FC BARR 2006
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 2006/2007

AVEC THIERRY FAUTH AUX COMMANDES

Le FC Barr en ce début de saison fait appel à Thierry FAUTH pour diriger les équipes seniors. A la tête d'un groupe très jeune, renforcé par les venues de Gilles KIRRMANN ( AS BISCHOFFSHEIM) et Olivier WERLE ( FC ANDLAU) le nouveau coach réussit à trouver la bonne formule et les coéquipiers de Christophe EISENECKER entament la saison avec une belle série en coupe de France. Après avoir écarté BERNARDSWILLER, BISCHOFFSHEIM et KERTZFELD ils donnent l'hospitalité à VAUBAN, bien sûr la différence de niveau est perceptible mais le score final de 1 à 5 est tout à l'honneur des Barrois. En championnat, la saison débute de belle manière avec un nul, puis un succès face à PLOBSHEIM , mais la fin de l'automne sera bien plus difficile et à mi-saison le bilan reste déficitaire avec 2 victoires , 3 nuls et 5 défaites et une avant-dernière place au classement. Heureusement, la phase retour est bien meilleure et après une série de victoires notamment face à GERSTHEIM, MOLSHEIM, PLOBSHEIM, ZELLWILLER et RHINAU, les verts et blancs se retrouvent en milieu de tableau. Une dernière victoire à BERGBIETEN, dauphin du groupe, et pour Thierry FAUTH et ses hommes le contrat est rempli avec une 5ème place et pour la première fois depuis cinq années un goal-average positif de 32 à 29. L'équipe 2 quant à elle, assure également son maintien en Promotion, alors que l'équipe 3 fraîchement constituée termine dans le ventre mou du classement. Nouveauté pour cette saison avec l'engagement d'une équipe de super-vétérans en entente avec HEILIGENSTEIN qui regroupe les anciens des deux clubs.

Nos résultats saison 2006/2007

A domicile
5 victoires : PLOBSHEIM 1 à 0 ; MOLSHEIM 2 à 1 ; GERSTHEIM 2 à 1 ; GEISPOLSHEIM 3 à 0 ; ZELLWILLER 2 à 1
4 nuls : BERGBIETEN 1 à 1 ; RHINAU 2 à 2 ; ROSSFELD 1 à 1 ; DINSHEIM/s/BRUCHE 0 à 0
2 défaites : ELECTRICITE 2 à 4 ; JS KOENIGSHOFFEN 1 à 2

A l'extérieur
4 victoires : PLOBSHEIM 0 à 5 ; GEISPOLSHEIM II 1 à 2 ; BERGBIETEN 0 à 1 ; RHINAU 1 à 2
7 défaites : MOLSHEIM 3 à 1 ; DINSHEIM/s/BRUCHE 2 à 1 ; GERSTHEIM 2 à 0 ; ZELLWILLER 2 à 1; ELECTRICITE 2 à 1 ; JS KOENIGSHOFFEN 2 à 1 ; ROSSFELD 1 à 0

CLASSEMENT FINAL SAISON 2006/2007

1. DINSHEIM/s/BRUCHE 71 points 42:18
2. BERGBIETEN 66 points 52:26
3. ELECTRICITE 65 points 43:28
4. GERSTHEIM 58 points 41:27
5. BARR 53 points 32:29
6. GEISPOLSHEIM II 49 points 26:34
7. MOLSHEIM 47 points 32:42
8. ROSSFELD 46 points 32:42
9. ZELLWILLER 46 points 26:36
10. RHINAU 45 points 31:38
11. JS KOENIGSHOFFEN 45 points 34:48
12. PLOBSHEIM 37 points 27:50

 

Equipe I Saison 2006-2007

 

Equipe II Saison 2006-2007

 

 

Retour sur terre

Les Barrois du président Pascal Campos disputent un nouveau match au sommet après celui de coupe de France contre Vauban. Ils défient le leader Dinsheim ce dimanche. (Photo DNA Jean Schmitt)

 

Coupe de France

Barr et Altorf sans pitié

BERNARDSWILLER 1 - BARR 7

Mi-temps: 1-3. Arbitre: M, Strubel (Wolxheim). Les buts: Vogeleis pour Bernardswiller; Kirmann (4), Durr, L, Eisenecker, Merz pour Barr.

Pour ce premier tour de coupe de France le CSB a tenu la dragée haute aux promotionnaires de Barr ... pendant une demi-heure. Dès la 15e', Matty se présente seul devant le gardien visiteur mais son tir rase le poteau. A la 21e', Vogeleis récupère le ballon dans les six mètres et catapulte le ballon sous la barre pour ouvrir le score. Mais à la 35e' les visiteurs égalisent d'un tir des 25 mètres par Kirmann. Ce même joueur est survolté et ajoutera deux buts avant la mi-temps (41e',45e' + 1).

En seconde période, suite aux blessures de Reymond et Matty, les locaux vont complètement s'écrouler et encaisser encore quatre autres buts, Pour le CSB ce match est à oublier rapidement possible et l'entraîneur J.-M. Dietrich a la semaine pour remotiver ses troupes avant le championnat.

La résistance de Bernardswiller s'est émoussée trop rapidement.
(Photo DNA Gérard Andlauer)

 

Large vainqueur de Bernardswiller au tour précédent de la Coupe de France, Barr dispute un 2' tour plus ardu contre Bischoffsheim. (Photo DNA)

 

Coupe de France
BARR 1-  BISCHOFFSHEIM 0

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M Helbourg (Oberhaslach), assisté de MM Vuillermet (Châtenois) et Ksir (La Claquette). Le but: Durr (43e') pour Barr.

Le round d'observation va durer une bonne partie de la première mi-temps. Les fautes se succèdent au milieu de terrain. On notera des tentatives de Orgawitz détournées du pied par Hasenfratz le portier local. Il faudra attendre la 430' où sur un corner obtenu et tiré par Durr pour voir l'ouverture du score en faveur des locaux, le ballon entre directement dans le but de Kocher. La 2e mi-temps redémarre sur un faux rythme toujours ponctué par de nombreux coups francs. Kirmann mettra son ancien coéquipier Kocher à contribution sur une frappe des 20 mètres. Les visiteurs tentent de prendre le jeu à leur compte, les locaux procèdent eux par contres. A dix minutes de la fin Bischoffsheim bénéficie de trois corners consécutifs, Barr recule et à la 90e' sur un contre Burrone récupère le ballon au centre du terrain et va défier le portier visiteur dans sa surface, mais celui-ci remporte le duel au prix d'un bon plongeon. Les locaux se qualifient pour le 3e tour.

 

Sans Kertzfeld
Le club de D2 bas-rhinois ne poursuivra pas sa route en Coupe de France. Hirlimann et ses copains ont stoppé leur route au stade du 3e tour, à l'occasion du match en retard disputé dimanche dernier à Barr (PH). Les Barrois sont restés maîtres à domicile, non sans avoir été bousculés par les attaquants de Kertzfeld qui ont même raté un face à face. avec le gardien, à l'heure de jeu. Barr poursuit sa route et aura la chance d'accueillir Vauban au prochain tour. Trois autres matchs en retard se déroulaient le week-end dernier. Aucune surprise supplémentaire n'est à signaler, même si Ostwald (Exc) a souffert pour venir à bout de Souffelweyersheim (PH) qui s'est souvenu d'avoir déjà brillé en Coupe de France il y a quelques années. Niederhausbergen, petit poucet de l'épreuve au 5e tour l'an dernier, n'ira pas plus loin. Les joueurs de David Mairot sont tombés sur une vaillante équipe de l'AS Strasbourg. Enfin, le FC Stockfeld (D1) n'a pas fait mentir sa supériorité théorique en venant à bout d'Oberschaeffolsheim (D2). Les strasbourgeois recevront l'ASI Avenir (PH) au prochain tour. Il n'y aura donc aucun représentant de la D2 au prochain tour, sauf si St-André Colmar parvient à se qualifier. Les Colmariens disputeront leur rencontre en retard ce jeudi soir, 28 septembre (19 h 30, stade du Ladhof à Colmar) face à une formation de Ribeauvillé (PE) archi-favorite. La dernière rencontre en retard de ce 3e tour opposait hier soir, Pfastatt à Bartenheim

Kertzfeld, maillot blanc, a opposé une belle résistance au FC Barr. En vain, ce sont les Barrois
 qui pourront défier Vauban au prochain tour .

 

Coupe de France

L'essentiel a été fait

BARR 2 - KERTZFELD 0

Mi-temps: 1-0.Arbitre: M. Sager (Liepvre) assisté de MM. Munch (Erstein) et Joffroy (Sélestat). Les buts: Fouzi (28e') et L. Eisenecker (88e') pour 8arr.

Le début de la rencontre est équilibré, Kertzfeld oppose son engagement physique au jeu plus posé des locaux. A la 28e' Werlé centre de la gauche, Fouzi, d'une tête plongeante, ouvre le score pour les locaux. Peu avant la pause, Schneider déboule sur l'aile droite et trouve Hirlimann au centre, mais sa tentative passe au-dessus. Tour à tour Werlé puis Burrone entrent dans la surface sans pouvoir mettre Ehrhardt en danger. La première franche occasion pour les visiteurs arrive à la 53e', Hirlimann s'infiltre mais sa frappe est déviée en corner par Hasenfratz, le gardien local. Les Barrois tardent à se mettre à l'abri, on notera une volée de L. Eisenecker de peu à côté. Côté visiteur Hutier frappera la transversale. A la 82e' Reibel L récupère un centre au point de penalty mais sa reprise passe à côté. A la 88e', Burrone lance L. Eisenecker parti dans le dos des défenseurs, il évite la sortie du gardien et marque dans le but vide.

 

La renaissance du FC Barr
Moribond au terme de la saison 2002-2003, Barr a stoppé sa chute et vise aujourd'hui un retour en promotion d'excellence. Le club compte 200 licenciés, dont deux rescapés des années noires.

Un nul pour 21 défaites. 21 buts inscrits pour 104 buts encaissés: Cette saison 2003-2004 reste gravée dans la mémoire de Cédric Gaillard et Gabriel Woelflin. Le premier va alors sur ses 18 ans, le second a un an de plus. Et pourtant, les deux défenseurs centraux font office de cadres dans une équipe renouvelée à 95 % dans les semaines précédant le coup d'envoi de la saison. "L'équipe descendait d'Excellence. Tout le monde est parti. Dans ce genre de situation, il suffit que deux ou trois meneurs amorcent le mouvement et tout le monde suit", se souvient Gabriel Woelflin. 

Président par hasard

 Mais à Barr, le mouvement prend des allures d'exode. Joueurs (plus de 50 seniors), dirigeants, jeunes: le club ne compte plus que sept équipes, cinq de jeunes, une senior, une vétéran. Pascal Campos, arrivé au club presque par hasard - sa fillette de 8 ans, Marine, voulait jouer au foot.- reprend alors la présidence laissée vacante. Sa première tâche, convaincre les derniers rescapés de rester au club: ce sera la doublette Gaillard-Woelflin. "Il nous a dit qu'on vivrait une ou deux saison difficiles. Mais il nous aussi promis qu'ensuite, il ferait tout pour relancer le club. Il nous a convaincus ... ", rappelle WoelfIin. La première partie de la prophétie de Pascal Campos est immédiatement confirmée. Entourés de joueurs qui évoluaient en équipe deux (quelques-uns) et trois (la plupart), le stoppeur (Gaillard) et le libero (Woelflin) vivent un calvaire chaque dimanche, cadres d'une équipe à la dérive.

"On ne pouvait pas laisser crever le club"

 " On savait que ce serait compliqué, mais à ce point", se marre aujourd'hui Cédric Gaillard. "On finissait par 

prendre ça avec le sourire mais encaisser régulièrement 10 buts dans un match, quand on est défenseur, c'est dur ... " A la trêve, le cadet a du vague à l'âme. Il s'interroge: stop ou encore? " On en a parlé avec Gabriel. Et puis ...on s'est dit qu'on ne pouvait pas lâcher le club, le laisser crever. Moi, c'est le club qui m'a donné ma chance, qui m'a fait confiance. A 17 ans, j'ai joué en Excellence. Alors on est resté". La saison s'achève sur une nouvelle descente, en promotion. Mais l'hémorragie est désormais stoppée. Des joueurs, notamment des jeunes formés au club, commencent à revenir frapper à la porte. Elle reste grande ouverte. Le club se maintient sans trop de problème. Recommence à engager des équipes dans les catégories jeunes. L'encadrement est assuré en partie par les joueurs de la "une", dont Gaillard. "Je m'occupe des 13 ans. On a failli monter en A l'an dernier ... "

Une montée après les descentes

Cette saison, le club compte plus de 200 licenciés. Thierry Fauth, l'entraîneur, est revenu à son tour dans un club qu'il avait amené en Excellence. Dans ces bagages, des anciens de la maison, encore et toujours. "Le projet initial était de faire revenir tous les 16-18 ans qui jouaient à Barr il y a trois ans, reformer une ossature barroise", raconte l'ancien entraîneur de Bernardswiller. "Ca se passe plutôt pas mal". La suite? Une montée en puissance pour viser à terme l'accession en PE, voire un petit peu plus haut. "Après trois ans de parenthèse, on espère à nouveau viser la montée. Comme le président l'avait promis", sourit Gabriel Woelflin. Comme son compère de l'axe, il a cette fierté d'être resté au club et espère aujourd'hui un retour sur investissement. "j'ai connu deux descentes avec Barr", explique Cédric "j'aimerais bien participer à une remontée. Pourquoi pas jusqu'en Excellence". Histoire de boucler la boucle.

Cyril Troinson

Gabriel Woelflin (à g.) et Cédric Gaillard: les deux hommes ont tout connu à Barr, jusqu'à ce 4e tour de coupe de France face à Vauban, devant plus de 200 spectateurs. (Photo DNA Jean Schmitt)

 

Barr en pleine lumière
Passé de l'Excellence à la promotion en deux saison (2002-2004), Barr a depuis redressé la tête.

En attendant de viser la montée, le club dispute son premier match de gala depuis bien longtemps, en donnant l'hospitalité à Vauban, aujourd'hui à 16 h, pour le compte du 4e tour de la coupe de France. "C'est un coup de projecteur formidable pour le club ... Vauban ! Bon, personnellement, j'aurais préféré jouer un club plus accessible pour passer encore un tour , mais on ne va pas bouder son plaisir." Thierry Fauth, l'entraîneur de Barr, savoure déjà. Demain, sur les coups de 16h, son équipe va disputer le match de l'année. Pas le plus important de la saison mais clairement le plus alléchant face à une équipe qui évoluait encore en CFA la saison passée. Une équipe jeune "II y a quatre divisions d'écart. Ils sont supérieurs physiquement, techniquement, tactiquement, mais on y croit. Si on ne prend pas de but rapidement, si on ne leur laisse pas d'espace. On a peut-être une demi-chance sur mille mais on va la jouer à fond. On n'est pas arrivé au 4e tour pour baisser les bras", lance l'ancien entraîneur de Bernardswiller... victime de Barr au 1er tour de cette même compétition, cet été. "Ensuite, on a sorti Bischoffsheim, une équipe d'Excellence qui était alors encore en rodage, puis Kertzfeld au 3e, énumère Thierry Fauth. Arrivé pour participer à la

reconstruction du club, l'ancien joueur de Barr, à la fin des années 80, est aussi persuadé que ce genre de match va permettre à son groupe de prendre de la bouteille. "L'équipe est très jeune, 23-24 ans de moyenne d'âge. Elle manque encore d'expérience mais nous sommes sur un projet intéressant", qui doit permettre au club de retrouver puis de s'installer durablement en promotion d'excellence "mais en comptant d'abord sur nos jeunes". Histoire de ne pas répéter les erreurs commises au début des années 2000, quand un exode massif (plus de 50 joueurs) avait contraint Barr 0 aligner son équipe ... 3 pour la saison de promotion d'excellence. Résultat : un nul, 21 défaites, 104 buts encaissés 14 marqués sur tout l'exercice. Trois ans plus tard, le club présidé par Pascal Campos compte plus de 200 licenciés, a réussi à faire revenir nombre de ses jeunes partis aux quatre vents et vise aujourd'hui une place en milieu de tableau. Pour ne pas grandir trop vite. "La semaine dernière, nous avons perdu à Molsheim. C'était notre première défaite de la saison. L'équipe était absente en première mi-temps. ", concède Thierry Fauth. A ses joueurs de lui démontrer face aux Strasbourgeois qu'ils n'ont pas eu complètement tort de s'économiser... Coup d'envoi 16h, stade municipal de Barr.

CyrifTromson

Christophe Eisenecker, la capitaine barrois, espère mener ses troupes à la victoire contre Vauban.
(Archives DNA)

 

Coupe de France
La balade des Pierrots
BARR 1 - VAUBAN 5

Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. El Hamidi, assisté de MM. Wuchers (Lingolsheim) et Zimmermann (Eckbolsheim). 81 spectateurs. Les buts: Deloche (84e') pour Barr ; Guessand (31e'), Chakrouni (58e', 80e'), Heiligenstein (82e'), Hinard (88e') pour Vauban.
BARR: Hasenfratz, Richter, Wadel, Gaillard, Woelfflin, Kirmann, Merz, Deloche, Burrone, C. Eisenecker, Werlé (L. Eisenecker, Durr, Labyedh).
VAUBAN: Both, Ernst, Schwoob, Herbrecht, Heiligenstein, Angelino, Guessand, Domenech, Scudieri, Chakrouni, Senouci (Ifeither, Noundou, Hinard, Roth, Klein).

Vauban monopolise le ballon et la première frappe est l'œuvre de Domenech à la 8e': la balle passe au-dessus. A la 12e', c'est Scudieri qui frappe sur la transversale. L'avant-centre visiteur tire encore des 18 mètres et Hasenfratz est à la parade. Sur un contre à la 31e', Guessand déséquilibre le libero Woelfflin et vient inscrire le premier but de près. Vauban développe un jeu rapide alternant le jeu long par des passes sur les ailes de Heiligenstein ou Angelina et les passes courtes entre les attaquants.

La dernière action avant la pause est pour les locaux: Richter part sur la droite, au centre Werlé et Burrone sont démarqués mais ils ne recevront pas le ballon . Dès la reprise, Scudieri, à 10 m, est contré in extremis par le talon d'un défenseur. A partir de ce moment, Vauban durcit le jeu. L. Eisenecker est taclé sévèrement et doit quitter le terrain deux minutes après son entrée en jeu. Barr recule et à la 58e' Chakrouni hérite du ballon dans la surface et à 12 mètres il place un tir à ras de terre près du montant gauche (0-2). Pour les locaux, Durr déborde sur la droite, il se fait crocheter avant la surface de réparation, sur cette action Vauban reçoit deux cartons jaunes. A la 75e', Chakrouni échappe à son défenseur mais sa frappe est renvoyée par le montant droit. Dans la minute qui suit, c'est Hinard qui se trouve plein centre à 6 m du but mais c'est au tour de Gaillard de sauver la situation au prix d'un beau tacle. A la 80e', Chakrouni part dans le dos de son défenseur et place la balle dans le petit filet opposé. Deux minutes plus tard, sur coup franc des 20 mètres, Heiligenstein place le ballon dans le soupirail gauche du but barrois. A la 84e', Deloche récupère le ballon dans la défense adverse et sauve l'honneur pour les locaux d'un tir à ras de terre. Deux minutes avant le coup de sifflet final, Hinard s'échappe plein axe et vient battre Hasenfratz de près et établit le score final à 1-5.

 

Coupe d'Alsace
C'était trop tard

BARR 1 - NIEDERNAI 2

Mi-temps: 0-1.Les buts: Woelfflin (88e') pour Barr; Riegler (25e') et Ledermann (72e') pour Niedernai.

Le round d'observation dure 15 minutes sur un rythme assez lent. Les premières tentatives sont pour Niedernai par Kleis sur coup franc puis par Walter mais sans danger. Pour Barr une combinaison Eisenecker-Woelfflin démarque Werlé sur la gauche, sa frappe est détournée en corner. A la 25e' sur un hors jeu signalé par le juge de touche mais pas suivi par l'arbitre central, Riegler ouvre le score de près. Quatre minutes plus tard, sur une mauvaise relance, Kleis tire mais Hasenfratz détourne. Les fautes se multiplient, celles des Barrois sont trop voyantes et à la 52e', Durr se fait justice lui même, il est expulsé. A la 72e', encore une mauvaise relance, la balle est remontée dans le camp barrois et Ledermann entre dans la surface et vient battre le gardien local de près. A la 88e' un coup franc botté de la droite par Labyedh, au second poteau Woefflin de la tête lobe Diem pour la réduction du score. C'était trop tard ... Niedernai gagne sa qualification pour le 5e tour.

 

Coupe du Crédit Mutuel
Une entame idéale

BARR 4 - BENFELD 2

Mi-temps: 3-0. Arbitre: M. Knœpfel (Natzwiller) assisté de MM. Gaillard (Barr) et Spielmann (Benfeld). Les buts: Burrone (3e'), L. Eisenecker (12e' et 47e') et Kirmann (38e') pour Barr; Y. Furtana (52e') et Saraydemir (82e' sur pen.) pour Benfeld.

Sur la première action dangereuse, Barr ouvre le score dès la 3e' : Kirmann lance Jockers sur l'aile gauche, le centre trouve Burrone gui place la balle en pleine lucarne. A la 12e', un contre du côté gauche, Burrone lance Eisenecker L. dans l'axe, il trompe Sahin gui n'a pu maîtriser la balle glissante. A la 38e', C. Eisenecker centre sur Kirmann gui, du gauche, place le ballon dans le coin gauche, hors de portée du gardien visiteur. Peu après la reprise, L. Eisenecker est servi par Burrone, excentré près des six mètres, sa frappe tendue fait trembler le petit filet opposé pour le 4-0. A la 52e', Y. Furtana des 35 mètres, trouve la lucarne d'une belle frappe tendue et réduit le score. Dans la dernière demi-heure, Benfeld va se montrer dangereux par les frères Baki, sans succès. A la 82e', une faute inutile juste à l'intérieur de la surface de réparation est sanctionnée d'un penalty, transformé par Saraydemir gui prend Schaeffer à contre-pied.

 

Coupe du Crédit Mutuel

SUNDHOUSE 0 - BARR 7

Mi-temps: 0-4. Arbitre: M. Mathieu (Grandfontaine). Les buts: Ch. Eisenecker (15e', 35e'), Labyedh (20e'), Gaillard (45e', sur pen.), Werlé (50e', 70e'), L Eisenecker (90e' + 1).

Résultat final sans surprise (mais quelle ampleur donnée au score!) vu l'écart d'une division. C'est dès la 15e' que Barr parvient à ouvrir le score sur une frappe de Christophe Eisenecker. Cinq minutes plus tard, les visiteurs marquent une nouvelle fois sur une frappe de 25 m de Labyedh qui est déviée par le malheureux Hart. Le jeu de Sundhouse va rester très fébrile, sans véritable occasion face à une solide défense de Barr. A la 35e', Christophe Eisenecker marque son deuxième but personnel sur une belle ouverture de Jockers Juste avant la mi-temps, Oberlé est bousculé dans la surface de réparation pour obtenir un penalty que Gaillard transforme. . La deuxième période est une copie conforme de la première, avec la domination barroise, et Werlé ajoute deux nouveaux buts aux 50e' et 70e'. Ce match à sens unique se termine après un dernier but, dans les arrêts de jeu, de Laurent Eisenecker servi par Labyedh. Les joueurs ont dédié cette victoire dans le rond central à leur capitaine Gilles Kirmann, blessé lors du précédent match.

 

Coupe du Crédit Mutuel

ARTOLSHEIM - BARR : 1-0.

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Strubel (Wolxheim), assisté de MM. Christ (Friesenheim) et E. Silva (Sélestat). Le but: Legrand (67e') .

La rencontre s'est déroulée devant une belle galerie de spectateurs. Au cours des vingt premières minutes, les promotionnaires dominent les débats et se créent des occasions notamment par C. Eisenecker, mais la défense locale tient le choc. A la 19e', c'est le poteau qui supplée Schmitt. Artolsheim réplique à la 29e' par Heuberg dont le tir est dévié par Schaeffer. Sur une contre-attaque, le tir de l'avant-centre visiteur frôle le poteau. Peu avant la pause, les visiteurs mettent à contribution le portier local qui ne cède pas. A la 40e', l'avant-centre visiteur voit son tir frôler le poteau. Au retour des vestiaires, les visiteurs se montrent pressants. A la 53e', ils obtiennent un penalty que s'en va tirer Kirmann, mais le cerbère local Schmitt le dévié de la main et garde ainsi sa cage inviolée. A la 67e', sur un coup franc de Braun, le centre de Vergoz est repris à bout portant par Legrand: 1-0. Peu après, le tir de Heuberger frôle le montant du cadre. Dans le dernier quart d'heure, les visiteurs essaient de recoller à la marque et prennent d'assaut le camp local, mais ils n'arriveront pas à renverser la tendance. Grâce à un Schmitt impérial au but et à la vigilance du libero Romagny, tout au long de la partie, Matthieu Lefort et ses coéquipiers obtiennent le précieux sésame pour disputer les demi-finales.

 

Molsheim se régale
Un doublé pour le capitaine de Molsheim, C. Vanlerbergue (ici à droite) qui passe Waydel (Barr) et Molsheim remporte une victoire importante.
MOLSHEIM 3 - BARR 1

Mi-temps: 2-0. Arbitre: M Basoglu (Bischwiller), assisté de MM. Ferrandez et Ksir. Les buts: Staebler (6e'), Vanlerberghe (30e', 89e') pour Molsheim; Burrone (63e') pour Barr.

Journée positive pour la Sportive de Molsheim, I'équipe locale a mis la pression dès le début du match et a marqué le premier but dès la 6e' par Staebler après un cafouillage devant les buts, La première mi-temps a été dominée par la Sportive de Molsheim qui a mené de nombreuses incursions dans la surface de réparation de Barr.

Cette domination a été récompensée par le 2e but  marqué à la 30e' par Vanlerberhe d'une belle tête suite à un corner. Molsheim gère le match jusqu'à la fin de la mi-temps, A la reprise, Molsheim développe un jeu moins fringant et Barr pousse son audace et marque un but à la 63e' par Burrone. Après cette réussite Barr accentue sa pression. et Molsheim se défend avec énergie, la fin du match est difficile, mais sur une contre-attaque Vanlerberghe marque le 3e but à la 89e', C'est une victoire méritée.

 

Avec le temps
DINSHEIM 2 - BARR 1 

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Rapp (Hohengoeft) assisté de MM. Debande (Illkirch) et Di. Vagno (Strasbourg). Les buts: Robert (52e') et Langleman (80e') pour Dinsheim; Durr (90e' + 1) pour Barr. 101 spectateurs.

Avant de commencer le match, une minute de silence fut observée en mémoire de Roger Burger, fidèle supporter du SC Dinsheim disparu la veille. Cette première mi-temps débute avec un corner pour les locaux qui a failli faire mouche (2e'). Sur une accélération des visiteurs, le numéro 9 se trouva en bonne position mais son tir passa de justesse à côté. La meilleure occasion pour les locaux se situe à la 28e', où Klotz donne en 

profondeur à Seholtz qui devance le dernier défenseur mais son tir trop mou est arrêté par le gardien sur sa ligne de but. Mi-temps: 0-0. La deuxième partie du match fut plus animée. Dinsheim se fit plus pressant et à la 52e', Robert bien servi trouva la lucarne. Ce but fut le tournant du match malgré une poussée des visiteurs, les locaux, bien situés sur le terrain, ne laissèrent pas beaucoup d'espace aux visiteurs. Et à la 80e', sur un coup franc des 25 m, Langlernan prit le gardien visiteur à contre-pied sur un tir lobé. Dans les arrêts de jeu, Barr réduit le score sur un mauvais dégagement d'un défenseur local, 90e' puis à deux reprises, le même Langlernan trouva une fois le gardien et la transversale sur sa route pour finir ce match.

Dinsheim (à gauche) contre Barr: la bataille fut rude. (Photo DNA Laurent Réa)

 

Barr rate le coche
BARR 2 - RHINAU 2

Mi-temps: 1-2.Arbitre: M. Ekoue Bikoï (Truchtersheim), assisté de MM. Uhl (Muttersholtz) et Holl (Hessenheim). Les buts: Durr (38' '), Burrone (68e') pour Barr; C. Gasser (17e'), Fictor (37e') pour Rhinau.

Il faut attendre le premier quart d'heure de jeu pour voir la première action dangereuse pour Rhinau. Hasenfratz repousse deux tentatives coup sur coup des avants visiteurs. 2' plus tard, sur un corner renvoyé des poings, la balle arrive sur C. Gasser qui voit son tir contré entrer dans les filets barrois. A la 25e', c'est Kewerkopf, qui entre dans la surface de réparation, mais perd son duel avec le gardien local. 

A la 37e', un coup-franc des 25 m de Fictor est renvoyé par la transversale derrière la tête du gardien, qui fait ren trer la balle dans ses propres filets. Dans la minute qui suit, sur un contre barrois, Durr tire sur Hohenleitner qui renvoi sur Burrone, celui-ci remet en retrait sur Durr pour la réduction du score à 1-2. Peu avant la pause, Burro ne déboule sur la gauche et entre dans la surface de réparation et le gardien repousse son tir. Au début de la seconde période, c'est encore Rhinau qui mène le jeu dans le camp des locaux. A la 65e', Durr s'infil tre plein axe, il trouve Burrone à gauche, seul à 6 mètres celui-ci, place le ballon sous la barre et égalise à 2-2. Réduit à dix, puis à neuf, les visiteurs durcissent le jeu et les coups-francs se succèdent. Sur un contre, S. Koziak élimine le gardien mais se fait contrer sur la ligne de but par Richter.

 

Et le fair-play ?
BARR 2 - JS KOENIGSHOFFEN 2

Match arrêté à la 87e'. Mi-temps: 0-2. Arbitre M. Lang (Eschau), assisté de MM. Vuillermet (Châtenois) et Gisselbrecht (Baldenheim). Les buts: Burrone (65e') et Vural (75e') pour Barr; Angelino (6e') et Kidir (31e') pour Koenigshoffen. 

Dès l'engagement, les Barrois ont une double occasion par Werlé aux 6 m, mais le ballon est dégagé. Lorsque Kirmann centre au second poteau, la reprise de Burrone est renvoyée par l'angle droit du but strasbourgeois. On joue à peine la 6e' et Angelino part seul et les défenseurs montent pour le hors jeu mais ils oublient le porteur de la balle qui vient battre Hasenfratz de près (0-1). A la 19e', Werlé est lancé sur l'aile droite. Çhaaban, le gardien visiteur, vient à sa rencontre et il envoie son lob au-dessus. Sur un contre visiteur, à la 31e', Chatraoui fixe les défenseurs centraux.

 

Il décale Kidir, l'arrière gauche esseulé, et sa frappe à ras de terre rentre dans le but pour le 0-2, score de la mi-temps. Il faut attendre l'heure de jeu pour voir les locaux sortir de leur léthargie. A la 65e', une combinaison Eisenecker-Burro ne permet de réduire le score. Barr prend le jeu à son comp te et les occasions se succèdent. A la 75e', sur un contre bien négocié par Mercier, celui-ci décale Burrone à droite. Le centre est repris de la tête au second poteau par Vural pour une égalisation largement méritée. A la 86e', sur un nouveau débordement de Vural à gauche, suivi d'un centre, la frappe de Kirmann est renvoyée par le poteau alors que le gardien était battu. Dans la minute sui vante, suite à une action chaude près de la ligne de touche, Abinamba voit rouge. Et le carton de la même couleur. Il s'ensuit une confusion générale et l'arbitre décide d'arrêter le match (87e').

 

L'impuissance de Barr
GERSTHEIM 2 - BARR 0

Mi-temps: 1-0.Arbitre: M. Kuhn (Hochfelden) assisté de MM. Messmer (Ottrott) et Fontaine (Sélestat). Les buts: Schwoob (41e') et Remelius (62e') pour Gerstheim. 

Ce sont les visiteurs qui sont les premiers en action par leur avant Dipalo Burrone dont le tir passe de peu au-dessus (4e'). La réplique locale est immédiate, le tir de Delamotte, sur un centre de Schwoob, file de peu au-dessus (6e'), suivi quatre minutes plus tard d'un très beau mouvement des locaux avec une action en triangle. Di Turi perce sur la gauche, remet au centre pour Remelius qui passe en retrait pour Delamotte dont le tir au coin est bien sorti par le gardien visiteur. A la 29e' un corner de Delamotte est repris de la tête par Di Turi mais un défenseur visiteur dégage sur la ligne. A la 40e', sur un corner de Di Turi, la balle traîne dans la défense visiteuse et Schwoob en profite pour ouvrir le score. 

En seconde période, ce sont encore les locaux qui se mon trent les plus dangereux mais ratent quelques occasions. Ainsi à la 56e' sur un centre de Delamotte, Di Turi, de la tête, remet en retrait pour Remelius dont la reprise à 6 m des buts passe de peu au-dessus. Cinq minutes plus tard, Heinrich élimine deux adversaires, sert Remelius au centre qui s'en va inscrire le second but. Trois minutes plus tard c'est encore Heinrich, sur un long ballon, qui déborde la défense visiteuse mais croise trop son tir. Puis un coup franc de Zaug est repris de la tête par Schwoob mais Hasenfratz, d'une claquette, dégage en cor ner sur ce dernier la tête de Danguel, placé au second poteau, manque de peu le cadre (79e'). Puis c'est au tour de Remelius et Di Turi bien placés devant le but sur un centre de Heinrich de manquer l'occasion d'ag graver le score. Enfin à deux minutes de la fin Werth lance Heinrich sur la gauche, le centre de ce dernier est repris par Zaug mais la balle file au ras du poteau.

 

Entame coupable
BARR 1 - ROSSFELD 1

Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. Hubsch (Cleebourg), assisté de MM. Laouar (Strasbourg) et Arnaud (Eckbolsheim). Les buts: Werlé (78e') pour Barr; Barthelmebs (14e'' sur pen.) pour Rossfeld. 

Comme c'est souvent le cas, les Barrois ne sont pas assez concentrés sur leur sujet en début de match et ce sont les visiteurs qui se montrent les plus dangereux. Dès la 13e', Barthelmebs, oublié sur le flanc gauche, pénètre dans la surface et Hasenfratz n'a plus d'autres solution que de crocheter l'attaquant visiteur. Il transformera lui-même le penalty accordé, alors que le gardien avait touché le ballon sans pouvoir le détourner. Le jeu s'équilibre ensuite. 

Mais les attaquants des deux camps ne parviendront pas à mettre les défenseurs en danger. La seule action intéressante des locaux sera ce coup franc botté par Woelfflin vers Kirmann, qui se retrouve seul dans la surface mais dont la tête n'inquiète pas Koch. En seconde période, Barr porte enfin le jeu dans la moitié de terrain adverse. Mais il faudra patienter jusqu'à la 78e' pour en tirer le bénéfice : Wadel déborde à gauche pour centrer en retrait sur Werlé, qui place le ballon au ras du poteau gauche pour une égalisation méritée. Rossfeld aura quatre corners consécutifs, le dernier étant conclu par un tir tendu renvoyé des poings par le gardien local. A deux minutes du coup de sifflet final, le local C. Eisenecker se retrouve seul et excentré dans la surface mais Koch ga gne le duel.

 

Bonne opération pour Barr

GEISPOLSHEIM 1 - BARR 2

Mi-temps: 1-2.70 spectateurs. Arbitres : M. Da Silva (Mulhouse) assisté de MM. Brunner (Eschau) et Ziegler (Sand). Les buts: Barabinot (20e') pour Geispolsheim; Durr (17e', 26e') pour 8arr.

Le premier quart d'heure est stérile en occasion. Sur la première occasion de la partie, c'est Durr qui ouvre le score suite à un coup franc de la gauche qui navigue dans la surface avant que ce dernier ne reprenne le ballon acrobatiquement pour le placer dans le but. La réaction locale est immédiate. 

Sur un coup franc d'Akbas repoussé sur la ligne, c'est Barabinot qui catapulte le ballon dans le but. A la 26e', les visi teurs doublent la mise toujours par Durr qui profite d'un bon travail de Di Palo sur le côté et remise en retrait pour son coéquipier qui place le ballon hors de portée de Huck. Ce sera tout pour la première période. En seconde période, on verra des lo caux plus·tranchants mais ils n'arrive ront pas à trouver la faille dans la dé fense adverse soit par maladresse technique soit par manque de précision. Les visiteurs exploitent mal contres qui s'offrent à eux et le score ne bouge ra plus. Cette défaite n'arrange en rien la réser ve de Geispolsheim puisque l'adversaire du jour le dépasse au classement et le tout se resserre.

 

Deux demi-champions
Terminé, le cycle aller. Et cela dans les temps vu que l'hiver n'a pas encore pointé le bout de son nez. Au tableau d'honneur de cette fin d'année, les clubs de Boersch et de Goxwiller qui sont champions d'automne. En attendant mieux ? 

Championnat mis entre parenthèses, donc, mais pas pour tous. En DH, Obernai a encore son match en retard contre le FC Mulhouse II à disputer dimanche, journée que pas mal d'autres clubs consacreront à un tour de coupe (Alsace, Crédit mutuel et Centre-Alsace). En Promotion d'excellence, c'est Obernai II qui reste le mieux placé au classement (3e mais Mutzig doit rattraper deux matches) malgré sa défaite sur le terrain de Schiltigheim (2-0). C'est sur le même score que Bischoffsheim met fin à une belle série de victoires des 

Portugais de Sé lestat pour leur chiper la 5e place. Niedernai perd à Fe gersheim (2-1) et rétrograde de deux rangs. En Promotion, le derby des mal classés Zellwiller et Barr a permis aux recevants de recoller au . groupe du milieu. En D 1, Boersch fait une dé monstration d'efficacité of fensive contre Hindisheim (5-0), prouvant que son titre de champion d'automne n'est pas usurpé. Dans l'autre groupe, Rosheim peut encore espérer jouer les tout pre miers rôles. En D 2 par contre, Stotzheim perd à do micile et laisse filer Elsen heim alors qu'Innenheim (6-2 face à Grendelbruch) partage le· commandement avec deux autres concur rents. En D 3, Goxwiller rem porte un 8e match (sur 10) fa ce à Nothalten et vire en tête , à mi-parcours avec deux points d'avance.

H.L

En bas de classement de la Promotion, Zellwiller repasse devant . Barr. (Photo DNA J.S.)

 

Bilan à mi-saison

Barr à la lutte
La trêve donne l'occasion de faire un premier bilan. Il est mitigé pour les seniors 1 barrois, qui devront remporter le match en retard (fixé au 18 février) et s'éloigner du bas de tableau de ce groupe de Promotion où sept équipes se tiennent en quatre points. Les chiffres arrêtés au 3 décembre, date du dernier match de championnat disputé par l'équipe fanion dans ce cycle aller, font état de deux victoires, trois matches nuls et cinq défaites pour une différence de buts négative de 16 buts marqués et 18 encaissés. Le FC Barr occupe actuellement l'avant-dernière place, devant Plobsheim, de ce classement provisoire. Mais, avec les quatre points à conquérir face à JS Koenigshoffen, il pourrait revenir à la hauteur du 7e Molsheim en laissant derrière lui Geispolsheim II, Zellwiller et Rhinau.

Absences fatales

L'équipe II a remporté son match en retard, ce qui lui permet d'accrocher la dixième place et de recoller à un groupe où le onzième est à huit points du second. L'équipe III avait bien débuté sa compétition, mais elle a dû faire face aux nombreuses absences et a même joué en infériorité numérique. Les ententes des vétérans et des super vétérans (avec Heiligenstein) suivent .leur bonhomme de chemin. Elles se placent aux seconde et troisième positions de leur championnat respectif. Chez les jeunes, où le club a pu à nouveau être repré senté dans chacune des catégories, il faut signaler le bon parcours des 18 ans qui, mal gré un mauvais

 départ, peuvent espérer revenir en tête du groupe à la faveur des deux rencontres en retard. Cette équipe, constituée en majorité de joueurs de pre mière année, peut prétendre à la montée en division supérieure. Tout comme les 13 ans qui ne totalisent que des victoires fin de cycle aller, avec une différence de buts remarquable de 51-9. 

Des jeunes qui poussent 

La modification de la pyra mide des championnats des jeunes dans le Bas-Rhin, avec la création d'une nouvelle division Excellence, devrait permettre à ces deux forma tions d'évoluer en Division A la saison prochaine. Les 15 ans, grâce à un ca lendrier plus favorable en fin de cycle, sont revenus dans le premier tiers du classe ment et peuvent prétendre à la quatrième place (il leur manque un match face à la lanterne rouge). Les benja mins A et les poussins 2e an née sont champions et vont évoluer, au printemps, en di vision supérieure. Les benjamins et poussins première année poursuivent leur ap prentissage et on peut se féli citer qu'ils aient fait preuve d'assiduité. Yannick Stein, responsable de la section des jeunes, a pu convier chaque catégorie à sa fête de fin d'année avec un samedi après-midi pour les débutants et les poussins où maintes friandises furent dis tribuées en présence du Père Noël. Les benjamins, pour leur part, recevant des ca deaux de la part de généreux partenaires.

Une scène de joie, à Zellwiller, qui cache une des cinq défaites subies par l'équipe fanion. (Photo DNA J.S.)

 

Barr rate sa reprise
BARR 1 - JS KŒNIGSHOFFEN 2

Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. Collinet (Gambsheim), assisté de MM. Da Costa (Eschbach) et Silva (Sélestat). Les buts: C. Eisenecker (65e') pour Barr; Kerkoub (33e') et Heragnia (65e') pour Kœnigshoffen. 

Le premier quart d'heure de ce seul match en retard du groupe D se déroule sur un rythme assez lent, et principalement au centre du terrain. Sur un contre, les visiteurs vont se montrer dangereux une première fois: Schreffer doit sortir de sa surface pour tacler l'attaquant. La demi-heure passe. A la. 33e', une passe en retrait, pas assez appuyée par le gardien, est récupérée par Kerkoub qui vient marquer de près (0-1). En fin de première mi-temps, plusieurs coups francs et corners obtenus par les locaux n'aboutiront pas à l'égalisation, le grand gardien Sghir captant tous les ballons dans sa surface. 

 

La seconde période démarre à nouveau avec un jeu sans relief. A l'heure de jeu, sur une action anodine, Kerkoub fixe les défenseurs centraux et peut glisser le ballon à Heragnia qui aggrave le score à 0-2. A la 65e', une faute du gardien est commise sur Burrone à la limite de la surface de réparation. Sur le coup franc, C. Eisenecker place le ballon à ras de terre dans le petit filet, hors de portée du gardien strasbour geois (1-2). Peu de temps après Burrone s'infiltre plein centre, mais il bute encore une fois sur le gardien. Lorsque Wadel est crocheté par derrière dans la surface, tout le stade attend la sanction Qui aurait pu permettre à Barr de partager la mise et de céder son avant-dernière place du groupe. En vain ... Et dans les dernières minutes, Barr conti nue de se démener sans réussite. JSK gardera son avantage jusqu'au coup de sifflet final.

Les Barrois se sont réveillés un peu tard pour espérer au moins le partage des points.
(Photo DNA Gérard Andlauer)

 

Juste ce qu'il faut

BARR 1 - PLOBSHEIM 0

Mi-temps: 1-0.Arbitre: M. Repp (Donnenheim) assisté de MM. Dennl (Isenhelm) et Willermet (Châtenols). Le but : L. Eisenecker (26e') pour Barr. 

Rencontre entre deux équipes mal classées, les Barrois se devaient de faire oublier la mauvaise prestation de la semaine passée. Dès la première minute Plobsheim se montre dangereux dans les 6 m de Schaeffer. La réponse des locaux intervient à la 5e' où le duo Burrone-Eisenecker entre dans la surface, mais sans plus de succès. A la 11e', Gaillard trouve C. Eisenecker à 12 m, sa frappe instantanée est maîtrisée par Kapp, le gardien visiteur. 

Plobsheim aura une autre occasion sur corner mais le ballon est dévié par Schaeffer. Un contre barrois mal négo cié à trois contre un se termine par une frappe de Durr à côté. Sur l'action sui vante, Burrone obtient un corner, L Ei senecker reprend victorieusement le coup de pied de coin par une reprise de la tête, le ballon entre dans le petit filet opposé. A la reprise Barr occupe le terrain adverse, les tirs de C. Eisenecker, Gail lard et Burrone se succèdent, puis Durr tente un retourné acrobatique aux 16 m mais la balle passe de peu à côté. Les visiteurs trouveront la transversale puis, sur un contre Kadiewo, seul à 6 m, frap pe à côté du but de Schaeffer. Dans les 20 dernières minutes Plobsheim pousse mais négocie malles centres au second poteau. Barr recule et sur le dernier contre Burrone passe en retrait à Rischter mais celui-ci se fait contrer in extremis par le gardien.

 

La belle affaire

BARR 2 - MOLSHEIM 1

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Gartiser (Phalsbourg) assisté par Mme Broder et M. Gaudel. Les buts: Woelfflin (36e', 60e') pour. Barr; F. StumpJ (10e') pour Molsheim.

Les premières banderilles sont allumées par les locaux : Durr, puis C. Eisenecker tirent au but. Molsheim, à son tour par Marin-Palornino, puis F. Stumpf excentré à gauche sollicite Schaeffer, qui dévie en corner. Sur celui-ci, F. Stumpf, seul à 10 m. reprend un renvoi de la défense et donne l'avantage à Molsheim. Schaeffer renvoie encore un coup franc des deux poings. Un contre rondement mené par Burrone trouve Durr plein axe, mais sa frappe passe à gauche du but. Burrone fixe au centre, il rentre dans la surface, mais tarde à tirer. 

A la 36e', sur un coup franc obtenu encore par Burrone, C. Eisenecker dépose le ballon sur la tête de Woelfflin au second poteau, sa reprise renvoie le ballon sous la transversale pour l'égalisation. Peu avant la pause, Ma rin-Palornino prend un car ton rouge. La seconde mi-temps dé marre et Barr se crée deux occasions par Burrone et C. Eisenecker. Sur un coup franc à gauche de la surface comme sur le premier but barrois, C. Eisenecker trouve à nouveau Woelfflin au se cond poteau, sa tête reprise de la tête trompe. Stumpf pour le second but barrais. A la 75e', Burrone touche le bas de la transversale. Difficile de dire si le rebond est de vant ou derrière la ligne. Par deux fois, F. Stumpf, sur coup franc de la droite, tente des frappes qui rasent la lu carne. Pour Barr, les occa sions se succèdent sans succès, et la fin de match est ten due. Par sa seconde victoire de rang, les "verts" s'éloignent du bas du classement.

 

Un bon coup de Barr

RHINAU 1 - BARR 2

Mi-temps: 0-0. Arbitrage de M. Kapp, assisté de MM. Ferdji et Maestri.

Le FC Rhinau perd ce match contre une équipe qui était en quête de point, comme lui. Dès l'entame, les visiteurs se montrent dangereux avec un tir qui touche le poteau. Puis, au fur et à mesure le jeu s'équilibre. Les Rhinois poussent mais sans se montrer réellement dangereux. Du retour du vestiaire, Barr reprend ses intentions de la première mi-temps et presse les locaux. Rhinau laisse passer l'orage et commence à refaire surface. Mais, sur un coup franc anodin vers la 70e', la défense locale se fait surprendre et l'avant-centre barrois peut ouvrir le score. Les Rhinois, abasourdis, prendront un deuxième but dans la foulée. Arnaud et les siens se ruent à l'attaque pour tenter de revenir au score et c'est à la 85e' que Patrice Gasser réduit la marque. Rhinau jette ses dernières forces dans la bataille, mais le score en restera là.

 

Retard à l'allumage

ÉLECTRICITÉ STRASBOURG 2 - BARR 1

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Pecheur (Berg) assisté de MM. Taibi (Strasbourg) et Musser (Strasbourg). Les buts: Ahakkam (29e' et 52e') pour l'Électricité; Burrone (78e') pour Barr. 

Les Strasbourgeois sont les premiers en action: un coup franc de la droite, à la 2e', est maîtrisé par Schaeffer. Celui-ci devra encore s'employer devant Girard à la 16e'. Sur une touche mal négociée, Huber perce sur le côté droit mais sa tentative passe à côté. Il faut attendre la 26e' pour voir le premier tir barrois: Woelfflin, des 35 m, met à côté. Le local Huber frappe plein axe à 20 m mais Schaeffer détourne en corner. 

A la 29e', Ahakkam, excentré à droite dans la surface, peut contrôler et ajuster devant une défense visi teuse trop statique: 1-0. En fin de première période, Barr va tout tenter et, sur un coup franc, Oberlé trouve L. Eisenecker dont la reprise de la tête est de peu hors cadre. A la 52e', suite à une balle en retrait vers le gardien, don née du centre du terrain, le dégagement arrive sur l'avant centre local qui peut inscrire son second but personnel dans la cage désertée. Girard, d'un tir tendu des 20 m, touche la transversale, puis Domnez, à 6 m, reprend un centre pour un ballon qui passe au-dessus. La réduction du score intervient à la 78e': un tir contré de Gaillard aboutit sur Burrone qui peut pénétrer dans les 6 m pour battre Kriegler de près.

 

Barr reprend son souffle

BARR 2 - GERSTHEIM 1

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Kieffer (Saverne) assisté par MM. Koku (Sélestat) et Heinrich (Gerstheim, bénévole). Buts: Woelfflin (12e'), C. Eisenecker (61e') pour Barr. Jockers (62e' c.s.c.) pour Gerstheim.

Le premier corner pour Barr est repris par Woelfflin qui exploite un ballon traînant dans les 6 m: il l'envoie dans la lucarne de Merckling. Son vis-à-vis Schaeffer devra s'employer sur trois occasions des visiteurs, suite à des coup de pied arrêtés, de la 20e' à la 25e'. Tour à tour, Heinrich pour Gerstheim et L. Eisenecker pour Barr vont déborder sur le côté gauche, mais seront contrés par le cerbère adverse. A la reprise, Burrone part du centre du terrain, il échap pe au stoppeur adverse et en tre dans la surface, mais sa frappe est renvoyée par le montant droit. 

 

Il récupère le ballon mais son centre, en re trait, ne trouve pas preneur. A la 60e', Burrone passe en core et Matton le retient alors qu'il était le dernier défenseur. Le libero visiteur est expul sé et le coup franc est trans formé par C. Eisenecker qui trouve le petit filet opposé. Sur l'engagement, Gerstheim obtient un corner sur lequel Jockers va dévier le ballon dans ses propres filets. A la 82e', Heinrich hérite d'un bal lon mal négocié par la défen se locale, mais sa frappe des 15 m est hors cadre. Dans les arrêts de jeu, un coup franc des 45 m rebondit sur la transversale barroise et la reprise de Di Turi passe de peu à gauche. Cette victoire contre une équipe de Gers theim remaniée (seulement six titulaires étaient présents) permet aux locaux de s'ac crocher au milieu de classe ment.

 

Barr a manqué d'impact

JSK 2 - BARR 1

Mi-temps: 1-0.Arbitre: M. Wiesem (Mertzwiller) assisté de MM. Ferrandez (Holtzheim) et Fontaine (Sélestat). Les buts: Chatraoui (11e') et Jebli (72e') pour JSK; Di Palo Burrone (51e') pour Barr. 

Jean-Luc Kostmann, l'entraîneur de la JSK, pouvait pousser un "ouf" de soulagement à l'issue d'un match crispant que Koenigshoffen venait de remporter tout juste. D'entrée de jeu, Barr s'installe dans le camp adverse et permet à Maia, le capitaine président, de s'illustrer une première fois sur un missile de Kirmann. Une première mi-temps très ouverte avec bon nombre d'occasions de part 'et d'autre, mais seule une fut payante. 

Un coup franc de trente mètres de Demimsoy prolongé dans le but par Chatraoui permet à JSK de virer en tête. Loin de baisser les bras, les Barrois revinrent avec des in tentions de jeu plus incisives, mais il fallait attendre la 59e' pour que, sur un corner mal dégagé, Di Palo Baronne mette les deux équipes à égalité. Barr accentue son pressing mais la défense locale où régnaient en maître Altikulal et Demim soy fit preuve de cohésion et de solidarité. Il faut bien reconnaître qu'au-delà d'une évidente bonne volonté, la qualité du jeu collectif visiteur était moyenne. Avec beaucoup de pertes de balle dont l'une d'elles permet à Chatraoui de remonter tout le terrain décalant sur la droite Jebli qui d'une formidable reprise de volée établit le score final.

Comme ici contre Barr, certaines rencontres de la " une" ont été serrées. (Photo DNA Franck Delhomme)

 

Mauvais sort conjuré

ROSSFELD 1 - BARR 0

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Hestin (Sainte-Croix-aux-Mines), assisté de MM. Kirstetter (Ehl) et Matty (Meistratzheim). Le but: Barthelmebs (37e').

Les Rossfeldois ont assuré l'essentiel en renouant avec la victoire qui les fuyait depuis un moment. Elle a été acquise face à une accrocheuse équipe de Barr. En première période, le jeu se .déroule essentiellement au milieu du terrain, avant que Kévin Savio ne s'arrache sur son aile pour centrer sur M. Barthelmebs qui, de la tête, fait mouche (1-0, 37e'). 

La deuxième mi-temps se déroule sous la domination des Rossfeldois, mais ils ne parviennent pas à trouver la faille une nouvelle fois et ain si prendre le large. Kévin centre sur J. Geldreich mais celui-ci se heurte au gardien barrois. A peine deux minu tes plus tard, le coup de tête du même joueur passe de peu à côté. Durant le dernier quart d'heure, les visiteurs se jet tent à l'assaut du but rossfel dois pour essayer d'arracher l'égalisation. Une occasion en . or se présente, mais Koch est bien inspiré et sort dans les pieds de l'avant-centre adver se. Et la défense locale, bien regroupée autour de la char nière centrale composée de Thurnreiter et Krempp, contient jusqu'au bout les ac tions offensives désordonnées des visiteurs.

 

 

Barr assure
BARR 2 - ZELLWILLER 1

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M Schauer (Oberlauterbach), assisté de MM Conrad et Le Dem. Les buts: L. Eisenecker (46e'), J. Labyedh (58e') pour Barr; Abt (48e') pour Zellwiller.

Le round d'observation dure pratiquement toute la première mi-temps. Les frappes tentées de part et d'autre ne sont pas cadrées. La première occasion est barroise: un centre de la droite au premier poteau sur L. Eisenecker mais sa reprise est contrée du pied par Meyer, le gardien visiteur. Au cours de cette première mi-temps peu animée, on regrettera la blessure de Burrone, le buteur local, victime de l'engagement plus que physique des visiteurs. Il devra quitter définitivement le terrain. 

A la reprise, un corner tiré de la gauche est repris au pre mier poteau par L. Eisenecker qui décroise sa reprise de la tête et ouvre le score grâce à un poteau rentrant (46e'). La réponse de Zellwiller est presque immédiate, un tir lobé de Abt atterri dans le petit filet opposé pour l'égalisation. A la 58e' une balle renvoyée par la défense visiteuse est reprise de plein fouet des 35 mètres par J. Labyedh. Le bal lon détourné par un défenseur trompe Meyer pour le 2-1. Zellwiller, réduit, à dix tente son va-tout et Amezrher passe en milieu de terrain, tandis que Wohlgenmuth passe en dé fense centrale à sa place. Cela n'empêche pas le coach des visiteurs de. déborder sur la droite et de proposer plusieurs fois des solutions à ses attaquants. Dans les arrêts de jeu Vural crochète Meyer, mais sa frap pe passe au-dessus. Zellwiller devra assurer son maintien lors de la dernière journée.

Barr et Zellwiller: comme on se retrouve ! (-)

 

Du bout du pied
BERGBIETEN 0 - BARR 1

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Scholl (Durembach) assisté de MM. Durner et Ksir. Le but: Eisenecker (62e')

Le beau temps était au rendez-vous pour ce dernier match de la saison. La première occasion est à mettre à l'actif de Barr. Eisenecker enroule sa frappe sur un coup franc, Kastner repousse dans les pieds de l'attaquant visiteur qui bute une nouvelle fois sur le gardien local (10e'). Bergbieten réplique dans la foulée par Schramm qui place sa . tête sur un corner, mais le portier visiteur est sur la trajectoire. A la 20e' Eisenecker frappe un nouveau coup-franc qui frôle le poteau. Nouvelle alerte sans conséquence pour la défense locale. Par la suite Schaeffer, pour Bergbieten, s'empare du ballon et frappe juste au-dessus du but adverse. Schramm est tout près d'ouvrir le score mais sa frappe enroulée finit sa course à ras du poteau (31e'). 

 

La dernière opportunité est pour les attaquants de Barr qui, à la suite d'un contre rapide, ne par viennent pas à mettre en danger la défense locale. A la reprise, les visiteurs se montrent plus incisifs. Tout d'abord, l'avant-centre visiteur part à la limite du hors-jeu, frappe mais bute sur un excellent Kastner (59e'). Dans la foulée, sur une hésitation de la défense locale, Eisenecker se jette pour mettre le ballon au fond des filets du bout du pied. Malgré un sursaut d'orgueil, les joueurs locaux ne parvien nent pas à renverser la tendance. Ils sont contraints de ten ter des frappes lointaines. A la 77e', Sprauel déborde et cen tre pour Goktas qui marque de la tête. Le but est refusé, à la surprise des locaux, pour une faute bien loin d'être évidente. Durant les arrêts de jeu, Karadas se présente seul devant le portier de Barr mais son lob passe au, dessus du cadre.

 

Cette page a été mise à jour le 16/04/12.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :