FC BARR 2003
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 2003/2004

DE CHARYBDE EN SCYLLA

Pire que la saison 1962/1963, avec le départ d'une trentaine de joueurs à l'intersaison, il fallait s'y attendre. En coupe, le bilan est vite fait, quatre éliminations au 1er tour. En coupe de France à HILSENHEIM ( 6 à 0), en coupe d'Alsace à BOOFZHEIM ( 4 à 1), en coupe du crédit mutuel à HEILIGENSTEIN (4 à 2) et en coupe du centre-Alsace à ANDLAU (2 à 1). En championnat, le FC Barr ouvre le score par SAHIN lors du match d'ouverture à SELESTAT, mais la rencontre s'achève par une défaite 7 à 3. La suite de l'épreuve sera un long calvaire et au terme de la dernière journée c'est WOELFLIN qui clôture la marque à HOLTZHEIM et sauve l'honneur lors de la 21ème défaite de la saison. Un seul point obtenu en faisant match nul face à HOLTZHEIM, vraiment une saison cauchemardesque ! Le mérite de l'équipe barroise et de l'équipe dirigeante aura été de terminer cette saison car à mi-décembre on craignait le pire. Michel Mercier dans cette période tumultueuse aura résisté contre vents et marées. En tant qu'entraîneur et capitaine d'une équipe à la dérive, entouré de quelques anciens et appuyé par le comité il aura eu l'immense mérite de ne jamais baisser les bras et de mener les verts et blancs au terme de cette saison noire. Lors de l'Assemblée Générale de fin de saison un nouveau Président Pascal Campos prend en main les rênes du club avec pour objectif de reconstruire une section des jeunes dynamique et de faire revenir les anciens afin de stabiliser le FCB dans sa lente descente aux enfers.

Nos résultats saison 2003/2004

A domicile
10 défaites : SELESTAT 0 à 6 ; KRONENBOURG 0 à 4 ; ERSTEIN 0 à 1 ; BISCHOFFSHEIM 1 à 5 ; DUTTLENHEIM 0 à 4 ; SCHERWILLER 1 à 4; VAUBAN II 0 à 3; WOLFISHEIM 1 à 6; NEUHOF 0 à 8 ; MARS BISCHHEIM II 0 à 3.
1 nul : HOLTZHEIM 0 à 0

A l'extérieur
11 défaites : SELESTAT 7 à 3 ; KRONENBOURG 8 à 0 ; ERSTEIN 5 à 2 ; BISCHOFFSHEIM 5 à 1 ; DUTTLENHEIM 10 à 2; SCHERWILLER 2 à 0; VAUBAN II 2 à 0 ; WOLFISHEIM 4 à 0 ; NEUHOF 5 à 2 ; MARS BISCHHEIM II 9 à 0 ; HOLTZHEIM 3 à 1.

CLASSEMENT FINAL SAISON 2003/2004

1. BISCHOFFSHEIM 52 points 49:16
2. VAUBAN II 50 points 61:16
3. SELESTAT 37 points 45:20
4. DUTTLENHEIM 34 points 50:33
5. KRONENBOURG 33 points 41:27
6. HOLTZHEIM 31 points 26:26
7. NEUHOF 30 points 43:37
8. SCHERWILLER 28 points 34:42
9. ERSTEIN 27 points 25:35
10. WOLFISHEIM 26 points 29:37
11. MARS BISCHHEIM II 16 points 38:62
12. BARR 1 point 14:104

 

Équipe I saison 2003-2004
Debout de gauche à Droite : WOELFFLIN Francis, CAMPOS Pascal, Mercier Michel ,SAHIN Cuma ,GAILLARD Cédric, KOC Ibrahim, ARLEN Jean-Yves ,MATTERN Rémy, HELMSTETTER Daniel , FUCHS Nicolas.
Accroupis : KARAAHMAMET Haci , FALIJAJI Sheriss , ALIMLI Ibrahim, LABYED Jamel, RISCH Steve , WOELFFLIN Gabriel .
En arrière-plan : POTENZA Joseph

 

Service minimum
Les Sélestadiens entament le championnat tambour battant contre une très faible équipe barroise. L'addition aurait pu être beaucoup plus lourde.
Les violets ont largement dominé ce match d'ouverture et les sept buts marqués ne sont qu'un minimum par rapport au nombre d'occasions que les locaux se sont créés et qu'ils ont ratées par manque de concentration ou par la prestation de Nicolas Fuchs qui a réussi plusieurs arrêts déterminants. Pourtant ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque dès la cinquième minute par Sahin qui, sur un premier tir de près repoussé par Koenig, récupère une passe d'un défenseur ... local. Les Violets se remettent vite de cette maladresse défensive et à la 8e minute De Monte égalise de la tête sur un excellent centre d'Huy. A la 13e minute, N. Christophe part seul au but, se fait crocheter par derrière dans la surface. Kirstetter transforme le penalty indiscutable. Le même joueur augmente le score à la 23e minute suite à un cafouillage devant les buts de Fuchs. A la 26e, N. Christophe bien servi dans l'axe du but marque le quatrième but. Barr connaît une réussite totale à la 36e minute quand Koenig repousse un tir de près de Sahin mais Tebit Aydogdu reprend pour le second but de son équipe.  Les violets marquent un cinquième but à la 43e minute par Weber suite à une belle action collective.
La seconde période est moins animée, Barr jouant le hors jeu et les Violets tombent régulièrement dans le piège. A la 51e minute, Kirstetter voit son tir s'écraser sur le poteau avant  que Schirlen ne réussisse à marquer le sixième but à la 65e minute. A la 78e, la plus belle action du match des visiteurs est ponctuée par leur troisième but. Trois minutes plus tard, Volz, d'une belle reprise, marque le dernier but de la rencontre avant que David Christophe ne voit sa reprise de la tête échouer sur la transversale.

SC Sélestat - Barr 7-3.

Mi-temps : 5-2. Arbitre: M. Christian Lauer (Offenbourg) assisté de MM. Mark Schneider (Offenbourg) et Jan Waldmann (Altenheim). Les buts: De Monte (8e), Kirstetter (13e s.p. et 23e), Ch. Nicolas (26e), Weber (43e), Schirlen (65e), Volz (81 e) pour Sélestat; Sahin (5e et 78e), Tebib Aydogdu (36e) pour Barr.

Rémy Schirlen et ses partenaires du ses n'ont pas vraiment eu à forcer leur talent,
samedi soir, face à un bien faible adversaire.

 

Barr a encore souffert
Kronenbourg 8 - Barr 0

Mi-temps 3-0. Arbitre: M. Gass (Schirrhein) assisté de MM. Grauss (Duppigheim) et Matt y (Meistratzheim). 20 spectateurs. Les buts: J. Miranda, C. Abbas (3 buts), Vogt (2 buts), N. Khettab (2 buts). 
KRONENBOURG: Ait Bellahaj, Hailoui, K. Ghazal, Grebil, Zaguiri, R. Gahzal, Kléber, Pereira,' Vogt, Abbas, Miranda (Khettab, Derbal, El Moumen).
FC BARR: N. Fuchs, Alimli, Woelflin, Gaillard, Mastromardi, Boehm, Riehling, Risch, Sahin, Aydogdu, Salijaj. (Mialonier, G. Fuchs, Mercier). 

Dès l'entame du match. les locaux s'installent dans le camp adverse et pressent les visiteurs sur leur but. Après deux essais infructueux, K. Ghazal déboule sur l'aile gauche, passe la balle à Miranda qui trompe le gardien barrois (6e'). 

Le jeu dès lors baisse de rythme et il faut attendre la 32" pour voir Abbas augmenter le score suite à un tir magistral des 25 mètres en pleine lucarne. Quatre minutes plus tard, Vogt récupère le ballon à l'entrée de la surface de réparation et s'en va tromper l'infortuné N. Fuchs. Juste avant la pause, Hailoui place un coup franc direct sur la transversale. Dès de la début de la seconde période, les brasseurs maintiennent la pression. Par deux fois, aux 50' et 55", Abbas aggrave la marque. Quelques minutes après, Khettab, fraîchement entré en jeu, s'échappe sur l'aile gauche et va marquer un 6' but pour ses couleurs. Le gardien visiteur, après avoir arrêté magistralement un penalty tiré par Grebil, s'inclinera encore à deux reprises sur des tirs de Vogt et Khettab. A noter le bon arbitrage de M. Gass, facilité par l'état d'esprit des deux équipes ...

 

Pas de suspense
Erstein 5 - Barr 2 

Mi-temps: 5-0, Arbitre: M. Willer, assisté de MM. Muslic et Duyuk. 100 spectateurs. Les buts: Gengenwin (3e' 15e',28e'), Aslan (9e'), Eschbach (25e', sur pen.) pour Erstein; Woelflin (72e', 80e') pour Barr.
ERSTEIN: Retterer, Augustin, Bettini, Kateb, Eschbach, Sandner, M. Kateb, Kohl, Comntuono, Aslan, Gengenwin, (Marrakchi, Schmitt, Marx).
BARR: Fuchs, Alimli, Boehm, Gaillard, Woelflin, Mercier, Labyedh, T. Aydogdu, Schneider, N. Aydogdu, (Riehlinq, Mialonier, Arien).

Un début de match tonitruant pour les protégés de Serge Reuther qui menaient 5 à 0 après 28 minutes de jeu. Un score qui aurait pu être bien plus lourd eu égard au nombre d'occasions que les locaux s'étaient procurés. Dès la 3e', Gengenwin, au deuxième poteau, reprenait de volée un centre d'Augustin et ouvrait le score. 

A la 9e', une longue ouverture d'Eschbach, était bien exploitée par Aslan qui partais seul battre l'infortuné Fuchs. C'est sur une action collective des " Sucriers" que Gengenwin inscrivait le 3e but (15e'). A la 25e', Eschbach le capitaine aggravait la marque sur penalty. A peine quelques minutes plus tard, Gengenwin, encore lui, profitait d'un cafouillage pour inscrire son 3e but. Les "Sucriers" s'offraient encore quelques occasion avant la pause mais le score en restait là.

Un sursaut 

Changement de décor en deuxième mi-temps, notamment à partir de la 65ee et après un superbe arrêt de Fuchs sur un tir d'Aslan. C'est à ce moment là que l'équipe visiteuse relevait la tête, alors que les locaux subissaient une baisse de régime. En deux occasions, Woelflin, d'abord sur corner à la 72e' puis sur coup-franc à la 80e', permettait à son équipe de réduire le score.

 

Des progrès insuffisants
Barr 1 - Bischoffsheim 5

Mi-temps: 1-2. Arbitre: M. Andrès-Kuhn. 80 spectateurs. Les buts: M. Schneider (6e') pour Barr; M. Rudolf (10e'), O. Rhin (27e'), Knadit (56e', 72e'), David (65e') pour Bischoffsheim. BARR: Fuchs, Riss, Alimli, Gaillard, Woelfflin, Labyedh, Riehling, T. Aydogdu, Sahin, N. Aydogdu, Schneider (Karahmet, Mercier) BISCHOFFSHEIM: Kocher, Knadit, Schweikert, Eck, David, O. Rhin, Rudolf, Gay, H. Rhin, Hebermehl, Wassenberg (Deluntsch, Noss, Langlement).

Premier match à domicile pour cette 4e journée de championnat, même si la rencontre s'est jouée à Zellwiller. En effet, la pelouse de Barr est impraticable en raison de la sécheresse. Barr aligne une équipe renouvelée à cause des nombreux départs, la majorité des joueurs ont été formés au club ou sont revenus après quelques années d'absence. Les deux équipes jouent sur un bon rythme. Dès la 2e', Rudolf puis Woelfflin se montrent dangereux. Puis Sahin est arrêté irrégulièrement et sur le coup franc Labyedh lance Schneider qui devance Kocher sorti à sa rencontre pour l'ouverture du score (6e').

Bischoffsheim pousse par Rudolf qui manque de peu le but sur une mésentente de la charnière centrale. Mais c'est ce même Rudolf qui égalise ensuite d'un tir tendu à ras du poteau sur un coup franc des 25m. Les visiteurs pressent, Hebermehl centre sur Knadit qui manque le cadre. Fuchs se distingue sur corner puis Rudolf frappe sur le poteau, imité, côté Barr par Schneider bien lancé sur l'aile gauche par Alimli. A la 27e', H. Rhin centre pour son frère O. Rhin qui inscrit le 2' but de Bischoffsheim. Cinq minutes plus tard, N. Aydogdu, sur coup franc, sol1icite Kocher. A la reprise, Barr se montre dangereux par T. Aydogdu sur contre, puis par Woelfflin sur un coup franc à ras de terre bien capté par Kocher. Bischoffsheim réplique et Gaillard sur sa ligne puis Fuchs détournent. Sur la relance Knadit lobe le gardien barrois. Bischoffsheim se met ensuite à l'abri grâce à des réalisations de David et Knadit (65 et 72e'). Barr, avec Mercier et Sahin, aura l'occasion de revenir. Mais le score est sévère pour Barr qui a montré de meilleures dispositions que lors des matches précédents.

Malgré la nette victoire de Bischoffsheim, les joueurs de Barr ont montré certains
progrès à domicile sur la pelouse de ... Zellwiller. (Photo DNA - Andlauer)

 

Duttlenheim enfonce Barr
Duttlenheim 10 - Barr 2 

Mi-temps: 5-0. Arbitre: M .. Ackermllnn (Strasbourg), assisté de MM. Fritsch (Truchtersheim) et Fiederer (Reitwiller). 70 spectateurs. Les buts: J. Lienhardt (14e, 40e et 50e'), C. Gemehl (20e et 27e'), G. Werly (25e'), F. Gillmann (68' et 88"), S. Clauss (78' et 85e ') pour Duttlenheim; Sahin (65e'), Telat (70e') pour Barr.

Duttlenheim prend d'entrée l'initiative dans cette rencontre. Après un bon travail, côté droit, Werly centre en retrait sur le capitaine Lienhardt qui ouvre le score (14e'). Le match devient à sens unique. Gemehl adresse un centre qui surprend le gardien visiteur: 2-0 (20e'). Deux minutes plus tard, alors que Barr tente de revenir dans la rencontre, Heim donne une balle en profondeur pour Werly qui part vers le but et gagne son duel face au gardien visiteur (25e'). A peine deux minutes plus tard, Martineau lance parfaitement Boukria qui centre sur Gemehl et ce dernier inscrit le 4e but. Barr tente de réagir et oblige Kandel, puis Heim à dégager le ballon sur leur ligne de but. 

Puis, sur un coup franc, les visiteurs échouent de nouveau en envoyant la balle sur la barre transversale (40e'). Mais c'est Duttlenheim qui va encore aggraver la marque sur une belle action amenée par Cominotto. Sur sa frappe, le ballon heurte la transversale, mais retombe dans les pieds de Lienhardt qui inscrit le 5e but. Les spectateurs pensent alors que la deuxième mi-temps sera plus calme, les locaux ayant fait tourner leur effectif. Mais au contraire, dès la 50e', Gemehl lance Clauss qui centre pour Lienhardt et ce dernier inscrit son 3e but personnel. Les visiteurs ont le mérite de ne pas fermer le jeu, mais ils s'exposent aussi aux contres. A la 65e' pourtant, les efforts des Barrois sont récompensés par un but de Sahin qui profite d'un ballon relâché par Kandel. Mais sur une passe de Gemehl, Franck Gillmann ne manque pas l'occasion de marquer un nouveau but pour Duttlenheim (68e'). C'est ensuite au tour de Telat pour Barr de se distinguer en marquant d'un superbe tir des 16m (70e'). Mais la défense visiteuse, elle, devra s'incliner encore trois fois. Devant Clauss deux fois, d'abord suite à une passe de Lienhardt (78e'), puis sur une action personnelle (85e'). Enfin, devant Franck Gillmann sur un service de Cominotto (88e').

C'est sur un score fleuve que Duttlenheim s'est imposé devant Barr qui n'en finit plus 
de souffrir dans ce championnat. (Photo DNA - Jean Schmitt)

 

Scherwiller péniblement

Face à un adversaire qui encaisse plus de six buts en moyenne chaque dimanche, Scherwiller a peiné pour l'emporter.

Au cours d'une rencontre bien faible, Scherwiller a assuré l'essentiel en
l'emportant mais la manière laisse à désirer.
Scherwiller - Barr 2-0. 

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Esslinger (Habsheim) assisté de MM. Daglayan (Strasbourg) et Maestri (Strasbourg). Les buts: Hauss (78e), Sittler (85e) pour Scherwiller.

Pendant toute la première mi-temps de ce match entre deux équipes en fin de classement, il n'y a aucune vraie occasion de but. Les visiteurs comme les recevants pratiquent un jeu assez anodin. Sermon nés à la mi-temps par l'entraîneur, Scherwiller reprend la deuxième partie avec plus de hargne mais ce sont les visiteurs qui se créent deux occasions de buts sans pouvoir concrétiser. Le match démarre vraiment en fin de partie et Scherwiller marque deux buts dans le dernier quart d'heure. Une première fois par Hauss qui de la tête reprend un coup-franc tiré par Schaeffer et une deuxième fois par Sittler qui du gauche double la mise .

 

Barr n'a pas à rougir
Vauban II 2 - Barr 0 

Mi-temps: 2-0, Arbitre: M, Roth (Lingolsheim), assisté de MM, Turgut (Haguenau) et Mathis (Weyersheim), Les buts : Mansour (.10e'), Thiroux (43e')

Il a fallu 30 minutes aux jeunes Pierrots (19 ans de moyenne d'âge) pour prendre la mesure d'une équipe de Barr bien organisée en défense.
Un centre de Graemmer repris par Mansour permettait l'ouverture du score Par la suite et avec son seul courage, Barr n'a pas pu résister aux vagues déferlantes des Pierrots.

 Mais ceux-ci par un excès de facilité et surtout par maladresse, manque de précision. ne parvenaient pas à concrétiser les nombreuses occasions qui leur étaient offertes (13 corners à 2), Finalement, il fallait attendre la 43e' pour que le score prenne plus d'ampleur sur un puissant tif dans la lucarne de Thiroux (2-0). A la reprise, on s'attendait à ce que les locaux concrétisent logiquement leur supériorité manifeste. Leur entraîneur Erbs avait beau s'égosiller : "faites tourner le ballon et jouez au large", rien n'y faisait Pour Barr. courageux. la messe était dite depuis longtemps. Quant aux Pierrots. ils continuaient à diriger les débats sans forcer leur talent.

 

Une décision trop rapide
Barr 0 - Neuhof 8

Mi-temps : 0-6. Arbitre: M. Segaux (Oberhoffen) assisté de MM. Willmann (Erstein) et Schnoeller (Ebersheim). 50 spectateurs dont 5 payants. Les buts: Kaddouri (13e'), Bal (21e'), Demerci (26e' sur pen.), Lallemand (28e', 33e', 38e', 80e'), Gelumia (76e').

Dès le début de la rencontre, Neuhof presse et Gelumia esseulé à 10m frappe à côté, Le même attaquant se retrouve encore seul à la 9e', et sa frappe est renvoyée du pied par Koch. Pour Barr, la seule action dangereuse est un coup-franc des 35 mètres tiré à ras du sol par Woelfflin relâché par le gardien visiteur mais personne n'est là pour suivre. A la 13e', un coup-franc tiré de la droite pour Neuhof est reprit victorieusement par Kaddouri.

 A la 26e', Demercy toujours sur le côté droit se fait faucher dans la surface de réparation, il transforme lui-même le penalty, Dans le dernier quart d'heure de la première mi-temps, on assiste à un festival. Lallemand déborde deux fois sur le côté gauche et inscrit deux buts en l'espace de 5'. A la 38e', il profite d'une balle en hauteur dans la surface, mal négociée par la défense, pour réaliser un hat-trick. La deuxième mi-temps se déroule sur un faux rythme. Neuhof gère son avance. Barr se montre dangereux par Mastronardi, puis par Riss. A la 76e', le gardien Koch détourne sur Gelumia (qui n'en demandait pas tant) celui-ci ajuste sans opposition: 0-7. A la 80e', un centre de la gauche parvient à Lallemand sur son aile droite qui, d'une reprise de volée trompe Koch une nouvelle fois.

 

Sombre première période
Mars Bischheim Il 9 - Barr 0

Mi-temps: 8-0. Arbitre: M. Hild (Berstett) assisté de MM. Corcuff (Strasbourg) et Priester (Gerstheim). 50 spectateurs. Les buts: Boughardayan (5", 11": 12", 29" 37", 39"), Argoub (19"), Mvogo (43", 54"). Expulsion: Mastronardi à Barr. 
MARS BISCHHEIM II: Strebler, Balzinqer, Ghenzi, Hollian, Samel, Cinbas, Mvogo, Bellahcene, Boughardayan, Argoub, Martin (Mohamed, Chahid, DellaI) 
BARR: Koc, Alimli, Mastronardi, Gaillard, Woelflin, H. Karaahmet, Miss, Risch, Mercier, Aydoldu, Labyedh (S. Karaahmet, Arzen).

Avec la venue de la lanterne rouge Barr, la réserve de Mars Bischheim s'est refait une petite santé en signant non seulement sa seconde victoire mais en soignant aussi son goal average. Bien que le score à la mi-temps est largement acquis, on notera que Barr jouant à 10 pendant plus d'une heure a résisté durant la seconde période avec une mention pour sa défense qui malgré l'ampleur du résultat n'aura jamais baissé les bras.

Les locaux, quant à eux, s'en sont donnés à coeur joie durant les 45 premières minutes avant un Boughardayan qui a marqué à six reprises. Il signe son hat-trick parfait dès le quart d'heure puisqu'il reprend de la tête les centres de Argoub (5") et de Bellahcene (12") avant que Mvogo le démarque (12") pour son troisième but. Le calvaire de Koc ne fait que commencer puisqu'à la 19" Argoub en deux temps ouvre son compteur. Les vignerons vont réagir timidement par Aydoldu (27") mais sans danger pour Strebler. Bischheim poursuit son feu d'artifice par Boughardayan qui marque à intervalles réguliers aux 29", 37", puis 39" avant que Mvogo 43" n'établisse le score à la mi-temps. Après le repos, Barr se retrouvant à 10, va défendre vaillamment pour ne pas sombrer davantage, mais à la 54" sur une mésentente défensive Mvogo s'infiltre et trompe Koc à nouveau. Les visiteurs vont cependant réagir par Alimli (57") mais sa frappe est renvoyée par le poteau. Par la suite, les joueurs de Mars Bischheim ne seront plus aussi fringants mais ils tenaient largement cette deuxième victoire si importante pour se relancer.

Sur le terrain de l'avant-dernier au classement, les joueurs de Barr ont, encore une fois, 
passé un dimanche difficile. (Photo DNA - Yves Dieffenbacher)

 

Un premier point positif
Barr 0 - Holtzheim 0

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Gartiser (Ensisheim), assisté de MM. Brunner (Eschau) et OUdin (Kertzfeld). Expulsions: Antunez (44") à Holtzheim; Gaillard (53") à Barr.

Suite aux suspensions et aux absences répétées de certains joueurs, Michel Mercier a repositionné son équipe en faisant glisser Gaillard en libero et rappelé les vétérans Fuchs et Mattern. Woelfflin, lui, est passé en milieu de terrain et place même le premier tir à la 10". Holtzheim obtient un coup franc à 30m, mais le ballon est bien capté par Koc. Un peu plus tard une mauvaise relance dans l'axe est bien exploitée par les visiteurs. 

Sturtz se retrouve seul devant le gardien local qui gagne le duel. A la 44", Vollmar, esseulé, a une bonne occasion, mais bute encore sur Koc, excellent hier. En deuxième mi-temps, Holtzheim débute en infériorité numérique et se montre dangereux par Pfister, mais Koc intervient dans ses pieds. C'est ensuite Barr qui se retrouve en infériorité numérique, mais la défense, solidaire, résiste avec vaillance. Holtzheim obtient encore deux coup francs dangereux, bien tirés par Vollmar. Mais chaque fois, Koc dévie au prix d'une belle envolée. En fin de match, Woelfflin, d'un tir tendu des 30m, met à contribution le gardien visiteur Froeliger. Barr obtient son premier point de la saison en signant comme l'an passé un match nul face à Holtzheim, mais reste néanmoins en mauvaise posture au classement.

Limiter les dégâts reste le mot d'ordre du FC Barr, 
qui accueille Holtzheim dimanche. (Photo DNA)

Coupe de France

Hilsenheim humilie Barr
Hilsenheim 6 - Barr 0

Mi-temps: 3-0. Arbitre: M. Schnell (Westhouse). Les buts: Luc (10' et 80'), Burtschell (12'), Furstenberger (16' et 85') et Roth (89').

Exploit au stade municipal de Hilsenheim, où le petit poucet local (Division 3) à l'appétit féroce n'a fait qu'une bouchée de l'ogre barrois ! En effet, les premier et dernier quarts d'heure ont été décisifs tant le FCH a été étincelant et dominateur dans ces périodes. Balayant les quatre divisions d'écart en quinze minutes, les "rouge et blanc" se sont offerts un matelas de sécurité suffisant pour le reste de la rencontre. L'ouverture du score est l'œuvre de R. Luc qui convertit un superbe coup franc direct sur lequel le portier visiteur est battu. Une poignée de secondes plus tard, Burtschell reprend 

victorieusement de la tête un excellent centre de Kaempf pour doubler la mise. Suit un nouveau coup franc signé Furstenberger qui trouve également les filets. Jusqu'à la mi-temps, il faut gérer cet avantage le plus sereinement possible. Ce que réussit le FCH local sans trop de peine car Barr ne se montre que très rarement dangereux. En seconde période, les visiteurs se réveillent enfin après avoir procédé à quelques changements. Mais la défense locale tient bon devant le gardien ... Lebon. Les sociétaires de troisième division tiennent la dragée haute à l'adversaire du jour. Présents dans chaque duel, mordants à souhait, ils savent qu'ils seront les héros du jour s'ils passent ce tour. La surprise n'est pas terminée. En fin de partie trois nouvelles réalisations vont encore donner plus d'ampleur au score. R. Luc, sur une action personnelle, trouve le cadre et inscrit son second but du match, imité quelques instants plus tard par Furstenberger sur coup franc. Rentré en cours de rencontre M. Roth établit le score final à la 89'.

Coupe d'Alsace

Rien ne s'arrange
Boofzheim 4 - Barr 1

Mi-temps 3-0. Arbitre: M. Hermann (Strasbourg).Les buts: B. Masciotti (1ère sur pen.), S. Herzog (18e'), D. Lang (37e'), P.' Hegenhauser (63e') pour Boofzheim; Sahin (89e') pour Barr.

Entame de match parfaite pour les locaux, qui ouvrent le score par Masciotti dès la 1ère', sur le penalty qu'ils obtiennent. S. Herzog récidive en battant le gardien adverse de près, suite à une 

action rondement menée: D, Lang, monté en attaque, marque le 3-0 d'une belle pichenette. En seconde période, les " rouges" se relâchent et les "vignerons" occupent le camp local mais sans danger pour J. Agos. Sur un contre rapidement mené, Hegenhauser trompe le gardien de Barr pour la 4' fois. Ensuite il aura fallu un grand Agos pour garder sa cage inviolée. Il ne s'inclinera qu'à la 89e' sur un tir de Sahin. Sur l'ensemble de la rencontre, on retiendra donc la qualification du petit, Boofzheim, au terme d'un match peu passionnant.

Coupe Centre-Alsace

Andlau tombe le tenant du titre
Andlau - Barr 2-1 a.p. 

Mi-temps 0-1. Les buts: Eisenecker (48e), Herrmann. (118e) pour Andlau; Proffer (26e) pour Barr.

Les visiteurs pressent sur la défense locale tout au long de la première mi-temps et vont fort logiquement ouvrir le score à la 25e minute sur un coup franc aux 16 mètres transformé par Proffer. En toute fin de première mi-temps, Andlau commence à placer ses premières banderilles mais la défense barroise regroupée autour de Woelfflin et Gaillard veille au grain. Après la pause, le gardien visiteur sur une sortie oublie. le ballon mais pas le joueur et provoque un penalty qui lui vaut d'ailleurs un carton jaune (48e). 

La sanction est transformée par Christophe Eisenecker. Avec une flagrante baisse de régime des visiteurs, les Andlaviens prennent le jeu à leur compte sans forcer leur talent. Mais les Barrois retranchés autour de leurs 16 mètres annihilent toutes les occasions des Andlaviens qui devront pousser jusqu'en prolongation pour enfin casser le verrou visiteur sur un coup franc que David Herrmann loge la balle en pleine lucarne d'un tir de 25 mètres (118e). Après ce but plusieurs joueurs barrois quittent le terrain en laissant le maillot sur la pelouse, mais les Andlaviens ne profitent de cette aubaine, maîtrisant simplement le match jusqu'au coup de sifflet final.

Coupe Crédit Mutuel

Barr chute, Heiligenstein passe
Artolsheim 4 - Barr 2

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Jean-Pierre Kirstetter (Huttenheim). Les buts: un visiteur c.s.c. (41e'), D. Martin (69e'), Huber (70"), Gidemann (86e') pour Artolsheim; Sahil (17e'), Riehling (79e') pour Barr.

Les locaux se sont qualifiés pour le prochain tour en bousculant la hiérarchie et au terme d'un match où ils se sont occasionnés d'inutiles frayeurs. Les visiteurs ouvrent la marque peu après le quart d'heure de jeu par Sahil, qui trompe de près le gardien local Stéphane Martin. Malgré quelques occasions de part et d'autre, il faut patienter jusqu'à la 41e' pour voir les coéquipiers de Christophe Schimpf égaliser. 

Un coup de chance sur une tête malencontreuse d'un visiteur suite à un coup franc tiré par les locaux. Peu après la pause, Barr se montre dangereux mais le tir d'un ailier est repoussé par le poteau. Artolsheim prend l'avantage à la 69e' par David Martin, qui reprend victorieusement un centre de Vergoz. Une minute plus tard, même scénario, mais cette fois c'est Mathieu Huber qui concrétise d'un tir puissant en pleine lucarne. Les visiteurs nullement abattus réduisent la marque à la 79e' par Riehling qui, esseulé, trompe le portier local de près. Les locaux se mettent définitivement à l'abri à quatre minutes de la fin de la rencontre par l'intermédiaire de Ludovic Gidemann.

 

Barr à marée basse
Le FC Barr a organisé son assemblée générale en présence de Gilbert Wissemer, adjoint aux sports, représentant la municipalité. 

Florence Wack, secrétaire, a fait le compte rendu de la précédente assemblée générale, devant une assistance plus nombreuse que ces dernières années. 
Le rapport d'activité de la section jeune, a été lu par Sylvain Riss. Ils sont 80 licenciés et 17 personnes pour l'encadrement. Les 13 ans finissent 3e avec 40 points et + 26 à la différence de buts. Les benjamins II, champions de groupe, échouent en poule de classement pour la montée en A. Les benjamins I terminent bons derniers sans aucun point. Les poussins I de Gabriel Woelflin sont 2e en B et les poussin II de Cédric Galliard 4e en C.
es débutants ont participé assidûment aux plateaux sous la férule de Yannick Stein et· Christian Ferrenbach ; ils sont en progrès. La section a organisé un stage lors des vacances de Pâques avec 80 participants et une sortie en bus au Racing, lors de la venue du champion Lyon à la Meinau. Sylvain releva encore que les deux équipes benjamin ont terminé aux deux premières places lors des mercredis du foot organisés à Dambach-la-Ville.
Bernard Meyer, porte-parole des vétérans, note une saison moyenne avec une 5e place à la clé pour un bilan de 5 victoires, 3 nuls et 6 défaites. 
Francis Wack présenta la saison de l'équipe 1. Seule satisfaction, la victoire en finale de la Coupe du Centre-Alsace, la première de l'histoire du club. Côté déceptions, la descente d'Excellence et le départ de 30 seniors en cours et fin de saison. 

Bilan : 2 victoires (FAIG et Vauban II) et 7 nuls en championnat. 
Michel Mercier, entraîneur de l'équipe II, déplora l'élimination prématurée dans les différentes coupes et la descente en promotion de la pyramide B.
Alain Fischer présenta le bilan financier. La bonne tenue. des comptes est confirmée par les réviseurs Bernard Meyer et Pascal Welschinger. Il a été procédé, dans la foulée, à l'élection des nouveaux réviseurs aux comptes pour la saison en cours (Yannick Stein et Michel Mercier). Le nouveau comité a enregistré l'arrivée de 5 nouveaux membres: Pascal Campos, Olivier Decaudin, Nicolas Fuchs, Vincent Jehl et Bernard Meyer. Le représentant de la municipalité Gilbert Wissemer reste optimiste pour l'avenir. Il a annoncé les modifications de l'organisation au sein de l'OMS et signalé que les défauts de drainage et d'éclairage du terrain Paul Degermann sont ou seront réparés. Les responsables des équipes de jeunes déplorent l'obligation d'utiliser la voie publique pour se rendre sur les différents terrains. L'ensemble des joueurs a signalé, comme les années précédentes, l'état déplorable des vestiaires et particulièrement des douches, régulièrement vandalisées. M. Wissemer a présenté les nouveaux plans de la Maison des associations et du nouveau collège avec son terrain synthétique avec éclairage intégré. Ils sont prévus dans quelques années.
Lors de la réunion suivant l'assemblée générale, le comité du FC Barr a élu son nouveau président, Pascal .Campos. gérant de société, "joueur de l'équipe de vétérans et père de Marine, titulaire de l'équipe de poussins. Il succède à Roger Ruffenach.

30 départs expliquent le bilan sportif actuel de l'équipe Seniors (1 point pour 11 matches). 
(Photo DNA)

 

Fondateur du FC Barr

Décès de Georges Wingert
Vendredi, Georges Wingert a été enterré à Barr. Avec lui, disparaît le dernier membre fondateur du FC Barr.

Né le 19 juillet 1911 à. Barr, il était le sixième enfant des époux Charles Wingert et Louise Wantz. A l'âge de 7 ans, sa maman décède et c'est sa sœur aînée Henriette qui prend le relais pour élever les enfants du foyer familial. La guerre 14-18 marque sa tendre enfance et nombreux sont les souvenirs qu'il relatait de cette pénible époque. Georges fréquente l'école communale et à 14 ans, après sa confirmation, il est engagé par M. Ponton, le brasseur place de l'hôtel de ville. Il assume durant plus d'un an la livraison de fûts de bière, vin et autres, aux restaurateurs du val d'Andlau, du Hohwald et de Grendelbruch, avec un attelage à 1 cheval. Puis Georges apprend le métier de tanneur chez Degermann à Barr. Il passera plus de 20 ans dans la tannerie en s'imprégnant des nombreuses opérations composant le tannage et la finition d'une peau. 

Chaussures 

Dans sa jeunesse, Georges pratiqua la gymnastique de compétition au sein des Stadtturner de Barr, il fut également l'un des fondateurs il en était le dernier survivant de l'actuel FC de Barr, En 1934, Georges Wingert épouse Berthe Siegler, et Maurice sera leur fils unique. 

En 1941, en, pleine guerre, Georges eut l'idée de confectionner des articles en cuir qu'il troquait contre de la nourriture. Son village de prédilection fut Stotzheim où il livra des centaines de paires de "nus-pieds" alors, à la mode, les clients de "son" village le surnommaient le "Klepperle Georges". Georges lutta également contre l'occupant aux côtés de son ami Conrad Karrer, au sein de la FFI. En 1944, il fut incorporé de force et s'évada en compagnie de Louis Claude. Après la guerre et plusieurs stages de formation, il crée son atelier de maroquinerie qu'il gère jusqu'en 1972, année où son fils Maurice, lui aussi maroquinier, reprend l'affaire.

Dynamique et rieur

Depuis, Georges Wingert mit toutes ses compétences au service de tous ceux qui le sollicitaient. Sa devise : toujours aider, soulager ou encore faire rire, car il avait toujours une blague à raconter. Fervent adepte de la petite reine, il faisait toutes les courses à vélo et parfois sans tenir le guidon, même encore' à l'âge de 90 ans. Homme dynamique, il était le moteur de la classe 1911. En 1999 avec son épouse Berthe, il célébrait ses 65 ans de vie commune "d'Iserni Hochzit ". Une vie paisible entre son épouse, son fils Maurice et Anny sa bru, ses 3 petits-enfants et ses 8 arrière petits-enfants, fut celle de ce patriarche barrois. Le jour de l'an il devait être hospitalisé à Sélestat, mais selon son désir, il regagna " sini Heimet " pour s'éteindre, entouré des siens dans la sérénité et la paix.

 

Double peine
Les ambitions des deux équipes étant diamétralement opposées, le match s'est déroulé sans suspense. On comprend d'autant moins ces accrochages des' dernières minutes ... 

Barr 0 - Sélestat 6

Mi-temps: 0-3. 40 spectateurs. Arbitre: M. Daglayan, assisté de MM: J. Klein et Genc (tous de Strasbourg). Les buts: S. David (10e'), Burgy (27e'), Kirstetter (34e'), Kugler (48e'), Volz (64e et 75e'). Avertissements à Stenger (29e') et Ozertural (56e') à Sélestat. Exclusion temporaire de Arien (87e') et Gaillard (88e ') à Barr; Huy (85e'), C. David (87e') et Burgy (88e') à Sélestat.
FC BARR: Koc, Mialioner, Arien, Gaillard, Fuchs, Mercier, Boehm, Alimli, Labyeda, Woelflin, Muller (Risch, Riss, Karamet).
SC SÉLESTAT: Koenig, Ozertural, C. David, Schall, Jessel, Huy, S. David, De Monte, Burgy, Stenger, Kirstetter (Volz, Schirlen, Kugler).

"Les gars, on a 11 matches devant nous, ce qui représente 33 points. L'objectif est d'en prendre un maximum." En deux chiffres, l'entraîneur des violets, Frédéric Rieber, a rappelé à ses joueurs l'enjeu de cette rentrée face à la lanterne rouge. Du côté de Barr, dont il n'est pas besoin de lire dans les lignes de la main pour 

connaître l'avenir en fin de saison, l'essentiel au cours de ce cycle retour reste évidemment de prendre un minimum ... de buts. Si Sélestat s'installe avec assurance dans le camp local, c'est pour se créer d'emblée une succession d'occasions, dont celle de Sébastien David (2e'). On attendra un peu avant l'ouverture du score, grâce à un centre-tir cadré d'Ozertural qu'accompagne le même David. Une tentative lointaine de Stenger précède une période de domination bien moins tranchante. Mais Barr, et ses montées offensives désordonnées, n'en profite guère. Les visiteurs accentuent leur avance avec une tête de Burgy, à la reprise d'un coup franc de Kirstetter (27e'), puis un autre coup franc appuyé de ce dernier que le gardien barrais ne peut que dévier dans son propre but (34e). Barr n'est en position de solliciter Koenig, transi de froid, qu'à la 38e, sur un tir sans conviction de Labyeda. o L'écart s'accroît dès la 48e' sur un tir en pivot du remplaçant Kugler, Sélestat mène en oubliant de soigner sa qualité de jeu et ses replacements pour cette reprise. C'est ainsi que Fuchs se retrouve seul devant le but visiteur avant de se faire rattraper, par Koenig (55e'). Avertissement sans frais pour le ses, qui marquera encore deux fois par Volz. A 0-6, il n'y avait pas de justification aux poussées d'adrénaline observées dans les dix minutes restant à jouer. Et pourtant, tel des coqs, certains se sont sentis obligés de se défier en dehors de toute action de jeu. Et quoi de plus triste que de voir un match s'achever à neuf (Barrois) contre huit?

Sélestat s'est rapidement installé dans le camp barrois. (Photo DNA)

 

Sans suspense
Barr 0 - Kronenbourg 4

Mi-temps: 0-3. Arbitre:' M. Kister (Haguenau), assisté de MM. Murat et Gunduz. Les buts: Derbal (2e'), Gramhi (18e'), R. Ghazal (31e') et Khettab (77e'). ). Avertissement : Ghazal (27e') pour Kronenbourg et Koc (77e') pour Barr. Expulsion temporaire: El Mounen (75e') pour Kronenbourg. 
BARR: Koc, Mialonier, Gaillard, Mercier, Fuchs, Rich, Labyed, Alimli, Sahin, Wœlfflin, Salijaj (Karahmet, Helmstter). 
KRONENBOURG: Ait-Bellahaj, Hailoui, K. Ghazal, Grebil, Zaguiri, R. Ghazal, Derbal, Kléber, Gramhi, Abbas, Khettab (Vogt, El Mounen, Farfar). 

Dès la 2e', Mialonier manque sa reprise, ce dont Derbal profite pour ajuster le gardien local. 

Kronenbourg est encore dangereux par Vogt qui tire au-dessus. Puis Mialonier sauve sur sa ligne. A la 18e', Vogt centre au deuxième poteau sur la tête de Gramhi pour le second but. On note encore une bonne reprise de volée de Grebil des 25 mètres bien captée par Koc. Le troisième but est l'œuvre de R. Ghazal à la 31e', parti à la limite du hors-jeu il place un plat du pied dans l'angle opposé. Dans cette première mi-temps on aura peu vu l'attaque barroise. Après la reprise, Abbas place une belle frappe que le gardien local détourne au prix d'une belle envolée. Ensuite pour Barr, Wœlfflin manque deux fois de réduire le score à la 55e' et 65e', puis Rich voit son tir des 30 mètres détourné sur le poteau par le gardien visiteur. Kronenbourg aura le dernier mot par Khettab (77e') qui profite du mauvais dégagement de Koc parti à sa rencontre hors de sa surface, pour marquer dans le but vide.

 

Un petit écart
Barr 0 - Erstein 1 

Mi-temps: 0-0. Arbitre: M. Heim (Pfettisheim), assisté de MM. El Haik et M'syah. 30 spectateurs payants. Le but: Somer (50e'). Exclusions: Gaillard (72e'), Labyedh (82e') à Barr. Avertissements: Mercier et Risch (82e') à Barr. 
BARR: Koc, Mattern, Alimli, Gaillard, Woelfflin, Mercier, Karaahmet, Risch, Sahin, Labyedh, Salijaj (ArIen, Helmstetter). 
ERSTEIN: Schneider, Frankreich, Messaoui, Marx, Sandner, Bettini, Augustin, Hammou Ammar, Somer, Kateb, Marrakchi (Kohl, Journet, Reibel).

Après plusieurs centres infructueux, Erstein se montre dangereux par Kateb, mais son tir est bien contrôlé par Koc. A la 40" Marrakchi déborde et centre sur Somer qui trouve la base du poteau. Marrakchi verra aussi son tir renvoyé par le montant juste avant le retour aux vestiaires. En seconde période, à la 50", Somer reprend un centre de Kateb pour l'ouverture du score. A la 70" Barr se procure une occasion par Risch dont la reprise de la tête passe à côté. Marrakchi, encore lui, s'infiltre entre trois Barrois, se retrouve seul devant le but vide, mais son tir passe à côté. En fin de rencontre Barr obtient un coup franc que Mercier, des trente mètres, place sur l'angle du but.

 

Bischoffsheim relancé
Malgré l'actualité des urnes, celle du foot a continué à tourner à plein régime au cours de ce premier dimanche du printemps. 

En Promotion d'excellence, Bischoffsheim revient sur Vauban II à la faveur de son succès (prévisible, même si on notait 0-1 pendant huit minutes) contre Barr (5-1). En Promotion, Niedernai tient le leader schilikois en échec (2-2); bilan moins rose pour Heiligenstein qui perd sur le terrain d'Obernai II (2-1) et ferme désormais la marche. En D 1, Boersch et Andlau prennent l'eau avec une défaite sur le même score de 5-0. En D 2, Zellwiller et Innenheim campent sur leurs positions après le 0-0 sanctionnant leur confrontation retour. Valff envoie Bernardswiller dériver un peu plus (5-1). En D 3, Ottrott gagne contre Albé (2-1) et recolle aux crampons d'Epfig qui a encaissé sa première défaite de la saison.

Barr aura pu y croire pendant un court instant sur le terrain 
du voisin Bischoffsheim. (Photo DNA - G.A.)

 

Une réaction efficace
Bischoffsheim 5 - Barr 1

Mi-temps: 3-1. Arbitre: M. Pêcheur (Berg) assisté par MM. Dolon (Wasselonne) et Kapp (Hohengoeft). 80 spectateurs. Les buts: Rudolf (18e', 41e'), Wassemberg (35e' sur pen.), O. Rhin (51e'), Hebermehi (81e') pour Bischoffsheim; Woelfflin (10e' sur pen.) pour Barr.

Le début de match est assez laborieux, les équipes se surveillent et essayent surtout de s'adapter au vent soufflant en rafale qui rend toutes les actions délicates. La première occasion franche est locale. H. Rhin manque le but sur une belle passe transversale de Rudolf (8e'). Sur une perte de balle d'un défenseur local, l'avant-centre visiteur Sahin file au but et se fait crocheter dans la surface. Woelfflin marque le penalty et Barr mène au score. Les locaux se reprennent vite et pressent leur adversaire malgré le vent défavorable. Sur une action rondement menée, O. Rhin trouve son frère Hervé qui remet à Rudlof et celui-ci égalise (18e'). 

Le jeu se déplace régulièrement d'un camp à l'autre sans réelles occasions. A la 35e', Rudolf file sur l'aile droite et se fait bousculer dans la surface. Wassemberg (le jeune papa) transforme le penalty, cadeau à sa fille Laura et l'ASB reprend l'avantage. Le jeu se durcit légèrement et Mialonier se fait expulser sur un geste dangereux. Bischoffsheim domine la partie en pratiquant un jeu plus posé. H. Rhin manque le cadre sur un tir puissant. Ce n'est que partie remise, puisque la frappe de Rudolf, après avoir heurté le poteau, termine sa course dans les filets (41e'). Dès la reprise, la maîtrise est locale. A la 52e', un défenseur visiteur oblige son gardien Koc à une prise de balle illicite. Le coup franc dans la surface est transformé par O. Rhin. Quelques opportunités se succèdent, notamment des tirs de Langlement et Wach au-dessus. Puis c'est H. Rhin qui réalise une superbe action pour se défaire du gardien visiteur (75e'). L'ASB tombe trop souvent dans le piège du hors-jeu visiteur, même si Hebermehl part seul, élimine le gardien et augmente la marque à 5-1 (89e').

Après avoir encaissé le premier but, Bischoffsheim s'est
largement imposé contre Barr. (Photo DNA - Gérard Andlauer)

 

Une réaction trop tardive
Barr 1 - Scherwiller 4

Mi-temps 0-2. Arbitre: M. Germe (Strasbourg) assisté de MM. Eitel (Schiltigheim) et Malerba (Eckbolsheim). 60 spectateurs. Les buts: Risch (74e') pour Barr; Maurer (19e'), Burger (35e', 84e'), Georgenthum (64e') pour Scherwiller. Avertissement: Mercier (77e') pour Barr. Expulsions temporaires: Alimli (70e', Sahin (89e') pour Barr; Guignier (51e'), Gruss (75e') pour Scherwiller. 
BARR: Koc, Y. Labyedh, Gaillard, Fuchs, Woelfflin, Risch, Karaahmet, Alimli, Mercier, J. Labyedh, Arlen (Sahin, Muller, Salijaj).
SCHERWILLER: Merckling, Reibel, Guignier, Oberhauser, Diez, Rebert, Gredy, Georgenthum, J. Maurer, Burger, Gruss (Spiehler, S. Maurer). 

Les premières actions sont à mettre à l'actif de Scherwiller avec des frappes de Burger, puis de Georgenthum. A la 19e', les visiteurs placent un contre rondement mené. 

En deux passes, Maurer reçoit le cuir dans les 16 mètres et ajuste Koc pour l'ouverture du score. Le second but sera l'oeuvre de Burger. Parti à la limite du hors-jeu, il vient battre le gardien de près alors que la défense barroise s'était arrêtée (35e'). La seconde mi-temps voit Barr tenter quelques attaques, mais c'est Scherwiller qui est le plus dangereux: Notamment par Burger qui déborde sur l'aile droite et centre en retrait sur Rebert seul aux 6 mètres, mais celui-ci tire dans les bras du gardien. A la 55e', Alimli réalise la première frappe cadrée pour les locaux. Ce même Barrois voit son action suivante sauvée par Spiehler. A la 64e', Georgenthum, part dans le dos de la défense et réceptionne une passe de la tête pour inscrire le 3e but. Les joueurs s'énervent et les expulsions temporaires se suivent. C'est alors qu'ils se trouvent en infériorité numérique, que Risch, d'une belle frappe des 16 mètres surprend Merckling et sauve l'honneur des Barrois. A la 84e', Burger profite d'une mauvaise relance de la défense locale, part sur l'aile droite et va battre Koc pour son second but personnel et clôture la marque.

 

Barr libère Wolfisheim
Wolfisheim 4 - Barr 0

Mi-temps: 3-0. Arbitre: M. Gartiser (Phalsbourg),  assisté de MM. Kiliari (Schiltigheim) et Kolak (Strasbourg). Les buts: Khechab (10e'), Bouf (14e', 75e'), Pereira (25e'). 

La première mi-temps démarre par un jeu très rapide des deux côtés. Plusieurs coup-francs sont sifflés dans les premières minutes. Au but de 5 minutes de jeu, le gardien Koc commet une faute sur Pereira sans que l'arbitre ne sanctionne. Puis une faute est commise du côté des "verts" et l'arbitre accorde un penalty à Barr. Ce penalty est tiré par Arien, mais Haug l'arrête d'une manière magistrale. 

Dès ce moment les locaux prennent le jeu en main et gardent l'avantage jusqu'au coup de sifflet final. A la 10e', sur une tête de Siniscalchi, Khechab marque le premier but pour les "verts". Quatre minutes plus tard Bouf, d'un superbe tir des 25 mètres, offre le deuxième but à Wolfisheim. Puis à la 25e' le jeune Pereira, sur une passe de Khechad, aggrave le score (3-0). Au retour des vestiaires la fatigue se fait légèrement sentir du côté des "verts". Néanmoins à la 75e' un 4e but est marqué par Wolfisheim. Le ballon est récupéré par Michel qui centre en retrait et le magnifique contrôle orienté de Bouf lui ouvre le chemin du but.

 

Difficile de rivaliser
Barr 0 - Vauban II 3

Mi-temps: 0-1. Arbitre : M. Zillioz (Weyersheim) assisté de MM. Moderé (Eckbolsheim) et Kuegah (Strasbourg). Les buts: Matmour (39e', 57e'), Thiroux (62e'). Exclusions temporaires: Sahin (55e'), Gaillard (75e') à Barr; Schweitzer (76e') à Vauban. 
BARR: Koc, Mattern, Gaillard, Fuchs, Woelfflin, Risch, Y. Labyedh; Alimli, Arien, J. Labyedh; Mercier (Helstetter, Sahin, Karaameht). 
VAUBAN: Both, Weber, Hadjazi, Baland, Taamrant, Fotse, Roth, Banny, Mansour, Matmour, Belmimoun (Thiroux, Anstett, Schweitzer).

Pour cette rencontre. Vauban II évolue avec Roth et Banni qui ne sont pas entrés en jeu la veille en CFA2. Et les visiteurs se montrent les premiers dangereux par Hadjazi qui déborde sur l'aile gauche mais tire dans le petit filet (14e'). 

Puis un coup franc des 16m détourné par la tête de Matmour rase le montant du but barrais (31e'). A la 39e' ce même joueur récupère une balle mal renvoyée par la défense et, encore de la tête, place cette fois le ballon hors de portée du gardien local pour l'ouverture du score. Plus tard, Mansour slalome encore dans la défense centrale mais tire à côté et avant la mi-temps, Belmimoun place encore une belle frappe. A la reprise. Vauban accentue son avance par Matmour, placé dans les 6m. Son premier tir est détourné par Koc, mais la balle lui revient et sa deuxième tentative fait mouche (57e'). Fotse a encore deux occasions pour Vauban qui presse toujours et à la 62e' Thiroux, seul à 6m du but, reprend du plat du pied un centre encore venu de l'aile gauche (0-3). Belmimoun, excentré, voit sa frappe contrée par le gardien, puis Matmour tire sur la transversale. En deuxième mi-temps, Barr. pénalisé par les exclusions temporaires, n'inquiétera pas Both qui aura passé un après-midi tranquille.

 

Un but pour finir
Holtzheim 3 - Barr 1

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Dufey (Strasbourg) assisté de MM. Will (Marmoutier) et Jrad (Hochfelden). Les buts: Mœmersheim (27e' et 65e') et Lentz (74e') pour Holtzheim; Wœlfflin (84e') pour Barr.
HOLTZHEIM: Frœliger, Schott, Driouach, Benali, Lutz, Weber, Nuberger, Martinez, Mœmersheim, Krieg, Vollmar (Bernhardt, Lentz). 
BARR: Fuchs, Mialonier, Gaillard, Fuchs, Wœlfflin, Alimli, Risch, Merci, Guntz, Labyedh, Karaahmet (Arlen). 

Holtzheim a mis un point d'honneur à terminer la saison par une victoire même si l'adversaire du jour était Barr, la lanterne rouge, fixée sur son sort depuis longtemps. Ce sont pourtant les visiteurs qui dès la première minute montrent leurs bonnes intentions par un tir de. Risch au ras du poteau de Frœliger. 

Mais c'est Holtzheim qui monopolise le ballon la plupart du temps sans vraiment trouver les espaces nécessaires pour mettre Fuchs en danger. Après quelques timides tentatives, les locaux ouvrent tout de même le score par Mœmersheim d'une tête en pleine lucarne sur centre de Driouach (27e'). Par la suite les attaques fusent mais Krieg par deux fois et Lentz, entre autres, ne peuvent conclure. Dès la reprise Barr est un peu plus entreprenant. Mais .ses attaquants sont trop maladroits dans le dernier geste. Holtzheim augmente la marque à 3-0 à la 65e' encore par Mœmersheim sur une belle remise de Lutz. Le vétéran Lentz retrouve ses jambes de 20 ans en partant seul du milieu du terrain et conclut après deux dribbles sur le gardien et un dernier défenseur (74e'). Mais le but de la journée est pour la courageuse équipe de Barr qui rectifie le score à 3-1 par Wœlfflin d'un tir des 35 mètres qui laissa Frœliger pantois (84e').

 

Cette page a été mise à jour le 17/04/12.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :