de Holtzheim, disons que les Barrois marquèrent leur but dès la 5e minute par Michel KEIFLIN. Les joueurs de " Bongard " dominèrent bien par la suite et notre défense dut faire un match héroïque pour ne pas encaisser un but. A la fin du match, Barr menait toujours par 0 : 1 et empocha les deux points de l'enjeu. Toute l'équipe barroise a droit à des félicitations avec mention spéciale à Patrice SCHULTZ (notre gardien qui fut blessé), Rémy HURSTEL, Jean-Pierre LALEVEE, Tahar ALLAOUI. La saison s'est donc bien terminée dans le championnat, et ce sont maintenant les matches amicaux, tournois etc...pour nos joueurs.

(Journal de Barr - mai 68 )

Dès les premières minutes de cette rencontre assez décevante, les visiteurs cherchent à s'imposer. Effectivement, cela leur réussit à la 5e minute où KEIFLIN s'infiltre dans la défense locale et marque l'unique but. Et durant tout le restant de la partie, les locaux essaient en vain de redresser la situation. Peu avant le repos, l'avant visiteur WANTZ avait même le 0-2 au bout du pied lorsqu'il se présenta tout seul devant WEISS, mais la balle passa de peu à côté. Après le thé, les 150 spectateurs, décus par la production ( excepté les supporters de Barr) assistent à une domination constante des locaux, mais ceux-ci ratent une demi-douzaine d'occasions de marquer, notamment aux 67e et 71e minute. La défense visiteuse qui perd de surcroit son gardien à la 74e minute lequel doit quitter le terrain pour blessure, de sorte que les Barrois sont contraints de terminer à dix, se tire pourtant bien d'affaire. Malgré le coup-franc bien tiré par BARTHEL sur la barre, les visiteurs réussissent à grader leur cage vierge et emportent deux points précieux qui leur assurent le maintien en division I. Arbitrage M. Meissner de Gries

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 68 )

 

 

 

DANS LES ANNEES SOIXANTE LE SIEGE DU CLUB EST SITUE

"AU LION ROUGE" - RESTAURANT KLEINMANN

 

Cette page a été mise à jour le 29/12/16.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :