FC BARR 1998
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1998/1999

LE FC BARR DANS LA MAUVAISE CHARRETTE

En début de saison, le FC Barr se fixe comme objectif le maintien en excellence départemental. Un but à sa portée, compte tenu de l'arrivée à l'inter-saison de Patrick ASSOUMANI ( AS ELECTRICITE), Stéphane HENGSTBERGER ( FCSR OBERNAI), Stéphane METZ (AS PORTUGAIS SELESTAT) et Arnaud SITTLER (ASC BIESHEIM)
La saison débute par un derby face aux voisins d'OBERNAI qui se termine par un score nul, puis un score de parité face à KALTENHOUSE. Pourtant, au fil des rencontres, il faut se rendre à l'évidence, même si techniquement le " onze " barrois n'a rien à apprendre, le manque d'agressivité (dans le bon sens du terme) et le sens tactique provoquent la chute. Classés en dernière position avec seulement 3 victoires et 6 nuls pour 13 défaites, les Barrois entretiennent l'espoir de maintien jusqu'en fin de parcours.
En coupe de France, l'affrontement au 3ème tour avec la bête noire du SC SCHILTIGHEIM tourne, une nouvelle fois, à la démonstration et les Brasseurs l'emportent 7 à 0.
Si les parcours en Coupe d'Alsace et coupe du Crédit Mutuel restent anecdotiques, en contre partie, les verts et blancs accèdent pour la première fois, à la finale de la coupe du Centre-Alsace. Après avoir éliminé successivement BOOFZHEIM, ST PIERRE/BOIS, STOTZHEIM, EBERSHEIM, MATZENHEIM et ROSSFELD, les vignerons retrouvent sur leur chemin l'AS PORTUGAIS SELESTAT en finale.
Sur la magnifique pelouse de WESTHOUSE, les 350 spectateurs assistent à un match qui va au bout du suspens avec 120 minutes de jeu et une épreuve des tirs au but exaltante. Malheureusement pour nos couleurs, l'épreuve des penalties est fatale et le coupe du Centre-Alsace manque toujours au palmarès. Pour cette rencontre, le coach local Dominique BERNHART a dû largement puiser parmi les espoirs du club et l'équipe a la composition suivante : Philippe SCHMITT, Mathieu DELOCHE, Arnaud SITTLER, Guillaume BENALI, Stéphane HENGSTBERGER, Patrick ASSOUMANI, Nicolas OBERLE, Jacky ANDRE, Stéphane METZ, Mustapha VURAL, Michel MERCIER, Laurent WINE, Sébastien LOWICK et Dominique BERNHARDT.

Nos résultats saison 1998/1999

A domicile
2 victoires : SOLEIL BISCHHEIM 1 à 0 ; SCHIRRHEIN 3 à 2.
3 nuls : OBERNAI 1 à 1 ; MOMMENHEIM 0 à 0 ; KALTENHOUSE 1 à 1 ;
6 défaites : ERSTEIN 2 à 4 ; ELECTRICITE 0 à 2 ; STEINSELTZ 1 à 4 ; GUNDERSHOFFEN 0 à 4 ; FCK 06 2 à 6 ; SOULTZ/s/FORETS 2 à 3.

A l'extérieur
1 victoire : KALTENHOUSE 0 à 3
3 nuls : ERSTEIN 1 à 1 ; MOMMENHEIM 0 à 0 ; GUNDERSHOFFEN 2 à 2
7 défaites : STEINSELTZ 3 à 1 ; SOULTZ/s/FORETS 2 à 0 ; ELECTRICITE 3 à 1 ; SOLEIL BISCHHEIM 3 à 1 ; SCHIRRHEIN 2 à 1 ; FCK 06 4 à 3 ; OBERNAI 1 à 0.

CLASSEMENT FINAL SAISON 1998/1999

1.

STEINSELTZ

51 points

56:23

2.

OBERNAI

51 points

44:13

3.

FCK 06

34 points

44:33

4.

GUNDERSHOFFEN

31 points

35:27

5.

SOULTZ/s/FORETS

29 points

35:42

6.

ELECTRICITE

28 points

39:39

7.

MOMMENHEIM

27 points

14:17

8.

KALTENHOUSE

26 points

23:32

9.

SCHIRRHEIN

26 points

26:36

10.

SOLEIL BISCHHEIM

23 points

32:44

11.

ERSTEIN

19 points

23:43

12.

BARR

15 points

26:48

 

 

Les assises du Football-club

Plus de 300 Licenciés

L'assemblée générale du FC Barr s'est déroulée à la salle Paul-Degerrnann. Les membres du club local de football s'étaient déplacés en nombre et la salle était remplie jusqu'à la dernière chaise, En ouverture l'assistance respecta une minute de silence à la mémoire de Jean Schaffo ancien joueur du club de 1942 à 1950 et du jeune Karim Dalha espoir du club tragiquement disparu suite à un accident de circulation. Le président Jacques Ruffenach eut le plaisir de saluer le maire Gilbert Scholly et son adjoint aux sports Claude Gunther. Il remercia tout particulièrement la municipalité pour son soutien, le comité qui l'entoure pour son inlassable activité et les joueurs et entraîneurs pour les performances de la saison écoulée.
Il souligna également la bonne ambiance et le bon comportement des différentes équipes avec une troisième place au challenge fair-play pour l'équipe I. Il mit le doigt sur les difficultés que le club local éprouve avec la restructuration du stade Paul-Degerrnann. Difficultés à assurer dans de bonnes conditions les entraînements des 16 équipes engagées et des solutions restent à trouver pour passer le cap avant de pouvoir utiliser le nouveau terrain en herbe. Le président souhaita à tous une bonne saison 98/99 avec à la clé le maintien de l'équipe I en Excellence, de bons parcours pour les autres équipes et notamment les équipes de jeunes.
Activité des différentes équipes:
Pour les équipes de jeunes le responsable Patrice Schmitt donna lecture du palmarès de la saison 97/98. De grosses satisfactions avec le titre de champion des moins de 13 ans et la victoire en Coupe Centre-Alsace des moins de 15 ans, quelques déboires avec les espoirs mais en fin de compte une bonne saison pour les 140 jeunes joueurs et leur encadrement de près de 20 dirigeants et entraîneurs.
Le bilan de la section vétérans fut présenté par Bernard Meyer qui mit en avant l'excellente ambiance qui règne au sein du groupe malgré les résultats moyens obtenus.
Pour les seniors la saison écoulée a vu l'équipe I accédée à l'Excellence, niveau jamais atteint par le passé. L'équipe II a effectué un parcours très honorable alors que la III déroche la troisième place du podium. La IV a assuré son maintien en terminant en milieu de tableau.
A noter les activités extra-sportives qui ont mobilisé comité et joueurs, festivités du 65e anniversaire en août 97, fête des vendanges, tournoi en salle, soirée carnavalesque, foire aux vins autant d'animation qui permettent à l'association d'assurer la continuité du club.
Le trésorier Pascal Kormann présenta ensuite le bilan financier et au terme de cet exercice l'équilibre entre dépenses et recettes a été assuré. Le renouvellement des membres par tiers fut également entériné à l'unanimité alors que Alain Boehringer vient renforcer les rangs de l'équipe en place. Henri Grewey fit ensuite un rapide exposé des journées culinaires organisées par le FCB lors de la fête des vendanges. Les membres seront une nouvelle fois sur la brèche pour assurer le chapiteau pendant trois jours. Le maire Gilbert Scholly dans son intervention félicita l'association barroise pour ses excellents résultats et son implication dans la vie locale. Il donna quelques explications sur le déroulement des travaux au stade Paul-Degermann et s'engagea à mettre tout en œuvre pour régler les problèmes en suspens. Cette 66e assemblée générale qui s'est déroulée dans une ambiance studieuse et très détendue s'achevait par le pot de l'amitié. Le FC Barr voit l'avenir avec sérénité, d'autant plus que le cap des 300 membre licenciés a été allègrement dépassé en ce début de saison 98/99.

 

 

La Coupe comme tremplin

Derrière Dominique Bernhart, les Barrois repartent confiants cette saison, malgré le revers, mercredi, en match de préparation, à Sermersheim (3-0). - (Photo DNA)

Coupe d'Alsace

Rhinau prend sa revanche

RHINAU - BARR: 4-4.

Mi- temps: 2-1. Après le temps réglementaire: 2-2. Buts pour Rhinau: Petez, Fritsch, Schnoeller, Meyer. Buts pour Barr: Deloche, Wine, Lowitz (deux buts).

Rhinau avait à cœur de prendre sa revanche suite à sa sévère défaite de match de coupe de France face à ces même vignerons. Bon début de match des locaux qui prennent l'avantage au quart d'heure de jeu par le feu follet Olivier Petez. Sur un contre anodin de Barr, l'égalisation survient par Deloche. Rhinau ne se laisse pas abattre et sur une montée tranchante du latéral Schnoeller, Fritsch mystifie la défense et redonne

 l'avantage à Rhinau. La deuxième mi-temps est bien maîtrisée par des locaux très organisés. Mais après de nombreuses occasions ratées par les locaux, c'est Barr qui, à la surprise générale, revient au score pendant les arrêts de jeu. Le scénario de la prolongation est époustouflante. Barr prend deux fois l'avantage par Lowitz, mais Rhinau revient à chaque fois au score (d'abord sur penalty de Schnoeller consécutif à une faute sur Steve Meyer auteur d'une bonne rentrée; ensuite dans les arrêts de jeu de la deuxième prolongation par Christophe Meyer qui décroise admirablement sa tête sur le coup franc de la dernière chance). Rhinau prend pour habitude les scénarios hitchcockiens pour le plus grand plaisir des supporters présents qui ne manqueront pas la prochaine sortie à domicile des Rhinois.

Coupe de France

Barr atomise Rhinau

Les matches se suivent mais ne se ressemblent pas pour Rhinau, qui a été ballotté sur son terrain par une solide formation barroise.

Barr n'a pas eu de problème pour survoler les débats et les Rhinois en ont été quitte à ne pouvoir s'exprimer qu'en défense. (photo AL - Jean-Marc Loos)
RHINAU - BARR: 1-6.

Mi-temps 0-3. Buts pour Rhinau: Sébastien Raettel (76e) ; pour Barr: Kamel Vafidi (5e), Stéphane Deloche, Hassan Amezher (43e), Stéphane Metz (48e), Le Maine (67e), Hassam (79e) sur penalty. Arbitre: M. Kempf (Breitenbach). 

Dès le coup d'envoi, Barr met la pression et ouvre le score à la 5" minute par Yafidi. Rhinau réplique et c'est avec brio que le gardien visiteur sort le ballon de la lucarne sur un tir d'Olivier Pesez. Barr ne lâche pas la pression et Stéphane Deloche qui a récupéré le ballon au  milieu du terrain peut, sans être contré, s'avancer aux 16 mètres pour tromper Bauer pour la deuxième fois.

 Malgré leur bonne volonté, les joueurs locaux ne peuvent que défendre et c'est fort logiquement que Hassan Amezrehr fait trembler les filets pour la troisième fois à la 43e minute. La deuxième période démarre comme la première, Stéphane Metz marque son but à la 4se minute. Dès lors, il n'y a plus qu'une seule équipe sur le terrain. Les visiteurs marquent un cinquième but par Stéphane Metz à la 67e. Rhinau désorienté ne peut que constater les dégâts. Barr relâche quelque peu son emprise, si bien que Sébastien Raettel, une nouvelle recrue de Rhinau en profite pour sauver l'honneur à la 73e. Un penalty accordé à la 79e sera transformé par Hassam avant que l'arbitre ne mette fin au calvaire des locaux en sifflant la fin du match.

 

Une addition lourde et logique

Les Barrois n'ont pas eu voix au chapitre samedi contre les nationaux de Schiltigheim qui se sont imposés 7-0, ce qui est somme toute fort logique.

Après le 12-0 de la saison dernière, le 7-0 de' cette année semble presque une performance pour Ban" (en blanc; face à Schiltigheim. (photo A.L. - Jean-Luc SCHMITT)
BARR - SCHILTIGHEIM 0-7.

Buts pour Schiltigheim: Gradt (14· et 28e), Wohlgemuth (20e), Dupreel , (46e et 64e) et Négelé (61e et 74e). Bon terrain. 131 spectateurs payants. Arbitre: M. Stem (Illzach), assisté de MM. Moog et Weber.

Pour ces retrouvailles avec le Sporting et après le 0-12 de l'an dernier en coupe d'Alsace, les Barrois ont de nouveau baissé pavillon très vite. Pourtant les locaux bien inspirés en début de partie, notamment par Hassan Amezrher qui se présente seul face au cerbère visiteur Schlencker, donnent quelques espoirs aux supporters. L'avant-centre Martinez se chauffe le crampons puis Gradt ouvre le score alors qu'Adolf est gêné par sa  défense dans sa sortie. A la 20e, Wohlgemuth récupère un ballon cafouillé par la défense pour aggraver le score.

 Huit minutes plus tard, Deloche dégage un ballon chaud en corner. Celui-ci est imparablement repris par Gradt qui porte le score à 3-0. Un silence de cathédrale règne au stade, alors que Schiltigheim mène le match à sa guise. En deuxième mi-temps dès la reprise, Dupreel bien servi trompe Adolf de près. Négelé, lui aussi bien servi, corse l'addition avant que lé, jeune Dupreel ne réalise un doublé à la 64e minute. Les Barrois pointent quand même le bout de leur nez par l'espoir Krieg dont le coup franc passe de près à côté. Le portier local Adolf n'est pas en reste et capte les essais de Dupreel et Négelé alors que la barre transversale et le poteau ne viennent à son secours. Le coup de grâce intervient à la 74" minute quand Francello tire sur le poteau et Négelé est là pour la clôture du score. Malgré les attaquants locaux Winé et Guntz, le score n'évoluera plus jusqu'au coup de sifflet final.

C

Obernai si près du but

Obernai (maillots noirs) n'a cédé qu'à cinq minutes de la fin face à Barr. (Photo DNA)

Barr 1 - Obernai 1

Mi-temps: 0-0. Très bon arbitrage de M. Andrés-Kuhn (Saverne) assisté de MM. Richter (Wisches) et Grad (Ohnenheim). Pelouse en excellent état. 380 spectateurs. Buts: Winé (85e') pour Barr; Wagner (53e') pour Obernai. BARR: Adolf, Benali, Schweickert, Ruffenach, Deloche, Hengstberger, Lowick, Assoumani, Metz, Amezrher, Winé, (Mercier, Krieg, Guntz). OBERNAI: Merckling, Brunnenstein, Conrath, Cheaibi, Tesevic, Kleinclaus, Khada, Brieto, Henches, Wagner, Yomba, (Botijo, Dogan, Nahy). 

Obernai prend immédiatement les choses en main alors que les recevants ont du mal à trouver leurs marques. La première demi-heure de jeu est marquée par une succession de chaudes alertes devant la cage d'Adolf. A la 5e', un coup franc de Tesevic est repoussé par le mur. Dans les nuages A la 9e', Adolf se montre irréprochable suite à un essai de Henches et peu de temps après, le ballon voyage dans la surface locale et Hengstberger sauve en catastrophe devant ses buts. Il faut attendre le premier quart d'heure de jeu pour assister à une incursion des Barrois dans le camp obernois. Assoumani contre un dégagement visiteur mais le ballon passe au-dessus de la barre. Les visiteurs reprennent leur domination mais 

les tirs de leurs attaquants, mal cadrés, se perdent .dans les nuages. A la demi-heure de jeu, Deloche lance un  contre meurtrier mais l'essai de Winé termine dans le petit filet. Avant la mi-temps, on note encore deux nettes occasions côté obernois alors . que Merckling est sollicité suite à un tir en pivot de Lowick, Adolf vigilant En deuxième période, les visiteurs gardent l'emprise sur le match: un tir de Henches s'écrase sur le poteau d'Adolf et ce dernier est tout heureux de récupérer la balle devant sa ligne. A la 53e', un centre trouve Wagner à point nommé et sa reprise fait mouche. Menés au score, les locaux tentent de réagir mais, sur la première balle de contre d'Obernai, l'ailier gauche des visiteurs se fait faucher dans la surface. Tesevie s'avance, tire, prend à contre-pied Adolf, mais le ballon est renvoyé par le poteau. Ce penalty manqué est assurément le tournant de ce match qui gagne en intensité. Les Barrois reprennent espoir, Metz puis Amezrher venant inquiéter Merckling. Les visiteurs procèdent par contres mais Adolf, par deux fois sauve miraculeusement alors que le poteau vient à son secours à la 84e' suite à une reprise de la tête de Wagner. Les locaux jettent leurs dernières forces dans la bataille. Guntz récupère la balle, centre sur Lowick qui sert son compère Winé: la reprise de ce dernier fait mouche. Lors des cinq dernières minutes, les visiteurs ont une magnifique occasion de reprendre l'avantage mais Adolf sauve une nouvelle fois son équipe.

 

Départ en fanfare

Barr 1 - Kaltenhouse 1

Mi-temps 1-1. 100 spectateurs. Arbitrage de M. Wuscher (Lingolsheim) assisté de MM. Gisselbrecht et Gargueb. Buts de Àmezrher (3e' pour Barr) et Heit (5e') pour! Kaltenhouse. BARR: Adolf, Benali, Krieg, Ruffenach, . Deloche, Mercier, Hengstberger, Assoumani, Lowick, Amezrher, Winé (Schweickert, Yazidi, Sittler). KALTENHOUSE: Gasser, Lienhart, Hamm, Meyer, Hamin, Sturm, Heit, Lieb, Schaeffer, Metzler, Sturm (Andres, Senga).

Il ne fallait pas arriver en retard hier au stade municipal, car au bout de cinq minutes de jeu le score final était acquis. Une première action de Winé sur la gauche qui sert Amezrher, ce dernier prend de vitesse la charnière centrale 

adverse pour ouvrir le score. A peine le temps de remettre la balle en jeu que les visiteurs profitent d'un ballon mal dégagé pour égaliser par F. Heit d'une reprise sous la barre. Les visiteurs au fil des minutes prennent l'ascendant face à une équipe locale fébrile et peu inspirée. Pourtant au quart d'heure de jeu, Amezrehr manque de peu de mettre à profit une bévue du goal adverse, Gasser. En deuxième période, les visiteurs se montrent pressants, mais Adolf fait échec à quelques tirs dangereux. A la 80e' un dégagement contré de Hengstberger vient mourir sur le montant de la cage d'Adolf. Les locaux 'ont frisé la correctionnelle sur ce coup et, bien que réduits à la sui: te à une exclusion temporaire de Krieg, Lowick a la balle de match au bout du pied mais manque son contrôle.

 

 

Dénouement inattendu

Barr 2 - Erstein 4

Mi-temps; 1-1. Environ 120  spectateurs. Arbitres; M. Bollenbach (Niederhergheim), assisté de MM. Woehrel (Eschau) et Neurohr (Geispolsheim).  Les buts; Lowyck (7e') et Winé  (57e') pour Barr; Répis (41e', 82e'  et 89e') et Letang (80e') pour Erstein. Exclusions temporaires; Anzar  (16e'), Horuz (56e') et Schuster (93e') à Erstein; Amezrher (38e') Schweickert (61e') à Barr.  BARR; Adolf, Ruffenach,  Krieg, Schweickert, Deloche,  Hengstberger, L. Yazidi, Assou- mani, Lowyck, Amezrher, Winé  (Metz, Mercier, Bernhart). ERSTEIN; Sold, Anzar, Sengel, Frantz, Letang, Garzitto, Répis,Hugel, Riebel, Klein, Horuz, (Lutz, Schuster, Andres). 

Menant par 2 à 1, les recevants croient tenir leur premier succès. Il revient finalement aux Sucriers 

qui ont affiché une volonté supérieure. Lowyck donne un peu de piment en ouvrant le score après s'être démarqué sur le flanc droit.  Réaction ersteinoise par Riebel, dont les arrières commencent à subtiliser des ballons dans les pieds adverses. Les meilleures chances restent locales, mais c'est Répis qui rétablit la parité peu  avant la pause. 
On entre dans le vif du sujet dès la deuxième période. Winé hérite ballon dans la surface, et le et botte dans la cage d'Erstein. Les uns semblent se contenter de cette avance, les autres perdent leurs illusions jusqu'au moment où Létang tente sa chance des 20 mètres : 2-2. Un coup sévère pour les Barrois qui perdent leur football. Répis exploite ainsi au mieux un ballon expédié de l'autre aile par Lutz, de retour après blessure, puis parachève la victoire en s'amusant avec un défenseur résigné. Quel retournement de situation ! H.L.

 

Barr électrocuté

Barr 0 - Électricité 2

 Mi-temps 0-1. Bon terrain. 80 spectateurs. Arbitre: M. [ost, assisté de MM. Mathis et Dufey, Buts; Sowinski (21"), Huck (69"). BARR: Adolf; Benali, Krieg, Ruffenach, Deloche; Hengstberger, Lowick, Assoumani, Guntz; Amezrher, Winé (Mercier, Schweickert, Bernhart). ELECTRICITÉ: Wolff; Moreil, Sowinski, Lehmann, Cormier ; Schneider, Huck, Antz, Stenger; Feder, Hachet (Rumler, Guinchard, Heiligenstein). Les visiteurs sont les premiers -, en action par leur arrière gauche, Sowinski, dont le tir passe, de peu, à côté. A la 12", on note un débordement de Amezrher, repris par Guntz ... mais la balle file également à côté des buts. A la 15", un essai appuyé de Hassan met l'excellent Wolff en difficulté. Alors que la partie reste très équilibrée, les locaux se laissent surprendre par le très offensif Sowinski qui vient crucifier Adolf, d'un tir croisé. Les locaux tentent de réagir mais se heurtent à une défense

 supérieurement organisée autour de Cormier. On notera, toutefois, une reprise manquée d'Assoumani, qui frôle le montant des buts de Wolff. En deuxième période, les Vignerons accentuent leur pression et un centre dangereux de Stéphane 1 Deloche est bien intercepté par . 1 Wolff. Les visiteurs restent très dangereux: Schneider est à deux doigts d'aggraver le score. A la 63", Laurent Winé déborde sur la gauche, Régis Guntz reprend la balle de volée mais Wolff, au prix d'une belle détente, repousse la balle. Dans la minute qui suit, un essai de Mercier rase la lucarne. On sent l'égalisation possible lorsque les Électriciens placent un contre meurtrier qui s'achève par un second but, signé Huck. La messe est dite pour les locaux qui, malgré une domination territoriale, n'arrivent pas à inquiéter outre mesure la défense visiteuse. C'est. au contraire, l'avant-centre Stenger qui a encore deux occasions d'aggraver la marque mais qui échoue, seul, face à Adolf.

 

Mommenheim par rassuré

Mommenheim 0 - Barr 0

Une cinquantaine de spectateurs, Arbitre: M. Alescio (Strasbourg) assisté de . MM. Bergady (Strasbourg) et Eitel (Schiltigheim), MOMMENHEIM: Lenqenfelder, Winstel, Wolff, Gertz, Grasser, Weissbeck, D'Aqostini.: Weibel, Wagner, Wendling, Bildstein, . (Stutzmann, Lorentz, Melendez). . BARR: Adolf, Ruffenach, Krieq, Schweickert, Deloche, Henqstberqer, Yaziâi, Assumani, Lowyck, Metz, Wine, (Mercier, Burgard, Bernhart).

Cette rencontre, capitale pour les deux équipes qui, coude à coude, ferment la marche de leur groupe, n'a pas arrangé les choses, ni pour Barr, encore moins pour Mommenheim. Pour n'avoir pas su concrétiser une demi-douzaine d'occasions, les hommes de Grasser peuvent s'estimer heureux que leur gardien Lengenfelder ait sauvé deux situations très difficiles en déviant la 

trajectoire du ballon au-dessus de la transversale. Les locaux répondirent par une tête de Wendling, sur coup-franc de Wagner, mais là aussi le ballon circula au dessus des buts d'Adolf. Le jeu assez crispant se prolongea jusqu'à la mi-temps. La seconde période démarrait sur le même rythme et aucune des deux équipes ne prit le risque de se découvrir. Ce fut cependant Mommenheim qui eut la première occasion par Agostini mais son essai fut stoppé par Adolf. A la 60", Weissbeck reprit un . coup franc de Weibel mais là aussi la bal1e passa de quelques centimètres à l'extérieur du poteau gauche. Dans le dernier quart d'heure, Mommenheim se fit plus insistant mais il manquait toujours ce coup de rein pour faire la différence. Plusieurs corners de part et d'autre ne donnèrent aucun résultat positif. Ce match nul, entre deux équipes de niveau sensiblement égal, stoppe cependant l'hémorragie et permet d'espérer des jours meilleurs du côté de Mommenheim.

A l'image de ce duel aérien, le match entre Mommenheim et Barr
 a été physique mais aucune équipe s'a su s'imposer. (Photo DNA)

 

Anniversaires

La trentaine sportive

Les vétérans de Zellwiller et de Barr.

 

Sous le sapin

250 jeunes sportifs barrois se sont rassemblés sous Ie sapin de. la salle des fêtes : les jeunes basketteurs, footballeurs, pongistes, twirleuses, handballeurs, judokas ... ont applaudi une troupe de clowns. (Photo DNA)

 

Charles Barthelmebs: 95 ans et toujours le foot
Charles Barthelmebs a vu le jour le 4 novembre 1903 à Benfeld. Dès son plus jeune âge, le ballon a été sa passion et aujourd'hui encore, rien ne lui échappe de l'actualité du football. Après avoir usé ses chaussures à crampons à Saint-Dié, à Molsheim et à Valff, c'est en compagnie de quelques copains qu'il porta à bout de bras le projet de création d'un club de football dans sa bonne ville de Barr. Après maintes péripéties, c'est au printemps 1932 que le F.C. Barr fit ses grands débuts avec dans se rangs évidemment Charles Barthelmebs, mais aussi les frères Reuschlé Eugène, Émile et jules, Paul Anstett et quelques jeunes gens aujourd'hui disparus. Sa carrière sur les terrains achevée, Charles Barthelmebs trouva tout naturellement sa place au sein du comité en tant que responsable matériel et délégué des équipes. Après plusieurs décades de bons et loyaux services, Charles se retira du comité tout en restant un fidèle du Stade Paul Degermann. 


Fondateur du FC Barr.


Ernest Jacky remet au nonagénaire la plaquette d'or de la LAFA

Aujourd'hui âgé de 95 ans, il ne peut malheureusement plus encourager ses favoris de la voix, mais il analyse résultats et comptes rendus du F.C. Barr dans les DNA du Lundi. C'est entouré de sa famille, de ses amis membres fondateurs jules Reuschlé et Paul Anstett que le vaillant plus que nonagénaire a dignement fêté son anniversaire. Bien sûr, le football alsacien se -devait d'honorer ce pionnier de football. Le président de la LAPA Ernest Jacky eût le plaisir de remettre à Charles Barthelmebs la plus haute distinction de la Ligue, en l'occurrence "la plaquette d'or de la LAFA". Le président du F.C. Barr, Jacques Ruffenach accompagné de son comité directeur honora également le doyen des footballeurs barrois en lui remettant un panier garni aux couleurs du club. La municipalité, représentée par l'adjoint Gilbert Leininger fit honneur au jubilaire avec un magnifique cadeau. La soirée devait se prolonger en toute décontraction autour de celui qui reste la figure emblématique du football dans la cité viticole.

 

Barr : bilans et ambitions
Avec 261 joueurs licenciés, 16 équipes et 42 dirigeants le FC Barr a franchi en début de saison le cap des 300 membres. Si les résultats obtenus au terme du cycle aller, amputé de nombreuses rencontres remises, n'est pas toujours à hauteur des objectifs fixés le club barrois reste un bastion fort du football en Centre Alsace. L'équipe I évolue pour la première fois de sa longue histoire au plus haut niveau départemental. Malgré les renforts arrivés à l'inter saison son s'attendait à une rude bataille pour obtenir le maintien et les événements n'ont pas démenti cette augure. Au terme des six rencontres disputées les Barrois ont obtenu nuls et encaissés autant de défaites. Avec un goal-average de 5 à 11, ils pointent en dernière position. Les buteurs de première partie de championnat ont pour nom: Sébastien Lowyck (2), Laurent Wine (2) et Hassan Amezrher. Pour la suite des événements le staff technique barrois qui s'est élargi avec la venue de Gérard Hausser compte avec les retours après blessures de Stéphane Metz, Kamel Yazidi et Patrice Clauss pour recoller au milieu de tableau. En coupe de France, les vignerons après avoir éliminé Rhinau par 6 à 1 ont retrouvé sur leur chemin leur bête' noire du FC Schiltigheim. Une nouvelle fois les locaux qui ont fait un gros complexe d'infériorité face aux nationaux et une lourde défaite 0 à 7 a mis fin à la démonstration des brasseurs. En coupe d'Alsace l'élimination sans gloire face aux mêmes promotionnaires de Rhinau constitue également une déception. Reste la coupe du Crédit Mutuel à défendre, épreuve qui se déroulera au printemps avec le premier écueil à Bindernheim.

L'équipe Il en tête

Grosse satisfaction pour l'équipe II drivée par Thierry Fauth qui vire en tête en cette fin de cycle aller avec à son actif 6 victoires pour 2 défaites et un goal-average largement positif de 22 à 6. Assurément un bon réservoir de joueurs prêts à suppléer les défections des joueurs de l'équipe fanion. L'équipe 3, quant à elle, a éprouvé quelques difficultés à trouver la bonne carburation. Avec une place de 8' au classement et 7 points pour 2 victoires, 1 nul et 3 défaites goal-average 17 à 17) la troupe d'Alain Boehringer devrait sauver sa place en division. 3 avec un peu plus de constance dans les résultats. L'équipe 4 fidèle aux résultats de ces dernières années est bien campée en milieu de tableau avec à son actif 11 points pour 3 succès, 2 nuls et une seule défaite <goal-average 14 à 11). Toujours en course en coupe Casal, prochain adversaire le FC Rosheim, les poulain du trio Risch-Spielmann peuvent passer l'hiver au chaud et entrevoir une deuxième partie de compétition avec sérénité. Les vétérans pêchent toujours par manque de réalisme devant la cage adverse. Classés en deuxième position mais loin derrière le leader Obernai le onze de Denis Wentziger a obtenu 3 victoires, 3 nuls et une défaite pour un goal-average de 10 à 6. 

Bilan positif pour les jeunes

La section des jeunes sous la direction du tandem Patrice 

Schmitt - Raymond Holm présente un bilan globalement positif. Les espoirs du délégué Jean-Paul Boehm au terme des 6 rencontres disputées n'ont enregistré qu'une seule victoire pour un goal-average de 6 à 14. Les dernières rencontres ont prouvé que les vignerons étaient en regain de forme et le maintien en promotion reste dans les cordes. Satisfaction chez les moins de 17 ans qui évoluent également en promotion et qui pointent en 7' position en compagnie des jeunes d'Eckbolsheim et de l'AS Strasbourg. Avec 9 points les poulains de Sylvain Riss ont gagné à 3 reprises, ont encaissé 5 défaites <goal-average 23 à 30). Les moins de 15 ans ont effectué un modeste parcours obtenant 1 victoire et 1 nul pour 4 défaites <goal-average de 11 à 31). Une réaction d'amour propre s'impose pour espérer sauver la place en division A. Les moins de 13 ans de Daniel Le Fur présentent un bilan équilibré avec 3 victoires pour 3 défaites et une différence positive de buts 23 à 20. Les benjamins 1 engagés en promotion d'honneur n'ont pas à rougir de leur 4e place dans un groupe très difficile composé entre autres de Mutzig et d'Obernai. Une victoire, un nul et trois défaites au bilan de ce cycle aller pour un goal-average de 12 à 10. Les équipes benjamins 2 et 3 quant à elles ont effectué un parcours très honorable et fait preuve d'une belle progression notamment sous la férule de Kamel Yazidi. Les deux équipes de poussins après un démarrage difficile ont trouvé la bonne carburation et leur place en milieu de tableau atteste de leurs progrès. Enfin les débutants ont participé avec des fortunes diverses aux différents tournois organisés, relevons les plateaux organisés au stade L.Klipfel qui ont rassemblé bon nombre de parents pour voir évoluer leur progéniture.

Horizon 2000

Si le bilan sportif est dense, l'activité du comité du FC Barr a été très soutenu depuis la prise du championnat. A peine rangés les tréteaux de la Foire aux vins, le FC Barr avait en charge l'organisation du chapiteau de la fête des vendanges. Malgré la froidure précoce de ce début d'automne, le chapiteau n'a pas désempli durant trois jours et le responsable du comité des fêtes du FCB, Henri Grewey s'est montré satisfait au bilan final. Le FC Barr a également participé à la soirée Téléthon du 5 décembre et a donné un coup de main à l'OMS pour la Corrida de Noël. Pour le début d'année 99 se profile l'organisation du tournoi en salle les 2/3 janvier au hall du SIVOM et la traditionnelle fête du carnaval le 6 février à la salle des fêtes à Bernardswiller. Grand moment de cet automne également avec le 95' anniversaire du membre fondateur du club Charles Barthelmebs, Lors de la réception organisée en l'honneur de ce pionnier du club, le président de la LAPA Ernest Jacky a remis la plaquette d'or de la Ligue au vaillant jubilaire. Souhaitons que l'année 99 apporte de belles satisfactions au club du président Ruffenach, que la troupe de Dominique Bernhart sauve sa tête en excellence pour préparer dans les meilleures conditions le FC Barr 2000.

 

Buhl aux commandes

Soultz-sous-Forêts 2 - Barr 0

Mi-temps: 0-0. Beau temps. Terrain en bon état. 90 spectateurs. Arbitre: M. Kuhn (Hochfelden) assisté de MM. Stoetzen (Woerth) et Leier (Herrlisheim). Les buts: Th. Meyer (55e'), Buhl (76e'). SOULTZ: Limmacher, D'Agostino, Itzel, Kasper, C. Meyer, Heintz, Weiss, Lang, Th. Meyer, Buhl, Esteves (Haeussler, Schuler). BARR: Adolf, Alimli, Krieg, Schweickert, Deloche, Hengstberger, Winne, Assoumani, Metz, Clauss, Lowick (Sittler, Yazidi, Remaer).

Dès la 1ère', Lowick inscrit un but pour Barr, mais il sera refusé par l'arbitre. Il faudra attendre la 7e' pour que les locaux entrent dans le match, 

notamment grâce à une reprise de volée d'Esteves, mais sans succès. Le score reste inchangé jusqu'à la pause grâce à un jeu équilibré des deux formations. En revenant des vestiaires, les " forestiers" prennent le match à leur compte, à l'image de Thierry Meyer, auteur du premier but à la 55e'. Barr réagit par Assoumani, qui part seul vers le gardien Limmacher, lequel repousse une première fois le ballon, et la deuxième tentative nécessite l'intervention de Heintz sur sa ligne. Vingt minutes plus tard Florent Buhl, pièce maîtresse du jeu offensif de Soultz aggrave le score. C'est également lui qui, peu avant la fin du match, après une passe de Itzler, provoque l'exclusion du gardien Adolf, mais manque le penalty qui s'ensuit.

 

L'Électricité enfonce Barr

Électricité 3 - Barr 1

Mi-temps: 2-0. Terrain assez lourd. Arbitre: M. Stoffelbach (Munster). Les buts: Stenger (16e'), Sowinski (29e'), Antz (62e') pour AS Électricité; Sittler (75e' pour Barr. AS ÉLECTRICITÉ: Wolff, Lehmann, Sowinki, Rumler, Cormier, Schneider, Stenger, Weller, Guinchard, Antz, Huck (Feder, Hachet, Zipper). BARR: Schmitt, Alimli, Sittler, R. Schweikert, Hengstberger , Krieg, Yazidi, Assoumani, Metz, Clauss, Lowyck (Wine, Deloche).

Les hommes du président Huck, après la victoire à Mommenheim, ont démarré le match en exerçant le pressing sur le but adverse. Dès la 3e' sur corner, Rumler seul aux trois mètres, met la balle à côté. A la 8e', Antz rate sa reprise, seul devant le gardien. La 16e'

 fut la bonne. Au terme d'un excellent mouvement collectif et un échange entre Sowinski et Stenger, ce dernier marque le premier but pour l'AS Électricité. A la 29e', Sowinski intercepte au milieu, s'avance, et marque d'un tir puissant. A la 50e', Guinchard voit son lob passer au-dessus. A la 55e', Krieg pour Barr délivre un excellent tir. A la 62e', sur une action de WeIler, Antz suit le tir repoussé par le gardien et marque de la tête le troisième but. A la 67e', la même action se déroule et Antz met la balle cette fois-ci au-dessus. A la 75e', Sittler, après une courte domination de Barr, réduit le score à 3-1. A noter en fin de match quelques occasions de part et d'autre, sans résultat. A là 89e', retourné acrobatique de Metz, mais le gardien de l'AS Électricité Wolff extirpe la balle de la lucarne. Cette victoire permet à l'AS Électricité de s'emparer de la 3e place, et enfonce un peu plus les hommes de Dominique Bernhart qui valent pourtant mieux que leur classement actuel.

 

Metz opportuniste

Kaltenhouse 0 - Barr 3

Stade de l'Avenir. Mi-temps: 0-2. Les buts: Assoumuni (15e'), Metz (30e'' et 83e' sur pen.). KALTENHOUSE: Gasser, Lienhardt, S. Hamm, D. Lieb, A. Hamm, A. Sturm, Singer, Metzler, Schaeffer, D. Sturm, Heim (Souzy, Gebharât, Meyer). BARR: Adolf, Hengstberger, Sittler, Schweickert, Deloche, Krieg, Yazidi, Assoumuni, Metz, Clauss, Lowyck (Wine, Alimli, Bernhart). Arbitre: M. Ehret assisté de MM. Bertrand et Becker.

Véritable raclée enregistrée au stade de l'Avenir par les protégés du président Martz. Face à un adversaire supérieur dans un des compartiments du jeu, les locaux n'ont que leur volonté maladroite à opposer. Les visiteurs réalisent un match de très haut niveau. C'est d'abord Assoumuni (15e') qui dévie un contre le Lowyck hors de portée du cerbère local. Sous l'impulsion de l'excellent libero Deloche bien épaulé par ses 

compères Yazidi-Assoumuni et Metz, les Barrois accentuent leur pression et à la 30e' : A. Hamm se fait contrer pour l'opportunité Metz qui part seul au but, mystifie Gasser et marque dans le but vide. En fin de première mi-temps les locaux essaient de réagir mais sans succès, la transversale sauvant Adolf sur un dégagement loupé de son partenaire Assoumuni. A la reprise, même scénario. Sur un raid de l'omniprésent Deloche, relayé par Assoumuni, le même Deloche manque de peu le KO (60e'). A la 80e' Gasser sauve devant Clauss délaissé par les défenseurs locaux. Buvant le calice jusqu'à la lie, les recevants encaissent un 3e but sur penalty transformé par Metz suite à une échappée du remplaçant Wine descendu par S. Hamm (83e'). L'équipe barroise drivée par l'ancien international Gérard Hausser, mérite les félicitations pour son excellente production, enfonçant les locaux aux profondeurs du classement.

 

Steinseltz intouchable

Barr 1 - Steinseltz 4

Mi-temps: 0-2. Terrain gras. 120 spectateurs. Arbitre: M. Gass (Schirrhein) assisté de MM. M'Syah et Hernandez. Les buts: Kress (22e' et 77e'), Schweyckert (41e' c.s.c.), Juncker (90e') pour Steinseltz; Lowick (83e') pour Barr.
BARR: Adolf, Henqsberger, Sittler, Schweyckert, Deloche, Assoumani, Krieg, Yaziâi, Metz, Clauss, Lowyck (Benali, Winé, Bernhart).
STEINSELTZ: Heinemann, A. Puss, C. Puss, Schaffner, Bossert, D. Steinbrunn, Jautzy, Ruby, Kress, L. Steinbrunn, Schommer (T. Juncker, Brunck, Weiss)

Les visiteurs entament le match tambour battant et un premier tir de Schommer passe de peu au-dessus. A la 8" un centre de la gauche est repris par Kress, mais le ballon s'écrase sur le montant droit de la cage d'Adolf. Les locaux laissent passer l'orage et sur la première balle de contre Lowyck se fait faucher dans les 16 m. 

L'arbitre accorde fort justement le penalty, mais Metz rate la cible. Les visiteurs reprennent le jeu à leur compte  et un nouvel essai de Patrick Fuss vient s'écraser sur la barre locale. Il faut attendre la 22" pour assister à l'ouverture du score. L'ailier visiteur Jautzy déborde sur la droite et Kress reprend la balle pour tromper imparablement l'infortuné Adolf. Les locaux tentent de réagir, mais le tir de Yazidi passe au-dessus. Peu avant la pause [autzy sème la panique dans la défense vigneronne et Schweyckert dévie malencontreusement la balle dans ses propres filets. Dès lors, Steinseltz gère son avance. A la 70", Winé donne un bon ballon à Lowyck mais ce dernier tire au-dessus. A la 77e', Jautzy décidément intenable adresse un centre impeccable à Kress qui aggrave le score. Enfin, à la 83", Bernhart lance Lowyck dans l'axe et ce dernier ramène le score à de plus justes proportions. Les locaux tentent le' tout pour le tout mais comme souvent en pareil cas, [uncker profite d'une erreur de relance pour expédier un missile dans la lucarne gauche du but d'Adolf.

 

Metz relance Barr

Barr 1 - Soleil Bischheim 0

Mi-temps: 1-0. Bon terrain. Arbitre: M. Rauffer (Schwindratzheim) assisté par MM. Schaettel et Hermann. 100 spectateurs. Le but: Metz (1") pour Barr.
BARR: Adolf, Hengstberger, Sittler, Benali, Deloche, Assumani, Krieg, Winne, Metz, Clauss, Lowick (Schweyckert, Yazidi, Bernhart) SOLEIL BISCHHEIM: Braun, Jung, Bettini, Dacruz, LAurent, Beckhti, Burger, Sengel, Iurilli, Altun, Gillig (Belhacene, Yildiriin, Maitre).

Les Barrois ont dédié cette première victoire à domicile à leur supporter N°1, Raymond Lalevée qui fêtait ses 80 printemps. Une 'victoire qui s'est dessinée dès la première minute de jeu et ce but de Metz qui profitait d'une coupable hésitation de la défense adverse pour crucifier l'infortuné Braun. Les Vignerons se créaient une nouvelle occasion, mais la reprise de la tête du même 

Metz s'écrase sur l'arrête du but. Après ce départ en fanfare des locaux, le FC Soleil reprend des couleurs et les Vignerons se replient massivement dans leur moitié de terrain. lurilli, décidément très malchanceux, tire de peu à côté alors que Sengel expédie un coup-franc magistral sur le poteau gauche d'Adolf. La deuxième période est contrariée par un vent capricieux. Les locaux procèdent par contre-attaques, mais Lowick, idéalement lancé, pousse trop loin sa balle. A la 61'" Metz est accroché dans les seize mètres, l'arbitre accorde le penalty, mais Stéphane Deloche voit son tir magistralement repoussé par Braun. Dans le dernier quart d'heure, Belhacène et Iurilli côté visiteurs, Metz et Lowick côté local, se créent de belles occasions sans pouvoir conclure. La fin de match est particulièrement crispante pour les spectateurs locaux mais au bout du compte, ce premier succès à domicile relance le onze de Dominique Bernhart. 

 

 

Barr se fait rattraper

GUNDERSHOFFEN. - BARR 2-2.

Mi-temps 0-0. 150 spectateurs. Arbitrage de M. Parenteau assisté de MM. Schmitt et Weissreiner. Buts pour Gundershoffen: Schafer (75e) et Kempf (79e) ; pour Barr: Metz (59e) et Krieg (68e).

Les Barrois sont les premiers en action, mais le tir croisé de Yasidi est capté par Jung. Gundershoffen se montre dangereux sur un premier coup-franc, mais l'essai de Babilon trouve Adolf à la parade. Peu de temps après, l'ailier visiteur Fuchs est à deux doigts d'ouvrir le score mais son tir est contré. Après un quart d'heure de jeu, le libero barrois, Stéphane Deloche, quitte ses coéquipiers sur blessure. l'ailier gauche local Greitler profite du remaniement de la défense des vert et blanc pour solliciter une nouvelle fois Adolf. A la 34e minute, Babilon catapulte un tir de 25 m sur la barre d'Adolf et peu de temps après c'est à nouveau Fuchs qui rate une reprise pourtant facile. Mais les Barrois laissent passer l'orage. La deuxième mi-temps démarre sur un rythme élevé. A la 59e minute Metz part du milieu de terrain et dans son style rageur trouve l'ouverture pour les vignerons. les événements se précipitent et à la 68e minute une contre-attaque amorcée par Hengstberger et Yazidi se termine par une échappée de Jean-Mathieu Krieg qui trompe une nouvelle fois le goal local. Menés 2 à 0, les locaux jettent toutes leurs forces dans la bataille, Adolf se montre héroïque dans la tempête, mais à la 75e Schafer trouve l'ouverture et réduit le score. Dans la minute qui suit Stéphane Metz a une belle occasion mais c'est au contraire Kempf qui suite à un corner tiré de la droite rétablit la parité.

 

On n'avance pas

En se neutralisant, Erstein et Barr n'ont pas fait une bonne affaire puisque les deux équipes restent dans les profondeurs du classement.

Si Barr et Erstein ont signé un bon match, ils n'en demeurent pas moins des candidats potentiels à la descente. (Photo AL - J.L.S.)
ERSTEIN - BARR 1-1. Mi-temps 0-0. But pour Erstein: Raffi Ritty (80e s. p.); pour Barr. Metz (88e). Temps venteux. Terrain en bon état Environ 100 spectateurs. Bon arbitrage de M. Fuchs (Riedisheim), bien secondé à la touche par MM. Zilliox (Weyersheim) et RocIand (Brumath). 

Dans ce match à six points, les "sucriers" du président Jacky Meyer ont encore dû partager la totalité de l'enjeu. En effet, dans ce match à la vie à la mort quant au maintien, les élèves du sympathique prof et entraîneur Rachid Mébarki ont raté le coche pour prendre leur distance, ceci malgré une pléthore d'occasions. Du coup, les deux équipes restent au coude à coude. En première période, les gars de l'énergétique et exemplaire capitaine Hugel ont eu trois ballons brûlants par Akbas des 16 mètres, puis par Hugel lui-même, après un slalom de toute beauté sur le côté gauche, et enfin par Colantuorno sur corner de la tête, mais 

décidément le ballon ne voulait pas franchir la ligne blanche. De leur côté, les vignerons ne sont pas restés inactifs, mais le portier local Sold n'a jamais eu à trembler. Après la pause, le rythme est resté le même, avec sa dose d'ardeur, de courage, parfois de classe> et avec des occasions encore côté local par Kateb, seul face au gardien adverse, suivi de Ludaescher sur action personnelle ou encore par Lutz qui, lui aussi, a buté sur le gardien. Arrive enfin le dernier quart d'heure où les sucriers de l'intendant Jean-Claude Schott ont enfin ouvert le score sur un penalty justifié par le rapide Ritty. Du coup, on respirait mieux côté local et les supporters bombaient leur torse. Enfin, on la tenait à bout de bras, cette première victoire à domicile. Hélas, trois fois hélas pour eux, puisque pour les gars du capitaine Adolf, Meyer, après un cafouillage monstre, a remis les deux formations à égalité suite à une bonne pichenette. Du coup, une fois de plus, c'était une cruelle déception du côté local, tandis que pour les vignerons ce point reste celui de l'espoir.

 

Rien à se mettre sous la dent

Barr 0 - Mommenheim 0

Mi-temps: 0-0. 60 spectateurs. Terrain gras. Arbitrage de M. Wahl (Rittershoffen) assisté dé MM. Woerel et Kubler. BARR: Adolf, Schweyckert, Sittler, Benali, Hengstberger, Deloche, Krieg, Assoumani, Lowick, Roger, Metz (Bernhart, Barthelmebs, Duplessis).
MOMMENHEIM: Lenqenfelder, Lorentz, Wolff, Gertz, Grasser, Weissbeck, Melendez, Weibel, D'Agostini, Stutzmann, Specht (Guth, Bildstein, Winstel).

La partie débute par un temps à ne pas mettre un footballeur dehors, à cause de la pluie et des bourrasques de vent. Il faut attendre la 10e' pour assister à la première occasion pour les locaux, mais Metz ne peut contrôler le service en profondeur de Roger. A la 17e', l'avant centre visiteur D'Agostini voit son tir contré dans la

 surface par Benali. Puis rien à se mettre sous la dent jusqu'à la demi-heure de jeu: après une combinaison partie de la gauche, Metz manque sa ' reprise et le tir de Roger rase l'extérieur du poteau. Peu avant la mi-temps, les visiteurs bénéficient d'un corner. La reprise de la tête d'un avant de Mommenheim prend la direction des filets d'Adolf, mais Assoumani sauve sur sa ligne. En seconde période, on espère une réaction des locaux, mais après une première tentative d'Assoumani, le jeu retombe dans sa torpeur. A la 56e', on note un dégagement du poing d'Adolf dans les pieds de Melendez, mais le gardien local se reprend bien et se couche sur le tir de l'avant visiteur. Barr, au fil des minutes, prend le jeu à leur compte, se montrant toutefois rarement dangereux. On notera un débordement sur la gauche de Metz à dix minutes de la fin, mais l'arrière garde de Mommenheim, écarte le danger.

 

En route pour le maintien

Barr 3 - Schirrhein 2

Mi-temps: 0-1. Terrain en mauvais état. 150 spectateurs. Arbitre: M. Collinet (Gambsheim) assisté de MM. Muesser et Lutz. Les buts: Yazidi (47e' et 81e'), Clauss (75e') pour Barr; Charrier (10e'), Ziane (52e') pour Schirrhein.
BARR: Adolf, Henqsberger, situer, Schweyckert, Barthelmebs, Assoumani, Krieg, Yaziâi, Metz, Clauss, Lowick, Benali, Wine, Bernhard.
SCHIRRHEIN: Richmann, Gauss, Huck, Mosser, Bitz, Amazias, Erbs, Schaeffer, Ziane, Charrier, Dannenmuller, Lang, Schott, Gangloff.

Ce match capital pour les locaux démarre par une première action de l'avant-centre visiteur Schaeffer. Metz pour Barr réplique en décrochant un tir qui passe au-dessus. A la 10e', l'équipe barroise perd la balle en milieu de terrain. Charrier transperce la défense et d'une pichenette trouve le chemin des filets. Menés au score, les locaux réagissent. Krieg adresse un service en 

profondeur à Metz. Mais cette tentative rase le montant des buts de Bichmann; A la 28e', une nouvelle combinaison sur la gauche s'achève un essai de Lowick. La pression des locaux s'accentue et Hengsberger échoue une nouvelle fois face à Richmann. Peu avant la mi-temps, les visiteurs ont deux occasions de faire le break mais Adolf s'interpose brillamment. Mi-temps: 0-1. Barr entame la deuxième période résolument décidé à égaliser. Clauss et Schweyckert voient leur tentative échouer, A la 47e', Yazidi décoche un tir dans les 16 mètres qui prend à défaut Richmann. Le plus difficile semble réalisé pour les Barrois. Mais à la 52e', Ziane profite d'une mésentente de l'arrière défense locale pour redonner l'avantage à Schirrhein. Menés au score, les locaux prennent tous les risques pour revenir. Après deux occasions manquées pour Barr, Clauss signe le 2 à 2, suite à un superbe coup-franc accordé à la limite des 16 mètres. Mais la partie n'est pas finie. A la 81e', Yazidi marque le but de la victoire sur une passe de Krieg. Ce succès était primordial dans la lutte pour le maintien.

 

Le Soleil au rendez-vous

Soleil Bischheim 3 - Barr 1

Mi-temps: 0-1. Pelouse en bon état. Spectateurs: 90. Arbitre: M. Woehrel (Eschau) assisté de MM. Ilkhan (Strasbourg) et Maestri (Strasbourg).
FC SOLEIL BISCHHEIM: Braun, Jung, Bettini, Dacruz, Fouger, Sengel, Laurent, steck; Iurilli, Gillig, Burqer, (Bekhti, Altun, Bellahcene).
FC BARR: Adolf, Schweickert, Sittler, Benali, Hengstberger, Krieg, Lowyck, Barthelmebs, Metz, Clauss, Yazidi, (Wine, Assoumani, Bernhart). 

La rencontre démarre sur un bon rythme. La première alerte est pour les locaux, Braun extirpant de sa lucarne un tir de Yazidi à la 11e'. A la 15e', Sengel file seul aux buts et se fait crocheter aux 16m. Le coup franc, bien tiré par Burger, est arrêté avec brio par Adolf qui sauve miraculeusement dans l'angle supérieur droit. Le gardien visiteur s'illustre sur deux autres actions  

de Burger, mais Barr toujours dangereux en contreattaque se montre plus opportuniste. Krieg, d'un tir violent des 35m, ouvre le score pour à la 17e'. Une action Sengel-Burger-Sengel avorte une nouvelle fois sur l'excellent Adolf. La deuxième mi-temps voit les locaux prendre enfin le match à leur compte. Les visiteurs ne procèdent plus que par contre, mais restent dangereux. Une invraisemblable série de tirs aux buts sur une même action échoue dans une forêt de jambes visiteuses à la 59e'. La chance semble encore tourner le dos à Bischheim qui persévère néanmoins et qui parvient à égaliser par Sengel, bien servi au point de pénalité. Lorsque Metz se déjoue de la défense locale et tire de peu à côté, on assiste à une sorte de tournant. Dans la foulée, le FC Soleil connaît la délivrance. 87e' : Sengel, dos au but, reprend victorieusement un centre de la tête. Une minute plus tard, Adolf commet sa seule erreur. Son ballon aérien relâché profite à Gillig qui scelle le score. Victoire importante dans un match à six points, mais le maintien n'est pas assuré.

Les couleurs claires locales paraissent quelque peu chahutées, mais c'est bien le FC Soleil qui aura le dernier mot. ln extremis ... (Photo DNA - Guillaume Gouet)

 

C'est compromis

Barr 0 - Gundershoffen 4

Mi-temps: 0-1. 80 spectateurs. Bon terrain. Arbitre: M. Burgert (Emmendingen) assisté de MM. Trautwein et Leonoft. Les buts: Fuchs (11e'), Greiner (53e' et 76e'), Kempf (67e'). BARR: Adolf, Schweickert, Sittler, Benali, Engstberger, Assoumani, Yazidi, Barthelmebs, Lowick, Metz, Clams (Winé, Deloche, Bernhart). GUNDERSHOFFEN: Jung, Fernbach, Maes, Babilon, Klein, Zugmeyer, Doerr, Greiner, Schaeffer, Diebold, Fuchs (Kemp], Beek.) 

Étrangement absents tout au long de cette rencontre, les vignerons n'ont jamais donné l'impression de disputer un match pour le maintien. Bien au contraire, les visiteurs dégagés de tout souci ont donné une leçon de football. Pourtant la partie s'engage par une première action de Stéphane Metz mais Lowick ne peut redresser la course du ballon. A la 11e'', suite à une faute défensive des locaux, Fuchs ne se fait pas prier pour ouvrir le score pour Gundershoffen. On attend en vain une réaction des recevants et ce sont les visiteurs qui multiplient les actions offensives. A la 13e', Greiner tire sur le poteau et 

dans les minutes qui suivent échoue en expédiant un tir lobé sur la transversale. A la demi-heure de jeu, ce même Greiner joue de malchance et le poteau vient une nouvelle fois suppléer le gardien local. En cette première période la chance sourie décidément aux locaux qui rejoignent les vestiaires avec un seul but de retard. En deuxième période, les vignerons semblent déterminés à réagir mais ils ne feront illusion que pendant quelques minutes. En effet à la 53e', suite à un coup franc tiré de la droite Greiner double la mise pour Gundershoffen d'une reprise de la tête imparable. On note une réaction du jeune arrière local .Sittler mais son centre tir passe au ras de la transversale du portier Jung. A la 67e', Schaeffer est irrégulièrement arrêté dans les 16 mètres et Kempf en vieux briscard transforme la sentence suprême. Menés 0-3, les locaux perdent complètement leur football et les visiteurs multiplient des actions dangereuses devant l'infortuné Adolf. A ce petit jeu Greiner trouve une nouvelle fois le chemin du but et aggrave le score pour ses couleurs. Il faudra attendre la 86e' pour assister à la première véritable occasion pour les locaux mais l'essai de Yazidi échoue sur la transversale adverse.

 

Le FCSK 06 sans pitié

Barr 2 - FCSK 06 6

Mi-temps 1-3. 150 spectateurs. Arbitrage: M. Lamy assisté par MM. Marchal et Weibel. Les buts: Metz (33e), Lowick (52e) pour le FC Barr; Klotz (19e), Ehrhart (34e, 75e et 80e), Ouslama (37e et 65e) pour le FCSK 06. BARR: Adolf, M. Deloche, Barthelmebs, Benali, S. Deloche, Hengsberger, Yazidi, Lowick, Metz, Clams, Winé, Sittler, Assoumani, Schweyckert. FCSK 06: Gebhardt, Bennouna, Hatt, Vignola, Klotz; Guth, Feuer, D'Acunto, Ehrhart, Mendes, Baichoo, Herrmann, Duslama.

Les Barrois sont les premiers en action par Mathieu Deloche qui se fait contrer par Gebhardt. A la 7e, Metz se dégage du marquage visiteur, mais tire à côté. Les Montagnards ripostent à la 13e par Mendes, sur coup franc, échouant sur la barre. Ce n'est que partie remise puisqu'à la 19e Klotz ouvre le score sur coup franc. A la 33e. les vignerons trouvent l'ouverture par Metz qui reprend un ballon renvoyé par la barre sur un tir de Winé. Dans la minute qui suit, les Strasbourgeois reprennent l'avantage par Ehrhart. Trois minutes plus tard. les Montagnards enfoncent le clou par Ouslama, d'un tir croisé. hors de portée d'Adolf. A la 52e, Lowick. d'un tir lobé, réduit le score. A la 60e, l'arbitre expulse Stéphane Deloche. C'est le tournant du match car, à la 65e. Ouslama augmente le capital dés citadins et Ehrhart, par deux fois, établit le score final.

 

Barr : ça sent le roussi 

Barr 2 - Soultz-sous-Forêts 3

Mi-temps 0-0. 50 spectateurs. Arbitre M. Heim (Strasbourg) assisté de MM. Wroebel et Gass. Buts : Th. Meyer (46"), Esteves (56" et 59") pour Soultz sous Forêts; Benali (76"), Winé (80") pour Barr. 

Les Barrois sont les premiers en action par Winé mais sa tentative est annihilée par la défense visiteuse. A la 12" les "Forestiers" se montrent une première fois dangereux mais Adolf veille au grain. Au fil des minutes la pression visiteuse s'accentue et un centre-tir venu de la droite vient mourir sur la barre locale. A la demi-heure de jeu Bernhart sauve sur la ligne une nouvelle chaude alerte. Les locaux en fin de première période 

arrivent il se défaire de l'étreinte adverse. M. Deloche manque de percussion pour tromper le goal de Soultz, Limmacher, puis une tête de Metz passe de peu il. côté. En début de deuxième période, le match va basculer. A la 51" les visiteurs trouvent l'ouverture et Th. Meyer vient crucifier l'infortuné Adolf. Les locaux réagissent par Winé, mais sur deux contre-attaques successives, Esteves, opportuniste en diable, aggrave le score. o A 3-0 on craint un effondrement des locaux mais en fin de partie Benali redonne un mince espoir, puis Winé permet aux "Vignerons" de réduire la marque. Menés 2-3 les locaux ont une dernière chance d'égaliser, mais le coup franc de Hengsberger rase la lucarne. Pour les recevants, la situation devient de plus en plus précaire ...

 

Jean Erbs assomme les Barrois

Schirrhein 2 - Barr 1

Mi-temps: 0-1. Pelouse en excellent état. Environ 120 spectateurs. Arbitrage de M. Keigler (Mittelwihr) assisté de MM. Moog (Strasbourg) et Lienhardt (Lingolsheim). Les buts: Erbs (48", 89") pour Schirrhein; Metz (43") pour Barr. SCHIRRHEIN: Rischmann, Schott, Huck, Mosser, Bitz, Lang, Erbs, Amazias, Dannemuller, Charrier, Schaeffer (Dietenbeek, Guillaume). BARR: Adolf. Deloche, Sittler, Benali, Hengstberger, Barthelmebs, Winé, Assoumani, Metz, Clauss, Lowick (Yazidi, Bernhart).

Que ferait Schirrhein, actuellement décimé par les absences et les blessures répétitives, sans Jean Erbs? L'entraîneur-joueur vétéran a mis fin aux espoirs des Barrois en frappant il. deux reprises imparable ment et avec un sang-froid incroyable. Les locaux auraient pu se mettre il. l'abri dès le départ, puisque il. trois reprises en 

cinq minutes. ils pouvaient ouvrir la marque: il. la 4" par Dannenmuller, il. la 6" par Charrier et, il. la 8", lorsque Adolf démontra toute sa classe sur un tir tendu de Erbs. Une fois l'orage passé, les visiteurs se reprenaient et contre toute attente, Metz ouvrait le score il. la 43", laissant pantois le portier local Rischmann qui touchait ici sa toute première balle. De retour des vestiaires, et piqués au vif, les Forestiers mettaient le turbo et bénéficiaient d'un coup-franc aux vingt mètres transformé par Erbs (48"). Le même Erbs, sur une sortie hasardeuse de Adolf, touchait le montant droit (52"). Nullement découragée, la vaillante et jeune équipe de Barr essayait de poser le jeu, mais les actions de ses attaquants étaient régulièrement stoppées par une défense locale, où Huck émergeait Alors que l'on s'acheminait vers un partage des points, les Forestiers bénéficiaient d'un nouveau coup-franc il. la limite de la surface, que Jean Erbs s'empressait de transformer (89") au grand désarroi des Vignerons. 

 

Ouslama décisif

FCSK06 4 - Barr 3

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Dagon (Wintzenheim) assisté de MM. Burgmann et Heheust. Les buts: Ouslama (S", 56", 82") D'Acunto (73") pour le FCSK06; Yazidi (40"), Wine (51"), Sittler (66") pour Barr. FCSK 06 : Schutz, Bennouna, Hatt, Vignola, Klotz; Guth, 0Uslama, Baichoo, Peurer, Mendes, Salem (D'Acunto, Lazarus).
BARR: Adolf, Deloche, Sittler, Benali, Hengstberger, Assounii, Lowick, Bernhart, Metz, Yazidi, Wine (Oberlé, Barthelmebs).

 Sur la première attaque des locaux, Ouslama manque de peu le cadre. Ce n'est que partie remise. Il ouvre la marque suite à un relais avec Feurer. Le jeu sombre dans une certaine léthargie pendant plus de trente minutes. Le maigre public ne voit pas beaucoup 

d'occasions, malgré une légère domination des "Du nulles".
A la 40", sur une action confuse, Barr égalise par Yazidi, suite à un renvoi approximatif de la défense locale. La deuxième mi-temps démarre sur les chapeaux. de roues et à la 51", Wine marque et donne l'avantage aux Verts de Barr. A la 56", une balle en profondeur trouve Ouslama, qui réussit le doublé: 2-2. Profitant d'une supériorité numérique, Barr reprend l'avantage par Sittler à la 66". Vexés, les montagnards accélèrent le jeu et égalisent par D'Acunto, d'une tête en pleine lucarne (73"). A la 82", un relais entre Lazarus et OusIama voit ce dernier marquer son troisième but. Victoire finale du FCSK 4-3. Pour Barr, les carottes sont définitivement cuites. Les "vignerons" joueront en PE la saison prochaine .

 

Une victoire pour se consoler

Obernai 1 - Barr 0

Mi-temps 1-0. Pelouse en bon état. Une centaine de spectateurs. Arbitre : M. Willig (Roeschwoog) assisté de MM. Weber et Matlouti. But: Dogan (7"). OBERNAI : Paul, Brunnenstein, Botijo, Cheaibi, Prieto, Wagner, Merckel, Yomba, Khada, Obrecht (Ihanez, Dogan, Henches). BARR : Meyer, Barthelmebs, Sittler, Benal, Hengstberger, Assoumani, André, Mercier, Metz, Yasivi, Wine (Battaut, Deloche).

Les Obernois ont remporté leur 8' victoire consécutive mais les Barrois, qui ont livré leur dernier baroud d'honneur en Excellence, leur ont donné beaucoup de fil à retordre. Pourtant, l'entame du match est bonne pour les Obernois, qui obtiennent leur première occasion à la 5". Dogan met de peu au-dessus. Ce n'est que partie remise, puisque ce dernier profite d'un ballon relâché 

par le gardien sur un corner de Wagner pour le glisser dans le but. A la 18", le centre de Brunstein trouve Wagner, qui met au-dessus de la barre. Ce même joueur récidive à la 29" par un beau tir, toujours sans résultat concret. Les Vignerons parviennent à desserrer l'étreinte. Ils se créés leur première occasion à la 32", mais le gardien local Paul effectue un arrêt de classe sur un tir dévié. La mi-temps se termine sur un tir des 25 m de Prieto qui frôle la lucarne. Les débats s'équilibrent en deuxième mi-temps. Les Obernois, crispés, manquent parfois de lucidité. A la 55", le gardien Paul s'illustre à nouveau sur un corner repris de la tête par Deloche. La suite est une suite d'occasions manquées pour les locaux. A la 70", un coup franc de Henches arrive sur Cheaibi, qui tire dans le petit filet. Puis la reprise de Yumba manque le cadre (82"). Enfin, à la 84", Wagner sur corner met la balle sur la transversale. Un ultime tir de Dogan clôt ce derby animé disputé dans un bon esprit.

Coupe du Crédit Mutuel

 

Barr éliminé !

Bindernheim 1 - Barr 1

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Oberlin (Sélestat), assisté de MM. Ridzon et Bonnet. Buts: Hirsch (16") pour Bindernheim; Deloche (35") pour Barr.

Les locaux (Dl) créent l'exploit du jour en éliminant le tenant du trophée. Le match débute sans round d'observation et lés visiteurs, avec l'appui d'un vent très fort, se ruent à l'attaque mais sans grand danger à l'approche des buts. Starck offre un ballon en or à Gargowitch qui tire au-dessus. Les visiteurs attaquent toujours par les ailes, mais ne trouvent pas la faille à l'approche des 16 mètres. Le score est ouvert sur une bévue du gardien visiteur et Hirsch, tout seul, marque dans le but vide. Starck voit ensuite un tir frapper le poteau et c'est Deloche, monté à l'avant, qui égalise d'une belle tête. En deuxième période, Bindernheim est à deux doigts de marquer mais le bon gardien intervient. La prolongation est très ouverte, la fatigue se faisant sentir des deux côtés. Et il se termine sur un score nul qui qualifie Bindernheim.

 

Encore un bon coup de Barr

L'entraîneur Patrice Schmitt a repris le groupe Espoirs en cours de saison avec pour consigne le plaisir de jouer. Et le plaisir n'est pas incompatible avec la victoire comme le démontre la belle série en cours des jeunes barrois.
Maintenant nous nous remettons à gagner" a dit Patrice Schmitt au moment de la remise de récompenses. Il faut croire en effet que la victoire sourit aux audacieux. Et après Sélestat, battu 3 à 0 la semaine précédente c'est donc SUC Ardi qui a fait les frais de la forme retrouvée des Espoirs de Barr en s'inclinant 0 à 5 sur son terrain. Cette équipe barroise est d'ailleurs originale à plus d'un titre.
D'abord parce qu'elle est une des représentantes de ces villes "moyennes" (5 000 habitants) alsaciennes qu'on souhaiterait voir plus nombreuses dans les championnats Espoirs de DH et de Promotion. Ensuite parce que son entraîneur possède un bagage exceptionnel, de par sa formation d'enseignant et de par son expérience, pour coacher un groupe. Et à l'approche sportive pure, dans laquelle il n'oublie ni le besoin pour 
les jeunes joueurs de se faire plaisir ni la nécessité de faire contrepoids de "dépense physique" à l'activité estudiante ou professionnelle, il allie une dimension psychologique de plus en plus nécessaire dans le football actuel. Ainsi en anticipant les réactions des joueurs trop nerveux et en intégrant les différences de culture, le travail de Patrice Schmitt devient beaucoup plus profond et désamorce des explosions éventuelles. Pour le club, créé en 1932, son travail, élargi à l'ensemble des équipes jeunes, est certainement un atout de poids. Mais le FC Barr présente égaiement un bilan flatteur pour le nombre de sponsors, soit une centaine, pour le nombre de licenciés, près de 300, et le nombre d'équipes, 16 dont 5 seniors et une de vétérans. Dans cette dernière évolue d'ailleurs son président, Jacques Ruffenach, fondateur et dirigeant des Échelles Fortal.

Fabrice Martinello (Oda) remet le chèque au président Jacques Ruffenach.

Le FC Barr et ses invités, Fabrice Martinello, Danièle Wendling et François Kuprya: (tous trois d'Oda) Jean Pierre Schmittheisler Président de la Commission des Jeunes du Bas Rhin ( LAFA) et secrétaire du club et David Zitelli.

Coupe Centre-Alsace

 

Avalanche finale

BOOFZHEIM 0 - BARR 6 

Mi-temps 0-1. Arbitre: Pierre 1 Richter (Wisches) assisté de Christophe Russi (Geispolsheim) et Alain Haettele-Fritsch (Boofzheim). Buts: Patrice Clauss (32"), Stéphane Hengstberger (51" sur pén.), Stéphane Metz (80" et 87"), Sébastien Duplessis (83"), Saïd Assoumani (85''). 

Les locaux, privés de quatre titulaires, ont longtemps tenu tête aux hommes de l'entraîneur-joueur Bernhart. A la 19", l'ailier Winé s'infiltre au cœur de la défense boofzheimoise et son tir à bout portant est renvoyé par le dessous de la transversale avant d'être dégagé par H. Kléthi. A la 22", suite à une superbe passe en profondeur de Hassine, le gardien bar rois Adolf sort brillamment au-devant de Burckhardt. A la 32". un coup franc direct Platinien de Clauss permet aux favoris 

d'ouvrir le score. A la 51", à la suite d'un penalty plutôt sévère, Hengstberger doubla la mise en deux temps, le gardien Lehmann s'étant élancé du bon côté et ayant repoussé la tentative initiale. Le score reste inchangé jusque dans les dix dernières minutes pendant lesquelles les vignerons alourdissent l'addition. Un contre de la droite est converti en but de la tête par !5. Metz (80"): idem pour Duplessis à la 83": un coup franc est repris au premier poteau du plat du pied par Assoumani à la 85" ainsi qu'au coup franc direct de 25 m qui se fiche dans la lucarne à la 87". Sur l'engagement, depuis le point du rond central, le rusé R. Roehn ; expédia un tir phénoménal de 50 m sur le poteau adverse alors que le gardien n'était pas encore replacé. Ce coup de patte a soulevé les applaudissements des spectateurs, y compris ceux de l'ex-pro Gérard Hausser.

 

STOTZHEIM - BARR: 1-4.

Mi-temps 0-2. Buts ~ pour Barr: Laurent Wine (26", 35" et 77"), jacky André (57"). Pour Stotzheim: Christophe Ehrhardt (67''). Arbitrage de M. Buhler (Gertwiller) assisté à la touche par MM. Mathis (Epfig) et Gilg (bénévole Stotzheim).

Débuté avec vingt minutes de retard, il a fallu chercher des arbitres parmi le public présent, cette rencontre aura vu la victoire logique d'une équipe barroise maitre de son sujet, face à des 

Stotzheimois toujours aussi · inefficaces devant le but adverse. La première occasion est locale par Ch. Ehrhardt qui seul devant le gardien adverse, frappe à côté. L. Wine ne va pas perdre ses duels avec S. Farner inscrivant ainsi deux buts en dix minutes. En seconde période, les visiteurs corsent l'addition par J. André d'une frappe dans la lucarne. Ch. Ehrhardt sauvera ensuite l'honneur dix minutes avant que L. Wine inscrive le quatrième but, son troisième personnel, en plaçant le ballon hors de portée de l'infortuné Farner. On notera la correction exemplaire des 22 acteurs et l'excellent arbitrage de M. Buhler.

 

Matzenheim méritait mieux

MATZENHEIM - BARR 2-3

Mi-temps 1-1. Buts pour Matzenheim, Zoran (30") et Delacote (55") pour Barr, Asumani (15" et 100") et Duplessy (62").

Pour ce nouveau match de coupe, les locaux, qui avaient éliminé Kogenheim, recevaient une équipe de Barr qui évoluaient trois divisions plus haut. Dès la 1ère, Asumani ouvre la marque pour Barr, mais peu après, Zoran égalise sur coup franc, son tir dévié par un défenseur prenant le gardien à contre pied. La mi-temps 

intervient sur la marque 1-1. En seconde période, les riverains du Panama prennent le match en main et font jeu égal avec Barr. Delacote donne l'avantage à ses couleurs sur penalty, mais Barr revient rapidement à la marque par Duplessy. Uedo a une occasion de permettre à Matzenheim de repasser devant mais son tir passe de peu à côté. A trois minutes de la fin, Maignan sauve son équipe en stoppant énergiquement une attaque adverse. Durant les prolongations, Barr marque un nouveau but par Asumani et se qualife pour les demi-finales. Dommage, car les locaux avaient les moyens de créer la surprise.

Jean-Noël Niederkom (qui échappe ici à un adversaire ba"ois) et Matzenheim sont passés tout près de l'exploit hier. (Photo" L'ALSACE" - Gutekunst)

 

Barr finaliste dès le premier quart d'heure

ROSSFELD 0 - BARR 6

Mi-temps: 0-4.· Arbitre: M. Munchenbach assisté de MM. Kirstetter et Woehrel. Buts de Mercier (15"), Winé (16"), Metz (44"), Duplessis (45", 82", 83").

Décimés par l'absence de 5 éléments majeurs (blessés, suspendus ou déjà en vacances), les locaux n'ont eu que leur courage à opposer aux Barrois, bien plus en jambes. Très vite les visiteurs mirent le feu à la maison et il fallut deux superbes interventions du toujours jeune Maurice Warth, gardien d'un soir, pour éviter le pire à son équipe dès la 2". Malheureusement il fut impuissant sur une superbe lucarne de Mercier. Sur l'engagement le même Mercier souffla la balle aux bleus et la déposa sur la tête de son capitaine Winé, seul aux 6 m, qui doubla 

la mise. Alors que l'on s'acheminait tranquillement vers la mi-temps, les vignerons réussirent un nouveau coup double en l'espace d'une minute par Metz puis Duplessis aux 44" et 45". Après la pause, les Rossfeldois menacèrent enfin le portier adverse mais Arnaud Kretz, dont c'était le dernier match sous le maillot bleu avant son départ vers mars Bischheim, n'arriva pas à conclure. Même un penalty accordé logiquement par l'arbitre était détourné par le portier adverse! On pensait que lés locaux allait sauver l'honneur mais le lob de Woerth passa de peu au-dessus. Au contraire, ce furent les visiteurs qui contrèrent froidement les ardeurs locales, Duplessis clôturant le feu d'artifice par un joli doublé. Rappelons que l'autre demi-finale de cette coupe opposera les Portugais de Sélestat et Artolsheim mardi à 19 h.

 

Affiche inédite pour la trentième

Les Portugais de Sélestat et le FC Barr, qui ne se sont pas encore affrontés cette saison, seront opposés dimanche (17 h) à Westhouse à l'occasion de la 30e finale de la Coupe du Centre Alsace.

Cela fait presque douze mois que les deux équipes ont rechaussé leur crampons pour préparer la saison 98199. En reprenant l'entraînement à la fin du mois de juillet 98, ils ne s'attendaient certainement pas à disputer leur dernière rencontre· officielle près d'un an plus tard. Mais les rigueurs de l'hiver en ont voulu autrement et les voila e à face ce dimanche 11 juillet pour décrocher la dernière récompense mise en jeu à l'occasion de la finale de la Coupe du centre Alsace. Pour cette trentième édition, l'affiche est à la fois inédite et attrayante. En effet elle opposera deux formations qui évolueront dès la rentrée dans la même poule de promotion d'excellence: Barr (relégué de l'excellence) et les Portugais de Sélestat, qui sont parvenus à conserver leur place à ce niveau au cours des barrages de maintien. Cela leur permettra également de se mesurer l'une à l'autre, ce qu'elles n'ont pas pu faire durant cette saison. 

DU BAUME AU COEUR

Leurs précédentes confrontations remontent en effet à la saison dernière. Les tirages successifs les avaient opposés à trois reprises. Barr s'imposant par deux fois et les Portugais à une seule reprise. Cette fois-ci, en finale de l'une des deux Coupes du secteur, la rencontre paraît équilibrée. Pour Barr, vainqueur de la Coupe du Crédit Mutuel en 91 et 98, se sera l'occasion d'ouvrir son palmarès dans cette autre Coupe où les Vignerons ne sont jamais parvenus en finale. Les Sélestadiens, en revanche, ont déjà brillé dans cette épreuve puisqu'ils l'ont emporté il y a deux ans. Malgré une lassitude bien compréhensible pour des joueurs amateurs, les deux protagonistes sont bien décidés à terminer leur parcours par une dernière victoire et un trophée à placer dans la vitrine du club. Nous sommes motivés pour l'emporter, affirme Vincent Bruno, l'entraîneur des Portugais, qui a retrouvé un groupe serein au cours des dernières semaines. Il nous tient à cœur de terminer l'année en beauté. Car même si notre saison n'a pas été

 mauvaise, elle n'a pas non plus atteint les objectifs fixés. Les joueurs ont connu une période de flottement préjudiciable à l'occasion des remous causés par l'assemblée générale du club en avril. Leur énergie et leur concentration étaient occupés par d'autres problèmes

Du côté de Barr c'est à peu près le même cas de figure. En soulevant le trophée, dimanche soir, les joueurs de Dominique Bernhardt auraient l'occasion de se mettre un peu de baume au cœur même s'ils ne pourront effacer les conséquences d'une relégation en PE. " Une victoire serait la bienvenue pour reprendre moralement le dessus. Avant de partir en vacances elle permettrait au groupe de se remettre en selle et de finir la saison sur une note optimiste. La saison a été longue tant physiquement que mentalement. Car nous n'avons pas eu des conditions de préparation idéales en raison de la construction d'un gymnase sur le terrain d'entraînement. Nous avons dû nous replier sur un stabilisé qui n'en avait que le nom. Cette surface recouverte de gravillons a surtout occasionné une hécatombe de pubalgies qui nous a handicapés durant toute la saison. Nous nous sommes alors dispersés sur cinq ou six endroits ce qui a créé des problèmes de communication entre les équipes. Dans ces conditions, il n'était pas évidemment, pour le groupe, de rester concentré durant toute une année ooo Pour ce baisser de rideau, Dominique Bernhardt laissera plus d'une demi-douzaine de titulaires de la une au repos " pour ne pas hypothéquer la saison prochaine ". Cela ne veut pas dire que Barr renonce à décrocher la timbale. Au contraire, le coach mise sur des jeunes joueurs appelés à se battre pour prouver leur valeur. Son homologue de Sélestat disposera, lui, de son effectif au complet, enregistrant même le retour de deux blessés: Soares et Latosinski. Car après avoir perdu la finale de 93 lorsqu'il entraînait Marckolsheim, Vincent Bruno aimerait remporter la dernière Coupe du Centre Alsace avant l'an 2000. Christian WEIBEL

Jacky André et la jeune génération barroise (à gauche) aimeraient sauver une saison gâchée par la relégation, mais Régis Conraux et /es Portugais de Sélestat ne l'entendent certainement pas de cette oreille. (photos "L'ALSACE "- Dominique Gutekunst)

 

Destins croisés

A l'heure où se dispute cette finale, la période des mutations est déjà close. Les deux adversaires ont déjà bouclé leur recrutement pour la saison à venir qui débutera dans six semaines à peine. Ainsi ce dimanche le Barrois Sébastien Lowick affrontera ses futurs coéquipiers puisqu'il s'apprête à revêtir le maillot portugais dès la reprise. Il aura certainement à cœur de prouver à son nouveau club qu'il a fait le bon choix en lui proposant de signer une licence. Il ne sera pas le seul renfort de l'équipe sélestadienne pour la sslson 99/2000 puisque Christian Monier et Christophe Herzog (tous deux de Biesheim), Steve Weber (SCS) et David Buret (Ebersheim) seront Portugais la saison prochaine. Deux anciens membres des Portugais, partis entre-temps à IIlhaeusem, rejoindront le camp barrois à la reprise. Il s'agit des frères Gilles et Damien Zarnolo. L 'Obemois Ahmed Nahy et Wach, un joueur de St Pietre-Bas, compléteront l'effectif des Vignerons désireux de connaître une meilleure saison en Promotion d'excellence et d'intégrer les jeunes dans l'équipe fanion. Chr.W.

 

Les Portugais ont fait durer le plaisir

Il a fallu attendre le 18e tir au but pour départager Barr et les Portugais de Sélestat. Finalement c'est un but marqué par leur gardien qui offre la Coupe du Centre Alsace aux Sélestadiens.

PORTUGAIS SÉLESTAT 1 - FC BARR 1

Westhouse. Stade municipal. 30e finale de la Coupe du Centre Alsace. Mi-temps: 1-0 pour les Portugais. Rn du temps réglementaire: 1-1. Portugais de Sélestat vainqueur par 5 tirs au but à 4. 315 spectateurs payants. Arbitre : M. Uhl (Hilsenheim) assisté par MM. Bortot (Bindemheim) et Schnell (Westhouse). Les buts: Maeder (27e) pour les Portugais, Hengsberger (70e) pour Barr. Les penaltys: Latosinski, Maeder, H. Mefaredj, Martins, Mertz pour Sélestat; André, Hengsberger, Winé, Mercier pour Barr.
Portugais Sélestat: Mertz, Conraux, K. Mefaredj, Martins, Stephan, H. Mefaredj, Soares, Zenatti, Horta, Maeder, Bury, Machado, Danguel, Latosinski. Entr: Bruno. 
Barr: Schmitt, Deloche, Sittler, Benali, Hengsberger, Assoumani, Oberté, André, Metz, Mercier, Winé, Vural, Lowyck, Bemhart. Entr: Bernarflt.

Visiblement les deux dernières équipes du secteur n'étaient pas pressées de mettre un terme à la pourtant longue saison 98/99. En effet, à l'occasion du dernier match officiel de la présente et à trois semaines seulement de la reprise de l'entraînement pour la Mure saison, il a fallu attendre les tirs au but pour connaître le 30e vainqueur de la Coupe du Centre Alsace.
Après trois heures de suspense, ce sont finalement les Portugais de Sélestat qui ont pu goûter à la joie d'une dernière victoire avant de songer à prendre des vacances bien méritées. Pourtant Barr a été à deux doigts de. leur griller la politesse en revenant au score au cours du temps réglementaire avant de mener 3-0 dans l'épreuve des tirs au but. Mais au moment de conclure les pieds des Vignerons ont, à chaque fois, tremblé si bien que les Sélestadiens, non sans mal eux aussi, ont retourné la situation à l'occasion qu 18e penalty transformé cette fois

 par leur gardien Franck Mertz. Le dernier rempart des Portugais a été le héros de cette fin de match qui tirait en longueur en arrêtant le tir au but de Sittler avant de montrer l'exemple à ses coéquipiers du champ en ajustant son homologue Schmitt pour offrir le trophée à la bande à Vincent Bruno.
L'ensemble de la rencontre, suivie par un public venu très nombreux autour de l'aire de jeu de Westhouse, a égaiement été très équilibrée les occasions de marquer étant pratiquement égales dans chaque camp. A la fougue de la jeunesse barroise puisque l'entraîneur Bernhart n'a pas hésité à donner leur chance à . une demi-douzaine d'espoirs du club, l'ASP Sélestat a répondu par une solidité tant offensive que défensive.
Les premières escarmouches n'ayant pas fait passer le frisson dans le dos des supporteurs des deux camps, il a fallu attendre la 27e minute de la première période pour voir tomber le premier but. A l'issue d'un coup franc tiré par Machado à l'entrée de la surface, son coéquipier et capitaine Maeder a surgi au bon moment pour reprendre une balle relâchée par le gardien barrois. L'erreur a été payée comptant par le FC Barr mené 1-0. Mais les partenaires de Winé n'ont pas baissé les bras pour autant Ils auraient pu regagner les vestiaires sur un score de parité si les tirs d'André, Lowick, Winé ou Vural avaient soit plus appuyés, soit plus précis. A la 52e minute, les Portugais ratent le coche lorsque Bury embarque deux défenseurs sur le demi-terrain barrois pour offrir une balle de break à Zenatti. Mais ce dernier s'emmêle alors les pinceaux. Cette maladresse sera sans conséquence jusqu'à la 70e minute. L'arbitre désigne à ce moment le point de penalty pour une main dans la surface portugaise au terme d'un débordement de Vu raI. Hengsberger transforme en force et remet les pendules à l'heure (1-1). Débute alors un chassé croisé qui ne se terminera que plus d'une heure plus tard. Cette dernière affiche de la saison aura valu par son suspense. Christian WEIBEL

Stéphane Bury, qui déborde Stéphane Deloche, et les Portugais de Sélestat ont remporté le dernier trophée de la saison.
(Photo AL - Dominique Gutekunst)

La finale en images

 

 

Le FC Barr dans le rétroviseur

En début de saison, le FC Barr s'était fixé comme objectif le maintien en Excellence départementale. Un projet. vraisemblable, compte tenu de la qualité de l'effectif en place.

Pourtant, au fil des rencontres, il a bien fallu se rendre à l'évidence : si, techniquement, le "onze"  barrois n'avait rien à apprendre, le manque d'agrèssivité (dans le bon sens du terme) et de sens tactique finirent par provoquer la chutte. Classés en dernière position avec seulement 3 victoires (6 nuls et 13 défaites), les Barrois ont entretenu les chances de maintien jusqu'en fin de parcours. Les satisfactions proviennent de l'intégration de quelques jeunes éléments de valeur. Les buteurs pour cette. saison ont pour nom : Stéphane Metz (7), Sébastien Lowick (4), Laurent Winé (4), Kamel Yazidi (3), Arnaud Sittler (2), Jean-Mathieu Krieg  (2) Patrick Assoumani, Patrice Clauss, Guillaume Benali Hassan Amezrher (1) soit un total de 26 buts marqués  pour 48 encaissés.
En coupe, les déboires ont commencé avec une peu glorieuse élimination de la Coupe de France face à Schiltigheim (0-7). En coupe d'Alsace, élimination face aux promotionnaires Rhinau. En coupe du Crédit mutuel, un match nul insuffisant face à Bindernheim. se Seule consolation en coupe du Centre Alsace, avec une qualification pour la finale perdue face aux Portugais de Sélestat. Après avoir successivement disposé de Boofzheim,. St-Pierre-Bois, Stotzheim, Ebersheim, Matzenheim les "vert et blanc" se sont inclinés dans l'épreuve des tirs aux buts au terme d'une rencontre où pas moins de 7 joueurs espoirs ont défendu leurs couleurs. A présent, il s'agit de préparer la saison prochaine dans de meilleures conditions. Si Sébastien Lowick, Kamel Zazidi et Raphaël , Schweyckert quittent le navire, les frères Zarnolo (Illhaeusern), le jeune Hervé Wach (St-Pierre-Bois) et Ahmed Nahi (Obernai) viennent renforcer la troupe du président Ruffenach.L'équipe 2 a effectué un excellent parcours en Excellence départementale B. Longtemps en course pour le titre, cette équipe n'a cédé qu'en fin de parcours avec un effectif diminué par les de ponctions de l'équipe 1. En bout de course les doublures barroises terminent en troisième position, totalisant 7 victoires, 1 nul et 7 défaites (40, à 24 buts). En coupe, après une bonne performance avec la qualification face à Electricité de Strasbourg, les hommes de Thierry Fauth ont déçu en s'inclinant face à Hœrdt.

D'autres raisons de sourire

L'équipe 3 de A. Boehringer s'en est sortie avec les moyens du bord et le maintien a été assuré malgré les problèmes d'effectif rencontrés tout au long de la saison.

 Au tableau final ils décrochent la septième place (21 points pour un goal average positif de 48-46). L'équipe 4 pointe en troisième positon de son groupe et a participé au match de barrage pour l'accession. Face à Schœnau, les protégés de M. Spielmann ont échoué de peu; on retiendra particulièrement la brillante carrière en coupe Casai qui s'est achevée en quart de finale face à Balbronn par une élimination avec les honneurs et après prolongation. Les vétérans n'ont pas à rougir de leur saison, avec la deuxième place au classement derrière l'intouchable équipe d'Obernai (37 points pour Il victoires, 4 nuls et 3 défaites, 41 à 16 buts). Les anciens ont dédié cette saison à Denis Wentziger, qui raccroche ses crampons après une carrière exemplaire. Chez 'les jeunes, le bilan reste également très mitigé et les classes de Patrice Schmitt ont souvent obtenu des résultats inférieurs à la moyenne. Si les espoirs (promotion d'honneur) ont combattu jusqu'à la dernière journée pour éviter les dernières places, ils n'ont pu éviter la dixième place synonyme de descente avec 7 victoires et 15 défaites pour un goal-average de 38 à 54. Les moins de 17 ans se retrouvent aussi sur le même siège éjectable avec 5 victoires et 15 défaites tout en inscrivant 49buts pour' un total de 84 encaissés. Les moins de 15 ans ont égaiement terminé à la dixième place de leur groupe totalisant 17 points et une différence de buts nettement déficitaire de 43 à 86. Satisfaction avec les moins de 13 ans de D. Le Fur qui remportent le seul titre barrois de la saison au terme d'un cycle retour particulièrement brillant. A l'actif de cette équipe 10 victoires pour deux défaites et un goal-average positif de 41.à 24. Les benjamins, engagés en Promotion d'honneur, ont également accompli un bon parcours dans un groupe particulièrement relevé; ils terminent en milieu de classement avec un bilan équilibré de 3 victoires, deux nuls et trois défaites; les deux autres équipes de benjamins tirent également leur épingle du jeu avec une place en milieu de tableau. Les poussins, encore en période d'apprentissage, ont fait de réels progrès alors que les débutants ont fait preuve d'un bel enthousiasme tout au long des plateaux organisés pendant la saison. Les festivités organisées tout au long de la saison ont apporté de belles satisfactions que ce soit l'organisation dJJ chapiteau de la fête des vendanges, la soirée carnavalesque, le feu de la St-Jean ou encore la restauration lors de la fête des vins . A présente, joueurs, comité et supporters goûtent quelques moments de repos avant d'entamer la saison 2000 avec l'espoir de retrouver un FC Barr conquérant.

 

L'équipe 2 sur le podium - debout de gauche à droite: Thierry Fauth (entraîneur), Michel Mercier, Stéphane Roger, Eric Stadelweiser, Fabrice Burckhart, Christian Meyer, Dominique Bernhart, Pierre Werlé (délégué); accroupis: Arnaud Sittler, Yucksel Alimli, Didier Vataut, Sébastien Duplessis, Nasri Bouazza, Mathieu Deloche, Ibrahim Alimli.

 

Cette page a été mise à jour le 12/04/12.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :