FC BARR 1978
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015
FC BARR 2016
FC BARR 2017

Saison 1978/1979

 

SOUS LA DIRECTION DE ROGER ZELLER

 

Le coach Charly KLEIN ne renouvelle pas son contrat, avec lui s'en vont également les deux attaquants Giovanni DIMICCO et Salvatore SERRANO pour respectivement MARS BISCHHEIM et LINGOLSHEIM. L'ancien joueur de KOGENHEIM et des SR COLMAR, Roger ZELLER relève le challenge pour une première expérience d'entraîneur à Barr.
Parmi les quelques départs enregistrés, on note ceux de Christian TRAPP et de Christian LEININGER. Le nouveau coach a tôt fait de mettre son effectif en condition physique optimale, quelques séances rondement menées permettent en effet un début de championnat en fanfare.
Avec l'appoint des nouveaux attaquants, Jean-Paul HAURY (ex ANDLAU) et Chrétien GOEPP (ex-HEILIGENSTEIN) et du milieu de terrain Albert MEINAU (CS NEUHOF), les quatre premières rencontres sont autant de succès, de quoi satisfaire le président LAUX et les supporters. La défense composée de Rémy RAUCH, Roger ZELLER, Raymond HOLM, Patrice HABERER et Roger FLIEG se montre particulièrement vigilante, le milieu formé de Albert MEINAU, Francis ANCEL, Bernard WALTER est un gage de solidité alors que l'attaque emmenée par Chrétien GOEPP, Jean-Marc LEDIG, Jean-Paul HAURY et Jean AUFDERBRUCK se montre opportuniste.
A ce jeu, les Barrois terminent le cycle aller à un point du leader NORDHOUSE. Face à cet adversaire les " vert et blanc " ratent le rendez-vous du 2 avril 1979 et s'inclinent après une partie décevante sur le plus petit des scores. A partir de cette date, c'est BENFELD qui se détache en tête du classement, les Barrois s'inclinent à BENFELD début mai et rentrent dans le rang pour terminer à une honorable 4ème place en compagnie des voisins d'ANDLAU. Le coach décide d'arrêter son parcours avec les vignerons et le président LAUX se met en quête d'un digne successeur.
L'équipe II pour sa deuxième saison en division III assure son maintien alors que les équipes de jeunes drivées par Bernard BARTHELMEBS et Roger ZELLER défendent les couleurs du club avec bonheur, notamment les cadets qui remportent de haute lutte leur championnat.

Nos résultats saison 1978/1979

A domicile
6 victoires : GERSTHEIM 5 à 1; HERBSHEIM 1 à 0; CHATENOIS 2 à 0; OSTHOUSE 1 à 0; LIPSHEIM 5 à 1; HUTTENHEIM 4 à 1
1 match nul : HEIDOLSHEIM 2 à 2
4 défaites : BENFELD 1 à 2; NORDHOUSE 0 à 1; ANDLAU 0 à 2; DUPPIGHEIM 0 à 1

A l'extérieur
6 victoires : ANDLAU 0 à 1; HERBSHEIM 0 à 1; HEIDOLSHEIM 0 à 1; LIPSHEIM 0 à 7; HUTTENHEIM 0 à 1
1 match nul : CHATENOIS 2 à 2
4 défaites :BENFELD 1 à 0;NORDHOUSE 1 à 0;GERSTHEIM 2 à 1; DUPPIGHEIM 1 à 0

CLASSEMENT FINAL SAISON 1978/1979

 

1.

BENFELD

33 points

41:17

2.

NORDHOUSE

27 points

49:39

3.

ANDLAU

26 points

42:24

4.

BARR

26 points

36:18

5.

GERSTHEIM

26 points

41:26

6.

HERBSHEIM

23 points

35:36

7.

CHATENOIS

22 points

23:24

8.

HEIDOLSHEIM

22 points

21:22

9.

DUPPIGHEIM

21 points

28:34

10.

OSTHOUSE

20 points

24:33

11.

LIPSHEIM

9 points

18:46

12.

HUTTENHEIM

9 points

17:56

 

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE – 1er tour – 3 SEPTEMBRE 1978

FC BARR – F.C. HILSENHEIM 2 : 1

Dès la 7eme minute, Jean-Marc HOLM profite d'un centre favorable et va fusiller l'infortuné gardien visiteur. A la 17eme minute, HARY feinte son adversaire direct, déborde à l'aile droite, son centre impeccable trouve ANCEL au point de penalty, sa tête ajustée prend le gardien à contre-pied (2 à 0). Bien que la domination des Barrois ne faiblit pas en première mi-temps, plus rien ne sera marqué bien que les occasions ne manquèrent pas.

En deuxième mi-temps la physionomie du match change complètement. Les visiteurs jouant sans libero, harcelèrent la défense barroise bien orchestrée par FLIEG et ZELLER.

Pourtant à la 60eme minute, REBERT s'infiltra astucieusement et son tir ne laissa aucune chance au gardien local RAUCH. Les visiteurs lancent alors toutes leurs forces dans la bataille et les joueurs s'énervent. M. SYDA, l'excellent arbitre, est obligé de distribuer deux avertissements l'un pour chaque camp. Le match se termine donc sur une victoire étriquée des locaux face à la bonne équipe de Hilsenheim.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1978)

 

 

MATCH DE COUPE DE FRANCE – 2eme tour – 17 SEPTEMBRE 1978

FC BARR – S.R. OBERNAI  1 : 3

200 spectateurs dont de nombreux supporters d'Obernai, s'étaient déplacés pour cette affiche qui a tenu toutes ses promesses. La première mi-temps fut des plus équilibrée et les attaques des deux équipes se brisèrent régulièrement sur les solides défenses. Il fallut attendre la 44e, pour que BOSSERT échappe à HOLM qui l'avait fort bien muselé jusque là, son centre en retrait trouva CHALENCON dont le tir ne laissa aucune chance à RAUCH: 1-0 pour les visiteurs.

En deuxième période, les Barrois se ruent à l'attaque pour refaire leur handicap et dès la 49e minute, HAURY se présente seul devant le gardien visiteur, mais tire à côté. A la 60e, se situe le tournant du match. En effet, HAURY est bousculé dans la surface obernoise et l'arbitre indique le point de penalty. Hélas, le tir du n°9 local s'écrase sur le poteau et sur la rapide contre-attaque qui s'en suit, les Barrois déconcentrés ne marquent pas d'assez prés et THIRY se présente seul devant le gardien et marque imparablement le 2 à 0.

Les Barrois ne se découragent pas et repartent de plus belle à l'attaque et sur un centre impeccable de LEDIG, AUFDERBRUCK réduit à 2-1. Tout est encore possible et il reste encore 8 minutes à jouer. Sur une interception, CHALENCON s'engouffre dans la défense barroise, son tir est détourné dans les pieds de THIRY qui marque le 3-1 et établit le score final qui concrétise la victoire méritée d'Obernai.

Arbitre M. SPITZ d'Ebersheim assisté par M. GOUJON d'Eschau et M. VOELCKEL de Krafft.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1978)

 

 

 

MATCH DU 10 SEPTEMBRE 1978

FC Andlau - FC Barr : 0-1

Devant une belle galerie de spectateurs, le derby du vignoble n'a pas tenu ses promesses, les deux équipes n'affichant pas encore leur vraie forme. L'unique but de la partie fut marqué à la 4e' à la suite d'un corner dévié par l'ailier gauche barrois Holm, qui logea la balle hors de portée du gardien local. Ensuite la partie s'équilibra et les défenseurs prirent nettement l'ascendant sur les attaquants, En début de la seconde mi-temps, les locaux, adossés au vent, donnèrent l'impression de prendre la direction du jeu avec deux tirs (47e' et 49e') qui passèrent à côté, Le jeu se stabilisa durant un quart d'heure au milieu du terrain et les quelques essais de part et d'autre furent annihilés par hors-jeu. Toutefois, entre la 68e' et la 76e', trois nettes occasions de but du côté barrois, contre une seule pour les locaux, donnèrent un peu de piment à la rencontre qui se termina dans l'indifférence générale, les 22 acteurs accusant une condition assez précaire pour ce début de championnat.

 

 

 

MATCH DU 24 SEPTEMBRE  1978

FC BARR – LIPSHEIM 5 : 1

Une centaine de spectateurs seulement pour ce match qui vit la rentrée du libero HABERER côté local.

Dès les premières minutes, les Barrois occupent le camp des visiteurs sans pour autant se créer vraiment des occasions dangereuses. Les visiteurs quant à eux, franchissent rarement le milieu du terrain. A partir de la 25e', les Barrois appuient davantage leurs actions et un tir de HAURY est bien capté par le gardien adverse. A la 30e', une tête de AUFDERBRUCK passe légèrement au-dessus. A la 32e', WALTER lance HAURY qui marque imparablement. A la 41e' ODENBACH passe en retrait à LEDIG dont le tir frôle le montant. En deuxième mi-temps, les Barrois continuent leur forcing devant des visiteurs qui montrent des signes de fatigue. A la 60e', MEYER, à l'aile gauche passe à HAURY qui prolonge sur AUFDERBRUCK, dont le tir dans la lucarne ne laisse aucune chance au gardien. A la 73e', HAURY manque l'objectif de très peu. A la 78e', LEDIG déboule en position d'inter-droit et arrive aux 16 mètres, décoche un tir magnifique qui fait mouche, 3-0. A la 81e', MEYER trouve HAURY démarqué qui inscrit le 4 à 0. A la 84e', ZELLER monte à l'attaque et son tir passe légèrement au-dessus. A la 88e', sur une des rares contre-attaques, les visiteurs sauvent l'honneur par COURSAULT. Sur le réengagement, les Barrois bénéficient d'un coup franc qui, bien botté par FLIEG, est repris à bout portant par GOEPP qui établit le score final. Bon arbitrage de M. GEILLER de Strasbourg.

 

 

 

MATCH DU 8 OCTOBRE  1978

FC BARR – F.C. HERBSHEIM 1 : 0

Devant 150 spectateurs environ, les Barrois ont eu énormément de difficultés pour se défaire de la solide équipe de Herbsheim.

En première mi-temps, Barr pose bien le jeu et combine agréablement mais ne trouve pas la faille dans la rugueuse défense des visiteurs. Sur une des nombreuses attaques, GOEPP est fauché à l'entrée de la surface de réparation et sur le coup-franc, ANCEL ajuste un tir brossé dans la lucarne qui ne laisse aucune chance au cerbère visiteur. A la 25eme minute, un tir soudain d'ANCEL, l'attaquent barrois le plus en vue, est détourné magnifiquement par le gardien.

En seconde période et bien que le match restât très ouvert, aucune équipe ne parvint à se créer d'occasion de but vraiment nette. Arbitre M. HEINTZ de Herrlisheim.

(Dernières Nouvelles du Lundi – oct 78)

 

 

 

MATCH DU 15 OCTOBRE  1978

U.S. HUTTENHEIM - FC BARR 0 : 1

Les visiteurs ont atteint le but qu'ils s'étaient fixé en arrachant les deux points à Huttenheim. Pourtant les locaux ont livré un match plein, surtout en première mi-temps, où ils se créèrent quelques bonnes situations de but, mais l'excès de précipitation des avants locaux fit rater leurs tentatives.

Il fallut attendre la 21eme minute pour voir les visiteurs inquiéter le gardien local pour la première fois. Le jeu se stabilisa quelque peu et la mi-temps fut atteinte sur un score vierge.

La deuxième période commença à l'image de la première jusqu'à la 67eme minute où Barr bénéficie d'un coup-franc. C'est ANCEL qui le tire et ouvre la marque. Les locaux essaient de réagir, mais les visiteurs tiennent bon. A ment par le gardien.

En seconde période et bien que le match  minutes de la fin, SCHAAD J-C doit quitter le terrain sur blessure et est remplacé par DRACH André. Huttenheim continue d'attaque mais ne réussit pas à égaliser. L'excellent arbitre siffle la fin de ce match sur une courte victoire des visiteurs. Un score de parité eut mieux reflété la physionomie du match.

(Dernières Nouvelles du Lundi – oct 78)

 

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 22 OCTOBRE  1978

FOUCHY – F.C. BARR 0 : 2

Fouchy a néanmoins tenu plus de 40 minutes devant un prestigieux adversaire, lequel marqua par Alain FISCHER (41e) , l'ex-gardien barrois passé avant-centre.

Après le repos, on crut à un sursaut local. Hélas, à la 74eme minute, l'arrière local LEGRAND surprit son gardien STIEGER en lui expédiant un tir fulgurant dans ses propres filets. Dès lors, le match était joué et le portier citadin KUSOWSKI ne fut pas souvent inquiété, Fouchy ayant eu tort de ne pas porter ses banderilles au moment où il fallait.

Fouchy, division II, tombe avec les honneurs devant Barr, imbattu en championnat.

(Dernières Nouvelles du Lundi – oct 78)

 

 

 

MATCH DU 29 OCTOBRE  1978

F.C. BARR – U.S. DUPPIGHEIM 0 : 1

Les vignerons de Barr ont terminé leur série et ont encaissé leur première défaite. La première mi-temps fut pourtant nettement à l'avantage de Barr, deux tirs du barrois ANCEL furent magnifiquement stoppés par l'excellent gardien de Duppigheim.

La seconde mi-temps, beaucoup plus équilibrée, vit le manque d'attaquants de Barr et sur un contre à la 56eme minute, Duppigheim ouvrait le score. Duppigheim manquait encore d'aggraver la marque à la 75eme.

150 spectateurs – bon arbitrage de M. SCHIFF de Drusenheim

(Dernières Nouvelles du Lundi – oct 78)

 

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 12 NOVEMBRE 1978

F.C. BARR – C.S. FEGERSHEIM 0 : 1

Deux blessés, en l'absence de toute brutalité, dans les rangs de Fegersheim ne découragèrent pas (bien au contraire) les visiteurs. Barr n'est jamais arrivé à trouver le bon rythme et à la 25eme minute, Fegersheim marquait l'unique but de la partie.

Pour la poursuite du championnat, après son éviction en coupe, il faudra que les joueurs barrois se ressaisissent s'ils veulent conserve leur bonne position actuelle.

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 78)

 

 

 

MATCH DU 19 NOVEMBRE 1978

BARR – OSTHOUSE 1-0

Pas si mauvais, les attaquants barrois…

Stade Paul Degermann. Mi-temps 1-0. Terrain très beau, pelouse souple. Arbitrage M. Aeschelmann (Sessenheim) assisté à la touche de MM. Holl et Seltz. But : Fischer 85e’). Environ 80 spectateurs.

Barr : Rauch, Zeller, Holm, Haberre, Flieg, Walter, Mainau, Ancel, Aufderbruck, Ledig, Goepp (puis Fischer 80e’). Entr. Zeller. Nous marquons trop peu de buts. espérons

Osthouse: Palmer, Neff, Friedmann, Holl, Kretz, Grosclaude, Palmer, Mangold, Landmann (puis Voelkel 80e’), Ohl, Ehrhardt. Entr. Voelkel.

« Ah si notre attaque pouvait être aussi efficace que notre défense ! Nous marquons trop peu de buts. Espérons que nous en verrons aujourd’hui » Alphonse LAUX, le jeune et dynamique président du FC Barr, faillit être entendu d’entrée par ses joueurs, apparemment désireux d’en appeler de leur récente et courte défaite devant Fégersheim en Coupe d’Alsace. Et lorsque PALMER, l’excellent gardien d’Osthouse, se multiplia durant le premier quart d’heure, on se dit qu’après tout, ces attaquants barrois n’étaient pas si mauvais qu’on l’avait prétendu. Par LEDIG d’abord d’un bon tir, par GOEPP et AUFDERBRUCK ensuite seuls devant PALMER et GROSCLAUDE revenu en toute hâte, ils se créèrent des occasions uniques d’ouvrir la marque. GOEPP percuta même un tir sur l’angle des buts visiteurs, mais M. AESCHELMANN, très bon tout au long de la rencontre, avait signalé une faute. Les Osthousiens ne répliquèrent que par un tir sans conviction de GROSCLAUDE. Mais les joueurs locaux, emmenés par leur entraîneur ZELLER et surtout par l’omniprésent ANCEL, firent l’essentiel du jeu durant cette période initiale, somme toutes assez terne quant au niveau du jeu pratiqué. A la reprise, les visiteurs par OHL, MANGOLG et GROSCLAUDE tentèrent de réagir, mais sans pour autant se montrer menaçants pour RAUCH, la « doublure » qui remplit fort bien son contrat, à l’instar d’ailleurs de son vis-à-vis au placement sûr et impeccable dans ses prises de balle. Toujours est-il que les meilleures occasions furent encore barroises, une tête d’ANCEL passant de peu à côté du cadre, ainsi qu’une volée du gauche de MEINAU.

Le quart d’heure des visiteurs

Piqué au vif, Osthouse eut alors un quart d’heure de domination qui aurait pu se concrétiser par un penalty que l’arbitre hésita à accorder à MANGOLD, déséquilibré par HOLM. La sanction nous parut évidente. Mais elle ne vint pas et HOLL précipita son tir de peu à côté. On s'acheminait vers un partage des points qui aurait donné raison au pessimisme de M. LAUX, lorsque ANCEL, le meilleur des 22 servait LEDIG en profondeur, FISCHER surgit à point nommé pour reprendre à bout portant de centre de l’avant-centre local.

A Barr on respirait mieux. Mais on restait conscient du travail à accomplir pour se maintenir dans le haut du pavé.

Dernières Nouvelle d’Alsace.

 

 

MATCH DU 26 NOVEMBRE 1978

U.S. NORDHOUSE – F.C. BARR 1 : 0

Le leader consolide son capital points

C'est devant 300 spectateurs que l'arbitre libéra les deux équipes sur un terrain gras mais parfaitement jouable. L'enjeu était important surtout pour l'équipe de Barr qui convoitait la place de leader. Pourtant c'est Nordhouse qui entama les débats. Sur un bon tir de ZAEGEL, le gardien de Barr fut mit en difficulté pour la première fois. Barr domina en première mi-temps mais ne sut concrétiser ses nombreuses occasions, notamment HAURY qui prit deux fois la défense locale de vitesse. Chaque fois ses tirs étaient mal ajustés. A la 40eme minute, ZELLER se présenta seul face à l'excellent RITSCH mais ne put le tromper.

Même scénario en seconde mi-temps, Barr domine mais s'expose aux rapides contre-attaques des locaux. A la 52eme minute, HERTRICH remonte tout le terrain et donne une bonne balle à LIPP qui met de justesse au-dessus. A la 57eme minute, RIETSCH remplace J. MEYER. Les vignerons ont encore quelques occasions mais le score est toujours vierge. A la 75eme minute, après une combinaison ZAEGEL-STAERCK le ballon parvient à LIPP au point de penalty. LIPP est fauché au moment où il ajustait son tir. L'arbitre indique le point de penalty et LIPP se fit justice lui-même. Ce fut le seul but de la partie, un but précieux.

Excellent arbitrage de M. GAUTHEROT de Reichstett.

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 78)

 

 

 

MATCH DU 3 DECEMBRE 1978

F.C. BARR – A.S. BENFELD 1 : 2

La première mi-temps est nettement à l'avantage de Barr. Dès la 8eme minute, LEDIG adresse un tir puissant reprit difficilement par le gardien adverse. A la 10eme minute, contre-attaque de Benfeld qui échoue de justesse sur le gardien de Barr. A la 35eme minute, après une action bien engagée par l'attaque barroise, GOEPP échoue seul devant le gardien.

La deuxième mi-temps reprend à vive allure et l'ensemble du match est très équilibré. Les événements se précipitent à la fin. A la 80eme minute, sur un corner dévié par un joueur local, ANDLAUER recentre et la balle est reprise par FUHRMANN D. qui marque le premier but. Pour Benfeld. A la 86eme minute, sur une contre-attaque de Barr, HAURY rétablit l'équilibre en déviant de la tête un centre venant de l'aile gauche. A la 86eme minute, sur un centre d'ANDLAUER, LOGEL (Benfeld) trompe le gardien local et établit le score final.

Arbitrage de M. WEYLAND d'Ostwald      

(Dernières Nouvelles du Lundi – nov 78)

 

 

Le classement à mi-saison

1

Nordhouse   

11 

7   

1

3

24:14

15 pts

2

Andlau   

11

5

4

3

15:7

14 pts

3

Barr   

11

7   

0

4

13:7

14 pts

4

Benfeld   

11

5   

4

2

17:12

14 pts

5

Gerstheim   

11 

4   

5

2

14:9

13 pts

6

Herbsheim   

11 

5   

3

3

20:18

13 pts

7

Osthouse   

 11

6

1

4

14:10

13 pts

8

Heidolsheim   

11

4   

2

5

8:9

12 pts

9

Chatenois   

  11

4   

2

5

11:15

12 pts

10

Duppigheim   

11

3   

3

5

12:14

9 pts

11

Lipsheim   

 10

1

8

11:23

3 pts

12

Huttenheim   

10

0   

3

7

3:24

3 pts

 

 

MATCH DU 25 FEVRIER 1978

AS GERSTHEIM – FC BARR 2-1

Des occasions manquées… et une expulsion

Disputée sur le terrain annexe bosselé, mais parfaitement jouable, cette rencontre a donné lieu à une explication très serrée. Ainsi, le match devait-il démarrer sur un rythme soutenu, avec des actions tranchantes des deux côtés, seule manquait la finition. Les locaux, qui depuis un moment faisaient pression, ouvrirent le score par Muller de près (35e’). Mais à la stupéfaction l’arbitre après intervention d’un juge de touche officiel annula ce point. Les visiteurs sur contre-attaque rondement menée, marquait à la toute dernière minute de la première période par Goepp.

A la reprise, le manque de compétition des deux côtés se faisait sentir, aussi le rythme fut-il beaucoup moins soutenu, mais les visiteurs adroitement regroupés en défense durent subir la domination locale qui trouva sa juste récompense par Braun Robert au four et au moulin qui égalisa à la 70e minute, directement sur corner. Puis le jeu se durcit de part et d’autre et l’arbitre dut distribuer plusieurs avertissements. Les visiteurs se firent à nouveau menaçants, mais les locaux continuaient sur leur lancée et obtinrent le but victorieux par Muller (75e’). Barr se rebiffa, mais perdit son joueur Ancel expulsé pour propos injurieux.

L’avantage numérique aurait pu profiter aux locaux qui eurent trois occasions d’aggraver le score.
Bon arbitrage de M. Billon, d’Oberschaeffolsheim, assisté à la touche par M. Kubler (Ohnenheim) et M. Schmitthausler (Scherwiller).

 

 

 

MATCH DU 11 MARS 1979

U.S. DUPPIGHEIM – F.C. BARR 1 : 0

De gros efforts pour garder une petite avance

Avant le match on ne donnait pas cher d'une équipe locale handicapée par les blessures de nombreux titulaires. Malgré le vent dans le dos les visiteurs n'ont pu exercer une forte supériorité. Par leur jeu physique les locaux se sont créés de bonnes occasions.

A la 15eme minute, un tir de MARX manque de peu l'objectif. Plus technique, Barr éprouve de grandes difficultés malgré les montées offensives de ses arrières. A la 20eme minute, SCHWENDERLE, après un relais avec Marc LEOPOLD, tire sur le poteau. LEOPOLD qui avait bien suivi, d'une belle reprise de volée, envoie le ballon dans les filets. Avec cette avance, Duppigheim pousse encore, mais en vain. Le jeu est plaisant malgré le terrain devenant lentement lourd.

Dès la reprise, BOCK prend position à l'aile gauche locale à la place de SCHAAL, mais ce sont les visiteurs qui prennent le jeu en main. GRAUSS, le portier local, arrête tout. HAURY, HEBERER, ZELLER poussent de toutes leurs forces et sur une main locale, MEINAU manque même un penalty, ce qui fut le tournant du match. La défense « jaune » avec JAEGERS, Jean-Marie LEOPOLD, MARX et SCHMITT est la clé de voûte du match et la troupe du président BERNHARDT remporte les deux points.

Bon arbitrage de M. HAUSWALD de Ste Croix aux Mines

(Dernières Nouvelles du Lundi – mars 79)

 

 

 

MATCH DU 18 MARS 1979

F.C. BARR – A.S. CHATENOIS 2 : 0

Devant 150 spectateurs, les Barrois se sont réconciliés avec leurs supporters en présentant un spectacle de qualité face aux visiteurs dominés durant toute la partie, mais dangereux en trois ou quatre occasions sur contre-attaques rapidement lancées par les ailes.

Pendant le premier quart d'heure, il fallut toute la classe de ZAGANA, l'excellent gardien des visiteurs, pour effectuer deux arrêts réflexes sur des tirs de HAURY et WALTER. Les locaux se créèrent une bonne dizaine d'occasions en première mi-temps, mais aucune ne devait aboutir.

Après le thé, les choses se précisent puisqu'à la 50e minute, GOEPP toujours aussi batailleur se fait faucher dans la surface. L'arbitre indique le point de penalty, HAURY transforme imparablement. A la 70e, GOEPP s'infiltre dans la défense et son tir trompe ZAGANA pour la seconde fois. Le match est joué, car Châtenois n'a plus la force de renverser la vapeur. A la 80e, GOEPP omniprésent se fait à nouveau faucher dans la surface. C'est le deuxième penalty, BARTHELMEBS voit son tir s'écraser sur le montant. Bon arbitrage de M. JAEGER.

(Dernières Nouvelles du Lundi – mars 79)

 

 

 

MATCH DU 25 MARS 1979

A.S. OSTHOUSE – F.C. BARR 0 : 1

Ce match a été à l'image du temps, maussade. Les locaux se devaient de l'emporter et pourtant le résultat est loin d'être flatteur. D'entrée les visiteurs ne cachèrent pas leurs ambitions. Adossés au vent, ils ont dominé le milieu de terrain la plupart du temps, mais ils ont été incapables d'inquiéter la défense locale.

En deuxième période, c'est au tour d'Osthouse de profiter du vent, mais l'attaque peine. Les ailiers qui en ont fait la force sont en baisse de régime, la belle machine s'enraye. L'avant-centre improvisé, l'arrière droit Roland NEFF, ne s'est pas imposé à cette place inhabituelle.

Il a fallu une bévue monumentale de toute la défense d'Osthouse pour que Barr ouvre le score après une heure de jeu par l'avant-centre. Malgré un dernier forcing de toute l'équipe, Osthouse n'arrive pas à égaliser.

Le meilleur homme du match, M. BONNET de Hégeney, qui a arbitré la rencontre.

(Dernières Nouvelles du Lundi – mars 79)

 

 

 

MATCH DU 1er AVRIL 1979

FC BARR - NORDHOUSE 0 : 1

Devant 150 spectateurs, les Barrois méconnaissables ont laissé échapper l'occasion de se maintenir en tête du peloton. Dès le début, le jeu fut très équilibré et ont sent les joueurs des deux camps crispés par l'enjeu de la rencontre. Le jeu se déroula principalement au milieu de terrain et les occasions furent très rares, mis à part deux tirs du Barrois ANCEL, facilement arrêtés par le gardien adverse.

En deuxième mi-temps, même scénario avec des occasions plus franches côté visiteurs. Et sur un coup de dés, l'ailier gauche de Nordhouse donnait la victoire à son équipe. Malgré un forcing des locaux, plus rien ne passa. Décidément, les joueurs locaux ne pourront jamais s'imposer lors d'une rencontre capitale.

Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

MATCH DU 8 AVRIL 1979

F.C. BARR – U.S. HEIDOLSHEIM 2 : 2

Devant 150 spectateurs, les Barrois ont encore perdu un point face aux courageux visiteurs de Heidolsheim qui ont mérité le partage des points. Le match est lancé très rapidement et les Barrois dominent. A la 12eme minute, WALTER extirpe la balle d'un cafouillage et son tir du gauche ne laisse aucune chance au gardien visiteur. Le jeu se stabilise au milieu. Pourtant sur une rapide contre-attaque, MULLER l'avant-centre de Heidolsheim, trompe PREISS d'un très beau tir des 18 mètres. On note la 35eme minute et ce sera le score à la mi-temps.

Après la pause, les Barrois se lancent résolument à l'attaque, mais c'est sur une rapide contre-attaque de l'aile droite, que l'ailier droit bat PREISS pour la seconde fois : 51eme minute. Les Barrois, piqués au vif, jettent leurs dernières forces dans la bataille et à la 60eme minute, GOEPP centre en retrait et ANCEL tire sur le poteau. Ce n'est que partie remise, car à la 75eme minute, GOEPP déborde à nouveau et ZELLER, d'une tête plongeante, égalise et établit le score final. Arbitrage de M. SYDA de Reichstett.

(Dernières Nouvelles du Lundi – avril 79)

 

 

 

MATCH DU 29 AVRIL 1979

BARR - GERSTHEIM 5 : 1

La Démonstration des locaux… sur le tard

Stade Paul Degermann en bon état. 150 spectateurs. Arbitre M. KIEFFER de Strasbourg assisté de MM. BREDILLET et SCHWARZENTRUBER de Strasbourg. Mi-temps 4 - 0. Les buts pour Barr: WALTER (4e' et 12e') ; GOEPP (7e' et 51e') MEINAU à la 38e' sur penalty ; pour Gerstheim : MOSSER à la 87e' sur penalty.

Quelle mouche avait piqué les attaquants locaux ? On peut se le demander, en effet, car jamais au cours de la saison ils avaient réussi plus de deux buts par rencontre. Les supporters locaux furent comblés avec ce festival offensif et Gerstheim qui était pourtant venu dans le vignoble gonflé à bloc n'en revenait pas. 3-0 après 12 minutes de jeu. Buts réussi par WALTER d'un tir croisé du gauche, par GOEPP à bout portant à la 7e' sur contre favorable et encore WALTER à la 12e' sur lumineuse passe d'ANCEL. Jusque là, les visiteurs n'avaient guère voix au chapitre, leur défense s'affolant en de nombreuses occasions. Barr maintenait sa pression et obtenait un 4e but sur penalty à la suite d'un fauchage sur ANCEL. Dès la reprise, les locaux continuaient sur leur lancée et à la 51e', GOEPP envoyait FRINDEL aux pâquerettes pour la 5e fois sur un excellent service du stratège ANCEL. Forts de leur avance, les hommes de l'entraîneur ZELLER levèrent le pied, ce dont profita Gerstheim pour dominer dangereusement. Néanmoins, la défense locale, au sein de laquelle le retour de DABEL fut très remarqué, tint bon jusqu'à la 87e', où sur penalty MOSSER ramenait la marque à de plus justes proportions établissant ainsi le score final. 

Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

MATCH DU 6 MAI 1979

AS BENFELD – FC BARR 1-0

Les locaux ont pris une option sur la montée

En battant son principal concurrent, le leader, Benfeld, prend une séreuse option pour l’accession en Promotion d’honneur. Ce ne fut pourtant pas facile. L’enjeu étant trop important la qualité du jeu devait en souffrir.

Le première mi-temps fut un long round d’observation. Aussi, les gardiens n’eurent guère l’occasion de montrer leur talent.

En deuxième mi-temps, Benfeld active quelque peu le jeu et concrétise à la suite d’une reprise de volée sans bavure du junior Laemmel, qui ne laissa aucune chance au gardien visiteur. Blessés dans leur amour-propre, les visiteurs réagirent à fond et Benfeld fut refoulé dans sa moitié de terrain. La pression barroise de fit de plus en plus pressante. Les corners étaient nombreux, mais les dieux du stade restèrent favorables aux locaux qui réussirent à conserver le but d’avance jusqu’au coup de sifflet final. Bon arbitrage de M. Maisner de Gries.

Sur la photo Raymond HOLM dégage le ballon sous les yeux d'Albert MEINAU.

On reconnaît à gauche Guy BARTHELMEBS

 

 

AS BENFELD – Champion du groupe

 

MATCH DU  13 MAI  1979

F.C. BARR – U.S HUTTENHEIM 4 : 1

Devant 200 spectateurs, les deux équipes en présence présentèrent un spectacle agréable à suivre. Les Barrois attaquèrent à la dixième minute, GOEPP déborde à l'aile droite et centre en retrait, BARTHELMEBS reprend imparablement. A la 41eme minute, LEDIG lance admirablement GOEPP, qui perce la défense et marque le deuxième but pour les locaux. Une minute plus tard, le tir d'ANCEL s'écrase sur le poteau.

En deuxième période, les Barrois profitent de l'avantage du vent. A la 49eme minute, GOEPP centre sur MEINAU qui dévie de la tête sur WALTER qui marque en coin le troisième but. A la 70eme minute, BARTHELMEBS d'un tir posé marque le quatrième but pour les locaux, malgré le plongeon désespéré du gardien. A la 80eme minute, Jean-Marie WENTZIGER sauve l'honneur pour les visiteurs.

Excellent arbitrage de M. SEITZ (Mundolsheim)

(Dernières Nouvelles du Lundi – mai  79)

 

 

Remise de maillot avant la rencontre face à Andlau
On reconnaît à gauche : Le président LAUX légèrement caché, Claude Kleinmann et Éric Hamborg

 

 

 

MATCH DU 20 MAI  1979

F.C. BARR – F.C. ANDLAU 0 : 2

Cette rencontre opposant deux équipes de milieu de tableau n'avait pas une grande importance en elle-même et cela explique alors la faible prestation de l'équipe locale. En effet, les visiteurs d'Andlau n'ont eu de difficultés pour disposer de Barr, un but par mi-temps pour faire la décision. Et c'est par deux fois le même homme qui marqua pour son équipe: Vincent HAURY.

(Dernières Nouvelles du Lundi – mai  79)

 

 

 

MATCH DU 27 MAI  1979

O.C. LIPSHEIM – F.C. BARR 0 : 7  

Après une première période assez équilibrée, qui vit toutefois les visiteurs marquer à deux reprises avant la pause par ODENBACH et Didier RIEGEL contre son camp, les Olympiens ont sombré dans un naufrage collectif.

Seul le libero RIEGEL et le demi SCHEYDER n'ont rien à se reprocher. Les locaux boivent le calice jusqu'à la lie, puisque les visiteurs marquèrent encore à cinq reprises, ODENBACH par trois fois, LEDIG et AUFDERBRUCK ont été les bourreaux de l'équipe locale.

En vérité les Olympiens ont raté leur sortie comme ils ont raté leur saison!

Bon arbitrage de M. RIEGEL de Kertzfeld

(Dernières Nouvelles du Lundi – mai  79)

 

 

 

 

 

 

Sur la photo Raymond HOLM dégage le ballon sous les yeux d'Albert MEINAU.

 

 

 

On reconnaît à gauche Guy BARTHELMEBS

 

Les poussins du FC BARR sous la direction d'Albert FUCHS

 

 

EQUIPE II - SAISON 1978/1979

debout de gauche à droite : Président Alphonse LAUX - Jacques PREISS - Jean-Pierre SCHMITTHEISLER - Alain FISCHER - Jean-Paul HAURY - Alain GEORGES - Patrice HABERER - Patrice SCHULTZ.
accroupis : Philippe KIENTZLER - Bernard MEYER - Daniel WERLE - Yannick STEIN - Jacky LEDIG - Jean AUFDERBRUCK - Roger RUFFENACH

 

 

 

 

Le FC Barr en sortie à Perros-Guirec

 

 

Cette page a été mise à jour le 30/10/17.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :