FC BARR 2001
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 2001/2002

UN CADEAU EN GUISE D'ANNIVERSAIRE

" Participer à la lutte pour la montée ", tel est l'objectif fixé par le président Roger RUFFENACH à son équipe I. En début de saison on enregistre les arrivées de Frédéric MERCKLING ( FCSR OBERNAI), Franck BUCH ( AS NIEDERNAI), Adriano HORTA ( AS PORTUGAIS SESLESTAT), Emmanuel HAUSS (US SCHERWILLER) et Ibrahim ALIMLI (WETTOLSHEIM). Par contre, le groupe est amputé des départs de Jean-Mathieu ADOLF (AS HEILIGENSTEIN), Jean-Mathieu KRIEG (AS HOLTZHEIM) , Guillaume BENALI (AS HOLTZHEIM) et Saïd ASSOUMANI (FC DIEFFENBACH au VAL). Après un tour de chauffe en coupe de France qui voit les Barrois s'imposer difficilement à SCHERWILLER, le tirage au sort n'est guère favorable et au 3ème tour et les Nationaux du MARS BISCHHEIM sonnent le glas des espérances vigneronnes dans cette compétition. En coupe d'Alsace, le tirage est bien plus favorable avec comme adversaire ROSSFELD, DUPPIGHEIM puis DORLISHEIM, mais face à la fringante équipe de LA WANTZENAU , les coéquipiers de Stéphane METZ baissent pavillon. Le championnat reste la compétition la plus prisée et les verts et blancs effectuent un bien curieux parcours. La saison démarre par un succès à SCHERWILLER et au fil des rencontres les hommes de l'entraîneur Philippe STEPHAN prennent résolument possession de la tête du classement. Pourtant, la fin du cycle aller voit une bien pâle équipe baisser pavillon face à la lanterne rouge MENORA, puis plus logiquement face aux doublures de l'AS VAUBAN. La première place s'envole et le doute s'installe. Le cycle retour reprend de manière peu orthodoxe et les performances restent en dents de scie. Un changement intervient au niveau du coaching avec la nomination à la tête du staff technique de Pascal WELSCHINGER. Au soir, d'une nouvelle défaite à domicile face à KRONENBOURG, on pense les Barrois définitivement écartés de la course aux barrages. Mais au soir de la dernière journée ponctuée d'une défaite à GEISPOLSHEIM, les Barrois décrochent la place de barragiste au bénéfice du goal-average particulier au détriment du NEUHOF et de BISCHOFFSHEIM. Le lointain déplacement à SCHIRRHEIN est couronné de succès alors qu'au tour suivant la défaite enregistrée face à VAUBAN II est gommée par une montée supplémentaire. Les Barrois montent en excellence, mais le chemin aura été long et semé d'embûches. Au classement , les verts et blancs terminent en 3ème position avec 41 points pour 13 victoires, 2 nuls et 7 défaites , goal-average de 34 à 27. Les buteurs de la saison : Stéphane METZ (13 buts) , Olivier WERLE (9buts), Adriano HORTA (5buts), Mathieu DELOCHE (3 buts), Pascal WOLCKENSINGER, Fabrice KLEIN et Ahmed NAHY ( 1 but chacun).

Nos résultats saison 2001/2002

A domicile
7 victoires : GEISPOLSHEIM 1 à 0 ; NIEDERNAI 2 à 1 ; ACHENHEIM 1 à 0 ; SCHERWILLER 1 à 0 ; WOLFISHEIM 5 à 4 ; NEUHOF 1 à 0 ; MENORA 3 à 2
2 nuls : ELSAU PORTUGAIS 1 à 1 ; BISCHOFFSHEIM 0 à 0
2 défaites : VAUBAN II 0 à 2 ; KRONENBOURG 0 à 2

A l'extérieur
5 défaites : WOLFISHEIM 4 à 1 ; MENORA 3 à 2 ; ELSAU PORTUGAIS 3 à 2 ; GEISPOLSHEIM 1 à 0 ; BISCHOFFSHEIM 2 à 1
6 victoires : SCHERWILLER 1 à 4 ; NEUHOF 0 à 2 ; KRONENBOURG 0 à 2 ; ; NIEDERNAI 0 à 1 ; ACHENHEIM 0 à 2 ; VAUBAN II 1 à 2

CLASSEMENT FINAL SAISON 2001/2002

1. GEISPOLSHEIM 47 points 57:21
2. VAUBAN II 42 points 38:17
3. BARR 41 points 34:27
4. NEUHOF 41 points 41:30
5. BISCHOFFSHEIM 41 points 37:20
6. WOLFISHEIM 33 points 39:27
7. ELSAU PORTUGAIS 32 points 33:45
8. KRONENBOURG 31 points 31:26
9. SCHERWILLER 27 points 28:33
10. ACHENHEIM 14 points 20:42
11. MENORA 13 points 18:56
12. NIEDERNAI 8 points 21:53

 

Équipe I - Saison 2001-2002

debout de gauche à droite: Alexandre Zenner - Nicolas Oberlé - Mathieu Deloche - Pascal Wolckensinger - Arnaud Chamley - Frédéric Merckling - Philippe Stephan - Franck Buch - Pascal Welschinger - Stephane Metz 
accroupis: Adriano Horta - Damien Zamolo - Stephane Hengsberger - Fabrice Klein - Olivier Werlé - Stephane Deloche

 

Jour d'ouverture
Les championnats départementaux ont été lancés sous un soleil de plomb. Premier tour d'horizon.
En Division d'honneur, Obernai reste dans les starting-blocks en s'inclinant sévèrement à Illhaeusern (4-1). Le départ de la saison précédente, contre la même équipe, s'était soldé par un nul mais nous nous garderons de tirer une conclusion hâtive sur la qualité du groupe 2001/02 de Patrick Synaeghel. En Promotion d'excellence, Barr inflige le tarif habituel à Scherwiller (4-1). Et qu'en sera-t-il ce soir en coupe? Bischoffsheim revient avec un seul point de Vauban (1-1) et Niedernai reste à zéro après son match contre Achenheim (1-2). En Promotion, Rosheim ne démarre pas avec le peloton de tête en concédant le nul (1-1) à Eschau.

Des Barrois en verve chez le promu Scherwiller. Ce soir, on prend les mêmes et on recommence en coupe. (Photo DNA)

Un sale quart d'heure

Scherwiller - Barr : 2-3.

Mi- temps: 2-0. Temps chaud. Bonne pelouse. 150 spectateurs environ. Les buts pour Scherwiller: N. Jaeger (20e), V. Galland (32e) ; pour Barr: M. Deloche (75e), F. Buch (85e), O. Werlé (90e).

Les spectateurs ont assisté à un vrai match de coupe où chaque équipe a eu sa mi-temps. Scherwiller a dominé la première période et Barr la seconde, surtout en fin de match où les coéquipiers de Damien Zamolo ont arraché une qualification dans tes cinq dernières minutes. Scherwiller débute bien. la rencontre, Noël Jaeger profite d'un bon travail préparatoire de Vincent Galland pour ouvrir le score. A la demi-heure de jeu, 

Serge Schmittheissler transmet un long ballon à Noël Jaeger qui rend la politesse à Vincent Galland qui double la mise. Peu avant la mi-temps, David Andréa préserve sa cage en détournant un tir de Stéphane Metz. Dès la reprise, Barr se montre plus pressant mais c'est encore l'USS qui a l'occasion d'accentuer son avantage. Malheureusement pour les locaux, Yannick Zanella rate le coche. Le dernier quart d'heure est à l'avantage des visiteurs qui vont scorer à trois reprises. Tout d'abord sur une tête de Mathieu Deloche puis sur un beau coup franc du libero Franck Buch. Et enfin, à la dernière seconde, Olivier Werlé récupère un ballon à rentrée de la surface et s'en va tromper David Andrea, Scherwiller aura manqué de fraîcheur pour contenir l'armada offensive de Barr.

Coupe de France

Le courage n'a pas suffi
Barr n'a rien pu faire sinon résister à un adversaire qui évolue en championnat de France et s'est imposé 3-0.

Les Vignerons entament la rencontre sans complexe et Wolckensinger lance Werlé dans l'axe mais le gardien visiteur Huber veille au grain. A la 10e minute on note la première action visiteuse. Martinez centre sur Ouyi et la reprise de la tête de ce dernier passe au-dessus. A la 16e Werlé s'écroule dans la surface de réparation visiteuse et alors que tout le monde s'attend à un penalty, le joueur barrois écope d'un carton jaune pour ... simulation. A la 20e les visiteurs tirent profit d'une combinaison en milieu de terrain. Radisavljevic bien démarqué se retrouve seul face à Merckling et gagne son duel pour ouvrir le score en faveur de Bischheim. Les locaux accusent le coup et Mars est à deux doigts d'aggraver la marque sur un centre tendu venu de la gauche. A la 35e minute on note un dégagement au pied de Merckling contré par l'avant centre Kanouni, la balle venant mourir sur la base du poteau. A la 42e le Mars creuse l'écart par l'impressionnant Ouyi qui vient lober l'infortuné Merckling.
En deuxième période, Mars Bischheim laisse sur la touche son métronome Martinez et se montre une nouvelle fois très dangereux, la tentative de Haberbusch échouant sur le poteau. Les locaux éprouvent quelques difficultés à soutenir le rythme imposé par les nationaux et il faut toute la vista de Merckling pour éviter un nouveau but. Pourtant à la 78e un débordement sur la gauche de Lopez permet à ce dernier de marquer malgré le retour du défenseur local Deloche.
A peine le ballon est-il réengagé que les locaux obtiennent un coup franc sur la gauche. Le centre est prolongé de la tête dans les buts par l'opportuniste Metz qui sauve l'honneur pour Barr. Malgré deux nouvelles occasions pour les visiteurs avec notamment un somptueux coup franc sur la barre, le score n'évoluera plus et les visiteurs obtiennent un succès mérité face à une courageuse équipe locale .

Barr - Mars Bischheim : 1-3. 
Mi-temps: 0-2. Buts pour Barr: Metz (79e) ; pour Bischheim· Radisavljevic (20e) Ouyi (42e) Lopez (78e). Arbitre: M. Pichot (Wintzenheim) assisté de MM. Ilhan et Schneider.

Damien Zamolo et la défense de Barr ont été souvent mis à contribution, hier, face aux attaquants de Bischheim.

 

Barr sans pitié

Comme lors de leur dernier affrontement en finale de la coupe du Crédit Mutuel, Barr et Stéphane Metz ont pris le dessus sur les coéquipiers de Paul Stenger.
Scherwiller - Barr: 1 - 4.

Mi-temps: 0 - 3. Buts pour Scherwiller: Sébastien Schaeffer (53e) : pour Barr : Stéphane Metz (22e, 35e), Mathieu Deloche (30e s.p), Pascal Wolckensinger (65e). Arbitre : M. Daglacyan (Strasbourg) assisté de MM. Sifferlin (Dieffenbach au Val) et Uhl (Diebolsheim).

Scherwiller, vêtu de jaune pour cette rencontre, démarre timidement cette période. Barr est plus conquérant et à la 22e minute, Stéphane Metz s'élève plus haut que la défense locale et ouvre le score. Dans la foulée, Scherwiller réagit par N. Jaeger, mais son tir est stoppé sur la ligne par un défenseur barrois. A peine cinq minutes plus tard, Damien Zamolo s'infiltre dans la défense des jaunes et se fait contrer irrégulièrement. 

Mathieu Deloche transforme le penalty. Puis à la 35e minute, Pascal Wolckensinger dépose le cuir sur la tête de Stéphane Metz qui trompe D. Andréa. A la 45e, Serge Schmittheissler centre vers Gilles Zamolo qui surgit au premier poteau et tire mais F. Merckling réussit un arrêt réflexe remarquable. L'arbitre siffle la mi-temps sur un score sévère de 0 - 3 en faveur des visiteurs. Dès la reprise, Scherwiller se montre plus entreprenant. A la 53e minute, S. Schmittheissler réussit une longue transversale sur Noël Jaeger qui remise de la tête sur S. Schaeffer, lequel réussit une reprise de volée qui laisse F. Merckling sans réaction. A la 65e minute, P. Wolckensinger, parti à la limite du hors-jeu, s'en va battre D. Andréa pour établir le score final. Les 22 acteurs se retrouveront mercredi soir pour le deuxième tour de la coupe de France avec un avantage psychologique pour Barr.

 

Barr méritait mieux

Barr - Portugais Elsau: 1-1.

Mi- temps: 0-0. Arbitre: M. Forthoffer (Wasselonne). But pour Barr : Mathieu Deloche (55e s.p.). But pour Elsau : Costa (46e).

Dès les premières minutes les locaux prennent l'initiative du jeu. On note un corner tendu tiré par Hauss mais la reprise de la tête de Metz passe au-dessus. A la onzième minute un centre de la droite de Werlé trouve l'avant centre local à la réception mais Almeida repousse avec brio. Stéphane Deloche particulièrement en jambe en ce début de rencontre échoue également face au portier Lusitanien. Pourtant les visiteurs au fil des minutes se défont de l'étreinte locale et Merckling intervient dans les pieds de Hammouche. Peu avant la mi-temps les vignerons obtiennent un coup franc à la limite des 16 mètres mais le tir de Mathieu Deloche rase la lucarne et la pause intervient sur un score nul malgré les efforts méritoires des locaux. Dès la reprise l'arrière 

garde Barroise se laisse surprendre et le centre  adressé de la gauche est magistralement repris par Costa qui ouvre le score contre le cours du jeu. Les locaux réagissent immédiatement et mettent sous pression la défense visiteuse regroupée autour de Hammouche. A la 55e minute Mathieu Deloche s'enfonce dans les 16 mètres et se fait crocheter, l'arbitre siffle fort justement le penalty transformé par ce même joueur. Le ton monte de part et d'autre et l'arbitre sanctionne d'expulsions temporaires les deux équipes. A la 70· minute une belle combinaison locale aurait mérité un meilleur score mais Almeida est sauvé par la transversale. Costa côté visiteur aura également une balle de 2 à 1 mais son tir échoue sur le petit filet. Dans les dernières minutes Hammouche sollicite Merckling mais ce dernier ne se laisse pas surprendre. Une dernière occasion est obtenue par Werlé côté local mais De Oliveira sauve sur la ligne et préserve le nul pour ses couleurs. En conclusion le match nul sanctionne une partie dominée par les locaux.

 

Barr n'était pas à la fête
Wolfisheim 4 - Barr 1 

Stade Jules Michel. Mi-temps: 2-0. Spectateurs: 200. Arbitre: M. Simon J.M. (Schiltigheim), assisté de MM. Bitel et Maestri.

C'est une belle .victoire qu'ont offert les joueurs de l'ES Wolfisheim à leurs bénévoles et leur supporters pour clore en beauté les festivités du 70e anniversaire du club. Tout au long de la partie, l'ESW a  dominé son sujet face à un adversaire surpris d'un tel engagement. La seule occasion de la première mi-temps pour les visiteurs s'est terminée par une frappe dévissée de Horta. C'est logiquement en fin de première mi-temps que les recevants prennent l'avantage par leur attaquant Matundo une première fois sur une belle déviation de Fitz. Puis sur un penalty provoqué par le même Matundo. Dès la reprise, une belle passe de Faramaz est captée par le gardien adverse Merckling. A la 55e', Fitz bénéficie, lui aussi, d'une belle ouverture pour lober tout en finesse le gardien adverse. Il faut .attendre l'entame du dernier quart d'heure pour voir Maspimby marquer le 4e but des recevants.
Les visiteurs sauveront l'honneur en toute fin de match sur un cadeau offert par la défense centrale à Metz qui n'en demandait pas tant.

 

Ce n'est qu'en toute fin de match que Barr a trouvé le chemin des filets à Wolfisheim. (Photo DNA)

 

Metz passait par là ...
Barr 1 - Geispolsheim 0

Mi-temps : 1-0. Bon terrain. 100 spectateurs. Arbitre: M. Grimm (Schiltigheim) assisté de MM. Roque et Tebib. Le but : Metz (20e').

Les visiteurs sont les premiers en action par leur remuant Diturt, mais son service est mal exploité par Doll et le ballon passe à côté. Crispées par l'enjeu, les deux équipes ne prennent que peu de risques et les occasions sont rares. Pourtant, à la 20" une grossière erreur défensive de Geispolsheim est exploitée par Metz qui trompe . le gardien Schaal. La partie gagne en intensité et les locaux se créent une nouvelle occasion par Chamley. La reprise de fa tête de ce dernier passe au-dessus. Les visiteurs répliquent toujours par Diturt et M. Deloche intervient fort à propos suite à une situation critique. Peu avant la pause, c'est autour du gardien Merckling d'intervenir dans les pieds de Ott.

Diturt expulsé

La deuxième période est à peine entamée que Metz s'ouvre une nouvelle fois le chemin des buts. mais Schaal intervient avec brio. A la 52" une somptueuse ouverture de Werlé trouve Klein libre de tout marquage. Pourtant idéalement placé, le tir du milieu de terrain local passe au-dessus. Au fil des minutes Geispolsheim accentue sa pression et par deux fois Prieto teste la vigilance de Merckling sans succès. A la 70" on note l'expulsion de Diturt, côté visiteur, pour contestations répétées. Bien qu'en infériorité numérique les visiteurs monopolisent la balle sans se créer d'occasion franche. La défense barroise, bien regroupée autour de Buch, repousse les assauts adverses et la partie s'achève par une deuxième expulsion côté visiteur, toujours pour contestation. En résumé, une partie équilibrée remportée par une équipe locale bien en place.

 

Joli coup de Barr
CS Neuhof 0 - Barr 2

Mi-temps: 0-1. Les buts: Werlé (25', 70').

Privé de quatre joueurs de base, le CS Neuhof a concédé sa 3e défaite et s'est surtout heurté à Merckling, le gardien de but de Barr, auteur de plusieurs arrêts et parades décisives. A la 4e, Weiss s'infiltre et sert De Pedro qui frappe mais Merckling dévie en corner. A la 25e, un mauvais dégagement de la défense strasbourgeoise est exploité par Werlé qui lobe le gardien local. Après ce but, Barr se replie en défense face aux assauts neuhofois. L'équipe locale passe à peu 

près 70' dans le camp adverse mais pas moyen pour elle d'obtenir l'égalisation. A l'image de cette action où Eckert sert Kadri dont la reprise de volée est repoussée par le gardien de Barr. Sur le corner qui suit, les défenseurs adverses réussissent deux sauvetages successifs sur leur ligne !
A force de se découvrir, le CS Neuhof se fait piéger sur contre. C'est ainsi que Werlé brûle la politesse au gardien strasbourgeois et marque dans le but vide (70e). Grâce à ce succès, Barr occupe désormais la 2e place en solo alors que la poisse colle toujours au CS Neuhof bloqué en queue de classement.

 

 

Un derby sans éclat
Barr 2 - Niedernai 1

Mi-temps: 1-1. Bon terrain. 80 spectateurs. Arbitre: M. Nicod (Mulhouse), assisté de MM. Wrobel et Schnell. Les buts: Horta (45") et Werlé (61") pour Barr; Kleis (24") pour Niedernai.

Ce derby démarre timidement et les deux équipes s'observent durant les premières minutes. Il faut attendre la 18" et une reprise appuyée du local Chamley, bien repoussée des deux poings par Kuntz. pour rentrer véritablement dans ce match. Les locaux prennent l'initiative du jeu par une balle prolongée de la tête par Metz sans toutefois prendre à défaut l'excellent Kuntz. L'avant local Wolckensinger s'ouvre également le chemin du but, mais rate complètement son tir. Alors qu'ils sont en infériorité numérique les visiteurs vont pourtant ouvrir le score. Ils obtiennent un corner tiré de la droite, le ballon est repris par Ehrardt, détourné sur la barre par Merckling, et c'est Kleis qui, d'une reprise imparable, trouve le chemin des filets. Les locaux accusent le coup et leurs longues balles sont repoussées sans problème par l'arrière défense de Niedernai bien regroupée autour de Olivier 

Rieffel. A la 37", c'est à nouveau Kleis qui inquiète Merckling de plus de 35, mètres mais le ballon passe de peu au-dessus. Les locaux vont pourtant égaliser peu avant la mi-temps. Merckling dégage sur Metz qui prolonge le ballon de la tête sur Horta qui prend de vitesse la défense adverse et vient tromper l'infortuné Kuntz.

Niedernai domine

Les locaux entament la deuxième période bien décidés à prendre l'avantage. A la 47", on note un débordement de la droite de Horta qui sert Metz mais ce dernier est contré par le gardien Kuntz. A l'heure de jeu, c'est une nouvelle fois Horta qui centre sur Werlé et le remuant attaquant local profite d'un contre favorable pour donner l'avantage à ses couleurs. A partir de cet instant on assiste à un changement radical, les locaux perdent tout leur football et se replient massivement alors que Niedernai domine sans toutefois se créer de véritables occasions. A la 90", on note un tir du visiteur Kleis qui rase la lucarne de Merckling. Mais malgré six minutes de temps additionnel le score n'évolue plus. Les locaux remportent laborieusement ce derby qui n'a, et de loin, jamais atteint les sommets.

 

Du spectacle, mais pas de but

Barr 0 - Bischoffsheim 0

Bon terrain. 160 spectateurs. Très bon arbitrage de M. Fuchs (Riedisheim), assisté de MM: Zerr et Thomas. BARR: Merckling, Zamolo, Hengstberger, Deloche, Buch, Klein, Nahy, Wolckensinger, Metz, Oberlé, Horta (Chamley, Zenner, Stephan). BISCHOFFSHEIM: Kocher, Griesser, Furst, Eck, David, Rhin, Brezillon, Gay, Kpo Doh, Herbermehl, Wassenberq (Wach, Chalençon, Rudolf).

Ce derby a tenu en haleine les supporters des deux camps pendant 90 minutes et il n'aura manqué que les buts pour donner un peu plus de piment aux débats. Les locaux sont les premiers en action par le remuant Horta qui botte un corner au cordeau, mais Kocher, très attentif, dégage du poing. A la 6e' on note une belle ouverture de Deloche sur ce même Horta, mais le tir de ce dernier est trop croisé et passe à côté de la cage. Les visiteurs réagissent et un frisson passe dans le dos des supporters locaux lorsque Merckling relâche un coup franc tiré de la droite, mais le ballon sort en corner. Dans les minutes suivantes c'est l'avant centre local, Metz, qui tente sa chance sans plus de succès. Les actions se poursuivent de part et d'autre, Brezillon d'un tir tendu sollicite Merckling .. alors que Kocher d'une magistrale

 claquette sauve son camp suite à un tir de Metz. A la demi-heure de jeu on note une nouvelle occasion côté local, mais Horta est un peu court sur un bon service de Metz. La partie gagne en intensité en cette fin de première période, la pression locale augmente, alors que les visiteurs sont en infériorité numérique, mais ni Oberlé, ni Horta ne peuvent concrétiser.

De multiples occasions

La deuxième mi-temps débute par une bonne occasion côté visiteur, mais le coup franc obtenu à la limite de la surface de réparation est repoussé par le mur barrois. A l'heure de jeu, Deloche tente sa chance et son essai passe de peu au-dessus. Hebermehl, côté visiteur, met sur orbite Chalençon, mais ce dernier tire de peu à côté. Au fil des minutes la partie s'équilibre, les défenses prenant le pas sur les attaques. A la 75e', suite à une série de corners obtenus par les visiteurs, Kpo Doh place une tête à bout portant, mais Merckling capte la balle. Dans les dernières minutes c'est l'arrière Griesser qui place un bon coup de tête, mais une nouvelle fois l'essai passe à côté. La partie s'achève sur un score vierge, au terme d'une rencontre de bon niveau, disputée dans un excellent esprit.

Barr, sur son terrain, a été tenu en échec par Bischoffsheim. (Photo DNA - Andlauer)

 

Barr plus chanceux
Kronenbourg 0 - Barr 2

Mi-temps: 0-0. Arbitre M. Rosenfelder (Soultz S/Forêts) assisté de MM. Krauffel (Meistratzheim) et Pégidor (Strasbourg). 50 spectateurs. Les buts: Grebil (esc, 73e') et Werlé (75'). Avertissements: Kamil (85e') à Kronenbourg.

Ce n'est qu'après 70 minutes que le FC Kronenbourg a lâché le nul qui semblait devoir sceller cette rencontre. En effet, les deux équipes ont disputé un match serré, sans parvenir à trouver facilement des failles dans la défense adverse. Après un début timide, Kronenbourg, à la faveur de cinq bonnes minutes, semble se réveiller le premier. Bien amené sur le côté, Cayli se présente seul dans la surface (13e') mais sa frappe ne trouve que le poteau ... On pense que c'est le déclic quand deux minutes plus tard c'est le portier de Barr qui intercepte la nouvelle frappe de Cayli. 

Les Barrois, quant à eux, ne peuvent (durant la première mi-temps) se créer de réelles occasions dangereuses. Seuls les coups de pieds arrêtés alertent quelque peu la défense de Kronenbourg. La faveur de la pause ne permet malheureusement à aucune des deux équipes de pouvoir prendre le dessus. On commence presque à penser à une issue sans but, chaque équipe se partageant alors les points. 

Le malheur des uns ...

Mais à la 73e' Nahy, l'attaquant barrois, rentre dans la surface par le flanc gauche, centre au milieu de la surface et le malheureux défenseur Grebil trompe son gardien. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et Barr mène 1-0. Réveillé par cette opportune ouverture du score, Barr enchaîne immédiatement et Werlé (75e'), bien servi dans la surface, trompe le gardien du FC Kronenbourg, et vient légitimer la difficile victoire de son équipe. Sensiblement abattus les joueurs de Kronenbourg ne parviendront pas à revenir au score. C.C.

 

Barr a mis du temps
Barr - Achenheim 1-0.

Mi-temps 0-0. Le but: Metz (92e). Une centaine de spectateurs. Arbitre: M. Vachez (Pfetterhouse) assisté de MM. Weibel (Labroque) et Holi (Hessenheim).

Ce match aurait dû être plié en faveurs des Barrois dès la mi-temps, tant les occasions de buts ont été nombreuses pour la troupe à Stéphan. Mais à chaque fois, soit par excès de précipitation, Soit par maladresse ou malchance, toutes ces occasions avortèrent et, constatant ces faits les visiteurs s'enhardirent en dressant un rideau défensif compact. mais non infranchissable. Ainsi, dès la 10e, Metz ne put reprendre un coup franc fuyant de Zamolo. Deux minutes plus tard, le même Metz perd son duel face au gardien adverse. Horta aura trois occasions franches lors des 45 premières

 minutes qu'il ne peut exploiter. Wolckensinger s'ouvre le chemin des buts à la 42e mais bute encore sur le gardien. Le gardien barrois Merckling n'aura qu'une seule véritable intervention à faire lors de cette première minute en plongeant dans les pieds de l'avant-centre à la 22e. Dès la reprise, alors que M. Deloche, victime d'un claquage était remplacé par Chamley, Metz perd son duel, seul devant le gardien adverse. Petit à petit, Achenheim occupe mieux le terrain en se permettant quelques contres bien maîtrisés toutefois par la défense locale. A la 90e minute, on croit au but sur un coup franc bien botté par Hengstberger mais le gardien d'Achenheim extirpe le ballon de la lucarne. Arrive enfin la fameuse 92e minute lorsque Metz le capitaine-baroudeur des locaux, donne enfin la victoire aux siens sur un bon service de Horta. Il était temps.

 

Une très mauvaise surprise
Menora 3 - Barr 2

Mi-temps: 1-1. Pelouse en mauvais état. 18 spectateurs payants. Arbitre: M. Holzer (Soufflenheim), assisté de MM. Gangueb (Gerstheim) et Dremntel (Matzenheim). Les buts: Machuca (9"), Gouriny (60" sur pen.), Duaknine (91") pour la Menora; Nahy (36"), Metz (84" sur pen.) pour Barr. Avertissements: Kuntz (84") pour la Menora; Hengstberger (M),') pour Barr. Exclusions temporaires: Machuca (62") pour la Menora; Zamolo (77") pour Barr. MENORA: Kuntz, Kos, Bieber, Gurus, Pasdeloup, Chevalier, Bennacher, Machuca, Duaknine, Haberqer, Cihan (Benaziza, Gouriny). BARR: Willem, Zanold, Hengstberger, Zenner, Buch, Klein, Metz, Oberle, Nahy, Wolckensinger, Horta (Cham1ey, Werlé, Enck).

Les hommes de Christmann qui restaient sur une série noire se devaient de réagir. Et, face au leader. ce fut chose faite. Dès la 9", Machuca esseulé dans les 30 mètres décoche une frappe instantanée et bat Willem. Les visiteurs vont quelque peu se réveiller par 

l'intermédiaire de Metz (25") mais Kuntz le gardien local est bien présent. Le leader pousse et Nahy va trouver  l'ouverture, bien servi par Oberle, à la 36". Deux minutes plus tard, c'est le jeune Ouaknine (16 ans) qui, d'un tir décroisé, tente de battre Willem, mais celui-ci s'interpose. o Dans les arrêts de jeu C'est en deuxième mi-temps que le match s'anime. Tout d'abord, Kuntz se met en valeur sur un coup franc d'Oberle (54") et quelques. instants plus tard, c'est Ouaknine qui s'effondre dans la surface. Gouriny va transformer le penalty (60") et redonner ainsi l'avantage à la Menora. A la suite d'un corner de Horta, Metz le capitaine barrois voit sa tête frôler le poteau de Kuntz (70"). Mais le leader n'abdique pas. A la 84", Metz transforme un penalty obtenu à causé d'une main adverse dans la surface. Les deux équipes sont donc à nouveau à égalité mais dans les arrêts de jeu (91"), Gouriny se défait de Willem et donne un caviar à Ouaknine, décidément très présent, qui va arracher la victoire et sortir son club des profondeurs du classement. Mais pour Barr, cette défaite (la deuxième de la saison) encaissée sur le terrain de la lanterne rouge, est une bien mauvaise surprise ...

 

Barr n'a pas saisi sa chance

Barr 0 - Vauban Il 2

Mi-temps: 0-1. 100 spectateurs. Arbitre: M. Schultz (Ostheim), assisté de MM. Bosch (Strasbourg) et Faradji (Strasbourg). Les buts: Deubel (42") et Hinterauer (49e').

Ce choc entre le premier et son second de la promotion d'excellence ne restera pas dans les annales puisque seules quatre actions, dont les deux buts des Pierrots, sont à noter. Il faut attendre la 38" pour voir la première occasion: Chamley, pour les Barrois, place une belle frappe que Bihler, le portier visiteur, dévie en corner. 

Quatre minutes plus tard, un coup franc direct du visiteur Deubel va faire mouche. Sa superbe frappe enroulée donne l'avantage aux Pierrots sans contestation possible. Vauban gère La deuxième mi-temps repart sur un rythme imposé par les Pierrots. A la 48", Siegel d'un coup franc des 25 mètres trouve la base du poteau de Wilhelm et une minute plus tard Hinterauer, bien lancé, croise sa frappe pour tromper l'infortuné portier barrois. 0 à 2, la messe est dite malgré l'apport des remplaçants locaux Horta et Oberlé. Le score n'évoluera plus. Vauban  fait preuve d'une très bonne maîtrise et ses défenseurs et milieux de terrain gèrent efficacement le score. Ce résultat permet aux Strasbourgeois de se replacer en haut du classement.

Avec cette défaite à domicile, Barr (de gauche à droite: Klein, Hengstberger et Busch) cède son fauteuil de leader à Vauban Il qui termine champion d'automne. (Photo DNA - Andlauer)

Fête des vendanges 2001

Jean-Pierre Garre a inventé l'architecture du char de la Grèce antique par le football-club de Barr.

Le char du FC Barr au départ du défilé

 

Avec les jeunes du football-club

Le père Noël s'est égaré

Le président du football~club de Barr, Roger Ruffenach, et toute son équipe, a offert un goûter de Noël aux jeunes du club.
Dans la salle du club-house du stade Louis- Klipfel, tout le monde s'était rassemblé pour savourer les friandises en attendant le père Noël, qui malheureusement avait oublié son traîneau et égaré ses rennes. Bref, le ciel a envoyé la neige pour recouvrir le stade, et les enfants ont étrenné un survêtement offert par un salon de thé local. L'équipe des jeunes du club est composée de deux groupes de benjamins dont le groupe n1 est premier au classement, le second groupe est 3e. Les poussins 1 sont également 1er' au classement et les poussins 2 ont encore à faire leurs preuves. Quant aux débutants, leur parcours est bon jusqu'à présent, c'est en tout cas ce qu'à dit leur entraîneur Raymond Holm. Avec 70 licenciés, les jeunes de Barr ont de l'avenir.

 Les jeunes du football-club de Barr se sont amusés. (Photo DNA)

Coupe d'Alsace

Coupables hésitations

Duppigheim 1 - Barr 3 

Mi-temps: 0-2. Arbitres, M. Tary (Strasbourg), assisté dé MM. Bosch et Modere (Strasbourg). Les buts: S. Fend (2e', 20e'), Chamley (85e') pour Barr; Hossatte (75e' sur pen.) pour Duppigheim.

L'USD n'a pas retenu les leçons des précédentes confrontations avec des équipes de promotion d'excellence. Les hésitations défensives coupables et les relances approximatives sont payées cash. 2" coup franc sur la droite, supposition de hors-jeu et 0-1 par S. Fend. 20" interception au milieu du terrain, centre encore de la droite, on se regarde et S. Fend frôle le ballon qui roule doucement derrière la ligne fatidique: 0-2. Hossatte et D. Feder n'inquiètent que peu Merckling sur des 

centres imprécis. Son vis à vis Hecht sort alors le grand jeu pour éviter. le score fleuve sur deux contres fulgurants de Horta qui avait pris la défense de vitesse. Moemersheim, manquant de munitions, place un des rares tirs cadrés à la 24". Le début de la deuxième période est un rion-match local où Barr aurait. pu tuer le suspens. Hecht arrête illicitement S. Fend, mais aussi le penalty botté par Deloche à la 55". Mehl, Schuchmann, Clementz avaient ensuite l'occasion de réduire la marque. Hossatte s'en charge à la 75" en transformant un penalty. Duppigheim pousse enfin, Clementz tire sur la barre . et Moemersheim en embuscade, gêné par Merckling, ne peut reprendre pour égaliser. A la 85ë', après un nouveau contre, Hengstberger pose le ballon sur la tête de Chamley qui, seul comme à la parade, établit le score final d'un beau spectacle où Duppigheim tout en ayant des regrets n'a pas à rougir de sa défaite.

Duppigheim s'est réveillé trop tard dans cette rencontre face à une équipe de Barr plus réaliste. 
(Photo DNA - Andlauer)

Coupe d'Alsace

Rossfeld la tête haute
Rossfeld - Barr: 2-3. 

Mi-temps: 0-2. Arbitre: M. Neurohr (Geispolsheim) assisté de M. Herrmann (Rosheim) et M. Flaitz (Mackenheim). Buts pour Barr: Wolkensinger (6e), Mathieu Deloche (40e), Horta (76e). Buts pour Rossfeld : Hertzog (70e), Thierry Warth (88e). 

Les Rossfeldois se sont inclinés après une rencontre de belle facture face au favori barrois. D'ailleurs ce sont les vignerons qui sont les premiers en action et Wolkensinger profite d'un cafouillage pour pousser la balle au fond des filets dès la 6e. Mais petit à petit les bleus sortent de leur coquille et inquiètent à leur tour le portier Merckling. A la 30e minute, Sébastien Kraetz est un peu court sur un centre de Mathon. Une tête de Lionel Holtz est renvoyée par le poteau à peine deux minutes plus tard. Mais alors qu'on attend l'égalisation des locaux, ce sont les visiteurs qui prennent le large par Mathieu Deloche qui catapulte la balle de la tête dans le but rossfeldois (40e). Ce but n'abat nullement les locaux qui repartent de plus belle après la pause. A la 70e minute, Lionel Holtz alerte Hertzog qui fusille le portier adverse. Continuant sur leur lancée les bleus cherchent l'égalisation mais la tête de Schaller atterrit sur le poteau. Les visiteurs ne restent pas inactifs et vont reprendre le large par Horta à la 76e minute. Les Rossfeldois jettent alors leur dernière force dans la bataille et le capitaine local Thierry Warth redonne l'espoir à son équipe en marquant à la 88e minute. Malheureusement, ce but arrive trop tard, Barr plus réaliste se qualifie pour le tour suivant après une rencontre qui laisse bien des regrets aux locaux.

Coupe d'Alsace

Barr se contente du minimum

Dorlisheim 0 - Barr 1 

Mi-temps: 0-0. Une cinquantaine de spectateurs.

Les deux équipes entament la rencontre sur un terrain à la limite du praticable. A la recherche de leur équilibre, les joueurs des deux équipes cherchent avant tout à assurer leurs passes. Dans ces conditions, le jeu se déroule essentiellement au milieu du terrain, sans qu'aucune équipe ne réussisse à prendre véritablement l'ascendant. C'est en fait Dorlisheim qui se procure la meilleure occasion par le très actif et prometteur David Pinto qui ne réussit pas à tromper le gardien visiteur.

Coup franc décisif

En seconde période, la rencontre se déroula encore davantage au milieu du terrain et dès lors il était inévitable que l'issue de la rencontre se jouerait sur un coup de dé. C'est ce qui se produisit à la 73e' où l'arrière gauche visiteur convertit fort astucieusement en but un coup franc aux 20 mètres en lobant le mur local. Par la suite, Dorlisheim tenta bien de revenir au score, mais la défense visiteuse, très bien en place, ne permit guère aux locaux de se montrer dangereux, si ce n'est sur des phases arrêtées. C'est finalement Barr qui se qualifia grâce peut-être à  son expérience supérieure. Très bon arbitrage.

Sur le terrain de Dorlisheim, Barr s'est montré très réaliste.
(Photo DNA)

Coupe d'Alsace

Les occasions et la qualification
Barr 1 - La Wantzenau 2

Stade Louis-Klipfel. 78 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Kuhn (Hochfelden), assisté de MM. Roque (Sélestat) et Woehrel (Eschau). Les buts: Zamolo (79' ') pour Barr; Sousa (66'') et Garollo (70") pour La Wantzenau. Exclusions temporaires: Zamolo (60'') à Barr; Montaise (90") à La Wantzenau. FC BARR: Merckling, Zamolo, Hengstberger, Hend, Buch, Chamley, Werlé, Oberlé, Metz, Nahy, Sayin (Horta, Wolckensinger, S. Deloche).
LA WANTZENAU: Meyer, Lapp, Stoll, Martin, Manca, Villemin, Garollo, Montaise, Gabel, Vigne, Sousa (Auvray, Bail; Marzoug).

Elle est amplement méritée cette qualification, la première fois pour les 16e de finale, des protégés de Christophe Georg. "C'était éprouvant, mais nous avions les meilleures occasions. Peut-être en voulions-nous un peu plus ... " L'analyse, à chaud, n'en est pas moins pertinente. Les Promotionnaires ont bousculé la hiérarchie pendant presque tout le match et ont résisté courageusement au sursaut local. On passera rapidement sur la peu enthousiasmante première 

période ("Un match du vendredi", entendait-on aux abords d'une main courante peu garnie). 
Les Wantzenoviens menaient déjà aux points (tête de Sousa à la 4e', action en force dans les 6 mètres à la 18e', tête de Villemin à la 36e') à défaut de concrétiser au score. Au retour des vestiaires, la tendance se confirme. Barr est absent en attaque mais défend efficacement sur une ligne offensive montée d'un cran. Mais un "une-deux" entre Vigne et Sousa aboutit au premier but de l'équipe qui fait l'effort continu. Le remuant remplaçant barrois Horta va alors inquiéter les visiteurs sur des courses solitaires. Mais le second but est inscrit sur une nouvelle pénétration de La Wantzenau: Vigne perce dans l'axe et voit sa course sèchement stoppée par le gardien et deux défenseurs. Le ballon sort de la mêlée et arrive dans les pieds de Garollo qui marque en force. Les vingt dernières minutes tournent à l'avantage de Barr, enfin réveillé. Si Zamolo vient réduire à 2-1 de la tête, le match n'ira pas en prolongations. Car ni Metz (une opportuniste déviation un poil à côté du poteau), ni Chamley (en position idéale seul aux 16 mètres) ne réussissent à tromper Meyer, tout surpris de se trouver subitement mis à contribution...

H.L.

Coupe du Crédit mutuel

Sélestat revient de loin
SELESTAT - BARR 2-2 A.P. (3-1 tab).

Fin du temps réglementaire 2-2. Les buts: Pictor (90e') et E. Silva (93e') pour Sélestat; Horta (33e' et 39e') pour Barr. Tirs au but réussis pour Sélestat: Pictor, E. Silva et Valz; pour Barr Hengstberger. Arbitrage de M. Wezil (Nordhouse) assisté de MM. Sati (Obernai) et Hall (Hessenheim).

Le match a été d'un faible niveau et les défenses prenaient régulièrement le meilleur sur les attaquants. Il fallait une erreur défensive d'un joueur local pour que Horta s'en aille battre Dufetelle de près à la 30e'. Neuf minutes plus tard, sur un long coup franc tiré par Deloche, Horta devant la sortie de Dufetelle pour le deuxième but de la tête. En seconde période, les locaux seront u peu plus dangereux sans pour autant inquiéter Merckling si ce n'est à la 51e'où Weber décroise trop son coup de tête et à la 81e' où les "violets" en partant de derrière avec des passes répétées amenaient le danger devant les buts des "verts", On entame les trois minutes d'arrêts de jeu signalés par l'arbitre quand Ficror décoche un boulet d'une trentaine de mètres qui va se figer au fond des filets. Croyant l'égalisation possible, les locaux obtiennent un corner et les onze joueurs se trouvent devant et c'est E. Silva qui, dans un paquet de joueurs, parvient à prendre le meilleur pour une égalisation de dernière seconde. Lors des prolongations ce sont les locaux qui se créent les meilleures occasions de buts par De Monte à la 102e' où Merckling parvient à sauver du bout du pied et à la113e' où un tête .d'E. Silva qui frôle le poteau. On arrive aux tirs aux but et Dufetelle avec trois arrêts contre deux pour Merckling réussit à qualifier les "violets" pour le prochain tour.

Surprise au stade municipal de Sélestat, où le FC Barr a terminé un bien mauvais week-end pascal: après l'élimination de la Coupe d'Alsace par La Wantzenau vendredi, c'est le SCS qui lui a coupé la route en Crédit Mutuel lundi. (Photo DNA - Christophe Maillard)

 

Coupe Centre Alsace

Barr n'a pas tremblé
Osthouse - Barr 2-5.

Mi-temps: 0-3. Arbitre : M. (Meistratzheim). Les buts : Traïka (73e), Grosclaude (84e) pour Osthouse ; Metz (11e, 21e), Wolkensinger (32e), Nahy (65e) Oberlé (79e) pour Barr.

Le FC Barr s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du Centre Alsace où il rencontrera Ebersmunster, en venant assez facilement à bout des divisionnaires d'Osthouse. Le score peu pourtant paraître lourd aux locaux qui ont 

crânement tenté leur chance. Même s'ils avaient déjà dépensé beaucoup d'énergie, dimanche dernier face aux Portugais de Sélestat, les locaux n'ont jamais refusé le jeu mais subi la loi d'une formation barroise qui a très adroitement joué le coup. En profitant tout d'abord d'une erreur dans la défense locale, les vignerons ont ouvert le score par Metz, avant de tuer le suspense avant la pause: 0-3. Nahy ajoutait un quatrième but pour Barr avant que les locaux ne sauvent l'honneur par Traïka et Grosclaude.

 

Coupe Centre Alsace

PORTUGAIS SÉLESTAT BARR 1-0.

Mi-temps 0-0. Arbitre M. Dreyfuss ·(Strasbourg) assisté de MM. Schnoeller (Ebersheim) et Gargelle (Erstein). But: Badr Ouarrak (80"). AS PORTUGAIS SÉLESTAT: Aubry, Herrbach, Soares, Martins, Maeder, Urruty, Boughachiche, Monier, Sipos, Lowyck, Bury (Wetzel, Chalon, Ouarrak). FC BARR: Merckling, Zenner, Hengstberger,· Deloche, Buch, Klein, Werlé, Chamley, Metz, Oberlé, Horta (Henck, Durinaz, Lemyre). 

Ce quart de finale remporté par les hommes de Claude Steib ne souffre aucune discussion tant les locaux se sont créés des occasions. Mais les parades de MerckIing ou la maladresse ont retardé l'échéance. La première occasion locale se situe après t 0' de jeu mais la tête de Sipos est trop enlevée suite à un centre précis de Bury. A la 35", le service de Herrbach trouve la tête de 

Monier mais sans succès. Barr n'a pas de solution pour inquiéter Aubry. La seconde période démarre doucement et Metz va se créer une belle occasion en se présentant seul devant Aubry pour décaler son compère de l'attaque, Horta, mais la passe est mal ajustée. A partir de ce moment, les Portugais vont faire le siège devant le but de Merckling sans pouvoir ouvrir le score. Tout d'abord Bury centre en retrait pour Monier mais celui-ci tire sur le poteau. Bury va également se créer deux occasions mais, à chaque fois, il tire au-dessus. Monier aura sa 2' occasion mais Merckling repousse la tentative. A la 80", l'ouverture de Boughachiche trouve Ouarrak qui dribble le gardien pour ensuite pousser la balle au fond. Ce sera l'euphorie sur le bac où on assistera à la traditionnelle "roulade du président". Deloche verra sa frappe s'écraser sur la transversale mais le score ne changera plus et les hommes du capitaine Maeder se qualifie logiquement pour les demi-finales.

 

Barr à mi-saison

A mi-parcours, le bilan de l'équipe 1 du FC Barr peut être qualifié de très satisfaisant. Elle est un peu l'arbre qui cache la forêt et les résultats d'ensemble ne sont pas à la hauteur des espoirs de début de saison.

Participer à la lutte pour la montée, tel était l'objectif fixé par le président Roger Ruffenach à son équipe 1. A mi-saison les "vert et blanc" pointent dans le trio de tête de leur groupe de Promotion d'excellence avec un parcours fort intéressant. Les renforts de l'intersaison, Frédéric Merckling, Franck Buch, Adriano Horta et Emmanuel Hauss se sont immédiatement intégrés au groupe amputé après les départs de Jean-Mathieu Adolf, Jean-Matthieu Krieg, Saïd Assoumani et Guillaume Benali. La saison a débuté par un tour de Coupe de France qui vit les vignerons s'imposer difficilement à Scherwiller sur le score de 3 à 2. Au tour suivant, le tirage au sort ne fut pas des plus favorables et les Nationaux de Mars Bischheim s'imposèrent au stade L.-Klipfel sur le score de 3 à 1 devant une courageuse équipe locale.

Baisse de régime

En championnat, la saison démarra également par un succès face à Scherwiller sur le score de 4 à 1. Au fil des rencontres, et après un mois d'octobre particulièrement faste, les hommes de l'entraîneur Stephan prirent possession de la place de leader. Malheureusement les revers subis lors des deux dernières rencontres face à Menora et à Vauban II ont quelque peu terni le palmarès de cette phase aller. Les Barrois pointent actuellement à la 2e place au classement en compagnie de Geispolsheim. Ils totalisent 20 points pour 6 victoires, 2 nuls et 3 défaites et une différence de buts de 16 à 12. A la décharge de cette équipe, les blessures sérieuses de Franck Merckling, des frères Deloche et de Guillaume Henck qui ont handicapé l'équipe pour les matches décisifs de novembre. Côté buteur c'est l'incontournable Stéphane Metz qui pointe en tête avec 6 réalisations, devançant O. Werlé (4), M. Deloche (2), P. Wolckensinger, Nahy et Horta avec chacun 1 but.
En Coupe d'Alsace, les Barrois restent qualifiés pour le 6e tour après avoir successivement éliminé Duppigheim (3 à 1), Rossfeld (3 à 2) et Dorlisheim (1 à 0).

Des défections

L'équipe II s'attendait à une saison difficile, mais plus que les résultats c'est la manière dont s'est déroulée cette première partie de championnat qui inquiète. La démission de plusieurs éléments a amoindri le potentiel de cette formation et le classement en 10e position de son groupe présage d'une descente en fin de saison.

 L'équipe II totalise 7 points avec 2 succès, 1 nul et 8 défaites pour une différence de buts révélatrice de 12 à 34. A la décharge des hommes de Welschinger les nombreuses ponctions pour renforcer l'équipe 1. Mais c'est le lot de toute équipe réserve.
L'équipe III, engagée en Division II, a effectué un parcours honorable et les hommes de A. Boehringer occupent une place en milieu de tableau avec 13 points pour 4 victoires, 1 nul et 4 défaites (16 buts marqués, 17 encaissés).
Les vétérans, avec un effectif rajeuni, occupent actuellement la place de leader au terme d'un parcours quasiment parfait, totalisant 19 points soit 6 victoires, 1 nul et aucune défaite (22-2).

Des trous

Côté jeunes si les résultats des différentes équipes sont encourageants, le fait de ne pas pouvoir aligner une équipe en 13 ans et 15 ans ne manque pas d'inquiéter les responsables du club. Après un bon départ, les 17 ans sont rentrés dans le rang et occupent la 4e place au classement. Le bilan chiffré s'établit à 16 points pour 5 victoires, 1 nul et 1 défaite. Les benjamins 1 terminent en tête de leur groupe. A noter que l'attaque a été très percutante avec 102 buts à son actif, soit une moyenne de 12 par match. Les benjamins II ont été moins efficaces mais ils occupent pourtant une bonne troisième place avec un bilan équilibré. Les poussins 1 terminent également en pole position avec 1 seule défaite concédée lors de la phase aller. L'équipe des poussins II, quant à elle, n'aura obtenu qu'une seule victoire, mais la marge progression reste importante pour ces jeunes éléments issus du groupe des débutants de la saison dernière. Les deux équipes de débutants ont fourbi leurs armes lors des plateaux organisés au cours de l'automne à la grande joie des parents qui soutiennent chaque samedi, ces footballeurs en herbe. 

Le 70e anniversaire

Le bilan de cette mi-saison ne serait pas complet sans évoquer le travail inlassable du comité et des dirigeants. Si la foire aux vins a connu un succès mitigé, la fête des vendanges a été particulièrement réussie et dès à présent le staff barrois prépare les festivités du 70e anniversaire qui débutera par le dîner dansant du 9 février. Côté anniversaire le FC Barr a dignement fêté le 80e anniversaire de l'un de ses piliers, Jean-Paul Levy qui s'est investi depuis plus d'un demi-siècle au service du football. D'abord en tant que joueur, puis dirigeant, puis arbitre du club. Il reste un des plus fidèles supporter du FC Barr et incarne le travail des bénévoles qui portent à bout de bras la vie de nos clubs.

L'équipe fanion a fait plier l'échine à ses adversaires de PE à six reprises. (Photo DNA)

 

Barr se relance

Le match démarre sans round d'observation et les Barrois se montrent dangereux dès la sixième minute par Horta qui récupère un dégagement de Merckling mais son tir passe au-dessus. Puis Taner aux 12e et 14e minutes affole la défense de Scherwiller mais échoue face au portier visiteur Andrea. A la 23e minute, Peirotes pour les visiteurs récupère un ballon traînant dans la défense vigneronne, dribble Merckling mais un défenseur revenu sauve les Barrois. On s'approche de la mi-temps sur ce score de parité quand Metz d'une tête croisée trompe Andrea pour ouvrir le score en faveur des locaux (1-0). La deuxième période repart sur un pressing constant des visiteurs. Zamolo à la 66e minute trouve Merckling face à lui, tandis que les Barrois  procédant par contres échouent de peu. Témoin, Horta qui récupère une passe en retrait pour Andrea mais la balle passe à côté et ce même joueur n'accroche pas le cadre en fin de match. La bonne défense barroise et le revenant Merckling aux buts assurent un succès aux vignerons qui les relancent dans le haut du classement. A noter la très bonne prestation de Joseph Rieger, un bénévole qui a remplacé un arbitre assistant absent.

Barr - Scherwiller: 1-0. 
Mi-temps: 1-0. 150 spectateurs. But: Metz (44e). Arbitre: M. Henri (Huningue) assisté de MM. Tebib et Rieger.

Barr l'emporte sur le plus petit des écarts au cours d'une rencontre serrée.

 

Barr toujours mené

Elsau Portugais 3 - Barr 2

Mi-temps: 2-0. Arbitre: M. Khalfoun Lazar (Bouxwiller) assisté de MM. Winum (Erstein) et Woehrel (Eschau). Les buts: Costa (20", 30"), Menga (50") pour l'Elsau; Deloche (50"), Werlé (80") pour Barr. ELSAU: Almeida, Rocha, Oughabi, Carvalho, Camarero, Menga, H. Hamouche, Fritsch, Costa, A. Hamouche, Naji (Seara, Mayanda). BARR: Stephan, Zamolo, Hengstberger, Deloche, Buch, Klein, Metz, Chamley, Nahy, Horta, Sayin (Werlé, Wolckensinger).

Les locaux recevaient Barr, un prétendant à la montée et dès le début du match, les locaux imposent leur jeu vif et exercent un pressing sur la défense visiteuse. La domination dans le jeu des lusitaniens oblige le FC Barr à procéder par des contre-attaques dispersées. A la 20e', sur une passe en profondeur de A. Hamouche, Costa d'une belle accélération lobe à l'entrée des 18 mètres, le gardien adverse venant à sa rencontre. A la 30e', sur une touche rapidement jouée, Costa délivre des 30 mètres un boulet qui trouve les filets du gardien visiteur. 

A la 35e', les Portugais sont en infériorité numérique et le FC Barr pousse l'Elsau dans ses derniers retranchements où le gardien local Almeida veille au grain. Buch expulsé Dès le début de la deuxième mi-temps, suite à une faute d'un arrière local, l'arbitre siffle un penalty qui est transformé par Deloche (50e'). Les visiteurs s'enhardissent et Almeida est obligé de s'employer avec brio à plusieurs reprises afin d'éviter l'égalisation. A la 5ge', sur un contre mené par Fritsch, Costa d'une pichenette met sur orbite Menga qui mystifie le gardien et aggrave le score pour les Portugais. Dès lors, on assiste à des contre-attaques successives des deux cotés. A la 80e', sur un contre bien mené par le milieu de terrain du FC Barr, Werlé se retrouve isolé dans les six mètres pour réduire le score. La fin du match est très engagée. A la 85e', sur une passe en profondeur de Carvalho, Costa est retenu volontairement par le der. nier défenseur et l'arbitre sans aucune hésitation expulse Buch du FC Barr. Avec cette victoire, les Portugais confortent leur position au classement. 

 

Pierre gagne une voiture

Jean-Marc Durr, pilote de rallye automobile et mécanicien auto à Gertwiller, vient de fêter le premier anniversaire du garage qu'il a installé à Barr. Lors de cette fête, de nombreux amis étaient autour de lui et Pierre Werlé s'est vu remettre les clés d'une Twingo gagnée lors de la campagne d'automne "Pneus et freins". L'heureux gagnant n'a pu retenir ses larmes, car c'est la première fois de sa vie qu'il gagne quelque chose. C'est, entouré de ses amis vétérans du Football-Club de Barr qu'il a fêté ce cadeau inespéré.

Une certaine émotion pour l'heureux gagnant, entouré de ses copains du FC Barr. (Photo DNA)

 

Drôle de scénario

Barr 5 - Wolfisheim 4

Stade Louis-Klipfel. Bon terrain. Mi-temps: 3-1. Une centaine de spectateurs. Arbitre: M. Rauffer, assisté de MM. Gisselbrecht et Drenntel. Les buts: Klein (1ère), Horta (7e' et 51e'), Metz (11e' et 57e') pour Barr; Matundo (36e', 62e', 72e' et 79e'') pour Wolfisheim.

Il ne fallait pas arriver en retard puisque dès l'entame de ce match Klein profite d'un bon service de Nahy pour tromper Sattler. Horta va aussi se présenter devant ce même Sattler qui contre le ballon mais ne peut éviter le but. Le capitaine vigneron Metz, d'un coup franc aux 16 mètres, enfonce encore plus le clou. Dix minutes de jeu, trois buts: les supporters barrois peuvent être ravis d'autant plus que la défense des locaux montre sa présence face aux attaquants adverses. 

A la 36e', Matundo profite d'une balle traînante dans la surface locale pour réduire le score.

Matundo quatre fois  

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases. A la 51e', Horta, bien lancé, ne laisse aucune chance au portier visiteur. Il sera imité cinq minutes plus tard par Metz sur un service de ce dernier. A 5-1, les Barrois pensaient avoir assommé les banlieusards, mais Matundo transforme un penalty et, dix minutes plus tard, après un cafouillage, il parvient à pousser la balle au fond des filets. 5-3 puis 5-4, lorsqu'il reprend un centre de la gauche. Les supporters barrois retiennent leur souffle puisque l'attaque vigneronne, devenue invisible, reste bloquée dans sa moitié de terrain. Après sept minutes de temps additionnel, l'arbitre met un terme au match revenant à des Barrois entièrement repliés en défense.

Barr a parfaitement maîtrisé son début de match avant de se faire peur dans les dernières minutes.
(Photo DNA- Andlauer)

 

Une excellente opération

Barr 1 - Neuhof 0

Mi-temps: 0-0. Terrain bosselé. 120 spectateurs. Excellent arbitrage de M. Fritz (Oberlauterbach) assisté de MM. Straehli; et Vuillermet. Le but: Metz (55e'). BARR: Merckling, Zamolo, Henck, Deloche, Buch, Chamley, Hengstberger, Klein, Metz, Oberlé, Horta, Werlé, Sa yin, Nahy. NEUHOF: Touaffek, Amaruch, Folini, Ecker, Senger, Anstett, Guerimia, Djebili, Allouche, Sellami, Lallemand (Sehan, Liaâri., Borell).

 Cette partie entre deux adversaires directs pour une place parmi le trio de tête s'engage sur un bon rythme, les deux équipes s'appliquant à faire circuler la balle. Les locaux se montrent les premiers dangereux par leur attaquant de pointe, Stéphan Metz, qui sert Oberlé dans l'axe, mais la tentative du milieu de terrain local est contrée. A la 6e' Horta prend en défaut la défense en ligne banlieusarde mais son centre en retrait n'est pas exploité par Stéphan ·Metz. Les visiteurs réagissent par Sellami dont la tentative passe de peu à l'extérieur du cadre alors que Anstett d'un astucieux tir lobé trouve Merckling à la parade. A la demi-heure de jeu Horta déjoue à nouveau le piège du hors jeu sans toutefois inquiéter outre mesure le gardien visiteur Touaffek. 

En fin de première période, les deux équipes auront chacune une belle occasion d'ouvrir le score. Un coup franc tiré de la gauche par le CS Neuhof ne trouve personne à la réception alors que la défense vigneronne était en difficulté. C'est l'ailier local Horta qui a la meilleure occasion et son tir croisé passe de justesse au ras du montant. Les banlieusards se montrent très présents et pressants en début de deuxième période notamment par Senger dont l'essai frôle le montant de Merckling. Le tournant du match se situe à la 55e' lorsque Oberlé récupère la balle en milieu du terrain. Il met sur orbite Horta qui sert admirablement l'opportuniste Metz dont la reprise fait mouche. Menés au score les visiteurs vont encore accentuer la pression et la défense barroise bien regroupée autour de Buch fait front. A la 75e' Merckling sauve son équipe en déviant en corner une tentative d'Ecker. Alors que les corners s'accumulent au profit des visiteurs, Barr a une magnifique occasion de prendre le large mais le tir de Werlé est repoussé par la barre transversale. Les dix dernières minutes seront tout aussi crispantes et au coup de sifflet final de l'excellent arbitre, les locaux peuvent faire exploser leur joie alors que les visiteurs n'ont nullement à rougir de cette défaite concédée sur le plus petit des scores.

Barr a tremblé face au CS Neuhof, mais a su préserver cette précieuse victoire. (Photo DNA - Andlauer)

 

Une seule occasion au fond

 

Niedernai 0 - Barr 1

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Klein (Schwindratzheim), assisté de MM. Rister (Haguenau) et Jung (Gambsheim). Le but: Horta (79e').
AS NIEDERNAI: Guthleber, H. Rieffel, Wagentrutz, Geisen, O. Rieffel, Y. Rieffel, Ott, Humann, Goktas, Walter, Kuntz (Kleis, Maser, Frindel).
FC BARR: Merckling, Zamolo, Chamley, Henck, Deloche, Klein, Werlé, Oberlé, Metz, Nahy, Horta (Wolckensinger, Hengstberger, Zenner). 

Le temps sec et venteux, et une bonne température, était idéal pour jouer au football. A la 8e' une première attaque dangereuse des locaux par Goktas, en relais avec Kuntz, échoue sur la défense regroupée dans la surface. A la 10e' un beau tir de Horta passe de peu au-dessus. A la 22e', Goktas bien lancé par Y. Rieffel échoue de peu au-dessus. A la 25e', c'est Walter qui hérite d'un beau ballon puis Kuntz, à l'entrée de la surface, voit son tir croisé sauvé du bout du pied par Merckling. A la 27e' le tir de Werlé passe de peu au-dessus. Juste avant la pause, une série de trois corners est tirée par Walter. Le premier est dévié de la tête par un défenseur, un autre longe la transversale de Merckling. A la 46e', sur une belle montée des locaux, le tir tendu n'est pas cadré. A la 71 e', le visiteur Klein échoue de peu sur Guthleber. Deux minutes plus tard le ballon venu de la droite est repris par Metz seul face à Guthleber: le tir effleure la transversale. A la 79e', sur une passe de Metz, Horta ne se fait pas siffler hors jeu: il se présente seul face à Guthleber et le trompe d'un tir croisé (0-1). Dans la minute qui suit, Kleis voit son tir passer à côté du poteau droit de Merckling. Enfin, à la 87e', Metz, seul face au gardien local, perd son duel.

Comme à l'aller, les Barrois gagnent d'un seul but.
(Photo DNA Ch. Maillard)

 

Barr a su gérer

Achenheim 0 - Barr 2

Mi-temps: 0-2. Arbitre: M. Pêcheur (Wolsthof) assisté de MM. Hauswald et Dolon (Wasselonne). Les buts: Horta (27e'), Metz (34e').

Achenheim devait se racheter de sa déroute du week-end dernier. Pendant environ 25 minutes, les locaux firent jeu égal avec Barr. Mais, suite à une erreur défensive, Horta ouvre le score pour les visiteurs. Ensuite, les Vignerons prennent le jeu à leur compte et c'est fort logiquement que Metz aggrave la marque sur corner. Plus rien à se mettre sous la dent en première période. Après la pause, Achenheim a un petit sursaut d'orgueil mais n'arrive pas à concrétiser ses occasions. Au bout de vingt minutes, le jeu se stabilise et Barr gère son avance jusqu'au coup de sifflet final.

 

Une excellente opération

Bischoffsheim 2 - Barr 1

Terrain en bon état. Bonne pelouse. Une centaine de spectateurs. Mi-temps: 2-1. Arbitre: M. Frey (Colmar), assisté de MM. Kleiser (Achenheim) et Hauswald (Wasselonne). Les buts: O. Rhin (17e') et Kpodoh (40e') pour Bischoffsheim; Werlé (30e') pour Barr. Exclusion temporaire de Hebermehl (44e') et O. Rhin (85e') à Bischoffsheim; de Hengstberger (52e') à Barr. Avertissements à Griesser (61e') à Bischoffsheim; Klein (73e') et Henck (90e') à Barr.
AS BISCHOFFSHEIM: Kocher, Wach, Griesser, Eck, David, o. Rhin, Langlement, Gay, H. Rhin, Hebermehl, Kpodoh (Kurtz, Brezillon, Rudolff). 
C BARR: Merckling, Zamolo, Hengstberger, Henck, Buch, Klein, Werlé, Chamley, Metz, Wolckensinger, Horta (Oberlé, Sayin, Nahy).

Un bon petit derby comme on les aime, avec de l'engagement et du suspense. L'entraîneur de Bischoffsheim Pascal Waag émettait quelques craintes avant le coup d'envoi en raison de cinq absences plus ou moins excusables, mais finalement son équipe s'est montrée plus solide qu'un FC Barr en proie au doute après sa double élimination dans les coupes, face à des adversaires inférieurs, au cours du week-end de Pâques. Le vent pousse les locaux dans le camp de Barr, mais de beaux centres ne trouvent pas d'amateurs. 

Les contres visiteurs sont timides, le remuant Horta étant étroitement surveillé par Griesser et le capitaine Metz ne parvenant pas non plus à se créer des espaces. Après ce quart d'heure de domination, Bischoffsheim va mener grâce à Olivier Rhin, parti tout seul en pénétration côté gauche et dont le tir en demi-volée fait mouche. La première action construite de Barr (22') aboutit à un tir mal cadré, mais celle, rapide, de la demi-heure de jeu amène l'égalisation: Horta efface deux adversaires derrière la ligne médiane, lance instantanément Werlé que plus personne ne réussit à arrêter avant son tir lobé. Bischoffsheim aurait pu profiter du vent pour tenter sa chance de loin (David et Wach), ou d'un coup de tête de Hervé Rhin, mais c'est "Jules" Kpodoh qui inscrit un deuxième but d'un tir croisé à ras de terre dans les 16 mètres. La pression change de camp en début de seconde période, mais les offensives s'équilibrent. Est-ce l'impuissance de Barr qui provoque des tensions internes et des contacts plus rugueux? En tout cas, les minutes tournent et ni le coup franc des 20 mètres de Hengstberger (76"), ni la tête de Metz (89") ne trompent la vigilance de Kocher et de sa défense. La meilleure occasion de revenir des hommes de l'autre Pascal, Welschinger, sera finalement le lob de Werlé sur la transversale après trois des, quatre minutes ,d'arrêts de jeu accordées par l'arbitre. Du temps additionnel suscitant, c'est humain, quelques réactions d'impatience chez les supporters locaux... Hubert Letz

Bischoffsheim est resté maître sur ses terres. (Photo DNA Gérard Andlauer)

 

Les barrages s'envolent
Barr 0 - Kronenbourg 2

Mi-temps: 0-0. Terrain en mauvais état. Arbitre: M. Schalck (Marckolsheim) assisté de Mlle Himber et M. Terbeche. 70 spectateurs. Les buts: Rohrfritsch (64e'), Kammerer (81e'). BARR: Merckling, Zamolo, Henck, Hengstberger, Klein, Wolckensinger, Oberlé, Metz, Horta, Werlé, Nahy (Sahyin, Chamley). KRONENBOURG: Zeidler, Bouhamida, Sinnes, Baumann, Abbas, Grebil; Kammerer, M. Uhlgen, Rohrfritsch, Zayani, N. Uhlgen (Hailoui, Casal).

Rencontre à oublier au plus vite pour des locaux qui à aucun moment n'ont donné l'impression d'être encore concernés par la lutte pour les places de barrage. La première mi-temps est de piètre qualité, le mauvais état de la pelouse n'excusant pas les maladresses de part et d'autres. 

On notera quelques rares actions dangereuses coté local, un coup-franc de Metz au ras du montant et une reprise de Nahy bien captée par Zeidler. Coté visiteur, un coup-franc appuyé d'Abbas et une balle de Rohrfritsch repoussée par la défense adverse. Vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent pour le maigre public présent. Barr bien pâle En deuxième période, Kronenbourg profite de la faiblesse d'une bien pâle équipe locale et à la 64", Rohrfritsch trouve logiquement le chemin des filets.
On s'attend à une réaction vigneronne, mais la seule alerte coté visiteur se situe à la 72e', lorsque le centre de Zamolo trouve Nahy à la réception, le tir de l'attaquant barrois passant pourtant de peu à coté. A la 81e', Kronenbourg double la mise par l'intermédiaire de Kammerer qui transforme en but une balle cafouillée par les Barrois. La messe est dite et les locaux peuvent définitivement mettre une croix sur une place de barragiste.

 

Deux minutes pour un coup de Barr
Barr 3 - Menora 2

Mi-temps: 1-0. 50 spectateurs. Arbitre: M. Segaux (Haguenau) assisté de MM. Dillensenger et Wirtz. Les buts: Metz (20e', 81e''), Werlé (80e') pour Barr; Cihan (63e'), Tufuor (64e') pour Menora.

Ce match, disputé devant une faible assistance, aurait pu être signé par Hitchcock réalisateur des plus grands films à suspense. Tout commence par quatre actions franches des Barrois, mais ni Horta, ni Werlé, ni Nahy par deux fois n'accrochent le cadre. Tout cela dans les cinq premières minutes. A la 20e', Metz trouve enfin la faille en reprenant un corner de la tête. A la 25e', le visiteur N'tep met Merckling à l'épreuve en allumant des 25 mètres mais sa détente et sa claquette stoppent le tir. En 2e mi-temps, à la 60e', Werlé, bien lancé, croise trop son tir. 

Trois minutes plus tard un dégagement du portier local Merckling revient très vite dans sa surface, Cihan bien placé ne lui laisse aucune chance et égalise. A peine la remise en jeu effectuée, Tufuor, bien servi, trompe à nouveau Merckling. De 1-0 à 1-2 en quarante secondes, les Barrois mettent une dizaine de minutes à revenir dans la partie. Barr égalise et prend l'avantage A noter le 3e but de la Menora tout proche mais Cihan servi par son gardien Urban lobe Merckling mais sa balle fuit le cadre. Deloche, au prix d'une montée rageuse stoppée sur la ligne de but adverse, remonte le moral des Barrois et à la 80e' Werlé, bien lancé, ramène l'égalité (2-2). Peut-être déstabilisés, les visiteurs, vont même perdre ce match. Une poignée de secondes après. l'égalisation, Metz donne enfin la victoire aux siens d'un superbe tir croisé des 16 mètres (81e'). La Menora laisse filer un voire trois points précieux qui lui auraient permis de passer devant Achenheim. Là, au contraire, les Strasbourgeois restent ancrés à cette position d'avant-dernier, avec 13 points.

 

A Barr la bonne affaire
Vauban II 1 - Barr 2

Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. Antoni (Reichstett) assisté de MM. Drentel (Matzenheim) et Priant; (Urmatt). Les buts: Werlé (7e' et 74e') pour Barr; Daji (85e' s.p.) pour Vauban. Exclusions: Zamolo (50e ') à Barr ; Frindel (60e') à Vauban. VAUBAN: Bihler, Elsaesser, Bergmann, Baland, Dafi, Siegel, Weber, Frindel, Borron, Chakroumi, Sen, (Cheriet, Touré, Samel). BARR: Merckling, Zamolo, Chamley, Zenner, Deloche, Klein, Werlé, Obertë, Metz, Wolckensinger, Horta, (Sayin, Henode).

Avec ses trois nouveaux points empochés hier au stade de Kehl face à Vauban, voici le FC Barr en ballottage favorable pour la montée directe en excellence. Nul doute que la prochaine et dernière rencontre à Geispolsheim vaudra le déplacement. Voilà en revanche un sérieux avertissement pour l'ASP Vauban qui ne devra plus musarder en chemin (contre Menora) si elle veut rester dans la course ... mais seulement comme barragiste. L'entraîneur Welschinger avait bien préparé son coup, sans le chanter sur tous les toits.

Hier, Vauban n'est jamais parvenu à déstabiliser une équipe de Barr, globalement très solide en défense, et qui procède par de rapides contre-attaques. Mieux, dès la 3e', profitant d'une transversale de Horta, Werlé, complètement esseulé sur la droite, marque le premier but à la meilleure défense du groupe. Le reste de la mi-temps se résume à un long affrontement entre l'attaque des recevants et la défense de Barr. A la reprise, le scénario se répète. Vauban comprime son adversaire toujours aussi vainement. A l'impuissance vient s'ajouter la fatigue, ce dont profite Barr. A la 74e', Klein lance astucieusement Werlé entre deux défenseurs; ce dernier n'a aucune peine à porter la marque à 0-2. Vauban poursuit sa domination stérile. Sans doute les Strasbourgeois ont-ils été trop tendres pour espérer l'emporter (11 corners à 1) . En fin de rencontre (85e'), un tacle inutile sur Samel, à l'entrée de la surface de réparation, permet à Dafi sur penalty de rectifier le tableau d'affichage. En plus de la défaite, les recevants perdent deux joueurs importants pour la suite: Siegel (nez cassé) et Sen (entorse de la cheville).

 

Barr a tout perdu

Geispolsheim 1 - Barr 0

Hall des Sports. Environ 300 spectateurs. Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Pichot, assisté par MM. Lederle et Mutzig. Le but: Mante (35e'). Avertissements: Ozbas (84e') à Geispolsheim; Zamolo (73e'), Metz (75e'), Merckling (90e') à Barr.
GEISPOLSHEIM: Mahzen, Le Rolland, Remelius, E. Ott (cap.), S. Ott, Nuss, Prieto, Dimuri, Dotl, Wehrle, Mante (Ozbas, Schwoob, Krafft) 
BARR: Merckling, Zamolo, Hengstberger, Deloche, Buch, Deloche, Werlé, Oberle, Metz (cap.), Wolckensinger, . Horta (Chamley, Zenner, Henck).

 Les données étaient, pour les deux équipes, parfaitement claires. Tout autre résultat qu'une défaite assurait à Geispolsheim l'accession en Excellence. Pour Barr, les trois points étaient indispensables pour terminer premier; un nul ou une défaite permettait, au mieux, d'accrocher les barrages, au pire, de terminer 4e. Et, comme le craignait Yves Hallet avant le début de la rencontre, "l'enjeu a tué le jeu". Tétanisées par la perspective de tout perdre lors de la dernière journée, les deux formations ont proposé un jeu très pauvre, dénué de toute initiative collective.

 "Ç'a été un non-match total", commentait l'entraîneur de Geispolsheim. En fait, il n'y eut qu'un petit quart d'heure de jeu réel. Dès la demi-heure, le FCG 01 a commencé à jouer, et à développer quelques phases intéressantes. L'une d'entre elles aboutissait à J'unique but de la rencontre grâce à un joli coup de tête de Francis Mante (35e'). Deux minutes plus tard, l'attaquant de Geispolsheim avait J'occasion de doubler le score, tout comme Dituri peu avant la mi-temps (45e'). Un but qui suffit néanmoins au bonheur de cette équipe. Un but qui assure la montée en Excellence. "Sur ce dernier match, j'ai senti de la tension et de la crispation chez mes joueurs, lâchait Hallet. Mais, d'une manière générale, notre saison a été extra, avec une seule défaite en championnat contre ... Barr à l'aller."
Si "Geispo" a vécu une belle journée hier, celle de Barr est à oublier. N'ayant jamais réussi à trouver les solutions offensives, les barrois ne se sont créés aucune occasion digne de ce nom. Deuxième donc barragistes avant cette dernière journée, ils terminent, finalement, à la quatrième place.
Et loupent donc les barrages d'accession ... "C'est dommage de tout perdre comme ça, même si ce n'est pas sur ce match que l'on perd le championnat, disait J'entraîneur de Barr, Pascal Welchinger. Nous savions que nous avions un petit coup à jouer mais c'est le plus fort qui a gagné." T .A.

Le Rolland évite le tacle de Hengstberger, et Geispolsheim se dirige vers l'Excellence. 
(Photo DNA - Yves Dieffenbacher)

 

Vers les prolongations

Saison terminée, sauf pour ceux qui vont jouer les poules de classement et les barrages.
Avec un dernier succès à domicile contre Saint-Louis/Neuweg, Obernai sauve l'apparence en échouant à la 8e place de la Division d'honneur. Il est vrai que, dans un milieu de peloton équilibré, seuls quatre points les séparent de la 4eo Des regrets par rapport à quelques résultats? En Promotion d'excellence, Geispolsheim fait un beau vainqueur. Opportuniste (1-0) contre Barr, qui reste finalement 3e avec une possibilité de repêchage pour la montée après les barrages, le champion précède Vauban II alors que Bischoffsheim, qui a perdu sa place de dauphin en s'inclinant à Wolfisheim (2-0) se retrouve 5e. 
En Promotion, où Sélestat monte directement sans avoir eu à jouer (Eschau est allé se faire bronzer avant tout le monde ... ), Obernai II et Rosheim, qui avaient déjà disputé leur dernière journée, se retrouvent finalement 5e et 10eo En Dl, Boersch perd et se fige dans le ventre mou du classement; Stotzheim finit positivement, Heiligenstein se satisfait d'un nul", Andlau et Valff traînent leur peine. En 02, Zellwiller gagne facilement contre la lanterne rouge et peut encore espérer monter. En D3, les trois clubs du secteur (Ottrott, Goxwiller, Mittelbergheim) oublieront volontiers cette dernière journée, voire l'ensemble de la saison... H.L.

Bischoffsheim garde une porte ouverte sur l'Excellence, Barr non. (Photo DNA - G. Andlauer)

 

Barr reste en course
Schirrhein 0 - Barr 1

Mi-temps: 0-0. 150 spectateurs. Arbitre: M. Durr (Hoenheim), assisté de MM. Coutant et Fmah (Strasbourg). Le but: Oberlé (80').
SCHIRRHEIN: Ledogar, H. Sturm, Amazias, Schuster, Besle, Richmann, Sortelle, Ignaczak, C. Sturm, Lerché, Granmasson (Stickel, Wolff).
BARR: Merckling, Zamolo, Hengtsberger, Henck, Deloche, Klein, Werlé, Chamley, Metz, Wolckensinger, Oberlé (Horta, Zenner, Durmaz).

Rencontre plaisante entre deux équipes désireuses de pratiquer un bon football et visiblement motivées par la perspective d'atteindre l'Excellence. Dès la 7·', une tête d'Amazias allait prendre le chemin des filets s'il n'y avait pas eu un défenseur adverse pour sauver sur la ligne. La partie s'équilibre mais à la 30·', sur une belle remise de Horta, le Barrois Metz se retrouve seul face à Ledogar: il croise trop son tir. 

Schirrhein possède plus souvent le ballon que son adversaire, mais les attaques locales sont trop brouillonnes pour pouvoir inquiéter sérieusement Merckling. A la 50·', Wolff prend de vitesse son adversaire et s'écroule dans la surface de réparation, mais le sifflet de l'arbitre reste muet. Les occasions les plus tranchantes sont néanmoins à mettre à l'actif de Barr. Ainsi à la 70·', sur un contre rondement mené, Metz se présente face au dernier rempart des Forestiers qui fait bonne garde. Ce n'est pourtant que partie remise puisque à la 80·', Hengtsberger se démarque sur l'aile droite pour déposer un centre parfait sur la tête d'Oberlé qui marque dans le but vide.
Schirrhein tente en vain de refaire son handicap, car les Granmasson et consorts butent régulièrement sur une défense visiteuse très bien orchestrée autour de Deloche, qui a réalisé un sans faute avec ses interventions parfaites et son sens du placement.

Un acquis préservé grâce à une défense bien orchestrée. (Photo DNA)

 

Vauban II en excellence
Barr 1 - Vauban Il 2

Mi-temps: 0-2. Bon terrain. 118 spectateurs. Arbitre: M. Remmer (Hurtigheim) assisté de MM. Zerr et Romens. Les buts: M. Deloche (9(0e' sur pen.) pour Barr; Zamolo (1ère csc), Samel (45e') pour Vauban.

D'entrée, Vauban crée la surprise en ouvrant le score dès la 1ère' un défenseur local trompant son propre gardien. Dès lors, Vauban prend possession du milieu de terrain et arrive facilement à juguler les essais de Werlé ou de Horta. Peu avant la pause, Vauban aggrave le score par son avant-centre Samel qui parachève une action limpide de ses coéquipiers. En deuxième période, les locaux jouent leur va-tout. A la 52e', Werlé tire des 20 m mais le gardien strasbourgeois s'interpose. 

A ce petit jeu, les locaux s'exposent aux contres visiteurs et Merckling sauve son camp en faisant écran à un attaquant visiteur.

Les esprits s'échauffent

A la 75e', c'est au local Zamolo de percer la défense adverse mais son tir s'écrase sur le poteau. Au fil des minutes, les esprits s'échauffent et à la 90e', Stéphane Deloche est déséquilibré dans la surface. Le penalty accordé est transformé par son frère Mathieu. Sur l'engagement, l'arbitre voit rouge pour un joueur de Vauban. S'ensuivent des palabres et des réserves qui aboutissent à douze minutes d'arrêt de jeu. La partie reprend mais rien ne sera plus marqué et les Strasbourgeois gagnent le ticket pour la montée en Excellence. Les locaux pouvaient espérer un repêchage en cas de victoire d'Ernolsheim-sur-Bruche. Ces derniers ayant gagné, Barr devrait suivre Vauban Il en Excellence.

 

Barr remercie Ernolsheim
Battu par Vauban II dans son match de barrage pour l'accession en excellence, Barr devrait profiter de la victoire des Bruchois sur Guebwiller pour accéder malgré tout au plus au niveau départemental.

Menés au score d'entrée, relégués à deux longueurs juste avant la pause, les Barrois ne s'attendaient pas à vivre un match aussi difficile, devant la réserve de Vauban. Le penalty inscrit dans la dernière minute par Deloche n'y avait rien changé, pas plus les ... douze minutes d'arrêts de jeu: Battu par Vauban II, Barr échouait sur la dernière marche avant l'excellence, sauf... sauf si Ernolsheim battait, dans le même temps, les Italiens de Guebwiller pour un billet en DH. Et comme les Bruchois ont donné le petit coup de pouce nécessaire, le vainqueur comme le battu devraient se retrouver à l'étage supérieur. 

Aux tirs aux buts

Du côté de Rosheim, on ne peut guère se raccrocher au même espoir. Certes, les montées supplémentaires d'Ernolsheim et Barr libéreront également une place en promotion, mais celle-ci devrait être accordée à une équipe de D 1 malheureuse en barrage de montée.
Battus à Steinbourg en barrage de maintien (2-0), les Rosheimois ne peuvent prétendre à un tel sauvetage et évoluera l'an prochain en division 1. Ils retrouveront à ce niveau l'équipe de Meistratzheim, victorieuse à l'arraché de Hatten, 3-2 à l'issue de la séance de tirs aux buts. On imagine sans peine la joie de Kosbatur, tireur du dernier penalty, et de ses coéquipiers à la fin du match ... C.T.

Barr a longtemps couru au score sans parvenir à revenir sur Vauban, mais les Barrois évolueront bien en excellence l'an prochain. (Photo DNA)

 

Le bilan de la saison

Participer à la lutte pour la montée, tel est l'objectif qui a été fixé en début de saison par notre Président à notre équipe 1. Les renforts de linter-saison, Frédéric Merckling, Franck Buch, Adriano Horta se sont immédiatement intégrés au groupe amputé des départs de Jean-Mathieu Krieg, Saïd Assoumani et Guillaume Benali.
En coupe de France, après un tour de chauffe qui a vu notre équipe s'imposer difficilement à Scherwiller, le tirage au sort ne fut guère favorable et au 3eme tour les Nationaux de Mars Bischheim en toute logique ont sonné le glas de nos espérances.
En coupe d'Alsace, le tirage a été bien plus favorable avec comme adversaires Rossfeld, Duppigheim puis Dorlisheim. Au tour suivant les nôtres se sont inclinés à domicile face à la hiérarchiquement inférieure formation de la Wantzenau alors que la porte des 16eme de finale était entrouverte.
En coupe du Crédit Mutuel, le tenant du trophée que nous étions en début de compétition a déchanté dès la première rencontre en baissant pavillon dans les dernières minutes de jeu face au futur finaliste le SC Sélestat.
En coupe du Centre Alsace après un large succès à Osthouse, le FC Barr a subi la loi du futur vainqueur de l'épreuve les Portugais de Sélestat par le plus petit des scores.
En championnat, les verts et blancs ont effectué un parcours surprenant. La saison a démarré par un succès à Scherwiller et au fil des rencontres les protégés de Philippe Stephan ont pris résolument la tête du classement. Pourtant, la fin du cycle aller a vu notre équipe baisser pavillon face à la lanterne rouge Menora puis face à Vauban 2 , une véritable aubaine pour nos concurrents directs. La phase retour a repris de manière chaotique et les résultats en dents de scie ont provoqué le changement d'entraîneur avec la nomination de Pascal Welschinger. Au soir de la défaite face à Kronenbourg tout semblait consommé mais au soir de la dernière journée et malgré une nouvelle défaite face au leader Geispolsheim notre équipe conserve la troisième place synonyme de barrage. Après un succès face aux forestiers de Schirrhein les co-équipiers de Stéphane Metz ont loupé le coche face à Vauban 2, mais se sont vus repêchés par le biais d'une montée supplémentaire. Aussi, en fin de saison le FC Barr a-t-il retrouvé l'Excellence départementale. Au classement, Barr termine en 3eme position avec 41 points pour 13 victoires, 2 nuls et 7 défaites, goal-average 34 à 27. Les buteurs de la saison: Stéphane Metz (13buts), Olivier Werlé (9) , Adriano Horta (5), Mathieu Deloche (3), Pascal Welschinger(1), Fabrice Klein(l) et Ahmed Nahy (1).
L'équipe 2 très affaiblie par rapport à la saison précédente a remporté la très peu enviable lanterne rouge. Avec un total de 12 points pour 3 victoires, 3 nuls et 16 défaites cette équipe rejoint la Promotion d'Excellence. Le goal-average est évidemment négatif avec 28 buts marqués et 62 encaissés.
L'équipe 3 a passé très près de la montée et termine au troisième rang derrière Niedernai 3 et Gerstheim 2. Les réserves ont remporté 10 succès, 2 nuls et succombés à 6 reprises. Le goal-average est positif avec 41 buts marqués et 25 encaissés. En coupe CASAL les réservistes ont également fait un bon parcours en s'inclinant en 8e de finale face à Molsheim 2. 
Les vétérans ont renoué avec la tradition et terminent en seconde position avec 33 points pour 10 victoires, 3 nuls et autant de défaites - goal-average 35 à 13. 
Section des jeunes Les résultats suivants ont été obtenus :
Les 17 ans en division A : 2eme du groupe avec 38 points pour 12 victoires, 2 nuls et 4 défaites goal-average 66 à 31
Les benjamins en division B montée : Champion de groupe avec 24 points pour 7 victoires et 3 nuls goal-average 89 à 12
Les Poussins 1 en division B montée : 3eme avec 15 points pour 5 victoires et 5 défaites goal-average 40 à 34
Les poussins 2 en division B : maintien 4eme avec 13 points pour 4 victoires, 1 nul et 5 défaites goal-average 28 à 28.

Autres activités du FC Barr durant la saison 2001-2002 :
Foire aux vins 2001 avec un succès mitigé en raison d'une météo défavorable - juillet 200l. Fête des vendanges - confection d'un char - octobre 2001 80e anniversaire de M. Jean-Paul Levy - octobre 2001 Fête de Noël des jeunes - décembre 2001 Sortie au Racing Coupe de France en salle - 'janvier 2002 Soirée carnavalesque à Bernardswiller - février 2002. 

 

Cette page a été mise à jour le 06/04/12.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :