FC BARR 1962
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1962/1963

UNE SAISON DESASTREUSE …

Willy KURT avait répondu favorablement aux appels d'ESCHAU et quittait notre cité viticole la conscience tranquille. André ZAHNBRECHER après 12 années de fidélité à nos couleurs s'en retournait à GOXWILLER qui avait fusionné avec BOURGHEIM. Lucien MESSMER prenait une retraite bien méritée. Rien ne laissait présager d'une saison aussi catastrophique, d'autant plus que la venue de Georges CASSEL, ancien fer de lance de l'attaque du RACING Amateurs et en dernier lieu du FC WITTISHEIM, faisait l'effet d'une bombe dans les milieux footballistiques barrois. Louis THOMAS, Charles ENDRESS et Louis KUNTZ retrouvaient également le chemin du stade municipal après un court intermède à BOURGHEIM.
La saison débute dans la liesse avec les festivités du 30ème anniversaire qui connaît un franc succès et ceci particulièrement lors de la fête de nuit organisée au stade municipal. Le championnat peut démarrer dans de bonnes conditions et le premier déplacement à ECKBOLSHEIM permet de remporter un méritoire match nul (2 à 2) qui laisse présager d'un avenir serein. Il faut rapidement déchanter et malgré tous les efforts, aucune victoire n'est enregistrée au cours du cycle aller : seuls trois matchs nuls sont à noter. Au fil des rencontres, l'effectif fond comme neige au soleil et l'équipe réserve décimée doit déclarer forfait à huit reprises. Les matchs retours débutent pourtant par une agréable surprise, lorsque les co-équipiers d'André WERNERT obtiennent leur unique victoire de la saison à STE CROIX AUX MINES sur le score de 1 à 2. Hélas ce n'est qu'un feu de paille et les défaites se succèdent à cadence régulière.
Pour la petite histoire nous retiendrons le match qui oppose les vignerons au FCO NEUDORF: un dimanche de printemps au stade municipal. Sous une pluie diluvienne les locaux en font voir de toutes les couleurs aux banlieusards strasbourgeois, au bout de 16 minutes le score est de 4 à 0 en leur faveur (hat-trick de Francis LEVY) mais aussi incroyablement les visiteurs égalisent à 4 à 4 avant la mi-temps. La pluie redoublant de violence et le terrain se transformant en véritable bourbier, l'arbitre de la rencontre jugea que les rares spectateurs en avaient eu pour leur argent et interrompit le match à la 46ème minute. Que d'émotions en une seule mi-temps !!
Notre club touche le fond en déclarant forfait pour son dernier match face à SCHIRMECK, le président André LORENTZ et son comité ne se découragent pas et d'un commun accord prennent en main les soirées dansantes du Messti afin de renflouer les caisses et de repartir d'un bon pied en septembre 1963.

Nos résultats saison 1962/1963
A domicile
0 victoire
1 nul : FCO NEUDORF 1 à 1
10 défaites : ERSTEIN ; ECKBOLSHEIM 1 à 2 ; STE CROIX AUX MINES 1 à 3 ; RED STAR 2 à 2 (Arrêté) ; ROTHAU 0 à 1 ; OBERNAI 1 à 4 ; KOENIGSHOFFEN 0 à 1 ; S.E.C. 0 à 2 ; GERSTHEIM 0 à 2 ; SCHIRMECK 0 à 0 (Forfait)
A l'extérieur
1 victoire à STE CROIX AUX MINES 1 à 2
2 nuls : ECKBOLSHEIM 1 à 1 ; RED STAR 2 à 2
8 défaites : ERSTEIN 6 à 0 ; ROTHAU ; OBERNAI 2 à 1 ; KOENIGSHOFFEN 2 à 0 ; S.E.C. 4 à 1 ; GERSTHEIM 6 à 1 ; FCO NEUDORF 4 à 3 ; SCHIRMECK 7 à 1
CLASSEMENT FINAL SAISON 1962/1963


1. GERSTHEIM 35 points 59:30
2. ERSTEIN 33 points 67:29
3. KOENIGSHOFFEN 33 points 60:21
4. FCO NEUDORF 24 points 44:37
5. ECKBOLSHEIM 24 points 39:47
6. SCHIRMECK 23 points 56:49
7. STE CROIX aux MINES 21 points 42:51
8. ROTHAU 18 points 26:33
9. S.E.C. 18 points 47:57
10. RED STAR 15 points 32:48
11. OBERNAI 15 points 33:58
12. BARR 5 points 17:62



LICENCE DE ROBERT STOLTZ - SAISON 1962/1963

 

 

UNSER FUSSBALL-VEREIN FEIERTE SEIN 30-JÄHRIGES BESTEHEN

Die Vereinsleitung des F.C.BARR kann mit Stolz auf ihre Veranstaltung vom Sonntag d. 12.8. anlässich der Feierlichkeiten des 30 jähringen Stifungsfestes, zurückblicken. Bereits am Morgen hatten sich eine Anzahl Supporters am Sportsplatz eingefunden, um der Ziehung der Gratistombola beizuwohnen. Die Gewinnummern sind an anderer Stelle unsere Zeitung zu ersehen. Nach dem Mittagessen begab sich eine Delegation des Vereins zum Gefallenendenkmal und in Anwesenheit von Adjoint J.J.BOSSERT legte der Präsident des F.C.Barr, M.André LORENTZ ein Blummengebinde nieder, als Andenken an die gefallenen und verstorbenen Mitglieder des Vereins. Alsdann wickelten sich auf dem Sportsplatz die Spiele der Cadets und der Reservemannschaft ab. Gegen 17 Uhr empfing Président LORENTZ den Delegierten der LAFA, M. LAUGEL sowie Maire Louis KLIPFEL und sein Adjoint J.J.BOSSERT. Auch die beiden ehemaligen Präsidenten des F.C.BARR, M.ROEDER Auguste und KLEIN Robert hatten sich eingefunden. M.LORENTZ begrüsste alle aufs herzlichste und schilderte kurz das Entstehen des F.C.B. M. LAUGEL Delegierte der LAFA, dankte alsdann für den herzlichen Empfang und hob besonders die Bemühungen des F.C.B. in den letzten Jahren hervor, um unter elsässischen Elite zu fiegurieren. Alsdann überreichte er einigen Komiteemitglied folgende Auszeichnungen : MM. BARTHELMEBS Charles Médaille d'Or de la LAFA, REUSCHLE Eugène Médaille d'Or de la LAFA ; SCHWARTZ Paul Médaille d'Argent de la LAFA, BARTHELMEBS Willy Médaille de Bronze de la LAFA, STOEFFLER Emile Médaille de Bronze de la LAFA, LEVY André Médaille de Bronze de la LAFA, BARTHELMEBS Roger Médaille de Bronze de la LAFA, REUSCHLE Jules Médaille de Bronze de la LAFA. Nach dieser kurzen sympathischen Zeremonie sprach Maire Louis KLIPFEL. Er beglücktwünschte den Verein zu diesem schönen Stiftungsfest und erinnerte daran, dass auch vor 1932 in Barr Fussball gespielt wurde, d.h; in den ersten Jahren nach der Weltkrieg, aber in den Jahren 1924-1925 musste infolge Terrainfrage alles aufgegeben werden. Er zitierte einige Namen von ehemaligen Barrer Spieler u. a auch der verstorbenen Maire Paul DEGERMANN dessen Name dem Sportsplatz gegeben wurde und kam dann schliesslich wieder auf die Gegenwart zu sprechen. Die heutige Jugend hat es leichter, da sie schöne Sportsanlagen benutzen kann. Maire Louis KLIPFEL betonte, dass die Stadtverwaltung immer den Sport unterstützen wird und stellte sogar den eventuellen Bau einer kleinen Tribüne in Aussicht. Lebhafter Applaus wurde ihm zuteil, beim Schluss seiner Rede. Nachher trafen sich dann die offiziellen Persönlichkeiten in den Anlagen des Sportsplatzes zu einem kleinen Ehrewein. Dann fand das längst erwartete Spiel : FC Barr - Base Aerienne 124 statt. Nach einem flotten Spiel wobei die Barrer erneut gute Form zeigten, siegte der FC Barr mit 8:2, ein Resultat, welches man zu Beginn des Spieles nicht erwartete, denn die Flieger lieferten da ein ebenbürtiges Spiel. Der Bal Champêtre, welcher Abends auf dem Sportsplatz bei Beleuchtung stattfand, wurde zu einem grossen Erfolg, denn in der warmen Nacht trafen sich jung und alt zu einem gemütlichen Abend im Freien. So endete schliesslich ein schöner sportlicher Tag mit einem grossen Erfolg für Organisatoren auf den ganzen Linie. Seien wir aber ehrlich : hier half auch Petrus mit ! 

Journal de Barr - août 1962

NOTRE CLUB DE FOOTBALL A FÊTE SON 30eme ANNIVERSAIRE (Traduction)

Le FC Barr peut se féliciter de la parfaite organisation de son 30eme anniversaire ce dimanche 12 août. Dès le matin de nombreux sympathisants ont trouvé le chemin du stade municipal pour assister au tirage de la tombola gratuite. Les numéros gagnants sont publiés dans nos colonnes. Après le déjeuner, une délégation du club s'est rendue au monuments aux morts et en présence de Monsieur l'Adjoint au Maire Jean-Jacques BOSSERT, le président du FC Barr M. André LORENTZ déposa une gerbe en hommage aux membres du club morts aux combats ou décédés. Ensuite se déroula au stade les rencontres des équipes cadet et réserve. Vers 17heures, le président LORENTZ accueillit le délégué officiel de la LAFA , M. LAUGEL accompagné du Maire Louis KLIPFEL et son adjoint Jean-Jacques BOSSERT. Les anciens présidents MM. Auguste ROEDER et Robert KLEIN étaient également présents. M. LORENTZ salua cordialement les personnalités et présenta en quelques mots son association. M. LAUGEL, Vice-Président de la LAFA, remercia le FCB pour son accueil chaleureux et souligna les efforts du club qui s'est hisser ces dernières années parmi l'élite du football alsacien. Il distribua ensuite les distinctions de la Ligue aux membres du comité : MM. BARTHELMEBS Charles Médaille d'Or de la LAFA, REUSCHLE Eugène Médaille d'Or de la LAFA ; SCHWARTZ Paul Médaille d'Argent de la LAFA, Willy BARTHELMEBS Médaille de bronze de la LAFA, STOEFFLER Emile Médaille de Bronze de la LAFA, LEVY André Médaille de Bronze de la LAFA, BARTHELMEBS Roger Médaille de Bronze de la LAFA, REUSCHLE Jules Médaille de Bronze de la LAFA. Après cette sympathique cérémonie le Maire Louis KLIPFEL prit la parole. Il félicita le club pour l'organisation de cet anniversaire et rappela à l'assistance qu'avant 1932 on jouait déjà au foot à Barr. En effet, le jeu se pratiquait les années d'après la grande guerre, mais en 1924-1925 , faute de terrain de jeu, l'activité du club fut interrompue. Il cita le nom de quelques anciens joueurs dont l'ancien Maire Paul Degermann. Il poursuivit son propos en disant que la jeunesse d'aujourd'hui avait plus de facilité à pratiquer son sport favori sur les belles installations mises à sa disposition. Il conclut en annonçant que la construction d'une petite tribune était envisagée par la municipalité. Son intervention fut chaudement applaudie et ensuite les officiels se retrouvèrent autour du vin d'honneur servi dans l'enceinte du stade. Puis débuta la rencontre entre le FC Barr et l'équipe de la Base Aérienne 124. Au terme d'une rencontre fort agréable, le FC Barr bien en jambes l'emporta sur le score de 8 à 2, résultat inespéré car les aviateurs se montrèrent à leur avantage en première période. Par cette chaude soirée , le Bal Champêtre de clôture remporta un énorme succès et jeunes et anciens se retrouvèrent dans une ambiance festive. Ainsi se terminait cette journée qui fut un succès à tout point de vue. L'ami St Pierre particulièrement bienveillant n'avait pas été étranger à cette réussite !

 

 

TOURNOI DU 14 JUILLET 1962

Notre Football-club local organise Samedi 14 juillet 1962 à Barr, un grand Tournoi Triangulaire de Football avec la participation internationale des équipes suivantes : F.C. ALLE (Suisse) F.C. ISLE-sur-le-Doubs F.C. BARR Le premier match aura lieu à partir de 14 heures. Signalons aux sportifs de Barr et environs que les équipes d'Alle et Isle sur le Doubs sont entraînées par d'anciens joueurs barrois; en effet, Maurice HINCKER est entraîneur-joueur dans l'équipe suisse, tandis que Jeannot GEORGENTHUM entraîne et joue dans l'équipe doubiste. Nul doute que le 14 juillet prochain il y aura du monde au stade Paul Degermann à Barr. Nous reviendrons encore sur le programme détaillé de cette grande manifestation du ballon rond.

L'équipe suisse du F.C. ALLE remporte brillamment le tournoi triangulaire du 14 juillet

Le temps pluvieux et incertain a vu seulement 200 spectateurs accourir au stade Paul Degermann pour le tournoi triangulaire du F.C.B., joué le 14 juillet. Voici les résultats des matchs : F.C. Barr - F.C. Isle sur le Doubs 3 : 0 F.C. Alle - F.C. Isle sur le Doubs 7 : 0 F.C. Alle - F.C. Barr 3 : 0 Le premier match a vu une équipe barroise qui a fourni un joli match et sous l'impulsion du nouvel avant-centre CASSEL, nos joueurs ont bien mérité cette victoire. La deuxième partie s'est disputée sous le signe... suisse, car l'équipe bien menée par l'ex-pro et barrois Maurice HINCKER, a surclassé totalement l'équipe doubiste, un peu fatiguée par son premier match, il est vrai. C'est surtout l'attaque percutante d'Alle qui a fourni un match sensationnel, avec les deux ailiers (dont l'ailier gauche s'avéra le meilleur avant du tournoi) qui semèrent toujours la panique dans la défense adverse. Le match des vainqueurs a vu la meilleure équipe l'emporter, mais l'équipe barroise, un peu remaniée, s'est néanmoins fort bien comportée devant un adversaire, qui vaut bien des équipes de Division d'Honneur de chez nous. La loi du sport a été respectée : le meilleur a gagné. Des deux équipes visiteuses, c'est surtout l'équipe suisse qui a laissé un très bon souvenir à Barr et relevons simplement le geste sympathique des Helvètes qui le matin, avaient déposé une gerbe au Monument aux Morts de Barr. Auparavant, les deux équipes avaient été reçu dans la cour de la Mairie par M. Le Maire et son premier Adjoint pour un vin d'honneur servi par de gentilles Alsaciennes qui a été apprécié de tous.

(Journal de Barr - juillet 1962)

 

Pour la saison 62/63, Georges CASSEL rejoint le FC Barr en tant qu'entraîneur-joueur. Un passage de courte durée puisque dès décembre 1962 il quitte le navire à la dérive. Sur ce document de la saison précédente, il apparaît au centre de l'attaque de Wittisheim entouré de Raymond Hild (futur entraîneur du Racing) et d'Alfred Dicker (ex-FCB)

 

 

MATCH DU 16 SEPTEMBRE 1962

F.C. ECKBOLSHEIM - F.C. BARR 1 : 1

Contrairement à ce qu'on attendait, les locaux ont dû batailler ferme pour ne pas perdre les deux points devant les coups de boutoir des avants de Barr. A la 5e minute , Eckbolsheim a une chance certaine qu'ils manquent. Bientôt les barrois donnent la réplique et Cassel par cinq fois envoie des boulets à côté et des tirs arrêtés par le gardien local. Le terrain lourd gêne les joueurs des deux camps et surtout les poids légers de Barr. A la 26e minute Wantz intervient avec propos et son tir va au fond des filets 1 :0 Wolljung distribue bien le jeu mais à l'avant on fignole trop et on cherche à passer toujours par le centre très boueux devant les buts . Barr doit longtemps se défendre et on note de nombreuses passes dans les pieds locaux. La reprise s'annonce bien pour les locaux. Eckbolsheim déborde la défense de Barr, le premier tir est dévié par le gardien des verts et blancs, mais le second tir repris à un mètre, est envoyé dans les nuages. Eckbolsheim domine sans pouvoir concrétiser, mais à la 63e minute, sur un coup franc, Cassel égalise (1 :1) A partir de ce moment les visiteurs se reprennent d'autant plus que la défense locale flotte par moment. A la 88e minute, Eckbolsheim a la balle de match, mais le tir passe encore une fois à côté. 100 spectateurs - Arbitrage de M. Gemmrich de Preuschdorf.

(Dernières Nouvelles d'Alsace - sept 1962)

 

 

 

MATCH DU 23 SEPTEMBRE 1962

F.C. BARR - C.S. STE CROIX AUX MINES 1 : 3

L'équipe première a perdu son premier match à domicile, le match … qu'il ne fallait pas perdre . L'équipe avait dû être remaniée et de ce fait, la cohésion a fait défaut dans toutes les lignes. Malgré une domination dans les premières vingt minutes, nos avants ne réussirent rien et c'est au contraire notre adversaire très athlétique qui sur deux fautes de notre défense, qui nous rentrait deux buts dans notre cage... suivi d'un troisième qu'il fallait absolument éviter. Notre jeune ailier droit LEVY Francis réussit bien un joli but avant la pause, mais c'était vraiment trop peu pour arriver à bout d'un adversaire coriace et jouant un peu dur. Mi-temps 1:3. Après la pause, nous avions encore des occasions de marquer... malgré la très bonne partie du goal adverse. Mais nos avants jouaient vraiment trop timide, avec un petit jeu de passes et voulant absolument passer par le centre, alors que de grands renversements de jeu et des changements d'ailes s'imposaient. Et ainsi l'équipe de Barr a perdu un match où elle aurait au moins dû arracher le nul. Ce dimanche pas beaucoup de joueurs émergèrent de l'équipe et il nous semble qu'il manque un régulateur au milieu de terrain et qui alimente par des bonnes balles la ligne d'avants. De toute façon l'équipe fanion du FCB nous doit une réhabilitation... que nous attendons dès le dimanche de la fête des vendanges 7 octobre à Barr contre le RED STAR, match qui aura lieu le dimanche matin à 10 heures. Notre équipe doit et peut faire mieux, car elle en a les moyens ! L'équipe réserve a remporté son match de championnat à Sermersheim par une éclatante victoire de 7 : 2. Pour ne pas être en reste, l'équipe des cadets est revenue de Rosheim avec une belle victoire de 2:0 en coupe d'encouragement des cadets. Ainsi seule l'équipe première avait fait un faux pas.

(Journal de Barr - septembre 1962)

 

 

 

MATCH DU 7 OCTOBRE 1962

F.C. BARR - RED STAR STRASBOURG 2 : 2 (match arrêté)

Devant une centaine de spectateurs, les locaux entament la rencontre à une allure rapide et dès la 2e minute, Barthelmebs ouvre le score pour le FC Barr. Cueillis à froid par ce but surprise, les visiteurs n'arrivent pas à suivre le rythme et à la 5e minute Cassel porte la marque à 2 :0. Le jeu se stabilise ensuite et en dépit du vent contraire, les visiteurs arrivent à inquiéter sérieusement Fuchs, le gardien du club local qui, à plusieurs reprises doit effectuer des parades sensationnelles et se trouve même sauvé par la barre transversale. A la 30e minute, le Red Star est récompensé de ses efforts et réduit la marque à 2 :1. Jusqu'à la mi-temps, chaque équipe joue son va-tout et le jeu devient plus dur, obligeant l'arbitre à sévir par de nombreux coup-francs. Après le repos, les locaux accusent un passage à vide et n'arrivent que rarement à s'opposer aux actions des visiteurs. Enfin, à la 59e minute, le Red Star arrive à égaliser au terme d'un mouvement collectif de sa ligne d'attaque et sans que Fuchs peut s'opposer aux tirs au bout portant. Dès la remise en jeu, les locaux effectuent une contre-attaque et bénéficient d'un coup-franc. C'est à cet instant que se déclenchent les incidents provoqués par la décision de l'arbitre d'expulser Cassel à la suite d'un échange de mots. L'équipe locale conteste cette décision et l'arbitre , n'arrivant plus à se faire entendre, arrête tout simplement la rencontre, laissant sur leur faim les spectateurs surpris par une telle décision.

(Dernières Nouvelles d'Alsace - oct. 1962 )

 

 

 

MATCH DU 14 OCTOBRE 1962

A.S. ERSTEIN - F.C. BARR 6 : 0

Die erste Mannschaft musste mit drei Ersatz nach Erstein fahren, spielte die ganze zweite Halbzeit mit 10 und in der letzten Viertelstunde mit nur 9 Mann ( LEVY Francis und Stoeffler André wurden mehr oder weniger verletzt und mustten ausscheiden). Trotzdem spielte unsere Mannschaft schlecht und eine sehr gute Note verdient lediglich der Stopper WERNERT André. Erneut konnten wir feststellen, dass die meisten unserer Spieler, besonders die jungeren viel zu weich sind und dass die Köperkraft und die Schnelligkeit im modernen Fussball eine grosse Rolle spielen. Das nächste Championnatspiel in Barr gegen Rothau am Sonntag den 28. Oktober muss unbedingt gewonnen weder, sonst...sehen wir schwarz. Die Cadet-Elf, zur Zeit der Stolz des Vereins, holte sich in Rhinau einen überzeugeden Sieg mit 4:1 und in dieser Elf befinden sich einige sehr gute Nachwunchspieler.

(Dernières Nouvelles d'Alsace - oct. 1962 )

L'équipe première s'est déplacée à Erstein avec 3 remplaçants et a dû jouée toute la deuxième mi-temps à 10 , puis à 9 pendant le dernier quart d'heure suite aux blessures de Francis Levy et André Stoeffler. L'équipe a fourni une piètre prestation et seul André Wernert mérite une bonne note. Une nouvelle fois, on a constaté que la plupart de nos joueurs étaient physiquement trop tendres et que la vitesse d'exécution était également déficiente. La prochain rencontre à Barr contre Rothau doit être absolument remportée ...sinon l'avenir risque d'être très sombre.

 

 

 

MATCH DU NOVEMBRE 1962

S.R. OBERNAI - F.C. BARR 2 : 1 (0:0)

Die erste Mannschaft ist dieses Jahr von einer unheimlichen Pech verfolgt. Die Barrer spielten in Obernai besser wie die Einheimischen, trotzdem die Elf mit vier Mann Ersatz spielen musste. Bei der Pause stand es noch 0:0 und die zahlreiche Supporters der Barrer hofften zu versichtlich auf mindestens einen Punkt. Doch diese Saison haben wir Pech einige Minuten nach Halbzeit wurde unsere Spieler LORENTZ André am Kopf erheblich verletzt und musste ausscheiden. Sogar schossen unsere Stürmer dann ein Tor und dominierten. Aber mit 10 Mann geht es eben nicht, es fehlt immer ein Mann. Wir wurden gegen Spielende von Obernai in unsere Hälfte zurückgedrängt da die Platzleute unbedingt ausgleichen wollten. Und 8 Minuten vor Schluss konnte Obernai auf ein Gedränge hin ausgleichen. Noch hatte wir ein Punkt, aber hier wurde dann ein taktischer Fehler begangen, diese acht Minuten hätten wir noch durchhalten müssen und verteidigen sollen. Leider verstanden dies einiger Spieler nicht und so gelang Obernai in der 88 Minute durch Kopfball das Siegestor. Dieses Tor war durch gute Abdecken zu verhüten...aber geschehen war es, und wir verloren ganz unverdient ein Spiel, wobei wir mindestens ein Punkt holen sollten. Selber die Supporters von Obernai gaben ehrlich zu, dass Barr zumindestens ein Punkt verdient hätte. Mit 11 Mann bis zum Schluss hätten wir auch sicher einen, wenn nicht sogar alle beide Punkte geholt. Wenn wird endlich die Pechserie der Barrer aufhören ?

(Dernières Nouvelles d'Alsace - nov. 1962 )

L'équipe première est poursuivie cette année par une noire malchance. Les Barrois, malgré 4 joueurs remplaçants, ont dominé les débats. A la pause le score était de 0 à 0 et les nombreux supporters de Barr tablaient sur un point au minimum en fin de rencontre. Mais cette année, la malchance nous poursuit et à quelques minutes de la mi-temps, notre joueur André Lorentz, blessé à la tête, dû quitter le terrain. Bien que réduits à dix, nos attaquants marquèrent le premier but, mais au fil des minutes notre équipe se replia sous la pression des attaquants d'Obernai. A 8 minutes de la fin, Obernai égalisait, le point du nul était encore sauvé, mais à la 88e minute une reprise de la tête d'un joueur d'Obernai nous fût fatale. Une erreur tactique et une erreur de marquage qui nous coûtent chère et qu'il aurait fallu éviter à tout prix. Même les supporters d'Obernai, avouaient à l'issue de la rencontre que Barr méritait au moins le point du nul. Sûrement qu'avec l'équipe au complet nous aurions réussi le nul, voir remporté la victoire. A quand la fin de cette série noire ?

 

 

 

MATCH DU 25 NOVEMBRE 1962

S.E.C. - BARR 4 : 1

Partie à sens unique. Les avants du S.E.C. ne perdirent pratiquement jamais le contrôle du ballon et si les actions avaient été plus suivies en première mi-temps l'addition aurait été plus sévère. La domination des locaux se concrétise à la 32e minute sur un tir de Samuel. La gardien de Barr laisse échapper une balle rendue glissante par la neige 1 :0. A partir de ce moment le S.E.C. conscient de ses possibilités attaque à outrance et à la 40e minute un bolide de J. Preiss s'écrase sur la transversale. Vingt secondes après que l'arbitre eut libéré les joueurs pour la deuxième période, Sarrat marque un nouveau but pour son équipe 2 :0 Cinq minutes plus tard, à la suite d'un coup-franc, J. Preiss s'infiltre avec opportunité dans le réseau défensif adverse et, après un cafouillage, score pour la troisième fois. Les arrières de Barr ont fort à faire pour éviter le carton. A la 73e minute leur goal sauve sur la ligne, mais ne peut rien contre le tir de Ben Haya, à la 86e minute, suite à une phase remarquable. Les joueurs de Barr n'ont pas démérités. Ils ont à faire à une équipe des grands jours. Sous l'excès de précipitation certaines actions auraient pu aboutir. A la 90e minute, Cassel parvint à sauver l'honneur. Bon arbitrage de M. Matz

(Dernières Nouvelles d'Alsace - nov. 1962)

 

 

 

1er TOUR COUPE D'ALSACE - MATCH DU 11 NOVEMBRE 1962

A.S. VILLE - F.C. BARR 2 : 3

Endlich wieder einmal ein Barrer Sieg. Im Coupe d'Alsace-Spiel vom vergangenen Sonntag in Villé konnte die FCB Elf einen knappen Sieg holen...ein Sieg , welcher auch mit 7:2 hätte enden können, denn die Barrer Forwards konnten einige " fertige Sachen " nicht ins Tor von Villé befördern. Wir sind aber in letzter Zeit etwas bescheiden geworden, und so sind wir auch mit diesem Sieg zufrieden. Bei der Pause führten wir mit 3:0 durch sehr schöne Treffer von Georges CASSEL (2) und Albert FUCHS (1), welcher auf Rechtsaussen stürmte. Nach der Pause drängte Barr noch eine ganze Viertelstunde...und verfehlte einige Tore. Dann wurde es nach einer kleinen Umstellung (dies war ein Fehler) weniger gut...und schon hatte Ernest THOMAS zwei Tore hingenommen, wovon das erste unbedingt zu halten war. Der Sieg war jedoch den Barrer nicht mehr zu nehmen und die FCB-Elf qualifierte sich somit zur nächsten Runde der Coupe d'Alsace.

Enfin, un succès barrois ! Score serré mais victoire qui aurait pu se concrétiser par un 7 à 2 , tant les attaquants barrois ont raté des occasions immanquables. Mais ces derniers temps, nous nous contentons de peu et cette victoire est bonne à prendre. A la pause le score était de 3 à 0 , buts de Cassel et de Fuchs , ce denier évoluant à l'aile droite de l'attaque. En deuxième période, les Barrois auront encore maintes occasions d'aggraver le score mais suite à un remaniement de l'équipe, la machine se dérègle et Thomas encaisse deux buts (dont le premier était largement évitable). En fin de compte, la victoire et la qualification restent acquises au FCB.

2eme TOUR COUPE D'ALSACE - MATCH DU 2 DECEMBRE 1962

BARR - U.S. ITTENHEIM 5 : 1

Ainsi les Barrois ont gagné ce match de coupe d'Alsace en marquant... cinq buts , ce qui leur était plus arrivé depuis longtemps. Il est vrai que la victoire locale fût seulement acquise dans les 30 dernières minutes où notre avantage territorial porta enfin ses fruits. Que dire de ce match du FCB se devait de gagner contre un adversaire qui est loin d'être une foudre de guerre. L'équipe aura l'occasion de confirmer cette victoire , dimanche prochain à Barr contre le FCO Neudorf. Là les choses doivent être plus sérieuses et si les locaux remportent les deux points il y aurait encore un mince espoir à l'horizon.

(Journal de Barr - déc. 1962)

3eme TOUR COUPE D'ALSACE - MATCH DU 31 MARS 1963

F.C. HILSENHEIM - F.C. BARR 4 : 1

Une centaine de spectateurs assistaient à cette rencontre comptant pour la coupe d'Alsace où les locaux se sont qualifiés pour les seizièmes de finale. Dès la première mi-temps, R.SCHMITT marque le premier but à la 10e , mais une minute plus tard, l'avant-centre de Barr mit les deux équipes à égalité. Ensuite, les deux équipes firent jeu égal jusqu'à la pause. Après celle-ci, les locaux se ruèrent vers les buts de Barr et la domination se concrétisa par deux buts de R.WEBER et un but de F.WEISS. Les visiteurs, eux, lancèrent des contre-attaques, mais ne réussirent pas à tromper le gardien local. Bon arbitrage de M. SENG.

 

 

 

MATCH DU 9 DECEMBRE 1962

BARR - F.C.O. NEUDORF 4 : 4 (arrêté)

Par un temps épouvantable et un terrain quasi impraticable, les deux équipes se sont livrées à un match-poursuite sur un sol dégelé en surface et très glissant. Ce qui n'était jamais arrivé cette saison, nous l'avons vécu ce dimanche: en 20 minutes les avants barrois marquèrent 4 buts... donc plus que dans tout le championnat. Hélas, encore des buts et un point qui ne comptent pas, car à la mi-temps, l'arbitre vu la pluie continuelle et le terrain devenant toujours plus mauvais et dangereux pour les joueurs, décidait d'arrêter les débats et le match sera donc rejoué à une autre date. Malgré tout, nous sommes restés sur l'impression d'une attaque barroise... nouvelle (sans CASSEL) et on a pu constater que cette ligne d'attaque a joué un football vite et plaisant et surtout, nos avants ont tiré au but adverse. La défense a encaissé quatre buts et nous a paru un peu submergée dans le dernier quart d'heure de cette seule mi-temps. Notons que l'arbitre avait laissé jouer 46 minutes et que dans cette 46e minute nous avons encaissé un 4e but !

(Journal de Barr - déc. 1962)

Devant une galerie clairsemée et sur une pelouse lourde et rendue glissante par une pluie continuelle, les deux formations ont pratiqué un football de circonstance. Si l'arbitre a jugé utile d'arrêter la partie après le repos, ce ne sont pas les 22 acteurs qui s'en plaindront, car au fil du déroulement de la rencontre le terrain se transforma en véritable bourbier demandant aux joueurs des efforts inouïs. En dépit de la rencontre écourtée, il a été permis aux rares spectateurs d'assister à un festival de buts de même qu'à un match poursuite stupéfiant. Jugez-en : Dès la 3e minute, les locaux qui s'adaptent mieux au terrain gras, amorcent une descente devant les buts adverses et ouvrent le score: 1-0. Cinq minutes plus tard, nouvelle attaque locale et deuxième but: 2 à 0. Dominant sur toute la ligne, l'équipe locale amène un autre but à la 10e minute. A la 16e minute, LEVY, l'ailier droit local trompe le goal du FCO Neudorf une nouvelle fois et réussit le hat-trick: 4 à 0. Les cartouches des locaux semblèrent alors mouillées et enfin les visiteurs se réveillèrent. A la 20e minutes, ils redressent le score: 4 à 1. Il faut ensuite attendre la 35e minute pour voir le gardien local retrouver le ballon dans ses filets: 4 à 2. Acculée dans son camp, les locaux essaient ensuite d'enrayer les attaques des visiteurs. Mais, à la 44e minute, le gardien local doit s'avouer une nouvelle fois battu: 4 à 3. Encouragés et stimulés par leur réussite, les avants du FCO Neudorf ruent dans les brancards et l'incroyable égalisation leur réussit à la 45e minute: 4 à 4. C'est ensuite l'arbitre, M. OTTWILLER, qui met fin aux débats en ordonnant aux deux équipes d'aller aux vestiaires se rhabiller pour revenir une autre fois en découdre par un temps plus clément.

(Dernières Nouvelles d'Alsace - déc. 1962)

 

 

 

MATCH DU 17 MARS 1963

C.S. STE CROIX AUX MINES - F.C. BARR 0 : 2

Das erste Spiel der Nachrunde war für die Barrer auf dem Papier fast nicht zu gewinnen..und doch kamen die Barrer mit einem glänzenden 2:0 Sieg nach Hause. Die Elf brachte hiermit dem Beweis, dass sie ihren Platz in der I. Division behaupten kann, wenn immer mit demselben Kampfgeist wie am vergangenen Sonntag gespielt wird. Alle FCB Spieler sind zu beglückwunschen, denn alle gaben sie ihr bestes her zu diesem Sieg. Die Hintermannschaft mit Fuchs-Lalevée-Endress- Wernert war ein Bollwerk, die beiden Läufer Reuschlé und Dietz eriedigten ein gewaltiges Arbeitzpensum und die Stürmer Levy Fr. - Barthelmebs - Willhelm - Thomas L. - Stoeffler spielten einige brenzliche Torchancen heraus wovon zwei im gegnerischen Tor landeten.

(Journal de Barr - mars 63)

Pour cette première rencontre du cycle retour le FCB ne partait pas favori sur le papier... et pourtant les Barrois ont remporté un éclatant succès sur le score de 2 à 0. L'équipe a prouvé qu'elle avait sa place en division I , à condition de montrer avec le même état d'esprit lors des prochaines rencontres. Tous les joueurs barrois méritent nos félicitations, car tous se sont mis au diapason.

La composition de l'équipe :

Albert FUCHS

Jean-Claude LALEVEE

André WERNERT 

Charles ENDRESS

Robert REUSCHLE

Eddy DIETZ

Bernard BARTHELMEBS

Louis THOMAS

Francis LEVY

Gérard WILLHELM

André STOEFFLER

La production de l'équipe locale a été vraiment mauvaise. Barr ouvre le score à la 35e minute sur erreur de la défense de Ste Croix. Les locaux essaient de remonter le score, mais toutes les passes manquent de précision et leur attaque n'arrive pas à s'imposer. A la reprise, c'est encore Barr qui mène les opérations et il faut toute la classe de CASPAR pour éviter de nouveaux buts. Pourtant, à quelques minutes de la fin, il doit s'incliner sur un tir croisé. Arbitre M. ZEYSSOLF

(Dernières Nouvelles du lundi - mars 63)

 

 

MATCH DU 24 MARS 1963

F.C. BARR - F.C. ECKBOLSHEIM 1 : 2

VICTOIRE HEUREUSE DU FC ECKBOLSHEIM A BARR 1-2

FC Barr - FC Eckbolsheim 1 : 2 - Une bonne centaine de spectateurs ont assisté à une rencontre d'un niveau particulièrement faible des deux côtés. En perdant cette rencontre, l'équipe locale vient de prendre une option sérieuse pour la division inférieure, bien qu'elle se soit défendue avec acharnement contre le mauvais sort tout au long de la partie. Les renversements de situations furent assez sublimes et permirent à l'équipe locale de se bercer d'illusions en passant des plus audacieux espoirs à la désillusion totale. De surcroît, l'arbitre malheureux de M.Spitzer de Haguenau ne fut pas fait pour arranger les choses. La rencontre avait débuté sous les meilleurs auspices pour le onze local qui avait ouvert le score dès la 5e minute au terme d'une magnifique action collective de la ligne d'attaque. Par la suite, les locaux dominèrent territorialement mais leurs avants ne réussirent pas à exploiter les meilleures occasions. Un seul tir digne de ce nom s'écrasa à la 35e minute sur le poteau du gardien visiteur. Le score resta inchangé jusqu'à la mi-temps. Après le repos, les visiteurs se reprirent et semèrent à maintes reprises la panique dans le camp adverse. Enfin, à la 66e minute, l'arbitre accorda un but entaché d'un hors-jeu flagrant à l'équipe d'Eckbolsheim qui n'en demandait pas tant 1 :1. L'on s'acheminait vers un résultat nul, lorsque 4 minutes avant la fin, le gardien local dut s'avouer vaincu sur un tir bas de l'un de ses co-équipiers qui en voulant sauver la situation marqua contre son camp. Après ce deuxième but malheureux, les locaux ne purent reprendre la barre et les dernières minutes s'écoulèrent sans autre faits saillants.

(Dernières Nouvelles du lundi - mars 63)

 

 

 

MATCH DU 7 AVRIL 1963

RED STAR - F.C. BARR 2 : 2

LE RED STAR NE SUT VEILLER AU GRAIN

RED STAR - BARR 2 - 2 - Très bonne pelouse - spectateurs : 60 Le Red Star a offert un point à la lanterne rouge, alors que normalement, vu les nombreuses occasions offerte à ses attaquants, il aurait dû gagner le match déjà en première mi-temps. Mais les avants à part, LOBSTEIN, furent trop lents et mal inspirés. Barr, par contre, alors que le score était de 2 à 0 en faveur du Red Star n'abdiqua pas, et en 7 minutes ses avants arrivèrent à rétablir la situation pourtant très compromise. D'entrée, les attaques se succédèrent de part et d'autre, avec un léger avantage pour les locaux, mais les défenses font bonne garde. Enfin, la 19e minute voit LOBSTEIN (Red Star) marquer par un tir en biais, alors que les défenseurs de Barr croient au hors-jeu. HALTER Raymond (Barr) place un très bon centre-shoot, mais le gardien, au prix d'un magnifique plongeon écarte le danger, et sur la contre-attaque, LOBSTEIN voit son shoot arrêté par le poteau. En deuxième mi-temps, les attaques de Barr mettent la défense adverse sous pression, mais n'arrivent pas à concrétiser leur supériorité. Par contre, LOBSTEIN marque à nouveau suite à une passe du demi-gauche (75e). Le Red Star fait à présent figure de vainqueur certain. C'est mal connaître le cran des " vert et blanc " qui montent à l'assaut des buts adverses. Ils arrivent d'abord à réduire la marque par LEVY Francis (83e) et enfin à obtenir la match nul par le même acteur à la 89e. Meilleurs joueurs Red Star : LOBSTEIN; pour Barr : LEVY Francis - ENDRESS Charles et SAEZ Antonio. Arbitrage de M. SCHNEIDER de Huttenheim.

(Dernières Nouvelles du lundi - avril 63)

 

 

 

MATCH DU 21 AVRIL 1963

F.C. BARR - F.C.O. NEUDORF 1 : 1

Les quelques cent spectateur qui assistèrent à cette rencontre ont pu suivre un football plaisant pratiqué par deux formations sans autre ambition. Au début, c'est l'équipe locale qui dicta la direction des opérations, sans pourtant arriver à concrétiser son avantage. A la 30e, le FCO ouvre la marque, mais manque d'être rejoint au score par l'ailier gauche local qui place un tir sur la transversale. Après le repos, le jeu s'équilibre et les attaques et contre-attaques se succèdent. A la 55e, pourtant, les locaux arrivent à égaliser 1:1, et réussissent à sauvegarder le match nul en dépit de la domination exercée par les visiteurs durant le dernier quart d'heure.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 1963 )

 

 

 

MATCH DU 29 AVRIL 1963

A.S. ROTHAU - F.C. BARR 3 : 0

L'équipe première du FC Barr, décidément, ne sait plus gagner et depuis un certain temps, est devenue une proie facile pour les autres équipes du groupe. Mais soyons " sport " même dans la défaite, car avec le matériel de joueurs de cette saison, nous n'avons vraiment plus notre place en 1ère division. Passe encore pour la défense , mais en demis et surtout en " forwards " nous sommes vraiment trop faibles. Malgré de réelles occasions de but, nos avants, et cela chaque dimanche, ne savent plus trouver le chemin des filets adverses. Encore dimanche, à Rothau, malgré une équipe un peu mixte, nous aurions pu ramener de Rothau un point... si, nos avants avaient utilisé les chances offertes. Et, il est normal, que la défense, surchargée de travail, craque à son tour. Dirigeants du FC Barr, il faut dès à présent préparer sur une toute nouvelle base la saison prochaine !

(Journal de Barr - avril 63)

 

 

 

 

MATCH DU 19 MAI 1963

A.S.B. SCHIRMECK - F.C. BARR 7 : 1

Au stade Alfred Lutz, devant environ 200 spectateurs, la lanterne rouge n'a tenu qu'une mi-temps contre les locaux qui durent cependant encaisser le premier but à la 24e minute sur une belle action de Gérard WILHELM. Entre temps, BOAH avait loupé un penalty dès la 10e minute et le jeune gardien BOHY eut plusieurs occasions de se signaler. Ce n'est qu'à la 17e minute que l'ailier-gauche SCHABERT parvint à égaliser. Mi-temps 1:1. Après la pause, les attaquants de Schirmeck s'en donnèrent à cœur joie, réussissant six buts, malgré la très belle partie du jeune gardien barrois. A la 50e par FELDER, sur centre de SCHABERT, à la 53e par MATHIS, à la 63e par KNOPF qui dribbla toute la défense y compris le gardien. A la 69e par MATHIS sur service de KNOPF, à la 85e par SCHABERT de l'aile gauche et à la 87e encore par MATHIS d'une belle reprise.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mai 1963)

 

 

 

MATCH DU 9 JUIN 1963

F.C.O. NEUDORF - F.C. BARR 4 : 3

C'est devant quelques spectateurs et par un temps lourd, que s'est déroulé ce match de fin de saison. Les visiteurs surprirent agréablement jusqu'à la 5e minute de jeu, leur jeune inter droit ouvrait le score devant les défenseurs locaux hésitants. On crut tout d'abord que ce but ne ferait que réveiller les locaux, mais les visiteurs continuaient à tenir tête et le FCO Neudorf, malgré deux coups francs à l'intérieur de la surface de réparation, ne put égaliser avant la mi-temps. Cela devenait inquiétant. En seconde mi-temps, les locaux réussirent tout de même à reprendre le dessus. A la 52e minute, ils égalisèrent sur une rapide contre-attaque avant de prendre l'avantage à peine une minute plus tard. Il fallut un mauvais dégagement du gardien visiteur, jusque-là irréprochable, pour leur permettre de faire le " trou ". Mais pas pour longtemps, puisque 13 minutes plus tard les visiteurs avaient égalisé. Tout était remis en question. Le FCO réussit à la 82e minute à forcer la victoire aux dépens de Barr qui se montra très combatif.

(Dernières Nouvelles du Lundi - juin 1963)

 

 

Cette page a été mise à jour le 22/12/16.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :