FC BARR 1980
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1980/1981

 

LA DESCENTE AUX ENFERS

 

 

Gérard STEIN, pris par ses occupations professionnelles, cède sa place d'entraîneur au meneur de jeu de l'équipe Francis ANCEL. Les jeunes Jean AUFDERBRUCK et Christian FERRENBACH choisissent l'exode vers MUTZIG et ANDLAU, alors que Patrice HABERER et Bruno KUSOWSKI, après une saison d'exil à BOERSCH, réintègrent les rangs de notre club. En fait, Francis ANCEL dispose grosso modo du même effectif que la saison précédente et l'équipe type a la composition suivante :

 

Jean PERRIN ou Bruno KUSOWSKI

Jacques SPIELMANN

 Roger FLIEG

Raymond HOLM

Bernard WALTER

Patrice HABERER

 Francis ANCEL

Daniel DABEL

Luc SONZOGNI

Yannick STEIN

Chrétien GOEPP

 

 

A côté des titulaires, il peut compter sur quelques vieux briscards : Francis LEVY, Guy COYARD, Albert MEINAU, Jean-Pierre SCHMITTHEISLER, Ralph ODENBACH, Paul LEDRU, Alain GEORGES ou Alain FISCHER, mais aussi quelques jeunes éléments prometteurs qui ont pour noms : Jean-Marc BARTHEL, Gilles GUTH, Philippe KIENTZLER, Guy BARTHELMEBS, Christophe STEIN. Les 25 joueurs cités, participent à l'une ou l'autre des 22 rencontres de championnat, ce qui prouve les difficultés à aligner deux fois la même formation. Entre les blessures, les suspensions, les indisponibilités diverses, les abandons, les mouvements d'humeur, la tâche du coach s'avère très difficile. Encore un début de saison difficile avec 1 point grappillé lors des quatre premières rencontres, une peu glorieuse élimination en coupe d'Alsace à EPFIG et la lanterne rouge au terme du cycle aller avec 6 points pour un goal-average de 13 à 23, le bilan est loin d'être flatteur.

Pourtant, tout espoir de maintien n'est pas envolé, car début février HILSENHEIM et STE MARIE aux MINES restent à portée de fusil, une victoire dans la cité du Val d'Argent et un match nul face aux coéquipiers de DANGEL, il n'en fallait pas plus pour accrocher la 10ème place. Hélas, après une honorable défaite face au leader OBERNAI ( 2 à 0), le revers subit face à nos voisins d'ANDLAU par 2 à 3, après avoir mené 2 à 1 donne le coup de grâce. L'équipe ne s'en remet pas et il faut attendre l'ultime journée pour assister au premier succès à domicile face à CHATENOIS 5 à 1. Tout est à reconstruire et le président LAUX est bien conscient que la division II ne sera pas une sinécure et qu'il faudra du temps au temps avant de remonter.
L'équipe II suit le même chemin et descend après trois saisons passées en division III. Seuls les juniors de Jean-Paul MULLER apportent un rayon de soleil à cette triste saison 1980/1981.

A domicile
1 victoire : CHATENOIS 5 à 1
3 matchs nuls : STE MARIE aux MINES 3 à 3 ; HILSENHEIM 0 à 0 ; NORDHOUSE 1 à 1
7 défaites : OBERNAI 0 à 4 ; ASS II 0 à 3 ; ANDLAU 2 à 3 ; HERBSHEIM 1 à 3 ; KRAUTERGERSHEIM 0 à 3 ; HEIDOLSHEIM 2 à 3 ; FAIG 0 à 3

A l'extérieur
4 victoires : STE MARIE aux MINES 0 à 1 ; HILSENHEIM 0 à 1 ; FAIG 1 à 3 ; KRAUTERGERSHEIM 0 à 3
7 défaites : OBERNAI 2 à 0 ; ASS II 3 à 2 ; ANDLAU 1 à 0 ; HERBSHEIM 6 à 1 ; CHATENOIS 1 à 0 ; NORDHOUSE 2 à 0 ; HEIDOLSHEIM 1 à 0

CLASSEMENT FINAL SAISON 1980/1981

 

1.

OBERNAI

30 points

46:19

2.

ASS II

29 points

40:22

3.

ANDLAU

28 points

40:27

4.

HERBSHEIM

28 points

43:35

5.

CHATENOIS

24 points

37:29

6.

KRAUTERGERSHEIM

22 points

32:31

7.

NORDHOUSE

21 points

24:32

8.

HEIDOLSHEIM

20 points

35:42

9.

FAIG

18 points

25:34

10.

HILSENHEIM

17 points

34:42

11.

STE MARIE aux MINES

14 points

25:47

12.

BARR

13 points

23:44

 

MATCH SEPTEMBRE 1980
BARR - HEIDOLSHEIM 2 - 3

 

Le FC Barr traverse une très mauvaise période actuellement. En effet, pas moins de 6 titulaires firent défaut ce dimanche dont notamment l'entraîneur-joueur ANCEL. Les locaux ouvraient la marque par leur arrière SCHMITTHEISLER (22e').
Heidolsheim répliquait immédiatement et par son avant-centre égalisait d'un tir de toute beauté à la 26e'. Ce furent encore les visiteurs qui prirent l'avantage 10 minutes après pour établir le score de la mi-temps.
La reprise voyait les Barrois se ruer à l'attaque, et en se découvrant encaissaient un 3e but par l'ailier droit de Heidolsheim. Auparavant, KUSO, spécialiste du genre, arrêtait son 3e penalty depuis le début de saison. Un record. Les vignerons allaient revenir à 3 - 2 par leur junior BARTHELMEBS et tous les espoirs étaient permis.
Malheureusement et malgré un rush final étourdissant des locaux le score devait en rester là.

L'Alsace

 

 

21/09/1980
Barr - Nordhouse : 1-1

88 spectateurs payants ceinturent le stade lorsque l'arbitre, M. Charbonnier, de Strasbourg, libère les deux équipes. Après un très court round d'observation, l'allier visiteur déborde sur l'aile droite, évite la sertie de Kusowski, le gardien local, et, d'un angle fermé, ouvre le score. On note la 8e', les Barrois essaient de réagir, mais se heurtent à la défense intraitable des visiteurs qui fait bonne garde et empêche les attaquants barrois, trop lents, à se mettre en position de tir. A la reprise, les Barrois mordent davantage dans le ballon et jouent plus vite, Pourtant, à la 55e', Nordhouse pouvait faire le break, L'avant-centre part tout seul, la défense barroise étant arrêtée, croyant au hors-jeu. Pourtant, son tir, passera nettement au-dessus, A la 61e', Dabel déborde sur l'aile gauche, centre impeccablement en retrait, Lévy en embuscade place son pointu, l'arrière visiteur arrête de la main sur la ligne. Le pénalty indiscutable est tiré trop mollement par Stein et est arrêté par le gardien visiteur, excellent tout au long du match. A la 70e', Dabel part sur l'aile droite, centre sur Walter, avancé, qui passe à Goepp qui loge la balle dans le coin droit. Enfin, le but libérateur, pensent les supporters locaux, Mais les visiteurs se satisfont du match nul et dressent un rideau devant leur gardien que les attaquants barrois ne parviendront plus à franchir ayant la fin.

 

MATCH OCTOBRE 1980
BARR - SAINTE MARIE aux MINES 3 - 3

Mi-temps : 0 - 1. Une centaine de spectateurs environ. Arbitrage de M.HOLZMANN d'Altorf. Les buts pour Ste Marie aux Mines: Franco VIDONI sur penalty à la 32e', et Roméo VIDONI aux 52e' et 64e'; Barr: KUSOWSKI à la 58e' et MEINAU sur penalty à la 72e', HABERER à la 78e'.
Les locaux reviennent de loin. Car ils furent toujours menés au score et on redoutait le pire. La troupe d'ANCEL a eu au moins le mérite de remonter deux buts et ce sera leur seul élément de satisfaction pour elle. Les supporters locaux eurent souvent des sueurs froides car les occasions de but étaient plus nombreuses du côté adverse. Ils prirent d'ailleurs l'avantage sur un penalty extrêmement sévère et ce sera le score à la mi-temps.

A la reprise, les vignerons semblaient plus saignants et se ruèrent à l'attaque. Malheureusement, sur un contre et avec la complicité d'un défenseur local, les visiteurs aggravèrent la marque. Ce fut la consternation dans le camp barrois. Le gardien KUSOWSKI, devenu attaquant pour la circonstance allait réduire la marque d'un très beau tir. En se découvrant pour tenter d'égaliser, les locaux furent à la merci des rapides contre-ttaques visiteuses et sur l'une d'elles ils réussirent le break une seconde fois. Un penalty tout aussi sévère que le premier allait permettre aux locaux de revenir à 3 à 2 et l'égalisation allait intervenir quelques minutes plus tard alors qu'on n'y croyait plus.

L'Alsace

 

Debout de gauche à droite : Gérard LEVY - Gaston MUTZIG ( Caisse d'Epargne) - Jean-Jacques RAUCH ( Caisse d'Epargne) - Roger FLIEG - Bruno KUSOWSKI - Raymond HOLM - Bernard WALTER - Christophe STEIN - Patrice HABERER - Pdt Alphonse LAUX - Jean-Paul IMMLER
Accroupis : Francis ANCEL - Alain GEORGES - Gilles GUTH - Ralph ODENBACH - Guy BARTHELMEBS - Francis LEVY - Yannick STEIN

 

MATCH NOVEMBRE 1980
ANDLAU - BARR 1 - 0

 

Disputé devant une belle galerie, par un temps idéal, le derby du vignoble, loin d'enthousiasmer le public, resta indécis jusqu'à la dernière minute. Pour les locaux, de nettes occasions de marquer, mais KUSOWSKI dans les buts barrois, arrêtait tout. Les visiteurs eurent eux aussi de belles réactions, mais sans résultat.
En deuxième mi-temps, Barr fit illusion durant quelques minutes, mais ce fut qu'un feu de paille. Les visiteurs après le remplacement de l'avant-centre local HAURY par FERRENBACH, firent le forcing mais ce fut en pure perte. Vers la fin, les Barrois essayèrent de faire la décision. Mais ce fut Andlau qui marqua le but de la victoire à la 87e' par FRIESS qui reprit de la tête un centre de HAENSEL.

L'Alsace

 

Barr - Krautergersheim 0-3

Mi-temps : 0-1. Stade Degermann, gelé en surface.·Arbitrage de M.Staath (Brumath). Buts pour Krautergersheim : Jost ( 32e'), Ledermann ( 66e'), Weber (78e'). 
Cette défaite aura fait sonner le signal d'alarme pour les " vignerons ", car à présent, les chances de maintien sont très hypothéquées. Et pourtant, on était armé de très bonnes intentions au sein des Barrois. Malheureusement, la bonne volonté n'aura pas suffi et il faudra trouver le plus rapidement possible un remède miracle pour éviter la descente en Division II. Sur 'une pelouse rendue très difficile en raison dégel, les débats furent équilibrés en première mi-temps, avec des occasions de but pour les deux équipes, mais les défenses, et notamment les deux gardiens s'en sortaient toujours à leur avantage. Le score fut ouvert à la suite de deux loupés consécutifs de défenseurs barrois, suite à un corner concédé bien inutilement. L'avant-centre visiteurs Jost· en profita pour ouvrir le score. Soucieux de remonter la marque, les " vignerons " tentèrent le tout pour le tout en dégarnissant dangereusement leur défense. Du, côté barrois, les attaques furent bien trop timides pour I'énergique défense adverse et au contraire les gars de la cité du chou se créèrent les meilleures occasions grâce à leurs ailiers virevoltants que furent Kieffer et Weber. Et ce qui devait arriver arriva. En effet, suite à une mauvaise passe d'un joueur local, les visiteurs, en deux passes précises, mirent la défense barroise hors de position, et aggravèrent la marque par Ledermann. Quelques minutes plus tard, le gardien barrois Kusowski se distingua en arrêtant un penalty. Les Barrois auront une bonne occasion de réduire la marque par leur ailier Stein, mais le tir de ce dernier passe d'un rien à côté. Le score sera clos par le visiteur Weber.

 

FAIG - BARR 1 - 3

Terrain de la Schlossmatt boueux - une centaine de spectateurs. Bon arbitrage de M. ECKERT (Kertzfeld).

Dès la 3e minute, l'ailier droit visiteur BARTHEL mit à profit un cafouillage pour ouvrir le ban par un but qui eut l'effet d'une douche froide pour les locaux. Par la suite ceux-ci, après avoir retrouvé leurs esprits, devinrent de plus en plus agressifs mais s'empêtrèrent le plus souvent dans la défense des vignerons. Ils durent attendre la 35e' pour obtenir l'égalisation sur une tête splendide de l'avant-centre MISCHLER reprenant un centre de MASALOU. Et à la 44e' l'arrière WALTER délivra un tir de 35m. qui se logea dans la lucarne de HEYER médusé. Mi-temps 1 - 2
Deux minutes après le repos, ODENBACH, à l'aile droite, berna HEYER sorti à sa rencontre pour inscrire le 1 à 3. Nullement résignés, les recevants mirent les bouchées doubles avec l'entraîneur HOLWEG, entré en jeu à la 55e' au poste de libero. Mais ils manquèrent de réussite, notamment à la 70e' lorsqu'un coup-franc de CECCONI ricocha sur la transversale et à la 75e' lorsque le remuant arrière MATER manqua la cible d'extrême justesse alors que KUSOWSKI était battu.

Dernières Nouvelles d'Alsace


MOIS DE MARS 1981
BARR - HILSENHEIM 0 - 0

 

Les visiteurs peuvent s'estimer heureux du point ramené dans leurs pénates, car la domination territoriale des Barrois fut évidente, tout au long de la rencontre. En effet, ce ne fut pas faute d'essayer côté local. Les vignerons eurent en effet les meilleurs occasions de but, notamment par le jeune SONZOGNI, qui vit son tir repoussé in extremis par le gardien visiteur. Un coup-franc de l'entraîneur barrois ANCEL mit également les visiteurs en péril. Mais les Barrois, restaient toujours à la merci du contre adverse mais la défense locale veillait au grain.
En seconde période, et malgré le désavantage du vent, ce furent encore les Barrois qui dominèrent les débats et la défense adverse fut toute heureuse de voir une reprise de GOEPP atterrir sur les montants. Quelques instants plus tard, un défenseur adverse dégagea in extremis le ballon sur la ligne, suite à une montée du vétéran DABEL. Malheureusement, la chance sembla tourner le dos aux recevants, car rien ne surprit la vigilance de la défense adverse. Au contraire, les contre-attaques visiteuses aidées en cela par l'appui du vent, mirent le gardien en danger.

L'Alsace


MATCH AVRIL 1981
OBERNAI - BARR 2 - 0

 

D'entrée Barr dévoile ses intensions en jouant avec une défense très renforcée. Les locaux dominent à outrance, mais se heurtent à un mur quasiment infranchissable. A la 5e', SCHULTZ met de peu à côté, imité quelques instants après par Jacques BOSSERT qui oblige le gardien visiteur à détourner en corner. A la 20e', c'est au tour de THIRY de tenter sa chance sur coup-franc. Les locaux trouvent enfin la faille à la 44e' par Jacques BOSSERT qui ouvre le score.
Après la pause, Barr essaie, par quelques timides incursions à inquièter le gardien local KASTNER. Le jeu se durcit et les joueurs visiteurs se signalent par leur anti-jeu caractérisé, ce qui leur vaut deux avertissements. A l'ultime minute, les locaux seront récompensés de leurs efforts en obtenant un deuxième but par WITTMANN, score qui reflète un peu mieux la physionomie de la partie.

L'Alsace

 

COUPE DU CENTRE - ALSACE : GERSTHEIM - BARR 0 - 2

 

debout de gauche à droite : Bernard BARTHELMEBS - Jean-Jacques SCHMIDT - Christian SCHMITTHEISLER - Christophe STEIN - Jeannot SACHETTI - Robert PERRIN - Claude KLEINMANN - Jean-Pierre SCHMITTHEISLER - Pdt Alphonse LAUX - Gaston MUTZIG ( Caisse d'Epargne )
accroupis : Paul LEDRU - Philippe KIENTZLER - Daniel WERLE - Yannick STEIN - Bernard MEYER - Jean-Pierre QUENTEL - Jean-Marie WALTER

 

MOIS D'AVRIL 1981
BARR - ASS II 0 - 3

 

Une fois de plus, on constatait l'absence d'un puncheur, voire d'un buteur côté local. Le gardien barrois ne fut pas très à l'ouvrage, mais toutefois, il ramassa le ballon par deux fois au fond du filet. La première fois à la suite d'un remarquable coup-franc des 30 mètres signé CHATIN qui, d'un boulet de canon, bernait KUSOWSKI. La seconde fois par HASELBAUER : qui, après avoir pivoté sur lui-même, d'une pichenette aggravait la marque. Du côté local, on combinait agréablement, mais il manquait cette accélération de la dernière minute.
La seconde mi-temps fut le reflet de la première, à savoir une domination barroise mais la réussite des Strasbourgeois, car sur un contre, l'ASS par HASELBAUER allait établir le score final d'un magnifique lob des 30 mètres. Cette défaite n'est évidemment pas faite pour arranger les affaires des vignerons.

Dernières Nouvelles d'Alsace.

 

MOIS DE MAI 1981
BARR - ANDLAU 2 - 3

Mi-temps 1 - 1. Terrain en bon état. 300 spectateurs environ. Arbitrage de M. GROSS (St Pierre / Bois) Buts pour Andlau : RIETSCH(16e'), Schwoebel (73e) Hausser (79e) pour Barr Stein (37e') Goepp (66e)
Ce fut un vrai derby dans tous les sens du terme. C'est-à-dire une lutte acharnée entre 2 équipes se connaissant bien et dont l'enjeu était diamétralement opposé. Cela a permis aux spectateurs, plus nombreux que d'habitude, à assister à une rencontre très serrée avec un léger avantage aux visiteurs qui tentèrent de faire la différence d'entrée. Ils y parvinrent par RIETSCH dès la 16e minute à la suite d'un contre favorable. Cela n'a pas découragé les Barrois, plus percutants que d'habitude en attaque et qui allaient obtenir l'égalisation par STEIN après un excellent service du jeune SONZOGNI. A partir de cet instant, on notait un léger flottement visiteur que les barrois ne purent mettre à profit.
La seconde période fut toujours aussi acharnée. Ce furent même les Barrois qui allaient prendre l'avantage par GOEPP, lequel prit le gardien adverse à contre pied. La joie locale fut de courte durée, car après la sortie de leur libero DABEL, le ressort de la défense locale semblait cassé et Andlau en profita pour d'abord égaliser par SCHWOEBEL et obtenir la victoire par HAUSSER par un tir croisé des 18m. avec la complicité du poteau. Cette défaite semble fixer le sort des Barrois, alors que du côté d'Andlau on reste toujours en course pour le titre.

L'Alsace

Cette page a été mise à jour le 05/04/15.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :