FC BARR 1988
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015
FC BARR 2016
FC BARR 2017

Saison 1988/1989

 

UN CERTAIN PIERROT BORTMANN

 

 

Néné KNEZ se voit reconduit dans ses fonctions pour une troisième saison à la tête de notre équipe et le retour de Luc SONZOGNI à la pointe de l'attaque est accueilli avec soulagement. La venue de Thierry DORIVAL et Francis CARNIEL, le retour de Thierry ALESSANDRI (ex-AS OTTROTT) ,de Jean-Marc BARTHEL après son escapade andlavienne et la confirmation du jeune Patrice DOSSMANN sont autant d'atouts pour un parcours plus paisible. Par contre, la retraite anticipée du goal Jean PERRIN et le fait que quelques titulaires de l'équipe I aient dépassés la trentaine constituent un handicap.
L'effectif en début de saison se compose des éléments suivants :
Gardiens : Claude KLEINMANN, Daniel BERGMANN; arrières : Gilles GUTH, Jacky GUTH, Jean-Claude KIRSTETTER, Patrice DOSSMANN, Claude RIEGEL, Francis CARNIEL; milieu de terrain : Michel MERCIER, Thierry FAUTH, Jean-Marc BARTHEL, Thierry DORIVAL, Pierre WERLE, Guy BARTHELMEBS, Eugène KNEZ; attaquants : Luc SONZOGNI, Claude CHALENCON, Jean-Luc HUTTARD, Thierry ALESSANDRI.
La saison démarre plutôt mal et, à part une victoire à l'extérieur à MOLSHEIM 0 à 2, les vignerons accumulent les contre-performances. A la veille des matchs retours, il est temps de prendre les mesures qui se pratiquent dans ces cas-là et l'entraîneur Eugène KNEZ cède sa place à Pierrot BORTMANN. Cet ancien du SC SELESTAT et des SR COLMAR a l'immense mérite d'insuffler à ses hommes la foi nécessaire pour inverser la vapeur. Le premier signe de renouveau se concrétise par une victoire, certes laborieuse, à domicile face à l'AS OSTHOUSE. C'est aussi le premier succès à domicile depuis le 25 octobre 1987, jour d'un certain BARR - OBERNAI, 14 mois sans victoire à domicile la série noire se termine.
Lors du cycle retour, les vignerons s'accrochent comme ils peuvent aux basques de leur adversaires directs OSTHOUSE, MOLSHEIM et ANDLAU. Après avoir obtenu un succès probant à ESCHAU 0 à 3 avec l'aide du vétéran Jean-Pierre LALEVEE, le plus dur semble être fait. Une autre victoire sur le plus petit des scores face à MOLSHEIM et pour la première fois de la saison nous ne sommes plus relégables. Mais, lors de la journée suivante, face à nos voisins d'ANDLAU le match nul concédé remet tout en cause et seul le goal-average particulier nous permet de rester devant MOLSHEIM. Ces derniers s'accrochent jusqu'à l'avant-dernière journée, lorsque les Barrois accueillent, dans l'indifférence presque totale, l'équipe du FC HERBSHEIM. Le but obtenu dans le dernier quart d'heure par Thierry ALESSANDRI est synonyme de maintien, mais lorsqu'on pense qu'une passe en retrait de l'un de nos arrières vient mourir sur le montant des buts de Patrice DOSSMANN à la dernière minute de jeu, on ne peut que remercier la " bonne mère " qui était Barroise ce jour-là. L'entraîneur Pierrot BORTMANN a rempli son contrat, mais malheureusement il ne renouvelle pas son contrat avec le FC Barr.

Nos résultats saison 1988/1989

A domicile
4 victoires : OSTHOUSE 2 à 0 ; MOLSHEIM 1 à 0 ; BENFELD 2 à 1 ; HERBSHEIM 1 à 0
3 matchs nuls : ESCHAU 2 à 2 ; ANDLAU 1 à 1 ; RHINAU 2 à 2
5 défaites : ROSHEIM 0 à 3 ; SELESTAT 1 à 2 ; GERSTHEIM 1 à 3 ; HEIDOLSHEIM 0 à 2 ; PORTUGAIS SELESTAT 1 à 2

A l'extérieur
3 victoires : GERSTHEIM 0 à 1 ; ESCHAU 0 à 3 ; MOLSHEIM 0 à 2
3 matchs nuls : OSTHOUSE 1 à 1 ; HERBSHEIM 0 à 0 ; RHINAU 2 à 2
6 défaites : ROSHEIM 3 à 0 ; SELESTAT 5 à 1 ; BENFELD 3 à 1 ; HEIDOLSHEIM 2 à 0 ; PORTUGAIS SELESTAT 5 à 2 ; ANDLAU 3 à 0

CLASSEMENT FINAL SAISON 1988/1989

 

1.

ROSHEIM

36 points

49:15

2.

SELESTAT

35 points

53:25

3.

GERSTHEIM

27 points

46:34

4.

RHINAU

27 points

56:45

5.

HERBSHEIM

26 points

29:25

6.

BENFELD

25 points

25:23

7.

HEIDOLSHEIM

24 points

37:35

8.

PORTUGAIS SELESTAT

24 points

52:59

9.

ESCHAU

23 points

32:36

10.

BARR

20 points

27:43

11.

MOLSHEIM

20 points

33:34

12.

ANDLAU

13 points

30:56

13.

OSTHOUSE

12 points

21:60


COUPE DE FRANCE AOÛT 1988

 

 

COUPE DE FRANCE - 2eme TOUR
MATCH DU 18 SEPTEMBRE 1988
F.C. BARR - S.R. OBERNAI 1 : 6

Mi-temps : 0-3. Bonne pelouse. 0 : 0. 200 spectateurs. Arbitre M. WEISLER (Andolsheim) Buts pour Obernai : WAGNER (26') , SCHMITT (34' et 80'), KEHLETTER (44' et 47'), VOLCKENSINGER ( 70'); pour Barr : FERRENBACH (82'). 

Barr aura fait illusion qu'une vingtaine de minutes face aux coéquipiers de PIZZATO. Le match avait pourtant bien débuté pour les locaux, SONZOGNI et MERCIER étant à deux doigts d'ouvrir le score. Ce ne fut qu'un feu de paille et Obernai prit la direction des opérations. Un débordement sur le flanc droit permit à WAGNER d'ouvrir le score. Dix minutes plus tard, SCHMITT transperça la défense barroise et aggrava le score. Enfin peu avant la mi-temps, KELHETTER déborda sur l'aile gauche et s'en alla battre l'infortuné KLEINMANN. A la reprise les locaux n'y croyaient plus et encaissèrent encore trois buts. La partie tourna à la démonstration. Pourtant, les locaux eurent un sursaut d'orgueil à la 82', lorsque FERRENBACH reprit une balle renvoyée par la barre pour sauver l'honneur.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 88)

 

 

 

COUPE D'ALSACE - 3eme TOUR
MATCH DU 18 DECEMBRE 1988
F.C. BARR - A.S. ERSTEIN 1 : 0
Dorival crucifie Erstein

Barr - Erstein 1 - 0 - Mi-temps 0 : 0. Pelouse grasse . 80 spectateurs. Très bon arbitrage de M. SCHNEIDER (Keffenach) assisté de MM. CROVISIER et STRUBEL. But : DORIVAL ( 55e) 

Barr a amplement mérité sa qualification face à une équipe d'Erstein pourtant hiérarchiquement supérieure. Le match démarre timidement, mais les débats s'animent rapidement, et DOSSMANN, d'un tir lointain, inquiète le gardien des sucriers. Ces derniers réagissent et la barre vient au secours des vignerons. La balle voyage d'un camp à l'autre, et le goal local KLEINMANN, au prix d'une belle détente, intercepte un centre-tir très dangereux à la 38'. La mi-temps intervient sur un score de parité, reflétant la physionomie de la première période. Les Barrois reprennent les débats fermement décidés, bien que réduits à dix suite à l'exclusion temporaire de FAUTH, ils ouvrent le score par DORIVAL qui, bien servi par MERCIER, crucifie l'infortuné ODENBACH, d'un tir croisé. Erstein tente de réagir, mais ce sont encore les vignerons qui se montrent les plus dangereux, notamment par SONZOGNI qui échoue seul face au goal adverse. Les dix dernières minutes seront palpitantes, et une nouvelle fois la barre vient au secours des Barrois qui tiennent bon jusqu'au coup de sifflet final.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 88)

 

 

 

COUPE D'ALSACE - 4eme TOUR
MATCH DU 5 FEVRIER 1989
F.C. OBERHASLACH - F.C. BARR 1 - 2

 

 

 

COUPE D'ALSACE - 5eme TOUR
MATCH DU 26 MARS 1989
F.C. BARR - A.S. WESTHOUSE 0 - 1
Les vignerons ont pourtant tout tenté !

Barr - Westhouse 0 - 1 (0 - 1). Terrain bosselé, temps frais et venteux, spectateurs : 120. Arbitre M. RINGLER (Wickerswihr) assisté de MM. WINUM et STRUBEL. But: HAAS 35' sur penalty.

Le mauvais état du terrain et les conditions atmosphériques n'ont pas permis aux deux équipes de présenter un jeu de qualité. Dans ces conditions, l'engagement physique a fait la différence et les honorables de Westhouse ont éprouvé toutes les peines du monde pour se débarrasser de 11 Barrois très accrocheurs. La partie démarre timidement et il faut attendre la 24' lorsque SONZOGNI échoue seul face au goal adverse. La réaction de Westhouse ne se fait pas attendre, un coup-franc de LEIBEL B. étant détourné au-dessus de la barre par DOSSMANN. La domination des visiteurs, adossés au vent, s'amplifie au fil des minutes et la défense barroise fait front héroïquement. Les corners s'accumulent sans résultat tangible jusqu'à la 35' où LEIBEL est proprement balancé dans la surface de réparation. HASS ne se fait pas prier et transforme le penalty. La deuxième mi-temps sera bien plus animée, les Barrois essaient de porter le danger devant la cage adverse et s'exposent aux contres de Westhouse. SCHMITT et HAAS sont à deux doigts d'aggraver le score mais les vignerons se créent deux belles occasions par FERRENBACH dont le tir frôle la transversale et par SONZOGNI qui reprend une balle difficilement négociée par le goal FUCHS. Le tournant du match se situe à la 75' lorsque FAUTH se présente seul face au gardien de Westhouse, mais le tir de l'attaquant barrois trop peu appuyé est capté au prix d'un bon réflexe par FUCHS. Les locaux se ruent à l'attaque pendant le dernier quart d'heure mais la défense de Westhouse veille au grain et tient bon jusqu'au coup de sifflet final.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 89)

 

 

 

MATCH DU 5 SEPTEMBRE 1988
Benfeld après la pause

A.S. BENFELD - F.C. BARR 3 - 1

Cette reprise de championnat devait débuter sous la pluie, une pluie qui n'empêche pas un nombreux public de suivre cette rencontre du samedi soir. Une belle première mi-temps disputée sur un rythme alerte et d'un fair-play exemplaire ne donna quasi pas d'occasions de but. Il fallait attendre la reprise pour voir les locaux accélérer le rythme et se créer la première occasion par WINDENBERGER à la 55e'. Si sa tête passa au-dessus de la transversale, il fusilla par contre le goal adverse d'un tir canon à la 60e'. Les Barrois réagirent aussitôt et par deux fois faillirent égaliser, mais le gardien local sauva in extremis à la 66e'. Benfeld ne procéda plus que par contre attaques, comme celle de KNOPFF qui obligea le gardien à venir à sa rencontre. Suite au contre favorable à l'ailier local, la balle partait se perdre dans les filets barrois. 2-0 à la 74e'. Dix minutes plus tard, le même KNOPFF fait une autre descente, contourne toute la défense, gardien compris, pour inscrire le 3-0 à la 88e'. Barr sauve l'honneur sur un moment d'inattention de la défense locale par SONZOGNI. Benfeld aurait pu encore aggraver le score, mais le coup-franc de WINDENBERGER s'écrase sur la transversale.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 88)

 

 

 

MATCH DU 12 SEPTEMBRE 1988

Des " contres " payants
F.C. BARR - S.C. SELESTAT 1 - 2

Devant 150 spectateurs environ, la partie démarre sur les chapeaux de roue. Les deux premières occasions sont barroises, sur une passe hasardeuse en retrait qui passe de peu au-dessus de la barre et sur une reprise de MERCIER. Peu à peu le jeu se stabilise au milieu de terrain et les " violets " se reprennent notamment à la 31e', où l'ailier gauche de Sélestat tire sur le petit filet. On s'achemine vers un score nul à la mi-temps, lorsque KOEHLER sur un contre rapidement mené, trompe le gardien local d'un tir croisé. Les Barrois reprennent la deuxième période farouchement déterminés, mais coup de théâtre à la 49e', GISSELBRECHT pour les visiteurs aggrave le score suite à un contre. Les esprits s'échauffent et l'arbitre renvoie un " violet " aux vestiaires. Les efforts désordonnés des locaux seront récompensés à la 75e' lorsque MERCIER reprend de la tête un corner. Le score n'évoluera plus pendant le dernier quart d'heure, les Sélestadiens pourtant réduits à dix se montrent même les plus dangereux. Arbitre : M. VOGEL.

(Dernières Nouvelles du Lundi – sept  88)

 

 

 

MATCH DU 25 SEPTEMBRE 1988
F.C. HERBSHEIM - F.C. BARR 0 : 0

Cette rencontre a opposé deux équipes expérimentées. Les deux défenses, très solides, ont pris le dessus sur les attaques. A la 35e', une tête de DUTTER, bien arrêtée par le gardien barrois fut à peu près la seule chance de scorer en première mi-temps. La seconde période ressemblait à la première. Le libero local RIETSCH, le meilleur homme sur le terrain, bien aidé par son stoppeur SCHMITT, muselait totalement le dangereux SONZOGNI. En face, KIRSTETTER régnait en maître au sein de sa défense et les deux attaquants de pointe Germain MARX et KOESSLER encore en petite condition, n'arrivaient pas à percer. Pourtant, le dernier nommé avait une excellente chance de scorer à la 80e'.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 88)

 

 

 

MATCH DU 16 OCTOBRE 1988
F.C. BARR - F.C. RHINAU 2 : 2

Mi-temps: 1 - 1. Terrain gras. 100 spectateurs. Buts pour Barr : SONZOGNI (15e' et 80e') ; pour Rhinau : STAERCK (30e') et DOTTER (72e').

Match rondement mené en ce dimanche automnal. Les locaux démarrent sur les chapeaux de roue et suite à un exploit personnel, SONZOGNI ouvre le score après un quart d'heure de jeu.
La réplique ne se fait pas attendre et les Rhénans trouvent la faille par STAERCK qui égalise à la 30e'. Peu à peu Rhinau prend de l'assurance et inquiète l'arrière défense barroise qui tient bon jusqu'au repos. A la reprise, les vignerons se créent deux belles occasions mais Rhinau reste dangereux sur contres. A la suite d'une rapide combinaison, DOTTER, de près, permet à Rhinau de prendre l'avantage. Mais les Barrois lancent leurs dernières forces dans la bataille et SONZOGNI égalise sur penalty à la 80e'. On en restera sur le score de 2 à 2 qui reflète la physionomie d'une rencontre très engagée et à la limite du fair-play.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 88)

 

 

 

MATCH DU 23 OCTOBRE 1988
L.S. MOLSHEIM - F.C. BARR 0 : 2

Devant 150 spectateurs et sur un terrain assez gras, les locaux ont subi la loi de Barr. La première mi-temps fut assez équilibrée. Il y eut de très belles attaques de part et d'autre, mais rien ne fût marqué, de sorte qu'à la mi-temps, le score était toujours à égalité 0 - 0. Au début de la seconde période, à la 55e', suite à un corner idéalement tiré, c'est SONZOGNI qui s'éleva au-dessus de la mêlée pour ouvrir le score (0-1). Alors que Molsheim lançait des attaques pour pouvoir égaliser, sur un contre rapidement joué, Barr marque le deuxième but à la 64e', Molsheim prenait pas mal de risques, mais rien n'y fit et la défense barroise bien regroupée ne lui permit pas de réduire le score. Excellent arbitrage de M. FRESQUET (Guémar).

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 88)

 

 

 

MATCH DU 6 NOVEMBRE 1988

F.C. BARR – F.C. ESCHAU 2 : 2

Contre toute attente, Eschau attaque la rencontre tambour battant et domine largement le premier quart d'heure. Les corners s'accumulent en faveur des visiteurs, mais sans résultat. Barr montre le bout de son nez sur contres et à la surprise générale ouvre le score par MERCIER qui reprend de la tête un coup-franc tiré par WERLE. Ce coup du sort n'entame en rien le moral des visiteurs qui continuent de dominer copieusement. Et ce n'est que justice lorsqu'à la 35e', STIEB se retrouve à point nommé et permet à ses couleurs d'égaliser. Coup de théâtre à la reprise lorsque DORIVAL reprend de la tête un centre venu de la droite et redonne l'avantage aux Barrois. Eschau reprend sa domination, mais trouve sur sa route un excellent goal barrois qui préserve sa cage jusqu'à cinq minutes du coup de sifflet final lorsque WOERTH réussit l'égalisation amplement méritée pour les visiteurs.

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 88)

 

 

 

MATCH DU 13 NOVEMBRE 1988

F.C. ROSHEIM – F.C. BARR 3 : 0 

Rosheim en forme

Bon Arbitrage de M. ROUSSEAU (Guémar) assisté de MM. HIETTER (Strasbourg) et FRIESS (Itterswiller). Les buts : MOUSSAOUI (38e'), GOEPP (84e') et HERR (89e') 

Sur une bonne pelouse et devant une centaine de spectateurs, ce match a été logiquement remporté par les locaux qui ont dominé territorialement toute la première mi-temps et les dix dernières minutes de la partie. Le début de la seconde mi-temps étant beaucoup plus équilibré. Dès la 5e', l'arrière local KARNER place une fusée de 35m.,de très peu à côté des buts visiteurs. A la 22e', un lob de l'avant-centre local GOEPP est dévié in extremis sur la barre transversale par un arrière visiteur. Un contre dangereux de FAUTH, ailier droit de Barr, est bien repoussé par la défense locale bien regroupée autour de son libéro FISCHER. Après plusieurs actions bien menées, les locaux trouvent enfin la faille à la 38e', où un bon centre de JOST est repris par MOUSSAOUI. Après le repos, la partie s'équilibre et les locaux connaissent des moments difficiles, mais l'attaque visiteuse fait preuve de peu de réalisme. A la 65e', un coup-franc bien tiré de la droite par Christophe HERR heurte la transversale de Barr. Les visiteurs continuent à rester dangereux et un bon tir de MERCIER est bien repoussé par le gardien local. Le suspens fût tué à la 84e' lorsqu'une belle attaque des locaux aboutit sur l'avant-centre GOEPP qui, du genou, accompagne la balle dans les buts. Sur sa lancée, Rosheim inscrira encore un 3e but à la 89e' par Christophe HERR qui conclut une belle action menée par FRIEDRICH et relayé par JOST. Rien ne sera plus marqué malgré un penalty accordé aux visiteurs dans les arrêts de jeu, le gardien ULSEMER s'opposant avec brio au tir de FAUTH.

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 88)

 

 

 

 

 

MATCH DU 20 NOVEMBRE 1988

F.C. BARR – A.S. PORTUGAIS SELESTAT 1 : 3

Les vignerons stériles

Mi-temps : 1-2. Arbitre M. WILDEMANN (Colmar) assisté de MM. SITTLER et ERNY. Buts pour Sélestat: GOMEZ (5e' et 30e'), VALDEMAR (87e') ; pour Barr : SONZOGNI (45e') . 80 spectateurs.

Les Portugais de Sélestat rentrent rapidement dans le match et dès la 5e', M. GOMEZ ouvre le score suite à une balle mal négociée par la défense barroise. La réaction des vignerons ne se fait pas attendre et MERCIER se crée deux belles occasions, la balle échouant sur la barre. La domination constante des " verts " est entrecoupée de rapides contres des avants portugais et à la 30e' une balle cafouillée par les arrières barrois, permet au même GOMEZ de catapulter la balle dans la cage de DOSSMANN. Peu avant la mi-temps, SONZOGNI réduit le score sur penalty et l'espoir renaît dans le camp local. La deuxième période sera marquée par une longue domination de Barr, mais la défense adverse tient bon et à quelques minutes de la fin, VALDEMAR crucifie les locaux en transformant un coup-franc accordé à la limite de la surface de réparation.

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 88)

 

 

 

MATCH DU 27 NOVEMBRE 1988

F.C. ANDLAU – F.C. BARR 3 : 0

Stade municipal d'Andlau en bon état. 300 spectateurs. Très bon arbitrage de M. KLIEBER (Schirrhein) assisté de MM. BORTOT (Bindernheim) et THOMAS (Dambach la Ville). Les buts : KAMMERER Eric (52e'), SPITZ O. (74e') et HERZOG (83e' sur penalty)

Ce derby placé sous le signe de la peur, les deux équipes étant mal classées, a tenu en haleine les nombreux spectateurs présents. Les locaux débutèrent le partie très crispées, tandis que les voisins de Barr ne se posèrent pas de question. HAENSEL avait choisi de titulariser d'office GAMBS Benoît et Frédéric KAMMERER en arrières d'aile. Ce qui réussit parfaitement. Le ballon était surtout monopolisé par les deux milieux de terrain de Barr et Andlau. Les visiteurs avaient un coup-franc dangereux aux 16m. que KOPF, le goal local, détourna au-dessus de la transversale. Les HAURY, HERZOG se démenèrent comme de beaux diables face à la défense compacte dirigée par KIRSTETTER. SONZOGNI et MERCIER, du côté visiteur, essayèrent de conclure. La mi-temps interviendra sur le score de 0-0.Les Andlaviens, après le thé, remontèrent sur le terrain avec les meilleures intensions. Le ballon circula nettement mieux qu'en première mi-temps, les locaux sous l'impulsion de BUHLER et HAENSEL prirent progressivement le match en main. Le tournant de la rencontre se situa à la 51e' où KOPF, dans un bon jour, détourna un bolide de WALTER que MERCIER reprit. Le goal local détourna la reprise. Sur le contre, la balle voyagea très rapidement du flanc droit sur le flanc gauche. Le tir de KAMMERER ne laissa aucune chance à KLEINMANN, c'était l'euphorie dans le camp local. A la 74e', SPITZ Olivier d'une superbe reprise augmenta le score à 2-0. Le match n'était néanmoins pas joué. Les Barrois, par MERCIER et surtout SONZOGNI, se frottèrent au goal local. La délivrance totale vint à la 83e' où HERZOG, dans les 16 m. était descendu, une belle victoire des locaux face aux Barrois qui ne méritaient pas une si grande différence.

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 88)

 

 

Le classement à mi- saison :

 

1 

Rosheim   

11

7

1

3

24:9

15 pts

2 

Sélestat SC   

10

6

3

1

18:9

15 pts

3 

Benfeld   

11

4

5

2

11:8

13 pts

4 

Heidolsheim

10

4 

4

2

16:14

12 pts

5 

Gerstheim  

9

3

4

1

11:5

10 pts

6 

Eschau   

9

3

4

2

13:11

10 pts

7 

Sélestat Portugais   

9

5

0

4

14:18

10 pts

8 

Rhinau   

10

2

5

3

18:18

9 pts

9 

Herbsheim

9

2

5

2

10:10

9 pts

10 

Andlau   

10

3

1

6

15:22

7 pts

11 

Barr   

10

2

3

5

11:18

7 pts

12 

Molsheim  

9

2

1

6

11:18

5 pts

13 

Osthouse 

10

1

2

7

8:23

4 pts

 

 

 

MATCH DU 22 JANVIER 1989
F.C. BARR - A.S. GERSTHEIM 1 : 3

Mi-temps : 0 - 1. Spectateurs 120. Terrain très gras. Buts pour Gerstheim : HOFFMANN (13e'), FRIEDMANN (80e' et 82e') ; pour Barr : LALEVEE (46e'). Arbitrage de M.HOFFMANN de Soultzbach assisté de MM. TALI et SILVA. 

La partie s'engage rapidement et se sont les vignerons qui se montrent les premiers dangereux par CARNIEL. Gerstheim riposte immédiatement et KLEINMANN, au prix d'un bon réflexe, détourne la balle sur la transversale. Les occasions se multiplient côté barrois. WERLE et FAUTH étant à deux doigts d'ouvrir le score . Mais c'est au contraire HOFFMANN qui profite d'une coupable hésitation de la défense locale. Les verts accusent le coup, mais peu à peu reprennent du poil de la bête. Pourtant leur domination reste stérile et sur contre le goal local sauve dans les pieds du même HOFFMANN. La deuxième mi-temps vient à peine de reprendre, lorsque LALEVEE, d'un maître-tir des 25 mètres, prend le gardien adverse à contre-pied et égalise pour les locaux. Les occasions d'aggraver la marque se multiplient de part et d'autre, et, alors que le match nul semble acquis, les locaux se font piéger par FRIEMANN qui profite d'un cafouillage pour redonner l'avantage à ses couleurs. Ce même FRIEDMANN déborde sur la gauche et enlève les dernières illusions aux vignerons, deux minutes plus tard au grand dam des supporters locaux.

(Dernières Nouvelles du Lundi - janv 89)

 

 

 

MATCH DU 29 JANVIER 1989

U.S. HEIDOLSHEIM – F.C. BARR 2 : 0    

Mi-temps 2 - 0 . Les buts pour Heidolsheim: MONNIER (23e') et EGELE (25e'). Arbitre M. GEILER (Strasbourg)

C'est en première mi-temps que les locaux ont remporté ce match face aux visiteurs venus pour limiter les dégâts. Dominant leurs adversaires dès le début de la rencontre, les locaux ouvriront le score par le jeune MONNIER qui, d'une superbe reprise de volée dans la lucarne, signera son entrée en équipe 1ère. Deux minutes plus tard, EGELE doublera la mise sur un centre en retrait de ULRICH. Les visiteurs essayeront bien de réagir, mais les locaux resteront maîtres du jeu en cette première période. Après les citrons, changement de décor, les visiteurs s'enhardissent et occupent le terrain sans pouvoir concrétiser, les joueurs de l'entraîneur ANNA n'arrivant plus à hausser le rythme de la partie, La sortie d'ANNA Philippe, sévèrement touché, n'étant pas étrangère à la domination des visiteurs. Malgré quelques occasions pour Barr, la partie se terminera sur le score acquis à la mi-temps.

(Dernières Nouvelles du Lundi – janv 89)

 

 

 

MATCH DU 19 FEVRIER 1989
S.C. SELESTAT - F.C. BARR 5 : 1
Trop forts les " violets "

SC Sélestat - Barr 5 - 1. Arbitre M. BIHR assisté de MM. KUBLER et NUSS. Mi-temps : 3 - 1. Buts pour le SCS: SCHMITTHEISSLER (25'), KOEHLER (30' et 33'), FROMMER ( 60') , COLLUCIO (82'), pour Barr: SONZOGNI (13'). 

Après leur défaite à Herbsheim, les " violets " se sont bien rachetés devant leur public. Conscients de l'enjeu, ils ont d'entrée pris la rencontre en main face à une équipe visiteuse qui n'a jamais abdiquée. Dès la 8e minute, une reprise de HAGENBACH des 20 mètres s'écrase sur le poteau. Réplique de SOZOGNI à la 10' qui passe en revue la défense locale, mais pêche dans la finition. Sur la relance, KOEHLER bien lancé par MOLL, met de peu à côté. A la 25e minute , KOEHLER est fauché dans la surface , SCHMITTHEISSLER transforme le penalty. Les visiteurs, par WERLE et LALEVEE, testent la défense locale, mais à la 30' minute un tir de HAGENBACH, repoussé sur la ligne par DOSSMANN, est repris victorieusement par KOEHLER. A la 33e, KOEHLER, à l'affût , exploite une belle remise de HAGENBACH et signe le 3 à 0. Barr réduit le score à la 43' par SONZOGNI sur penalty. En 2e période, les " violets " forts de leur avance, gardent le monopole du ballon, alors que côté visiteur, MERCIER et KIRSTETTER continuent à y croire. A la 60e minute, HAGENBACH bien servi par MOLL, met KLEINMMANN à contribution. Sur le corner botté par SCHMITTEISSLER, FROMMER marque de la tête. PEIROTES de la tête est près d'aggraver la marque à la 82', mais le mot de la fin reste à COLUCCIO d'un tir croisé dans la surface.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 89)

 

 

 

MATCH DU 9 AVRIL 1989
F.C. BARR - F.C ROSHEIM 0 : 3
Rosheim reste placé
Mi-temps : 0 - 1. Spectateurs 150 . Arbitrage de M. LEDERLE de Wolfisheim assisté de MM. ERNY et HOFFMANN. Buts : KIRSTETTER (10e' c.s.c.) , WACH (85e') , KARNER (87e'). 

La partie s'engage timidement, les deux crispées par l'enjeu. La première action sera barroise mais peu à peu Rosheim s'organise et profite d'une énorme bévue de la défense barroise pour ouvrir le score à la 10e'. Le jeu se déroule le plus souvent au milieu de terrain et aucune occasion digne de ce nom n'est à noter. Il faut attendre la fin de la première mi-temps pour voir les locaux se créer deux occasions par FAUTH qui rate l'immanquable sur centre de MERCIER. Peu de temps après, KIRSTETTER décoche un bon tir qui frôle le montant. La deuxième mi-temps gagnera en intensité et les Barrois se jettent à corps perdu dans la bataille. Leur jeu trop brouillon n'inquiète pourtant pas la défense de Rosheim regroupée autour de l'excellent WELLER. La pression des locaux augmentent au fil des minutes, mais un contre meurtrier de WACH permet à ses couleurs de creuser l'écart à la 85e'. Les dés sont jetés et les vignerons accusent le coup : KARNER à la 87e' clôture le score d'une rencontre qui n'aura pas atteint les sommets.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 89)

 

 

 

MATCH DU 23 AVRIL 1989
A.S. PORTUGAIS SELESTAT - F.C. BARR 5 - 2
Les Portugais euphoriques

Buts ASP : KOEHLER (5e'), VALDEMAR (7e' et 35e' sur penalty), MAEDER (65e'), RIBEIRO (75e') ; pour Barr : 15e' sur penalty et 88e'. Arbitre : M.DETTACH de Mulhouse 

Dès le coup d'envoi, les Portugais font le pressing et en l'espace de 10 minutes marquent deux fois. A la 5e' KOEHLER et VALDEMAR à la 7e'. Ensuite l'ASP relâche un peu. Barr réduit la marque sur penalty. Les hommes de Bruno VINCENT réagissent vigoureusement. Le capitaine MAEDER est fauché dans la surface de réparation, penalty que VALDEMAR transforme à la 35e'. En 2e mi-temps, MAEDER dribble trois arrières et met la balle au fond des filets à la 65e'. Par la suite RIBEIRO sur passe de GOMEZ marque à la 75e' et à la 88e' Barr établit le score final.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 89)

 

 

 

MATCH DU 7 MAI 1989
F.C. BARR - F.C. ANDLAU 1 - 1
Terrade pour et contre

Barr - Andlau 1 - 1. Mi-temps 1 - 0. Terrain en bon état. 200 spectateurs. But pour Barr TERRADE (c.s.c. À la 24') et pour Andlau (80' sur penalty) 

Face à la jeune phalange andlavienne, Barr a loupé le coche en première mi-temps. En effet, adossés au vent, le locaux sèment la panique dans la défense adverse pendant le premier quart d'heure. Tour à tour WALTER, MERCIER et WERLE échouent face à l'excellent MERCKLING. Peu à peu, Andlau se défait de l'étreinte barroise, HAURY et HERTZOG venant inquiéter DOSSMANN. Pourtant à la 24', ALESSANDRI adresse un tir appuyé qui est malencontreusement dévié par TERRADE dans ses propres filets. Andlau réagit vigoureusement et, suite à une montée de GAMB fauché à l'entrée de la surface de réparation , l'arbitre indique le point de penalty. DOSSMANN, au prix d'une belle détente arrête le tir de JUNGER. Rien ne sera plus marqué avant la pause qui intervient sur le score de 1 - 0 pour les locaux. La deuxième période sera marquée par une longue domination des visiteurs, mais la défense barroise , bien regroupée autour de RIEGEL veille au gain. CARNIEL, sur contre, a une occasion en or, mais échoue face au gardien visiteur. Alors que les locaux pensent avoir le gain du match, l'arbitre accorde un penalty aux visiteurs que TERRADE transforme en but. Les dernières minutes quelque peu mouvementées ne verront plus le score évoluer et les deux équipes s'en retournent dos à dos.

(Dernières Nouvelles du Lundi – avril 89)

 

 

 

 

 

Equipe pupilles saison 1998-1989

 

 

Cette page a été mise à jour le 05/01/18.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :