FC BARR 1993
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1993/1994

 

 

MALGRE L'APPORT DES ANCIENS

 

 

Disposant à présent des magnifiques installations du stade du MUCKENTAL, les Barrois engagent cette saison de manière bien timide par une élimination en coupe de France face à SCHERWILLER (0 à 2) , puis en coupe du crédit mutuel face à BREITENBACH ( 1 à 3). Amputé par le départ d'une quinzaine d'éléments dont Patrick GISSELBRECHT (BALDENHEIM), Jean-Marc BARTHEL (ASPTT), Xavier BARTHELMEBS (Nouvelle-Calédonie), Gilles GUTH (ANDLAU), Gilles HAENSLER (DAMBACH la VILLE), Frédéric KAMMERER ( MITTELBERGHEIM), Ylmas KOSBATUR (HEILIGENSTEIN) , l'équipe barroise enregistre les seules arrivées de Sébastien DUPLESSIS (FCK06) et de Thierry FAUTH (après une année sabbatique). Autant dire, que la troupe de Christian SCHALK nourrit des ambitions très mesurées pour cette saison.
Au terme des matchs aller, la situation est des plus catastrophique, avec deux points dans l'escarcelle, on ne se fait guère d'illusions quant à l'issue du championnat. Au cours de cette automne, le président Claude KLEINMANN, après 7 années aux commandes, passe le flambeau à Jacques RUFFENACH, Directeur de société et ancien joueur du club ( dans sa prime jeunesse il gardait les buts des minimes barrois). Ce dirigeant frais émoulu s'évertue à donner un nouveau souffle à un club vacillant. Ce n'est pas chose facile, car l'équipe II est également au bord du gouffre, seuls les vétérans et les équipes jeunes affichent une meilleure santé.
Dès les matchs retours, une réaction d'amour-propre se fait jour, en coupe d'Alsace, une première débauche d'énergie contraint les promotionnaires de STOTZHEIM aux prolongations pour venir à bout des vignerons. (1 à 3). En championnat, deux matchs nuls sont comptabilisés avant une première victoire face à WESTHOUSE. Ce jour-là, pas moins de cinq vétérans défendent les couleurs de l'équipe I : les deux quadras Jean-Pierre LALEVEE et Pierre WERLE, mais aussi Christian SCHALK, Jean-Yves RIOTTE et Yannick STEIN. Pourtant le poids des années se fait sentir et au terme de cette neuvième saison en promotion, le FC Barr retrouve la division I. L'équipe II termine également en queue de classement avec 3 petits points pour un goal-average de 24 à 109. Depuis la désastreuse saison 1962/1963, on n'a jamais vu ça.
Côté vétérans et malgré la participation à de nombreux matchs de la une, c'est l'exploit avec un titre de champion du Bas-Rhin suite à une lutte sans merci avec SOULTZ sous FORETS.
Chez les jeunes, la palme revient aux poussins qui participent à la phase finale de la Coupe Nationale des poussins à WITTELSHEIM (68).
Un dernier succès est remporté par joueurs et dirigeants avec l'organisation du feu de la St Jean au Bodenfeld. A présent, la grande famille du FC Barr se retrousse les manches pour préparer l'inauguration officielle du nouveau stade et tout mettre en œuvre pour des lendemains qui chantent.

 

Nos résultats saison 1993/1994

 

A domicile
2 victoires : ROSHEIM 2 à 1 ; WESTHOUSE 2 à 0
4 nuls : MARCKOLSHEIM 2 à 2 ; HEIDOLSHEIM 2 à 2 ; BOERSCH 3 à 3 ; OBERNAI 1 à 1
5 défaites : BENFELD 0 à 3 ; HIPSHEIM 0 à 3 ; NIEDERNAI 2 à 4 ; ERSTEIN 1 à 2 ; SERMERSHEIM 0 à 1

A l'extérieur
2 nuls : ROSHEIM 2 à 2 ; HIPSHEIM 0 à 0
9 défaites : BENFELD 3 à 0 ; MARCKOLSHEIM 8 à 1 ; HEIDOLSHEIM 4 à 2 ; BOERSCH 3 à 2 ; NIEDERNAI 3 à 1 ; OBERNAI 2 à 0 ; ERSTEIN 4 à 1 ; SERMERSHEIM 4 à 0 ; WESTHOUSE 1 à 0

 

CLASSEMENT FINAL SAISON 1993/1994

 

1.

 ERSTEIN

 33 points

 70:28

2.

 MARCKOLSHEIM

 32 points

 52:22

3.

 NIEDERNAI

 30 points

 38:16

4.

 BENFELD

 27 points

 38:20

5.

 SERMERSHEIM

 24 points

 32:27

6.

 BOERSCH

 22 points

 37:40

7.

 HEIDOLSHEIM

 22 points

 33:33

8.

 ROSHEIM

 21 points

 32:28

9.

 OBERNAI

 16 points

 22:39

10.

 HIPSHEIM

 15 points

 23:37

11.

 WESTHOUSE

 12 points

 14:48

12.

 BARR

 10 points

 24:56


Équipe I Saison 1993 - 1994

debout de gauche à droite : MEYER Christian - RIOTTE Jean-Yves - RUFFENACH Fabrice - SCHWANGER Hervé - MICHEL Julien - RISS Sylvain - LALEVEE Jean-Pierre.
Accroupis : MERCIER Michel - FERRENBACH Christian - DUPLESSIS Sébastien - BOEHM Olivier - FAUTH Thierry - GUTH Jacky.

 

Coupe de France  

Scherwiller 2 - Barr 0 

Arbitre: M, Diebold (Saverne), Mi-temps: 1-0.

Pour la première participation de l'US Scherwiller à la Coupe de France, les locaux ont réussi à battre le FC Barr qui évolue en Promotion d'honneur. Les locaux ont engagé le match contre le vent et sur une des attaques, un défenseur de Barr marque contre son camp. Les visiteurs tentent d'égaliser et sont très dangereux devant les buts de l'US Scherwiller. En seconde période, le FC Barr dégarnit sa défense et sur une rapide contre-attaque, à la 70e', Renner Yannick marque le 2e but pour les locaux, Barr fait le forcing mais n'arrive pas à percer la défense locale. A la 80e', le jeune Jaeger, blessé, est évacué sur une civière. A noter le fair-play des 22 acteurs.

   

 

Assommés sur la fin  

BARR - BENFELD 0-3.  

Mi-temps 0-1. Les buts pour Benfeld: Meyer (39e’), Vanner (84e’), Bouché (92e’).

Samedi, la rencontre entre Barr et Benfeld débuta sur un bon rythme. Mais, bien vite, les visiteurs dominèrent la première période. la prestation barroise était trop molle et les gestes bien imprécis. Logiquement, Benfeld ouvrit la marque à la 39e’, Jean-Luc Meyer reprenant un corner de la tête bien que le gardien barrois soit parti du bon côté. En seconde mi-temps, les Barrois montrèrent le. bout du nez mais agissaient toujours maladroitement. Benfeld les acheva en inscrivant deux buts supplémentaires dans les dernières minutes. Tout d'abord, à la 84e’, les visiteurs contrèrent une attaque barroise. Riss voulut passer en retrait à son gardien mais Vanner intercepta la balle et trompa Meyer, le portier local. Enfin, dans les arrêts de jeu, Bouché, partit seul de sa partie de terrain et conclut le score. En cette soirée, les Barrois ont bien mal rendu hommage à leur nouveau stade.  

 

Message reçu cinq sur cinq  

ROSHEIM - BARR 2-2.  

Mi-temps: 0-1. Buts: Michel (47e’), Eck (68e’) pour Rosheim; Julien Michel (34e’), Duplessis (61e’) pour Barr.  

Le match opposant Rosheim à Barr n'était à perdre par aucune des deux formations. Les locaux avaient saisi le message et dominaient continuellement la première période. Pourtant, à la pause, ils étaient menés au score. En effet, à la 34e’, contre le cours du jeu, un retourné de Schwanger atterrit sur la tête de Julien Michel qui ouvrit ainsi le score en faveur des Barrois. La seconde période fut plus équilibrée. Dès la reprise, Rosheim rétablit la parité par Michel profita d'un cafouillage devant les buts adverses. Les Barrois reprirent le dessus à la 61e’ grâce à Duplessis, bien servi au deuxième poteau par Faute, mais Rosheim continua à attaquer et le fait que les Barrois ne savent pas garder un résultat aidant, la tête de Eck lobait joliment Meyer à la 68e’. Cette nouvelle égalisation clôtura le score, malgré quelques attaques de part et d'autre et quelques énervements sur le terrain.  

 

 

Incroyable retour

BARR - MARCKOLSHEIM 2-2.  

Mi-temps: 0-1. Buts pour Barr: Fauth (73e’, Schwanger (85e’), pour Marckolsheim: Hassler (2e’ et 49e’),  

D'entrée de jeu, Marckolsheim affichait ses ambitions. En effet, dès la 2e’ Hassler reprit un coup franc et trompa Meyer. Les Barrois manquèrent l'égalisation à la 11e’. Ils bénéficièrent d'un penalty pour une faute sur Schwanger dans la surface de réparation adverse, mais le tir de Riotte était trop écrasé. Par la suite, Marckolsheim dominait les débats. Les Riediens eurent maintes fois l'occasion d'aggraver la marque d'autant que la défense barroise laissait souvent libre cours à leurs offensives. Ils en concrétisèrent toutefois une seconde à la 49e’ par le même Hassler qui tira dans un angle fermé. Malmenés tactiquement et physiquement, les Barrois se créèrent une première occasion de but sur un beau tir de Duplessis vers la lucarne quelques instants plus tard, mais le gardien visiteur répliqua d'une superbe détente. Avec cette piètre prestation barroise, Marckolsheim, qui en avait les occasions, aurait pu s'imposer logiquement. On peut d'ailleurs se demander où les locaux ont trouvé les forces pour revenir au score. En effet, à 10, Faute réduisit d'abord le score sur penalty après une faute visiteuse sur Schwanger dans la surface à la 73e’. Ensuite, à la 84e’, Meyer repoussa un coup de pied de réparation en faveur de Marckolsheim. Enfin, dans l'action qui suivit, Duplessis cravacha et servit Schwanger décidément au départ de chaque action de but qui égalisa au second poteau.  

 

 

 

Heidolsheim 4 - Barr 2  

Heidolsheim: Metz (47e’ et 80e’), Monier (60e’), Egelé D. (82e’). Barr: Duplessis (21e’), Fauth (88e’). Arbitrage de M. Adam (Strasbourg).  

Au vu d'une première mi-temps assez terne, rien ne laissait entrevoir une victoire locale aussi nette. En effet, les coéquipiers de Rieber parurent empruntés, maquant de confiance face à des visiteurs qui au fil des minutes prirent de l’assurance. Pourtant Heidolsheim domina la première demi-heure, mais l'opportuniste Duplessis réussi à la 21e’ contre le cours du jeu à ouvrir le score au milieu de plusieurs défenseurs figés. Barr se montra plus agressif, conservant assez aisément son avantage. Sermonnés par leur entraîneur Heilbronn, les recevants revinrent sur la pelouse dans de meilleures dispositions. Après un premier tir de Monnier de peu à côté dès la reprise, Metz de la tête sur coup franc de Ulrich égalisa. Les locaux redoublèrent d'énergie sentant les visiteurs à leur portée. A la 60e’ Monier d'un magnifique ballon brossé loba Meyer sans réaction. A la 80e’ Metz sur une transversale de Monier aggrava le score imité 2' plus tard par Egelé Dominique parti à la limite du hors jeu. Les visiteurs profitant d'un relâchement marquèrent eux un second but par Faute faute à 2' de la fin.  

 

 

Ça ne s’arrange pas  

BARR - HIPSHEIM 0-3.  

Mi-temps : 0.0. Les buts: Gonzales (48e’ et 73e’), Nuss (89e’).  

Les hostilités ont pourtant été équilibrées en première période. C'est durant la seconde, que les visiteurs firent la différence. En effet, dès la reprise, Schwanger aurait pu ouvrir la marque, mais le gardien de Hipsheim avait sorti le grand jeu. Quelques instants plus tard, une action visiteuse fut dégagée par le portier local Meyer. Seulement, au deuxième poteau, deux Hipsheimois se trouvaient étrangement seuls et Gonzales put tromper Meyer. Hipsheim prenait petit à petit le dessus. A la 73e’, Gonzales récupéra à nouveau une balle contrée par la défense barroise et loba Meyer pour inscrire son second but. Dans les dernières minutes, un sursaut d'orgueil barrois fit faire de belles envolées au gardien adverse. Au dernier moment toutefois, Hipsheim clôtura le score par Nuss. Ces trois buts étaient le résultat d'erreurs de la défense barroise; des locaux qui, d’ailleurs, auraient encore pu jouer longtemps ainsi sans marquer.  

 

 

Septième match, cinquième défaite contre Niedernai dimanche (deux nuls): les actions barroises sont en baisse constante.

    

Les Barrois s'enfoncent  

BARR - NIEDERNAI 2-4.  

Mi-temps: 2-2. Les buis pour Barr: Ferrenbach (17e’), Duplessis (22e’); pour Niedernai: Walter (11e’ et 73e’), Stephan (40e’), Schaffner (85e’).  

La première période de cette rencontre opposant Barr à Niedernai était calme et équilibrée. Dès la 11e’, un corner visiteur fut repris de la tête par Walter et trompa Meyer. Il fallait alors que les Barrois reviennent rapidement au score, ce qu'ils firent à la 17e’. par Ferrenbach, reprenant un premier tir contré Les Barrois prirent même l'avantage à la 22e’ par Duplessis qui, servi par Mercier, prit le temps de contrôler avant d'armer son tir. Niedernai égalisa à la 40e’ par Stephan qui se trouvait seul face à Meyer et qui choisit le côté droit pour le tromper. Par la suite, chaque équipe eut ses occasions. C'était un peu à celui qui prendrait le dessus en premier: La tension était intense. Meyer était de plus en plus souvent mis à contribution. Il sauva à plusieurs occasions les Barrois, mais par deux fois il dut encore s'incliner, d'autant que son équipe finit la partie à 9. Niedernai inscrivit donc à la 73e’ un 3e but, à nouveau par Walter. Les visiteurs clôturèrent le score à la 85e’. Alors que trois visiteurs se trouvaient face à lui, Meyer repoussa le premier tir, mais ne put rien faire sur celui de Schaffner.  

 

 

Match Barr Niedernai 07-11-1993

Le gardien Meyer en action

 

De gauche à droite : Ruffenach F., Boehm O., Delenda G., Schalk C.

 

Mercier M. (N°10) et Buhler dégagent une balle aérienne

 

Défense regroupée. De gauche à droite : Mercier – Buhler – Delenda – Ruffenach et deux attaquants de Niedernai

 

Meyer plonge dans les pieds d’un attaquant

 

Débordement de l’ailier de Niedernai face à Olivier Boehm.

 

Action dangereuse devant la cage de Meyer.
de gauche à droite : Ruffenach, Delenda, Meyer, Boehm, Duplessis, Schalk

 

Meyer dégage du poing

   

Un doublé de Burger  

OBERNAI - BARR 2-0.

Mi-temps: 2-0. Les buts pour Obernai: Burger (1e’ et 42e’).  

Pas de round d'observation entre Obernai et Barr. En effet, dès le coup d'envoi, un joueur local fila sur l'aile et centra pour Burger qui ouvrit la 'marque. Les Barrois avaient le vent contre eux. Était-ce cela qui les rendait timides, voire inexistants ? Sans doute que non. Toutefois, ils semblaient arriver à tenir ce score jusqu'à la pause jusqu'à ce que le même Burger doubla la mise à la 42e’ minute, lorsque Meyer sorti une première fois dans les pieds d'un Obernois, n'était pas. encore revenu dans sa  cage quand Burger ajusta son second but. En seconde période, les locaux continuaient leur pressing, mais ils étaient plus regroupés en défense. Les quelques essais barrois, par Duplessis et Mercier, n'aboutissaient à rien. Le vent qui immobilisait les visiteurs, n'avait bizarrement pas eu le même impact sur les recevants.

 

 

Volck enfonce Barr  

BARR - ERSTEIN 1-2.  

Mi-temps 1-0. Les buts: Duplessis (28e’) pour Barr; Gilbert Andres (70e’). Volck (88e’) pour Erstein.  

Ce match entre Barr et Erstein avait un symbole: le dernier recevait le leader. Un motif supplémentaire de motivation. Au terme d'une première période équilibrée, les Barrois, soudés pour la même cause, menaient au score. En effet, à la 28e’, un tir de Duplessis laissa tout  le monde sur place à regarder cette balle filer à une telle lenteur qu'on se demandait si elle atteindrait son but. Ce qu'elle fit au grand soulagement des locaux. Cette partie était équilibrée et les visiteurs mettaient régulièrement Meyer à contribution. En seconde période. Erstein parut plus décidé. Un but lui fut refusé pour hors jeu, une frappe repoussée par la transversale et les autres tirs n'étaient pas cadrés. Erstein faisait le jeu et Barr agissait en contres. A la 70e’, la partie fut rétablie par Gilbert Andres qui avait temporisé avant de frapper. Toutefois, il semblait que les vignerons arracheraient un point au leader jusqu'à la 88e’ quand une erreur de défense permit à Volck de marquer, alors que la balle aurait pu être repoussée sur la ligne.  

 

Une punition minimale  

SERMERSHEIM - BARR 4-0

Mi-temps: 3-0. Les buts pour Sermershelm: Georges Miranda (7e’, 19e’, 66e’), Ferreira (41e’), Arbitrage de M. Metz de Strasbourg, assisté de MM. Reinbold (Artolsheim) et Kubler (Ohnenheim).  

Début de match à 100 à l'heure pour une équipe locale qui voulait à tout prix enlevé la totalité de l'enjeu. De fait, c'est une véritable tornade jaune qui s'abattait sur les buts de Meyer, un gardien visiteur qui était déjà à la parade sur un premier essai de Carlos Miranda. A la 7e’ minute pourtant, il devait s'avouer vaincu lorsque Georges Miranda, lancé en profondeur, ouvrait imparablement la marque. Les locaux poursuivaient sur leur rythme effréné et semaient la panique régulièrement dans la défense de Barr. Cette dernière s'inclinait une deuxième fois sur un nouveau but de Georges Miranda. Le troisième but local, qui allait concrétiser la domination territoriale de Sermersheim, n'était finalement qu'une question de minutes. Il survint à la 41e minute, lorsque Feltz, monté en attaque, remisait sur Ferreira qui, de la tête, passait la balle sous la barre transversale. En seconde période, on attendait la réaction des visiteurs, mais cette dernière faisait défaut. Pourtant, malgré toute la rage de vaincre des anciens, l'attaque de Barr n'arrivait pas à tromper la vigilance de la défense locale. Cette dernière allait d'ailleurs soupirer lorsque G. Miranda signait son troisième but personnel et donnait ainsi au score des propositions logiques. Le ressort était cassé du côté des visiteurs. Une équipe qui allait passer un bien mauvais quart d'heure final et ce, surtout au regard d'une dizaine d'occasions franches et nettes qui, par manque de réussite ou par excès de précipitation, n'étaient pas concrétisées. Autant dire que Barr a frôlé la correctionnelle.

 

Un nouveau souffle à Barr

••• Aux commandes du club depuis le 20 juin 1986, le président du PC Barr, Claude Kleinmann a passé le flambeau après plus de sept années de bons et loyaux services. Un record de longévité à la présidence mais aussi au sein du comité.  

Pour assurer la tâche délicate de président d'un club fort de plus de 170 membres licenciés, M. Jacques Ruffenach, directeur de la société Fortal à Barr, a accepté un nouveau challenge. Âgé de 45 ans, ce dynamique chef d'entreprise a porté les couleurs du FCB dans sa prime jeunesse. Depuis de longues années il soutient les « verts et blancs » et montre son attachement au club de la cité viticole. Aujourd'hui il franchit un pas supplémentaire dans son engagement. Gageons qu'il mettra tout en œuvre pour continuer le travail accompli par ses prédécesseurs. Lors de son élection le 30 novembre, sa première décision fut d'élever au rang de président honoraire M. Kleinmann. Disposant à présent des magnifiques installations du stade Louis-Klippfel, le FC Barr ne présente pas un bilan flatteur au terme du cycle aller. Certes, on s'attendait à une saison difficile avec le départ à l'intersaison d'une quinzaine de joueurs seniors, compensé par la seule arrivée de Duplessis et de Faute Les éliminations en Coupe de France face à Scherwiller, sociétaire de la 3e division, et en coupe du Crédit mutuel face à Breitenbach ne firent que confirmer les inquiétudes de l'état-major. En championnat, après dix rencontres, la récolte de points est bien maigre: deux seulement, grappillés face à Rosheim et Marckolsheim, le mei11eur buteur étant Duplessis avec 6 réalisations sur les onze. Pour l'équipe. II, le bilan n'est guère plus reluisant: un point face aux doublures d'Obernai, pour un goal average de 6-30. Il faut bien avouer que, malgré l'apport de quelques vétérans cette équipe de jeunes éléments n'est pas mûre pour apporter les équipes expérimentées du groupe. Pour l'équipe III, la saison se présente sous de mei11eurs auspices et, pour l'instant, les protégés de Marcel Spielmann naviguent dans les eaux calmes du milieu de tableau avec 3 victoires, 2 nuls et 2 défaites , à leur actif pour une différence de buts des + 6 (22 à 16). Les anciennes gloires quant à elles défendent très honorablement leur place parmi l'élite départementale. Seules les équipes de Gundershoffen et Soultz-sous-Forêts les précèdent. Pour le responsable de la section des jeunes, Bertrand Eisenecker les résultats obtenus par les 6 équipes en lice sont prometteurs et attestent de la vitalité d'un sous-ensemble fort de 95 licenciés. Les cadets drivés par Thierry Alessandri connaissaient un départ laborieux avant de trouver une certaine assise qui devrait leurs permettre d'améliorer leur actuelle 10e position au classement général. Les minimes, sous la houlette de Julien Michel, effectuent un parcours en décrochant la 2e place pour un goal average de 31 à 8 et une seule défaite face au leader Meistratzheim (4 à 3). Relevons parmi les grandes satisfactions la sélection du jeune Manuel Huss en équipe du Bas-Rhin. Pour les pupilles à onze entraînés par Bulent Parlak le bilan s'établit à une bonne 3e place pour 4 matches remportés, 2 nuls et 3 défaites. Pour l'équipe pupi11es à 7, majoritairement composée de nouveaux joueurs, l'apprentissage fut difficile, mais les deux derniers succès remportés par les gars Gharib Delenda, face à Andlau (9 à 1) et 1 à Bernardswiller (14 à 3), laissent entrevoir des jours meilleurs. En ce qui concerne les poussins, pas de problème pour les deux équipes, qui terminent respectivement en pole position pour l'équipe 1 avec un goal average impressionnant de 63 à 9, et à la seconde place pour l'équipe II derrière l'intouchable Obernai. Tout ce petit monde a trouvé en Stéphane Deloche et Aziz Delenda des éducateurs compétents et dévoués. Gardons pour la fine bouche la section des débutants qui lors des tournois de Sand, Barr et Kertzfeld, a prouvé que le foot peut rester un mervei11eux jeu permettant à chacun de se livrer à fond sans porter trop d'importance au résultat. Le panorama de ce début de saison ne serait pas complet sans évoquer les différentes manifestations organisées depuis la reprise: le tournoi du 15 août, qui connut son traditionnel succès, la fête des vendanges où le club s'illustra en remportant la 2e place au concours des chars, le stand de dégustation grand cru de la rue des Boulangers et en dernier lieu la fête de Noël des jeunes. Souhaitons que, pour l'année 94, la moisson de points soit plus prolifique afin que le FC Barr retrouve un rang plus en rapport avec son lustre d'antan.

 

Le FC Barr a bien du mal a se faire une place au soleil en Promotion au cours de cette saison. Debout, de gauche à droite: M. Mercier, F. Ruffenach, Ch. Meyer, J.-Y. Riotte, T.

 

 

Les 90 ans de M. Barthelmebs 

Le ballon rond, c'est toute sa vie. Normal: pendant 40 ans, il a tapé dans un ballon de foot. Qui ne le connait pas ? C'est M. Charles Barthelmebs, nonagénaire, qui habite au N° 24 de la rue Soultzer. D'abord il a joué à St-Dié, ensuite à Molsheim, puis il fut membre fondateur du FC Valff, pour aller ensuite à Obernai et finalement se retrouver à Barr, où il fut également membre fondateur du FC Barr. Sur son petit écran, il suit toutes les rencontres et dit ouvertement combien le foot était plus attractif, en son temps, avec cinq attaquants. Il a vu le jour le 4 novembre 1903 à Benfeld. Sa vie active a commencé avec 14 années chez Moïse, ensuite 40 années dans la tannerie Deqermann, comme tanneur. Le 17 mars 1928 il s'est marié à Mlle Adèle Reuschlé de Barr. Cinq enfants sont nés de cette union. Alice habite à Montpellier, René a perdu la vie accidentellement le 8 mai 1945. Paul demeure à Mittelbergheim, Mariette se retrouve à la frontière espagnole et Marlène habite à Barr. Il a eu la douleur de perdre son épouse le 2 mars 1991 et actuellement cinq petits-enfants et un arrière-petit-enfant font la joie de M. Barthelmebs qui a été honoré par une délégation municipale, avec en tête M. Michel Schwanger, maire, accompagné de ses adjoints. Une fois de plus on a parlé de foot avec M. Raymond Barthelmebs, l'adjoint.

   

 

Heiligenstein vainqueur à Barr

Le traditionnel tournoi du FC Barr a connu son succès habituel et a été suivi par un nombreux public au hall du SIVOM. Lors des éliminatoires, les équipes de Heiligenstein, Schnellenbuhl, Mittelbergheim et Copains Sati confirmèrent leurs prétentions en remportant leur poule respective. Lors des demi-finales Heiligenstein, bien qu'accroché par les Copains à Sati, décroche la première place du groupe A. Dans l'autre .groupe, c'est l'Étoile Rouge détentrice de l'épreuve 93 qui devait prendre la mesure de Schnellenbuhl battu sur le plus petit des scores (0-1). Les différentes finales disputées dans le meilleur esprit sous la surveillance vigilante des arbitres, permit tout d'abord aux éducateurs du FC Barr de remporter la 7e place par 3 à 1 face au Heyden. L'équipe de Mittelbergheim emmenée par son coach Holm R. devait, malgré une vive résistance, baisser pavillon face aux Copains Sati 1. Pour le match suivant comptant pour la 3e place, les Copains Sati II remportèrent le match par 2 à 1 après un duel serré face à Schnellenbuhl. Pour la grande finale, le public avait les yeux de Chimène pour Heiligenstein. Il ne fut pas déçu et les vignerons, emmenés par l'expérimenté Chrétien Goepp, firent preuve d'une technique supérieure après avoir ouvert le score en première période, ils firent magnifiquement circuler le ballon. L'Étoile Rouge s'époumona pour revenir au score mais au fil des minutes, son firmament s'éteignit et un contre meurtrier d'Amerzehr permit à Heiligenstein de se mettre définitivement à l'abri. Lors de la remise des prix, le président Ruffenach félicita tous les participants et remit le challenge 94 aux sympathiques équipiers de Heiligenstein ainsi que la coupe de la meilleure attaque (20 buts).  

 

 

 

3e tour de Coupe d’Alsace

Sans bavure

Stotzheim 3 -Barr 1 (ap. pr.)  

STOTZHEIM: Kretz, Gilg, Metz, Waegell, Lledo, Sandner, Walter, Schultz Jean-Paul, Zimmermann, Schultz Patrice, Ehrhart, Faller, Gargowitsch.

BARR: Meyer, Schnell; Boehm, Ruffenach, Schalk, Mercier, Duplessis, Michel, Riotte, Stein, Riss, Werle, Delenda.

Les buts pour Barr: Riotte (50e'); pour Stotzheim: Ruffenach (c.s.c., 55e'), Ehrhart (97e'), Schultz -Jean-Paul (108e').

Après deux mois d'inactivité, Stotzheim présenta un bon football pour cette première mi-temps face au voisin de Barr. Bonne circulation du ballon, combinaisons de bonne facture, ne manquaient que les buts. Les occasions étaient présentes et parfois nettes, mais excès de précipitation ou manque de spontanéité ont fait que la mi-temps fut sifflée sur un score vierge. La deuxième période fut plus laborieuse et sur l'unique contre bien mené par Barr, Riotte marqua le 0-1 après un ballon en profondeur dans l'axe (50e'). Les locaux continuèrent à presser les visiteurs et sur un centre de Stotzheim, un défenseur reprit de la tête pour dégager mais trouva sa propre lucarne (1-1, 55e'). Les organismes commençant à fatiguer, la .qualité de la rencontre baissa, devant un arbitrage très contesté qui n'arriva pas à contenir les deux équipes. C'est sur le score de 1-1 qu'il siffla la fin du temps réglementaire, et c'est son collègue qui dirigea la prolongation. A part les deux buts marqués par Ehrhart (97e') et Schultz Jean-Paul (l08e') les spectateurs ont pu voir une équipe de Barr acculée dans les 20 m et Stotzheim cherchant la faille pendant ces 30 minutes de prolongation.

D'abord mené à la suite d'un but de Riotte, Stotzheim a refait surface avec la complicité d'un défenseur adverse avant de profiter de la prolongation.

 

 

Schultz Patrick (ESS) face à Schalk Christian(FCB) et Mercier Michel (FCB)
à gauche Schultz Jean-Paul (ESS) et à droite Riss Sylvain (FCB).

 

De gauche à droite : Duplessis (FCB) – Schalk (FCB) – Lledo (ESS) – Stein Yannick (FCB)°

 

De gauche à droite : Duplessis Sébastien (FCB) – de dos Schalk Christian (N°5) – Lledo (ESS°

 

De gauche à droite : Michel Julien (FCB) – Schultz Patrick (ESS) –Zimmerman (ESS)

   

 

 

Le vent tourne

BARR - HEIDOLSHEIM 2-2.  

Mi-temps: 2-0. Buts: Duplessis (12e’) Riss (30e’) pour Barr; Egele (47e’) et Metz (48e’) pour Heidolsheim.  

Enfin, le championnat amateur a pu reprendre. A Barr toutefois, le vent soufflait très fort et il aura été favorable tour à tour aux deux équipes. En effet, pendant une première période d'abord équilibrée, les Barrois prirent le dessus au score. A la 12e’, après un mouvement collectif, Riotte écarta sur l'aile pour Duplessis qui rentra dans la surface de réparation et trompa le gardien d'Heidolsheim. Les visiteurs aussi se créèrent des occasions, mais à la 30e’, c'est le jeune Riss qui signa son retour sur le terrain d'un tir croisé qui aboutit sous la transversale. La pause fut sifflée sur ce score de 2-0, malgré une équipe d'Heidolsheim décidée. Les supporters barrois pouvaient enfin espérer une première victoire. Seulement, leur équipe ne revint pas aussi concentrée et Heidolsheim sut en profiter. En effet, en l'espace de trois minutes, les visiteurs égalisaient. D'abord, c'est Egele qui profita d'un mauvais dégagement de la défense locale. Ensuite, Metz prit de vitesse Schnell pour tromper Meyer. Heidolsheim continua alors le pressing, entre autres par ce même Metz et Noll. Les Barrois, pour leur part, eurent plus de mal en défense, mais ils se créèrent encore quelques actions collectives. Leur maître-mot fut de tenir. Ce score nul, après près de trois mois de trêve, est somme toute équitable au regard du match.

 

 

On ne peut plus logique

HIPSHEIM - BARR 0-0  

Temps frais.  

La première période de cette rencontre opposant deux équipes de bas de tableau était équilibrée; Hipsheim jouait avec un seul attaquant de pointe, le jeune Gassier. Les Barrois, quant à eux, posaient juste leur jeu, mais le dernier tir face au gardien local manquait généralement de persuasion. En seconde période, les données changèrent, car Hipsheim pressait les Barrois et profitait de leurs balles perdues. La défense visiteuse se serrait toutefois les coudes et Meyer, le gardien, fit des prouesses devant plusieurs balles de but d'Hipsheim. Pendant les dernières minutes, les deux équipes puisèrent dans leurs dernières forces pour marquer le but de la victoire, mais le score resta vierge malgré des tentatives des deux côtés.  

 

 

Enfin la première  

BARR - WESTHOUSE 2-0.  

Mi-temps 0-0. Buts: Lalevée 66e’, Stein 87e’ pour Barr.  

Barr et Westhouse étant les deux dernières équipes au classement, cette journée de rattrapage valait quatre points. La première période est agréable avec un sursaut des visiteurs vers la demi-heure de jeu, mais sans occasions franches. Les premières occasions de seconde période sont pour les joueurs de Westhouse, mais de nombreux hors-jeu les stoppent. Les Barrois, quant à eux, posent le jeu, mais la dernière passe manque de précision. Toutefois, à la 66e’, Riotte centre de l'aile au deuxième poteau pour Lalevée qui, d'une tête piquée, laisse coi le gardien visiteur. Dès lors, les locaux se retranchent en défense et jouent par contres. C'est ainsi que Ruffenach, servi par Duplessis à la 87e’, renverse au deuxième poteau pour la tête de Stein. Un deuxième but semblable au premier et surtout, une première victoire qui permet aux Barrois de se rapprocher au classement.

 

 

Barr laisse filer un point  

BARR - BOERSCH 3-3.  

Mi-temps 3-1, Buts: Riss 12e’·, Duplessis 29e’, Ferrenbach 42e’· pour Barr; Sensenbrenner 30e’, Kopp 69e’, Obennieder 82e’·pour Boersch.  

Bien lancés, les Barrois ont dominé la première période sans toutefois que Boersch ne soit en reste grâce à ses grands gabarits. A la. 12e’, Riss prit à contre-pied un visiteur et partit seul au but. Il fit un grand. pont sur le gardien et tira de l'aile pour ouvrir au score. La demi-heure de jeu fut animée. En effet, Boersch vit une de ses actions repoussée sur la ligne. Ensuite, les Barrois inscrivirent un deuxième but par Duplessis dont le tir parti du point de corner fut dévié par le gardien. Enfin, sur la relance, Boersch réduisit le score par Kopp qui reprit un tir contré une première fois. Les visiteurs firent le pressing pour égaliser, mais ce furent les Barrois qui marquèrent encore à la 42e’. Duplessis centra au deuxième poteau. Il profita d'une erreur du gardien visiteur pour servir Ferrenbach qui se trouvait devant le but vide. Après la pause, la situation avait visiblement changé. Les actions étaient moins précises et le jeu mitigé. Les Barrois n'étaient plus aussi décidés et Boersch sut en profiter. En effet, à la 69e’ Kopp tira entre les jambes du gardien local et à la 82e’, Obennieder, sans couverture (parce que les Barrois croyaient au hors-jeu) put dribbler Meyer sans problème et égaliser. Enfin, dans les dernières minutes, parce qu’ils avaient peur d'encaisser un but fatal ou parce qu'ils se contentaient finalement du match nul, Boerschois et Barrois levèrent le pied mais encore une fois, chez les locaux, on a l'impression de perdre un point.

 

 

Niedernai 3 - Barr 1

90 spectateurs; arbitrage de M. Chemer (Mulhouse) assisté par MM. Weber (Pfulgriesheim) et Clergue( Illkirch)  

Dés la 2e’de jeu Werle se présente seul devant le gardien local et marque de la main, l’excellent arbitre annule le but Les locaux essayent de prendre le match à leur avantage mais sont contraints d'attendre la 30e’ pour voir Laville ouvrir la marque. Cinq minutes plus tard. le stoppeur visiteur envoie un tir terrible qui prend la direction de la lucarne gauche lorsque Sommer surgit et dévie le ballon sur le poteau. Après le thé. les locaux tentent de forcer la décision. ce qui leur réussit à la 54e’ lorsque Stephan marqua le deuxième but Dans la demi-heure de jeu qui s'en suivit le jeu se cantonna principalement au milieu du terrain. Barr retrouve quelques espoirs à la 85e’ lorsque le score est ramené à 2-1 sur corner, mais la frayeur locale est de courte durée puisque sur l'engagement Laville file sur l'aile droite et envoie un centre tendu, repris victorieusement par V. Schaffner.  

 

   

Un petit point de plus

BARR - OBERNAI: 1-1.

Mi-temps: 1-1. Les buts: Boehrer (44e’) pour Barr; Obrecht (19e’) pour Obernai.  

Hier, les Barrois recevaient leurs jeunes et vifs voisins d'Obernai. Toujours fidèles à leur image, ceux-ci ont dominé le début du match avec un jeu rapide face à des Barrois presque inexistants. Et logiquement, à la 19e’, Obernai ouvre le score par Obrecht. Les Barrois se ressaisissent petit à petit et finissent par égaliser à la 44e’ d'une tête piquée de Boehrer. En seconde période, rien ne sera plus marqué. La rencontre devient plus équilibrée, mais le jeu est imprécis. Obernai est toujours vif dans ses contres, mais est souvent pris au hors-jeu.

 

 

   

Équipe I Saison 1993 - 1994

debout de gauche à droite : Christian Schalk- Jean-Yves Riotte - Fabrice Ruffenach - Thierry Fauth - Julien Michel - Hervé Schwanger - Jean-Pierre Lalevée - Christian Meyer - Eddy Meyer.
Accroupis : Francis Wack - Sylvain Riss - Sébastien Duplessis - Michel Mercier - Gharib Delenda - Pierre Werlé.

 

Deux points importants  

ERSTEIN - BARR: 4-1.  

Mi-temps: 1-1. Temps chaud. Pelouse en bon état. Environ 100 spectateurs. Facile arbitrage de M. Jawhar de Mulhouse très bien secondé à la touche de MM. Bronner de Lipsheim et Denni de Lingolsheim. Buts : Albrecht (11e’), J. Andrès (26e’), Ritty (60e’) et Martz ( 67e’) pour Erstein ; Mercier (37e’) pour Barr.  

Victoire méritée du leader mais sans la manière, puisque principalement en première période, il y a eu trop d’absences dans la défense locale. En l’absence pour blessure du libero et capitaine Volck, le remplaçant Fritsch a fait de son mieux. Domination du leader en première période face aux vignerons qui cravachent toujours dur pour le maintien. Logiquement les hommes de l’entraîneur Tota, ont ouvert le score par Albrecht des dix mètres sur une action de Jacky Andrès et Sidibé. Peu après, sur un centre de Pascal Klein, l’ailier gauche Jacky Andrès a repris de plein fouet pour corser l’addition. Les sucriers du président Jacky Meyer avaient le jeu bien en main, mais s’exposaient trop aux contres adverses. De plus, la défense locale a manqué trop de rigueur, faisant en plus dans le laxisme. Et finalement, ce qui devait arriver arriva. Sur un corner et une magnifique t^te de Mercier sans marquage, ce dernier logea le ballon dans l’angle supérieur depuis les 16 mètres. Ce n’était que justice, car à force de jouer avec le feu, les sucriers se sont brûlé les doigts. A la pause, le leader pouvait s’estimer heureux de mener au score ; En deuxième période, les gars du capitaine Guy Spielmann ont dominé à outrance, avec enfin plus de rigueur en défense. En attaque, Ritty, sur une belle percée et un tir à ras de terre, et l’arrière Martz également sur une action personnelle, ont gonflé le résultat. Ce n’était que minimum. C’en était fini des espérances adverses. On pense avant tout aux vétérans de la belle époque, Schalk (38 ans), Lalevée (42 ans), Boehrer (36 ans), et Werlé (40ans). Côté local, on retiendra les deux points. C’est tout. C’est le plus important pour la montée.

 

 

Benfeld se met à hauteur  

AS BENFELD - BARR 3-0.

Les buts pour Benfeld: Windenberger (33e’), Donat (56e’), Vanner (61e’). Arbitre: M. Adam, de Strasbourg, assisté de MM. Herrmann et Weiss.  

L'avant-dernier a de l'orgueil. Les Barrois entament le match tambour battant mais, à la 9e minute, sur un contre, Munoz se trouve seul face au gardien, mais met à côté. Un bon contre de Barr, à la 21e’, aboutit à un débordement puis à un centre tir qui rase le montant des buts gardés par Metz. A la 29e’, après un corner et un mauvais dégagement, Vanner touche la transversale et, dans la foulée, Aauino met la balle sur le poteau. Pas de chance ... A la 33e’, Windenberger marque de la tête sur un coup franc. Reprise difficile pour les Rouges. Sur un corner à la 40e’, Barr passe à travers. A la 47e’, Vanner manque l'immanquable. A la 56e’, Donat passe en revue tout le monde et frappe des 20 mètres, sans succès. Six minutes plus tard, Vanner lobe le gardien pour le troisième but. Finalement, Barr est battu mais méritait mieux, si l'on excepte le carton route que l'arbitre a oublié, à la 80e’, sur un joueur barrois qui avait déjà écopé de dix minutes d'exclusion.

 

 

Schnell concrétise  

BARR - SERMERSHEIM 0-1.  

Mi-temps: 0-0. But: SchneII (80e’) pour Sermersheim.  

Après une première période monotone mais néanmoins équilibrée, les visiteurs revinrent vite dans le jeu à la reprise. Meyer dut d'ailleurs se déployer sur un coup franc bien enroulé des visiteurs à la 47e’ Sermersheim procédait en fait par contres Face à des Barrois qui attaquaient pour gagner ces deux points si importants, mais à force d’attaquer sans concrétiser, les locaux furent pris à contre-pied par Christian Schnell qui loba Meyer à la 80e’ et inscrivit le seul but de la rencontre. Toutefois, il ne faut pas croire que ce fut la seule occasion visiteuse, Car Sermersheim en avait gâché auparavant.

 

 

Westhouse 1 - Barr 0  

Mi-temps 0-0. 80 spectateurs environ. Le but: Haas (88e’); arbitrage de M. Colin (Eglingen), assisté par M. Riehl (Kintzheim) et M. Bonnet (Hilsenheim).  

Match entre les deux mal-classés qui s'est soldé par une courte mais précieuse victoire de la formation locale. D'entrée, la rencontre débuta fort bien pour la formation de Westhouse qui, dès la 1ère'. manqua une belle occasion par Leopold qui, seul devant le. gardien, n'a pas pu concrétiser. Il en fut de même à la 60e’ où Thielen se trouvait également seul devant le gardien Meyer mais son tir passa nettement au-dessus. Les visiteurs, de leur côté, montraient leur nez à la·13e’ où, suite à une hésitation de la défense locale, un tir passa au-dessus de la cage du jeune gardien local Philipps. En 2e mi-temps, il en fut de même. Une bonne occasion pourtant pour les visiteurs par l'intermédiaire de Ferrenbach, mais son tir fut arrêté par l'excellent Philipps. Ce fut à la 88e’ que Haas, bien servi en profondeur par Fabien Fuchs, trompa la vigilance du gardien Meyer et donnait une victoire in extremis à sa formation.  

 

 

Marckolsheim 8 - Barr 1

Mi-temps 3-1, Pelouse en bon état. Une centaine de spectateurs. Arbitre : M. Durr (Hoenheim) assisté de M. Bonnet (Hilsenheim) et M. Dillenseger (Breitenbach). Les buts : Maeder Th. (4 fois); Legrand Régis (2 fois) Hassler JL (une fois) et Bissessur Robin (une fois) pour Marckolsheim ; Mercier (10e’) pour Barr.  

Pour son dernier match à domicile, les gars de Bruno Vincent ont largement rempli leur contrat. 8-1 c'est le score fleuve final. A la 5e’ un coup franc dangereux pour Barr est dévié par le mur local. Marco tarde à entrer dans le match et à la 10e’, sur corner, Barr ouvre le score. 2' plus tard un coup franc de Hassler, mais Maeder de la tête met de peu à côté. Barr ne reste pas inactif et procède par de rapides contres attaques toujours dangereuses, mais c'est Marckolsheim par Bissessur qui égalise d'une pichenette. Marckolsheim prend peu à peu l'ascendant et à la 30e’ sur passe de Legrand, Maeder porte la marque à 2-1. 5‘ après, sur coup-franc, Bissessur prolonge de la tête sur Legrand qui inscrit le 3e but. Mi temps 3-1. La 2e mi temps vient à peine de commencer que Legrand dévie la balle sur Hassler qui en pleine course marque le 4e but. Suit un moment de panique dans la défense locale car Barr n'a jamais abdiqué, et est près de réduire. la marque sur un coup franc brossé qui passe de peu à coté de la lucarne de Colmerauer. La fin du match sera une promenade de santé et Marckolsheim aggravera la marque par Legrand Régis: 5-l , puis encore trois fois par Maeder Thierry.  

 

 

Juste pour l'honneur  

BARR - ROSHEIM: 2-1.  

Mi-temps: 2-0. Les buts: Duplessis (15e’), Schwanger (43e’) pour Barr; Fischer: (90e’) pour Rosheim.  

Pour leur dernier match de la saison à domicile, les Barrois ont enfin dominé leurs adversaires sans se faire remonter. Toutefois, l'effectif de Rosheim était amoindri. Duplessis a ouvert le score après plusieurs dribbles sur l'aile à la 15e’, puis pendant un petit moment, les Barrois se sont relâchés, mais finalement à la 43e’, Schwanger a aggravé le score, servi qu'il a été par Duplessis parti à la limite du hors jeu. En seconde période, le rythme a été plus élevé. Les Barrois. ont resserre leur défense et les visiteurs ont attaqué à tout-va. Meyer a souvent été mis à contribution et s'est déployé avec succès jusqu'à l'ultime minute quand Fischer l'a trompé en finesse.

 

 

« Tickets sport » une réussite  

Organisé par l'équipe des éducateurs du FC Barr, l'opération « Tickets sport » axée sur le football a remporté un énorme succès au niveau des jeunes licenciés ou non du « Coin de Barr », Ils ont répondu présents en nombre puisqu'il y eut plus de 110 inscriptions. La quinzaine de bénévoles qui n'ont pas hésité à sacrifier leurs vacances ont réussi à donner goût au sport par le biais de divers ateliers, tous reliés au football. Le beau temps étant de la partie c'est une véritable réussite sportive à mettre au profit des dirigeants du FC Barr.  

     

Barr - Le bûcher du Bodenfeld  

Le feu de la St-Jean à Barr aura rassemblé une foule nombreuse au quartier du Bodenfeld. Il est vrai que le temps estival incitait à la sortie nocturne. Le FC Barr organisateur de cette manifestation n'avait pas ménagé sa peine durant les semaines précédentes, près de 40 stères de bois ont été nécessaires à la confection du bûcher et les maîtres d'œuvre de l'impressionnante tour de Babel du 15 mètres de haut, Flecksteiner Raymond, Ernest Thomas, Louis Faure et Alfred Grimm ont minutieusement monté l'édifice. Le président Jacques Ruffenach pouvait se montrer particulièrement satisfait de la réussite de cette manifestation. L'embrasement du bûcher souleva l'enthousiasme des visiteurs alors que la fête se poursuivait jusque tard dans la nuit.

 

 Quelques prises de vue du bûcher

 

 


   

Les vétérans champions du Bas-Rhin

Debout, de gauche à droite: le président Jacques Ruffenach, Fischer, Flecksteiner, Laurent, Dillenseger, Dittmeier, Roose, Lalevée, Boehrer, Walter, Preiss J. Assis: Kirstetter, Spirgel, Meyer, Dolder, Werle, Preiss S. et Barthelmebs

Pour la première fois depuis la création du championnat des vétérans la belle équipe des anciens du FC Barr a réussi à ramener dans le sud du département le titre de champion du Bas-Rhin de la Division A. Après un dernier match âprement disputé contre Soultz-sous-Forêts, le rival de toujours, les Barrois ont pris le point du match nul (1-1) nécessaire pour garder la première place du classement. Avec 58 buts marqués - meilleure attaque - et 14 buts encaissés - meilleure défense -, la victoire finale semblait logique. Cependant, tout au long de la saison, les Barrois durent batailler ferme pour venir à bout d'équipes comme Soultz-sous-Forêts, Gundershoffen, Val-de-Moder ou Ostwald. Finalement, le FC Barr boucle sa saison avec un point d'avance sur Soultz (12 v., 5 n., 1 d.). Il faut relever aussi la parfaite sportivité de l'équipe barroise: aucun des 21 joueurs du groupe n'a été sanctionné. Félicitations aussi pour cet exemplaire esprit de fair-play !

   

Minimes saison 1993-1994 vice-champions

Les clubs du FC Barr et de l'ES Stotzheim peuvent se montrer particulièrement satisfaits du parcours de l'équipe minimes qui a joué en entente cette saison : elle a remporté le titre de champion de groupe en catégorie B. La troupe entraînée par Julien Michel et encadrée par MM Woelflin, Huss et Christen, a distancé les valeureux adversaires de Scherwiller. Le bilan final est assez impressionnant avec 9 victoires, 1 nul et aucune défaite pour un goal average de 51 buts pour 4 encaissés. En poule de classement après la qualification au plateau de la Montagne-Verte, les « vert et blanc ». ont succombé, face à Eschbach, en finale départementale (4-2), Notons également la participation à la finale du Centre Alsace face à Scherwiller qui a pris sa revanche en remportant ce match face à une équipe barroise amoindrie.

 

Pupille A 1993-1994

  

Poussins saison 1993-1994

Barr: des poussins brillants

Après un excellent parcours, l'équipe menée avec brio par l'entraîneur Stéphane Deloche et les dirigeants Jean-Claude Spielmann, Francis Woelfflin et Gilles Guth, participera le 1er mai à la finale régionale de la Coupe nationale des poussins à Wittelsheim. Ils rencontreront leurs homologues du Racing-Club de Strasbourg, de l'AS Mulhouse et de l'AS Illzach-Modenheim. Pour arriver à' ce stade de la compétition, les poussins du FC Barr sont sortis victorieux du plateau d'Epfig, d'Ernolsheim (5-1) et aussi de Ste-Croix-aux-Mines (0-3). Toujours invaincus, ils sont aussi leaders en championnat A. L'avenir du club semble assuré et tous les amoureux de foot à Barr leurs souhaitent bonne chance.

 

Poussins II Saison 1993-1994

 

Débutants Saison 1993-1994

    

 

Barr: repartir du bon pied  

••• C'est devant une nombreuse assistance que s'est déroulée la première assemblée générale du FC Barr présidée par M. Jacques Ruffenach.

Après avoir salué les membres présents, l’adjoint aux sports Raymond Barthelmebs ainsi que le membre d'honneur René Munch (ancien trésorier), le dynamique président du club de football de Barr ne s'attarda pas trop sur les résultats d'une saison décevante. Il devait plutôt évoquer les perspectives d'avenir, qui devraient permettre aux « vert et blanc » de retrouver leur lustre d'antan et un rang plus en rapport avec l'importance de la ville. Il annonça le renfort pour la saison prochaine de quatre joueurs de talent: Stéphane Deloche (SR Colmar), Hassan Amezrehr (Heiligenstein), Manu Metz (Sermersheim) et Patrice Clauss (Biesheim). Outre l'objectif de la remontée en Promotion, la restructuration des équipes de jeunes est également annoncée avec l'engagement, pour la saison prochaine, d'une équipe de juniors et d'une formation de cadets. Après avoir respecté une minute de silence à la mémoire des regrettés Marie-Odile Hanss, Robert Barthelmebs, Valerio Cossutta et André Schiltz, M. Schmittheisler, secrétaire général du club lut les procès-verbaux de l'AG de 1993 et de l'AG extraordinaire de novembre 93. Il présenta ensuite le rapport d'activité de la section seniors: Avec un total de 10 points récoltés pour un goal average de 24 à 56 buts, l'équipe 1 quitte la Promotion après dix années de présence dans cette division. Malgré tous les efforts déployés par l'entraîneur Christian Schalk, les résultats sont décevants aussi bien en championnat que dans les différentes coupes avec l'élimination au premier tour de la Coupe de France face à Scherwiller, la défaite au 2e tour de la Coupe du Crédit mutuel contre Breitenbach et le revers honorable contre Stotzheim en Coupe d'Alsace. La confiance au coach a été renouvelée. Pour la saison à venir, il s'agira de repartir du bon pied. La saison de l'équipe II a été particulièrement malheureuse avec 3 matchs nuls pour 17 défaites (goal average de 24 à 109) pour l'équipe III, parcours honorable avec une quatrième place en championnat et une participation aux 16e’ de finale du challenge Aimé-Gissy.

Heureusement les vétérans et les jeunes

Pour la section vétérans il en va tout autrement. Le délégué Jacques Preiss annonça avec fierté le titre de champion du Bas-Rhin décroché par cette équipe après une lutte homérique avec Soultz-sous-Forêts. M. Bertrand Eisenecker, le sympathique animateur de la section des jeunes ne tarit pas d'éloges pour les équipes des poussins, champion de groupe et finaliste de la coupe nationale des poussins (9e place en Alsace). A noter également la bonne saison des pupilles à 7, qui terminent dans le peloton de tête. Il remercia les dirigeants et entraîneurs des jeunes qui durant toute la saison s'occupe de la centaine de licenciés de la section.

Outre le côté sportif, l'activité du FC Barr, actuellement fort de 180 joueurs affiliés, s'est concrétisé par l'organisation de différentes fêtes. Le bal populaire de 13 juillet, le tournoi du 15 août, la fête des vendanges, la fête de Noël, le dîner dansant carnavalesque et en dernier lieu le feu de la St-Jean, sont autant de manifestations que le club a organisées afin d'équilibrer le budget.

M. Kormann Pascal trésorier de l'association dressa le bilan financier de la saison, balance légèrement déficitaire notamment à cause des différents investissements réalisés au stade Louis-Klipfel, dépenses financières mais aussi dépenses d'énergie de la part des membres tout au long de l'année.

M. Woelflin pour la section des jeunes fit état des recettes et dépenses engagées pour mener à bien la formation des équipes de jeunes. MM. Fischer Alain et Jacques Preiss attestèrent de la parfaite tenue des écritures. Quitus et décharge furent donc donnés au trésorier et au comité. Pour la saison prochaine MM. Riss Sylvain et Fischer Alain œuvreront comme commissaires aux comptes.

Racing - Sochaux le 14 juillet

Les membres sortants du comité furent ensuite réélus, MM. Risser Maurice, Gloeckler Gérard, Raymond Huss et Mmes Wack Florence et Boehm Monique intégrant le comité. L'adjoint Barthelmebs félicite le FC Barr pour le travail accompli en cours d'année. Si les résultats sportifs ont été décevants l'association a démontré qu'elle savait se serrer les coudes dans les moments difficiles. Après avoir brièvement rappelé les investissements réalisés pour le stade Louis-Klipfel, l'adjoint présenta le programme des festivités de l'inauguration de cet équipement avec le match de gala entre les équipes professionnelles du RC Strasbourg et du FC Sochaux, fixé au 14 juillet à 18 h. Ce sera assurément un temps fort pour toute la région et l'implication de toutes les forces vives du club seront nécessaires pour son organisation. Après divers points soulevés par l'assistance, a eu lieu la remise des oscars aux joueurs méritants que sont Raymond Fflecksteiner, Jean-Pierre Lalevée et Willy Dolder, ainsi qu'au vice-président Francis Wack. Un grand moment d'émotion quand les récipiendaires furent dignement salués par une salve d'applaudissements. La réunion s'acheva par le traditionnel pot de l'amitié.

Au programme du week-end

Le stade Louis-Klipfel à Barr accueille, ce samedi, la finale régionale du jeu «Adidas - Coca-Cola ». A partir de 14h, les finalistes s'affronteront pour des exercices de jonglage, tirs au but et autres gestes techniques. A 17 h aura lieu une rencontre amicale entre la sélection des minimes 1 du Bas-Rhin entraînée par Marc Sieffert et ceux du Haut-Rhin drivée par Pierre Demuth. Match intéressant où les spectateurs pourront voir évoluer les jeunes des centres de formation du Racing, du FCM, de Haguenau ou de Vauban.  

 

 

Cette page a été mise à jour le 17/04/17.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :