FC BARR 1991
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

SAISON 1991/1992

 

 

BARR laisse filer MOLSHEIM et perd son trophée face à ANDLAU

 

Fort de sa victoire en coupe Crédit Mutuel et de sa troisième place en championnat 90/91, le FC BARR se devait de réussir un coup d'éclat pour son 60ème anniversaire. Denis WENTZIGER s'attacha à l'intersaison à étoffer son effectif qui avait enregistré pour seul départ celui de Mustapha AMEZREHR, parti tenter sa chance à GERSTHEIM. Côté arrivées on enregistrait la venue du gardien KUNSTLER Christophe (ex HEIDOLSHEIM), de KOSBATUR Ylmas (ex FC ROSHEIM) pour l'équipe 1 , de LENTZ Jacques ( ex ANDLAU), RAMAN Alexandre (ex EPFIG) et BUHLER Daniel (ex HEILIGENSTEIN) pour l'équipe II.
Les résultats de notre équipe fanion ne répondirent pas totalement à nos espérances, mais à la décharge de notre formation relevons l'incroyable série de blessés comptabilisés lors des matchs aller. En effet, pas moins de 28 joueurs furent utilisés pendant l'automne pour les 12 matchs de championnat et les six rencontres de coupe. Rapidement les verts et blanc se firent distancer par une équipe de MOLSHEIM particulièrement affûtée, bien que vainqueur de ces derniers lors du match retour à BARR (1 à 0), les nombreux matchs nuls concédés firent des Barrois un dauphin de groupe classé à 10 points du leader. Si le parcours en coupe de France prit rapidement fin face aux divisionnaires de ERNOLSHEIM sur BRUCHE vainqueurs à BARR sur le score de 2 à 0 , la coupe d'Alsace n'était guère plus glorieuse avec une défaite à domicile face à DUPPIGHEIM (1 à 3). En fait, c'est une nouvelle fois en coupe du Crédit Mutuel que les Barrois firent carrière. En quart de finale, l'adversaire se nommait STOTZHEIM et au terme des prolongations et d'une rencontre un peu folle, les Barrois se qualifiaient sur le score de 4 à 3. En demi-finale le suspens fut encore plus intense, face aux violets de SELESTAT les co-équipiers de Bernard WALTER s'imposèrent également au cours de la prolongation, cette fois-ci par 5 à 3. La route de la finale était grande ouverte et le trophée remporté en 91 devait logiquement rester en terre barroise face aux voisins d'ANDLAU.
Ce vendredi 5 Juin, au stade municipal de SELESTAT prés de 400 spectateurs ceinturaient la pelouse, mais étrangement jamais on eut l'impression d'assister à une finale, tant les équipes paraissaient crispées par l'enjeu. Après s'être laissé surprendre par un tir de SCHAFFNER, GISSELBRECHT remit les pendules à l'heure en venant tromper à deux reprises l'infortuné MERCKLING. Menant 2 à 1 à cinq minutes de la fin, on s'acheminait vers une petite victoire de BARR, mais c'était sans compter avec l'incroyable dénouement qui devait laisser les verts et blancs pantois. Gilles HAENSLER se déchirait une première fois suite à un coup franc anodin de Joël HERZOG, puis sur un corner la défense cafouillait et SCHALLER donnait la victoire aux gars de la Cité de Ste Richarde. La saison du 60ème anniversaire s'achevait en queue de poisson et l'annonce du départ de Denis WENTZIGER présageait de lendemains difficiles.
L'équipe II, quant à elle, remplissait parfaitement son contrat en remportant le titre de champion de groupe et l'accession à l'étage supérieur, de même les juniors remportaient leur championnat. Lors de l'Assemblée Générale de cette fin de saison, deux piliers du club prirent une retraite bien méritée, Roger BARTHELMEBS après 40 ans de secrétariat et René MUNCH après 22 ans aux cordons de la bourse. Une page de l'histoire du football barrois était tournée et une période plus délicate devait débuter.

RESULTATS SAISON 1991/1992

DOMICILE
7 victoires : GERSTHEIM 5 à 1 ; ESCHAU 3 à l ; BENFELD 2 à 0 ; MOLSHEIM 1 à 0 ;
GEISPOLSHEIM GARE 3 à 0 ; ELSAU 2 à 0 ; DIEFFENBACH 4 à 0
5 nuls: HIPSHEIM 1 à 1 ; HEIDOLSHEIM 1 à 1 ; STOCKFELD 1 à 1 ; MARCKOLSHEIM 1 à
1 ; AS NEUDORF 1 à 1

A L'EXTERIEUR
2 victoires :STOCKFELD 1 à 3; BENFELD 1 à 2
5 nuls : MOLSHEIM l à 1 ; ELSAU 1 à 1 ; AS NEUDORF 2 à 2 ; DIEFFENBACH 0 à 0 ;
HIPSHEIM 1 à 1.
5 défaites: GEISPOLSHEIM GARE 1 à 0 ; MARCKOLSHEIM 3 à 2 ; HEIDOLSHEIM 2 à 1 ;
GERSTHEIM 2 à 0 ; ESCHAU 2 à 1

CLASSEMENT FINAL SAISON 1991/1992

 

1.

 MOLSHEIM

 38 points

 58:24

2.

 BARR

 28 points

 38:23

3.

 ELSAU

 26 points

 36:28

4.

 MARCKOLSHEIM

 26 points

 44:39

5.

 AS BENFELD

 25 points

 31:27

6.

 HIPSHEIM

 24 points

 37:33

7.

 HEIDOLSHEIM

 24 points

 30:29

8.

 GERSTHEIM

 23 points

 27:40

9.

 ESCHAU

 23 points

 25:38

10.

 GEISPOLSHEIM GARE

 22 points

 31:31

11.

 STOCKFELD

 22 points

 51:56

12.

 AS NEUDORF

 22 points

 20:28

13.

 DIEFFENBACH

 9 points

 20:52

 

 

 

 

 

 

Coupe de France

Une lucarne de Fauth

BARR - ERSTEIN 3-2.

Mi-temps: 1-1. Terrain en bon état. 150 spectateurs. Arbitre: M. Chendriah (Reichstett) assisté de MM. Robin et Vuillermet. Les buts: pour Barr: Ferrenbach (25e’), Gisselbrecht (60e’) et Fauth (86e’); pour Erstein: Andres (42e’), et Ritty (49e’).

Les locaux, dès les premières minutes de cette rencontre, prennent l'initiative des opérations et sur un centre de la droite, le jeune Barthelmebs s'ouvre le chemin des buts, mais son tir trop croisé passe à côté. Les sucriers tentent de réagir, mais seul Andres tire son épingle du jeu et menace le gardien Kuntzler sur coup franc. A la 18e’, une reprise de la tête de Riotte frôle la lucarne des buts de Odenbach et les efforts des vignerons seront récompensés à 'la 25e’, lorsque Gisselbrecht devance la sortie de Odenbach et offre la balle de 1-0 à l'opportuniste Ferrenbach. Alors que l'on s'achemine vers la pause, un relâchement de la défense barroise permet à Andres de rétablir la parité.

La deuxième période voit les visiteurs les premiers en action et suite à un cafouillage dans la surface de réparation, Ritty n’a aucune peine à pousser le ballon derrière la ligne fatidique. Suite à un violent orage, 1’arbitre se voit dans l'obligation d'interrompre la rencontre pendant un quart d'heure. A croire que, la pluie stimule les locaux qui, dès le réengagement, inquiètent 1’arrière-défense des sucriers par 1’intermédiaire de Gisselbrecht puis par Fauth qui tire de peu au-dessus. A la 63e’ un centre de la droite de Wentzinger est repris de la tête par Gisselbrecht et Odenbach ne peut que constater les dégâts. A présent, la rencontre s’anime et de part et d'autre, on prend un. maximum de risques, par deux fois les sucriers se montrent dangereux par leur ailier gauche, mais Kuntzler veille au grain. A la 86e’, les, locaux obtiennent un coup franc à 20 m de la cage adverse, Fauth d un tir propulse le cuir dans la lucarne et permet à son équipe de décrocher une qualification somme toute méritée.

 

 

 

BARR - ERSTEIN 3-2

Barr profite de l'orage

BARR. – ERSTEIN 3-2. Mi-temps: 1-1. Les buts: Ferrenbach (30e’) Gisselbrecht (62e’), Fauth (86e’) pour Barr. Andrès (44e’), Ritty (49e’) pour Erstein.

La rencontre débuta de manière équilibrée mais les locaux se montrèrent plus déterminés. Ce furent en effet eux qui, à la 30e’, ouvrirent le score par Ferrenbach qui hérita d'un ballon de but au deuxième poteau, transmis par Gisselbrecht Peu de temps avant la fin de la première période, Erstein reprit du poil de la bête et sur une action collective, Andrés égalisa. A la 49e’, Ritty marque le second but pour Erstein. Le match fut alors interrompu durant une dizaine de minutes à cause de 1’orage. Cet arrêt fut bénéfique aux locaux. En effet, ils égalisèrent par Gisselbrecht grâce à une balle de l'entraîneur-joueur Wentzinger et prirent le dessus à la 86e’ par un coup franc direct bien tiré de Fauth. Les visiteurs essayèrent bien d'égaliser, mais rien n'y fit.

 

 

 

Ernolsheim continue sa série

BARR - ERNOLSHEIM-SUR-BRUCHE 0-2.

Mi-temps: 0-1. Terrain gras. 150 spectateurs. Arbitrage de M. Krumbach, de Sessenheim, assisté de MM. Nuss et Denny. Buts: Boukria (33e’ et 65e’).

Les promotionnaires s'attendaient à une partie difficile face aux cendrillons de l'épreuve Ernolsheim. Et dès les premières minutes on s'aperçut que la réputation des visiteurs n'était pas usur-pée. Il fallut attendre la demi-heure de jeu et une action Herzog, Gisselbrecht, Miedel pour assister à la première alerte devant la cage de Humann. Le match était lancé et les visiteurs en profitèrent pour porter la première estocade. Boukria profite d'un contre pour tromper Kuntzler. Les vignerons tentèrent bien de réagir, mais seul le jeune Barthelmebs parvint à inquiéter l'arrière-défense d'Ernolsheim. On s'attendait à une réaction des locaux en 2e période et les co-équipiers de Bernard Walter mirent la pression sans toutefois pousser leurs adversaires dans leurs derniers retranchements. Et comme souvent dans ces cas-là, au plus fort de la domination, Boukria prit de vitesse la défense barroise et creusa l'écart. Les Barrois KO debout ne devaient plus se remettre de ce coup et les divisionnaires surent gérer aisément leur avance jusqu'au coup de sifflet final.

 

 

 

EQUIPE l SAISON 1991/1992

debout de gauche à droite: BOEHM Olivier - MERCIER Michel - FAUTH Thierry - KOSBATUR Ylmas - HAENSLER Gilles - WACK Francis - ZWIGELSTEIN Sylvain
accroupis : GISSELBRECHT Patrick - HAMANN Alexandre - BUHLER Bernard - KAMMERER Frédéric - BARTHELMEBS Xavier - SCHW ANGER Hervé

 

 

 

Championnat

BARR - HIPSHEIM 1-1. 

MOLSHEIM - BARR 1-1.

Mi-temps: 0-1. Bon terrain: 150 spectateurs. Ce match d'ouverture entre deux équipes encore en rodage aura surtout valu par l'engagement physique des 22 acteurs et par le suspens du dernier quart d'heure. La partie s'engage sur un rythme agréable, mais les occasions de part et d'autre sont rares, pourtant au bout de 15 minutes l'avant-centre de Hipsheim trouve la faille et crucifie l'infortuné Kuntzler. Forts de leur avance, les visiteurs se montrent habiles contre les attaques barroises et conservent l'avantage jusqu'à la pause. En 2e période, les Barrois appuient sur l'accélérateur et après avoir raté l'immanquable, un centre contrôlé du bras par un défenseur de Hipsheim est sanctionné par un penalty. Herzog ne se fait pas prier pour transformer en but le coup de pied de réparation. A partir de cet instant le rythme de la rencontre s'élève, Riotte puis Miedel pour les locaux s'ouvrent le chemin des buts mais sans succès. Au contraire dans les derniers instants ce sont les visiteurs qui auront eux aussi l'occasion de faire la différence, mais la défense des vignerons s'en tire à bon compte en préservant le nul .

 

C'est devant une centaine de spectateurs et sur un terrain en très bon état que s'est déroulée cette rencontre contre un des prétendants au titre. La partie débuta rapidement et c'est Molsheim qui mit le gardien visiteur à l'ouvrage. D'abord à la 10e' il mit au dessus de la barre une belle reprise de Baumert et à la 17e' il arrêta sur la ligne un excellent coup franc de Heckmann. Puis survint la 25e' où sur une balle contrée au point de penalty des locaux, cette dernière roula doucèment derrière la ligne fatidique de Kadder: 0-1. Molsheim tenta bien de relancer la machine mais rien n'y fit, de sorte que la mi-temps fut sifflée sur le score de 0-1. En 2e période, Molsheim accéléra mais ni Sommer ni Schmitt n'arrivèrent à mettre la balle au fond des filets de l'excellent gardien visiteur. C'est à la 60e’ que Wayoff d'une pichenette réussit à égaliser pour les locaux: 1-1. Ce sera le score final malgré quelques belles attaques de part et d'autre. Bon arbitrage.

BARR - HEIDOLSHEIM 1-1

GEISPOLSHEIM-GARE - BARR 1-0.

Mi-temps 1-1. Terrain bosselé, 120 spectateurs, arbitre M. Haeffner (Bischheim) assisté de MM. Uffler et Silia. Buts pour Barr: Miedel (20e’); pour Heidolsheim: Lecuelle (42e’).

But: Kriger 15', arbitre M. Riff (Brumath) assisté de M. Robin (Rosheim).

Le match démarre sur un rythme alerte et dès le début les locaux prennent la direction des opérations, les situations dangereuses se succèdent à cadence régulière devant la cage de Bentz et tour à tour Barthel, Riotte et Herzog échouent de peu. Au fil des minutes, les visiteurs se dégagent de l'étreinte locale sans toutefois inquiéter outre mesure l'arrière défense commandée par Buhler. A la 20e', Miedel tente sa chance des 20 m et son tir bien appuyé trouve le chemin des filets. Herzog, peu après, voit son tir croisé frôler le montant de la cage adverse, mais à force de manquer de réalisme ce qui devait arriver arriva: Lecuelle d'un tir croisé de la droite égalise suite à la seule véritable occasion pour son équipe en cette première période. La deuxième mi-temps voit une équipe visiteuse bien plus entreprenante et il faut tout le métier de Kunstler pour éviter le pire notamment à la 65e’. Les Barrois auront encore trois occasions de grand magasin, mais par maladresse, ils n'arriveront pas à conclure face au gardien Bentz qui aura fourni une partie exemplaire.

Grâce à Christophe Jud, gardien de Geispolsheim-Gare et à Hervé Krieger, les recevants enregistrent la deuxième victoire de ce début de saison. Barr toutefois, dès les premières minutes, exerce une domination mais n'arrive pas à conclure devant Christophe Jud qui tente, au cours de la première mi-temps que lors de la seconde à réaliser de véritables prouesses. Geispolsheim-Gare, en passes redoublées, arrive à semer quelque peu le désarroi dans la défense de Barr. C'est sur corner de Christophe Kalmbach que Hervé Krieger,le plus petit joueur par la taille, arrive à conclure de la tête. Barr continue à être dangereux en plusieurs occasions, néanmoins la défense de Geispolsheim plie et ne rompt pas.

 

 

 

BARR - GERSTHEIM 5-1

ELSAU – BARR 1-1 

Mi-temps 2-0. Arbitre: M. Wahl (Rittershoffen). 100 spectateurs. Bon terrain. Les buts pour Barr : Barthelmebs (30e’), Gisselbrecht (41e’)' Herzog (51e’ et 89e’), Mercier (65e’); pour Gerstheim: Amezrehr (53e’).

Arbitre M. Uhl assisté à la touche par MM. Schnell et Hitter. Mi-temps : 1-1. 

Après deux essais infructueux de Hamann, c'est Barthelmebs qui ouvre le score pour les « verts » en reprenant de la tête un corner tiré par Miedel. Les visiteurs tentent de réagir et Glatt, de la droite, adresse un tir puissant, repoussé par l'angle de la cage de Kuntzler. A la 41e’, une action partie de la gauche et prolongée par Miedel permet à Gisselbrecht de creuser l'écart.   Peu après la pause, Herzog obtient un penalty. Il se fait justice en transformant imparablement la sanction suprême. Gerstheim, à présent, joue son va-tout et Amezrehr, sur penalty, redonne l'espoir à son camp. Mais les « vignerons » au fil des minutes, imposent leur vivacité. Une première combinaison Herzog-Kammerer échoue de peu, mais à la 65e’, Mercier profite d'une grossière erreur défensive pour augmenter la marque. Les occasions, côté barrois, se multiplient, Herzog, Miedel, puis Buhler, se montrent dangereux. Et c'est ce même Herzog, qui au prix d'une papinade, établit le score final.

Un match très décevant à l'actif de l'AS Elsau. Barr est la deuxième équipe à empocher un point au stade de l'Elsau. Pourtant, le match avait bien commencé, puisque Thierry Kocher a ouvert le score à la 12e’, mais Barr égalise par le N° 12 à la 2ge'. Malgré un pressing constant, les deux équipes ont pratiqué un petit football, qui n'était pas digne de la Promotion. Une deuxième mi-temps qui était le reflet de la première laissa le score à égalité. Un match à oublier très vite et essayer de faire mieux pour la suite du championnat.

AS NEUDORF - BARR 2-2. 

Mi-temps: M. Cassel (Bettwiller), assisté par MM. Wissman et Staerck (Erstein). Buts pour l'AS Neudorf: Heyraud (100' et 150'); pour Barr: Miedel (23e') et Buhler (52e'). 

La rencontre débutait tambour battant et l'AS Neudorf bousculait d'entrée de jeu l'équipe visiteuse. A la 10', après un bon travail de Braenner qui lança Lux sur l'aile gauche, ce dernier, après un une-deux avec Heyraud, décocha un tir puissant que le gardien de Barr repoussa ... dans les pieds du même Heyraud qui, cette fois: ne manqua pas le coche. 1-0 et bientôt 2-0: Brenna centra de la gauche pour la tête de Heyraud qui réussit le doublé (15e'). Barr était alors complètement dépassé. Mis en confiance, les locaux continuaient à pousser .et ce qui devait arriver arriva ... Sur une balle perdue au milieu du terrain, Gisselbrecht s'échappa à gauche et centra par Miedel qui tira en pivot dans la lucarne de Viannello. En 2e période, Barr durcit le jeu et sur un corner mal dégagé par Viannello (il est vrai bousculé), Buhler reprit le ballon des 30 m et égalisa: 2-2 (52e'). Plus rien ne sera marqué

BARR - STOCKFELD 1-1. 

MARCKOLSHEIM - BARR 3-2. 

Mi-temps 1-0. Terrain gras. 100 spectateurs. Arbitrage de M. Wernert (Hohfrankenheim) assisté de MM. Kubler et Riehl. 

100 spectateurs environ. Arbitres: M. Rachidi (Reichstett), assisté à la touche par M. Wirth (Neubois) et M. Silva (Sélestat). Score mi-temps 1-1. Buteurs pour Marckolsheim: Schwoewrer (5e et 72e'), Gomez (70.') ; pour Barr: Kosbatur (25e'), Miedel (75e'). 

Dès les premières minutes les locaux contrôlent le jeu, Barthelmebs puis Mercier inquiètent le goal visiteur. Suite à un corner, Kosbatur tire en force au-dessus, les efforts des Barrois seront récompensés à la 12e', lorsque sur un centre de la droite de Fauth, Kosbatur reprend de la tête pour ouvrir le score. Deux minutes plus tard Gisselbrecht a l'occasion de creuser l'écart, mais son tir passe de peu à côté. Peu à peu les visiteurs se reprennent et viennent inquiéter le goal local Haensler, mais ce dernier se montre intraitable. Avent la pause on note une bonne reprise de l'ailier Gisselbrecht, magistralement détournée par le gardien adverse. La deuxième période est entamée depuis une dizaine de minutes lorsque l'avant-centre adverse tente une reprise, le ballon heurte le montant avant de mourir au fond des filets. La partie s'anime, chacun essayant de prendre l'avantage. L'arrière local Boehm sauve sur la ligne, tandis que Barthelmebs et Gisselbrecht échouent de peu.

Les visiteurs, très volontaires et combatifs, donnent d'emblée du fil à retordre aux locaux. Mais Marckolsheim réagit très bien. Sur une contre-attaque, l’ailier Haessler tira sur la transversale. Le ballon revint en jeu et tomba dans les pieds de l'avant-centre Schwoewrer qui ne laissa aucune chance au cerbère visiteur Kunstler et qui ouvrit la marque pour l'équipe locale. Les visiteurs continuèrent leur pression et égalisèrent par Kosbatur à la 25e' par un tir à ras de terre. Après les citrons, Barr démarra très fort et aurait même pu prendre l'avantage à la 46e' par Miedel, mais qui vit son tir partir dans les nuages. A partir de cet instant-là, les locaux se réveillèrent, le milieu de terrain Gomez, parti à la limite du hors-jeu, d'un tir des vingt mètres, donnant l'avantage aux locaux. Deux minutes plus tard, ce fut au tour de l'avant-centre Schwoerer qui prit de vitesse toute la défense visiteuse et ne laissa aucune chance à l'infortuné gardien visiteur. L'équipe de Barr ne se résigna point et réduisit la marque à la 75e' par Miedel. Les dix dernières minutes virent les visiteurs refaire surface, mais il était déjà bien trop tard

 

 

 

BARR - ESCHAU 3-1. 

BARR - BENFELD 2-0. 

Mi-temps: ,1-1. 50 spectateurs .. Terrain gras. Arbitrage de M. Pfeffer, de Luttenbach, assisté de MM. Sittler et Crovisier. Buts Barr: Riotte (31e’), Buhler (53e’), Wentziger (79e’); pour Eschau: Pfleger (41e’). 

Mi-temps 0-0. 

Les deux équipes démarrent à vive allure et de chaque côté les attaquants s'ouvrent le chemin des buts sans toutefois conclure. Il faut attendre la demi-heure de jeu lorsqu'une action Mercier- Kosbatur est enrayée par un coup franc à la limite de la surface de réparation. Fauth ajuste le coup franc sur Riotte qui trompe le cerbère adverse de près. Les visiteurs réagissent vigoureusement mais Kuntzler veille au grain. A la 43e’, un coup franc des 25 mètres obtenu par les Escoviens est magistralement transformé en but par Pfleger qui envoie une fusée dans la lucarne.   En 2e période, les Barrois reprennent leur légère domination, Buhler suite à une montée rageuse, pénètre dans la surface de réparation et vient battre de près le gardien d'Eschau. A présent les vignerons se replient mais leurs contres s'avèrent très dangereux. Kosbatur échoue une première fois, mais l'entraîneur Wentziger, sur un centre venu de la gauche, établit le score final d'une tète piquée

Par une température sibérienne, les deux équipes ont du mal à se réchauffer et durant cette première période, les défenses prennent largement le dessus. Peu après la mi-temps, le gardien local Kuntzler est obligé de quitter le terrain suite à une blessure au genou. Le jeune Bœhm Olivier prend sa place dans les buts et par deux fois sauve des situations périlleuses, notamment lorsqu'il repousse un tir à bout portant de Kaag. A la 80e’, suite à un centre de Xavier Barthelmebs, Kosbatur ouvre le score d'une magnifique reprise de la tête. Benfeld tente bien de réagir, mais la défense barroise, commandée de maître par le vétéran Jean-Pierre Lalevée veille au grain. Pendant les arrêts de jeu une passe lumineuse de Miedel est reprise par Wentzinger qui aggrave le score. Victoire méritée des Barrois dans des conditions de jeu très difficiles.

 

 

 

Avec les jeunes du FC Barr

Joyeuse animation l'autre jour à la salle de réception de l'hôtel de ville pour la traditionnelle fête de Noël de la section des jeunes du FC Barr. De très nombreux joueurs, depuis les débutants jusqu'aux aînés, se sont retrouvés pour cette sympathique fête de fin d'année. Le secrétaire de la section des jeunes, M. Schmittheisler, après avoir salué la nombreuse assistance, dressa un rapide bilan de l'année écoulée. M. Deschler, au nom de la ligue d'Alsace de football, félicita également le club barrois pour l'esprit sportif qui l'anime et encouragea le comité à poursuivre son action dans l'éducation des jeunes. Puis le maire Schwanger adressa des vœux de réussite à l'ensemble du club et surtout à l'équipe première, porte drapeau de la ville (ses vœux furent comblés par la victoire obtenue ce dimanche face à Benfeld). M. Becker, conseiller général, souligna quant à lui le rôle essentiel des bénévoles et dirigeants dans un club tel que le FC Barr, riche actuellement de plus de 160 licenciés. La fête ne pouvait pas être complète sans le passage du père Noël, ce fut chose faite en fin d'après-midi et la distribution des cadeaux se fit dans une joyeuse ambiance.  

 

 

 

A mi-parcours

Barr : Un bilan satisfaisant

A mi-parcours; le bilan du FC Barr peut-être qualifié de satisfaisant pour la plupart des formations en lice dans ce championnat 1991/92. Avec 10 équipes engagées et plus de 170 licenciés; le club de la cité viticole reste un bastion du ballon rond-pour le Centre-Alsace;

Si les résultats de l'équipe 1 ne répondent pas tout à fait aux espérances des supporters et dirigeants une es raisons essentielles à cette position en milieu de tableau est l'accumulation de blessés. Le chiffre de 28 joueurs utilisés pour les 12 matches de championnat, et les 6 matches de coupe est révélateur à ce sujet. Lorsqu'on, songe que lors de la rencontre contre Sockfeld, pas moins de 9 titulaires se sont retrouvés sur la touche; on comprend mieux les difficultés rencontrées par le coach Denis Wentzinger. Mais l'œil critique des supporters aura également détecté une inefficacité des attaquants qui ne doit rien à la malchance: Au total les 19 buts inscrits ont été l'œuvre de 9 joueurs : Herzog (4), Kosbatur (3), Miedel (3), Buhler, Wentzinqer; Gisselbrecht, chacun 2 et Xavier Barthelmebs, Mercier, et Riotte

La défense a bien résisté avec 13 buts encaissés malgré l'absence prolongée du goal titulaire Kuntzler, Haensler assurant l'intérim de façon exemplaire.

Côté satisfactions, relevons les très bonnes performances des jeunes Xavier Barthelmebs, Hamann et Olivier Boehm. L'équipe, Il présente un bilan presque parfait avec 9 victoires et une seule défaite pour un goal average de 32 à 11 ,il est vrai qu'avec les Werlé, Ferrenbach, Guy Barthelmebs, elle dispose d'hommes expérimentés. Sur sa lancée. la montée ne devrait pas échapper aux protégés' de Jean-Louis Jessel.  

L'équipe III se retrouve dans le ventre mou du classement sans avoir démérité, la bande à Marcel a les moyens d'améliorer sa position, à elle de jouer.

Les vétérans défendent avec ténacité leur place parmi l'élite départementale. Après un départ laborieux, les succès face à Schweighouse, Val de Moder ont permis de distancer les tout derniers.

Chez- tes, jeunes, ce sont incontestablement les juniors qui remportent la palme. Invaincus en championnat, ils caracolent en tête de leur groupe et dès à présent, certains éléments frappent à la porte des équipes seniors.
Les cadets malgré tous les efforts déployés par leur entraîneur S. Delenda, présentent un maigre bilan, avec, deux victoires pour cinq défaites.

Côté minimes, le millésime est nettement meilleur et les jeunes, de Bernard Riehling avec une attaque mitrailleuse qui a scoré à 113 reprises remportent la palme de l'efficacité.

Les pupilles «drivés» par J. Michel, donnent également entière satisfaction en remportant le titre de champion dans un groupe pourtant difficile, preuve de leur détermination, le succès remporté en coupe face à Sélestat.

Les poussins de S. Riss, après un départ difficile ont trouvé la bonne carburation et devraient confirmer leurs progrès lors du cycle retour.

Ce b.lan ne serait pas complet sans évoquer la création d'une section débutants forte d'une vingtaine d'éléments, et qui a déjà prouvé son savoir-faire lors des tournois de cet automne. Notons également que pour le cycle retour, le FCB engagera une deuxième équipe de poussins et une équipe de minimes à onze, preuve de la vitalité de sa section de jeunes.  

 

 

 

 

 

 

BARR - GEISPOLSHEIM- GARE 3-0.  

HEIDOLSHEIM - BARR 2-1.  

Mi-temps 0-0. Terrain sec et bosselé. 100 spectateurs. Arbitre: M. Nicod (Mulhouse), assisté de MM. F1eckensteiner et Reinbold. Barr: Mercier (67e’ et 83e’), Gisselbrecht (85e’). 

Mi-temps 1-0. Buts: Monier 11e', Noll66e' sur penalty; Hertwg 46e'. Arbitrage de M. Chevrier (Mulhouse). 

Ce sont les locaux qui sont les premiers en action dès la 6o'par Midel. Les visiteurs ne restent pas inactifs et un tir de la gauche frôle la cage de Haensler. A la 170', le goal barrois est à nouveau mis à contribution et soulève les applaudissements. A la 29e’, Miedel est balancé dans la surface mais le penalty qui s'en suit est magnifiquement détourné par le gardien Jund.  
En début de 2e période, la partie reste toujours indécise et Haensler doit à nouveau s'employer sur un coup franc tiré des 20 mètres. A présent les locaux tentent de forcer la décision, Mercier déborde sur la droite et son centre-tir prend en défaut l'excellent Jund. Il faut attendre les 10 dernières minutes pour voir les vignerons se mettre définitivement à l'abri. Suite à un corner, la reprise de Mercier fait mouche et à la 870' le remuant Gisselbrecht prend de vitesse la défense visiteuse et porte le coup de grâce à Geispolsheim.  

Les locaux viennent de remporter une seconde victoire précieuse à domicile devant l'un des tênors, Barr. Cela ne fut pas facile car l'adversaire du jour se présenta au complet tout auréolé d'une série de victoires. Heidolsheim rentra dans ce match assez contracté tandis que les visiteurs montrèrent une parfaite maîtrise technique. Les locaux eurent la chance d'ouvrir la marque dès la 11e' par Monier, suite à une belle transversale. Barr essaya de prendre le jeu à son compte mais la défense locale, pourtant parfois bien fébrile, fit bonne garde. L'état de la pelouse, bien grasse mais parfaitement jouable, ne facilitait pas l'évolution des 22 acteurs. Dès la reprise coup de théâtre, à la 460' Barr, sur une faute d'inattention, réussit l'égalisation par Herzog. L'on s'attendait au pire dans le camp local mais les joueurs firent front avec détermination face à une équipe visiteuse plus entreprenante. Noll réussit même à redonner l'avantage à ses couleurs sur penalty suite à une faute inutile dans la surface. La fin de la rencontre fut palpitante avec le vent défavorable pour les locaux. Mais ceux-ci réussirent à conserver la totalité de l'enjeu.

 

 

 

 

BARR - ELSAU 2-0.  

STOCKFELD - BARR: 1-3  

Mi-temps 0-0. Terrain gras. 100 spectateurs. Arbitrage de M. Ruant (Oberhergheim) assisté de MM. Riehl et Straehli. Les buts pour Barr: Buhler (67e’) et Herzog (89e’).  

Les Barrois concrétisent

Mi-temps: 0-1. Les buts: Stirnemann (59e’ s.p.) pour Stockfeld. Herzog (26e’ s.p.), Miedel (69e’), Wentzinger (70e’) pour Barr.  

Après une première période improductive, l'équipe locale se montre plus déterminée. Ainsi, un tir croisé de Miedel est arrêté par Neurohr au prix d'un réflexe étonnant (51e’). Une nouvelle alerte côté Elsau et c'est enfin la délivrance lorsque le libero Buhler, mis sur orbite par l'insaisissable MiedeI crucifie le goal adverse d'un tir de près. Haensler se montre intransigeant, sauvant son équipe de l'égalisation à la 80e’. A la 82e’, on note un sauvetage sur la ligne du capitaine local, Walter, mais sur un contre meurtrier, mené par Wentzinger, le centre au cordeau de ce dernier trouve la tête de Herzog qui dépose pour la seconde fois la sphère dans les filets (2-0)  

La rencontre opposant Stockfeld à Barr débuta par une phase d'observation. A la 26e’ Miedel fut fauché dans la surface de réparation des locaux et Herzog inscrivit le premier penalty. Les Barrois se créèrent les occasions les plus nettes. Pourtant sur une réaction locale, Boehm stoppa à son tour un Strasbourgeois dans la surface barroise. Ce penalty permit à Stockfeld d'égaliser à la 59e’. Mais les Barrois ne s'avouèrent pas vaincus et par deux fois encore, ils concrétisèrent leurs nombreuses occasions. En effet, à la 69e’, Mercier centra pour Miedel qui inscrivit le second but visiteur et enfin dans l'instant qui suivi, ce même Miedel permit à son entraîneur-joueur Wentzinger d'alourdir la marque.

 

 

 

 

BARR - MARCKOLSHEIM 1-1.  

ESCHAU - BARR 2-1.  

Mi-temps 1-1. Terrain sec et bosselé. 150 spectateurs. Buts pour Barr: Riotte (31e’); pour Marckolsheim : Schwoerer (20e’).  

Mi-temps 1-0. Arbitre M. Onimus (Rumersheim-le-Haut).  

Les Barrois se laissent surprendre dès les premières minutes par le chasseur de buts adverse Schwoerer qui trompe l'infortuné Haensler de près. Piqués au vif, les locaux essaient de revenir rapidement au score. Riotte voit son tir repoussé par la barre, puis une tête à bout portant est repoussée sur la ligne et Miedel échoue de peu. La pression des locaux ne fait qu'augmenter au fil des minutes, mais la défense visiteuse tient bon. A la 31e', un corner de la gauche est magnifiquement repris par Riotte qui ne laisse aucune chance au goal visiteur.  
La mi-temps est atteinte sur un score de parité flatteur pour les visiteurs. Pourtant en seconde période, ces derniers se montrent mieux organisés en milieu de terrain et les Barrois sont moins souverains. Le tournant du match se joue à la 80e’ lorsque l'arbitre expulse le stoppeur local Barthel. A partir de cet instant, les esprits s'échauffent et la partie se termine dans la plus totale confusion.

Match d'un niveau très moyen qui permet cependant à Eschau de remporter sa 4e victoire d'affilée et de respirer quelque peu. Le premier quart d'heure est très équilibré. Durant les quinze minutes qui suivent, les locaux, plus collectifs, imposent leur jeu. Ils ouvrent la marque à la 20e’ par Woerth qui reprend le ballon lâché par le gardien à la suite d'un corner rentrant de Rumunera. La fin de cette première période sera à l'avantage des visiteurs qui se créent à leur tour plusieurs occasions, mais sans résultat. A la 56e’, pour enrayer J'action de Heidelsberger Michael qui va seul au but, le gardien visiteur sort de ses 18 mètres et écarte le ballon de la main. C'est le carton rouge. Réduits à 10, Barr réagit bien, domine et obtient à la 72e’ un penalty que Courseau, auteur une nouvelle fois d'une bonne partie, arrête. Les visiteurs poursuivent leur pressing, mais s'exposent aux contres. C'est sur l'un d'eux que Burckel, le jeune ailier local, bien lancé par Barth, aggrave le score. Dans la minute qui suit, Barre réduit la marque, mais le score en restera là.

 

 

 

 

Barr bat Benfeld  

Succès inutile de Westhouse à Rosheim (1-2) vu que Stotzheim enregistre un point contre Truchtersheim (2-2). Les deux autres relégués en Promotion s'inclinent nettement: Erstein a bien marqué 3 buts à Sélestat mais en a encaissé le double (3-6); Obernai voit son calvaire s'achever avec une nouvelle «valise» (12-1 contre Vauban II).

Gerstheim s'accorde un sursis en allant vaincre Dieffenbach-au-Val (1-2). A la veille de la finale de la Coupe du Crédit mutuel, le FC Barr a conquis la seconde place, derrière l'intouchable Molsheim, à la suite de son succès sur Benfeld (1-2). Hipsheim a mal négocié son avant-dernier virage contre Heidolsheim (1-2).  

En s'imposant sur le terrain de l'AS Benfeld, les Barrois se sont assuré la seconde place du groupe 4 de la Promotion. (Photo DNA)  

 

 

 

 

Dans le fauteuil de dauphin

Des occasions perdues  

BENFELD - BARR: 1-2.  

BARR - AS NEUDORF 1-1.  

Mi-temps 0-1. Les buts: Windenberger (76e’) pour Benfeld; Riotte (20e’), Miedel (68e’) pour Barr.

Mi-temps: 1-0. Buts: Kosbatur (17e’) pour Barr; Laurent (69e’) pour Neudorf.  

Sous une pluie fine, les équipes de Benfeld et de Barr ont effectué une rencontre équilibrée, mais à la 20e’, les Barrois ouvrirent le score par un coup franc direct de Riotte. Le début de la seconde période fut dominé par les Benfeldois pressés de revenir au score. Pourtant, ce furent les Barrois qui creusèrent l'écart à la 68e’ Miedel profitant d'une bonne passe du jeune Michel pour tromper le gardien local. Enfin Benfeld réduisit le score par Windenberger sur pénalty à la 76e’.  

Pour cette dernière journée de championnat, les Barrois, opposés à Neudorf, ouvrirent le score à la 17e’ par Kosbatur. Laurent inscrivit le but de l'égalisation strasbourgeoise à la 69• profitant d'une grossière erreur de la défense locale: une mésentente entre Buhler et Fischer, le gardien barrois en étant la cause. Ce match fut celui des occasions perdues. On retiendra surtout deux tirs sur la transversale de Neudorf et, côté barrois, de bonnes percées, mais un manque de détermination à la conclusion

 

 

 

 

COUPE DU CREDIT MUTUEL ALSACE CENTRE 91-92

La succession de Miedel et du FC Barr (ici face au Sélestadien Schmittheissler), lauréats 91, est ouverte (Photo" L'ALSACE" - D. W).

 

 

 

 

BARR - STOTZHEIM 4-3 (A. P.)

Aux Barrois le dernier mot  

BARR. - Mi-temps: 0-0. Buts: Herzog 75e’, Buhler 82e’, Wentzinger 97e‘, Gisselbrecht 112e’ pour Barr; Schultz Jean-Paul 60e’, et 72e’, Ehrhart 91" pour Stotzheim.  

La rencontre qui opposa Barr et Stotzheim fut vive et acharnée. Dès la 17e’, le gardien barrois Haentzler sortit dans les pieds de l'attaquant Mattern. L'arbitre n'attribua pas le penalty qui paraissait pourtant normal. Cette décision, discutée de part et d'autre, mit en route ce duel qui se déroula de manière correcte. Aprés une première occasion de but barroise où Walter centra des 30 m de peu à côté, Stotzheim domina la première période, mais ne put concrétiser ses différents tirs face à Haentzler en grande forme.  
La seconde période fut plus équilibrée. Stotzheim ouvrit le score à la 60e par Jean-Paul Schultz sur un contre de Zimmermann. Une dizaine de minutes plus tard, le même Schultz profita d'une hésitation barroise pour inscrire un second but Déterminés, les Barrois revinrent au score. D'abord à la 75° où, sur un corner de Walter, Herzog marqua de la tête. Ensuite à la 82", lorsque Buhler vit son premier tir repoussé par Kretz, mais persista et égalisa. Commencèrent alors les prolongations. Dès la remise en jeu, Ehrhart marqua pour Stotzheim. Ce fut ensuite au tour des Barrois, l'entraîneur-joueur Wentziger reprenant un centre de Herzog. Forts de cette égalisation et aidés par une bonne prestation de leur gardien, les locaux prirent enfin le dessus à la 112" lorsque Gisselbrecht concrétisa une action collective  

 

 

 

SC SELESTAT - FC BARR: 3-5  

Les Barrois dans la prolongation  

SELESTAT. - Mi-temps: 0-2. Stade municipal. 130 spectateurs payants. Pelouse en bon état. Arbitrage de M. Gass de Bischheim, assisté de MM. Wehr et Kanel de Gerstheim.  

On attendait du spectacle, des buts. et du suspense. Les spectateurs qui avaient fait le déplacement en auront eu pour leur argent. Dommage que l'une des deux équipes doit quitter la scène. Ce sont les visiteurs qui se montrèrent les plus entreprenants en début de match et, dès la 15e’, ils ouvrirent la marque par Miedel suite à une erreur défensive. Les locaux ne furent pas en reste et Coluccio sur coup franc manqua de peu d'égaliser, Haentzler étant à la parade. Mais les occasions les plus nettes furent pour Barr, Kosbatur à la 25e’et Fauth à la 30e’. Vidal, à la 32e’, répliqua, mais le portier barrois auteur d'une bonne partie, sauva in-extremis. A la 38e’, deuxième faute défensive dont profita Miedel pour aggraver la marque. Dès la reprise, les locaux firent le pressing et réussissent à revenir à la marque tout d'abord par Vidal à la 53° et sur un exploit de Maeder à la 56e’. On pensait alors que les vignerons allaient craquer mais au contraire, ils furent près d'aggraver le score à la 67e’. La partie . s'équilibra jusqu'à ce que les visiteurs reprennent l'avantage par Wentzinger (84e’) rentré auparavant, un but très litigieux et contesté longuement par les Sélestadiens qui se retrouvèrent neuf contre onze. Les locaux jetèrent toutes leurs forces et finalement, Schmiltheissler, sur un superbe coup franc, égalisa à la 89e’: 3-3. Durant les prolongations, les deux équipes furent tout près de prendre l'avantage. Mais finalement les visiteurs s'imposèrent grâce à deux nouveaux buts de Mercier (105e’ et 119e’)

 

 

 

Finale de la Coupe du Crédit mutuel

Le stade municipal de Sélestat servira de cadre, ce vendredi 5 juin, à 20 h, à la 22e finale de la Coupe du Crédit mutuel «Alsace-Centre» qui opposera le FC Andlau au FC Barr. Une très belle finale en perspective compte tenu du parcours fort intéressant qu'ont mené les deux équipes tout au long de la phase éliminatoire. Le FC Andlau, sociétaire de la Division I, et qui accède pour la première fois à la finale de cette épreuve, a successivement éliminé Wittisheim (4-1), Sundhouse (3-1), AS Benfeld (3-1), Kertzfeld (3-1 ap) et Matzenheim (1-0). Le FC Barr, actuel tenant du trophée, gagné en 1991 aux dépens de l'AS Westhouse après une finale à rebondissements, a successivement éliminé Kintzheim (10-0), Sand (1-0), Nothalten (2-1), Stotzheim (4-3 ap) et Sélestat (5-3). Barr minimes - Andlau minimes en lever de rideau. Notons aussi que l'assemblée générale de la Coupe du Crédit mutuel «Alsace-Centre. aura lieu le mardi 9 juin, à 20 h, au club-house du FC Diebolsheim.

 

 

 

Crédit mutuel : la coupe à Andlau

ANDLAU - BARR 3-2. - Mi-temps 1-1._ Terrain en très bon état. Eclairage satisfaisant. Bon arbitrage de M. Taglang, de Sélestat, assisté de MM. Crovisier et Heinimann. Les buts pour Andlau: Schalfner (17e’), Herzog (87e’), Schaller (89e’); pour Barr ; Gisselbrecht (44e' et 63e').

Cette finale de coupe Crédit mutuel, sans atteindre lessommets, aura retenu en haleine les supporters des deux camps. Après la -traditionnelle présentation des deux équipes aux officiels, ce sont les Andla- viens qui prennent la direction des opérations. Et dès la 2e' un tir d'Adam fuse à côté de la cage adverse. Quelques instants plus tard, le remuant Gisselbrecht profite d'une coupable hésitation des défenseurs de la cité de Ste-Richarde, mais son centre ne trouve personne à la réception.

La partie s'équilibre alors et les 22 acteurs, crispés par l'enjeu, ne trouvent pas la cohésion nécessaire pour se créer des occasions franches. Après une bonne incursion de Gisselbrecht, contrée au dernier moment par Ramstein, la contre-attaque qui s'ensuit permet à Schaffner de saisir sa chance des 20 mètres, son tir tendu surprenant le portier barrois (17e'). Piqués au vif, les Promotionnaires réagissent par Walter et Miedel, mais la tour de défense andlavienne Gasser fait bonne garde. Alors que l'on s'achemine vers un avantage pour les oranges à la mi-temps, un centre anodin de la droite échappe à la vigilance de Merckling et Gisselbrecht ne se fait pas prier pour rétablir la parité.

La deuxième période démarre sur un rythme plus élevé. A la suite d'une belle action de Frangel, Adam fait passer le frisson dans le dos des supporters barrois, mais quelques instants plus tard c'est au tour de Herzog de porter le danger devant la cage de Merckling. A la 63e', sur un coup franc tiré de la droite par Fauth, la balle prolongée par Mercier trouve l'opportuniste Gisselbrecht à la réception: d'une tête plongeante, il donne l'avantage aux Barrois. Les Andlaviens, nullement abattus, réagissent par Haury mais s'exposent aux contres adverses. Kammere puis Miedel loupent la balle de break. Les Andlaviens jettent leurs dernières forces dans la batailles, les Barrois s'en tirant à bon compte suite à un cafouillage monstre devant la cage de Haensler. A la 87e', Miedel pour les verts rate la balle de match car dès cet instant les événements se précipitent. Un coup franc tiré par J. Herzog est malencontreusement relâché par l'infortuné Haensler, permettant à ses couleurs de revenir au score. Deux minutes plus tard, un débordement de Haury trouve Schaller idéalement placé au premier poteau, ce dernier ne se fait pas prier pour crucifier une nouvelle fois le cerbère barrois. Les verts, ko debouts, laissent ainsi échapper le gain de cette rencontre face à un «onze» d'Andlau particulièrement motivé.

Un match entre voisins disputé dans un esprit de fair-play.

 

Avec deux buts pleins d'opportunisme, le Barrois Patrick Gisselbrechl 
(à gauche, ici

Schaffner (Andlau) pressé par les Barrois Mercier et Walter. Le FCA s'est finalement sorti du piège. (Photos" L'ALSACE" - Dominique Gutekunst)  

 

 

La coupe d'Andlau, le calice de Barr  

Les Barrois croyaient tenir la coupe CMDP. Mais dans un dernier rush rageur, les Andlaviens la leur ont. ôtée des mains (3-2) pour une première historique.  

DEUX gardiens vignerons, pas vraiment sollicités et donc pas très chauds, ont « vendangé » les rares ballons qu'ils ont eus à négocier. Voilà, en peu de mots, la leçon à retenir de la 22e finale de la coupe du Crédit Mutuel qui s'est déroulée vendredi à Sélestat entre le FC Barr et le FC Andlau et dont Frédéric Merckling, le portier andlavien, et Gilles Haensler, son homologue barrois, ont été les héros malheureux. 

D'une certaine façon, tant mieux. Car les deux grosses erreurs du premier et l'énorme bévue du second (doublée d'une sortie pour le moins hasardeuse sur le troisième but andlavien) ont donné du piment à un match par ailleurs plutôt fade. C'est vrai, cette 22e finale ne restera pas dans l'histoire par la qualité du jeu développé. En revanche, son étonnant final (en fait, les cinq dernières minutes) est de ceux qu'on n'oublie pas. Surtout lorsque l'on sort au match vainqueur. Et qui aurait parié à la 87e’ sur un FC Andlau alors mené 2-1 ? Sans doute pas grand-monde, tant les occasions avaient été rares de part et d'autre. L'exemple de Philippe Adam, le buteur orange (une trentaine de buts en championnat et une quinzaine en coupe), ne touchant pas plus de trois ballons après la pause, est cruellement significatif.

LE BONHEUR DES UNS ... 

Dans cette ambiance plutôt calme, un vent de folie balaya alors le stade sélestadien, permettant à Haury d'abord, à Schaller ensuite de donner au FCA la premlère coupe de son histoire. Pour la plus grande satisfaction, on s'en doute, de celui qui ne l'entraînera plus la saison prochaine, après l'échec du championnat : Jean-Michel Kopf, tout à une immense joie personnelle. « Jamais le club n'avait atteint une finale dans le passé. A fortiori, jamais il n'en avait gagné une. C'est un réconfort moral important pour moi. ». 

Pour l'heure libre de tout club (avis aux amateurs), Kopf peut savourer le goût d'une victoire chèrement acquise. Plaisir ultime d'une aventure de trois ans et demi vécue « avec un groupe où il n'y a jamais eu de malaise ». Et d'ajouter: « l'esprit extra-sportif nous a réussi. La preuve, c'est que l'équipe 1 part dans une semaine aux Baléares avec sa propre cagnotte. » Bien sûr, le bonheur des uns faisant le malheur des autres (et non l'inverse en l'occurrence), Patrick Haensel, qui remplaçait au pied levé Denis Wentzinger, l'entraîneur barrois, ne voit pas les choses avec le même entrain, conscient que son équipe est passée tout près du doublé, dans cc un match qui n'a pas toujours été d'une très grande qualité technique, mais qui a réservé de fameux rebondissements. » La coupe CMDP, les Barrois la serraient encore à la 87e'. Mais leur rêve s'est brisé en même temps que Gilles Haensel se « déchirait ». Et c'est sur un coup de dés que s'est scellé le sort de cette finale. Dans cette explication entre vignerons, les verts de Barr ont bu le calice jusqu'à la lie. S.G.

ILS ONT DIT

Jean-Michel Kopf: « Nous n'avons pas tellement pu faire le jeu. Face à une équipe qui joue physique, nous avons toujours du mal à nous imposer. Barr a été plus agressif. Mais bon, nous avons bien joué dans les vingt premières et dans les dix dernières minutes et c'est ce qui a fait la différence. Ça fait plaisir de partir sur une bonne note. » 

Patrick Haensel : «Je l'avais dit avant le match: Barr était favori, mais il a eu du mal à justifier son rang de favori. Le rôle des deux gardiens a été déterminant et le match s'est joué sur rien. Cela dit, quand on mène 2-1 à 5' de la fin, on n'a pas le droit de prendre deux buts. »

 

 

 

Une saison bien remplie pour les jeunes de Barr

Pour la commission des jeunes du FC Barr, la saison écoulée aura été riche en événements et en satisfactions. A l'heure du bilan, les responsables barrois peuvent se montrer fiers des performances des différentes formations.

La première tâche des membres de la section des jeunes a constitué en une redistribution des rôles afin que chaque équipe dispose de deux responsables et d'un entraîneur. Après quelques mises au point, le démarrage de la saison 1991-1992 se fit dans de bonnes conditions bien que le club soit toujours confronté à un problème de manque de terrain. L'effectif de début de saison était de 55 licenciés, mais avec la création de la section débutants et l'inscription de plusieurs poussins, le recensement en fin d'année se chiffre à plus de 80 jeunes joueurs.

Au championnat d'automne, les équipes de pupilles et minimes se distinguèrent tout particulièrement. En deuxième partie de championnat, l'équipe des minimes à 7 fut engagée dans la compétition à 11, alors qu'une deuxième équipe de poussins voyait le jour. A l'issue de cette saison, les cadets drivés par Saaden Delenda terminent à une honorable 7e place bien que rapidement handicapés par le départ des joueurs de Valff qui devaient compléter l'effectif.  

Les minimes entraînés par Bernard Riehling ont effectué un parcours remarquable ne concédant aucun point pendant le cycle retour pour un goal average impressionnant de 49 à 2 pour 8 rencontres. Pour la première fois dans l'histoire du club, cette équipe a décroché le titre de champion du Bas-Rhin dans sa catégorie au terme d'un tournoi final exaltant face à Eckbolsheim et Gries.

Les pupilles de J. Michel n'ont pas été en reste, décrochant également le titre de champion de groupe après un duel serré avec Heiligenstein et Wisches. Les protégés de Sylvain Riss en catégorie poussins après une période d'adaptation, n'ont échoué que de très peu face à la surprenante équipe de Scherwiller.

Pour les débutants du tandem Spielmann-Bossert, cette première saison aura permis aux tout petits d'entamer leur apprentissage footballistique et au vu des premières rencontres, l'avenir s'annonce prometteur pour ces jeunes. Si le bilan sportif est très satisfaisant, notons également l'activité de la section des jeunes au travers des participations à l'Alsacienne de marche, la corrida de Noël, la fête de Noël, la sortie au Racing, il Fantasialand et à l'Océade, autant de manifestations qui attestent de la vitalité du club barrois.  

Debouts: les minimes du FC Barr, champions du Bas-Rhin. Accroupis: les pupilles du FC Barr, champions du groupe.

 

 

 

Deux figures légendaires passent le flambeau

Une page de l'histoire du football barrois s'est tournée avec le départ de deux anciens du comité, Roger Barthelmebs et René Munch, lors de l'assemblée générale du FC Barr qui s'est déroulée en la mairie de Barr, en présence d'une soixantaine de membres.  

Le président Kleinmann, après avoir salué l'adjoint chargé des sports, M. Raymond Barthelmebs, fit observer une minute de silence à la mémoire des anciens qui nous ont quittés en cours d'année, MM. Paul Georgenthum et Emile Stoeffler. 

Dans son allocution de bienvenue, le président Kleinmann souligna le gros travail fourni en cours de saison par les dirigeants, entraîneurs, joueurs et bénévoles du FC Barr. Le fruit de ce travail est quantifiable à travers les quatre titres de champions de groupe obtenus par les seniors II, les juniors, minimes et pupilles. Il nota également le franc succès obtenu par les manifestations extra-sportives notamment le dîner dansant et l'exposition du 60e anniversaire. 

M. Roger Barthelmebs, secrétaire général, donna lecture du procès-verbal de la dernière assemblée générale qui fut adopté. On passa ensuite aux rapports d'activité des différentes sections. Pour la section des jeunes, M. Schmittheisler fit un large tour d'horizon sur les résultats obtenus par les 5 équipes, fortes de 80 licenciés. Au passage, il releva le parcours idéal réalisé par l'équipe minimes, championne de groupe avec un goal average impressionnant de 49 à 2, mais aussi championne du Bas- Rhin dans sa catégorie. L'activité de la section des jeunes ne s'est pas limitée aux plus de 120 rencontres officielles disputées et les sorties au Racing, à Fantasialand et à l'Océade témoignent de la volonté d'animer la vie au club. 

Puis ce fut le tour de M. Roger Barthelmebs de faire le point sur l'activité de la section des seniors en 1991-1992. Si l'équipe I a rempli son contrat en championnat, terminant 2e derrière l'intouchable Molsheim, la déception reste la défaite en coupe du Crédit mutuel face à un adversaire largement à la portée des hommes de Wentziger. 

Pour l'équipe II, championne de groupe, l'accession à l'étage supérieur atteste de la qualité du groupe,. d'autant plus que ses équipiers furent souvent sollicités pour compléter l'effectif de l'équipe fanion. La troupe de Jean-Louis Jessel a donc largement rempli son contrat et le secrétaire général lui souhaita bonne chance pour la saison prochaine. L'équipe III, après un départ chaotique, a trouvé la bonne carburation lors des matches retour et termina à une place honorable en milieu de tableau. Pour les vétérans ce fut un parcours similaire qui leur permet de décrocher la 3e place. Gardons pour la bonne bouche la performance des juniors, invaincus lors du cycle aller et champions de groupe au terme d'une saison prometteuse pour les hommes de MM. Aubert, Riss et Deloche. Après le rapport technique de l'entraîneur M. Wentziger qui souligna l'assiduité à l'entraînement du joueur Bernard Buhler, mais qui regrette le manque de réalisme de l'attaque barroise, l'assemblée prêta une oreille attentive au bilan financier du club barrois. Le surplus de l'exercice 1991-92 vient récompenser le travail inlassable fourni par le comité et les joueur  Si les manifestations organisées lors du messti, du tournoi du 15 août, de la fête des vendanges, des tournois en salle, de l'exposition du 60e anniversaire, du dîner dansant ont été couronnées de réussite, c'est grâce à l'esprit d'équipe et de camaraderie qui a régné tout au long de l'année. Soulignons également la parfaite gestion financière de M. Munch, trésorier du club depuis 1974; les vérificateurs aux comptes Jacques Preiss et Xavier Barthelmebs adressant leurs félicitations à René pour la méticuleuse tenue des livres comptables. 

Lors du renouvellement du comité, le président Kleinmann informa l'assistance des départs des piliers du club que sont Roger Barthelmebs et René Munch. Après 40 ans de secrétariat pour Roger et 22 ans au sein du comité pour René, ce fut un moment de grande émotion lorsque les membres présents applaudirent longuement des deux anciens, en signe de gratitude pour le travail colossal accompli depuis plusieurs décennies. Pour pallier ces départs, furent élus à l'unanimité au sein du comité MM. Aubert, Biering, Deloche, Korrmann et Gisselbrecht. 

Après avoir répondu à quelques questions diverses, le président Kleinmann put clore cette assemblée générale en souhaitant à tous les membres de passer de bonnes vacances et en formulant le vœu que pour la saison prochaine les joueurs, dirigeants, entraîneurs œuvrent avec le même enthousiasme au sein de l'association barroise. Une sympathique collation acheva cette soixantième assemblée générale du FC Barr.

L'équipe junior du club est aussi champion de groupe 1991-92  

 

 

Barr II : Fin de parcours  

Barr II - Holtzheim: 2-3.

La belle aventure des coéquipiers de Jacky Guth s'est terminée après un match très disputé qui aura tenu en haleine les 150 spectateurs présents. Ce sont les Barrois qui se montrent les plus percutants en début de rencontre sous l'impulsion des deux vétérans Werle et Lelevée. Pourtant, les visiteurs ne manquent pas une occasion de contrer et à ce petit jeu c'est Rieffel qui trouve le chemin des filets (15e'). Les locaux nullement découragés reprennent leur domination: Dany Buhler puis Ferrenbach sont à deux doigts d'égaliser mais c'est l'opportuniste Gisselbrecht qui trompe le gardien visiteur de près. On approche de la pause lorsque P. Werle, dès 20 mètres, catapulte la sphère sous la barre des buts de Perney mais l'avantage pour les locaux sera éphémère car suite à un centre venu de la gauche Driouach, d'une imparable tête croisée, rétablit la parité. La deuxième période vit les deux équipes s'ouvrir le chemin du succès mais les deux portiers Kleinmann et Perney multiplient les arrêts de classe. C'est sur une balle renvoyée par la barre que P. Rieffel donne l'avantage aux visiteurs (70e'). Les locaux se ruent à l'attaque et un dernier essai de Lelevée est détourné de justesse en corner. Belle saison pour l'équipe du FC Barr Il, championne de groupe en Division III avec debouts de gauche a droite: Claude Kleinmann, Sylvain Riss, Lionel Buhler, Christian Ferrenbach, Dany Buhler, Eric Leidemer, Jacky Guth. Accroupis: Guy Barthelmebs, Jacques Bossert, Pierre Werle, Saaden Delenda, Gharib Delenda, Patrick Gisselbrecht.

 

Cette page a été mise à jour le 17/04/17.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :