FC BARR 1983
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015
FC BARR 2016
FC BARR 2017

Saison 1983/1984

 

LE RETOUR DES FRERES BOSSERT ET L'ACCESSION EN DIVISION I

 

Décidé à frapper un grand coup, le président Francis LEVY sait qu'en persuadant les frères BOSSERT de revenir dans leur club d'origine, il a parcouru une bonne part du chemin qui mène à la division I. Michel BOSSERT, après un passage à l'AS MUTZIG et à l'AS PIERROTS VAUBAN et après avoir remis sur les rails le club voisin d'OBERNAI, malgré sa licence de vétéran fait étalage de tout son art de buteur (12 buts) et de remiseur pour ses partenaires. A ses côtés, son frère Jacques, riche de son expérience acquise à l'AS STRASBOURG, au FC BISCHWILLER et aux SR OBERNAI n'a rien perdu de sa hargne et de sa vivacité. Mais le recrutement ne se limite pas aux deux ex-barrois, Patrick HAENSEL (ex FC KOGENHEIM, SC SELESTAT et FC ANDLAU) technicien et distributeur de balles, hors pair, apporte son rayonnement en milieu de terrain et se révèle comme un inusable pourvoyeur de balles de but au goaleador Marc DREYER (13 buts en cours de saison) venu tout droit de l'AS NIEDERNAI. Avec cette nouvelle ligne d'attaque royale, complétée par Luc SONZOGNI et Pierre WERLE et une défense commandée de main de maître par Francis ANCEL, la saison débute par deux exploits en coupe de France. Une victoire par 3 à 1 face à OBERNAI, puis un véritable raz de marée face aux promotionnaires de NIEDERNAI 6 à 0.
La belle aventure se termine pourtant au troisième tour face aux promotionnaires du FC RHINAU.
En championnat, nos protégés ne sont pas en reste et les six premières rencontres se soldent par autant de succès pour un goal-average de 17 à 4. Pourtant, l'ES STOTZHEIM et l'AS GERSTHEIM ne lâchent pas prise et restent accrochés aux basques de l'ogre barrois. Le match au sommet du cycle aller, oppose la troupe de Bernard WALTER à STOTZHEIM, cette lutte fratricide entre les frères WALTER s'achève par une victoire des verts et blancs sur le score serré de 2 à 1. Rencontre houleuse, qui fait encore aujourd'hui des gorges chaudes dans les tavernes du coin. Lors du match retour à STOTZHEIM, sous l'œil des caméras de FR3 et d'Éric SOLD, les rouges ont l'occasion de prendre leur revanche, mais il était dit que l'expérience des Barrois viendrait à bout de la jeunesse des recevants. Michel BOSSERT et Luc SONZOGNI signent une onzième victoire de la saison sur le score de 1 à 2 devant une galerie de plus de 400 spectateurs.

L'équipe barroise se présente dans la composition suivante :

 

Bruno KUSOWSKI

Jean-Marc BARTHEL

Francis ANCEL

Roger RUFFENACH

Bernard WALTER

Pierre WERLE

 Patrick HAENSEL

Luc SONZOGNI

Marc DREYER

Michel BOSSERT

Jacques BOSSERT

Remplaçants : Guy BARTHELMEBS et Philippe KIENTZLER

 

Pour les Barrois, il reste encore à écarter GERSTHEIM. Sur le terrain des Rhénans, le match nul obtenu grâce à un but de Pierre WERLE ne permet pas de distancer définitivement l'adversaire du jour (2 points) mais son moral en a pris un coup et les dernières journées voient l'envol des vignerons qui terminent le championnat avec 5 points d'avance. Ont également contribué à cette ascension : Claude KLEINMANN, Michel MERCIER, Gilles GUTH et son frère Jacky, Daniel DABEL et François RIEFFEL.
Lors des poules de classement, les Barrois éliminent WOLFISHEIM 3 à 2 après prolongations, puis HOENHEIM (4 à 4) après l'épreuve des tirs au but. La finale départementale face à HARSKIRCHEN tourne à la confusion de nos couleurs sur le score de 2 à 6, il est vrai que l'absence des frères BOSSERT nous avait handicapés lourdement et il est dit que le FC Barr ne remportera pas son premier titre de Champion du Bas-Rhin toujours absent au palmarès de notre club.

Les résultats de la saison 1983/1984

A domicile
10 victoires : HINDISHEIM 5 à 2; KOGENHEIM II 4 à 0; STOTZHEIM 2 à 1; LIPSHEIM 3 à 0; ROSHEIM 8 à 0; ZELLWILLER 2 à 1; KERTZFELD 4 à 0; DUPPIGHEIM 1 à 0; BERNARDSWILLER 3 à 0; NORDHOUSE 8 à 1
1 match nul : GERSTHEIM 2 à 2

A l'extérieur
6 victoires : STOTZHEIM 1 à 2; HINDISHEIM 1 à 2; LIPSHEIM 1 à 2; ZELLWILLER 1 à 2; KERTZFELD 0 à 1; NORDHOUSE 2 à 4
3 matchs nuls : GERSTHEIM 1 à 1; BERNARDSWILLER 1 à 1; DUPPIGHEIM 1 à 1
2 défaites : KOGENHEIM II 1 à 0; ROSHEIM 3 à 2

CLASSEMENT FINAL SAISON 1983/1984

 

1.

BARR

36 points

60:20

2.

STOTZHEIM

31 points

46:18

3.

GERSTHEIM

27 points

37:20

4.

NORDHOUSE

23 points

33:38

5.

BERNARDSWILLER

23 points

31:36

6.

KERTZFELD

21 points

25:31

7.

ROSHEIM

20 points

20:24

8.

HINDISHEIM

19 points

27:39

9.

DUPPIGHEIM

18 points

24:31

10.

ZELLWILLER

17 points

24:33

11.

KOGENHEIM II

16 points

21:35

12.

LIPSHEIM

13 points

13:31

 

 

 

COUPE DE FRANCE - 1er TOUR-
MATCH DU 4 SEPTEMBRE 1983
F.C. BARR - S.R. OBERNAI 3 - 1
Barr logiquement
Barr - Obernai 3 - 1. Arbitre M. HENE (Reichstett) assisté de MM. SCHWARTZ et BARTH 

Après une partie assez virile et jouée sur un bon rythme, les Barrois se sont logiquement qualifiés pour le tour suivant. Le début du match fut équilibré. A la 10', KASTNER, le gardien des visiteurs fut blessé en dégageant le ballon, et ces derniers jouèrent à dix pendant un bon quart d'heure, ce qui ne les empêcha pas d'ouvrir la marque à la 15' par leur ailier droit. Les locaux réagirent vivement et GUTH voyait son tir renvoyé par la transversale. A la 20', Michel BOSSERT remettait les pendules à l'heure en transformant admirablement un coup-franc des 20 mètres. Juste avant la pause, les Barrois prirent l'avantage par SONZOGNI qui se jouait de deux défenseurs et trompait le gardien d'un tir à ras de terre. A la reprise, les Barrois dominèrent légèrement sans concrétiser cependant, et les visiteurs portèrent quelques contres assez dangereux. A la 70', KASTNER quittait à nouveau le terrain pour de bon cette fois-ci. A la 78', Michel BOSSERT assura la victoire des locaux d'un tir d'une rare puissance. Sept minutes plus tard, le même joueur faillit inscrire un 3e but pour son équipe, mais la balle passait de peu à côté. .

(Dernières Nouvelles du Lundi -sept 83)

 

 

 

COUPE DE FRANCE - 2e TOUR
MATCH DU 11 SEPTEMBRE 1983
Et ce n'est pas cher payé…
BARR - NIEDERNAI 6 - 0 
Mi-temps 1-0. Les buts : WALTER (30e'), SONZOGNI (62e'), DREYER (66e' et 85e'), Jacques BOSSERT (80e'), SOMMER (88e' c.s.c.). Très bon arbitrage de M.JUNG de Batzendorf assisté par MM. ELMERICH (Bischheim) et PONCET (Eckbolsheim). 

Après avoir éliminé Obernai dimanche dernier, lors du tour préliminaire, le FC Barr vient de réaliser une belle performance en dynamitant littéralement les promotionnaires de Niedernai. L'ampleur du score reflète d'ailleurs fidèlement la supériorité barroise. Durant le premier quart d'heure, Niedernai exerça une légère domination territoriale, sans pour autant inquiéter sérieusement KUSOWSKI. Ensuite, les Barrois se trouvèrent petit à petit pour porter plusieurs attaques dangereuses, et à la 30e', ils ouvrirent logiquement le score par leur capitaine WALTER, bien lancé par Jacques BOSSERT. Jusqu'à la pause, Barr continua à dominer son vis-à-vis, et à plusieurs reprises, fût à deux doigts d'aggraver le score. En seconde période, Niedernai fait illusion durant 10 minutes environ, le temps qu'il fallut aux joueurs d'ANCEL pour trouver leurs marques. A partir de la 60e', on ne vit plus qu'une seule équipe sur le terrain, celle de Barr, avec un milieu de terrain impérial. A la 62e', SONZOGNI partit à la limite du hors-jeu prit la défense adverse de vitesse pour porter la marque à 2-0. A la 70e', WALTER monta à l'attaque et son centre trouva DREYER à la réception. Ce fût le 3e but. A la 80e', Jacques BOSSERT, donnait le coup de grâce aux promotionnaires d'un joli coup de tête. Niedernai était KO et les Barrois s'en donnaient à cœur joie. A la 85e', DREYER humilia ses anciens coéquipiers en inscrivant un 5e but sur un nouveau centre de WALTER, omniprésent. Et à la 85e', l'arrière-droit de Niedernai, SOMMER pressé par Jacques BOSSERT, trompa même son propre gardien pour la 6e fois. Toute l'équipe barroise est à féliciter pour sa prestation, avec une mention particulière à Patrick HAENSEL, qui fit merveille au milieu de terrain, et au capitaine WALTER, qui abattit un travail considérable.

(Dernières Nouvelles d'Alsace -sept 83)

 

 

 

debout de gauche à droite : Jean-Paul BOEHM - Michel BOSSERT - Jean-Marc BARTHEL - Roger RUFFENACH - Francis ANCEL - Gilles GUTH - Bruno KUSOWSKI - Bernard WALTER - Francis WACK
accroupis: Guy BARTHELMEBS - Pierre WERLE - Luc SONZOGNI - Patrick HAENSEL - Jacques BOSSERT - Marc DREYER

 

 

 

COUPE DE FRANCE - 3e TOUR
MATCH DU 2 OCTOBRE 1983
F.C. BARR - F.C. RHINAU 2-3
Ce moins aisé que prévu!

Mi-temps 0-0. Bon arbitrage de M. CORCIEUX (FFA) assisté de MM. GOUJON (Eschau) et VOELCKEL (Krafft). Plus de 200 spectateurs. Les équipes Barr : KUSOWSKI - GUTH - WALTER - ANCEL - RUFFENACH - WERLE - HAENSEL - BOSSERT Jacques - BOSSERT Michel - DREYER et SONZOGNI. Rhinau: SITTLER - BRAUN - JEHL - STAERCK - NUSSBAUMER - ULRICH - MEYER - BENEDICT - MEYER Francis (ALBRECHT à la 70'), WINUM, LEDIG et MEYER Jean-Luc. 

Rhinau s'est donc qualifié pour le tour suivant de la coupe de France, mais sa victoire ne fut de loin pas aussi aisée que ne l'indique le score, et les Barrois n'ont pas à rougir de leur défaite. Le début de la partie fut très équilibré, la balle voyageait d'un camp à l'autre, mais sans grand danger pour les deux gardiens. La première action dangereuse fut à mettre à l'actif des locaux à la 6' où SITTLER dut se détendre sur un tir tendu de SONZOGNI. A la 10', ce fut le tour du gardien KUSOWSKI de s'employer sur un tir de l'ancien Barrois LEDIG. Les Barrois prenaient confiance et occupaient le terrain adverse. SITTLER dut s'y reprendre à deux fois à la 20' sur un tir de DREYER. Ils devenaient de plus en plus pressant et à la 35' SITTLER dut sortir de ses 16 mètres et se jeter dans les pieds de Michel BOSSERT. Les visiteurs réagissaient à leur tour et à la 38', une tête de Jean-Luc MEYER passait d'un rien au-dessus. Le même joueur, à la 42', récidivait , mais sa reprise manqua le cadre et l'arbitra renvoya les joueurs aux vestiaires sur le score vierge de 0 à 0. La seconde période était à peine entamée que les visiteurs ouvraient le score par WINUM qui reprit de plein fouet un centre de LEDIG. Les Barrois ne se décourageaient pas et repartaient de plus belle. A la 65', SITTLER , le gardien de Rhinau, laissait échapper le ballon, mais la reprise de HAENSEL passait d'un rien au-dessus. A la 68', sur un contre, le stoppeur barrois RUFFENACH trompait son propre gardien légèrement avancé, en voulant donner en retrait. Malgré cette douche froide, les locaux ne baissaient pas les bras et se ruaient à l'assaut du but de Rhinau. Leurs efforts étaient enfin récompensés à la 87' suite à un tir de DREYER, dévié au passage. Les espoirs des locaux furent cependant de courte durée, car sur un nouveau contre, Rhinau obtenait un corner à la 86', que transformait directement ALBRECHT. Et malgré un dernier rush des Barrois avec une belle reprise de ANCEL sur la transversale, le score en restait là.

(Dernières Nouvelles d'Alsace -oct 83)

 

 

 

COUPE D'ALSACE - 2e TOUR
MATCH DU 13 NOVEMBRE 1983
F.C. BARR - F.C. ROSSFELD 2 - 2 (a.p.) - BARR Qualifié
Une centaine de spectateurs - Mi-temps 0-1. Bon arbitrage de M. Buechler de Hochfelden

Après une vingtaine de minutes équilibrées, les locaux prenaient le match en main. Cependant, ce sont les visiteurs qui ouvraient le score à la 25' sur un contre de SCHMITT. Les Barrois réagissaient immédiatement et à peine 2' plus tard un coup-franc des vingt mètres tiré par BARTHELMEBS s'écrasait sous la transversale. Les locaux continuaient à dominer mais la défense de Rossfeld tenait bon. En seconde période, Barr maintenait sa pression et les attaques se multipliaient. A la 75', DREYER se retrouvait seul devant le gardien adverse, mais son lob passait au-dessus. DREYER n'allait pas se décourager et obtenait l'égalisation méritée pour les locaux à la 80'. Plus rien ne fut marqué avant la fin du temps réglementaire et on allait recourir aux prolongations. Ces dernières étaient à peine entamées, que Rossfeld reprenait l'avantage sur une des rares contre-attaques, l'ailier HURSTEL bénéficiait d'un contre favorable. Tout était à refaire, les Barrois repartaient à l'attaque et faisaient feu de tout bois. A la 115', on croyait au but sur une tête de Michel BOSSERT, mais l'excellent gardien visiteur réussit à capter le ballon au prix d'une belle détente. Les efforts des locaux allaient être récompensés à la 120', quand Marc DREYER débordait sur l'aile gauche, puis son centre trouvait BARTHEL à la réception. La qualification était dans la poche.

(Dernières Nouvelles d'Alsace - nov 83)

 

 

 

COUPE D'ALSACE - 3e TOUR
MATCH DU 27 NOVEMBRE 1983
F.C. BARR - PORTUGAIS DE L'EHN 6 : 2
Mi-temps 2-1. Bon arbitrage de M. Gamber (Bischheim)

Les courageux qui ont bravé le mauvais temps ont pu assister à une facile qualification de l'équipe locale. Durant le premier quart d'heure, les visiteurs très courageusement ont tenu tête aux locaux. A la 16', cependant, les Barrois allaient ouvrir le score par Marc DREYER, qui prenait de vistesse la défense adverse. A peine 2' plus tard, Michel BOSSERT doublait la mise sur une passe de son frèsre Jacques. Les locaux dominaient à outrance. A la 26', une reprise de Michel BOSSERT s'écrasait sur la transversale. Un petit relâchement de l'équipe barroise allait permettre auxx visiteurs de revenir à 2 à 1 à la 30' par CARDONO. Les locaux maintenaient leur pression, mais ils se faisaient contrer à la 51' par le même CARDONO qui égalisait . La réaction des locaux fut immédiate et dès la 55' Michel BOSSERT remettaient les pendules à l'heure. Trois minutes plus tard, BARTHEL aggravait la marque. A la 62' une reprise de Michel BOSSERT heurtait le poteau. A la 67', Jacques BOSSERT mettait définitivement les Barrois à l'abri en marquant le 5e but. Les locaux faisaient bien circuler le ballon, les visiteurs se dégageaient comme ils le pouvaient et à la 86', Michel BOSSERT clôturait la marque en reprenant un centre de SONZOGNI.

(Dernières Nouvelles d'Alsace -nov 83)

 

 

 

COUPE D'ALSACE - 4e TOUR
MATCH DU 8 JANVIER 1984
F.C. ESCHAU - F.C. BARR 2 : 0 
Un coup de Barr...ato
Les buts pour Eschau : BARATTO (51' et 62') - Arbitrage correct de M. SOUVIGNE de Reichshoffen.

Eschau a réussi l'exploit d'éliminer de la coupe d'Alsace Barr, leader de son groupe en deuxième division. Après une rencontre très agréable à suivre, les spectateurs purent assister à une première mi-temps équilibrée. Les visiteurs eurent quelques occasions de scorer mais leurs shoots furent trop imprécis et la défense d'ESchau tint bon, muselant pratiquement les redoutables frères BOSSERT. En seconde période, alors qu'on s'attendait au réveil des Barrois, ce fut au contraire l'excellent René BARATTO qui ouvrit le score dès la 51' pour Eschau. Barr essaya bien de revenir au score mais ne réussit pas à tromper le gardien d'Eschau. A la 62', René BARATTO, encore lui, marqua un très joli deuxième but pour parachever l'élimination des Barrois. Toute l'équipe d'Eschau est à féliciter pour sa prestation.

(Dernières Nouvelles d'Alsace -janv 84)

 

 

 

 

MATCH DU 18 SEPTEMBRE 1983
U.S. HINDISHEIM - F.C. BARR 1 : 2
Barr en favori à Hindisheim
HINDISHEIM - BARR 1 - 2 - Stade de l'Andlau - Pelouse excellente - environ 120 spectateurs . Mi-temps 1-1. Arbitre de M. Maurice SUTTERLITI (Kintzheim). Buts pour Hindisheim : ANWEILLER '44e') ; pour Barr : DREYER (7e'), et SONZOGNI (57e') 

Dès le début de la partie, les visiteurs se montrent dangereux par BOSSERT et DREYER qui, à la 7e', fusille littéralement le gardien local BRUCKERT : 0-1. La partie se stabilise et les locaux avec KAYSER, ANWEILER et WENDLING essayent, mais en vain, de forcer la défense des visiteurs qui se montre intraitable. C'est juste avant la pause, à la 44e', qu'ANWEILLER réussit à trouver le trou dans la défense et obtient l'égalisation : 1-1. A la 57e' SONZOGNI part seul, déborde la défense locale et inscrit le 1-2. L'équipe locale résiste aux assauts des frères BOSSERT qui, avec GUTH et ANCEL, ne ménagent pas le gardien local BRUCKERT qui offre une très belle prestation aux spectateurs. Jusqu'au coup de sifflet final, les locaux ne baissent pas pavillon mais la chance n'était pas avec les Hindisheimois qui auraient mérité un match nul.

(Journal L'Alsace - sept 1983)

 

 

 

MATCH DU 18 SEPTEMBRE 1983
F.C. BARR - E.S. STOTZHEIM 2 : 1

Les locaux entamèrent la partie à cent à l'heure devant quelques 200 spectateurs et manquèrent le coche à deux reprises durant le premier quart d'heure par DREYER et Michel BOSSERT. A la 16' , l'arbitre accorda un penalty aux locaux suite à une faute sur WERLE, mais SONZOGNI vit son tir détourné par le gardien visiteur. Le jeu resta tout aussi alerte avec une nette domination territoriale des locaux jusqu'à la 30' où Stotzheim reprit confiance et inquiéta le gardien barrois à deux reprises. Juste avant la pause, Jacques BOSSERT fut fauché à son tour dans la surface de réparation, il transforma lui-même le penalty pour donner l'avantage à son équipe. Dès la reprise, les locaux attaquèrent de plus belle et SONZOGNI creusa l'écart pour les locaux en reprenant un centre de HAENSEL. Mais à peine deux minutes plus tard, les visiteurs réduisirent la marque par Raymond SCHULTZ, suite à une hésitation de la défense locale. Malgré les efforts répétés des deux équipes, plus rien ne sera marqué et l'arbitre siffla la fin sur cette courte victoire des Barrois acquise au terme d'un match très physique et d'un bon niveau.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 83)

 

 

 

MATCH DU 30 OCTOBRE 1983
F.C. BARR - S.R. ZELLWILLER 2 : 1

Ce match au sommet n'a pas souvent fait vibrer les nombreux spectateurs. Excepté le premier quart d'heure, les locaux dominèrent les débats. Ils ouvrirent le score à la 20' par Jacques BOSSERT qui transforma un penalty accordé pour faute de main. Jusqu'à la pause, les Barrois multiplièrent les attaques mais se heurtèrent à une solide défense, bien regroupée autour de l'ancien Barrois HOLM. A la reprise, même scénario et domination stérile des recevants. Et ce qui arrive en général en pareil cas se produisit. A la 50' sur l'un des rares de Zellwiller, l'avant-centre trompa le gardien local KUSOWSKI. Tout était à refaire. A la 70', un tir tendu du Barrois WALTER s'écrasa sur le poteau. A la 75', un coup-franc de Michel BOSSERT passa d'un rien à côté. A la 79', une reprise de BARTHEL manqua de peu le cadre. Enfin à la 82', Barr reprit l'avantage mérité par son capitaine WALTER. Bon arbitrage de M. SOHNBACHER (Offenbourg)

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct 83)

 

 

 

Kertzfeld reçoit le leader invaincu

Il y aura certainement beaucoup de monde ce dimanche à Kertzfeld pour voir évoluer l'incontestable leader du groupe, le FC Barr fort de ses vedettes qui sont les frères Bossert, Haensel, Werlé, Dreyer et autres Ancel, Sonzogny, etc. Un leader invaincu après 5 journées (car il a -un match en retard face à Kogenheim), qu'il sera très difficile de déloger tant sa supériorité semble évidente. Et pourtant, mis à part son carton devant Rosheim, ses victoires furent toutes acquises sur le score de 2-1 devant, il est vrai, des équipes comme Stotzheim, Lipsheim ou Zellwiller, voire Hindisheim, Chaque équipe jouant contre les Barrois voulant éviter de prendre une musette face à l'attaque mitrailleuse emmenée par Michel Bossert, ancienne gloire des Pierrots. L'entraîneur local connaît bien les joueurs composant cette formation barroise, étant Barrois lui aussi et il a vu grandir tous ces joueurs qui font actuellement les beaux jours du FCB alors qu'il était lui-même licencié au FC Barr, tout en s'occupant des jeunes du cru. On ne se fait guère trop d'illusions du côté de la Scheer mais on aimerait tout de même être la première équipe à ravir un point au leader, Un point qui ferait beaucoup de bien aux locaux. Mais pour cela, il faudra que la défense kertzfeldoise arrive à museler les rapides attaquants adverses et à priver Bossert de ballons brûlants car Michel a toujours ce sens du but qui fut sa force. Et puis il va aussi P.Werlé, ce moteur à 4 temps, véritable poumon de la formation drivée par F, Ancel, ce technicien hors pairs, sans, oublier P. Haensel qui est en grande forme. Bref, un petit point, ferait le bonheur de la troupe de B, Barthelmebs et nous sommes persuadés que les joueurs du FCK se donneront à fond pour faire plaisir à leur coach, Dommage que Th. Hurstel, cet autre ex-Barrois, ne puisse participer à cette rencontre, blessé depuis le match de Sand en coupe. En tous les cas, on pourra assister à un bon match de football en espérant secrètement un petit exploit du FCK. Coup d'envoi à 15 h. Rendez-vous des joueurs à 14, h au club-house.

Le Nouvel Alsacien - 5 novembre 1983

 

 

 

MATCH DU 6 NOVEMBRE 1983
F.C. KERTZFELD - F.C. BARR 0 : 1
Six sur six pour Barr

KERTZFELD - BARR 0 - 1 - Mi-temps 0-0. But: WERLE (62e') - 150 spectateurs - Arbitrage M. BORN de Strasbourg.

Il s'en est fallu de peu que les visiteurs, leader invaincu de leur groupe, ne perdent leur premier point à Kertzfeld. Ils doivent en effet une fière chandelle à l'arbitre, M. BORN, lequel leur a grandement facilité la tâche. En effet, à la 82e', l'avant-centre local fut fauché par ANCEL sans que l'arbitre ne dicte le penalty. Seul un coup-franc indirect fut donné à cette occasion. Auparavant, les visiteurs inscrivaient le seul but de la partie alors que le gardien local HUCK fut mis au tapis, en plongeant dans les pieds adverses. Et pourtant ce fut Kertzfeld qui eut les meilleures occasions en première mi-temps. La deuxième mi-temps vit enfin le leader inquiéter la défense locale, qui s'en sortit toujours à son avantage.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 83)

 

 

 

Les résultats du F.C. Kertzfeld

La rencontre de·l'équipe fanion qui l'opposait au leader Barr a été très indécise, car en fait, c'est M. Born l'arbitre qui 'a fait; la décision en accordant le seul but du match alors que le gardien local était resté à terre sur blessure et laissant continuer l'action de Werlé en profita pour donner la victoire aux visiteurs. M. Born toujours lui, préserva la victoire au leader en ne sanctionnant pas la faute commise par Ancel sur Jehl dans la surface de réparation, par un penalty, mais seulement par un coup-franc indirect. Ce qui revient à dire que les défenseurs peuvent faire des fautes dans leur surface sans qu'il y ait penalty. Où est cette fameuse propagande de M. Laugell qui dit qu'il faut marquer des buts pour rendre le football plus attrayant alors que les arbitres le détruisent eux-mêmes. C'est à la base qu'il faut commencer par détecter le mal. Dans toute l'histoire, le Barrois en furent les premiers surpris car ils s'attendaient à la sanction suprême qui aurait pu amener le match nul, au demeurant pas immérité pour les hommes de Barthelmebs. Dommage que le FCK soit actuellement la cible des arbitres car après Nordhouse, c'est à présent Barr qui fut tout heureux de se voir donner un sérieux coup de pouce de l'homme en noir, lui permettant de rester invaincu.
L'équipe II, ne pouvait et ne devait gagner au FC Benfeld. C'est du moins l'avis de M. HUY (arbitre bénévole du FCB) qui usa de son sifflet à chaque fois que les visiteurs de Kertzfeld furent dangereux pour sa formation. La partialité de M. Huy était trop flagrante. A quoi cela sert-il ? A vous dégoûter du football. 

Facile victoire des juniors de l'entente Westhouse-Kertzfeld à Sundhouse 0-6 alors que les cadets se mettent eux aussi à gagner en l'emportant à Hindisheim 3-0. Par contre déception chez les minimes qui prennent un 5-0 devant Rosheim, le leader.
Dans le match pour la 1ère place les pupilles l'emportent sans problème devant Zellwiller, 5-0 malgré la sortie pour blessure de leur animateur Xavier Barthelmebs alors que les poussins continuent à caracoler en tête après leur victoire 0-5 à Matzenheim.
Entraînement jeudi à 19h15 et match des cadets vendredi 11 novembre à Kertzfeld contre Geispolsheim-Village à 14h30 pour le 3e tour de la coupe d'encouragement.

B. Barthelmebs.

 

 

 

MATCH DU 20 NOVEMBRE 1983
F.C. BARR - A.S. GERSTHEIM 2 : 2
Mi-temps 1 : 1 . 150 spectateurs 

Les visiteurs de Gerstheim, très volontaires, sont donc les premiers à avoir réussi à accrocher les Barrois. Après un round d'observation d'environ un quart d'heure, les locaux ouvraient la marque par leur ailier SONZOGNI qui exploitait judicieusement une hésitation de la défense de Gerstheim. Les visiteurs ne se laissaient pas abattre et firent jeu égal avec les locaux. SONZOGNI eut encore une belle occasion à la 25'. A la 35', l'arrière gauche de Gerstheim devait quitter le terrain sur blessure. Juste avant la pause, contre toute attente, Gerstheim réussissait à égaliser par son ailier gauche GIRAUD qui héritait de la balle aux 16 mètres et son tir trompait KUSOWSKI. Dès la reprise, les Barrois passaient la vitesse supérieure et reprenaient l'avantage dès la 48' par Michel BOSSERT. Les visiteurs ne se décourageaient pas et repartaient de plus belle. A la 50', suite à une bévue de la défense locale, leur avant-centre KELLER égalisait pour son équipe. Gerstheim arrivait à préserver le résultat avec parfois de la chance, comme à la 80' où une reprise de BOSSERT trouva le gardien sur la trajectoire ou à la 82' sur un lob de DREYER qui passait au-dessus. Arbitrage de M. MAY (Dieffenbach au Val)

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov 83)

 

 

 

MATCH DU 4 DECEMBRE 1983
U.S. DUPPIGHEIM - F.C. BARR 1 : 1

La balle voyageait d'un camp à l'autre et c'est finalement Pierre ANDLAUER qui, d'un tir splendide, ouvrait le score 1 à 0. Les contres barrois menaçaient le but local sans toutefois égaliser. La deuxième période, la physionomie changea. A la 80', le stoppeur visiteur logeait le ballon hors de portée du gardien local.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 83)

 

 

 

MATCH DU 11 DECEMBRE 1983
C.S. BERNARDSWILLER - F.C. BARR 1 : 1

Ce match opposant les locaux au leader se déroulait devant 150 spectateurs sur un terrain très glissant. Malgré cela, le match fut très plaisant à suivre, le leader invaincu l'a échappé belle, car il a fallu un cadeau de l'arbitre qui leur à accordé un penalty imaginaire à la 73'. Auparavant et malgré une légère domination du leader le stratège local ZIEDS ouvre la marque à la 31' sur une reprise de volée. Les Barrois ne se découragent pas et ratent deux occasions faciles avant la mi-temps. En 2e mi-temps, les visiteurs repartent à l'assaut mais se heurtent à une défense bien organisée et au gardien UNTRAU en état de grâce. Survient cette fameuse 73' où l'arbitre siffle ce penalty qui est transformé par Jacques BOSSERT. A partir de ce moment, l'arbitre gâche la fin de la rencontre, heureusement les deux équipes gardèrent leur sang-froid. La fin de la partie est équilibrée et rien ne sera plus marqué.

(Dernières Nouvelles du Lundi - dec 83)

 

 

 

EQUIPE I – SAISON 1983/1984

debout de gauche à droite : Philippe KIENTZLER - Francis ANCEL - Bruno KUSOWSKI - Guy BARTHELMEBS - Jean-Marc BARTHEL - Roger RUFFENACH - Pierre WERLE
accroupis : Bernard WALTER - Luc SONZOGNI - Michel BOSSERT - Marc DREYER - Patrick HAENSEL - Jacques BOSSERT

 

 

 

MATCH DU 5 FEVRIER 1984
F.C. BARR - U.S.HINDISHEIM 5 : 2

En disposant largement de Hindisheim, par 5-2, l'équipe première du FC Barr a bien rempli son contrat. Les Barrois avaient démarré rapidement et prenaient les choses en main, si bien qu'ils menaient par 2 - 0 après 10 minutes de grâce à deux jolis buts de Luc SONZOGNI et Michel BOSSERT. Ensuite, bien que le rythme baissait quelque peu, les locaux continuaient à dominer et se créaient encore plusieurs belles occasions, notamment à la 40e' où une tête de RUFFENACH heurtait le poteau, alors que le gardien était encore battu. Malheureusement, à la 42e', l'arrière local Gilles GUTH, victime d'une double fracture, fut évacué en ambulance : il sera indisponible pour de longs mois. Les Barrois accusaient le coup, ce qui permit aux visiteurs de réduire la marque juste avant la pause par DILLENSEGER. Dès la reprise, les locaux repartaient à l'assaut et après un premier tir de Michel BOSSERT sur le poteau, ils reprenaient le large par le même joueur, sur un centre de son frère Jacques. Les visiteurs, toujours très courageux, réduisaient une nouvelle fois le score par SPRAUEL, à la 61e'. Mais l'avant-centre barrois Michel BOSSERT, très en forme, assurait la victoire à son équipe en inscrivant encore deux buts aux 66e' et 88e', le dernier d'une magnifique reprise de volée en pleine lucarne.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 84)

 

 

 

MATCH DU 26 FEVRIER 1984
E.S. STOTZHEIM - F.C. BARR 1 : 2

Ce match au sommet entre le leader et son dauphin s'est finalement joué sur un coup de dé en faveur des visiteurs. Ceux-ci se montrèrent les plus actifs en début de match, les joueurs de Stotzheim semblant crispés par l'enjeu. Paradoxalement, le but de Barr marqué par BOSSERT, idéalement servi aux 6 mètres, libéra les locaux qui développèrent mieux leurs actions. C'est le jeune GILG qui réussit l'égalisation d'un maître-tir en pleine lucarne. Sur sa lancée l'équipe locale se créa plusieurs occasions favorables. A la 60', un contre rapidement joué amena les attaquants barrois en surnombre et SONZOGNI donna l'avantage aux siens.

(Dernières Nouvelles du Lundi - fev 84)

 

 

 

MATCH DU 18 MARS 1984
F.C. KOGENHEIM II - F.C. BARR 1 : 0
Une centaine de spectateurs 

D'emblée les rouges et blancs prenaient le match en main, toutes les tentatives de Barr furent annihilées. Dès la 2' de jeu, un arrière de Barr se servit de sa main pour écarter le ballon, mais l'arbitre ordonna de continuer. Kogenheim organisa très bien son jeu et à la 17', DANGELSER parti du milieu de terrain , s'est défait de trois adversaires et centra sur Yvon SCHMITT qui ne se fit pas prier. En lobant le gardien, il inscrivait le 1 à 0. Barr avait un genou à terre. En deuxième mi-temps, les verts désorganisés à l'avant et à l'arrière, n'avaient plus droit au chapitre. A la 53', Daniel JEHL fila sur l'aile gauche, centra ,Yvon SCHMITT reprit de volée mais la balle rasa la transversale. Barr essaya de lancer ses attaquants, mais la défense locale bien regroupée veillait au grain et c'est DANGELSER qui à deux minutes de la fin avait le but au bout des pieds, mais il se fit faucher.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 84)

 

 

 

MATCH DU 1 AVRIL 1984
F.C. BARR - F.C. KERTZFELD 4 : 0
Le succès de Barr fut long à se dessiner

BARR - KERTZFELD 4 - 0 - Mi-temps 0 - 0. Environ 150 spectateurs. Bon arbitrage de M. OESTERLE de Strasbourg-Meinau. Les buts ; BARTHEL (51e' et 65e') ; SONZOGNI (82e') et Jacques BOSSERT (84e') 

Face à Kertzfeld, Barr a remporté une large victoire mais qui fut tout de même longue à se dessiner, les locaux ne faisant la différence qu'en seconde période. La première mi-temps fut assez équilibrée et chaque équipe eut ses occasions. Les plus dangereuses furent toutefois à l'actif des visiteurs très volontaires. A noter, qu'à la 20e' l'entraîneur-joueur local Francis ANCEL dut quitter le terrain, victime d'un claquage, ce qui désorganisa quelque peu son équipe. Mais après la pause, les Barrois prenaient résolument le match en main et leurs efforts furent récompensés à la 51e' quand Jean-Marc BARTHEL débordait sur l'aile droite. Son tir puissant s'engouffra sous la barre. Les locaux continuèrent sur leur lancée et à la 65e' le même BARTHEL aggrava la marque avec la complicité d'un défenseur adverse, lequel déviait son tir dans son propre but. Les Barrois dominaient de plus en plus et portaient le score à 3-0 à la 82e' par SONZOGNI d'une magnifique tête plongeante. Et c'est 2' plus tard que Jacques BOSSERT servi par son frère Michel, inscrivit le 4e et dernier but pour les Barrois.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 84)

 

 

 

MATCH DU 8 AVRIL 1984
A.S. GERSTHEIM - F.C. BARR 1 : 1
Promesses tenues

Gerstheim - Mi-temps 1 - 0. But pour Gerstheim : GIRAUD (16e) ; pour Barr : WERLE (62e'). arbitrage de M. JACOB (Hohfrankenheim) assisté de MM. HUCK (Sessenheim) et SCHOETTEL (Strasbourg) - Terrain bosselé - Plus de 400 spectateurs 

Le match au sommet opposant le leader Barr à son dauphin Gerstheim a tenu toutes ses promesses et les spectateurs présents, dont un grand nombre de Barrois ont assisté à un très bon match joué à 100 à l'heure et sans aucun temps mort. Les locaux démarrèrent sur les chapeaux de roue et prirent d'assaut le but des Barrois, mais ces derniers amorçaient de rapides contres. A la 16e', les locaux ouvrirent le score par GIRAUD d'un tir croisé, sur lequel le gardien barrois KUSOWSKI ne peut rien. Les Barrois réagirent bien et ce fut encore Gerstheim qui jusqu'à la mi-temps eut les occasions les plus nettes et fut à l'une ou l'autre reprise très prés d'aggraver la marque. Après le repos, les Barrois jetèrent toutes leurs forces dans la bataille et se rendirent peu à peu maîtres du milieu de terrain. Tout le monde en voulait du côté des visiteurs et à la 62e', leurs efforts furent récompensés : sur une belle ouverture de KIENTZLER, le demi-centre WERLE monta à l'attaque, laissa la défense sur place et fusilla le gardien local. La dernière demi-heure fut très éprouvante pour les nerfs. Les Barrois ne relâchaient pas leur pression et ce furent eux qui eurent les meilleures occasions en fin de partie, notamment par Michel BOSSERT (85e') et SONZOGNI. L'arbitre siffla la fin de la partie sur ce résultat nul équitable, lequel satisfait plus Barr que Gerstheim qui comptait bien sur ce match pour rattraper son adversaire du jour

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 84)

 

 

 

MATCH DU 6 MAI 1984
F.C. BARR - C.S. BERNARDSWILLER 3 : 0
Victoire étriquée

BARR - BERNARDSWILLER 3 - 0 - Mi-temps 0-0. Buts pour Barr : FRANTZ c.s.c. (75e'), DREYER (80e') RUFFENACH (85e') . 100 spectateurs 

Face à Bernardswiller, les Barrois ont emporté une victoire étriquée et le score de 3-0 ne reflète pas exactement la physionomie de la rencontre. En effet, durant toute la première mi-temps, ce furent les visiteurs qui se montrèrent les plus dangereux, ce furent eux qui firent le jeu, heureusement que le gardien local KUSOWSKI était en forme. Après la pause, les locaux se reprirent un peu et se créèrent plusieurs bonnes occasions, notamment aux 65e' et 67e' par Marc DREYER. Le tournant du match se situa à la 75e', quand Barr obtint un corner que tire le capitaine WALTER et FRANTZ, le stoppeur de Bernardswiller, trompa son propre gardien, en voulant dégager le ballon. Le dernier quart d'heure fut alors à l'avantage des locaux et ils inscrivirent encore deux autres buts par Marc DREYER sur une passe de Michel BOSSERT, et à la 85e' par le stoppeur RUFFENACH d'une magnifique reprise.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 84)

 

 

 

MATCH DU 6 MAI 1984
U.S NORDHOUSE - F.C. BARR 1 : 8
Barr, déjà champion

Après sa victoire sans appel de dimanche à Nordhouse, le FC Barr est champion, c'est maintenant sûr et ceci à deux journées de la fin. En plus, les deux seconds, Stotzheim et Gerstheim ayant encore perdu un point, les Barrois compteront au moins trois longueurs d'avance le 27 mai prochain, cela dans le cas où ils perdaient leurs derniers matches. Dimanche, l'équipe de Francis ANCEL, celui-ci effectuait sa rentrée, a fait grosse impression dominant dans tous les compartiments du jeu. Après un départ tonitruant et deux jolis buts en 12 minutes , le 1er par Michel BOSSERT d'un tir des 16 mètres, le second par Luc SONZOGNI, suite à un " une-deux " avec Patrick HAENSEL, les Barrois relâchaient quelque peu leur pression, ce qui permit aux locaux de réduire la marque à la 20e' par leur avant-centre. Les vignerons contrôlaient toujours la partie et menèrent plusieurs actions dangereuses avant la pause, avec notamment deux belles têtes de SOZOGNi et de HAENSEL qui passaient de peu au-dessus. En seconde période, le match basculait définitivement du côté des Barrois. A la 51e' Marc DREYER trompait le goal local pour la 3e fois. C'était le début d'un festival offensif, avec un marc DREYER omniprésent, qui scorait encore à 4 reprises : à la 65e' en reprenant un tir de SONZOGNI repoussé par le poteau, à la 67e' en prenant la défense locale de vitesse avec à l'origine une magnifique ouverture de Patrick HAENSEL, à la 73e' de la tête sur un centre de jacques BOSSERT et à la 82e' d'un tir croisé. Entretemps, Michel BOSSERT avait inscrit le 7e but à la 80e' en crochetant son arrière et en lobant la gardien venu à sa rencontre. Les nombreux supporters qui avaient effectué le déplacement étaient ravis. La victoire et le titre furent dignement fêtés.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 84)

 

 

 

MATCH DU 20 MAI 1984
F.C. ROSHEIM - F.C. BARR 3 : 1
Rosheim s'impose dans le dernier quart d'heure

Ce fut un très bon match de football qui a satisfait les 150 spectateurs. La première mi-temps se terminait sur le score de 0 à 0, ce qui équivalait à une domination partagée des deux équipes. A la reprise, le match s'anime et Barr ouvre le score à la 54' par WERLE qui bat l'excellent gardien local d'une tête à la suite d'un corner. A présent, Barr domine et aggrave le score à la 65' d'un tir appuyé à ras de terre des seize mètres. On croyait Rosheim battu mais l'équipe a bien réagi et les vingt dernières minutes furent à leur avantage. A la 73', Ch. HERR réduit le score après un bel exploit technique. Huit minutes plus tard BORDJI égalise sur une belle talonnade prenant le gardien KUSOWSKI à contre-pied. C'est à cinq minutes de la fin que HEIM d'une tête imparable donna la victoire aux locaux après un centre en retrait de Serge WELLER. Bon arbitrage de M. KINTZ (Ittenheim)

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 84)

 

 

 

MATCH DU 27 MAI 1984
F.C. BARR - O.C. LIPSHEIM 3 : 0
Barr en champion souverain
Barr - Lipsheim 3 - 0 , mi-temps 2 - 0. Buts : gardien visiteur contre son camp (8'); Jacques BOSSERT (25') et KUSOWSKI (70'). 150 spectateurs. Arbitrage de M. FENTER (Marckolsheim) 

Pour leur dernier match de championnat en deuxième division, les Barrois ont terminé sur une victoire sans problèmes face à la lanterne rouge. Dès le coup d'envoi, les locaux se montraient très volontaires et ouvraient le score dès la 8' sur un corner botté par ANCEL et détourné dans ses propres filets par le gardien visiteur. Les Barrois contrôlaient bien la partie et aggravaient logiquement la marque à la 25' par J. BOSSERT qui reprenait un centre de SONZOGNI. En seconde période, la pression barroise était aussi forte, et les locaux se créent un nombre impressionnant d'occasions. A la 70', l'arbitre accordait un penalty aux locaux et c'est le gardien KUSOWSKI qui se chargeait de tromper son homologue pour la troisième fois.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 84)

 

 

 

MATCH DE POULE DE CLASSEMENT DU 3 JUIN JUIN 1984
E.S. WOLFISHEIM - F.C. BARR 2 - 3 (a.p.)

Stade municipal de Wolfisheim. 100 spectateurs . Très bonne pelouse. Arbitre M. HENNE assisté de MM. LOREL et BREDILLET. Les buts : Wolfisheim : SENE (60e'), DEHLINGER (106e') ; Barr : BOSSERT (80e'), SONZOGNI (95e') DREYER (118e') 

La rencontre débuta par une assez nette domination visiteuse. Mais, le jeune gardien MEYER veillait au grain. Les locaux ne répliquaient par des contre-attaques bien emmenées par HUBER et HECKLER, qui fournissaient quelques bons ballons à l'avant-centre DRION, étroitement surveillé. La mi-temps fut sifflée sur le score de 0-0. Après les citrons, renversement spectaculaire. Les attaquants de Wolfisheim, malmenèrent sérieusement la défense de Barr. A la 60e', après avoir dribblé deux adversaires, HECKLER centra en retrait sur SENE qui marque. Tour à tour, HUBER puis DRION, manquent des occasions propices. Vers la fin de la rencontre, Barr se replie, mais la défense locale bien articulée autour de DOSDA et ROHRFRITSCH tient bon jusqu'à la 83e', où BOSSERT, d'un beau tir égalise. Tout restait donc à refaire, Barr prit l'avantage à la suite d'une tête plongeante de SONZOGNI (95e'). A la 106e', DEHLINGER également d'un beau coup de tête mit une nouvelle fois les deux formations à égalité. Alors que l'o, s'acheminait vers la série des pénalties, DREYER d'un tir des 20m clôtura la marque d'une rencontre d'un excellent niveau disputé, avec un fair-play exemplaire par les deux équipes.

(Dernières Nouvelles du Lundi - juin 84)

 

 

 

MATCH DE POULE DE CLASSEMENT DU 17 JUIN 1984
HOEHNHEIM - F.C. BARR 4 : 4

Barr vainqueur aux points

Mi-temps: 1-0. fin du temps réglementaire : 2-2. Penalties 3-1 pour Barr. Les buts pour Barr : WERLE (29e') EYER (82e' c.s.c.) Michel BOSSERT (95e') DREYER (112e') ; pour Hoenheim : LUX (50e') , MATTERN (65e' et 112e') MOREL (123e') - Environ 250 spectateurs. Arbitre M.KALCK (Benfeld) assisté à la touche par MM. GOUJON et VOELKEL. 

Il aura fallu la fameuse épreuve des tirs au but pour départager les deux équipes en présence, après plus de 120 minutes passionnantes et éprouvantes pour les nerfs. La partie avait démarré à 100 à l'heure. La première occasion était pour les locaux à la 4e'. Mais le coup-franc de Jacques BOSSERT était détourné in extremis par le gardien de Hoenheim. Le match est très équilibré et chaque équipe avait ses chances notamment pour Barr, par leur capitaine WALTER à la 18e', qui remontait tout le terrain. Mais le gardien visiteur était à nouveau sur la trajectoire. A la 24e', ce fut au tour du gardien local KUSOWSKI de se distinguer sur une belle reprise de l'avant-centre visiteur. A la 29e', Barr ouvrait la marque par WERLE, lequel partait du milieu de terrain et prenait toute la défense adverse de vitesse, les gardien compris. 1-0, c' était le score à la mi-temps. Après la pause, les visiteurs se ruaient à l'attaque et obtenaient l'égalisation dès la 50e' par LUX d'un beau tir croisé. A la 65e', Hoenheim prenait l'avantage par l'avant-centre MATTERN, légèrement hors-jeu au départ de l'action. Les Barrois réagissaient vivement et toute l'équipe se portaient à l'attaque. Ils se créaient plusieurs occasions à la 75e' par ANCEL, ensuite BARTHEL (78e') mais le gardien de Hoenheim enrayait toutes leurs tentatives. A la 83e', une belle reprise de Michel BOSSERT manquait de peu le cadre. Les efforts des Barrois allaient être récompensés dans les dernières secondes. En effet, au terme d'un dernier rush de toute l'équipe locale, WERLE centrait de la droite, et le libéro de HOENHEIM devançait l'avant-centre barrois et trompait malencontreusement son propre gardien d'une tête en pleine lucarne. On eut droit aux prolongations. Barr abordait le premier quart d'heure avec détermination, et à la 95e' , BOSSERT redonnait l'avantage à son équipe d'une belle reprise. Le rythme ne baissait toujours pas et Hoenheim ne s'avouait pas battu. Les visiteurs revenaient une nouvelle fois au score à la 112e' par MATTERN, suite à un corner. A peine 2 minutes plus tard, les locaux marquaient un 4e but par DREYER sur une belle ouverture de SONZOGNI et alors qu'on s'acheminait vers une victoire de 4-3 pour les Barrois, Hoenheim revenait une nouvelle fois à 4 - 4 durant les arrêts de jeu sur un nouveau corner exploité par MOREL. Il fallait en venir à la terrible épreuve de tir au but pour désigner le 2e finaliste. Ce furent les Barrois qui eurent les nerfs les plus solides puisqu'ils réussirent trois tirs contre un pour les visiteurs.

(Dernières Nouvelles du Lundi - juin 84)

 

 

 

PHOTO DE FAMILLE AVEC LES JEUNES DU CLUB.

 

 

 

 

MATCH DE POULE DE CLASSEMENT DU 23 JUIN 1984
FINALE DEPARTEMENTALE
F.C. BARR - C.S. HARSKIRCHEN 2 : 6

MULLER et EL FOUNI dynamitent la défense barroise

BARR - 400 spectateurs - Mi-temps 2-1. Arbitrage de M. KOENIG (Matzenheim) assisté à la touche de MM. MEHL (Strasbourg) et KINTZ (Ittenheim). Les buts pour Harskirchen: ERCKER (12e' sur penalty), MULLER (52e', 59e' et 73e') EL FOUNI (77e' et 79e'); pour Barr; DREYER (33e'), BARTHEL (38e')
Les équipes: Barr: Kusowski, Barthel, Walter, Ancel, Ruffenach, Kientzler (Guth), Sonzogni, Werle, Dreyer, Haensel, Barthelmebs; Harskirchen: Freddy Reeb, Diener, Glavier, Hugel, Gilber Reeb, Denis Weidmann, Klein (Vincent Weidmann, 73e'), El Founi, Muller, Ercker, Sene (Schmidt 77e')

Harskirchen, champion du Bas-Rhin de division II : la victoire est revenue à celui qui la souhaitait le plus, Barr n'aura fait illusion que jusqu'à la pause. Après quoi, la seconde impulsion donnée par les visiteurs allait être rapidement décisive…
Harskirchen afficha ses intentions d'entrée en s'installant dans le camp adverse pour y rester durant tout le premier quart d'heure. Dès la deuxième minute, ERCKER plaçait une tête sur la transversale du jeune KUSOWSKI qui était encore inquiété à la 10e', sur une demi-volée d'EL FOUNI idéalement placé. Le but chauffait… et allait bouillir deux minutes plus tard, lorsque ERCKER ouvrait logiquement la marque sur penalty. Sur une mauvaise passe en retrait, l'avant-centre visiteur avait récupéré le ballon avant de voir le libero barrois ANCEL rater son tacle et s'aider de la main.
0-1. Il était temps pour Barr de réagir, ce qu'il faisait en déployant un jeu bien construit, WERLE ratissant plusieurs ballons et BARTHELMEBS portant le danger aux abords de la surface de réparation. Il était d'ailleurs à l'origine de l'égalisation, lorsque sur coup-franc, il adressait un boulet au gardien REEB. Celui-ci ne pouvait que repousser et DREYER remettait les pendules à l'heure. Peu après, BARTHEL débordait sur la droite et dans un angle impossible ajustait un centre-tir à ras de terre que REEB, à la manière du portier yougoslave Curkovic, face au Danemark, accompagnait au fond des filets.
Un avantage heureux de 2-1 pour les locaux et qui n'allait pas durer. Harskirchen reprenait la mesure des opérations et les choses n'allaient pas traîner. La défense mal organisée de Barr s'était déjà fait remarquer avant la pause. Le bon milieu d'Harskirchen, emmené par l'entraîneur-joueur KLEIN et le clairvoyant ERCKER, n'arrêtait pas de lancer MULLER et EL FOUNI, pour lesquels se jouer de la défense n'était plus que le moindre mal. Résultat : hat-trick du premier qui renversait la vapeur en vingt minutes, doublé du second qui parachevait un éclatant succès que Barr ne contesta déjà plus après le 3-2, seul l'excellent SONZOGNI se montrant dangereux. Du côté visiteurs, la fête pouvait commencer …

Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

LES ECHOS DE LA FINALE - DNA


 

LE BILAN DE FIN DE SAISON 1983/1984

 

Cette page a été mise à jour le 04/12/17.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :