FC BARR 1976
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1976/1977

 

ET POURTANT QUATRE EQUIPES ETAIENT
ASSUREES DE MONTER EN PROMOTION

 

A l'aube de cette quatrième saison consécutive en division I, la ligue décide la création d'un deuxième groupe de promotion d'honneur, de ce fait quatre équipes sont assurées de monter en catégorie supérieure en fin de saison.
Pour Roger NIGGEL, l'objectif est clair et il s'agit évidemment d'être dans la charrette montante. Les départs à l'intersaison sont quasi inexistants, seul le jeune Yannick STEIN tente sa chance au FC CRONENBOURG. Côté arrivées, André CHALENCON, l'enfant terrible, revient après une brève escapade à ERGERSHEIM, tandis que Bruno KUSOWSKI (ex SR OBERNAI) et Patrice HABERER rejoignent notre cité viticole. Pour l'équipe réserve, le renfort de Bernard BARTHELMEBS et de Dominique CHETY doit être suffisant pour assurer le maintien en division III.
Forts de cet effectif, les coéquipiers de Roger FLIEG démarrent la saison en trombe avec un tonitruant 6 à 0 face à OBERSCHAEFFOLSHEIM. Les deux matchs suivants, face à ITTENHEIM et ERGERSHEIM sont moins heureux avec deux revers mis au compte de la malchance. Les trois victoires successives face à ANDLAU, CHATENOIS et HILSENHEIM confirment les prétentions barroises. Incompréhensiblement, le bel édifice va s'effondrer en cette fin de cycle aller, quatre défaites consécutives à la FAIG, à RHINAU, à DUTTLENHEIM et face au SC SELESTAT. S'en est trop et au soir de cette dernière défaite, Roger NIGGEL jette l'éponge et donne sa démission. Remplacé au pied levé par Daniel DABEL, le ressort est cassé et les dix matchs qui restent à jouer voient notre équipe assurer l'essentiel, c'est à dire le maintien.
La saison s'achève dans un climat lourd qui présage de nombreux départs, une page se tourne et il s'agit pour le président LAUX, de préparer l'avenir du club pour son quarante-cinquième anniversaire, en pansant les blessures.
Pour l'équipe II, la mission est accomplie avec le maintien, alors que les grosses satisfactions viennent une fois de plus des jeunes cadets bichonnés par leur président Charles KORMANN.
A cours de cette saison 1976/1977, relevons la parution d'un petit journal " l'écho du FC BARR " qui doit être le ciment de notre club, mais la période est vraiment mal choisie et cette excellente idée fait long feu.

Nos résultats saison 1976/1977

A domicile
3 victoires : HILSENHEIM 3 à 0; ANDLAU 3 à 0; OBERSCHAEFFOLSHEIM 6 à 0
3 matchs nuls : DUTTLENHEIM 1 à 1; ERGERSHEIM 1 à 1; DINGSHEIM 3 à 3
5 défaites : FAIG 0 à 2; ITTENHEIM 2 à 4; RHINAU 0 à 4; CHATENOIS 0 à 2; SC SELESTAT 0 à 1

A l'extérieur
3 victoires : RHINAU 2 à 5; HILSENHEIM 0 à 2; CHATENOIS 0 à 3
2 matchs nuls : DINGSHEIM 1 à 1; OBERSCHAEFFOLSHEIM 2 à 2
6 défaites : DUTTLENHEIM 5 à 3; FAIG 4 à 1; ITTENHEIM 4 à 2; ERGERSHEIM 3 à 2; ANDLAU 2 à 0; SC SELESTAT 3 à 2

CLASSEMENT FINAL SAISON 1976/1977

 

1.

DUTTLENHEIM

35 points

47:19

2.

FAIG

31 points

48:25

3.

ITTENHEIM

29 points

62:29

4.

ERGERSHEIM

29 points

47:25

5.

SC SELESTAT

29 points

43:22

6.

RHINAU

24 points

50:35

7.

HILSENHEIM

18 points

26:44

8.

BARR

17 points

42:44

9.

DINGSHEIM

17 points

36:45

10.

CHATENOIS

14 points

17:33

11.

ANDLAU

13 points

17:42

12.

OBERSCHAEFFOLSHEIM

8 points

17:90

 

 

EQUIPE I - SAISON 1976/1977

Debout de gauche à droite : Alain FISCHER - Ralph ODENBACH - Patrick LAURENT - Jean-Marc LEDIG - Roger FLIEG - Roger NIGGEL.
Accroupis : Daniel WERLE - Jean-Pierre LALEVEE - Daniel DORNINGER - Pierre WERLE - Daniel DABEL.

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE DU 5 SEPTEMBRE 1976
F.C. BARR - A.S. WESTHOUSE 2 : 4

Environ 300 spectateurs ceinturaient le stade municipal lorsque l'excellent arbitre M. MAEDER de Sélestat libéra les deux équipes pour ce match de coupe. L'équipe barroise, bien que privée de son meneur de jeu Pierre WERLE démarra la partie en trombe et dès la 5e minute, DORNINGER, d'un maître tir donna l'avantage aux locaux. Dès lors, Westhouse, piqué au vif, s'organise, impose son jeu et mène de dangereuses attaques affolant la défense barroise. HUCK, l'avant-centre, en profite pour battre le cerbère local aux 12e et 16e, et rétablir la hiérarchie. Loin de s'avouer battus, les locaux repartent de plus belle et l'égalisation méritée fut manquée par excès de précipitation en deux ou trois occasions. Sur une contre-attaque rapide par l'aile, ZIMMERMANN porta la marque à 3 à 1 pour Westhouse, score à la mi-temps. En deuxième mi-temps, le match sombra dans la monotonie et il fallut attendre le dernier quart d'heure pour voir le jeu s'animer à nouveau. A la 73e, sur mauvais renvoi de la défense locale, Westhouse aggrava à 4 à 1, alors que quelques instants plus tard un tir terrible s'écrasa sur le poteau. A la 82e, NIGGEL, lui aussi touche le cadre. Cependant, LALEVEE fera mouche à la 83e sur coup-franc indirect.

(

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 28 NOVEMBRE 1976
U.S. SUNDHOUSE - F.C. BARR 0 : 4

Score ouvert à la 15e minute sur penalty sévère. Deux minutes après la défense locale se laisse à nouveau surprendre. A la 30e minute, un coup-franc fut malencontreusement détourné par un défenseur dans ses propres buts. Un quatrième but est marqué avant la mi-temps par un arrière visiteur. En deuxième mi-temps, Sundhouse se permet le luxe de dominer par moments sans pouvoir concrétiser. Bon arbitrage de M. FINDELI de la Robertsau.

(

 

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 19 DECEMBRE 1976
F.C. BARR - F.C. KOGENHEIM 2 : 4

Le temps n'a pas découragé les supporters et il y avait 300 spectateurs lorsque M. GAUTHEROT donna le coup d'envoi. Les visiteurs, hiérarchiquement supérieurs, entament le match tambour battant et dès la 2eme minute, HERRMANN le gardien local, sort une balle de la lucarne. Cependant, à la 8eme minute, les arrières barrois ne parviennent pas à dégager la balle et WISS, le véloce ailier visiteur, ouvre le score. A la 25eme minute cependant, les vignerons vont égaliser par LALEVEE sur une splendide reprise de 25 mètres. A la 33eme minute, un tir s'écrase sur le poteau et à la 34eme SCHMITT redonne l'avantage aux visiteurs. Après le thé, les vignerons jouent leur va-tout et Pierre WERLE, après une action de toute beauté, voit son tir s'écraser sur le poteau. DORNINGER, qui avait suivi ne parvient pas à loger la balle dans le but vide. A la 60eme minute se situe le tournant du match, sur coup-franc les locaux jouent le hors-jeu. L'ont-ils mal joué? En tout cas, l'arbitre ne siffle pas et WISS inscrit le troisième but pour les visiteurs. Les locaux ne vont pas s'avouer battus et P. WERLE ramène à 3 à 2 à la 70eme minute après un beau travail de LEDIG. Alors que les supporters locaux croient au match nul, tant la pression locales est vive, SCHMITT, sur une rapide contre-attaque établit le score final. Bon arbitrage de M. GAUTHEROT de Kilstett qui regrette cependant l'absence de juges de touche officiels pour un match de ce niveau.

(

 

 

 

MATCH DU 12 SEPTEMBRE 1976
F.C. BARR - U.S. OBERSCHAEFFOLSHEIM 6 - 0

DORNINGER, l'avant-centre local, avait-il admiré Gerd MULLER ? En tout cas, il l'imita fort bien puisqu'il scora 4 fois pour le plus grand plaisir des 200 spectateurs qui s'étaient déplacés pour ce premier match de championnat. Si les courageux visiteurs inquiétèrent les locaux pendant les 10 premières minutes, ils n'eurent plus droit au chapitre à partir de ce moment. En effet, à la 12', sur corner bien donné par WERLE Pierre, LALEVEE reprend de plein fouet : 1-0. A la 20', un relais avec le même WERLE permet à DORNINGER de se présenter en position idéale et son boulet ne pardonne pas. A la 28', WERLE Dany déborde sur l'aile droite, son centre trouve DORNINGER : 3-0. A la 36', un rapide une-deux avec LALEVEE et DORNINGER inscrit le 4e but. A la 40', l'inévitable avant-centre place un tir canon de sa spécialité et l'arrière adverse détourne de la main. Le penalty est transformé : 5-0 à la mi-temps. La cause était entendue et le match baissa nettement d'intensité en seconde période. Et seul LEDIG parvint à tromper le gardien visiteur à 15' de la fin pour établir le score final. Bon arbitrage de M. GRINNER d'Osthouse.

(

 

 

 

MATCH DU 19 SEPTEMBRE 1976
U.S. ITTENHEIM - F.C. BARR 4 : 2

Spectateurs : 200, arbitrage de M. KNOBLOTH de Wissembourg. L'équipe locale aborda le match tambour battant. Sur une passe de RIFF, KRAEMER manqua de peu la cible, puis sur un centre de DECKER il ajusta un tir qui fait mouche. Le match s'anima et le capitaine de Barr, LALEVEE, encouragea ses coéquipiers par un tir superbe que VIOLA détourna in extremis. Puis les visiteurs égalisèrent par WERLE sur une passe en or de leur capitaine. En deuxième mi-temps, les visiteurs par le même WERLE marquèrent le deuxième but à la 57e minute. MICHEL Charles, le capitaine local, poussa ses hommes au combat et sur corner, FIX mit les deux équipes à égalité (66e). Sentant le tout possible, DECKER marqua un troisième but sur corner et libéra la défense locale. A 2 minutes de la fin, KRAEMER se trouva tout seul devant le cerbère visiteur qui ne se gênât pas et fit un plongeon pour capoter joueur et ballon. Mais l'arbitre, excellent tout au long de la partie, n'hésita pas à accorder le penalty qui fut transformé par Jean-Claude RIFF.

(

 

 

 

MATCH DU 26 SEPTEMBRE 1976
S.C. ERGERSHEIM - F.C. BARR 3 - 2
Victoire laborieuse face aux vignerons

Ergersheim a consolidé sa position de leader en obtenant une victoire laborieuse face à une excellente équipe barroise devant environ 400 spectateurs. Excellent arbitrage de M. STAATH de Brumath. D'entrée, les deux formations se livrèrent à fond sur un terrain en excellent état. La balle voyagea très rapidement d'un camp à l'autre et les locaux se créèrent des occasions de but à la 17', sur un tir de HUELLER et à la 20 ' par D.BOEHLER qui se présenta seul devant le gardien visiteur. C'est toutefois Barr qui réussit à ouvrir la marque à la 29' sur un coup-franc magistralement transformé des 20m. par LALEVEE. L'ailier-gauche local D.BOEHLER l'imita à la 44', également sur coup-franc, la balle liftée atterrit dans la lucarne gauche. A la 45', Ergersheim ajouta un deuxième but par l'ailier-droit BOLZONELLO e la mi-temps survint sur le score de 2-1 Après la pause, Barr se rua à l'attaque et réussit à rétablir la parité par DORNINGER (48') sur un tir de près. A noter un arrêt magistral de l'excellent gardien local KASTNER qui dévia in extremis un boulet adressé des 5m. par le même DORNINGER. Se trouvant menacé, Ergersheim appuya sur l'accélérateur et ce changement de rythme créa quelques problèmes à la défense visiteuse, notamment à la 75', lorsque BOLZONELLO, la surprit en marquant le troisième but d'un tir précis de 20 mètres. Peu après, Ergersheim se créa une nouvelle occasion et l'ailier-gauche manqua de très près le 4e but. Barr ne s'avoua pas battu et jeta toutes ses forces dans la bataille. LALEVEE manqua de très peu l'égalisation à la 85' et la partie resta animée jusqu'à l'ultime minute et la défense locale, bien regroupée devant l'excellent KASTNER, veillait au grain préservant une victoire laborieuse, il est vrai, mais non imméritée.

(

 

 

 

MATCH DU 10 OCTOBRE 1976
F.C. BARR - F.C. ANDLAU 3 - 0

Un bon arbitre, M.OESTERLE du Neudorf, un temps idéal et 400 supporters des deux camps, tout était réuni pour faire de ce derby des vignerons une réussite. Trop concentrés et crispés par l'enjeu, les Barrois se font dominer en première mi-temps et déjà à la 2', HERRMANN effectue un arrêt réflexe sur un tir au bout portant de DENNY, d'Andlau. Le ballon voyage d'un camp à l'autre et la première chance locale se situe à la 12' lorsqu'un tir de LALEVEE est dégagé sur la ligne par GALLER. A la 30', KIENTZ le n°8 d'Andlau, met la balle sur la barre. Les Barrois réagissent et à la 36' une passe d'ODENBACH permet à DORNINGER d'ouvrir le score pour les locaux. Ce but libère les Barrois bien qu'acquis contre le cours du jeu. En seconde période, Barr prend résolument le match en main et à la 50', NIGGEL qui avait remplacé LAURENT blessé après un quart d'heure, centre en cloche. WERLE Dany amortit de la poitrine et son tir ne pardonne pas malgré l'intervention désespérée de LAVIGNE. A la 75', WERLE Pierre après un une-deux avec DORNINGER, établit le score final. Une mention spéciale est à accorder aux défenseurs WALTER et FLIEG pour leur match exemplaire. Il faut également féliciter les 22 acteurs pour leur fair-play.

(

 

 

 

MATCH DU 24 OCTOBRE 1976
CHATENOIS - BARR 0 - 3

Après une victoire sur Ittenheim, Châtenois pouvait espérer une victoire sur la modeste équipe de Barr. Le match démarre à toute allure; les Barrois bousculant les locaux. Dès le 8', un tir dans la lucarne ne devait laisser aucune chance au gardien de Châtenois. Menés 1-0 Châtenois essaie de réagir, mais les contres de Barr sont dangereux. A la 18', Châtenois concède un but stupide, suite à une passe en retrait, au gardien, passe qu'intercepte un avant barrois pour marquer. Ce cadeau magistral devait couper les jambes aux hommes de CHOUVET, et faire sombrer le match dans la médiocrité. A la 75', alors que Châtenois domine, sur une contre-attaque, le capitaine barrois devance la sortie du gardien et marque le 3e but inespéré. Pendant le dernier quart d'heure, Châtenois se créé quelques occasions qui auraient mérité un meilleur sort. L'arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 3 à 0, confirmant la victoire méritée des Barrois.

(

 

 

 

MATCH DU 31 OCTOBRE 1976
FC BARR - HILSENHEIM 3 - 0

Ni le temps pluvieux, ni le froid, n'ont réussi à décourager les 300 supporters venus encourager leur équipe, lorsque M. SIDA de Reichstett, donna le coup d'envoi. Le terrain glissant ne permet pas aux Barrois de s'exprimer comme à leur habitude, et les gars de Hilsenheim, au jeu plus physique, contrecarrent habilement les offensives locales. Cependant, à la 20e', une splendide ouverture de LEDIG trouve DORNINGER à la réception et son tir fait mouche. Hilsenheim ne s'en laisse pas conter et à la 30e'un tir dans la lucarne est détourné magistralement par HERRMANN. En seconde période, Hilsenheim sent le match nul à sa portée et accule les Barrois dans leurs derniers retranchements. Les nerfs des 22 acteurs sont mis à rude épreuve et à 20 minutes de la fin, l'arbitre, sur une action anodine, et pour ne pas faire de jaloux expulse un jour de chaque camp. Cette action a le don de réveiller les Barrois et DORNINGER marque un deuxième but à la 75e' sur une belle déviation de LALEVEE. DORNINGER, l'avant-centre, clôturera la marque à la 85e', en lobant le gardien venu à sa rencontre.

(

 

 

 

MATCH DU 21 NOVEMBRE 1976
F.A.I.G. - F.C. BARR 4 - 1

Terrain en bon état - 200 spectateurs - Bon arbitrage de M. SCHIFF de Drusenheim

Score un peu flatteur pour les élèves de KAELBEL qui, après avoir fait cavalier seul en première mi-temps, baissèrent de régime après le repos. Alors que les vignerons attaquèrent mais manquèrent de force de frappe au niveau des avants exception faite pour Jean-Pierre LALEVEE. Les locaux, grâce à leur jeu plus collectif et leur plus grande maîtrise technique débutèrent bien. Mais ce n'est qu'à la 23e minute, que BOSSERT s'avançant à l'aile gauche trompa HERRMANN d'un tir à ras de terre. A la 33e minute, un centre de l'arrière ERB trouva la tête de PATATSCHECK pour le 2 à 0. A la 44e minute, le goal HEYER se mit en évidence par un arrêt difficile. A la reprise, THIRY faillit aggraver la marque alors qu'en face, CHETY l'imitait peu après. A la 56e minute, PATASCHECK convertit en but une balle relâchée par HERRMANN. Les jeux semblaient faits mais Barr, toujours sous l'impulsion de LALEVEE, ne l'entendait pas de cette oreille et ce n'est que justice si à la 67e minute, ce dernier des 25 mètres marqua un but splendide dans la lucarne. L'entraîneur NIGGEL, rentré comme 12e homme, faillit réduire l'écart à 3 à 2 par une reprise foudroyante qui manqua de peu l'objectif. Et c'est contre le cours du jeu, qu'à l'avant-dernière minute PATASCHECK obtint, sur passe de THIRY, le 4 à 1 signant ainsi son hat-trick.

(

 

 

 

MATCH DU 9 JANVIER 1977
F.C. BARR - F.C. RHINAU 0 : 4

Une trentaine de supporters barrois sur les 150 quittèrent le stade déjà une demi-heure avant la fin, jurant que l'on ne les y reprendraient plus. C'est à dire qu'à ce moment la cause était déjà entendue puisque les visiteurs menaient 3 à 0 et que les Barrois décevaient dans tous les compartiments du jeu face aux visiteurs au jeu beaucoup plus alerte et vif. Dès la 15eme minute, LESTONEV ouvrit logiquement le score pour les visiteurs qui d'ailleurs ne devaient plus être inquiétés avant le thé. A la reprise, coup de théâtre, LALEVEE ne fait plus sa rentrée et la cause est déjà entendue lorsque Rhinau aggrave à 2 à 0 à la 52 eme minute. Le reste ne sera plus qu'une formalité pour les visiteurs qui marquent deux forts jolis buts aux 68e et 75e, pour remporter ce match par un score lourd, mais reflétant parfaitement la physionomie du match. Excellent arbitrage de M. KNOBLOTH de Wissembourg.

(

 

 

 

MATCH DU 16 JANVIER 1977
F.C. DUTTLENHEIM : F.C. BARR 5 : 3

L'arbitre préposé à la rencontre brillait par son absence. Les dirigeants des deux équipes en présence choisirent M. FRITSCH Etienne de Wasselonne comme référée. Les quelques 150 spectateurs s'attendaient à une rude empoignade. Il est vrai, qu'elle s'avéra heurtée. Les joueurs attaquèrent dès le début pour ne perdre aucune chance. Sur cafouillage devant les filets des visiteurs, Gérard RUDOLF marqua le premier but à la 6eme minute, suivi d'un deuxième, cinq minutes plus tard par le même joueur. Il est vrai que le terrain plus sec devant le but de Barr avantageait quelque peu les hommes de DELFOSSE. Mais Barr ne l'entendait pas de cette oreille, LALEVEE Jean-Pierre, marqua le premier but pour son équipe à la 25eme minute. A la reprise, les tirs au but de part et d'autre, furent très nombreux. GARCIA Philippe, dans un de ses meilleurs jours, marqua le troisième but pour Duttlenheim à la 65eme minute. Barr contre attaqua et marqua à la 68e, puis égalisa à la 69e. Duttlenheim encaissa le coup mais réagit aussitôt et RUFFIN Roland à la 76e et GARCIA à la 77e inscrivirent les 4e et 5e buts pour les locaux. Les fautes commises, certaines causées en partie par le terrain lourd, eurent pour conséquence un blessé parmi l'équipe de Barr, à savoir l'auteur du premier but des visiteurs. D'autre part, il y eut échange de joueurs, GARCIA Philippe remplaça KOVACS Robert chez les locaux et NIGGEL remplaça WERLE Daniel chez les visiteurs.

(

 

 

 

MATCH DU 6 MARS 1977
A.S. DINGSHEIM - F.C. BARR 1 - 1

Les spectateurs furent nombreux à assister à cette rencontre qui fût vivement disputée sous la direction de M. STAENTZEL. Dès le début, les locaux prennent le jeu en main et dominent nettement, sans se décourager les vignerons luttent courageusement, mais n'arrivent pas à passer la solide défense locale. A la 31eme minute, WISS (Dingsheim) se voit renvoyer une belle tête par la transversale. Ceci ne coupa nullement les jambes aux locaux qui continuent à presser, mais toujours sans marquer. Après la pause, c'est Barr qui bénéficie d'un corner et c'est KLEIN (capitaine de Dingsheim) qui dévie par malheur dans son propre filet, 0 à 1 pour les visiteurs. A la 60eme minute, WISS place à nouveau un but tout fait sur le coin du poteau, mais dix minutes plus tard, il égalise sur une belle tête 1 à 1. A partir de ce moment, chaque équipe essaye de sauver le match nul.

(

 

 

 

MATCH DU 13 MARS 1977
F.C. BARR - SC SELESTAT 0 - 1

Devant 200 spectateurs, les vignerons ont réussi à écœurer les derniers supporters. Sans esprit d'équipe et sans volonté, ils se sont fait imposer le jeu des visiteurs. Si les " violets " ont remporté le match sur le plus étroit des scores, ils le doivent qu'à leur maladresse. En effet, si HERRTRICH ouvrit le score à la 30' pour les visiteurs, STENGER se permit le luxe de rater un penalty accordé pour une faute flagrante de la défense locale. Entre temps, GUIOT s'était vu refuser un but pour une faute de main, but que certains supporters locaux avaient vu parfaitement régulier. En seconde période, les vignerons essayèrent bien de remonter leur handicap, mais en vain. Il est regrettable que ce match se termina sur l'annonce de la démission de l'entraîneur NIGGEL qui avait tout misé sur cette saison. En résumé, succès mérité des visiteurs, mais les " violets " étaient loin d'être imbattables en ce dimanche.

(

 

 

 

MATCH DU 20 MARS 1977
U.S. OBERSCHAEFFOLSHEIM - F.C. BARR 2 - 2

La partie débuta mal pour les locaux et on put craindre le pire. Après cinq minutes de jeu le score était déjà de 0 à 2 sur deux erreurs de la défense locale, le deuxième but étant même un self-goal. Les locaux se reprirent et à la 9eme minute, LEHMANN réduisit à 1 à 2 sur action personnelle. Puis ils dominèrent, mais ne purent concrétiser leur supériorité en but. La deuxième mi-temps ressembla à la première et il fallut attendre la 10eme minute pour voir LEHMANN terminer par un but une belle action de REIFFSTECK. Les locaux quoique maîtres du jeu furent malheureux devant le but adverse et l'excellent arbitre put siffler la fin de la partie sur le score de 2 à 2.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 77)

 

 

 

MATCH DU 27 MARS 1977
HILSENHEIM - BARR 0 - 2

Contrairement à ses habitudes, c'est l'équipe locale qui donna le ton au cours de la première mi-temps. Dès la 3e', ULRICH plaçait un coup-franc sur la barre transversale et à la 20' toute la défense visiteuse était battue mais la balle passa devant le but vide sans que quelqu'un puisse pousser au fond des filets. Après la reprise, Barr s'organisa mieux et les efforts dépensés au cours de la première mi-temps commençaient à se faire sentir chez les locaux. On pensait que l'on allait s'acheminer vers un match nul quand un centre de la gauche surprit toute la défense locale à la 80e' et le demi droit visiteur marqua sans opposition. Hilsenheim lança alors toutes ses forces en attaque mais les attaquants mal inspirés ne surent exploiter les occasions et ce furent au contraire les Barrois qui marquaient un deuxième but par DORNINGER, qui avait pris toute la défense de vitesse à deux minutes de la fin. Bon arbitrage de M. FUCHS de Schweighouse.

(

 

 

 

MATCH DU 17 AVRIL 1977
F.C. ANDLAU - F.C. BARR 2 - 0
Dans une ambiance de derby

Joué devant une belle galerie de spectateurs, ce derby a tenu toutes ses promesses avec l'engagement total des 22 acteurs que l'arbitre, M.JAEGER de Strasbourg, avait durant la première mi-temps, quelque peine à tenir en main. Le début de la première mi-temps vit un jeu très désordonné, les deux équipes se cherchant, et ce fut l'attaque des visiteurs qui fut la première en action, mais cette dernière oubliant le jeu collectif fut trop individualiste et à ce jeu les défenseurs locaux purent endiguer les assauts sporadiques des attaquants barrois. Sur contre-attaque des locaux, il résultat un coup-franc à 18 mètres des buts barrois et, malgré le mur, Michel KIENTZ put placer son shoot et logea le balle dans les filets à la 10e minute. Les locaux se firent menaçants à la 32e et 37e minutes, mais le score ne changea plus en cette première période. En seconde mi-temps ce furent encore les visiteurs les plus menaçants, mais J-P RAMSTEIN, dans les buts andlaviens, avait la baraka ce jour, en arrêtant trois balles à la 55e,62e et 80e minutes qui allaient faire mouche en plus de deux nettes occasions de but qui passaient à côté.

(

 

 

 

MATCH DU 24 AVRIL 1977
S.C. SELESTAT - F.C. BARR 3 : 2

Le SC Sélestat a remporté une victoire étriquée contre le FC Barr. Le score de 3 à 2 qui sanctionna les débats reflète assez fidèlement la physionomie de la rencontre, les chances étant plus nombreuses du côté local, néanmoins les visiteurs ne s'avouèrent jamais battus terminant même plus fort que les locaux quoi que réduits à dix depuis la 70eme minute. Il ne fallut pas attendre longtemps pour que le score fut ouvert puisque dès la 6eme minute, par l'intermédiaire de LALEVEE qui décochait un magnifique shoot des 20 mètres et obligeait SCHLEPPY, le goal local, à ramasser le ballon pour la première fois au fond des filets. Les locaux piqués au vif réagirent et à la 20eme minute, bénéficiant d'un corner, GHIDINA se reprit deux fois et GUIOT d'une magnifique tête plongeante mit les deux équipes à égalité. A la 36eme minute, une mésentente dans la défense barroise mit BONNET en possession de la balle qui n'eut aucune peine à la loger dans les buts vides. Après la pause, BONNET bien lancé dans le trou battait pour la troisième fois le gardien visiteur qui était sorti à sa rencontre. Après le troisième but, les incursions de Barr dans les rangs sélestadiens se faisaient de plus en plus nombreuses et à 4 minutes de la fin, FISCHER entièrement démarqué à la limite des 16 mètres héritait de la balle et ne laissait aucune chance à SCHLEPPY et inscrivit le deuxième but pour son équipe.

(

 

 

 

MATCH DU 01 MAI 1977
F.C. BARR - F.A.I.G. 0 : 2

200 spectateurs s'étaient déplacés pour ce match bien arbitré par M. HEITZ de Herbsheim. Si les protégés de KAELBEL l'ont emporté, ils le doivent surtout à la maladresse des avants barrois qui n'arrivèrent pas à concrétiser les nombreuses occasions, notamment à la 8e minute lorsqu'un tir de FLIEG repoussé par la transversale et la reprise de LALEVEE qui fut dégagée difficilement. Il fallut attendre la 20eme minute pour voir la première attaque dangereuse des visiteurs et HERRMANN est obligé de dégager en catastrophe devant BOSSERT bien lancé. A la 40eme minute, sur une des rares contre-attaques des gars de la FAIG, THIRY loge la balle dans la lucarne. En deuxième mi-temps, les Barrois jouent l'attaque et tentent d'obtenir l'égalisation qu'ils auraient mérité. Mais la défense des visiteurs bien regroupée ne laisse rien passer. Au contraire, sur un départ en position de hors-jeu semble-t-il, l'avant centre visiteur aggrave à 2 à 0 à 15 minutes de la fin en lobant HERRMANN, sorti à sa rencontre. Les Barrois, bien qu'ayant perdu, n'ont pas démérité et avaient mérité un meilleur résultat.

(

 

 

 

MATCH DU 08 MAI 1977
F.C. BARR - U.S. ITTENHEIM 2 : 4

Une centaine de spectateurs s'était déplacée pour assister à ce match. Ittenheim, plus rapide en action, démarre très rapidement et le gardien local touche sa première balle en la ramassant au fond des filets sur un tir de FIX dès la 3eme minute. Les Barrois, piqués au vif, réagissent et LEVY égalise pour les " vignerons " à la 5eme minute. La balle voyage d'un camp à l'autre mais c'est pourtant les visiteurs qui ont les meilleures occasions notamment à la 20e minute, lorsqu'un coup-franc s'écrase sur la transversale. Sur une rapide contre-attaque, à la 24eme minute, MONTERO redonne l'avantage aux visiteurs. Après la mi-temps, les Barrois essayent bien de refaire leur handicap, mais les visiteurs pratiquent un jeu direct aggravant à la 55eme minute par MICHEL Rémy et à la 73e, le véloce MONTERO bernera HERRMANN pour la quatrième fois au grand désespoir des supporters locaux. A la 84eme minute, LALEVEE ramènera le résultat à 4 à 2, score plus logique. Les joueurs d'Ittenheim pratiquant un jeu alerte et plus rapide ont mérité de gagner ce match. Bon arbitrage de M. WOLFF de Schweighouse.

(

 

 

 

MATCH DU 15 MAI 1977
F.C. BARR - S.C. ERGERSHEIM 1 : 1

Devant une centaine de spectateurs et sous la pluie, les Barrois ont réussi à tenir en échec Ergersheim et le match nul devrait satisfaire les deux équipes. Les Barrois plus vite en action ouvrent le score à la 14eme minute, lorsqu'un centre de WERLE trouve ODENBACH à la réception, ce dernier ne laisse aucune chance à KASTNER. Les Barrois en cette première mi-temps auraient pu aggraver la marque, mais hélas, les avants tergiversèrent trop souvent à l'approche de la surface de réparation adverse. En deuxième mi-temps, Ergersheim obtenait l'égalisation lorsque sur un départ de l'ailier en position de hors-jeu, HERRMANN ne put que contrer, la balle arriva à BOEHLER qui n'eut plus qu'à marquer dans le but vide. Deux minutes plus tard, un tir des visiteurs s'écrasa sur le poteau. Ce fut l'action la plus nette à mentionner à l'actif des visiteurs. Du côté local, de bons mouvements d'ensemble bien amenés par DABEL et LALEVEE auraient mérité un meilleur sort.

(

 

 

 

MATCH DU 22 MAI 1977
F.C. BARR - A.S. CHATENOIS 0 : 2

Un vent violent balaye le terrain dans le sens de la longueur lorsque les deux équipes se présentent devant une galerie clairsemée. Châtenois, plus motivé et adossé au vent, attaque le match tambour battant, mais la défense barroise bien regroupée veille au grain. Les Barrois, friands du contre, se créent cependant les meilleures occasions en première mi-temps par deux belles percées de LEDIG et WERLE Pierre. En seconde période, les visiteurs jouent le béton et les Barrois dominent mais n'arrivent pas à se créer les occasions qui auraient pu les décrisper. Bien au contraire, les visiteurs jouant crânement leur maintien, ouvrent le score à la 68eme minute lorsque, sur un long dégagement, GOLDSTEIN déborde la défense barroise et fusille HERRMANN impuissant. Dix minutes plus tard, les spectateurs médusés assistent pratiquement au même scénario et STEINMETZ aggrave le score pour les visiteurs. La cause est entendue, victoire logique de l'équipe de Châtenois la plus volontaire et la plus motivée. Bon arbitrage de M. MEISSNER de Gries facilité par le fair-play des 22 acteurs.

(

 

 

 

MATCH DU 5 JUIN 1977

F.C. RHINAU - F.C. BARR 2 : 5

 

Une centaine de spectateurs assista à la rencontre. Les visiteurs plus en verve ouvrirent la marque dès la 12e' de jeu. Les locaux s'accrochèrent et parvinrent à obtenir l'égalisation, mais sous la poussée de Barr, la défense ne parvint pas à dégager le danger et les visiteurs reprirent l'avantage quelques minutes avant la pause (1-2). La deuxième période fut à l'avantage des visiteurs qui augmentèrent à 1-4, avant que les locaux ne réduisent à 2-4. Mais Barr, qui opéra avec plus d'à-propos, clôture la marque par un cinquième but.

 

 

DEPLACEMENT A SAINT - ETIENNE - MARS 1977

 

RECEPTION DE L’US PERROS-GUIREC – PAQUES 1977

 

 

 

 

Cette page a été mise à jour le.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :