FC BARR 2002
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 2002/2003

BARR TRAÎNE SA PEINE EN EXCELLENCE MAIS SE CONSOLE AVEC LA COUPE CENTRE-ALSACE

La saison débute dans la joie et la bonne humeur avec les festivités du 70ème anniversaire. Parmi les médaillés, on retiendra Jean-Louis JESSEL fidèle au club depuis 50 ans en tant que joueur, arbitre puis dirigeant, il se voit attribuer le plaquette de bronze de la LAFA.
L'équipe drivée par Pascal WELSCHINGER a pour objectif le maintien, car les seuls renforts de Sébastien LOWICK, Gilles WETZEL (AS PORTUGAIS SELESTAT) et de Hacène MEFAREDJ (Ste CROIX aux MINES) ne compensent pas les départs de Stéphane DELOCHE (AS HEILIGENSTEIN), Damien ZAMOLO (SC SELESTAT) et de Ahmed NAHY (US NOTHALTEN). En coupe de France, le premier tour est remporté face au FCK 06 mais le 2ème tour est perdu à OSTWALD 4 à 1. En coupe d'Alsace, la carrière s'achève également prématurément face aux promotionnaires de LINGOLSHEIM. Reste le championnat, mais au terme du cycle aller seuls 4 matchs nuls sont à l'actif des vignerons, autant dire qu'une place dans la charrette des relégués est fort probable. A l'intersaison , un changement est opéré au niveau de l'encadrement technique et Fabrice Klein prend en charge les entraînements. Malgré les renforts au mercato de DOGAN et de HORUZ, les Barrois ne se font guère d'illusions et le championnat vire au cauchemar. Il faut attendre le mois d'avril pour assister à un premier succès, le calvaire se termine avec 2 victoires et 7 matchs nuls et le FCB quitte la scène de l'Excellence Départementale.
Pourtant, la coupe du Centre-Alsace devait permettre de terminer sur une bonne note.
Le dimanche 29 juin 2003 à Stotzheim devant près de 300 spectateurs c'est Sébastien Lowick qui donne la victoire a ses couleurs en fusillant l'infortuné gardien de Rhinau Hohenleiter à la 37ème minute d'une rencontre marquée par le suspens. Les vainqueurs de cette édition ont pour nom : Merckling, Woelfflin, Gaillard, Wadel, Horuz, Oberlé, Zenner, Chamley, Werlé, Lowick, Horta, Boehm, Metz et Klein.
La saison se termine enfin, diront les dirigeants, mais les nombreux départs annoncés en fin de saison laissent augurer de nouvelles difficultés à l'échelon inférieur pour la saison 2003/2004.

Nos résultats saison 2002/2003

A domicile
1 victoire : FAIG 2 à 1
4 nuls : HOERDT 0 à 0 ; GAMBSHEIM 1 à 1 ; HOLTZHEIM 1 à 1 ; PORTUGAIS SELESTAT 1 à 1
9 défaites : GEISPOLSHEIM 2 à 4 ; VAUBAN II 2 à 4 ; OSTWALD 1 à 2 ; SCHWEIGHOUSE/s/M 1 à 2 ; OBERLAUTERBACH 0 à 6 ; ECKBOLSHEIM 1 à 2 ; GUNDERSHOFFEN 1 à 4 ; FCK 06 0 à 1 ; MUTZIG 3 à 4.

A l'extérieur
1 victoire : VAUBAN II 1 à 2
3 nuls : GUNDERSHOFFEN 0 à 0 ; FCK 06 3 à 3 ; HOLTZHEIM 0 à 0
10 défaites : OBERLAUTERBACH 3 à 1 ; PORTUGAIS SELESTAT 2 à 1 ; FAIG 9 à 0 ; ECKBOLSHEIM 5 à 0 ; MUTZIG 5 à 2 ; GEISPOLSHEIM 3 à 0 ; HOERDT 3 à 1 ; OSTWALD 2 à 0 ; GAMBSHEIM 5 à 0 ; SCHWEIGHOUSE/s/M 6 à 1.

CLASSEMENT FINAL SAISON 2002/2003

1.  GEISPOLSHEIM  68 points  61:11
2.  ECKBOLSHEIM  57 points  73:45
3.  GAMBSHEIM  53 points  69:44
4.  MUTZIG  44 points  66:58
5.  PORTUGAIS SELESTAT  40 points  48:46
6.  FAIG  39 points  50:48
7.  HOERDT  38 points  33:39
8.  GUNDERSHOFFEN  38 points  54:51
9.  FCK 06  37 points  45:56
10.  SCHWEIGHOUSE/s/M  36 points  43:39
11.  OSTWALD  34 points  49:80
12.  OBERLAUTERBACH  34 points  53:55
13.  VAUBAN II  34 points  68:65
14.  HOLTZHEIM  19 points  27:49
15.  BARR  13 points  27:80

 

Barr retrouve l'excellence
Après avoir joué en Excellence lors de la refonte des championnats de 1998/99, le FC Barr a passé trois ans à l'étage inférieur. Le retour sera-t-il gagnant ?

Car elle n'a pas laissé un souvenir impérissable du côté des joueurs et dirigeants, cette première expérience se soldant par une peu reluisante dernière place avec seulement quinze points en vingt-deux matches. Par contre, pour l'année du 70e anniversaire, qui sera fêté le mois prochain, le club du président Ruffenach espère s'accrocher durablement au plus haut niveau départemental. 

Le cadeau-surprise 

Un privilège obtenu lors des prolongations de la dernière saison. Après avoir échoué contre Geispolsheim dans la conquête du titre de champion de groupe, le FC Barr s'est vu proposer les barrages pour un éventuel billet en Excellence. Si le premier obstacle de ce parcours à élimination directe fut franchi sans encombre à Schirrhein (1-0), la seconde haie était renversée (défaite contre Vauban II). "Mais comme Ernolsheim a gagné contre les Italiens de Guebwiller, une place s'est libérée et on a pu monter, rappelle Pascal Welschinger, l'entraîneur. C'était un cadeau-surprise alors qu'on n'y croyait plus trop." Cette place, il va falloir s'en montrer digne au cours des 28 rencontres (quinze équipes participeront au championnat) du calendrier. Et pour aligner un groupe compétitif, l'entraînement a été programmé dès le 16 juillet. "Pourtant c'est toujours le même problème à Barr. Il est difficile d'avoir tout le monde à disposition en période de vacances. Donc on fait avec ce qu'on a !"
Un avant-goût de compétition a été donné avec le tournoi Super U où Barr a gagné ses trois matches du 1er tour contre Dieffenbach/Neubois, Mutzig et Wisches avant de trébucher sur la marche suivante contre Bischwiller "avec 50 % d'absents". 

Jeunes aux dents longues

Dans l'effectif, quelques changements: les départs de Damien Zamolo (SC Sélestat), Stéphane Deloche (Heiligenstein) et Ahmed Nahy (Nothalten) ont été compensés par les signatures de Sébastien Lowick, Gilles Wetzel (Portugais Sélestat) et Hacene Mefaredj (Ste-Croix/ Ste-Marie). Des jeunes viennent aussi renforcer numériquement leur équipe fanion. L'occasion pour les Alexandre Zenner ou Gabriel Woelfflin de prouver leur valeur. "Notre force est la solidarité défensive autour du gardien Frédéric Merckling. Je souhaite aussi, avec l'arrivée de Lowick, une meilleure stabilité au milieu. Avant on récupérait beaucoup de ballons, mais on les perdait trop vite. Il faudra aussi plus d'appels envers les attaquants". Des recettes à appliquer dès le 25 août contre Holtzheim. Cette inauguration sera précédée d'une série de rendez-vous pour la mise en action ce samedi à Dorlisheim (17h), jeudi 15 à Rossfeld (17h), samedi 17 contre Gerstheim (15 h) et dimanche 18 à Ebersheim (15 h) contre les Ligueurs (lutte contre le cancer).

Coupes à remplir

Dans le courant de la saison, le FC Barr compte aussi faire parler de lui en coupe. "On espère faire quelque chose, surtout dans les locales. L'an passé, nous sommes tombés au 3e tour de la Coupe de France contre Mars Bischheim, en Coupe d'Alsace contre La Wantzenau, en huitièmes du Crédit Mutuel et en quart du Centre-Alsace." Des barres qui sont évidemment à placer plus haut pour tout sportif ambitieux qui se respecte.

Hubert Letz

Une équipe de Barr qui a terminé dans les trois premiers du dernier championnat de Promotion d'excellence. (Photo DNA)

 

Une reprise musclée

Barr 1 - Holtzheim 1

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Dagon. Les buts: Metz (25") pour Barr, Heitz (55") pour Holtzheim. BARR: Merckling, Wetzel, Woelfflin, Zenner, Hengstberger, Klein, Werlé, Chamley, Metz, Lowick, Oberlé, (Riss, Sayin, Horta)
HOLTZHEIM : Froeliger, Schott, Volmaz, Benali, Lutz, Soppo-Din, Martet, Krieg, Ouled-Dia], Corninotto, Littel, (Heitz, Driouach, Ateck) 

Dès la 3", Metz, pour les locaux, se présente seul devant le gardien adverse qui repousse son tir. Holtzheim répond par un coup franc de Krieg que Merckling détourne au-dessus de la transversale. A la 18" Littel est exclu pour dix minutes. A la 25", sur une action confuse des visiteurs, Metz profite de l'aubaine pour ouvrir le score. Le même Metz place un tir rasant le poteau, à peine deux minutes plus tard. A la 36" c'est Barr qui se retrouve à dix suite à l'exclusion pour dix minutes de Klein. 

La dernière occasion de cette première mi-temps sera à l'actif des visiteurs, mais la tête de leur avant centre, Ouled-Diaf, rate la cible de justesse. 
La deuxième mi-temps à peine entamée, Barr se retrouve à nouveau en infériorité numérique suite à l'exclusion temporaire de leur capitaine Metz. Holtzheim profite de cet avantage pour égaliser par l'intermédiaire de Heitz. Nouvelle exclusion temporaire, cette fois-ci au détriment des visiteurs à la 73" ce dont profite Barr pour faire le forcing, un tir de Chamley est difficilement repoussé par Froeliger. A la 84" Metz profite à nouveau d'une mésentente de la défense adverse pour marquer son deuxième but. Pourtant le but est refusé par l'arbitre pour une faute a priori pas évidente. Décidément dans un mauvais jour ce même arbitre expulsera le capitaine barrois à S' du terme du match. Un match nul qui ne satisfait que les visiteurs, alors que les locaux ne peuvent se sentir que lésés. 

 

Après leur nul contre Holtzheim, les Barrois se rendent chez un autre promu.
(Photo DNA - G. Andlauer)

 

Vite plié

Oberlauterbach/E. 3 - Barr 1

Mi-temps: 3-0. Pelouse en bon état. Environ 200 spectateurs. Arbitre: M. Wiesen (Haguenau) assisté de MM. Beck (La Wantzenau) et Brenckle (Salmbach). Les buts: Kabel (6e'), O. Muller (15e') et F. Stoltz (30e') pour Oberlauterbach; Klein (85e') pour Barr. OBERLAUTERBACH: Buhler, P. Heintzelmann, Schmittheissler, Andry, Narciso, Pl. stottz, Kabel, Franck, F. Stoltz, Chr. Heintzelmann, O. Muller (Barthel, B. Muller).
BARR: Mercklinq, Wetzel, Zenner, Deloche, Hengstberger, Klein, Oberlé, Chamley, Werlé, Lowick, Horta (Sayin, Woelfflin, Durmaz).

Les locaux remportent leur première rencontre à domicile en Excellence. La partie débute sur un rythme très élevé avec des occasions de part et d'autre. Les locaux ouvrent le score dès la 6e' par Kabel bien lancé par Chr. Heintzelmann. 

Les visiteurs réagissent par Horta qui place un coup franc passant de peu au-dessus. Sur une longue touche de FI. Stoltz, O. Muller mystifie son défenseur et trompe l'infortuné Merckling (2-0) Les visiteurs sont dangereux par Lowick et Horta. Si ce n'est Buhler, ce sont les défenseurs qui gardent leur cage inviolée. Sur une nouvelle incursion locale, le jeune O. Muller se débarrasse de son vis-à-vis mais se heurte au gardien qui repousse dans les pieds de Fabien Stoltz. Le buteur porte le score à 3-0 (30e'). 

Baisse d'intensité

En seconde période, le jeu baisse en intensité avec une domination territoriale visiteuse et de rares actions. Les locaux procèdent en contres mais n'arrivent pas à trouver le chemin des filets. Barr, n'arrivant pas à percer le rideau défensif local, prend sa chance de loin. Sur une de ces frappes, légèrement détournée, Klein arrive enfin à tromper la vigilance de Buhler. Après plusieurs changements de chaque côté, les locaux gèrent leur avance pour une première victoire méritée.

Le duel entre Florent Stoltz, à gauche, et Sébastien Lowick a tourné à l'avantage du premier. Oberlauterbach remporte sa première victoire en Excellence. (Photo DNA)

 

Stoltz a réussi un bon début de saison avec Oberlauterbach: quatre points en deux matches.

 

Vite plié

Barr 2 - Geispolsheim 4

Mi-temps: 1-2. Bon terrain. 350 spectateurs. Arbitre: M. Berger (Strasbourg) assisté de MM. Oesterlé et Wirtz (Strasbourg). Les buts: Halet (12",60" et 86"), Bodin (23") pour Geispolsheim, Lowick (33") et Metz (91") pour Barr.
BARR: Mercklinq, Wetzel, Hengstberger, Deloche, Buch, Klein, Oberlé, Chamley, Metz, Lowick, Werlé, (Horta, Sayin, Zenner).
GEISPOLSHEIM: Mahzem, Le Rolland, Nuss, Fritsch, Ott, Bodin, Dimuri, Weiss, Halet, Kretz, Schwob, (Prieto, Doll, Mante).

Le FC Barr fêtait en ce dimanche son 70e anniversaire. Mais on ne peut pas dire que son équipe fanion a été à la fête face à une très bonne formation visiteuse. La partie démarre timidement, mais au fil des minutes Geispolsheim prend le contrôle des opérations. Dès la 12", après Lin débordement sur la gauche de Schwob, ce dernier centre en retrait et Halet, idéalement placé. ouvre le score pour les visiteurs. Les locaux tardent à réagir et c'est au contraire Kretz qui met une nouvelle fois Merckling à contribution. mais ce dernier sort vainqueur de son face à face.

 Il faut attendre la 20" pour assister à une première occasion locale, mais le' tir de Klein passe largement au-dessus. A la 23" un nouveau décalage sur la droite surprend la défense locale et Bodin d'un tir puissant sous la barre augmente le score. Triplé de Halet Après ce deuxième but les Vignerons réagissent. Werlé sert Metz mais la reprise acrobatique de l'avant centre passe au-dessus. Ce n'est que partie remise et à la demi-heure de jeu Lowick d'un magnifique tir lobé des 25 m réduit la marque. En deuxième période on attend vainement le pressing des Barrois et les visiteurs n'ont pas trop de difficultés à gérer leur avance. A la 60" Halet profite d'une balle de contre pour lober l'infortuné Merckling. A 3-1 la rencontre est pliée et suite à une nouvelle balle perdue en milieu de terrain Halet augmente le score pour ses couleurs. Pendant les arrêts de jeu les Vignerons par l'intermédiaire de Metz, idéalement servi par Horta, réduisent le score au terme d'une rencontre disputée dans un excellent état d'esprit. Barr aurait souhaité une meilleure conclusion à cette journée anniversaire, mais Geispolsheim était supérieur et se pose dès à présent en candidat à la montée.

 

Manque de rythme

Barr 0 - Hoerdt 0

Mi-temps: 0-0. Bon terrain. 80 spectateurs. Arbitre: M. Durr (Hoenheim) assisté de Mm. Bret et M. Di Vagno. 
BARR: Merckling, Wetzel, Zenner, Deloche, Buch, Klein, Oberlé, Chamley, Metz, Lowick, . Werlé, (Orta, Hengstderger, Volckensinger)
HOERDT: S. Haushalter, eauzer, Bieber, M. Haushalter, Muhl, Benazouz, Pothier, Seltzer, Wurtz, Bayram, Jehl, (Lauer, Sebli, Hammann).

En proie au doute après deux défaites consécutives, Barr ne s'est toujours pas libéré. La sortie prématurée de St. Metz ne présage pas d'un premier succès des locaux. Les premières minutes confirment ce pronostic. Hoerdt prend le contrôle des opérations mais Merckling gère avec aisance les quelques actions critiques devant sa cage. La première occasion franche est à mettre à l'actif des locaux. Lowick à la 23" centre sur la tête de Deloche, mais la reprise du stoppeur passe hors cadre. 

Les visiteurs réagissent par le remuant Bayram. Son tir appuyé est boxé au-dessus de la barre par Merckling. Les locaux entament la 2e mi-temps à dix suite à l'exclusion temporaire de F. Klein. Werlé, bien lancé par Lowick, échoue face à Haushalter à la 49" alors que Pothier, côté visiteur, décroche un tir des 20 m sans toutefois prendre à défaut la vigilance du goal Local.
Après l'heure de jeu, les locaux appuient sur l'accélérateur et Lowick puis Horta portent le danger devant la cage des buts visiteurs. La partie reste indécise, Hoerdt tente également de prendre en défaut la défense barroise articulée autour de la charnière Buch-Deloche. A la 83" on note une situation chaude dans la surface de Merckling, mais Buch dégage en catastrophe son camp alors que Pothier; toujours côté Hoerdt, obtient une dernière occasion sans toutefois conclure. La partie s'achève sur un score nul et vierge qui reflète la physionomie d'une rencontre jouée dans un bon esprit sportif mais qui aura singulièrement manquée de rythme.

 

Barr, à gauche, n'a pas idéalement préparé son 4e tour de coupe en s'inclinant, dimanche,
face aux Portugais de Sélestat (2 à 1)

 

Première Portugaise

Grâce à un doublé de Bury, les Portugais débloquent leur compteur en obtenant dans le derby face à Barr leur premier succès de la saison.
Le derby du Centre Alsace a finalement tourné en faveur des locaux où le buteur Stéphane Bury a réussi son doublé pour offrir la première victoire de la saison en championnat aux Sélestadiens. La première frappe à la huitième minute est l'œuvre de Ruch mais celle-ci passe à côté. . Puis Barr s'installe dans le camp des locaux et à la 4e, la frappe d'Oberlé est captée par le capitaine Ast. A la 25e, le libero Buch monte sur corner mais sa tête passe à côté. Trois minutes plus tard l'ancien des Portugais Lowick imite ses collègues en ne cadrant pas sa frappe. C'est évident, la domination est visiteuse mais sporadique. Mais la plus belle occasion de cette mi-temps sera à la 39e pour Ruch qui exploite un centre de Bury. Mais sa reprise passe au-dessus. Le début de la seconde période sera sanctionné par deux expulsions temporaires locales pour Yildiz et Heuer. Puis au retour de l'un de ses deux joueurs, les Portugais vont ouvrir le score grâce à une belle ouverture de Ozveren en direction de Bury qui s'en va en solo sur le côté pour tromper d'une pichenette la vigilance de Merckling (67e). Ce même joueur quatre minutes plus tard va exploiter une belle ouverture de son compère d'attaque Ruch et doubler la mise en trompant le gardien du plat du pied, cette fois, et donner un avantage conséquent à son équipe.  A la 75e, une faute à l'entrée de la surface va être sanctionné d'un penalty qui permet à Deloche de prendre Ast à contre-pied et ramener le score à 2-'. Puis c'est au tour de Barr d'être sanctionné de deux expulsions temporaires ce qui va couper définitivement les jambes des visiteurs. Ce diable de Bury aurait pu alors réussir un triplé si son lob, à la dernière minute, n'était pas passé de justesse à côté. La première victoire locale est acquise tandis que Barr devra encore attendre car la semaine prochaine laissera . la place à la Coupe de France .

[=> SE DÉPLACER. 
Le déplacement des Portugais en Coupe de France, samedi prochain à Hanhoffen, s'effectuera en bus. Les personnes intéressées peuvent réserver leur place en appelant au 03.88.85.30.09. Le départ est fixé à 17h30.

Portugais Sélestat - Barr  2-1.
Mi- temps: 0-0. Arbitre: M. Grimm (Schiltigheim) assisté de MM. Maestri (Strasbourg) et Bieschel (Strasbourg). Les buts: Stéphane Bury (67e, 71 e) pour les Portugais ; Mathieu Deloche (75e s.p.) pour Barr.

Cette première victoire pour Cédric Heuer et ses coéquipiers a mis du temps à se concrétiser tandis que l'ancien Portugais Sébastien Lowick, devra encore patienter un peu avant d'en faire autant.

 

De l'espoir au désespoir

Barr 1 - Gambsheim 1

Mi-temps: 1-0. 50 spectateurs environ. Arbitre: M. Ehret. Les buts: Horta (20") pour Barr; Goetz (90") pour Gambsheim.
BARR: Merckling, Woelfflin, Werlé, Zenner, Buch, Klein, Oberlé, Chamley, Metz, Lowick, Horta (Alessandri, Deloche) 
GAMBSHEIM: Sold, Bisceglia, Picquot, Lux, Bock, Kuntz, Auvray, Lang, Goetz, Kayhan, Larhcene (Anstett, Dron)

Barr a longtemps cru tenir sa première victoire de la saison. En dépit d'une grosse domination visiteuse, le promu avait apparemment fait le plus dur. A savoir ouvrir le score, dans des conditions de jeu rendues difficiles par le vent. Si Horta se fait remarquer par quelques incursions dans la surface de Gambsheim, la défense adverse n'est pas inquiétée. 

Avec le vent dans le dos. Barr se montre audacieux. Horta part du milieu de terrain, élimine deux adversaires et décoche un tir des 25m. Bock, sur la trajectoire, dévie la balle qui lobe son propre gardien (20"). Gambsheim, privé de quatre titulaires - Solin, De Almeida et Gehrhardt suspendus, Négelé blessé - pose ensuite le jeu. Auvray et Larhcene tentent d'écarter le jeu et parviennent à affoler la défense locale. Merckling, au prix de quelques arrêts, retarde l'échéance. En seconde période, Gambsheim accentue la pression. Barr, réduit temporairement à dix après l'exclusion de Klein, plie mais ne rompt pas. Du moins pas avant la 90". Un centre de la droite est repris victorieusement par Goetz. Barr, effondré, évite même de justesse la sanction. Sur la dernière phase de jeu, Auvray récupère le ballon est place une frappe qui vient mourir sur le poteau de Merckling, battu. En l'espace de deux minutes, les hommes de Pascal Welschinger ont bien failli tout perdre. Qu'il est difficile, l'apprentissage de l'Excellence.

 

Pascal Welschinger: "Tous déçus" 
L'entraîneur de Barr croyait tenir sa première victoire contre Gambsheim. Avant les arrêts de jeu fatals.. "Je suis déçu du résultat, bien sûr, mais content du comportement des joueurs face à l'un des ténors du groupe. Les gars sont tous déçus car ils ont tout donné. Il nous manque toujours cette victoire qui permettrait de lancer la machine. Le maintien reste accessible. Hormis Geispolsheim, qui est au-dessus du lot, chacun est capable de battre son adversaire du jour. On va y arriver ".

 

Barr cède sur la fin

Barr 2 - Vauban Il 4

Mi-temps: 2-1. Arbitre: M. Kurtz (Haguenau) assisté de MM. Neurohr (Geispolsheim) et Schnoellor (Ebersheim), Les buts: Wetzel (23"), Zenner (25") pour Barr; Reval (21", 83"), Chambronn (88", 90" + 2) pour Vauban. BARR: Merckling, Woelfflin, Werlé, Zenner, Buch, Oberlé, Chamley, Metz, Lowick, Horta, Klein (M'Faredj). VAUBAN: Sensfelder, Girard, Chuay, Fischer, Steinberger, Gherdhi, Reval, N'Guyen, Sen, Chambronn, Cheriet (Ranni, Genez et Thirion).

Après un round d'observation, les locaux ouvrent les hostilités. Un bon centre de Lowick ne trouve pas preneur. Sur le contre, les visiteurs se créent une occasion par Reval, dont le tir en demi-volée est bien capté par Merckling. Coup sur coup, Horta et Metz voient leurs tirs raser les montants du gardien de Vauban.

 

Ce sont néanmoins les visiteurs qui trouvent l'ouverture, par Reval à la 21". Les vignerons se rebiffent et obtiennent un penalty justifié suite à une faute de main du libero Steinberger. Penalty transformé par Wetzel A peine 2' plus tard, l'arbitre sanctionne à nouveau les visiteurs d'un penalty, suite à une faute sur l'avant-centre local Metz. Zenner transforme la sentence A la 35", un joueur visiteur se fait exclure 1 0 minutes pour jeu dur Barr ne profitera pas de cet avantage, et la pause sera sifflée sur le score de 2-1 en faveur des locaux. La seconde mi-temps reprend avec une domination visiteuse, les Barrois jouant sur contres. C'est Vauban qui parviendra à égaliser à la 83" par Reval. Les visiteurs 'prendront l'avantage à la 88", sur une nouvelle mésentente dans l'équipe barroise. Les locaux boiront le calice jusqu'à la lie en encaissant un quatrième but dans les arrêts de jeu.

 

Encore loupé !

Barr 1 - Ostwald 2

Mi-temps: 0-1. Bon terrain. 50 spectateurs. Arbitre: M. Wahl (Rittershoffen) assisté de MM. Gass et Sager. Les buts: Ferdjani (29" s.p.), Bach (57") pour Ostwald; Wetzel (46" s.p.) pour Barr. 
BARR: Merckling, Sa yin, Zenner, Mercier, Buch, Klein, Woelflin, Oberle, Metz, Lowick, Werlé, (Wadel, Wetzel). 
OSTWALD: Anqst, Birqel, Kleis, Metrai. Munschau, Bach, Michel, Coffre, Khaffani, Ferdjani, Bordiss, (Driouach, Bieters, Capone).

Après une semaine agitée qui a vu le départ du coach P. Welschinger, les locaux ont fourni une honnête prestation, sans pour autant trouver le chemin de la victoire. Les visiteurs sont les premiers en action par le remuant Ferdjani, mais le centre tir de ce dernier ne trouve personne à la réception. Les locaux réagissent dans la minute qui suit par Werlé dont le tir croisé est renvoyé par la base du poteau. Ostwald accélère et s'offre deux occasions franches. 

 

Une première fois Bach déborde sur la droite, mais perd son face à face avec Merckling. Dans la foulée, ce même joueur voit passer sa tentative de peu à coté. A la demi-heure de jeu, Khaffani s'engage dans la surface de réparation et est fauché par un défenseur local. Le penalty sanctionnant cette faute est transformé par Ferdjani. Avant la pause, Khaffani aura une balle de break mais Merckling détourne en corner. Côté local, Metz contre un dégagement d'un défenseur et inquiète l'excellent Angst. La deuxième période démarre par un premier coup de théâtre, lorsqu'un défenseur visiteur détourne le ballon de sa main dans sa propre surface. Wetzel ne se fait pas prier pour transformer le penalty. Les visiteurs réagissent par leur meilleur élément, Bach. Une première tentative sur coup-franc met en danger l'arrière-garde locale. A la 57", Bach reprend un centre de la droite et redonne l'avantage à ses couleurs. Les locaux, avec les moyens du bord, réagissent d'abord par Lowick, qui adresse un centre sur Metz, mais le ballon effleure le poteau extérieur. Oberle, des 25m adresse un tir tendu bien capté par Angst.

 

Un week-end de rattrapage

Excellence
FC BARR

L'équipe fanion va mal. La défaite en coupe d'Alsace contre Lingolsheim avait poussé l'entraîneur Pascal Welschinger à la démission. On espérait que son remplacement (une solution provisoire) par le joueur Fabrice Klein provoquerait l'électrochoc contre Ostwald. Hélas, si l'équipe a bien joué, elle a encore perdu. Bilan, trois nuls et cinq défaites qui accentuent malaise un peu plus chaque semaine. Dimanche, c'est un déplacement au FCSK 06 qui attend les Barrois. Ils avaient gagné en coupe d'Alsace contre cette équipe et ne la craigne donc pas (14 h 30). On espère que l'apport d'Atakan Hornus, qui avait évolué à Obernai et Erstein, sera décisif. En attendant la qualification de Selczuk Dogan,· un autre transfuge d'Obernai appelé à donner du tonus à un front d'attaque atone.

Les Barrois ont quelques nouveaux arguments à faire valoir pour éviter une condamnation. (Photo DNA)

 

Barr traîne sa peine

Après l'accession de dernière heure du FC Barr en Excellence, on s'attendait à une saison difficile au niveau supérieur. Le bilan chiffré du cycle aller a confirmé les craintes.

Les vignerons ne comptent que 4 résultats nuls à leur actif, pour 7 défaites encaissées lors des 1 1 premières rencontres. A l'intersaison, les renforts de Sébastien Lowick et Gilles Wetzel (Portugais de Sélestat) ont été enregistrés, alors que Damien Zamolo, Stéphane Deloche et Ahmed Nahy ont tenté l'aventure ailleurs. La saison a débuté par un tour de Coupe de France remporté face au FCSK06 sur le plus petit des scores. Le 2e tour allait être fatal aux hommes du président Ruffenach, défaits à Ostwald sur le score de 4-1. En coupe d'Alsace, les vignerons sont également éliminés par un club de Promotion d'excellence, le FC Lingolsheim. A présent, il s'agira d'assurer la qualification en coupe Crédit mutuel face à Gerstheim. En championnat, Barr compte 4 points grâce aux nuls méritoires obtenus face à Holtzheim, Hoerdt, Gambsheim et le FCSK06. La différence de buts de 12 à 29 est due à la défaite subie à la FAIG (9-0).
Les buteurs du cycle aller ont pour noms Metz (3), Horta et Wetzel (2), Klein, Lowick, Werlé, Zenner et Deloche. Espérons que la phase retour, sous la houlette de Fabrice Klein et avec les renforts des joueurs obernois Dogan et Horuz, ainsi que du Schilikois Demir , apporte du sang neuf à l'équipe. Mais il sera très difficile d'éviter l'une des quatre dernières places synonymes de descente en Promotion d'excellence. 
L'équipe Il présente un bilan un peu meilleur avec deux succès, un nul et sept défaites (goal-average: 7-25).

 Actuellement classés en dixième position, les coéquipiers de Michel Mercier ont pour objectif le maintien, sachant que deux équipes seront reléguées en fin de saison. L'équipe III est en milieu de tableau avec un bilan légèrement négatif de 2 victoires, 2 nuls et 3 défaites (12-13). Les vétérans ont effectué un parcours plus qu'honorable en ce début de saison et se retrouvent à la 3e place avec une seule défaite et quatre victoires. A noter la défense de fer qui n'a encaissé que 2 buts lors de ces rencontres. La section des jeunes présente un bilan acceptable avec une bonne deuxième place pour les 13 ans. L'équipe 1 des benjamins remporte le titre de champion d'automne avec 7 rencontres et autant de victoires pour un impressionnant différentiel de 55 à 9. Par contre, l'équipe Il n'a pas réussi à décoller et compte autant de défaites que de rencontres jouées. Les poussins 1 terminent au second rang avec un bilan positif de 5 victoires pour 3 défaites, alors que l'équipe Il termine en avant-dernière position de son groupe. A noter les difficultés de la section des jeunes à trouver des bénévoles pour accompagner les équipes les samedis après-midi. Même les parents ne se sentent pas concernés pour suivre les évolutions de leurs enfants ... 
Le FC Barr a fêté, début septembre, son 70e anniversaire. Cette journée a permis à bon nombre d'anciens de retrouver le chemin du stade. Une vingtaine de dirigeants ont été à l'honneur en présence du président de la LAFA, Gilbert Schneider. A présent le FC Barr prépare son traditionnel dîner dansant du 8 février, à la salle des fêtes. En espérant que les Barrois viendront soutenir leur club de football actuellement au creux de la vague.

 

Barr approche de la descente

Barr 1 - Schweighouse 2

Mi-temps: 1-1. Bon terrain. 60 spectateurs. Arbitre: M. Frey (Colmar) assisté de MM. Herrmann (Rosheim) et Schnoeller (Ebersheim). Les buts: Grasser (15e'), Metzler (67e') pour Schweighouse; Dogan (41e') pour Barr. SCHWEIGHOUSE: Kister, Tribard, Jung, Werlé, Suss, Maret, Dieffenbronn, Sortelle, Martin, Metzler, Yilmaz, (Dey, Bouhr, Grasser). BARR: Merckling, Zenner, Mercier, Gaillard, Chamley, Oberlé, Klein, Lowick, Werlé, Horuz, Dogan, (Horta, Demir, Sayin). 

Les locaux abattaient déjà une de leurs dernières cartes pour espérer entretenir un espoir de maintien et, dès les premières minutes, on les sentait motivés pour atteindre cet objectif. A la 8e', un coup franc tiré des 25 m par Lowick est détourné sur la barre par Kister. La réplique ne se fait pas attendre. Un coup franc obtenu sur la gauche trouve Grasser. Ce dernier catapulte la sphère dans le filet de l'infortuné Merckling. 
Une fois de plus, le manque d'attention aura coûté cher aux "vignerons" qui réagissent pourtant dans la minute. Un centre au cordeau de Lowick trouve Horuz idéalement placé, mais sa reprise manque de puissance. Dogan égalise A la demi-heure de jeu, on note une nouvelle occasion côté local, mais la reprise de la tête de Chamley passe au-dessus de la barre. 

 

Peu avant la mi-temps, les locaux trouvent la juste récompense de leurs efforts par Dogan, mis sur orbite par le remuant Werlé. Dès la reprise, Schweighouse se montre dangereux par Sortelle. L'essai de ce dernier est repoussé conjointement par Merckling puis par Chamley qui dégage sur sa ligne. A la 48e', les locaux se retrouvent à dix, suite à l'exclusion temporaire de leur joueur-entraîneur Klein. Quelques instants plus tard, l'égalité numérique est rétablie mais, cette fois-ci, suite à l'exclusion définitive du visiteur Yilmaz. Metzler surgit A l'heure de jeu, le duo Horta-Werlé est à deux doigts de donner l'avantage à ses couleurs. Une série de corners obtenus par les "vignerons" ne donne rien et c'est au contraire Schweighouse qui reprend l'avantage à la 67e'. Un coup franc botté sur la gauche surprend la vigilance de Merckling et Metzler ne se fait pas prier pour concrétiser. Malgré leur supériorité numérique, les Barrois accusent le coup et partent à l'assaut du but adverse en rangs dispersés. La défense de Schweighouse se régale alors que les contres de Martin et Metzler restent très dangereux. Dans les arrêts de jeu, l'attaquant barrois Sayin se voit fort justement gratifié d'un carton rouge. La partie s'achève par un nouveau revers qui augure une descente en Promotion d'Excellence.

 

Le festival de Kabel

Barr 0 - Oberlauterbach 6

Mi-temps: 0-3. 80 spectateurs. Arbitre: M. Keltz (Niederhergheim) assisté de MM. Marchal et Richter. Les buts: Kabel (9e',26e',33e', 60e', 75e'), O. Muller (88e'). 
BARR : Merckling, Zenner, Mercier, Gaillard, Chamley, Oberlé, Klein, Lowick, Werlé, Horta, Dogan (Woelfflin, Demir, Horuz).
OBERLAUTERBACH : Buhler, Weissenburger, P. Heintzelmann, Barthel, Andry, FI. Stoltz, Kabel, Frank, Fa. Stoltz, O. Muller, Fischer(Geyer, B. Muller, Ch. Heintzelmann).

Les dimanches se suivent et se ressemblent pour une équipe barroise à la dérive. Dès la 9e', une grossière mésentente de la charnière défensive permet au rapide Kabel d'ouvrir le score. Les locaux tentent de réagir mais seul Lowick, sur coup-franc, met en danger Buhler.

 A la 17e', un une-deux magnifiquement joué entre Fabien Stoltz et Kabel sème la panique au sein de la défense. Dans la foulée, c'est le remuant Frank qui échoue de peu face à Merckling. Avant la demi-heure de jeu, les visiteurs doublent la mise. Kabel, bien qu'entouré de quatre défenseurs, se défait du marquage et propulse le ballon au fond des filets. Après une nouvelle occasion de O. Muller, l'insaisissable Kabel reprend un ballon mal négocié par le goal local. La deuxième période ne sera guère plus réjouissante pour les locaux. A l'heure de jeu, Kabel est une nouvelle fois à la réception d'un bon service de Frank pour contourner le gardien Merckling. Barr tente de sauver l'honneur par Dogan puis par Klein mais Buhler garde sa cage inviolée. C'est au contraire Kabel qui prend de vitesse la défense locale complètement désorganisée. Un sauvetage de Merckling repousse l'échéance du 6-0 mais à la 88e', O. Muller reprend un centre venu de la gauche et la demi-douzaine est atteinte.

 

Bonjour tristesse

Holtzheim 0 - Barr 0

Arbitre: M. Pfrimmer (Vendenheim) assisté de MM. Andres (Romanswiller) et Gaillard (bénévole de Barr). 
HOLTZHEIM; Froeliger, Schott, Krieg, Laurent, Lutz, Weber, Grasser, Vydelingum, Stocki, Cominotto, Driouach, (Hartit, Neuburger, Benali).
BARR: Merckling, Mercier, Wadel, Gaillard, Horuz, Klein, Chamley, Oberle, Werlé, Horta, Woelfflin, (Dogan, Demir, Lowick). 

Le score du match résume la production fournie par les deux équipes. Pourtant, les deux formations sont concernées par la relégation, mais à aucun moment on ne put ressentir cette envie de l'emporter. 

L'équipe recevante avait bien la main mise sur la rencontre, mais ne porta que trop rarement le danger devant les buts de Merckling. C'est Krieg, un ancien de Barr, qui allumait la première mèche dès la 10e', mais son tir passait à coté du cadre. A la 30e', Stocky, d'une superbe reprise des 20rn, trouvait la barre et Grasser, sur la récupération, vit son centre tir échouer sur le poteau. A la 40e', Stocky seul dans les 6m, ne put pas correctement armer son tir et Merckling put aisément s'interposer. On pensait que la seconde période verrait enfin le réveil de Holtzheim. Il n'en fut rien. Les verts eurent leurs occasions par Oberle qui à son tour tirait sur la barre et surtout Werlé qui ne put tromper Froeliger sortit à sa rencontre (58e').

 

Geispolsheim à sa main

Geispolsheim 3 - Barr 0

Mi-temps : 2-0. 239 spectateurs. Arbitre: M. Turke assisté de MM. Sitanze et Bosch. Les buts: Doll (3'), Halet (10'), Schwoob (70' s.p.). 
FCG01: Mahzem, Schwoob, Remilius, Ott E.(Cap.),Ott S., Bodin, Doll, Halet, Kretz, Humbert, Mante (Menga, Dituri). 
BARR: Merckling, Wadel, Gaillard, Mercier, Horuz, Klein, Mialonier, Oberlé, Horta, Lowick, Woelfflin (Demir, Kientz, Metz)

Les locaux entrent dans le match tambour battant, et c'est le toujours jeune Thierry Doll qui ouvre le score à la 3', sur un tir des 20m. Les Barrois, cueillis à froid, tentent de resserrer les rangs, mais les bleus et blancs continuent sur leur lancée et c'est Jeremy Halet qui double la mise à la 10', suite à une belle frappe à mi-distance. Les joueurs du président Laemmel développent, comme à leur habitude, un jeu bien léché et en mouvement, obligeant les vignerons à se cantonner en défense. 

A la 25', Jeremy Halet hérite d'un ballon dans la surface, pour se retrouver seul devant Merckling, mais comme un joueur barrois s'était blessé sur cette action, il donne sportivement la sphère au gardien. A la 28', Mante prend la défense de vitesse mais son crochet ne prend pas le goal adverse à défaut. A la 32', un tir de Bodin aux 20 m est capté en 2 temps par le cerbère barrois. A la 39', un centre de Rémilius est repris par Kretz au point de penalty. mais la balle file au dessus du cadre. Les Barrois ne se montrent que très peu menaçants et seul Metz, entré en cours de jeu, se démène aux avant postes. Après la reprise, les coéquipiers du capitaine Éric Ott continuent de garder la mainmise sur la rencontre, sans pour autant mettre en danger la défense barroise, toute heureuse de ne pas rompre plus fréquemment. A la 70'", Halet est crocheté dans la surface et c'est l'arrière latéral Hervé Schwoob qui se charge de transformer le penalty. Le match se termine sur ce score de 3 buts à 0 qui constitue le minimum, mais qui permet surtout aux joueurs d'Yves Halet de rester le leader invaincu.

 

André Lévy octogénaire

André Lévy est ne le 13 mars 1923 à Barr. Certificat d'études en poche, il fait un apprentissage au garage Karrer à Barr pour devenir mécanicien. Mais, en 1942, il se fait expulser d'Alsace par les Allemands, en même temps que son frère aîné. Arrivé à Limoges, il est mobilisé dans les chantiers de jeunesse à Troçais dans l'Allier et finit dans la Résistance, où il fut blessé en août 1944. n est resté engagé volontaire pour la durée de la guerre. En rentrant en Alsace, il a été employé dans la société Aromax, dont il prit la gérance en 1963, jusqu'à sa retraite. En 1947, il a épousé Marie-Louise Chantereau, native de Limoges, qui lui a donné une fille, Martine, secrétaire à Barr. Membre actif du FC Barr, André Lévy a joué dans différentes équipes jusqu'à l'âge de 56 ans.
Maintenant, il coule une douce retraite dans sa maison entourée de vignes, à Gertwiller. Le maire et ses adjoints ont rendu visite au nouveau octogénaire du village.

Le nouvel octogénaire.

 

Les vétérans font la fête
debout de gauche à droite: Jean-Marc Durr, Michel Mercier, Marie-Paul Boehrer, Rémy Mattern, Wolffer, Richard Hasenfratz, Thierry Alessandri, Pascal Campos, Daniel Le Fur, pascal Welschinger, patrick Laurent, Didier Thomann, René Leidemer, Marcel Spielmann. 1er rang: Pierre Werlé, Patrice Schmitt, Guy Barthelmebs, Chrétien Goepp, Philippe Kientzler, Bernard Meyer , Yannick Stein

 

Hoerdt sur sa lancée

Hoerdt 3 - Barr 1

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Jozwak assisté de MM. Corsini et Lobstein (Strasbourg). Les buts: Horta (65e') pour Barr; Wurtz (6e'), Pothier (70"), Lauer (88e') pour Hoerdt.
BARR: Merckling, Wadel, Zenner, Mercier, Horuz, Oberlé, Chamley, Demir, Horta, Lowick, Mialonnier (Gaillard, Metz, Klein). 
HOERDT: Haushalter, Rick, Seltzer, Bieber, Muhl, Bayram, Pothier, Lauer, Wurtz, [Jehl, Benazouz, (M. Haushalter, Sebti, Mischler).

Les locaux démarrent cette rencontre par le bon bout en ouvrant le score dès la 6e' par Wurtz qui, du bout du pied, dévie un centre de Bayram, hors de portée de Merckling. Une fois le verrou défensif visiteur sauté, une facile victoire était promise aux locaux. 

Effectivement, au cours de cette première période, ils dominent largement les débats et les visiteurs, réduits à dix dès la 30e', ont beaucoup de mal à contenir les attaques locales. Wurtz aurait pu, à lui seul, plier la rencontre, mais ses tentatives notamment aux 41e et 43e', échouent soit sur le poteau ou manquent de peu le cadre. En seconde période, les visiteurs jettent leurs derniers espoirs dans la bataille et comblent leur infériorité numérique par une débauche d'énergie exemplaire. Faute d'avoir pu concrétiser leurs occasions, les locaux se mettent eux-mêmes la pression et se font remonter au score à la 65e' par Horta qui, après s'être joué de la défense, trompe facilement Haushalter. Quelques minutes plus tard, Pothier, sur coup franc, redonne l'avantage à ses couleurs. Barr essaye vainement de revenir au score, mais se fait cueillir sur un contre rapidement mené par Lauer à la 88e'.

La défense de Barr a plié sous les coups de boutoir des solides attaquants hoerdtois. 
(Photo DNA - A. Destouches)

 

Une juste parité

Les deux équipes du Centre Alsace se sont rendus la politesse en marquant quasiment coup sur coup les deux buts de cette rencontre animée qui s'est terminée sur .un score nul
Ce derby du centre Alsace aura permis aux rares spectateurs présents d'assister à une plaisante rencontre disputée dans un bon esprit de fair-play.
Après le traditionnel round d'observation, ce sont les locaux qui se montrent les premiers dangereux par le remuant Horta qui, malheureusement pour la lanterne rouge, perd son duel face au gardien adverse Ast. Pourtant, les locaux vont trouver la juste récompense de leur bonne entame de match à la 17e minute. Suite à une combinaison entre Dogan et Horta, ce dernier sert idéalement Lowick dans les 16 mètres et le tir croisé de l'attaquant barrois fait mouche. La joie locale sera de courte durée puisque Ruch, sur la gauche, adresse un centre tendu devant la cage de Merckling et la reprise de la tête de Bury permet aux visiteurs d'égaliser. Au fil des minutes, les Sélestadiens prennent l'initiative du jeu et Bury, lancé dans l'axe, échoue face au vigilant Merckling. Les locaux réagissent par Oberlé qui sert Horta, mais l'attaquant de poche barrois est repris au dernier moment alors qu'il se présente seul face à Ast. Avant la pause, les visiteurs ont une nouvelle occasion de 
prendre l'avantage et Bury, parti à la limite du hors jeu, échoue dans son duel avec Merckling. La deuxième période démarre timidement et il faut attendre la 55e minute pour assister à un essai de l'avant centre Ruch mais la défense locale veille au grain. A la 6ge minute, les locaux obtiennent un coup franc dangereux dans l'angle des 16 mètres, mais le tir de Lowick est repoussé par Martins. La partie gagne en intensité au fil des minutes chaque équipe voulant s'adjuger les trois points de la victoire. Côté local, une reprise à bout portant de Metz est miraculeusement détournée au-dessus de la barre par Ast alors que du côté visiteur, Heuer s'ouvre le chemin du but mais son tir puissant passe au-dessus. La partie s'achève sur un score de parité qui reflète la physionomie d'une bonne rencontre dirigée de main de maître par le trio arbitral. 

Barr - Portugais Sélestat 1-1. 

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Azdimousa (Strasbourg) assisté de MM Stoll et Dolon. Les buts: Lowick (17e) pour Barr; Bury (20e) pour Portugais Sélestat.

Le derby de l'Excellence n'a pas connu de vainqueur hier à Barr, le Sélestadien Stéphane Bury ayant donné la réplique au premier but marqué par son ancien coéquipier Sébastien Lowick.

 

Première pour Barr !

Barr 2 - FAIG 1 

Mi-temps: 0-0. Terrain en bon état. 30 spectateurs. Arbitre: M. Collinet (Gambsheim) assisté de MM. Ruffenach et Stol!. Les buts: Chamley (57"), Dogan (89" s.p.) pour Barr; Pektas (53") pour la FAIG. BARR: Mercklinq, Demir, Zenner, Mercier, Horuz, Klein, Oberlé, Chamley, Dogan, Lowick, Werlé, (Wadel, Horta, Metz) FAIG: Henqe, Burg, Bahaâir, Schwemmer, Forner, Kseniak, Waldeck, Maennel, Khettab, Pektas, Mahzem, (Cherrouâa, Berhil, Nyppenegger). 

Le dernier carré de supporters barrois présent à cette rencontre a été récompensé en assistant à la première victoire de ses couleurs. La partie s'engage sur un bon rythme et les locaux se créent une première occasion dès la 6" Dogan transmet la balle à Werlé qui remise instantanément sur Lowick Le tir de l'attaquant barrois passe au-dessus. La FAIG réagit, mais le tir de Pektas n'est pas assez appuyé pour inquiéter Merckling. A la 20", le coup franc du visiteur Waldeck est magistralement repoussé en corner par Merckling. 

La partie se cantonne en milieu de terrain et les occasions franches sont rares. Peu avant la mi-temps, un nouvel essai de Waldeck est bien capté par Merckling. Dès la reprise, les événements vont se précipiter. L'avant-centre local, Metz, met à contribution Henge. Mais à la 53", les visiteurs trouvent le chemin des filets d'un tir des 20 m décoché par l'opportuniste Pektas. Les locaux vont immédiatement réagir en obtenant un coup franc sur la gauche. Horuz adresse un centre parfait repris à bout portant par Chamley qui égalise pour ses couleurs. Les locaux se replient massivement devant leur cage, ne procédant plus que par de rares contre-attaques. Pektas. Maennel et Burg sont à deux doigts de redonner l'avantage, les locaux résistent avec courage. Horta manque une occasion en or à la 75" et il faut attendre la 89" pour assister à un raid solitaire de Werlé qui s'engage dans les 16 m et se fait déséquilibrer. Le penalty est transformé par Dogan. Forts de leur avance les locaux seront tout près d'augmenter la marque lorsque le stoppeur adverse, Schwemmer, adresse une passe en retrait, détournée du bout des ~doigts par son gardien. Cette première victoire constitue aussi une éclatante revanche du match aller qui s'était soldé par un score fleuve de 9-0

 

Trop lourd pour Barr

Gambsheim 5 - Barr 0 

Stade municipal. Mi-temps: 1-0. Spectateurs: 120. Arbitre: M. Wiesen (Haguenau) assisté de MU. Zinck (Mothern) et M. Brenckle (Salmbach). Les buts: Gehrhadt (7', 79'), Goetz (50', 59'), Auvray (74'). Exclusion temporaire: Bisceglia (63') 
GAMBSHEIM: Sold, Solin, Bisceglia, Lux, Bock, Kuntz, Auvray, Kayacan, Gehrhardt, Goetz, De Almeida, (Picquot) 
BARR: Merckling, Wadel t. Demir, Zenner, Horuz, Klein, Oberle, Chamley, Dogan, Lowick, Horta, (Werlé, Gaillard, Metz)

Les locaux qui n'ont pas la mémoire courte n'avaient pas oublié les difficultés rencontrées lors du match aller. 

Face à des Barrois qui luttent désespérément pour le maintien et désireux de se faire plaisir, les équipiers de Jacky Goetz ouvrent le score par Gehrhardt à la 7e'. Les visiteurs ne tardent pas à réagir et obtiennent un penalty provoqué par Bock qui n'est pas transformé. Ils auront encore à deux reprises l'occasion de revenir au score avant la mi-temps mais l'efficacité devant le but leur fait défaut. La seconde période sera menée de bout en bout par les locaux. A la 50', Goetz envoie un missile hors de portée de Merckling. Il récidive 9' plus tard après une belle action collective. C'est ensuite Auvray qui grille la défense adverse pour marquer le quatrième but (74'). Enfin c'est au tour de Gehrhardt de porter à cinq le nombre de buts (79') face à des visiteurs qui auraient pourtant mérité de sauver l'honneur. Mais tour à tour Metz puis Horta échouent sur Sold, avant que Solin n'intervienne sur une percée de Werlé.

 

Deux points précieux s'envolent

Gundershoffen 0 - FC Barr 0

Stade municipal. 120 spectateurs. Arbitre: M. Weber (Hoenheim) assisté de MM. Weissbecker (Drusenheim) et Stoetzel (Woerth).
GUNDERSHOFFEN: Boos, Fernbach, Maes, Ehrhardt, Meyer, Knoery, Beyler, Griesemer, Greiner, Ruch, Diebold (Weishaar, Fetter, Klieber).
BARR: Merckling, Wadel t. De. mir, Zeller, Horus, Klein, Oberle, Chamley, Dogan, Lowick, Werlé (Horta, Gaillard, Metz).

 Sur une pelouse indigne de l'Excellence, le jeu proposé par les deux équipes fut plutôt terne et au final le match nul plutôt flatteur pour les visiteurs. La domination des joueurs locaux fut certes totale, mais ils gâchèrent par maladresse ou par excès de précipitation quelques belles occasions et ne surent jamais vraiment mettre hors de position une courageuse équipe visiteuse. Le premier à sortir de la léthargie n'est autre que Griener, mais sa frappe des vingt mètres ne trouve que la 

transversale du goal . adverse (6"), imité quelques instants plus tard par Lowick pour les visiteurs, qui trouve également la barre (15"). Rivalisant ensuite de maladresse, les deux équipes n'arriveront plus à se créer de véritables occasions et seul Greiner pour les locaux (25") ou Metz pour les visiteurs (30") réussirent à tester les gardiens. Après le repos, la rentrée de Klieber semble donner un nouvel élan aux locaux et, si ses débordements mirent à mal la défense adverse, ses centres furent très mal exploités par ses coéquipiers. D'abord, c'est Ruch (49") qui ajuste mal sa reprise; puis Diebold au six mètres rate l'immanquable (51"). Ruch perd ensuite son duel face à Merckling (58''). Enfin Griesemer voit sa reprise frapper la transversale et Beyler, sur la même action, rater le cadre (74"). Les seules véritables occasions des visiteurs en cette deuxième période furent l'œuvre de Werlé qui bute sur un Boos attentif (55") et de Lowick qui, sur coup-franc des trente mètres, teste le portier local (60"). Les derniers assauts désordonnés des locaux ne leur permirent plus d'arracher les trois points d'une victoire dont ils avaient pourtant bien besoin.

 

Barr ne méritait pas ça

Barr - Eckbolsheim 1-2

Mi-temps: 1-0. 60 spectateurs. Bon terrain. Arbitre: M. Lamy (Strasbourg) assisté de MM. Parras et Thomas. Les buts: Horta (32e) pour Barr; Ros (83e), Gradt (90e + 4) pour Eckbolsheim.

La parité s'engage sur un bon rythme et les locaux se montrent dangereux dès la sixième minute par leur avant de poche, Horta, qui échoue de peu face au gardien adverse, Roth. Ce même Horta met une nouvelle fois le gardien adverse à contribution mais son tir des 25 mètres est bien capté. Au fil des minutes, Eckbolsheim se montre plus entreprenant notamment sur une tête à bout portant de Ros qui effleure la lucarne extérieure du but de Merckling. Survient une chaude alerte devant le but local mais le tir croisé de Costa passe de peu à côté (25e). Les locaux procèdent par contre-attaques et sur l'une d'elles, Horta adresse un tir lobé qui trompe la vigilance de Roth et permet à Barr d'ouvrir le score. Eckbolsheim tente de réagir mais se montre trop maladroit dans le geste décisif pour inquiéter la défense barroise bien regroupée autour de Houruz. 

La pause intervient sur un avantage somme toute mérité des locaux. La seconde période voit une équipe visiteuse bien décidée à revenir au score et les Barrois ne procèdent plus que par de rares contre-attaques. A la 67e minute, Dogan, côté local, a une balle de break mais son tir passe largement au-dessus de la barre. La pression des visiteurs se fait de plus en plus forte et l'arrière défense s'arc-boute alors que Merckling fait barrage aux tirs de Costa ou de Gradt A la 83e minute, les visiteurs vont trouver la récompense de leurs efforts quand Frotey adresse un centre de la gauche repris par Costa. Merckling repousse une première fois mais Ros se trouve à point nommé pour catapulter la sphère sous la barre. Dans la minute qui suit, Merckling est sauvé par le poteau alors que Lowick pour les locaux, tire au-dessus. Lorsque Frotey rate une nouvelle fois le but de Merckling, on croit le score de parité acquis, mais c'est sans compter avec les arrêts de jeu et la détermination de Gradt qui concrétise en but une combinaison à trois, fatale aux malheureux Barrois qui ne méritaient pas une telle sentence au vu des efforts déployés .

 

Mutzig relancé

Mutzig 5 - Barr 2 

Stade Roger Leissner. Mi-temps: 2-0. Une centaine de spectateurs. Arbitre: M. Wahl (Rittershoffen) assisté de MM. Meyer (Lingolsheim) et Sahling (Illkirch-Graffenstaden). Les buts: Bischoff (38e 'J, Kientzy (42e'), Boutaleb (50e'), Herrmann (78e' s.p.), Schillinger (87e') pour Mutzig; Metz (80e' s.p. et 85e') pour Barr.
MUTZIG: Staedel, Vercellone, Schillinger, Fritsch, Herrmann, Boutaleb, Rientzy, Vetter, Ehrart, Maisonneuve, Bischoff, (Perhati, Roos, Hoermann).
BARR: Merckling, Wadel, Zenner, Gaillard, Boruz, Dogan, Oberlé, Demir, Horta, Lowick, Werlé, (Metz, Risch, Klein).

Match sans véritable enjeu opposant l'AS Mutzig, pour qui les espoirs de montée semblent s'être définitivement 

envolés ces dernières semaines, au FC Barr déjà condamné à retrouver l'échelon inférieur. Le début de rencontre est relativement équilibré. Tour à tour, les deux équipes se créent des occasions d'ouvrir le score sans y parvenir, Horta, pour Barr, à la 3e', échoue seul devant Staedel. Ehrart et Maisonneuve répliquent pour Mutzig (7e' et 11e'). Les locaux prennent alors l'ascendant, tout d'abord territoriale ment puis enfin au score par Bischoff (38e') et Kientzy (42e'). Dès la 50e', Boutaleb, d'un tir en pleine lucarne, aggrave la marque. La domination des joueurs locaux se concrétise une nouvelle fois à la 78e', sur penalty, par Herrmann qui fête comme il se doit la venue de son fils Loïc, né le 28 avril. Barr réduit le score par Metz, sur penalty également (80e'). Nouvelle réduction du score par le même Metz à la 85e': 4-2. Le cinquième but des Brasseurs est inscrit par Schillinger, sur une action personnelle de talent, à la 87e'. Et si cette nette victoire permettait de revoir les ambitions à la hausse ?

Sébastien Bischoff, ici à gauche aux prises avec Kévin Wadel, a inscrit le premier des cinq buts mutzigeois.
(Photo DNA - Yves Dieffenbacher)

 

Horta enfonce Vauban

Vauban 1 - Barr 2

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Meyer (Erstein) assisté de MM. Bergmann (Zutzendorf) et Andres (Romanswiller). Les buts: Banni (35") pour Vauban; Horta (49" et 58") pour Barr. 
VAUBAN: Kieffer, Chudy, Schwoob, Baland, Steinberger, Jérôme, Banni, Sen, Marty, Deubel, Acconcia, (Thiroux, Felten, Fischer).
BARR: Merckling, Gaillard, Wadel, Zenner, Wœlfflin, Klein, Oberlé, Dogan, Horta, Lowick, Werlé, (Metz, Viner).

Beaucoup trop de maladresses, absence de soutien, passes approximatives, c'est ainsi qu'est apparu Vauban face à une équipe de Barr mise en valeur par autant de lacunes. Pourtant tout avait bien commencé pour les locaux. Dès la 2", sur coup franc de Sen le ballon passe de peu à côté. 

A la 10", sur une belle combinaison, Deubel met au-dessus. A la 24", tir de Deubel: le poteau supplée le gardien Merckling. A la 28", Acconcia trouve le gardien à la parade. Enfin, à la 35", Vauban s'en remet une fois de plus à son buteur maison Marty. Celui-ci, d'une passe anodine, permet à Banni de mettre le ballon hors de portée du gardien. Il faut quatre minutes aux locaux pour perdre leur avantage après la pause. Même cause, mêmes effets. Horta, à chaque fois complètement esseulé des 30m, voyant le gardien Kieffer beaucoup trop avancé, adresse un tir lobé qui tombe dans le but vide (49" et 58''). Malgré neuf corners, Vauban n'a pu apporter aucune solution. Il faudra aborder la rencontre à Mutzig dimanche prochain avec beaucoup plus de détermination pour ne pas subir un 4e revers d'affilée.

 

Eckbolsheim déroule

Eckbolsheim 5 - Barr 0

Stade municipal. Mi-temps: 1-0. 100 spectateurs. Arbitre : M. Stoeffler assisté de MM. Will et Scheibel. Les buts: Gradt (30e'), Frotey (50e'), Chouari (53e' et 80e'), Ros (90e'). 
ECKBOLSHEIM: Heiligenstein, Kolb, Mayer, Bieth, Untrau, Ortega, Gradt, Chaudey, Costa, Barthel,. Ros (Neyer, Frotey, Chouari). 
BARR: Merckling, Zenner, WadeI, Gaillard., Woelfflin, Klein, Oberle, Dogan, Horta, Lowick, Horuz (Werlé, Demir, Metz).

Continuant sur sa lancée, le FC Eckbolsheim s'est placé dans la course aux accessits grâce à une victoire acquise principalement en seconde mi-temps. Le début de rencontre, assez terne, voit les locaux dérouler leur jeu collectif sans se montrer très dangereux, alors que Barr esquisse quelques jolis mouvements, tel ce une deux entre Klein et Horta, mais pêche dans la finition. 

Il faudra attendre la 30' pour que la situation se débloque en faveur des locaux grâce â un coup de patte de Gradt qui place le ballon au ras du poteau, hors de portée de Merckling. On notera encore un bon mouvement collectif entre Chaudey et Barthel dont la conclusion échouera de peu. Les rentrées de Frotey et Chouari vont se révéler payantes en seconde mi-temps. A la 50', Gradt lance Frotey qui efface le gardien visiteur d'un crochet court et porte la marque à 2-0. Trois minutes plus tard, Frotey déborde à gauche et adresse un centre en retrait parfait que Chouari n'a plus qu'à pousser dans le but. La première réaction des visiteurs interviendra à la 61' sur un bon tir de Metz détourné en corner par Heiligenstein. Les recevants reprennent leur domination et Chouari, en deux fois, porte la marque à 4-0. Dans les derniers instants, Barr aurait mérité de sauver l'honneur: deux tirs vinrent heurter les poteaux locaux. Puis sur un contre, Eckbolsheim corsa l'addition par Ros.

 

Le "06" relancé

Barr 0 - FCSK06 1

Stade Louis Klipffel. Mi-temps: 0-1. Une centaine de spectateurs. Arbitre: M. Andrès (Hattmatt) assisté de MM. Schnel! (Westhouse) et Le Dem (Mutzig). Le but: Hachim (25").
FC BARR: Merckling, Woelfflin, Wadel, Gaillard, Horuz, Oberlé, Zenner, Doqan, Metz, Lowick, Horta (Demir, Chamley, Klein) 
FCSK 06: Klein, Bennouma, Rimbon, Stol!, Da Silva, Djeddi, Oualit, Thomann, Hachim, Prevot, Koc (Acquaretii, Chouki, Ahlahouch).

Après un round d'observation les locaux se procurent la première occasion du match à la 6". Une passe millimétrée de Lowick trouve Horta qui manque la cible seul devant le gardien. 

Les visiteurs répliquent par Hachim qui contraint Merckling à intervenir. Nouvelle action dangereuse des visiteurs à la 20", Oualit croisant trop son tir. Le 06. trouvera l'ouverture à la 25". A la suite d'une mésentente de la défense locale, Hachim lobe le gardien local venant à sa rencontre. Par la suite les deux équipes se neutralisent dans une première mi-temps très peu emballante. La 2' période sera du même acabit. Très peu d'occasions de but jusqu'à la 75" où Bach bénéfice d'un penalty logique sur une faute de Klein dans la surface. Dogan tire trop mollement et le gardien visiteur s'oppose sans difficulté. Les visiteurs se contentent par la suite de tenir le résultat face à une équipe certes volontaire mais ne se créant que trop peu d'occasions.

 

De l'air pour Gundershoffen

Barr 1 - Gundershoffen 4 

Mi-temps: 1-2. 60 spectateurs. Arbitre: M, Pfrimmer (Vendenheim) assisté de MM. Coutant et Noumbiss. Les buts: Horta (26") pour Barr; Klieber (23"), Greiner (27" et 66") et Ruch (84") pour Gundershoffen. 
BARR: Mercklinq, Wœiflin, Zenner, Gaillard, Horuz, Oberlé, Chamley, Dogan, Lowick, Horta, Metz (Klein).
GUNDERSHOFFEN: Boos, Fernbach, Griesemer, Diebold, Ehrhardt, Meyer, Beyler, Knœry, Greiner, Ruch, Klieber, (Weishaar, Fetter, Mœs). 

Les locaux sont les premiers en action et Horta est à deux doigts d'ouvrir le score dès la 2". Les visiteurs ne tardent pas à prendre le jeu à leur compte et Klieber voit sa première tentative contrée in-extremis par la défense locale. A la 17", on note une nouvelle occasion côté local mais la reprise de Dogan vient s'écraser sur le montant droit de la cage de Boos alors que la reprise de Mees est bien repoussée par le gardien visiteur. En l'espace de 5 minutes, trois buts vont être inscrits. Côté visiteur, Klieber slalome au sein de la défense locale et son tir croisé fait mouche. A la 26", c'est au tour de l'attaquant 

barrois Horta de profiter d'une mésentente de la défense visiteuse pour rétablir l'équilibre. La joie sera de courte durée côté local puisque Greiner, dans la minute qui suit, profite également d'une coupable hésitation pour redonner l'avantage à ses couleurs. Après ce moment de folie, la partie baisse d'intensité. Seule une tentative de Dogan, bien repoussée des deux poings par Boos, est à noter. Le premier quart d'heure de la 2' période est à l'avantage des locaux. A l'heure de jeu, Horta s'ouvre le chemin des filets mais son lob astucieux passe à côté. Les visiteurs procèdent par contre-attaques et à la 66", l'opportuniste avant-centre Greiner profite d'une grossière erreur de la défense pour venir battre l'infortuné Merckling. Marqués par ce coup du sort, les locaux baissent les bras alors que les visiteurs gèrent parfaitement la situation. Après une nouvelle tentative de Horuz dont le tir frôle la transversale, les visiteurs vont trouver une nouvelle fois l'ouverture par Ruch à la conclusion d'une belle combinaison. Les visiteurs remportent logiquement les trois points qui les éloignent de la zone des relégables alors que les locaux, depuis longtemps décrochés, encaissent un nouveau revers.

 

Long à se dessiner

Ostwald 2 - Barr 0 

Mi-temps: 2-0. Arbitre: M. Azdimousa (Strasbourg) assisté de MM. Boch (Strasbourg) et Bernhardt (Haguenau). Les buts: Kleis (46e') et Bach (62e'). 

A la 2", sur un centre de Michel, Dzudzevic est à deux doigts d'ouvrir le score. La tête de celui-ci passe juste à côté du but de Merckling. Trois minutes plus tard, suite à une montée de Birgel, Buronne hérite du ballon à dix mètres du but, mais son tir passe au-dessus. A la 22", Kleis centre sur Ayvaz qui, d'une reprise instantanée, met le ballon au-dessus. C'est la troisième occasion manquée pour les locaux. Sur une montée de Mundchau suivie d'un centre, Bach met encore de la tête la balle au-dessus. 

A la 40" Kleis hérite du ballon dans les 6 mètres. Surpris, il ne peut reprendre directement et ne peut mettre la balle au fond. Deux minutes plus tard c'est Ayvaz qui met le ballon au-dessus après en avoir hérité à l'entrée de la surface. Après avoir certainement été sermonnés par le coach, les locaux repartent de plus belle. Bach centre sur Kleis qui d'une belle tète plongeante marque enfin le premier but. A la 62", alors que Ayvaz, rentré dans la surface, se fait déséquilibrer, Bach hérite du ballon à 20 m , tire et marque le second but d'Ostwald avec l'aide du poteau. Cinq minutes plus tard, le même Bach hérite d'une superbe balle et se retrouve seul devant le gardien adverse, mais ce dernier gagne son duel. Plus rien d'intéressant jusqu'à la fin du match n'est à signaler, mis à part une percée de Buronne dans la surface, lequel oublie Walter tout seul devant le but.

 

La victoire de l'espoir

Schweighouse 6 - Barr 1

Mi-temps: 4-1. Arbitre: M. Kuhn (Hochfelden). 120 spectateurs. Les buts: Y. Jung (13" et 22"), Martin (24", 3()e' et 63e'), P. Jung (66e') pour Schweighouse; Horta (34e') pour Barr.
SCHWEIGHOUSE: Kiester, Loesch, Y. Jung, Werlé, Suss, Moret, Kaya, Voltz, Martin, Feidt, Grasser (Tripard, Bouhr, P. Jung) 
BARR: Fuchs, Wadel, Zenner, Gaillard, Woelfflin, Oberlé, Mialonier, Chamley, Dogan, Lowick, Horta (Werlé, Boehm, Klein)

En brisant la spirale de la défaite face à une équipe de Barr déjà en vacances, Schweighouse s'est relancé dans la course au maintien. Reste encore à s'imposer à Holtzheim, lors de la dernière journée, tout en tablant sur un faux pas des adversaires directs. 

A la 3", Jung déborde et trouve Martin dans les 16 m. Ce dernier ne peut ouvrir le score. A la 13", Kaya centre sur Yannick Jung qui trouve la faille. A la 22", ce même Kaya joue le remake de l'action précédente en servant Y. Jung qui marque le 2-0. A la 24", Martin, bien servi par Kaya, augmente la marque à 3-0. Le festival Kaya continue. A la 30", ce même joueur retrouve Martin qui inscrit son deuxième but personnel. A la 34", une balle perdue au milieu du terrain par l'équipe locale profite à Horta qui réduit le score à 4-1. A la 63", Patrick Jung, d'une passe lumineuse, démarque Martin qui inscrit son hat-trick. Puis, à la 66", Yannick Jung trouve Patrick Jung qui inscrit le sixième but. Voilà une victoire, nette et sans bavure, qui redonne un peu de baume au cœur aux hommes de Denys Feidt, pas vraiment à la fête depuis la reprise.

 

Bye-bye, Barr

Barr 3 - Mutzig 4 

Mi-temps: 0-2. Arbitre: M. Klein (Schwindratzheim) assisté de MM. Blonde (Strasbourg) et Kirstetter (Oswald). Les buts: Kientzy (25"), Bischoff (30e', 70e' et 75'') pour Mutzig, Werlé (50e'), Oberlé (60e') et Chamley (80e') pour Barr. 
BARR: Merckling, Zenner, Wadel, Gaillard, Horuz, Oberlé, Boehm, Chamley, Werlé, Lowyck, Horta, (Metz, Klein) 
MUTZIG: Staedel, Vercellone, Schillinger, Fritsch, Pascal, Hoermann, Mendes, Kientzy, Bischoff, Ehrart, Roos, (Maisonneuve, Labanca, Heinrich) 

Pour leur dernier match en Excellence, les jeunes Barrois voulaient réussir un bon résultat. Les attaques des locaux n'inquiètent que très rarement Staedel, malgré les efforts de Werlé et Horta. C'est au contraire Mutzig qui se montre dangereux sur un tir de Roos. Barr réplique sur contre-attaque mais Horta, bien lancé par Lowyck, croise trop son tir. A la 25", suite à un cafouillage dans la défense barroise, le capitaine Kientzy intercepte et va battre Merckling de près (0-1). 

Mutzig va faire le break quelques minutes plus tard par Bischoff qui, sur un service d'Ehrart, marque sans opposition. Alors que l'on s'attendait à une réaction de Barr, c'est encore Mutzig par Mendes qui fait briller Merckling. Les Barrois ne se découragent pas et auraient mérité de réduire le score. Metz, sur un tir de près, ou encore Werlé qui se présente tout seul devant Staedel, échouent. A la 50", un débordement de Horta permet à Werlé de réduire le score de la tête: 1-2. Puis Maisonneuve trouve le poteau grâce à un coup franc magistralement tiré. A la 60", un corner permettra à Barr d'égaliser grâce à une belle reprise de Oberlé en pleine lucarne (2-2). Chamley buteur Mutzig reprend l'avantage 10' plus tard suite à un coup franc anodin conclu par Bischoff sur une excellente remise de Ehrart (23). Bischoff réussira son hat-trik sur une belle reprise suite à un corner de Maisonneuve. Sur une erreur de relance de la défense de Mutzig, Barr sera tout près de recoller au score sur un tir de Lowyck. Ce n'était que partie remise puisque le corner de Lowyck trouve la tête de Chamley pour le 3-4. Lors des dix dernières minutes, Barr va tout tenter pour égaliser mais ni Horta, ni Lowyck n'auront de réussite.

Nicolas Oberlé et les Barrois en terminent avec une saison difficile en Excellence. (Photo DNA)

 

Le bon tour de Barr

FCSK06 0 - Barr 1

Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. Kurtz (Haguenau) assisté de MM. Heim (Birkenwald) et Fechter (Schwindratzheim). Le but: Werle (4()e'). 
FCSK06:Klein Thomann (Bouhenda 52"), Bennouna, Esnault, Muller, Stoll, Djeâdi (Dualit 56"), Acquarelli, Kokoro, Ahlalouch (Da Silva 56''), Hachim. 
BARR: Merkling, Wetzel, Zenner, Deloche, Buch, Klein, Oberle, Chamley, Werle, Lowick, Horta (Wolkensinger, Metz, Henqstberger).

L'opposition entre le FCSK06 et Barr, deux sociétaires de l'Excellence, promettait une empoignade très équilibrée pour ce tour de coupe de France. Les recevants s'installent dans le camp de Barr mais n'inquiètent guère le gardien adverse. La réaction des visiteurs survient à la 15e' sur contre et le face à face des Klein reste à l'avantage du gardien local. 

Aucune des équipes n'arrive à se créer de véritable occasion et les rares spectateurs n'ont pas de quoi s'enflammer. Les attaques du FCSK 06 butent sur la défense adverse, bien orchestrée par Franck Buch. Une perte de balle à 30 mètres du but va offrir l'occasion à Olivier Werle de tromper Klein à bout portant (40"). La deuxième mi-temps ne sera guère plus enthousiasmante et le coach local décide de faire rentrer tous ses remplaçants. Barr se contente de tenir le résultat et seul Klein s'illustre sur des contres des visiteurs. Le jeu devient insipide et les spectateurs sont réveillés par les coups de sifflet de l'arbitre pour des hors-jeu successifs. A noter, une belle occasion du 06 à la 77e' que Merkling détourne magistralement. Barr aura l'occasion d'aggraver le score en fin de match mais Klein est encore présent. Un match à oublier très vite pour le FCSK06, mais pas pour Barr ...

 

Les cadeaux barrois

Ostwald 4 - Barr 1

Stade municipal. Mi- temps: 1-0. Pelouse en bon état. 100 spectateurs. Arbitre: M. Collinet (Gambsheim) assisté de MM. Tebib (Ste-Marie-aux-Mines) et Morvan (Kirchheim). Les buts: Khaffane (19e' et 86"), Bach (65e'), Mundschau (76") pour Ostwald; Alessandri (87e') pour Barr. 
OSTWALD: Angst, Mai (p. Coffre 79e'), Kleis, Metral, Mundschau, Michel, Boudiss (Bach 57"), G. Coffre (Dzudzevic 66"), Khaffane, Ferdjani, Driouach. 
BARR: Merckling, Wetzel (Mefaredj . 46"), Zenner, WoelJf1.ein, Buch, Klein, Oberle, Chamley, Werle, Lowyck (Alessandri 73"), Horta.
 

Lucide, Pascal Welschinger, l'entraîneur du FC Barr. "Tant que nous ferons autant de cadeaux à nos adversaires, nous souffrirons, dit-il à l'issue d'un match que ses hommes ont littéralement offert à leurs hôtes. C'est d'autant plus rageant qu'entre eux et nous, il n'y avait pas trop de différence... Une chose est sûre, nous ne jouerons pas les premiers rôles en championnat." On ne le contredira pas. 11 reste que, sans deux énormes boulettes coûtant les deux premiers buts, on n'est pas sûr que son équipe se serait inclinée à Ostwald. Mais voilà! 

Alors que Merckling n'avait pas encore eu le moindre arrêt à faire, le jeune Jelfflein a servi... Khaffane ravi de l'aubaine. C'était une ouverture du score pour le moins inattendue (19"). Et puis, alors que les débats s'étaient équilibrés au début de la seconde période, que les Barrois, sous l'impulsion de deux gros travailleurs, le petit Klein et le grand Chamley, s'étaient plus d'une fois approchés du but de Angst, voilà qu'une nouvelle grossière erreur plein axe permet à Bach de s'avancer, de fixer Buch et de fusiller Merckling (65''). Ostwald déroule Les jeux, dès lors, sont faits. Jusque-là gêné aux entournures, malgré la frappe de Mundschau au ras de la lucarne (36") et la reprise de la tête de Khaffane miraculeusement déviée en corner (45"), Ostwald se libère et déroule aisément son jeu et creuse un écart conséquent. D'abord par Mundschau, tout seul dans l'axe sur un service de' Driouach (76"), puis par Khaffane, de la tête, sur un centre de Bach, dont l'entrée en jeu s'est avérée décisive (86"). Le but de l'honneur, inscrit par Alessandri à la réception d'un coup-franc rapidement joué par Chamley (87e') ne change rien à l'affaire. Les recevants poursuivront l'aventure en Coupe de France. "C'est satisfaisant, analyse après coup Lionel Hoh, le coach ostwaldois. Les blessés reviennent peu à peu ... Nous sommes dans une phase ascendante. C'est la bonne voie." C'est bon, aussi, pour la confiance avant le rude mois d'octobre qui attend sa troupe. M. K.

Sous les yeux de Mefaredj (n°12), Chamley dégage ce corner malgré la menace de Driouach (à droite) et Ferdjani. Mais le score n'en sera pas moins lourd pour Barr au terme des 90 minutes. (Photo DNA - Yves Dieffenbacher)

Coupe du Crédit Mutuel

Barr péniblement

Gerstheim a longtemps fait jeu égal avec la lanterne rouge de l'Excellence qui s'en est tiré d'affaire grâce à un penalty dans les prolongations.
A la peine dans leur championnat respectif les deux équipes commencent la rencontre sur un bon rythme. Les Barrois sont les premiers en action avec un tir de l'ailier gauche capté en deux temps par Caspar. La seconde action digne de ce nom se situe à la 25e mais la reprise du numéro 10 de Barr passe nettement au-dessus. A la demi-heure, Hindermeyer pour Gerstheim arme sa frappe à 25 m des buts gardés par Merckling, sans succès. Sur le contre, l'avant centre des vignerons essaye de lober Caspar venu à sa rencontre mais manque complètement sa tentative. Les visiteurs se montrent plus entreprenants et Werlé déjoue le piège du hors-jeu. Seul devant Caspar il rate sa cible au grand soulagement des supporters locaux. Dès la reprise, les locaux animés de meilleures intentions portent le danger devant le but adverse mais leur inefficacité semble chronique. Le premier rayon de soleil survient à la 52e minute quand Miranda oblige Merckling à détourner en corner. Peu après l'heure du jeu, une ouverture de Wohlschlegel trouve Repis qui trompe Merckling d'un tir à ras de terre. Ce but a le don de réveiller les locaux qui du score par Djorjevic à la 50e  profitent de l'expulsion temporaire du stoppeur adverse pour tester le gardien visiteur par l'intermédiaire de Repis sur coup franc. Les vignerons procèdent par contres et à la 77e minute, Woelflin remet les deux équipes à égalité d'un maître tir en pleine lucarne.  Alors que l'on s'achemine vers les prolongations, Werle profite d'une hésitation de la défense locale pour tromper Cas par pour la seconde fois. Les locaux nullement abattus réagissent et reviennent au score quatre minutes plus tard par Miranda dont le centre s'engouffre dans la lucarne adverse. Les prolongations démarrent pied au plancher et l'avant centre de Barr voit sa tentative repoussée par le poteau (95e). Sur le contre, Merckling sauve son équipe sur un tir de Miranda. L'action suivante est tout près d'aboutir mais le centre du Gerstheimois, Haroudj, ne trouve personne à la conclusion. Puis les efforts des Barrois sont récompensés par Dogan qui transforme un penalty (102e). Wohlschlegel bien décalé par Miranda se crée une belle occasion mais Merckling est sur la trajectoire (108e). A 115e minute, Miranda se fait sécher dans la surface de réparation des Barrois mais l'arbitre ne bronche pas. C'est donc sur une courte victoire des visiteurs, qui évoluent trois échelons au-dessus des locaux, que se termine cette rencontre .

Gerstheim Barr 2-3 a.p. 

Après le temps réglementaire : 2-2. Mi-temps : 0-0. Arbitre: M. Krauffel (Meistratzheim) assisté par MM. Spielmann et Grauffel (Rosheim). Les buts : Repis (62e), Miranda (88e) pour Gerstheim ; Woelflin (77e), Werle (84e) , Dogan (102 s.p.) pour Barr.

 

Heiligenstein malchanceux

Heiligenstein - Barr 1-3 a. p.

Mi- temps: 1-1. Arbitre: M. Schnoeller assisté de MM. Woehrel et Messmer. Les buts: M. Helier (39e) pour Heiligenstein; Werlé (12e), Woelfflin (97e s.p.), Horta (116e) pour Barr.

En tirant à trois reprises sur le poteau, l'AS Heiligenstein a joué de malchance dans ce derby disputé et indécis jusque dans les dernières minutes des prolongations. Dès la 12e minute de jeu, Werlé bien décalé par Oberlé fusille Adolff et ouvre le score en faveur des visiteurs qui évoluent trois échelons au-dessus des locaux. A la 34e minute, une frappe de Félix sur coup franc est à nouveau repoussée par le poteau. 

Mais à la 3ge minute, Helfer, sur une frappe déviée parvient à égaliser. En seconde période, le match ne baisse pas d'intensité mais les occasions de marquer se font plus rares. Il faudra attendre les prolongations pour voir Barr se détacher par Woelflin qui transforme un penalty accordé par l'arbitre. Les locaux poussent mais manquent d'opportunisme devant le but adverse, notamment à la 108e où Félix seul face au but vide, tire au-dessus. Les visiteurs procèdent par de rapides contres, et à la 116e minute Horta, lancé en profondeur; évite la sortie d'Adolff et inscrit le troisième but pour ses couleurs. Dans les dernières minutes les locaux pressent mais échouent une nouvelle fois sur le poteau 

 

Rhinau - Barr: 1-0. 

But de Cédric Gasser (19'). Arbitre: M. Dufetelle (Bœsenbiesen) 24 spectateurs payants. 

Dès l'entame, Barr tentait d'imposer son jeu en se ruant à l'attaque. Les Rhinois avaient visiblement opté sur une stratégie d'observation avant de revenir progressivement dans le vif du sujet. Sur l'ensemble de la rencontre, ce furent les visiteurs <l.ui avaient la maîtrise du ballon, mais ils péchaient dans le compartiment de l'attaque face à une défense rhinoise solidement regroupée. Sur une belle action collective, à la 19", Cédric Gasser ouvrit le score d'un tir majestueux à ras du sol des 20 mètres. Peu après, les Barrois faillirent égaliser par Lowick,

dont la reprise à bout portant échouait sur Hervé Hohenleitner, l'excellent portier rhinois. La fin de première mi-temps se résumait à quelques attaques avortées des deux côtés notamment par Patrice Gasser, Olivier Amann pour Rhinau, Dogan et Horta pour Barr. Dès la reprise, les visiteurs se lançaient à l'assaut, mais les locaux donnaient la réplique notamment par Christophe Lauffenburger dont le lob· magnifique avait échoué de justesse sur la ligne de but après avoir heurté la transversale. Ce même Rhinois mettait le gardien adverse à contribution sur une belle tête. Relevons aussi quelques tirs dangereux des frères Gasser. En fin de partie, une ultime offensive des visiteurs était anéantie par l'intraitable défenseur Jean-Noël Rapp.

 

Les 90 ans de Paul Anstett

Le vendredi 4 avril, Paul Anstett a fêté son 90e anniversaire entouré de l' affection des siens et de ses amis. Né le 4 avril 1913 à Barr, Paul Anstett a fondé son foyer le 5 février 1938 avec Jeanne Schneller, malheureusement décédée le 5 octobre 1998. De leur union sont nés 5 enfants qui sont mariés et résident dans la région: Marlyse à St-Pierre, Gilbert à Rhinau, Jean-Pierre à Mittelbergheim, Michel et Jean-Marie à Barr. A l'âge de 9 ans, Paul Anstett a adhéré à la société de gymnastique "Olympia" et y a par la suite assuré le rôle de moniteur durant une quinzaine d'années. Sportif dans l'âme, il a par ailleurs oeuvré en tant que gardien de but au Football-club de Barr dont il est l'un des membres fondateurs. Ses mérites dans la vie associative de la ville de Barr ne s'arrêtent pas là. En effet, il a participé entre autres à la création de l'Amicale des donneurs de sang bénévoles de Barr et environs comptant actuellement de nombreux membres, mais toujours à la recherche de nouveaux donneurs et a été membre de la chorale Ste-Cécile durant une quarantaine d'années. Quant à sa carrière professionnelle, il l'a effectuée entièrement aux Tanneries Degermann et Haas, où les traitements de peaux n'avaient plus de secrets pour lui. Son état de santé l'a contraint à séjourner durant deux années à la maison de retraite de Barr et depuis un an en long séjour à l'hôpital où de bons soins lui sont prodigués et lui permettent de passer des jours paisibles. Lors de son 90e anniversaire, une fête a réuni autour de Paul Anstett, le personnel soignant de l'hôpital et le directeur Patrick Traire, Gilbert Scholly, maire de Barr et Gilbert Wissemer, adjoint, Jean-Pierre Schmittheisler, Pierre Werlé et Francis Wack du Football-club de Barr, de nombreux membres de sa famille, dont Alexis sont dernier arrière-petit-fils né le 25 mars 2003.

Paul Anstett. (Photo DNA) 

 

L'assemblée générale

L'assemblée générale du FC Barr s'est déroulée le vendredi 11 octobre au club-house du stade Louis-Klipfel.
Le président Roger Ruffenach eut le plaisir de saluer l'adjoint chargé des sports, Gilbert Wissemer ainsi que le président d'honneur Alphonse Laux. Dans son allocution de bienvenue le président Ruffenach souligna la belle performance de l'équipe! qui, la saison écoulée, a retrouvé l'élite départementale. 11 remercia les membres du comité en place qui depuis de longues saisons, sacrifient leurs moments de loisirs pour maintenir à flot le club. Il fit également part de son inquiétude devant les difficultés qu'éprouve la section des jeunes à constituer des équipes notamment dans les catégories de 15 ans et 17 ans. La survie du club passe par une re dynamisation de cette section mais à l'heure où le bénévolat se raréfie la tâche n'est pas mince.

Bilan 

Le secrétaire du club, Bernard Barthelmebs fit ensuite lecture du PV de l'assemblée générale de 2001 : celui-ci fut adopté à l'unanimité des membres. On passa ensuite en revue l'activité des différentes équipes. 
Pour les équipes de jeunes Raymond Holm dressa le bilan avec à la clef un titre de champion de groupe pour l'équipe des poussins. 
Les résultats des vétérans furent présentés par Bernard Meyer, et si les vieilles gloires ont terminé à la 3e place ils le doivent en grande partie à la bonne ambiance qui règne au sein du groupe. 
Pour les seniors, la saison écoulée a vu l'équipe 1 monter en Excellence alors que l'équipe 2 est descendue en Promotion d'excellence. Stéphane Metz s'est montré une nouvelle fois le meilleur réalisateur avec 13 buts marqués. L'équipe3 quant à elle, a réalisé un bon parcours décrochant la 3e place de son groupe. En coupe on notera également le bon parcours des réservistes en coupe Casal alors que l'équipe fanion a effectué un parcours honorable en coupe d'Alsace en accédant au 5e tour.
A noter les activités extra-sportives qui ont mobilisé comité et joueurs: la fête des vendanges au cours de laquelle le club local a assuré la restauration et la confection d'un char, le tournoi hivernal en salle, la soirée carnavalesque, la restauration de la foire aux vins, autant d'animations qui permettent à l'association d'assurer sa survie financière. 

La saison écoulée a également permis d'honorer un de ses plus anciens membres en la personne de Jean-Paul Lévy qui a fêté au cours de l'automne 2001 son 80e anniversaire.

Le trésorier Alain Fischer présenta ensuite le bilan financier et au terme de cet exercice un excédent de recettes se dégage notamment grâce aux festivités de la fête des vendanges. Les réviseurs aux comptes Pascal Welschinger et Bernard Meyer attestèrent de la parfaite tenue des écritures comptables, quitus et décharge étant accordé à l'unanimité. Pour la prochaine saison ces deux membres sont reconduits dans leur fonction. Le renouvellement des membres par tiers fut également entériné avec la réélection de Florence Wack et de Raymond Holm. Pour remplacer les membres démissionnaires quatre nouveaux membres ont été élus au sein du comité: Laurent Boehm, Béatrice Woelflin, Daniel Le Fur et Alain Eichenberger. 
L'adjoint chargé des sports Gilbert Wissemer dans son intervention félicita le FC Barr pour les résultats obtenus et l'implication du club dans l'animation des fêtes. Il fit un large exposé sur la future maison des associations du stade Paul-Degermann qui permettra aux footballeurs mais aussi aux autres associations sportives de disposer d'installations adaptées et fonctionnelles dans un proche avenir. L'arrosage automatique du stade L. Klipfel ayant été réalisé au cours de l'intersaison, le projet de réalisation de l'éclairage de ce stade a été évoqué et sa réalisation à moyen terme est envisageable. Jean-Pierre Schmittheisler au nom de la ligue d'Alsace de football adressa ses plus vifs remerciements à l'ensemble des membres pour l'organisation des festivités du 70e anniversaire du club, il mit l'accent sur la sportivité qui doit régner autour des terrains et se montra également inquiet quant à l'évolution du nombre de licenciés au sein du club qui a chuté de 248 à 217 unités. 
Après la remise du trophée souvenir du 70e anniversaire aux membres du comité, cette assemblée générale se termina en présence du maire Gilbert Scholly qui souhaita au FC Barr et ce malgré un départ difficile, de maintenir son rang au sein de l'excellence départementale et de perpétuer l'œuvre de ses glorieux anciens.

 

Les 85 d'Eric Hamborg

Né le 31 octobre 1917 à Reddin (Allemagne), Éric Hamborg, fils de Guillaume et Berthe, vient de fêter son 85e anniversaire au Tonnelet à. Barr. Après sa scolarité au lycée, il a poursuivi ses études dans une haute école commerciale de Munich. Suite à la guerre, il a effectué son service militaire dans l'armée de l'air, où un poste lui a été confié dans l'administration. Dans cet intervalle, il arrive à Strasbourg fin 1941, où il fit la connaissance de Marguerite Walker qu'il épouse le 6 février 1943 à Barr. De cette union sont issues Rosita et Micheline qui ont épousé Daniel Siat et Michel Rivard. Quatre petits-enfants, Nathalie, Frédéric, Magali et Maud sont venus agrandir le cercle familial. Après la Libération, il est entré comme chef comptable aux Ets Salma de Strasbourg, puis, en 1947, il rejoint les Ets Heywang, constructeur de machines .agricoles à Bourgheim, en qualité de directeur administratif et financier. Parallèlement à cet emploi, il crée le 1er octobre 1947 une agence d'assurance qui a été transformée en janvier 1971 en société dont il a été le gérant jusqu'au jour de retraite. Malgré ce passage, il s'occupe toujours activement de cette affaire. Dans sa vie. privée Éric Hamborg a toujours été très actif. En effet, il a été administrateur et trésorier de la Caisse de retraite AGRR pendant 20 ans, de la Caisse de retraite CRIPAL pendant 25 ans, de la maison de vacances de la CRIPAL pendant 10 ans, administrateur de l'UNIRC Action sociale de la CRIPAL pendant 25 ans, délégué consulaire de la chambre de Commerce et d'Industrie de Strasbourg pendant 8 ans, délégué de l'institution Patriotique, Artistique, Humaine et Sociale d'intérêts publics du Haut-Rhin et du Bas-Rhin pendant 10 ans, président et fondateur du club de gymnastique volontaire de Barr pendant 6 ans, président du FC Barr pendant 7 ans. Pour ces activités il a été décoré de la médaille d'Honneur du travail, chevalier du Mérite agricole, croix d'or du Mérite et Dévouement français, chevalier du Grand Maître de l'ordre du PAHC, médaille de bronze de l'ordre des Étoiles Civiques. Le 31 octobre, à l'occasion de son anniversaire, il a invité le personnel de l'agence d'assurance ainsi que la municipalité de la ville de Barr, représentée par Gilbert Scholly maire de la commune, à partager un repas, durant lequel de nombreux cadeaux lui ont été offerts. H

Éric Hamborg. (Photo DNA)

Coupe Centre-Alsace

Une dernière consolation

Entre Barr qui est passé à côté de sa saison et retournera en promotion d'excellence l'an prochain et Rhinau, longtemps en course pour rejoindre la même PE, la finale de la coupe du Centre-Alsace (demain 18 h à Stotzheim) s'annonce alléchante.
Une saison frustrante. Si les trajectoires de Barr et Rhinau ont été bien différentes tout au long de la saison, les deux protagonistes de la 34e finale du la coupe du Centre-Alsace peuvent l'un comme l'autre regarder dans le rétroviseur avec pas mal d'amertume. 

Une finale 

A Barr d'abord. La saison a très rapidement viré au cauchemar avec aucune victoire avant le mois d'avril! Rapidement condamnés élu retour en PE, les Barrois ont malgré tout réussi à remporter deux victoires en championnat. Et surtout à se qualifier pour cette finale de la coupe du Centre-Alsace. La deuxième pour cette équipe qui s'était inclinée face aux Portugais de Sélestat en 1999 (5-4, aux tirs aux buts). L'occasion de sourire malgré tout. Plus à l'est, Rhinau a longtemps cru en ses chances de rejoinâre la: même promotion d'excellence, mais par le haut. En tête en fin d'année 2002, Rhinau a craqué une première fois devant son rival direct, Duttlenheim (0-2, le 23 février), perdant du même coup la tête. De la fin mars au début du mois de mai, le FCR perdait quatre matches consécutifs, en conservant tout de même une méritoire mais inutile seconde place. 

Quatre succès

Leurs qualités, les Rhinois les démontraient également 

 en coupe. Celle du Centre-Alsace, évidemment, mais également celle du crédit mutuel. Parvenus en demi-finale, Rhinau ne cédait que face aux Portugais de Sélestat, 1-3, après . une belle résistance. Auparavant, au stade des 1/8e de finale, Rhinau s'était offert le scalp de Barr, grâce à un but du remarquable Cédric Gasser. La rencontre de demain sera quelque part la revanche de cette rencontre du mois d'avril. Entre une équipe de Barr qui aimerait 'sauver une partie de sa saison par le dernier trophée encore mis en jeu. Et un FC Rhinau qui a déjà beaucoup joué, beaucoup gagné cette saison, mais sans parvenir jusqu'au bout de ses rêves. Neuf ans après son dernier succès (le quatrième dans cette épreuve, contre Benfeld), le FCR croit en ses chances. Dimanche à Stotzheim, les 28 acteurs (avec les remplaçants) n'auront qu'une idée en tête. Une finale de ne se joue pas, elle se gagne. 

Les 13 ans 

En lever de rideau, le terrain de Stotzheim sera le théâtre d'une autre finale de la coupe du Ceritre-Alsace, entre les 13 ans de l'AS Portugais Sélestat et Heiligenstein. Après la défaite des 15 ans en finale régionale et celle de l'équipe fanion en finale du la coupe du crédit mutuel, les jeunes Portugais voudront sauver l'honneur... et remporter leur deuxième titre contre un adversaire redoutable. C.T.

 

Finales du Centre-Alsace

C'est sur le magnifique terrain de l'E.S. Stotzheim que se sont déroulées les deux dernières finales de la Coupe du Centre-Alsace, celles des seniors et celles des 13 ans.
Chez les seniors, la ren- contre qui opposait Barr à Rhinau a vu la victoire des Vignerons sur le plus petit des scores, l'unique but de la partie étant marquée par S. Lowyck à la 37e' minute. Côté jeunes, ce sont les 13 ans des Portugais de Sélestat qui se sont imposés par 7 à 4 (mi-temps 3-2) face à une équipe de Heiligenstein qui, bien que hiérarchiquement inférieure n'a absolument pas démérité. Les jeunes Lusitaniens ont ainsi pris le relais de leurs aînés qui l'avaient emporté la saison passée.

Une finale serrée entre deux équipes sensiblement égales.

La joie des Barrois (Photos DNA)

 

Un dernier coup de Barr

Après une saison catastrophique, les Barrois ont remporté hier à Stotzheim la première coupe du Centre-Alsace de leur histoire. Un joli lot de consolation.
Barr 1 - Rhinau 0

Stade de Stotzheim. 300 spectateurs environ. Excellente pelouse. Arbitre: M. Ruhlmann (Strasbourg), assisté de MM. Ferrandes (Holtzheim) et Uhl (Muttersholtz). Le but: Lowyck (37e'). Avertissement: Albrecht (61e') à Rhinau. Exclusions: Lœmmer (61e'), Rapp (70e'), P. Gasser (82e') à Rhinau; Gaillard (65e'), Wadel (73e') à Barr. Expulsion: Metz (88e') à Barr. 
BARR: Merckling (cap), Wœlfflin, Gaillard, Wade t, Horuz, Oberle, Zenner, Chamley, Werle, Lowyck, Horta; puis Bœhm, Metz, Klein. 
RHINAU: Hohenleitner, Fuchs, Meyer, Christ, Lœmmer, Rapp, Amann, C. Gasser, P. Gasser, Albrecht, Humblot; puis Munoz, Hammerer, Lepiez. 

"Est-ce qu'on a eu peur, peur de gagner ? Est-ce qu'on était trop sûr ?" Bernard Ehrhart, le coach de Rhinau, avait bien du mal à s'expliquer les difficultés de son équipe pour entrer dans sa finale. Hier à Stotzheim, les Riediens ont mis 45' avant de montrer, enfin le bout de leurs crampons. Le temps pour Barr d'inscrire un petit but, le seul du match, au milieu d'une pelletée d'occasions. 

Du pied 

Dès la 10', Oberle envoie une frappe au-dessus du but après que Werlé ait été contré. 

Dans la minute suivante, Horta efface Hohenleitner, sorti à sa rencontre mais son centre ne trouve pas preneur. Puis Werle brûle la politesse à la paire Christ-Lœrnrner pour se présenter seul face à Hohenleitner qui détourne du pied. On joue depuis un petit quart d'heure. Entre deux frappes de Horta (18' des 25 m. Hohenleitner détourne puis 27', à côté), Patrice Gasser s'offre la seule occasion "bleue" de la première période. Bien démarqué par Lœrnrner dans les 16 rn, il frappe dans le petit filet (25'). 

Plus déterminés 

Barr conserve la maîtrise du jeu et est enfin récompensé sur une nouvelle longue ouverture d'Atakan Horuz pour Sébastien Lowyck. L'ancien (et futur) attaquant des Portugais contrôle et envoie une frappe en plaine lucarne, pour l'ouverture du score (37"). Fallait-il cet électrochoc pour réveiller Rhinau? L'outsider de cette 34' finale de la coupe du Centre Alsace revient des vestiaires beaucoup plus déterminé. Les promotionnaires font le jeu. Humblot échoue sur Merckling bien sorti (60") puis Meyer trouve lui aussi le gardien barrois à la parade (66''). Les esprits s'échauffent. Les deux équipes jouent le plus souvent à 10, voire à 9, au gré des exclusions temporaires. En fin de match, les Rhinois poussent mais restent à la merci des contres barrois: La paire Metz/Werle manque de peu le but du k.o. à 3' de la fin. Dans le temps additionnel, c'est Merckling qui sauve son équipe à trois reprises et offre à Barr sa première coupe du Centre-Alsace.

Sébastien Lowyck (à droite) et Barr ont souffert en deuxième mi-temps face à Thierry Christ et Rhinau.
(Photo DNA - Jean-Paul Kayser)

 

Sur une bonne note

o Sébastien Lowyck (le buteur de Barr) : "je suis content pour moi, content pour le groupe. C'est une juste récompense pour cette équipe très jeune, qui a su tenir le choc."
o Frédéric Merckling (gardien et capitaine de Barr): "C'est une victoire difficile, car Rhinau a joué jusqu'au bout. Je félicite toute l'équipe, on a pas mal galéré cette saison et on termine sur une bonne note .
o Fabrice Klein (entraîneur joueur de Barr):  "Le groupe est resté solidaire toute la saison, aux entraînements, dans les matches et on avait une revanche à prendre sur Rhinau qui nous avait battu en coupe du crédit mutuel ". 
o Michel Albrecht (capitaine Rhinau) : "Nous avons réussi une très belle saison mais loupé un peu le coche. On les a trop regardés jouer."

 

Le lot de consolation

Au terme d'une saison très difficile, le FC Barra réussi à conquérir son premier trophée en Coupe du Centre Alsace en remportant la finale hier à Stotzheim au détriment de veiüems Rhinois.
Cette année qui restera certainement l'une des plus noires dans l'histoire du FC Barr, s'est tout de même terminée dans les cris de joie hier soir au soleil rasant sur la coquette pelouse de Stotzheim. Quatorze bonhommes verts, et désormais presque tous torses nus, célébraient la conquête d'une Coupe qui leur permet ainsi de se séparer la tête haute, fiers de n'avoir pas renoncé à cette maigre consolation et de n'avoir pas retardé leur départ en vacances pour rien. L'année durant laquelle le FC Barr s'est fait tailler des shorts à longueurs de dimanche sur les stades de l'Excellence départementale, ses représentants sur le terrain ont finalement réussi à rajouter une petite ligne au palmarès du club qui n'avait encore jamais inscrit son nom au bas d'un trophée mis en jeu depuis 34 ans par J'Amicale du Football du Centre Alsace du président Edmond Herrbrech. Avant de partir vers d'autres aventures, de panser leurs plaies sous d'autres couleurs, puisque la plus grande partie du groupe a disputé hier son dernier match sous le maillot de Barr, les joueurs de Fabrice Klein ont veillé à s'offrir un joli cadeau d'adieux comme le confie joliment le joueur devenu entraîneur en cours de saison. "Cette victoire est une belle récompense pour ce groupe qui a su rester solidaire malgré LIne dernière place et de gros mouvements au club. Ça permet de finir sur une flote positive et c'est ce qu'il faudra avant tout retenir de notre saison." Cette volonté de prouver que cette équipe valait mieux que la mauvaise image que lui ont donné ses résultats tout au long de l'année, s'est exprimée dès le coup d'envoi. Durant l'ensemble des quarante-cinq premières minutes, on a surtout vu le jeu rapide des "vignerons" prendre totalement au dépourvu des Rhinois qui les avaient pourtant déjà battus cette saison en Coupe du Crédit Mutuel.
Mais cette fois, la différence de niveau était évidente et sautait à l'œil. C'est même un miracle pour Rhinau de n'avoir pas encaissé davantage qu'un but au cours d'une première période où seuls un essai raté de Patrice Gasser sur une passe de Laemmer (24e) et lin coup-franc du capitaine Albrecht, avant le coup de sifflet de la mi-temps, pouvaient être comptabilisés comme occasions de but. Entre temps, Barr aurait pu tuer le suspense en marquant à plusieurs reprises. Mais de sa demi-douzaine d'occasions nettes, seule la frappe instantanée et imparable de Lowyck, superbement lancé 
par une longue ouverture de l'excellent défenseur Horuz, à la 37" a fait mouche et a pu concrétiser une très large domination des coéquipiers de Merckling. Son vis à vis Hohenleitner s'était distingué en détournant une superbe occasion de Werlé (12e). puis une grosse frappe de 30 mètres de Horta (18e) qui extirpait le ballon de sa lucarne gauche. Ajoutez-y des tirs mal ajustés d'Oberlé ou de Horta et vous comprendrez que ce score de 1-0 à la pause était un minimum. La partie change pourtant de physionomie dès la reprise. Rhinau mord davantage dans la balle, que l'avant centre Patrice Gasser rate cependant de peu sur un centre. de son capitaine (50e). Barr, replié en défense, compte sur le brio de son gardien. Merckling. pour sauver les meubles comme à la 60" quand il s'interpose devant Humblot à deux doigts d'égaliser. Six minutes plus tard, il détourne en corner line tentative de Steve Meyer et ne tremble pas sur un coup franc de Fuchs (82e). Au fil des minutes, les esprits se sont salement échauffés et l'arbitre a bien du mal à contenir l'énergie des protagonistes. D'autant que Barr rate le KO quand, coup sur coup, Metz puis Werlé sont à deux doigts de marquer et que Hohenleitner se couche sur sa ligne. Dans le temps additionnel, c'est au tour de Merckling de sauver son camp à trois reprises. Rhinau peut avoir des regrets. mais son réveil a été un peu trop tardif. CHRISTIAN WEIBEL

FC BARR 1 - FC RHINAU 0 

Stade municipal de Stotzheim. Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Ruhlmann (Strasbourg) assisté par MM. Ferrandes (Holtzheim) et Uhl (Muttersholtz). 300 spectateurs environ Temps chaud. Pelouse en bon état. Le but: Lowyck (37e). Avertissement: Albrechl (61 e) à Rhinau. Exclusions temporaires. Gaillard (65e). Wade! (73e) à Barr: Laemmer (61e), Rapp (70e). P. Gasser (82e) à Rhinau. Carton rouge Metz (8Be) 
Barr: Merckling, WoelOin, Gaillard, Wade!. Horuz, Oberié, Zenner. Chamtey. Werlé, Lowyck, Horta, Boehm, Metz. Klein. 
Rhinau: Hohenleitner, Fuchs, Meyer. Christ, laernmer. Rapp, Amann, C. Gasser. P. Gasser. AIbrecht, Humblot. Munoz, Hammerer Lepiez.

Au terme d'une saison galère en championnat, le chemin des Barrois se sépare sur une récompense qui souligne les efforts entrepris par le groupe pour finir l'aventure sur une note positive.

 

Cette page a été mise à jour le 12/04/12.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :