FC BARR 1974
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1974/1975

 

LA REFECTION DU STADE MUNICIPAL N'EXPLIQUE PAS TOUT

 

Après l'excellent parcours précédent, le président HAMBORG et son entourage se gardent bien de tomber dans un optimisme démesuré, mais au fond d'eux-mêmes se voient une nouvelle fois se mêler à la course au titre. Le potentiel de l'équipe est bonifié avec l'arrivée de quelques joueurs de talent. Pour entraîner l'équipe, on fait appel à Roger NIGGEL, sorti des rangs d'AUDUN-LE-TICHE, il a été de toutes les rencontres de l'épopée des diables blancs de la vallée de la Bruche, plusieurs fois sélectionné en équipe d'Alsace et bien qu'approchant de la quarantaine, il fait encore étalage d'une technique parfaite et d'une rage de vaincre exemplaire. Dans ses valises, il nous apporte Jean-Claude THIRY (ex FCK06), joueur talentueux et expérimenté, Patrick LAURENT, de retour fort de son expérience de trois saisons en Division d'Honneur avec l'AS ERSTEIN. Chez les plus jeunes, on citera l'arrivée de Raymond HOLM, Bernard WALTER et Jean-Paul GOEPP, tous trois ne tardant pas à s'affirmer au niveau supérieur. Un seul départ est enregistré pour cet exercice avec Jean-Claude VACHER qui rejoint EPFIG.
A l'intersaison, la municipalité décide la réfection de la pelouse du stade Paul Degermann, de ce fait nos différentes équipes doivent évoluer sur les pelouses des clubs voisins de STOTZHEIM, ZELLWILLER, HEILIGENSTEIN, MITTELBERGHEIM, KERTZFELD, BISCHOFFSHEIM voir BENFELD. Dans ces conditions la tâche des hommes de Roger NIGGEL n'est pas des plus facile et dès les premières rencontres à domicile (plutôt à BISCHOFFSHEIM ) c'est la douche froide 0 à 5 face à WOLFISHEIM, le dimanche suivant même punition sur le score de 4 à 1 face à HANGENBIETEN. Il n'en faut pas plus pour que la presse locale, dans un article intitulé " quo vadis ", s'inquiète sérieusement sur la suite des événements .
Heureusement, pour les affrontements suivants, les Barrois reprennent du poil de la bête. A mi-saison, les verts et blancs se classent en position d'attente à la 4ème place à portée de fusil des ténors du groupe.
Hélas, le cycle retour sera apocalyptique, 5 petits points tombant dans l'escarcelle du FCB, un match gagné par le plus petit des scores face à STE CROIX AUX MINES et trois nuls. Lorsqu'on songe que l'attaque , pourtant formée d'éléments de valeur incontestable ne réussit à marquer en tout et pour tout que 27 buts, se classant en avant-dernière position, on mesure un peu mieux la déception du staff local.

Nos résultats saison 1974/1975

A domicile
3 victoires : DUTTLENHEIM 2 à 1 ; ANDLAU 3 à 2 ; MUTZIG II 2 à 1 ; STE CROIX AUX MINES 1 à 0
4 matchs nuls : HANGENBIETEN 1 à 1 ; LINGOLSHEIM 0 à 0 ; FAIG 1 à 1 ; ERGERSHEIM 1 à 1
3 défaites : AS STRASBOURG II 2 à 4 ; RHINAU 1 à 2 ; WOLFISHEIM 0 à 5

A l'extérieur
1 victoire : STE CROIX AUX MINES 1 à 2
2 nuls : LINGOLSHEIM 1 à 1 ; WOLFISHEIM 3 à 3
8 défaites : AS STRASBOURG II 4 à 1 ; HANGENBIETEN 4 à 1 ; DUTTLENHEIM 3 à 2 ; RHINAU 1 à 0 ; ANDLAU 2 à 1 ; FAIG 2 à 1 ; ERGERSHEIM 2 à 1 ; MUTZIG II 2 à 0.

CLASSEMENT FINAL SAISON 1974/1975

 

1.

AS STRASBOURG II

34 points

72:22

2.

HANGENBIETEN

31 points

29:19

3.

DUTTLENHEIM

30 points

54:29

4.

RHINAU

27 points

38:29

5.

LINGOLSHEIM

25 points

39:34

6.

ANDLAU

25 points

40:36

7.

FAIG

23 points

33:31

8.

ERGERSHEIM

19 points

33:47

9.

BARR

16 points

27:43

10.

MUTZIG II

16 points

37:62

11.

WOLFISHEIM

10 points

34:58

12.

STE CROIX AUX MINES

8 points

25:51

 

 

EQUIPE II – SAISON 1974/1975

debout de gauche à droite : Jean-Jacques SCHMIDT - Claude BRITZEL - André JAMBU - Jean-Marc LEDIG - Jean-Pierre SCHMITTHEISLER - Gérard GLOECKLER - Albert FUCHS.
accroupis : Marc HERRMANN - Bernard MEYER - Christian BOSSERT - Pierre LINDER - Patrice SCHULTZ

 

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE - 1ER TOUR
Wittisheim battu par Barr 0-4

La carrière du FC Wittisheim en coupe de France aura été de très courte durée. En effet, contre un adversaire hiérarchiquement mieux placé, les locaux n'ont pas pu résister et ils ont finalement été éliminé par 4-0, sans avoir démérité. Le FC Wittisheim aura donc tout le temps de penser au championnat et à la coupe d'Alsace.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept. 1974)

 

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE DU 22 SEPTEMBRE 1974
A.S. BENFELD - F.C. BARR 0 : 3

Si quelques supporters locaux espéraient voir leurs poulains réitérer l'exploit du premier tour où ils réussirent à éliminer la FAIG, ils furent déçus. Et pourtant … En première mi-temps, rien ne permit de prévoir le résultat final, même quand les visiteurs ouvrirent la marque à la 17e minute sur coup-franc magistralement tiré par NIGGEL, et repris par RIFF à l'aile gauche. Cette première mi-temps fut en effet très équilibrée et les chances égales des deux côtés. Après la pause, les visiteurs se faisaient plus pressants, plus percutants surtout. A la 55eme minute, une action personnelle de Daniel WERLE, qui se joua des arrières locaux, permit à CHALENCON d'augmenter à 2 à 0. Une minute plus tard, le même CHALENCON profita d'une situation de hors-jeu, non sanctionnée par l'arbitre, pour inscrire le 3eme et dernier but de la partie. Benfeld n'inquiéta que rarement le goal adverse, son attaque présentait trop de lacunes et lorsqu'à un quart d'heure de la fin, SCHMITT dut quitter le terrain pour blessure à l'épaule, il s'agissait de limiter les dégâts. Arbitrage de M. KLIPFEL de Haguenau assisté de MM. ZAGNI et KUNTZ (Sélestat)

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1974)

 

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE DU 13 OCTOBRE 1974
RED STAR STRASBOURG - F.C. BARR 0 : 4
Les Kibitzenoviens n'ont tenu qu'une mi-temps

Les spectateurs qui avaient bravé le mauvais temps ont assisté à une belle partie, disputée sur un rythme très rapide, malgré l'état du terrain. Le début du match fut assez équilibré. Au jeu plus posé du Red Star, les visiteurs répliquèrent par des actions directes et avec un plus grand enthousiasme. Peu à peu, les Barrois prirent alors la direction des opérations et seule une belle partie du gardien local les empêcha de prendre l'avantage avant la pause. A la reprise, les visiteurs continuèrent leur pression, se créant de belles occasions et c'est le plus logiquement du monde qu'ils ouvrirent la marque. A partir de ce moment, il n'y eut plus qu'une équipe sur le terrain. Les attaquants de Barr prenaient à tous les coups la défense locale de vitesse et inscrivirent deux buts mérités. Le Red Star essaya bien de réagir, mais en pure perte. Ce fut au contraire Barr qui, sur contre attaque, aggrava la marque obtenant ainsi de belle manière sa qualification pour le tour suivant.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1974)

 

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE DU 3 NOVEMBRE 1974
S.C. SELESTAT - F.C. BARR 2 : 0
Les " vignerons " se sont vaillamment défendus

STADE MUNICIPAL DE SELESTAT - Arbitrage de M. Fehr (Neuweg) assisté de MM. Schieber et Fuchs (Bolsenheim) . Les buts : Jully (46e) et Stenger (63e). Les équipes: FC BARR: Fischer, Chalençon, Laurent, Flieg, Dabel, Ledig, D. Werlé, P. Werlé, Thiry, Lalevée, Riff (Trapp (60e). SC SELESTAT: Schleppy, Heinrich, Herbrich, F. Stenger, Feger, Herzog, P. Stenger, Meyer, Jully, Schulz, Grettner, (Barthelmebs 65e).

C'est fort logiquement, mais pourtant difficilement que Sélestat est parvenu à battre sur son terrain une équipe de Barr qui joua crânement sa chance pendant 90 minutes. Pourtant, les visiteurs n'avaient rien d'une équipe qui aurait pu se monter dangereuse pour les locaux. Durant toute la première mi-temps, jouée sur un ton monocorde, Barr n'inquiéta en fait qu'une fois sérieusement SCHLEPPY, sur une action personnelle de DABEL, certainement le meilleur homme sur le terrain. On notait alors la 35e minute. Auparavant, Sélestat par GRETTNER, HERZOG, SCHULZ, STENGER Pierre à plusieurs reprises et JULLY, aurait pu et aurait dû ouvrir le score, mais les occasions faciles furent lamentablement ratées. S'empêtrant dans un jeu brouillon où les mauvaises passes furent légion et jouant sans conviction, Sélestat n'arriva jamais à prendre le dessus sur les visiteurs qui s'enhardirent au fil des minutes. Le score resta donc vierge à la mi-temps. Dès le début de la seconde période, Sélestat, jouant plus simplement et plus directement, parvint enfin à ouvrir le score. Sur une montée offensive de l'arrière HEINRICH et un centre parfait de ce dernier, JULLY n'eut aucune peine à tromper de la tête le gardien visiteur. Ce ne fut malheureusement qu'un feu de paille. Le jeu retomba dans la monotonie et Barr par deux fois eut des occasions d'égaliser, mais LALEVEE et RIFF ratèrent leurs essais. A la 63e, HEINRICH une nouvelle fois perça sur l'aile droite et adressa un centre sur STENGER qui transforma. La cause était alors entendue et malgré la bonne volonté de Barr le score resta inchangé.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1974)

 

 

 

MATCH DU 8 SEPTEMBRE 1974
F.C. BARR - E.S. WOLFISHEIM 0 : 5

Pour son premier match de championnat, le FC Barr a été prématurément balayé devant 200 spectateurs par une belle équipe de Wolfisheim, fringante et rapide sur la balle, mais pratiquant cependant un jeu trop viril en certaines occasions. Le score de 5 à 0 ne constitue qu'un minimum si l'on considère que Wolfisheim a raté un penalty ainsi que quelques bonnes occasions, soit par maladresse ou précipitation. De son côté, Barr eut en tout et pour tout quatre occasions de but, ceci prouve à quel point la domination des visiteurs fut constante. Bon arbitrage de M. HUBER de Bischheim.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1974)

 

 

MATCH DU 15 SEPTEMBRE 1974

HANGENBIETEN – BARR 4 - 1

DEUX BUTS PAR MI-TEMPS

Spectateurs : 200. Arbitre : M.BONNET (Hegeney).

Cette rencontre à domicile fut jouée à une allure soutenue et un engagement physique total de la part des deux équipes. Les visiteurs handicapés par l’absence de trois titulaires débutèrent assez crispés et les locaux plus réalistes, faisaient la décision en première mi-temps. Plus accrocheurs et plus vite sur la balle, les hommes de WANTZ ouvraient le score dès la 5e minute par HUMMEL, qui reprit une balle déviée par le gardien visiteur. Les avants visiteurs, trop brouillons, n’arrivent pas à inquiéter la défense locale. A la 35e minute, HUMMEL très opportuniste, aggrave le score par un deuxième but. Deux minutes plus tard, Jean-Pierre BREFFI évite la sortie du gardien adverse et inscrit le troisième but des locaux.
Après les citrons, le jeu est d’abord plus équilibré durant 15 minutes mais ce sont de nouveau les locaux qui prennent la direction du jeu. Il en résulte trois tirs sur le poteau et un sur la barre, les autres étant la proie du gardien visiteur. Pourtant, à la 82e’, SPUZZO profite d’une rentrée en touche pour inscrire le quatrième but des locaux. A quatre minutes de la fin, les visiteurs arrivent à sauver l’honneur par DABEL qui établit le score final.

Dernières Nouvelles d’Alsace

 

 

Quo Vadis F.C. Barr

Une attaque fantôme : un tir au but et encore à côté, en première mi-temps. Une défense latérale et un gardien dépassés commettant bévue sur bévue.
Voilà l’image qu’a présenté notre équipe affaiblie, dimanche à Hangenbieten. Avec une défaite 4 à 1 on s’en est tiré à bon compte.
On espère que cela va changer mais on n’ose plus trop y croire. Peut-être dimanche à Benfeld ? N’oublions cependant pas que ces derniers ont battu Graffenstaden au premier tour et à l’extérieur encore. Pourtant il faut y croire et si les supporters et peut-être les joueurs y croient, alors tout est possible.

Journal de Barr du 20 septembre 1974

NB : Le match à Benfeld en Coupe de France fut remporté par 3 à 0

 

 

MATCH DU 29 SEPTEMBRE 1974
F.C. BARR - A.S. MUTZIG II 2 : 1

Le FC Barr a enfin arraché sa première victoire après un match d'un niveau moyen où l'engagement physique et parfois un jeu viril dominèrent. Cette victoire, bien que méritée, fut contestée jusqu'à la dernière seconde par l'équipe de Mutzig. Si Barr ouvrit le score à la suite d'un penalty sévère transformé par NIGGEL à la 28e minute, DORNINGER le bouillant avant centre adverse remis les deux équipes à égalité, une minute plus tard. C'est à la 55eme minute, que NIGGEL réussit son deuxième but sur coup-franc tiré de façon magistrale. A partir de ce moment ce fut un match au finish où les nerfs des joueurs et supporters furent mis à rude épreuve. Bien que de nombreuses occasions se présentèrent de part et d'autre, le score ne devait plus changer. Dans les rangs barrois on espère que ce premier succès redonnera confiance au onze local et lui permettra rapidement de retrouver la bonne carburation qui fut la sienne la saison dernière. Arbitrage de M. HOLTZMANN d'Altorf

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1974)

 

 

 

MATCH DU 6 OCTOBRE 1974
C.S. STE CROIX AUX MINES - F.C. BARR 1 : 2

Ste Croix aux Mines prend l'initiative au début de la partie, lançant de belles attaques mais sans pouvoir ouvrir le score. Par contre, l'équipe de Barr contre attaqua, menaçant le gardien local remplaçant HAUSWALD, qui se défendit fort bien. Et c'est vers la 15e minute que Ste Croix ouvrit le score par BARDOT sur un coup-franc tiré par KOHLER. Dès la reprise, les visiteurs harcelèrent le but local et réussirent à égaliser par RIFF, celui-ci reprenant une balle de corner. Tout laissa croire au réveil de l'équipe locale, mais les défenseurs visiteurs étaient sur leur garde, avec dans leur but un excellent FISCHER. Puis ANTOINE se présenta seul devant le gardien qui put éviter le pire. Stimulée par cette réussite, l'équipe de Barr s'enhardit et réussit à marquer un deuxième but par THIRRY. Ce fut la déception dans le camp local. Bonne partie des 22 acteurs, le 23eme , M. SCHLENCKER de Boofzheim n'ayant rien à se reprocher.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1974)

 

 

MATCH DU 20 OCTOBRE 1974

FAIG – BARR : UN NUL EQUITABLE (1-1)

STADE MUNICIPAL. – Terrain lourd mais très praticable. Arbitre M. FINDELI (Robertsau) – Spectateurs : 170 payants. Les buts : pour la FAIG : KAELBEL (85e’), pour Barr : THIRY (68e’)

L’équipe de Barr, gonflée à bloc a entamé la partie sur un rythme étourdissant. Pas de fioritures, de larges ouvertures sur les ailiers qui donnèrent du fil à retordre à la défense locale. Et après 4 minutes de jeu, STREBLER est battu, mais le but annulé sur un hors-jeu d’un avant visiteur.
Dans les deux camps ce fut un engagement total qui malgré l’état de la pelouse durera toute la partie : Deux équipes en excellentes conditions dont les spectateurs furent surpris par le jeu qui se déroulait dans les deux camps et où le gardien de la FAIG fut plus sollicité que celui de Barr.
Peu avant la mi-temps, son sanctuaire subissait un assaut de la part des visiteurs sans que le score fut ouvert.
La reprise disputée sur le même rythme voyait un tir de MEYER (FAIG) qui fusait à côté de la cage. Les deux adversaires continuèrent sur leur lancée en ne se faisant pas de cadeaux. Sur une attaque des Barrois, le jeu se disputait dans la surface de vérité des locaux lorsqu’un joueur visiteur fut bousculé et se laissa tomber. L’arbitre siffla un penalty. THIRRY se chargeait de cette sanction et battit STREBLER sans rémission. Tandis que les visiteurs se défendirent farouchement, la FAIG lançait attaque sur attaque et à cinq minutes de la fin, KAELBEL égalisait alors que le ballon avait frappé le montant.

Dernières Nouvelles d’Alsace

 

 

MATCH DU 27 OCTOBRE 1974
S.C. ERGERSHEIM - F.C. BARR 1 : 1

Les locaux dominés la quasi totalité de la partie par une équipe visiteuse très rapide et volontaire doivent une fière chandelle à leur excellent gardien KASTNER, qui démoralisa à lui seul, l'attaque barroise par ses arrêts déterminants. Dès la 10eme minute, Ergersheim ouvrit la marque par D. BOEHLER sur un excellent travail préparatoire de VOLZONELLO. A la 20eme minute, le même joueur prit de vitesse la défense visiteuse mais son tir fut dévié in extremis par le gardien visiteur. Dès ce moment, Barr prit le contrôle des opérations et la défense locale dut subir une pression constante. Le gardien KASTNER dévia à plusieurs des tirs par des réflexes étonnants. Après la reprise, Barr continua à dicter le jeu, mais les nombreuses attaques se brisèrent sur une défense locale regroupée et surtout sur un gardien en excellente forme. A plusieurs reprises, les joueurs visiteurs réclamèrent le penalty pour faute de main mais l'arbitre laissa jouer. A la 60eme minute, l'inter visiteur LALEVEE reprit de volée un centre de la gauche que le gardien local arrêta avec brio. Les attaques barroises fusèrent de toute part et la défense locale tint bon jusqu'à la 80eme minute où l'inter LALEVEE réussit à établir la parité.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 1974)

 

 

 

MATCH DU 10 NOVEMBRE 1974
F.C. BARR - F.C. DUTTLENHEIM 2 : 1

Le match débuta très mal pour les locaux car dans les premières minutes déjà, LALEVEE se blessa et s'en ressentit tout le match. A ce coup du sort s'ajouta la blessure de LEDIG vers la fin de la première mi-temps. Les 200 spectateurs assistèrent donc à un match dur et heurté. Et si les vignerons l'emportèrent par 2:1, il faut reconnaître que GEISTEL et ses coéquipiers ne baissèrent jamais les bras et luttèrent jusqu'au coup de sifflet final sans pourtant jamais arriver à concrétiser devant une défense barroise bien regroupée. Il fallut attendre la 33eme minute pour voir Dany WERLE ouvrir le score pour les locaux. A la 50eme minute, Duttlenheim égalisa sur coup-franc. Barr devait marquer le but de la victoire à la 80eme minute sur une tête bien placée du 12e homme ODENBACH.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1974 )

 

 

 

MATCH DU 17 NOVEMBRE 1974
F.C. BARR - F.C. LINGOLSHEIM 0 : 0

Devant 200 spectateurs, le FC Barr a raté le coche en première mi-temps où la domination des locaux fut constante. La défense de Lingolsheim fut obligée de dégager souvent en catastrophe sous la pression des attaquants barrois trop brouillons cependant pour concrétiser leur avantage territorial certain, d'autant plus que PARMENTIER, le gardien des " tanneurs " se blessa déjà dès les premières minutes et fut handicapé pendant tout le match. En seconde mi-temps, le match fut beaucoup plus équilibré, les visiteurs se créant quelques bonnes occasions par de rapides contre attaques. Cependant, rien ne devait être marqué et l'excellent arbitre M. LAPP mit fin au suspens sur ce score vierge après qu'un lièvre eut fait une promenade fort remarquée sur le terrain créant l'intermède humoristique de ce match.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1974 )

 

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 24 NOVEMBRE 1974
A.S. WESTHOUSE - F.C. BARR 2 : 1

Temps humide - terrain glissant - 350 spectateurs environ La première mi-temps a été jouée à un rythme très élevé et de part et d'autre des buts auraient pu être marqués. Il a fallu attendre la 23e minute pour voir le premier but marqué de la tête par SPIRGEL. Barr repart en beauté et inquiète à deux reprises le gardien Richard JEHL de Westhouse qui a fait un très beau match. A la 40e minute, Claude JEHL tire sur la transversale et la balle retombe en jeu, SPIRGEL reprend et son tir s'écrase également une deuxième fois sur la transversale. Après la reprise, l'équipe locale domine légèrement. Les visiteurs ne procèdent que par contre attaques. A la 55e minute, SPIRGEL marque encore de la tête le 2e but. La défense visiteuse arrive à sauver plusieurs fois après des cafouillages incroyables. A la 62e minute, le capitaine LALEVEE de Barr marque un joli but qui réduit à 2:1, score final.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 1974 )

 

 

 

MATCH DU 1er DECEMBRE 1974
F.C. RHINAU - F.C. BARR 1 : 0
Victoire heureuse de Rhinau sur Barr 1 à 0

La venue de Barr à Rhinau était attendue avec appréhension du côté local et effectivement le début de la partie confirma cette crainte. Barr prenant résolument en main la direction du eu en acculant les locaux dans la moitié de terrain et cette domination devait se confirmer tout le long de la première mi-temps. Rhinau manque sa première occasion à la 37e minute et ouvre la marque une minute plus tard par JEHL Christian, suite à un coup-franc et suite aussi à une erreur d'incursion des locaux dans le camp adverse. Même scénario durant le premier quart d'heure de la seconde mi-temps, Rhinau étant une nouvelle fois sauvé par le montant droit à la 55e minute. Par la suite, les locaux se ressaisissent et dominent à leur tour et ce jusqu'en fin de match.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 1974 )

 

 

 

MATCH DU 8 DECEMBRE 1974

F.C. BARR - F.C. ANDLAU 3 : 2
A Zellwiller : FC Barr - Andlau 3 à 2

Près de 300 spectateurs étaient au rendez-vous de ce derby lorsque M.OTTER de Marckolsheim, libéra les 22 acteurs crispés par l'enjeu. Le match valut surtout par l'engagement physique et si Barr l'emporta ce fut grâce à sa plus grande maturité qui prévalut, surtout en deuxième mi-temps. Les Barrois ouvrirent le score à la 15e' par WERLE Dany qui logea la balle dans le coin droit de l'excellent HARQUEL qui par la suite, sauva ses buts à maintes reprises sous la pression de l'attaque barroise. Cet avantage devait être de courte durée puisque deux minutes plus tard, CHALENCON et DABEL trompèrent leur propre gardien. Il fallut attendre la 55e' pour voir un dégagement du gardien visiteur contré par RIFF qui fila tout seul au but. Le gardien n'eut d'autre ressource que de plaquer le véloce ailier. Le penalty fut transformé par NIGGEL, ce qui permit à Barr de reprendre l'avantage. A la 80e', LALEVEE creusa l'écart en marquant le troisième but. A deux minutes de la fin, sur coup-franc bien tiré par KIENTZ, Andlau revint à 3-2, ce qui devait être le score final. Il faut citer les 22 acteurs pour leur jeu correct et pour la production fournie sur ce terrain lourd et collant.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 1974 )

 

 

MATCH DU 12 JANVIER 1975

Au Tivoli, Barr ouvre le score mais …

ASS II – Barr 4 – 1 , Mi-temps 2 – 1. Temps beau. Pelouse souple. Une centaine de spectateurs. Arbitrage de M.Aeschelmann (Sessenheim) Les buts : Patrick Bald (18e’), Weber (44e’)Brion (52e’) et Georg (72e’) pour l’ASS Daniel Werlé (12e’) pour Barr.

L’ASS II est bien la meilleure équipe du groupe III.

C’est du moins l’avis, autorisé de M. LALEVEE, le père de l’avant-centre et capitaine du FC Barr, la dernière victime des Tivoliens.

Mais si, hier, le leader affirma pleinement sa suprématie en seconde mi-temps, il n’en fut pas de même au cours de la période initiale et surtout pas en début de partie. Il fut d’ailleurs mené au score jusqu’à la 18e’ où Patrick BALD très actif, rétablit l’équilibre, Daniel WERLE consécutivement à une belle déviation de la tête de LALEVEE, ayant ouvert le ban six minutes plus tôt.
Mais, après que KLEIN(40e’) eut touché du bois en expédiant la balle sur la transversale, les coéquipiers de Gilbert BALD, eurent la chance de prendre l’avantage, juste avant la pause, par l’intermédiaire de WEBER.
Ce but, psychologiquement, valait son pesant de cacahuètes. Il tombait au bon moment. C’était à coup sûr le tournant du match. Et, lorsqu’à la 52e’, BRION, posément, en faisant glisser le cuir d’un pied sur l’autre, trompa FISCHER pour la troisième fois, les carottes étaient cuites. Les visiteurs donnaient des signes de lassitude. Ils avaient du mal à tenir la distance. Aussi, bien que STROHMENGER fût suppléé par son montant gauche (62e’) sur un tir de RIFF, ne fut-on nullement étonné de voir GEORG, parti en position de hors-jeu, il est vrai, s’en aller dribbler FISCHER.
4-1 : c’était clair et net. La note était toutefois un tantinet salée pour la courageuse formation drivée par l’ex-Mutzigeois NIGGEL.

Gilbert WAGNER - DNA (Dernières Nouvelles du Lundi – 74 )

 

 

MATCH DU 26 JANVIER 1975
E.S. WOLFISHEIM - F.C. BARR 3 : 3
La série des " nuls " continue pour les locaux

Décidément les locaux semblent abonnés aux matchs nuls sur leur terrain. Hier encore, après une partie rondement menée, ils ont été contraints à partager les points avec un adversaire qui, dès le début, montra son visage en prenant les locaux de vitesse. Et c'est grâce à BRENNER, toujours bien placé, que les vignerons ne menèrent que par 1 à 0 à la mi-temps, but marqué par RIFF. Après la reprise, un quart d'heure a suffi aux maîtres de céans pour retourner complètement la vapeur. Tout d'abord ANTONI obtint l'égalisation à la 50e minute, quelques instants plus tard un centre de MULLER ne trouva qu'un arrière visiteur qui logea le cuir dans ses propres filets. La balle était à peine remise en jeu que ANTONI augmenta à 3 à 1. Pour les supporters locaux la partie était gagnée, mais les vignerons ne l'entendaient pas de cette oreille. Un corner tiré de la droite aboutit sur la tête de LALEVEE qui rectifia à 3 à 2 et aussitôt le match reprit en intérêt. A 12 minutes de la fin, l'arbitre M. SCHMITT de Sélestat accorda un coup-franc aux visiteurs et, malgré le mur, LALEVEE d'un tir aussi puissant que précis, mit les deux équipes à égalité.

(Dernières Nouvelles du Lundi - janv 75 )

 

 

 

MATCH DU 9 FEVRIER 1975
F.C. BARR - U.S. HANGENBIETEN 1 : 1

Devant une centaine de spectateurs, le FC Barr a mal inauguré ses nouveaux maillots. En effet, les locaux n'ont pu faire mieux que match nul face à la bonne équipe de Hangenbieten. La première mi-temps fut terne avec cependant une légère domination des locaux qui se sont créés deux ou trois belles occasions sans arriver à concrétiser. Les débats s'animèrent en seconde mi-temps, à la joie des spectateurs frigorifiés. Ce furent les visiteurs qui, grâce à un maître tir de WANTZ, ouvrirent le score à la 58e minute. Il faut reconnaître que cet avantage n'était pas usurpé à ce moment de la partie. Il ne restait donc plus aux Barrois qu'une solution: attaquer à outrance pour remonter le handicap. C'est ce qu'ils firent et ils obtinrent l'égalisation à 3 minutes de la fin sur un centre venu de la gauche que LALEVEE reprit de plein fouet. Bon arbitrage de M. RIEGEL de Kertzfeld.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 75 )

 

 

 

MATCH DU 16 FEVRIER 1975
A.S. MUTZIG II - F.C. BARR 2 : 0

Le FC Barr, en grand favori, caracole littéralement durant la première mi-temps. Mais le mur local tint bon. Par deux fois même, les locaux, par des contres très rapides, avaient mis en danger Barr. En seconde mi-temps, le courage de tous les défenseurs mutzigeois fut un modèle du genre. FRIEDRICH avait été expulsé à la 55e minute et BAYARD, souffrant d'un " mauvais coup " de pied avait été remplacé par STEPHAN, tandis que DORNINGER et HUCK blessés, étaient diminués. A la 60e minute, suite à une splendide montée offensive, TEISSERRE shoota de 40 mètres sur le poteau et HAZEMANN qui avait suivi, reprit de plein fouet 1 à 0. L'énervement gagnait les joueurs et l'arbitre distribua 7 avertissements. Réduits à dix, les Mutzigeois, à la 90e minute, allaient concrétiser par DORNINGER suite à une série de feintes d'HAZEMANN qui effaça 3 défenseurs. 2 à 0 et deux points pour Mutzig !

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 75 )

 

 

 

MATCH DU 23 FEVRIER 1975
F.C. BARR - C.S. STE CROIX AUX MINES 1 : 0

Devant une centaine de spectateurs, le FC Barr a gagné le match qu'il ne fallait pas perdre. Il est vrai, que l'équipe réserve avait donné le ton en battant leurs homologues de Ste Croix 4 à 2. Les locaux ont rapidement pris le match en main et LALEVEE devait ouvrir le score d'une magistrale reprise de volée à la 35e minute, établissant en même temps le score final, alors que l'attaque locale eut raté encore deux ou trois occasions très nettes en deuxième mi-temps, tandis que l'équipe de Ste Croix restait constamment dangereuse par ses contres. C'est donc finalement le match très sérieux de l'arrière-défense barroise qui permit de préserver le maigre avantage et de remporter le gain du match.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 75 )

 

 

 

MATCH DU 9 MARS 1975
F.C. BARR - F.A.I.G. 1 : 2

Les deux équipes ont offert un beau spectacle à la centaine de spectateurs présents et si les visiteurs l'ont remporté, un match nul aurait mieux reflété la physionomie de la partie. Pendant la première mi-temps, les attaques fusèrent et les deux équipes se créèrent de nombreuses occasions. Il fallut attendre la 75e minute pour voir les visiteurs ouvrir le score suite à un beau débordement. Les Barrois, piqués au vif, se rebiffèrent et LALEVEE, grâce à un retourné acrobatique, remit les deux équipes à égalité trois minutes plus tard. Sur cette action, le gardien STREBLER se blessa et dut être évacué. C'est MEYER, l'avant centre de la FAIG qui, sur une belle action personnelle mis hors de position toute la défense barroise et plaça un tir imparable dans la lucarne de FISCHER. Malgré le forcing des vignerons dans les dernières minutes plus rien ne sera marqué.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 75 )

 

 

MATCH DU 16 MARS 1975
F.C. BARR - S.C. ERGERSHEIM 1 : 2

Une centaine de supporters barrois s'étaient déplacés. Ils s'en retournèrent une nouvelle fois déçus. Si les joueurs barrois dominèrent et combinaient bien devant une défense d'Ergersheim renforcée, ils n'arrivèrent que très rarement à inquiéter le cerbère adverse. Si LALEVEE réussit à ouvrir le score sur une belle reprise de volée à la 35e minute, les visiteurs égalisèrent à la 44e, sur une de leurs rares contre attaques. En deuxième mi-temps, la pression barroise fut encore plus forte, cependant rien ne devait être marqué pour les locaux, malgré de nombreuses occasions. A trois minutes de la fin, les visiteurs marquèrent le but qui devait leur assurer les deux points précieux pour la suite du championnat. Pour Barr la situation devient critique.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 75 )

 

 

MATCH DU 23 MARS 1975
F.C. DUTTLENHEIM - F.C. BARR 3 : 2

Le match débuta à une allure très rapide et dès la 3eme minute, l'avant centre BOSSERT ouvre le score. Les visiteurs ne restent pas inactifs et mettent la défense adverse à forte contribution. Après un second but pour les locaux et avant la mi-temps la bataille fait rage et les dernières trois minutes sont dramatiques. Sur une erreur défensive, Barr, par BOSSERT réduit le retard et, dès l'engagement, l'arbitre siffle un penalty pour main, Guy WENGER transforme. A 20 minutes de la fin, BOSSERT pour Barr rétablit la parité dans une position de hors-jeu. On pense alors à une victoire visiteuse, mais c'était sans compter sur l'ardeur des recevants. A la 75e minute, un arrière visiteur fait une passe en retrait que le gardien laisse passer entre les pieds et Hugues SCHALL, ayant bien suivi, donne la victoire aux locaux.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 75 )

 

 

MATCH DU 13 AVRIL 1975

FC LINGOLSHEIM - FC BARR DOS A DOS 1 - 1

LINGOLSHEIM ET BARR DOS A DOS 

Stade Joffre-Lefebvre – Temps froid – Terrain en bon état – 200 spectateurs – Mi-temps 0-0 Les buts : REYSS (63e’) pour Lingolsheim ; BOSSERT (73e’) pour Barr. Excellent arbitrage de M. METZGER (Saasenheim)

Explication médiocre. Le match ressemblait plutôt à un règlement de comptes. Cela dit, tout au long de la première mi-temps, le FCL tenta de prendre en défaut, la défense adverse, mais sans succès. Au cours de la période initiale il n’y eut vraiment aucune action à signaler, sinon les « duels » qui opposèrent les joueurs des deux camps.
A la reprise, les « tanneurs » visiblement dans un jour « sans » manquèrent de punch. Cependant à la 63e’, un corner de KNITTEL aboutit sur la tête de REYSS qui battit FISCHER sans rémission. Mais Barr n’abdiqua pas et se lança à l’offensive. A la 73e’, sans coup férir, BOSSERT, d’un tir tendu, surprit FROELIGER, impuissant. Dès lors, Barr s’enhardit et BOSSERT à cinq minutes de la fin, fut fauché. Malheureusement, NIGGEL manqua le penalty, au grand soulagement des supporters locaux.  

(Dernières Nouvelles du Lundi – avril 75 )

 

 

MATCH DU 20 AVRIL 1974
F.C. BARR - F.C. RHINAU 1 : 2

Environ 100 spectateurs - Buts pour Rhinau : JEHL Christian ( 20e' et 35e'), pour Barr : JAMBU (48e') Arbitre M. OTTER Match très houleux à Kertzfeld. En première mi-temps, le jeu fut encore assez calme et Barr domina légèrement mais sur deux contre-attaques rapidement menée par JEHL seul devant le gardien local FISCHER, réussit un premier but suivi d'un autre à la 35e' après hors-jeu. A la mi-temps, les chances barroises étaient sérieusement hypothéquées. Mais dès le début de la seconde période, JAMBU réduisit l'écart. A partir de cet instant le jeu dégénéra, JAMBU fut expulsé pour insultes envers l'arbitre et à la 77e', FISCHER, le gardien local, couché sur la balle, reçut de la part de JEHL un coup de crampon en plein visage, restant inanimé. Il du être transporté d'urgence au centre de traumatologie à Strasbourg.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avr 1974 )

 

 

MATCH DU 27 AVRIL 1975
F.C. ANDLAU - F.C. BARR 2 : 1

Devant 300 spectateurs ce derby a tenu ses promesses. La première action dangereuse se situe à la 5e minute où, sur loupé de la défense locale, l'avant centre visiteur met à côté. Les locaux décidés à prendre l'avantage se font pressants et le gardien FUCHS de Barr, effectue deux beaux arrêts aux 10e et 16e. Pourtant, il doit s'avouer battu à la 17e sur un tir de Francis BLESSZ qui, très opportuniste, avait poursuivi un relais de balle qui le mit en position de tir. Les visiteurs refirent surface et malmenèrent HARQUEL par trois tirs entre la 20e et la 25e minutes. En seconde mi-temps, les visiteurs firent le forcing et acculèrent les locaux dans leur moitié de jeu. Les visiteurs s'enhardirent et, sentant le match nul à leur portée, dominèrent durant une dizaine de minutes. Mais, sur contre favorable, ANCEL porta à la 70e minute la marque à 2 à 0. Trois minutes plus tard, les Barrois ramenèrent le score à 2 à 1 par LEDIG en position d'ailier droit, qui fusilla HARQUEL. Les visiteurs, à tout prix, voulurent égaliser mais les locaux avec beaucoup de chance écartèrent le danger.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 75 )

 

 

MATCH DU 4 MAI 1975

BARR – AS STRASBOURG II 2 – 4

Buts pour Barr : LALEVEE (49e’) et BOSSERT (69e’). Pour l’ASS : l’ailier gauche (65e’ et 67e’), l’inter-droit (71e’) et l’ailier-droit (84e’) . Environ 100 spectateurs

En première période, les locaux dominèrent assez nettement, mais ne réussirent pas à conclure, malgré quelques occasions assez nettes que gâchèrent successivement LEDIG et WERLE.
Dès le début de la seconde période, Barr ouvrit le score par LALEVEE, suite à une magnifique reprise de volée, d’un angle très fermé. Mais un quart d’heure plus tard, l’ailier-gauche adverse égalisa, suite à u cafouillage devant la cage de Barr. Deux minutes plus tard, l’arbitre accorda un penalty aux visiteurs pour fauchage de FLIEG que l’ailier-gauche transforma imparablement. Mais Barr égalisa grâce à un reprise de BOSSERT et suite à une magnifique reprise de volée de LALEVEE. Alors que BOSSERT rata deux buts qui paraissaient faciles, sur une contre-attaque, l’inter-droit redonne l’avantage aux visiteurs en battant FUCHS de près. Enfin, à six minutes de la fin, CHALENCON perdait une balle au milieu de terrain et l’ailier-droit fila seul vers le but pour dribbler FUCHS et marquer dans le but vide.

(Dernières Nouvelles du Lundi – mai 1975 )

 

 

Cette page a été mise à jour le 19/03/17.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :