FC BARR 1963
Accueil Remonter Palmarès FC BARR Le 25e anniversaire du FC BARR Le 50e anniversaire Le 55e anniversaire Le 60e anniversaire Le 65e anniversaire Le 70e anniversaire Le 75e anniversaire Le 80ème anniversaire du FC BARR Le stade Louis Klipfel Le Jardin des Sports Les Présidents Contacts Livre d'or

 

Accueil
FC BARR 1932
FC BARR 1933
FC BARR 1934
FC BARR 1935
FC BARR 1936
FC BARR 1937
FC BARR 1938
FC BARR 1940
FC BARR 1945
FC BARR 1946
FC BARR 1947
FC BARR 1948
FC BARR 1949
FC BARR 1950
FC BARR 1951
FC BARR 1952
FC BARR 1953
FC BARR 1954
FC BARR 1955
FC BARR 1956
FC BARR 1957
FC BARR 1958
FC BARR 1959
FC BARR 1960
FC BARR 1961
FC BARR 1962
FC BARR 1963
FC BARR 1964
FC BARR 1965
FC BARR 1966
FC BARR 1967
FC BARR 1968
FC BARR 1969
FC BARR 1970
FC BARR 1971
FC BARR 1972
FC BARR 1973
FC BARR 1974
FC BARR 1975
FC BARR 1976
FC BARR 1977
FC BARR 1978
FC BARR 1979
FC BARR 1980
FC BARR 1981
FC BARR 1982
FC BARR 1983
FC BARR 1984
FC BARR 1985
FC BARR 1986
FC BARR 1987
FC BARR 1988
FC BARR 1989
FC BARR 1990
FC BARR 1991
FC BARR 1992
FC BARR 1993
FC BARR 1994
FC BARR 1995
FC BARR 1996
FC BARR 1997
FC BARR 1998
FC BARR 1999
FC BARR 2000
FC BARR 2001
FC BARR 2002
FC BARR 2003
FC BARR 2004
FC BARR 2005
FC BARR 2006
FC BARR 2007
FC BARR 2008
FC BARR 2009
FC BARR 2010
FC BARR 2011
FC BARR 2012
FC BARR 2013
FC BARR 2014
FC BARR 2015

Saison 1963/1964

UNE CURE DE JOUVENCE SOUS LA HOULETTE DE RENE MARXER

Il n’est pas facile de prendre en main une équipe encore sous le choc d’une saison précédente aussi désastreuse, René MARXER venu du FC KRONENBOURG en fît l’expérience lors de cette première saison parmi nous. Mais, d’un autre côté le fin technicien et tacticien se rend rapidement compte que le réservoir de jeunes joueurs pétris de qualités est très important et que le temps aidant les résultats de son travail ne tarderont pas à se concrétiser. Les départs de Georges CASSEL pour SUNDHOUSE, de Charlot MALAISE pour l’US MITTELBERGHEIM, de Antonio SAEZ pour GOXWILLER et du jeune gardien Jean-Paul SCHNEIDER pour STOTZHEIM sont enregistrés à l’intersaison alors que seul le retour du junior Jean-Paul STOQUERT est à noter.

Il faut une dose de patience à notre entraîneur avant de trouver la bonne formule, car après le cycle aller notre formation se retrouve à une peu confortable 10ème place ne totalisant que 8 points, les jeunes Jean-Paul STOQUERT, Francis LEVY, Bernard BARTHELMEBS, Jean-Claude LALEVEE et Michel BOSSERT manquent de moyens physiques face aux athlétiques équipes du Ried. Mais, lors des matches retours, tout rentre dans l’ordre, d’autant plus que Pierre DOCK eut la bonne idée de faire signer son ami étudiant Tahar ALLAOUI. Ce super-joueur devait marquer de son empreinte magique son passage dans nos rangs. Ce technicien hors pair, et de surcroît gagneur sait distiller à merveille les ballons au millimètre et quand le besoin s’en fait sentir se transformer en redoutable chasseur de buts.

Les matchs retours rassurent notre ami René, les verts et blancs récoltent 15 points en 11 rencontres malgré l’absence de André STOEFFLER, Eddy DIETZ et Bernard BARTHELMEBS tous trois à l’armée, cette performance n’en prend que plus de valeur. Cette saison marque également la confirmation d’un joueur de grand talent en la personne de Francis LEVY, à lui tout seul il marque plus de la moitié des buts barrois et lors du match au sommet de cette saison face au dauphin KOGENHEIM, c’est encore lui qui marque l’unique but de la rencontre d’un retourné acrobatique à deux minutes du coup de sifflet final. La saison s’achève dans la sérénité et tout naturellement René MARXER rempile pour une nouvelle saison au service de notre club.

Nos résultats saison 1963/1964

A domicile

7 victoires : KOGENHEIM 1 à 0 ; BOOFZHEIM 4 à 0 ; WESTHOUSE 3 à 2 ; CHATENOIS 5 à 0 ; HUTTENHEIM 4 à 0 ; ASCA MARCKOLSHEIM 3 à 0 ; HILSENHEIM 2 à 1

2 nuls : ROSHEIM 0 à 0 ; OBERNAI 0 à 0

2 défaites : MUTZIG II 0 à 4 ; OBENHEIM 2 à 3

A l’extérieur

2 victoires : HILSENHEIM 2 à 0 ; WESTHOUSE 4 à 3

3 nuls : OBERNAI 2 à 2 ; CHATENOIS 3 à 3 ; BOOFZHEIM 4 à 4

6 défaites : MUTZIG II 6 à 0 ; KOGENHEIM 2 à 0 ; OBENHEIM 3 à 2 ; HUTTENHEIM 2 à 0 ; ROSHEIM 5 à 1 ; ASCA MARCKOLSHEIM 2 à 1

CLASSEMENT FINAL SAISON 1963/1964

 

1. MUTZIG II 42 points 115:19
2. KOGENHEIM 28 points 47:24
3. OBENHEIM 26 points 56:49
4. BOOFZHEIM 25 points 52:38
5. BARR 23 points 46:44
6. WESTHOUSE 19 points 51:55
7. CHATENOIS 19 points 36:56
8. HUTTENHEIM 19 points 40:57
9. ROSHEIM 19 points 33:57
10. OBERNAI 18 points 31:44
11. ASCA MARCKOLSHEIM 14 points 32:75
12. HILSENHEIM 12 points 38:61

 

EQUIPE 1 – SAISON 1963/1964

 

COUPE DE FRANCE - MATCH DU 9 SEPTEMBRE 1963

F.C. BENFELD - F.C. BARR 5 : 4

NEUF BUTS A BENFELD

Benfeld - Barr 5 : 4 - Les équipes : BENFELD : Haller, Peter, Fuchs, Humbel, Uhl, Gilg, Fuhrmann, Poinsatte, Bourgstaller, Jacquet, Guidemann - BARR : Dock, Lalevée, Wernert, Endress, Thomas, Marxer, Bossert, Wilhelm, Levy, Barthelmebs, Stoquert. 

Cette partie jouée dans le vrai style de coupe se disputa quand même d'une façon plaisante, avec un fair-play exemplaire. Le public en eut pour son argent, car les deux attaques marquèrent ensemble neuf buts. Ceux de Benfeld signèrent cinq fois par Bourgstaller qui tint la défense adverse sans arrêt sous " vapeur ". Le résultat de la mi-temps était 3:2. Après la pause Fuchs marqua son quatrième but, mais dans un élan louable les Barrois forcèrent deux fois la défense benfeldoise. Peu avant la fin, Fuchs termina victorieusement sa course. L'arbitre M. Rosé de Strasbourg eut la partie toujours en main et fut bien soutenu par ses juges de touche.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 1963)

 

 

MATCH DU 22 SEPTEMBRE 1963

A.S. MUTZIG II - F.C. BARR 6 : 0

Environ 100 spectateurs. Au début de la première mi-temps le jeu se déplace continuellement d'un camp à l'autre. MEYER ouvre le score pour Mutzig à la sixième minute. Jusqu'à la mi-temps rien n'est plus marqué. Après la reprise Mutzig accélère le jeu. A la 54e minute, Barr doit concéder un deuxième but qui sera marqué par Max MOERCKEL. Deux minutes plus tard, ce même joueur parvient à récupérer un ballon perdu et porte le score à 3:0. Barr riposte, mais la défense locale demeure intraitable, à la 64e minute, après une belle percée sur l'aile gauche, EGGERLE marque un quatrième but pour Mutzig. Dix minutes plus tard, MEYER reprend un coup-franc direct et loge le ballon dans les filets. Cinq minutes avant la fin, EGGERLE déborde sur l'aile et passe en retrait, ce qui permet à MOERCKEL de porter le score à 6:0.

(Dernières Nouvelles du Lundi - sept 63)

 

 

 

MATCH DU 6 OCTOBRE 1963

F.C. BARR - F.C. ROSHEIM 0 : 0

L'avant-propos 

Ce match de championnat aura lieu le dimanche 6 octobre 1963, dans le cadre de la fête des vendanges, sur le stade Paul Degermann à Barr, le matin à 10h. Les Barrois se doivent absolument de gagner ce match, nous espérons que les joueurs du FCB se rendent compte de l'importance capitale de cette partie car, vainqueur, l'équipe barroise gardera contact avec le groupe de tête: si elle est vaincue, elle sera dès le début de championnat dans les derniers. Donc, joueurs du FCB même un match nul ne nous suffit pas. Il faut absolument gagner ce match. L'équipe barroise se présentera vraisemblablement dans la formation suivante: LORENTZ, LALEVEE, VACHER, REUSCHLE, WERNERT, WILLHELM, BOSSERT, BARTHELMEBS, GUTH, MARXER, STOQUERT. Faisons donc confiance à notre équipe en espérant qu'elle sera enfin épargnée par la malchance (LEVY Francis est toujours blessé). Coup d'envoi 10 heures du matin.

 

Le compte-rendu du match 

Décidément, les attaquants barrois sont d'une inefficacité ...inquiétante. Dans un match capital et qu'il fallait absolument gagner, les avants barrois ne purent marquer le moindre but, et pourtant les occasions ne leur manquaient pas ! L'entraîneur MARXER devrait s'appliquer à apprendre à ses avants de... shooter au but adverse. Heureusement que la défense locale avec LORENTZ dans les buts (qui fournit d'ailleurs un match splendide), WERNERT, REUSCHLE , VACHER, LALEVEE, WILLHELM était dans un bon jour et parvint à contenir les attaquants adverses. En attaque le jeune Michel BOSSERT tira son épingle du jeu. Dimanche le 13 octobre, l'équipe première se rend chez le leader du groupe F.C. Kogenheim. Encore, un match très difficile en perspective pour notre équipe. A cette occasion le FC Barr va essayer un nouvel attaquant, NOVARO, qui vient de Mekhnès (Maroc). Espérons qu'il passera son examen avec succès...

(Journal de Barr - oct. 1963 )

 

 

 

MATCH DU 13 OCTOBRE 1963

F.C. KOGENHEIM - F.C. BARR 2 : 0

Ainsi l'équipe première continue de perdre régulièrement. La défaite contre le leader n'a rien de déshonorant, mais ce qui inquiète, c'est que notre attaque ne marque pas de buts, malgré des occasions réelles. Le match du 27 octobre contre Hilsenheim sera capital, car en cas de défaite, on ne voit pas contre qui les Barrois vont gagner... et une localité comme Barr devra-t-elle lutter pour garder sa place en IIe Division ? Les pauvres dirigeants du FCB ne savent plus à quel saint se vouer et on les comprend !

(Journal de Barr - oct. 1963 )

 

 

 

MATCH DU 27 OCTOBRE 1963

F.C. BARR - F.C. HILSENHEIM 2 : 1

Il ne faut jamais désespérer. Ainsi l'équipe fanion du F.C.B. a tout de même obtenu sa première victoire en championnat. Mais la victoire fût longue à se dessiner et le but vainqueur ne fût marqué qu'à 12 minutes de la fin. Dès le début on sent que l'équipe locale " en veut " et le football pratiqué de part et d'autre est très beau. Sur une attaque de la droite, LEVY Francis s'infiltre dans la défense adverse et marque un très joli but. Mais, Hilsenheim contre-attaque et oh surprise, réussit à égaliser alors que personne ne s'y attendait. Mi-temps 1 :1.Après la pause, le jeu changea complètement et pendant vingt minutes, ce ne fut vraiment pas beau… de part et d'autre. Enfin dans le dernier quart d'heure, les Barrois se reprirent au bon moment pour marquer le but vainqueur par WILLHELM Gérard… avec la complicité d'un défenseur adverse. En résumé, la victoire fût âprement disputée et le plus grand mérite revient encore aux lignes arrières du F.C.B., en effet les meilleurs Barrois furent dans l'ordre : REUSCHLE Robert, l'entraîneur MARXER René, WERNERT André , LALEVEE Jean-Claude, VACHER Jean-Claude et LORENTZ André ; en attaque, LEVY Francis fut le meilleur, mais aurait dû rester avant-centre en seconde mi-temps.

(Journal de Barr - oct. 1963 )

L'équipe barroise a enfin obtenu sa première victoire qui est amplement méritée. En première mi-temps, le public peut voir du beau football et l'avant-centre local Francis LEVY obtient un très joli but à la 23e minute. Malgré deux autres chances de marquer, rien ne réussit aux avants locaux. C'est au contraire, Hilsenheim qui égalise par un shoot qui a surpris le goal local. Mi-temps 1:1. Après la pause, le jeu devient plus heurté et le football en souffre. A 13 minutes de la fin, l'avant-centre barrois Gérard WILLHELM réussit de près le but vainqueur. La défense locale, bien regroupée, réussit à conserver la victoire.

(Dernières Nouvelles du Lundi - oct. 1963)

 

 

 

MATCH DE COUPE D'ALSACE DU 3 NOVEMBRE 1963

F.C. BARR - A.S. MUNDOLSHEIM 0 : 1

C'est une défaite de justesse que la jeune équipe du FCB a dû concéder devant la très bonne formation de division I de Mundolsheim. D'après l'avis unanime des 70 spectateurs, bravant un temps pluvieux, la formation barroise aurait elle aussi pu gagner ce match, car Barr avait les plus nombreuses chances de but. Mais le sol glissant et lourd ne permit pas à la légère ligne d'attaque des locaux de marquer. Néanmoins, on put assister à de jolies phases de jeu et chaque joueur barrois se battit avec un cran superbe. La mi-temps vit les deux formations dos à dos 0 à 0. Notons que dès la 10ème minute le nouvel attaquant marocain barrois ALAOUI fut brutalement fauché dans la surface de réparation visiteuse sans que l'arbitre a sifflé le penalty très mérité qui s'imposait. Après la pause, la pluie redoublant, la défense locale dut subir une pression des attaquants adverses et à 14 minutes de la fin, l'ailier gauche visiteur obtint d'un joli shoot croisé le but vainqueur. Malgré un sursaut local le match en resta là et vit l'élimination du FCB en Coupe d'Alsace. Malgré la défaite, les locaux firent tous un match méritoire qui laisse entrevoir des jours meilleurs. La nouvelle recrue du FCB, le Marocain ALAHOUI a fait un match très prometteur, vu les conditions atmosphériques très mauvaises. C'est un joueur qui peut rendre de bons services aux barrois. Mentionnons aussi la belle partie du jeune gardien local Claude BITTERLIN qui gagne de l'assurance à chaque match.

(Journal de Barr - nov. 1963 )

L'équipe barroise s'était présentée dans la formation suivante :

Claude BITTERLIN

Jean-Claude LALEVEE 

André WERNERT

René MARXER

Jean-Claude VACHER

REUSCHLE Robert

STOQUERT Jean-Paul

Michel BOSSERT            

LEVY Francis

Tahar ALAOUI

THOMAS Louis

 

 

 

MATCH DU 10 NOVEMBRE 1963

F.C. BOOFZHEIM – F.C. BARR 4 : 4

Ainsi en ce deuxième dimanche de novembre, nos trois équipes ont glanés 5 points sur six, ce qui constitue une excellente performance.

A Boofzheim, on savait que l'équipe première avait un match très difficile à disputer. En effet, l'équipe de Boofzheim est une équipe très coriace et au jeu un peu dur. Mais notre équipe a tiré son épingle du jeu et à finalement ramené un point très précieux. A la mi-temps, les gars du Ried menaient 1:0, mais en deuxième mi-temps nos joueurs renversèrent la situation après l'égalisation, nos avants marquèrent coup sur coup 3 autres buts manant ainsi 4 à 1. Tout le monde crut à la victoire barroise, mais, pour une fois, la défense et les demis barrois ne purent tenir le coup et se laissèrent marquer trois buts en 20 minutes ce qui donnait le match nul 4:4. Peut-être le terrain extrêmement glissant y  était pour quelque chose, mais tout de même, après Châtenois, où nous menions par 3 :0 pour nous laisser remonter 3:3, c'est maintenant la  2e fois que cette mésaventure arrive aux Barrois. Il s'agit là d'une faute tactique, qui dorénavant est à éviter. Soyons tout de suite satisfait avec ce point précieux qui remonte le moral de notre équipe.

Autres résultats :

F.C. Barr Juniors – E.S. Stotzheim Juniors 4 : 1

E.S. Wolfisheim minimes – F.C. Barr minimes 0 : 6

(Journal de Barr  – nov. 63 )

 

 

 

MATCH DU 17 NOVEMBRE 1963

BARR - OBENHEIM 2 : 3

Le match débute rapidement et dès la 17e minute une belle percée des locaux leur permet d'ouvrir le score 1 :0. Ce but stimule l'ardeur des visiteurs qui réussissent à égaliser trois minutes plus tard, puis, peu à peu, Obenheim prend l'avantage sur une équipe locale jouant contractée et à la 40e minute ce fut le second but pour les visiteurs 1 : 2, score à la mi-temps. A la reprise, l'équipe visiteuse concrétisa sa domination et obtint un troisième but à la 49e minute 1 : 3. Ce fut ensuite une très nette domination du onze barrois qui parvint à réduire le score à la 64e minute. En dépit d'un dernier quart d'heure tout à l'avantage des locaux, ceux-ci n'arrivèrent plus à arracher le match nul possible, si bien qu'Obenheim remporta fort justement cette rencontre, au vu de sa prestation d'ensemble.

(Dernières Nouvelles du Lundi - nov. 63 )

C'est par un score serré que notre équipe a dû s'avouer vaincue par la coriace équipe d'Obenheim. Mais soyons " sport " les visiteurs nous ont été supérieurs, surtout en attaque! C'est Barr qui marque le premier but à la 17e minute sur un débordement de l'aile gauche. Mais Obenheim égalise quelques minutes après et réussit encore un deuxième but avant la mi-temps. Après la reprise, les visiteurs dominent encore et marquent leur troisième but sur un shoot de près, but qui aurait dû être évité avec un peu plus d'énergie d'intervention de nos défenseurs. Barr réagit vigoureusement et sur un joli centre de la gauche, le meilleur avant barrois, ALLAOUI, marque de la tête le plus beau but du match 2:3; l'intérêt du match rebondit subitement et les barrois attaquent rageusement; on s'attend à l'égalisation, mais nos avants se sont pas assez " durs " contre la rugueuse défense des visiteurs qui réussit à préserver leur victoire de justesse.

(Journal de Barr - nov. 63)

 

 

 

MATCH DU 1er DECEMBRE 1963

U.S. HUTTENHEIM - F.C. BARR 2 : 0

Sur un terrain extrêmement glissant et par un temps de brouillard, cette rencontre n'avait attirée qu'une chambrée de mordus. D'entrée félicitons les 23 acteurs pour leur cran et leur fair-play tout le long de cette rencontre. L'équipe des visiteurs n'a pas démérité mais leurs jeunes éléments avaient du mal à s'adapter au terrain lourd au bord de l'Ill. Les joueurs locaux par contre étaient dans leur élément et sans la classe indiscutable du gardien de but visiteur, la marque pourrait être éloquente en leur faveur. A la mi-temps, les locaux menèrent 1:0 et il fallait attendre la 25e minute après la pause pour que les avants sachent exploiter la seule et unique faute du gardien de but adverse pour enfin concrétiser leur domination et marquer le deuxième but. Arbitrage très difficile, mais correct.

( Journal de Barr - déc. 1963)

 

 

 

MATCH DU 8 DECEMBRE 1963

F.C. BARR – A.S. WESTHOUSE 4 : 3

Les locaux ont renoué avec le succès en battant hier les visiteurs du Ried par 4:3. La marge étriquée reflète fidèlement le déroulement de la rencontre. Les locaux avaient ouvert le score dès la 13e minute et marquèrent un second but à la 20ème : 2 à 0. Les visiteurs avaient ramené le score à 2:1 à la 25e minute, mais la riposte des locaux devait amener le 3:1 trois minutes plus tard. Peu avant la mi-temps, Westhouse arriva à rectifier à 3:2. En seconde mi-temps, les avants des deux équipes furent timorés et c'est seulement à la 75e minute que Barr porta la marque à 4:2. Enfin, à la 83e minute, Westhouse rua dans les brancards et marqua le dernier but du match 4:3.

(Dernières Nouvelles du Lundi – déc. 1963)

 

 

 

MATCH DU 22 DECEMBRE 1963

S.R. OBERNAI - F.C. BARR 0 : 0

Cette rencontre s'est déroulée par un temps très froid et sur un terrain rendu dur par le gel. Obernai a laissé passer sa chance durant la 1ère mi-temps pendant laquelle les locaux étaient le plus souvent à l'attaque. A la 8e minute, le gardien de Barr ne fut sauvé que par la barre transversale. Nouvelle occasion de marquer six minutes plus tard, mais encore ratée. Barr, durant cette première mi-temps n'a procédé que par contre-attaques. A dix minutes de la pause, le demi local JOST fût blessé et dût quitter le terrain. Malgré son infériorité numérique les locaux étaient encore les plus dangereux durant la deuxième mi-temps, mais les avants ne réussirent pas à marquer de sorte que le coup de sifflet final survint sur le score de 0:0.

(Dernières Nouvelles du Lundi - déc. 1963)

 

 

 

A partir de septembre 1963, après la fermeture du "Café Français" le siège du club est transféré à la "Taverne Alsacienne" au 15 rue de la Kirneck - propriétaire Georges ROMAIN.

 

 

MATCH DU 23 FEVRIER 1964

F.C. HILSENHEIM - F.C. BARR 2 : 6

Der FCB konnte am vergangenen Sonntag, drei klare Meisterschaftssiege melden. Besonders der überlegene Sieg der ersten Elf mit 6:2 in Hilsenheim hat die Supporters des FCB mächtig gefreut. Man erwartete nach den Spielen gegen Sélestat und Kogenheim auch ein gutes Resultat in Hilsenheim aber an einen derartigen überlegenen Erfolg hätte niemand gedacht. Die ganze Mannschaft ist zu diesem schönen und wichtigen Sieg zu beglückwunschen, welcher dem FCB zwei kostbare Punkte einbringt.

(Journal de Barr - fév. 64)

Le FCB a remporté dimanche dernier trois nets succès ( juniors 9à1 contre Hilsenheim - minimes 3 à 1 contre Obernai et la une 6 à 2 à Hilsenheim). La victoire de l'équipe senior a fortement réjouit tous les supporters. Après les rencontres amicales face à Sélestat et Kogenheim, on s'attendait à un succès, mais pas d'une telle ampleur. Toute l'équipe est à féliciter pour cette victoire qui rapporte deux points très précieux.

 

 

 

MATCH DU 01er MARS 1964

F.C. BARR - F.C. BOOFZHEIM 4 : 0

Ainsi le FCB continue sur sa lancée de redressement et a encore remporté une brillante victoire L'équipe du FCB se présenta dans la composition suivante : EBERHARDT - REUSCHLE - VACHER - MARXER - WERNERT - STOQUERT - BOSSERT - LEVY Fr. - WILLHELM - ALLAOUI - THOMAS. Barr attaque dès le début, à la 9eme minute, bien lancé par WILLHELM, l'inter-droit LEVY marque un très joli but. A la 17ème minute, c'est l'avant-centre WILLHELM qui réussit un deuxième but, portant la marque à 2:0. Les gars du Ried réagissent fougueusement et mettent en danger à plusieurs reprises la défense locale, qui se tire pourtant de situations difficiles. Mi-temps 2:0. Après la pause, les locaux continuent à dicter le cours du jeu et mènent parfois de brillantes attaques qui soulevèrent les applaudissements des 120 spectateurs présents. Il faut pourtant attendre les dernières minutes pour voir WILLHELM et ALLAOUI marquer deux autres buts à la 86eme et 87eme minute du match. Le score net et sans bavure a prouvé que notre équipe est maintenant sur le bon chemin. L'attaque surtout a retrouvé tout son mordant, joue beaucoup plus vite... marque des buts. Toute l'équipe barroise est à féliciter, avec néanmoins une mention spéciale à STOQUERT (qui a trouvé sa vraie place, celle de demi-gauche), ALLAOUI, LEVY Francis. La défense quoique moins sûre que de coutume, a quand même su garder inviolée ses filets. Une bonne mention également à l'arbitre de dernière heure, M. GAILLARD qu'on a dû aller chercher à Andlau, car pour la deuxième fois en quinze jours l'arbitre officiellement désigné par la LAFA a brillé par son absence! Il est temps que ces histoires qui rendent le public un peu nerveux dans l'attente du match, cessent. Nous espérons que la LAFA saura y remédier catégoriquement. Dimanche, le 8 mars, l'équipe première se rendra à Obenheim, où le deuxième du classement l'attend. Obenheim a perdu dimanche un point précieux sur son terrain contre l'avant-dernier Hilsenheim. L'équipe barroise est donc également capable de " faire " un bon résultat dans le Ried.

(Journal de Barr - mars 64)

La victoire des locaux a été acquise non sans mal. En effet, la rencontre débuta déjà par une fausse note, puisqu'à 15h, l'arbitre officiel brillait par son absence. Les 150 spectateurs patientèrent et le match put commencer à 16h, après que l'on eut découvert un arbitre officiel à Andlau, M. GAILLARD, qui s'acquitta fort bien de sa tâche. Les barrois ouvrirent le score à la 9e minute par LEVY et augmentèrent la marque à la 17e minute par WILHELM. Les deux formations font jeu égal et les visiteurs sont à plusieurs reprises sur le point d'obtenir l'égalisation. Après le thé, en dépit d'une nette domination des locaux, on semblait s'acheminer vers la fin avec le résultat obtenu en première mi-temps, lorsque subitement, les attaquants barrois ruèrent dans les brancards et marquèrent deux nouveaux buts dans les toutes dernières minutes (86e et 87e) portant ainsi la marque à 4:0.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 64)

 

 

 

MATCH DU 08 MARS 1964

A.S. OBENHEIM - F.C. BARR 3 : 2

Alors que l'équipe junior est revenue de Stotzheim avec un score-fleuve (1 à 10) , l'équipe première a subi à Obenheim une défaite de justesse. Disons de suite que jamais une équipe méritait de ne pas perdre, c'est bien celle du FCB dimanche dernier. Les Barrois fournirent le meilleur football, se créèrent les plus nombreuses occasions de but et tirèrent beaucoup plus au but que les avants du Ried. Hélas, quelques chances en or furent loupées, et notre défense dût encaisser deux buts, dont l'un était sûrement à éviter. Jouant avec le vent, l'équipe barroise domine et c'est l'avant-centre WILLHELM qui marque notre premier but dans un angle impossible à la 34e minute. Deux minutes après Obenheim égalise sur une attaque-surprise. Mi-temps 1:1. Barr joue maintenant contre le vent, et notre défense doit concéder un corner, qui bien tiré et avec l'aide du vent, est dévié par notre goal dans ses buts. Dix minutes après nous encaissons encore un troisième but. Les nombreux supporters barrois sont un peu découragés, car le résultat est bien contre le cours du jeu. Mais notre ligne d'attaque continue à lancer des assauts furieux contre le but adverse et WILLHELM ramène le score à 3:2 à la 80e minute. Nos chances restent intactes jusqu'au coup de sifflet final, car nos avants manquent l'égalisation à une minute de la fin. Dans cette action de jeu, le goal adverse est blessé et l'arbitre siffle la fin du match à la 87eme minute. De l'avis de beaucoup de spectateurs locaux, les gars du FCB ne méritaient pas de perdre et si la chance était avec Obenheim, elle ne l'était pas avec Barr. Félicitations à nos joueurs pour leur jolie démonstration de football à Obenheim avec une mention spéciale à notre avant LEVY Francis qui réussit dimanche son meilleur match de la saison.

(Journal de Barr - mars 64)

 

 

 

MATCH DU 15 MARS 1964

F.C. BARR - U.S. HUTTENHEIM 4 : 0

L'équipe première du FCB continue sa série de succès car elle a battu sur un score net la coriace équipe de Huttenheim. Avant la rencontre nous avions un peu peur pour la " cavalerie légère " des avants barrois, mais contre toute attente et cela surtout en 2eme mi-temps, c'est cette ligne d'attaque qui a été un vrai régal pour les quelques 60 spectateurs accourus malgré le mauvais temps. Les locaux réussissent leur premier but à la 1ère minute du match sur une phase confuse devant le but adverse. Les visiteurs se défendent très bien et nous ne marquons notre 2eme but qu'à la 35e minute sur penalty magnifiquement transformé par STOQUERT. Mi-temps 2:0 Après la pause malgré les bourrasques de pluie et de neige, nos avants se jouent littéralement des demis et défenseurs adverses. Ce sont surtout WILLHELM, ALLAOUI et LEVY Fr. qui sèment à chaque coup la panique dans les lignes adverses. Le gardien de Huttenheim qui se défend tant bien que mal et qui a plusieurs fois une chance inouïe avec lui, ramasse encore deux fois la balle dans sa cage sur deux buts de WILLHELM. Avec le score de 4:0 les visiteurs se sont bien tirés d'affaire, car si le résultat aurait été 8:0, les spectateurs l'auraient trouvé normal également. Félicitations encore une fois, avec néanmoins une mention spéciale à WERNERT, REUSCHLE, STOQUERT et aux avants ALLAOUI, LEVY Fr. et WILLHELM qui s'avère cette saison le buteur de son équipe. Dimanche, le 22 mars 1964 l'équipe première du FCB se rendra à Westhouse , où un nouveau match très difficile l'attend. Mais nous pouvons avoir dorénavant confiance dans notre équipe et rendre également hommage au jouer-entraîneur René MARXER qui a su forger un moral neuf à ses joueurs.

(Journal de Barr - mars 1964)

C'est sur un terrain boueux qu'évoluèrent les deux équipes. Autant dire que tout contrôle du ballon était hasardeux. Dès la première minute les locaux ouvrirent le score à la suite d'un corner et avec la complicité d'un défenseur visiteur, lequel dévia le ballon dans ses propres filets. En dépit du forcing de l'équipe locale, celle-ci ne put obtenir son deuxième but qu'à la 40e minute sur penalty. Auparavant, les visiteurs avaient mis en difficulté, à plusieurs reprises, la défense locale, sans toutefois arriver à réduire la marque. Après le thé, la partie fut mouvementée et le onze local emmené par un ALLAOUI transcendant put donner la bonne mesure de ses moyens. A la 63e minute ce fut le troisième but et dix minutes plus tard WILHELM marqua un quatrième but réalisant ainsi un triplé pour son compte personnel.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mars 64)

 

 

 

MATCH DU 22 MARS 1964

A.S. WESTHOUSE - F.C. BARR 2 : 3

L'équipe du FCB a encore remporté une brillante victoire dimanche dernier sur l'équipe dangereuse de Westhouse. Le succès est amplement mérité et ce qui est très encourageant, c'est que après que nos avants ont marqué trois jolis buts, la défense a su conserver cette victoire après une lutte magnifique dans le dernier quart d'heure. L'équipe barroise a d'ailleurs remporté un autre succès: celui des supporters barrois car dimanche à Westhouse on notait une cinquantaine de supporters barrois qui encourageaient vivement et sportivement leur équipe. Espérons que les spectateurs viendront dorénavant aussi nombreux au stade de Barr., car nos joueurs méritent vraiment d'être suivis. Le FCB s'était aligné dans la composition suivante:

Claude BITTERLIN

Jean-Claude LALEVEE

Robert REUSCHLE

René MARXER

André WERNERT

Jean-Paul STOQUERT

Francis LEVY

Tahar ALLAOUI

Michel BOSSERT

Gérard WILLHELM

Jean-Claude VACHER

Dès le début on sent que les Barrois en veulent et BOSSERT M. réussit un joli but sur un profond changement d'aile de STOQUERT. Quelques minutes après c'est LEVY Fr. qui shoote de 20 m. et la balle va encore dans les filets adverses 2:0 pour Barr. Les locaux réduisent la marque sur une faute de main malheureuse de notre arrière REUSCHLE, faute qui est due en partie au terrain très bosselé de Westhouse. Mi-temps 1:2 Après la pause, nous assistons à une longue domination des locaux mais notre défense tient. Mais l'égalisation devait quand même arriver sur un shoot de près alors que notre goal était masqué par de nombreux joueurs. L'équipe de Barr remonte à l'attaque et sur un centre de M. BOSSERT, notre ailier-gauche VACHER marque d'une jolie tête le 3eme but barrois. La défense barroise, après une lutte magnifique, réussit à conserver la victoire qui nous rapporte encore deux points précieux. L'équipe du FCB est à féliciter en bloc pour cette brillante victoire.

(Journal de Barr - mars 1964)

 

 

 

MATCH DU 5 AVRIL 1964

F.C. BARR - A.S. MUTZIG II 0 : 4

Dans un véritable bourbier, les visiteurs, après une partie âprement disputée, se sont imposés avec brio aux dépens des locaux. L'équipe de Barr encaisse un but dès la 1ère minute et 10 minutes plus tard Mutzig marque un 2e but. La partie reste très animée et des deux côtés les occasions de scorer ne manquent pas, mais ne sont pas exploitées. Après le thé, Mutzig continue sur sa lancée et marque un 3e but à la 50e minute. En dépit de la nette supériorité des visiteurs l'équipe locale se rue à l'assaut des buts mais n'arrive pas à prendre en défaut le gardien visiteur. A cinq minutes de la fin, Mutzig clôture la marque par un 4e but qui met fin à un match agréable et d'un niveau relevé en dépit de conditions atmosphériques défavorables.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 64)

 

 

 

MATCH DU 12 AVRIL 1964

F.C. BARR - S.R. OBERNAI 2 : 2

Dimanche dernier, c'était pour le FCB le jour des matchs nuls. L'équipe première après une bonne première mi-temps ne se retrouva plus par la suite et elle dût concéder le match nul à son voisin d'Obernai qui lutta avec panache pour conserver ce point précieux. Barr marque d'entré dès la 2eme minute par son inter ALLAOUI qui s'infiltre dans la défense adverse et marque d'un joli ras de terre le premier but. A la 17eme minute, c'est l'inter-droit LEVY Fr. qui réussit le 2eme but. Obernai réduit l'écart sur une faute de la défense locale. Mi-temps 2:1 Après la pause, Barr domine le plus souvent, mais son attaque manque un peu de mordant... et de réussite, car l'arbitre frustra l'équipe locale de deux penalties flagrants : le premier où notre jeune ailier BOSSERT fut proprement " descendu " dans la surface de réparation adverse et le deuxième où un arrière d'Obernai repousse la balle de la main dans la surface fatidique. Hélas, le référé ne broncha pas et laissa continuer le jeu. Même les adversaires s'attendaient au coup de sifflet fatal... qui ne vint malheureusement pas. Au contraire, Obernai réussit l'égalisation sur une action de près.

(Journal de Barr - avril 1964)

Devant 130 spectateurs et sur un terrain en parfait état, ce derby fut âprement disputé. Dès la 2e minute, ALLAOUI marque d'un joli tir à ras de terre. A la 17e minute les locaux réussissent leur deuxième but par Francis LEVY. Obernai contre-attaque et sur une faute de la défense locale réduit l'écart - mi-temps 2 :1 Après la pause, les Barrois dominent le plus souvent, mais les visiteurs réussissent l'égalisation sur une contre-attaque fulgurante. Rien ne sera plus marqué et la fin survient sur le résultat nul.

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 64)

 

 

 

MATCH DU 12 AVRIL 1964

F.C. BARR - A.S.C.A. MARCKOLSHEIM 3 : 0

C'est par un succès net que le FCB a battu les gars du bord du Rhin. Mentionnons que cette victoire mit longtemps à se dessiner, car à la mi-temps le score était encore de 0:0. Les deux équipes eurent fort à faire contre un vent très fort qui gênait considérablement leurs évolutions. Toutefois les Barrois avec un peu plus de sang-froid auraient déjà pu mener à la mi-temps, car deux belles occasions furent ratées et un shoot alla sur la barre transversale. Après la pause et malgré le vent contraire les gars du FCB jouèrent avec plus de hargne et faisaient courir la balle... et en même temps, l'adversaire. Ce jeu s'avéra payant car à la 61eme minute l'inter Francis LEVY marqua un premier but. Les visiteurs se défendirent âprement jusqu'à 10 minutes de la fin où ce fut encore LEVY Francis qui réussit le 2eme but barrois, but qui libéra joueurs et spectateurs barrois. Le même joueur réussit encore un 3eme but sur centre de la gauche avec lequel il réalisa en même temps son " hat-trick ". L'équipe barroise s'était alignée dans la formation suivante: Claude BITTERLIN - Jean-Claude LALEVEE - André WERNERT - Jean-Claude VACHER - Robert REUSCHLE - Bernard BARTHELMEBS - Michel BOSSERT - LEVY Francis - Gérard WILLHELM - Tahar ALLAOUI - Jean-Paul STOQUERT L'équipe barrois est à féliciter pour sa jolie victoire. En défense, l'arrière-central WERNERT émergea du lot, et en attaque, bonne partie d'ALLAOUI et de LEVY Fr. (ce dernier pour sa deuxième mi-temps et ses trois buts). L'ailier gauche STOQUERT gagnerait à se débarrasser plus vite de la balle et à shootter plus souvent au but.

(Journal de Barr- avril 64)

L'équipe barroise a une fois de plus prouvé sa bonne forme en disposant nettement de son adversaire. En première mi-temps, les deux équipes furent désavantagées par un vent très fort. Durant cette période, les défenses ont pris nettement le pas sur les attaques. Mi-temps 0:0. En seconde mi-temps, les Barrois font davantage courir la balle et deviennent beaucoup plus dangereux. Le premier but des locaux est marqué à la 63e minute par l'inter Francis LEVY. Le même joueur marque le deuxième but à la 73e minute. C'est encore lui qui marque le troisième but, sur une jolie tête à quelques minutes de la fin, réussissant ainsi son hat-trick.

(Dernières Nouvelles du Lundi – avril 1964 )

 

 

 

MATCH DU 26 AVRIL 1964

F.C. BARR - F.C KOGENHEIM 1 : 0

Ce match a donné lieu à une rencontre âprement disputée et indécise jusqu'à la fin. La victoire remportée par les locaux est logiquement méritée sur l'ensemble de la rencontre. En première mi-temps, l'équipe locale, bien que dominant légèrement, n'arrive pas à conclure et toutes les tentatives échouent sur l'excellente défense des visiteurs. Kogenheim, entre temps, ne resta pas inactif et le gardien local eut plusieurs fois à s'employer. S'étant déjà vu refuser trois buts par l'arbitre, l'équipe barroise lutta sans relâche et à la 80e minute, elle se vit frustrer à nouveau d'un but, puisqu'un arrière de Kogenheim arrêta de la main le ballon qui allait filer tout droit dans les buts. Le penalty qui sanctionna cet arrêt irrégulier fut dévié magistralement par le gardien des visiteurs. Le jeu devint de plus en plus heurté et alors qu'on semblait s'acheminer vers un match nul, ce fut le coup de théâtre. A la 88e minute sur une nouvelle offensive de l'équipe locale, un centre de l'ailier droit fut repris en retourné acrobatique par Francis LEVY qui marqua imparablement. 1 : 0

(Dernières Nouvelles du Lundi - avril 64)

 

 

 

MATCH DU 3 MAI 1964

A.S. CHATENOIS - F.C. BARR 0 : 5

L'équipe fanion du FCB termine décidément la saison dans un sprint étourdissant. Dimanche à Châtenois, nos joueurs ont encore remporté une brillante victoire... en faisant en 2eme mi-temps une vraie démonstration. Après une première période de jeu un peu laborieuse due au vent et au terrain étroit qui a gêné un peu nos joueurs, l'équipe se retrouva complètement après la pause et marqua encore quatre jolis buts, le résultat à la pause était de 0:1. Toute l'équipe barroise est à féliciter avec une mention spéciale à REUSCHLE, WERNERT, ALLAOUI et STOQUERT pour ses trois buts, buts qu'il marqua comme demi-gauche. C'est dire que notre formation joue l'offensive à outrance. Châtenois domina pendant 10 minutes au milieu de la 2eme mi-temps, mais notre arrière-défense, bien soutenue par ses demis, ne s'en laissa pas compter. Bravo donc pour l'entraîneur M. MARXER et ses joueurs. D'après des critiques entendues à Châtenois même, notre équipe était la meilleure équipe qui s'était produite cette saison à Châtenois, ce qui est tout de même une bien belle référence.

(Journal de Barr- mai 64)

Châtenois n'a fait illusion que pendant la première mi-temps devant un adversaire déterminé. Barr a pris une option sur la victoire finale après 30 minutes de jeu en marquant le premier but. Dans la deuxième mi-temps du match, les locaux se sont crées plusieurs occasions de scorer mais ne sont jamais parvenus à tromper la défense vigilante des visiteurs. Le jeu trop statique et décousu de Châtenois a permis à Barr de réaliser un véritable carton en marquant encore à quatre reprises dans le second time. Les visiteurs ont amplement mérité de remporter les deux points face à une équipe amorphe et sans ressort.

(Dernières Nouvelles du Lundi - mail 64)

 

 

 

MATCH DU 10 MAI 1964

F.C. ROSHEIM - F.C. BARR 5 : 1

Le FCB a terminé sa saison sur une fausse note car après les dernières victoires, personne ne s'attendait à un aussi cuisant échec face à l'équipe de Rosheim... qui, il est vrai avait encore besoin d'un point, pour parer à toutes les éventualités. Ne cherchons pas d'excuses, car Rosheim a mérité son succès sur sa prestation de la 2eme mi-temps. A la pause , le résultat était encore de 1:1. Notre défense tint ce nul jusqu'à 15 minutes de la fin, où subitement le flanc gauche de notre équipe craqua. En l'espace de 12 minutes, nous dûmes encaisser 4 buts! Il nous a semblé que certains joueurs étaient blessés ou fatigués, et que, également d'autres éléments avaient besoin de repos... pour recharger leurs accus et retrouver leurs réflexes. Tirons donc un trait sur la saison 1963/64, qui en somme, n'était pas si mauvaise que cela... et préparons la saison 1964/65. Pour terminer donnons un blâme aux dirigeants de Rosheim qui n'avaient pas trouvé nécessaire de faire faucher le terrain, qui par endroits avait de l'herbe atteignant une hauteur de 25 à 30 cm, ce qui, évidemment ne permettait pas la production d'un football normal.

(Journal de Barr- mai 64)

EQUIPE I – 1963/1964 – MATCH A ROSHEIM  

Debout de gauche à droite : Claude BITTERLIN - Jean-Claude LALEVEE - Jean-Claude VACHER - André WERNERT - Robert REUSCHLE - Jean-Paul STOQUERT
Accroupis : Michel BOSSERT - Francis LEVY - Gérard WILLHELM - Tahar ALLAOUI - René MARXER

 

 

L’EQUIPE DU LYCEE DE BARR FINALISTE DU CHAMPIONNAT D’ACADEMIE COMPOSEE EN MAJORITE DE JOUEURS DU FC BARR.

STADE DES FRANCS A COLMAR

Debout de gauche à droite : Jean-Paul STOQUERT (FCB) - Dany EBERHARDT - DIETRICH - Richard SAINT GEORGES (FCB) - Jean-Pierre WERLI (FCB) - Jean-Claude LALEVEE (FCB) - Jean-Claude VACHER (FCB) - Albert FUCHS (FCB)
Accroupis : Michel LASTMAOILI - Michel BOSSERT (FCB) - René SCHOCH - Bernard DUBOIS

 

Cette page a été mise à jour le 02/01/17.

Auteur du site : Jean-Pierre SCHMITTHEISLER
Webmaster : Christian SCHMITTHEISLER

Pour découvrir la saison suivante, cliquez sur la flèche :