Le 65e anniversaire
Accueil Palmarès FC BARR Au fil des saisons Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
Palmarès FC BARR
Au fil des saisons
Le 25e anniversaire du FC BARR
Le 50e anniversaire
Le 55e anniversaire
Le 60e anniversaire
Le 65e anniversaire
Le 70e anniversaire
Le 75e anniversaire
Le 80ème anniversaire du FC BARR
Le stade Louis Klipfel
Le Jardin des Sports
Les Présidents
Contacts
Livre d'or

Le 65ème anniversaire du FC BARR

 

FC Barr : 1932-1997, 65 ans déjà!

Le dimanche 20 juillet, le FC Barr s'apprête à fêter son 65e anniversaire. Un âge respectable pour cette association aux ambitions intactes.

C'est en 1932 qu'un groupe de jeunes barrois, lassés de devoir se rendre tous les dimanche à Obernai, Valff ou Molsheim pour taper dans le ballon, se prit par la main pour créer un club de football. Soixante-cinq ans plus tard, quatre Barrois de pure souche se souviennent de ces temps héroïques. En effet, Charles Barthelmebs, Georges Wingert, Paul Anstett et Jules Reuschlé faisaient partie de ces jeunes pionniers qui ont foulé en ce printemps 1932 le pré mis à leur disposition à l'emplacement de l'actuel stade Paul-Degerrnann.
Engagés en série C la première saison, les souvenirs des premiers déplacements en train, bus ou à vélo sont encore vivaces dans leur mémoire. Au fil des saisons, le club barrois sous la houlette de Paul Georgenthum gagna en notoriété et à l'aube du deuxième conflit mondial les jaune et noir (couleurs du club à l'époque) se faisaient respecter de brillante manière en Division B. L'après-guerre fut une période particulièrement faste pour le FC Barr présidé par M. Platano. Face aux voisins d'Obernai ou de Kertzfeld, les spectateurs se déplaçaient en masse pour suivre leurs favoris et les deux montées successives en Division 1 restent parmi les faits marquants de l'association.
Début des années 50, la municipalité décida la construction d'un véritable stade de football. Inauguré en 1955 par la maire Paul Degermann, les vert et blanc étaient à l'aube de leur période de gloire. Sous la houlette de l'ancien pro du Racing Segundo Pascual, les Barrois firent baisser pavillon à maintes équipes de Division d'honneur ou de Promotion. Pendant cette décade prodigieuse, les présidents Paul Heibel, André Bartel et Paul Schwartz assurèrent avec fermeté la présidence du club. Comme dans tout club sportif, il y a des hauts et des bas, et après un passage à vide, les Barrois reprirent rapidement des couleurs.

En 1964, le président André Lorentz s'attacha les services des entraîneurs René Marxer puis Jean Guidemann pour retrouver l'élite départementale et se distinguer notamment en Coupe de France. Les années 60 s'achevèrent par une nouvelle relégation mais bien vite la machine était remise sur les rails par les présidents Éric Hamborg puis Alphonse Laux.
Les joueurs de talent se succédèrent sous les couleurs barroises et sous la direction technique d'Albert Fuchs, Gérard Stein, Roger Niggel, Charles Klein et Roger Zeller. Les années 80 coïncident avec l'arrivée à la tête du club de Francis Levy, sous son impulsion le club amorce un nouveau virage avec pour chef d'orchestre Francis Ancel.
En 1986, Claude Kleinmann reprend le flambeau pour sept années et pour une première Coupe du Crédit mutuel remportée en 1991 avec comme coach Denis Wentziger. En 1993, le président Jacques Ruffenach redonne un nouvel élan à un FC Barr quelque peu vacillant. Il n'aura pas fallu longtemps à notre homme pour redresser la situation. Drivé par Christian Schalk, le FC Barr écrira les plus belles pages de son histoire en accédant fin 1996 à la Promotion d'excellence et s'affirme aujourd'hui comme l'un des bastions du foot en Centre-Alsace.
Voilà tracée en quelques lignes l'histoire du FC Barr, histoire que l'on peut retrouver plus en détail dans la plaquette-souvenir éditée à l'occasion de cet anniversaire. Pour souffler ses 65 bougies, le FC Barr se devait de mettre sur pied un programme de festivités et rendez-vous est donné le 20 juillet au stade' Louis-Klipfel. 10 h: rencontre des anciennes gloires; Il h 30: réception officielle avec remise de distinctions, vin d'honneur; 13 h: repas sous le chapiteau; 15 h 30: FC Barr 1 - FC Bœrsch 1; 18 h: US Raon-l'Étape (Nationale 1) - SR Colmar (Nationale 3). Entrée gratuite toute la journée.

Le FC Barr en 1932. Debout de gauche à droite: Charles Frantz, Yandick Miroslav, Bernard Schoch, Henri Guth, Eugène Reuschlé, Ludwig Winninger, Charles Schmitzer;
2e rang: Jules Reuschlé, Emile Reuschlé, Georges Wingert.
Accroupis: Rodolphe Kissenberger, Charles Huntzinger et Charles Barthelmebs.

 

Un anniversaire bien fêté

Le FC Barr a fêté avec éclat son 65' anniversaire. En, voici les échos.

ANCIENNES GLOIRES

Au terme d'une rencontre très agréable les anciens des années 70 sous les yeux connaisseurs de leurs anciens entraîneurs Albert Fuchs et Gérard Stein, ont résisté à l'équipe actuelle des vétérans sur le score de 2 à 2. C'est Jean-Pierre Lalevée qui s'est montré le plus efficace alors que Bernard Walter et Marie-Paul Boehrer ont répliqué pour les champions de groupe 96/97.

UN ANCIEN PRO.

Un renfort de choix pour les anciens de 70 avec la participation de l'ex-pro Maurice Hincker. L'ex-canonnier barrois de l'attaque mitrailleuse de 1956 de l'équipe de Segundo Pascual a démontré qu'il avait encore de beaux restes. Il est vrai qu'il fait partie du staff technique du FC Bâle et à ce titre entretient une forme physique étonnante pour un plus que sexagénaire.

SOUVENIRS, SOUVENIRS.

Pour le vice-président de  la LAFA et ancien coach du Racing Paul Frantz, ce fut également l'occasion de retrouver ses anciens adversaires du FCB du temps des duels Barr-Wittisheim, Gérard Georgenthurn, Roger Barthelmebs, André Levy,  Bernard Messmer, Ernest Thomas... se souvenaient comme SI c'était hier de ces  matchs au sommet.

ARBITRAGE.

Pour le match des anciens Jean-Pierre Garre a remis le sifflet à la bouche sans problème. Pour le match de l'après-midi le jeune trio arbitral barrois sous la direction de Lionel Buhler assisté des deux Christophe, Eisenecker et Hasenfratz, fit un sans-faute. Enfin lors du match de gala dirigé par le jeune arbitre Christophe Adam de Strasbourg assisté de Lionel Buhler et de Valéry Mathis, malgré la moyenne d'âge de moins de 25 ans, on assista à une démonstration sans faille qui atteste de la vitalité de l'arbitrage régional.

BARR-BOERSCH.

Le maire Gilbert Scholly avait encore en mémoire la défaite de Barr contre Boersch en championnat il y a deux ans. L'histoire a failli se répéter, la rencontre se terminant sur un score de parité 1 à 1. Les Barrois ont une nouvelle fois pêché par manque de réalisme et Jean-Pierre Lalevée le nouveau coach local n'a .pas manqué de le noter sur son calepin. Pour la petite histoire c'est Michel Mercier qui a marqué d'une magnifique tête plongeante, une belle récompense pour ce joueur fidèle aux couleurs barroises depuis ses débuts voilà plus de quinze ans.

VIRENQUE EN VEDETTE.

Entre les deux matchs de I'après-midi les gradins se sont étrangement clairsemés. C'était l'heure de l'arrivée de l'étape du Tour de France et le club-house a failli imploser tant la foule était nombreuse devant le petit écran. A croire que le cyclisme et le football attirent la même clientèle !

RAON-L'ETAPE COLMAR : 1-0

La délégation vosgienne était impressionnante, en effet l'entraîneur Didier Ollenicole avait emmené pas moins de ,45 joueurs, de quoi former une équipe par mi-temps. Il est vrai qu'après la semaine de stage à Munster les hommes du président Rossi en avaient pleins les bottes. Côté colmarien une délégation un peu moins fournie conduite par le président Sissler et le secrétaire Michel Conrad et déjà un groupe très motivé après deux séances d'entraînement. Tout ce beau monde se disait enchanté de l'accueil barrois lors d la réception d'après-match.

BONNES VACANCES.

Après une saison fort chargée, l'organisation de la journée de détente à l'étang de pêche de Dambach-la-Ville, la prise en charge de la restauration pendant 3 jours lors de la Petre aux vins et l'organisation de ces festivités du 65- anniversaire, le comité du FC Barr aspire, à quelques jours de vacances bien mérités. Une phase du match de gala

Une phase du match de gala

Le match des anciens